Le Makhzen négocie avec le Polisario et joue à quitte ou double à Genève

Bourita Polisario
Nasser Bourita. Le Makhzen dos au mur à Genève. D. R.

Par Sadek Sahraoui Après six ans de blocage, le Maroc et le Front Polisario se réuniront ce mercredi à Genève, à l’invitation de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental, Horst Koehler, pour tenter de relancer le processus de négociations pour le règlement du conflit du Sahara Occidental.

Le 31 octobre dernier, le Conseil de sécurité avait enjoint le Maroc et le Front Polisario, représentant légitime du peuple sahraoui, à reprendre les négociations «sans pré-conditions et de bonne foi» en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental. L’Algérie et la Mauritanie, invitées par l’émissaire onusien, Horst Koehler, seront présentes à cette table ronde en leur qualité de pays voisins et observateurs.

Au terme de sa dernière résolution prorogeant le mandat de la Mission des Nations unies pour l’organisation du référendum au Sahara Occidental (Minurso) de six mois, le Conseil de sécurité avait souligné l’importance pour les deux parties en conflit, le Front Polisario et le Maroc, de «s’engager à nouveau à faire avancer le processus politique dans la perspective d’une cinquième série de négociations».

Cette rencontre est destinée à tracer le cadre d’une série de négociations qu’organisera, en fonction des résultats de Genève, l’émissaire onusien dans les mois à venir. La dernière fois où le Front Polisario et le Maroc se sont installés à la même table de négociations remonte à mars 2012 à Manhasset (près de New York). Depuis, le processus de paix est au point mort.

Pour cette nouvelle rencontre, le Front Polisario a réitéré son engagement pour des négociations de «bonne foi» et «sans conditions» afin de trouver une solution «juste et durable» devant permettre au peuple sahraoui de s’exprimer librement sur l’avenir du Sahara Occidental. Ce n’est pas le cas du Maroc qui continue à louvoyer et à bloquer le processus de règlement du conflit, en posant des conditions irréalistes.

Le Maroc occupe illégalement le Sahara Occidental depuis 43 ans. Aucun pays au monde ne lui reconnaît toutefois une quelconque souveraineté sur ce territoire. Il est à l’origine de l’échec des nombreuses initiatives de paix menées par l’ONU depuis le cessez-le-feu en 1991. Le Makhzen empêche le peuple sahraoui de s’autodéterminer.

Le Sahara Occidental, dernière colonie d’Afrique, est une question de décolonisation opposant le Front Polisario au Maroc sur un territoire inscrit par l’ONU à la liste des territoires non autonomes, en attendant la mise en œuvre de la résolution 1514 de l’Assemblée générale du 14 décembre 1960, qui consacre le principe de l’autodétermination et de l’indépendance au pays et aux peuples coloniaux.

S. S.

Comment (36)

    Anonyme
    5 décembre 2018 - 21 h 02 min

    Le Maroc s est grillé tout seul en venant a cette réunion ; depuis 1975 il revendique le Sahara Occidental partie intégrante du royaume obscur ; a boudé 6 ans due a des rapports de forces et surtout des soutiens puissants lobbys industriels et pays occidentaux et en particulier la France et l Espagne au coté du Maroc ; ses deux pays tire les ficelles depuis très longtemps et c est à cause d eux que cette réunion ne pouvait se tenir et ca arranger bien le royaume obscur et ses pays européens et leurs entreprises sur le dos de tout un peuple occupé les sahraouis , depuis le début du conflit l ONU et les USA ne reconnaissent pas le Sahara Occidental appartenant au Maroc ; si le Sahara occidental était vraiment au Maroc pourquoi venir négocier alors? moi je négocie pas quelque chose qui m appartient c est a moi c est à moi , je deviens propriétaire d un bien que je paie en 20 ans chaque mois de chaques années avec la sueur de mon front ; tu rentres chez moi je t héberge une nuit chez moi et le lendemain tu me dis qu elle est à toi ma maison ou tu revendiques la moitié de sa valeur voila ce que vous avez fait le Maroc ; la preuve que le Sahara Occidental l ne vous jamais appartenu le Maroc sinon vous ne serez pas la entrain de négocier quoi que ce soit déjà , vous l avez occupé avec votre marche verte bidon et le monde entier le sait ; votre armée et vos forces de l ordre ont commis les pires services contre un peuple faible et occupé du Sahara Occidental . l Algerie a connue une occupation similaire et a fais la guerre a son occupant Français puissance coloniales pour en arriver a des accords Melun et ensuite Evian ; l Algerie a retrouvé complètement son territoire et devenu souveraine ; donc le Maroc ; l ‘ ONU vous offre les accords avant la guerre c est mieux et le Polisario vous évite la guerre et le déshonore comme l ancien occupant Français en Algerie ; vous pouvez sauver la face et sortir complètement de ce territoire que vous occupez illégalement . Enfin pour revenir au début de mon com ; les rapports de forces ont changé actuellement pour le royaume obscur et j en remercie pas l ONU ni l Europe car ils ont pas réussi ou n ont surtout pas voulu vous réunir les deux parties concernées ; ceux ci (ONU UE) ; mais Vive Trump et l Algérie! t a fais le mauvais choix en soutenant Hillary Clinton ; tu n aurais pas fait cette bourde peut être que tu aurais échapper à cette réunion , va savoir , les marocains c est Trump qui vous oblige à vous assoir ses deux jours à Genève contra rhlikom ; ni l Europe ni l Onu peut vous secourir les marocains ; dans ce cas Vive Trump !!! Je suis venu ;j ai vu ;j ai perdu! T’ es pas César un conquérant ca se verrai momo 6 !

    10
    6
    Anonyme Utile
    5 décembre 2018 - 18 h 41 min

    @ laroussi, si c’est ton « véritable » nom.

    La cour de justice Européenne, après avoir reconnu, en février 2018, que LE SAHARA OCCIDENTAL N’A JAMAIS FAIT PARTIE ET NE FERA JAMAIS PARTIE DU MAROC,
    vient de prendre une nouvelle décision , qui permet au Sahara Occidental de recouvrir SON ESPACE AERIEN. Et cette décision de la cour de justice Européenne a été prise la veille des négociations directes, sans conditions, entre le Maroc et le Polisario, sous l’égide de l’ONU.
    Tu pues tellement le makhnez (le nauséabond), agent du makhnez.
    Et occupes-toi de ton pays le Maroc qui est doublement colonisé, par l’Espagne et la France, dans le cadre de l’interdépendance.

    Tu as beau à aboyer toute ta vie laroussi, si c’est ton véritable hypothétique nom, LE SAHARA OCCIDENTAL SERA LIBRE ET INDEPENDANT IMMEDIATEMENT.

    17
    10
    Felfel Har
    5 décembre 2018 - 18 h 06 min

    Take two! C’est contraints et à pas forcés que les émissaires marocains se sont rendus à Genève. C’est en soi une victoire pour le Polisario, pour l’Algérie et pour la communauté internationale, lassés des manoeuvres dilatoires du Maroc. Ils seraient bien avisés de saisir cette ultime chance pour faire la paix avec ceux dont ils occupent illégalement le territoire. Ils devraient également faire la sourde oreille à ces pays européens qui les encouragent à perpétuer la colonisation du Sahara, car si un conflit armé devait éclater à la suirte d’un échec des négociations, ce seront les Marocains (y compris ceux illégalement implantés par le Makhzen) et les Sahraouis qui en pâtiraient en premier.
    La présence de l’Algérie et de la Mauritanie, en tant que « pays voisins » (en offrant leur caution morale) devrait inciter les négociateurs marocains à mettre fin au conflit dans la dignité. Ce serait alors l’occasion de promouvoir un espace apaisé dans la région, incitant les pays membres à plus de coopération et de solidarité entre les peuples.
    Que la sagesse prévale!

    16
    11
    POLISARIO
    5 décembre 2018 - 14 h 13 min

    Et si le Maroc s’enfonçant de plus en plus, sur conseil de ses cabinets « racketteurs lobbies », continue de bloquer, qu’adviendra-t-il?
    La RASD défendra-t-elle ses terres et ses eaux contre les voleurs et par quels moyens?

    14
    20
      Mouloud
      5 décembre 2018 - 14 h 54 min

      POLISARIO ca sera la reprise de sa légitime lutte armée Point barre.

      41
      14
    Anonyme
    5 décembre 2018 - 14 h 00 min

    Seule la négociation ,peut enlever le Caillou de la Babouche de Mongol VI et rien ne sert de tergiverser ! le reste n’est qu’un rideau de fumé , la Rasd vole de victoire en victoire et approche de l’indépendance !!

    38
    15
    Laaroussi
    5 décembre 2018 - 13 h 22 min

    Nous population du Sahara qui ont été divisé et subissent encore cette tragédie issue de la guerre froide entre Est / Ouest. Ce temps est révolue et laissez-nous vivre.

    Marocains et Algériens n’arrêtent de s’insulter pensant que ce conflit sera résolu un jour.

    J’ai des cousins sahraouis par dizaines à Rabouni et Tindouf et on s’appelle au téléphone juste lors des fêtes ou événements pour s’échanger des nouvelles.

    Il y’en a des deux côtés qui veulent un Etat indépendant et ceux qui n’arrivent même pas à penser qu’un Brahim Ghali ou autres vont les diriger avec leurs dictature à la communiste, alors quoi on cherche une guerre fratricide???.

    Je continue à supporter et à crier haut et fort notre autonomie sous forme de fédérale seule et unique solution réaliste et objective, et après si nous sommes matures, nous pouvons décrocher beaucoup plus.

    A bon entendeur

    23
    61
      Filtre anti makhnez
      5 décembre 2018 - 15 h 06 min

      tu interviens sur tous les articles concernant le sahara occidental, et tes puants commentaires ont un gout de tadjine pourri qui est comme un disque rayé.
      tu te fais passer pour un sahraoui mais au juste tu es un khanaz du makhnez qui distille
      des propagandes vénimeuse.
      dégage ya fayahe.

      45
      15
      Anonyme
      5 décembre 2018 - 15 h 44 min

      Et bien, si tel est le cas, et si les Sahraouis pensent majoritairement comme toi. Qu’est ce qui vous empêche de faire un referendum. Crie haut et fort ce qui te chante mais laisse le peuple Sahraoui décider ce qui l’intéresse: régime communiste, capitaliste ou dictature makhzenienne.
      Il fait arrêtez de vouloir se substituer au peuple et parler en son nom, votre avis reste le votre et n’est pas celui de la majorité des Sahraouis.

      28
      9
        Filtre anti makhnez
        5 décembre 2018 - 17 h 17 min

        laroussi ou laroussa et maintenant anonyme, la prochaine fois fais toi appeler « chouwaffa » khaneza du makhnez semeuse de boules puantes !!

        18
        9
      Anonyme
      5 décembre 2018 - 16 h 07 min

      Tu n’est sûrement pas un SAHRAOUI FHEL, tu sens le makhnez.

      19
      10
      Vangelis
      5 décembre 2018 - 18 h 23 min

      Vous avez tout faux car vous racontez des sornettes que vous rabâche votre makhzen.

       » Dans une monarchie bien réglée, les sujets sont comme des poissons dans un grand filet, ils se croient libres et pourtant ils sont pris.  »
      Charles de Montesquieu

      12
      6
    Vangelis
    5 décembre 2018 - 11 h 45 min

    Aux yeux du monde va apparaître la vraie nature de la narco-terro-monarchie et ses mensonges et ses blocages.

    Le dupliqué Escobar ne peut pas continuer sa fuite en avant. Il est forcé de s’assoir face au Polisario pour discuter non pas de sa présence telle une verrue au Sahara Occidental mais bien de l’indépendance de ce territoire qui n’a aucune espèce de lien avec lui.

    Le voilà devant ses responsabilités et à la vue de ses sujets à qui il servait pour leur clouer le bec, la prétendue  » marocanité  » du Sahara Occidental.

    Même ses souteneurs que sont principalement la France et l’Arabie Yahoudite seront bien obligés de se taire et ne plus soutenir l’insoutenable.

    43
    16
    coupe du monde
    5 décembre 2018 - 11 h 08 min

    Coupe du monde !!
    Le projet de candidature commune entre le Maroc, l’Espagne et le Portugal risque de ne pas être mené à bout ,déclaration faite par responsable du football européen !!
    Pour être honnête, je ne suis pas en faveur de l’offre émanant de la confédération marocaine , a affirmé le premier responsable du football européen !! ( une autre gifle pour ce makhnaz prétentieux . )
    Encore une humiliation 1994, 1998, 2006, 2010 et 2026 et 2030 ..
    Le marok n’a pas comprit que son ancrage a l’europe , ne peut se faire au détriment des Saharaouis ..
    L’espoir d’une coupe du monde , est comme la marokanité du Sahara qu’ils ont partagé avec la Mauritanie
    et qui reste une Lubie comme celle aujourd’hui a négocier avec le Polisario ; une enfumade léthargique
    qui commence a percer dans les neurones restant des sujets de sa majesté , tel que le mensonge du slogan creux de Tanger a Lagouira qui fait l’actualité !!

    44
    17
      Felfel Har
      5 décembre 2018 - 17 h 49 min

      Le Maroc aurait plus de chances en associant Israël à son offre d’organisation de la CDM. Après tout, c’est un pays du pourtour méditerranéen, diront les Marocains? Yakhi Halla!

      10
      5
      Modric
      5 décembre 2018 - 21 h 07 min

      pourquoi le marokistan se situe en europe pour qu’il organise une coupe du monde en s’associant a l’espagne et le portugal ?
      j’avais déjà écris un commentaire que la FIFA refuserait une telle proposition.
      la seule solution pour les mrarkas d’organiser une coupe du monde s’est qu’il s’associe avec israel !!

      4
      2
    Mohamedz
    5 décembre 2018 - 10 h 26 min

    Le titre de cet article aurait été en parfaite adéquation s’il était ainsi formulé « LE MAKHZEN NEGOCIE A GENEVE AVEC LE POLISARIO UNE VOIE DE SORTIE POUR M6 » pour lui eviter de perdre la face avec le peuple marocain et la Communauté internationale et juguler ses incontournables corollaires a savoir : le risque de voir disparaitre du Maroc M6 et sa famille allaouite apres ce gros mensonge qui a impacté ces 40 dernieres années le développement du Maroc.

    42
    18
    Paris 75011
    5 décembre 2018 - 10 h 08 min

    Les gens disent souvent et certainement a juste titre, qu’en organisant sa « Marche verte » en 1975 afin d’éloigner du Maroc ses généraux apres les trois tentatives de coup d’Etat militaire (1971-1972-1973) le Glaoui H2 a piegé le Maroc et son peuple.

    Moi je rajouterais une étape préalable pour compléter le puzzle en disant que c’est plutot Feu Boumedienne qui a piegé le Glaoui H2 en le poussant par un diabolique subtefuge a envahir le Sahara occidental la tete baissée et par conséquent, faisant fi du droit international tel que édicté par la Charte des Nations Unies et ce, rien que pour permettre a feu Boumedienne de se venger de la trahison de 1963 du Glaoui H2 en lui mettant selon l’expression populaire de chez nous « un caillou dans ses souliers ».

    42
    17
    Anonyme
    5 décembre 2018 - 9 h 38 min

    Si je comprends bien, le peuple kabyle a droit à l’auto-determination ? Soyons des hommes, soit on est pour le séparatisme soit on est contre. Mais on ne joue pas sur les deux tableaux en fonction de nos sentiments. Si on veut parler du Sahara Occidental en lieu et place du Sahara Marocain, on se doit de considérer que les Sahraouis Algériens ne sont pas Algériens. De la même manière, si les Kabyles se révoltent comme on l’a vu il y a une vingtaine d’années, il faut être capable d’entendre leur volonté politique et de répondre à leurs aspirations.

    On ne fait pas de politique à géométrie variable et on se doit de craindre Allah.

    Avant de parler des autres régimes, il faut être capable d’émettre d’abord une critique constructive sur son propre régime. Avec dans votre cas pour ceux qui seraient des Algériens patriotes, la question suivante : « qui a tué Boudiaf, notre Président légitime? »

    « Pourquoi cette décennie noire ? »

    « Quel est le rôle de l’armée en Algérie et pourquoi ? »

    Et d’autres encore… mais toujours garder à l’esprit qu’Allah nous observe, Il nous éprouve sur Terre et que dire la vérité ne peut faire que du bien.

    Je suis certain qu’en suivant cette grille de route, les Algériens sortiront de l’impasse dans lequel Satan les a plongés: celui d’un polythéisme subtil et caché. Celui d’aimer l’Etat Algérien comme on aime Allah.

    Vous vous repentirez ainsi pour les meilleurs d’entre vous et ceux-là sont mes frères, pour les autres ce sont des hypocrites et nul bien en eux. La campagne de dénigrement injuste que subit le Maroc s’estompera…

    Wa Al hamdolillah avec ou sans vous.

    25
    64
      Anonyme
      5 décembre 2018 - 12 h 40 min

      et maintenant la charlatanerie de la menace de l’au-delà… Pfff !
      Depuis quand Dieu t’a autorisé à parler en son nom ?
      Depuis quand c’est autorisé de coloniser un peuple, sur quelles bases ?
      Pas religieuses tout de même… sinon celui que vous adorez a l’air bien retors…
      Honnetement ? le chantage à la religion ne fonctionne plus, on en a rien à cirer. Nous savons lire, nous savons réfléchir et les personnes qui utilisent Dieu pour faire accepter leurs abus avec un blabla pseudo-religieux sont des salauds, au sens de personnes bien perverses, bien manipulatrices.
      Le Polisario voit son pays volé, il a raison de lutter.
      Nous avons raison de ne pas être du coté de l’agresseur, le Maroc.
      Voilà la réponse à votre sérénade pseudo-religieuse : on s’en fiche royalement :).

      36
      17
      "La géographie " des incultes
      5 décembre 2018 - 16 h 04 min

      La » géopolitique » et la  » géographique  » c’est pas le fort des des marocains ..! Les kabyles sont algériens a 100% et quelques un de leurs plus grands leaders révolutionnaires sont les fondateurs du FLN dont les principes était la libération de tout le territoire du nord au sud et de l’ouest a l’est aucune séparation du territoire
      n’est invoqué par eux ni des autres leaders révolutionnaires des autres territoires …! C’est fatigant d’instruire les analphabètes marokos ils n’ont aucune culture intellectuels de quoi je me mêle
      et encore moins en géopolitique occuper vous des problèmes sociaux interne a votre féodal monarchie
      le paradoxe marocain comme toujours l’arrogance a défaut d’intelligence .

      12
      10
      Chaoui
      5 décembre 2018 - 22 h 36 min

      A l »anonyme » marocain :
      En v’à des propos ! Tu crois à tes âneries !
      Aucune comparaison ne peut être faite sur le plan juridique entre les Kabyles et les Sahraouis. Et pour cause :
      – Primo : les Kabyles n’ont pas à l’ONU la qualité de Peuple pour tout simplement être considérés comme ALGÉRIENS tandis les Sahraouis, EUX, se sont vu conférer par l’ONU cette qualité de PEUPLE.
      – Deuzio : la Kabylie n’est pas inscrite à l’ONU comme territoire NON AUTONOME (à DÉCOLONISER), tandis que le Sahara Occidental figure sur la liste des 17 territoires sur terre à décoloniser, et le dernier en Afrique.

      3
      3
    Chaoui
    5 décembre 2018 - 9 h 34 min

    Vive le Sahara Occidental LIBRE !

    47
    20
    Ahmed ADDOU
    5 décembre 2018 - 9 h 34 min

    Espérant que M6 et dans l’interet du Maroc et de son peuple, va finir par comprendre que quand on n’a pas les moyens de sa politique colonialiste, il est préférable de pratiquer la politique de ses maigres moyens.

    39
    18
    Berrrouitta
    5 décembre 2018 - 9 h 26 min

    La fin du slogan creux qu’il faut réitérer tout les ans dont les marocains se rendent compte aujourd’hui ,
    que Botul VI les a mené en bateau durant 43 ans , juste pour garder son trone et comprennent que
    c’est un mensonge pour garder son troupeau de sujets et voient que sans le Sahara le marok n’est rien !!
    Aujourd’hui les Saharaouis vont démonter le chimérique projet de grand marok de Tanger a Lagouira

    37
    16
    Le Rifain
    5 décembre 2018 - 8 h 47 min

    A la fin des négociations avec le Polisario, le Makhzen va etre obligé de négocier avec notre peuple et a sa tete notre icone Nasser Zafzafi pour une application stricte de la feuille de route de notre feu Med Abdelkrim El Khettabi.

    58
    23
      Anonyme Utile
      5 décembre 2018 - 18 h 36 min

      Nous sommes de tout cœur avec vous, cher frère Le Rifain.

      10
      6
    Anonyme
    5 décembre 2018 - 8 h 20 min

    Aujourd’hui le marouk va trouver un subterfuge pour suspendre la réunion, demain il va essayer de noyer le poisson, les deux jours seront passés et rien ne sera défini.

    48
    21
    BabElOuedAchouhadas
    5 décembre 2018 - 8 h 17 min

    Wallah que ces négociations sont une perte de temps tant que le Maroc est pour la France ce qu’est Israël pour les amerloques et par conséquent, l’issue à ce dossier restera la reprise de la lutte armée qui avait fait connaître au monde entier la juste cause du peuple du Sahara occidental avant le Cessez-le-feu de 1991.

    53
    20
    ALI
    5 décembre 2018 - 8 h 09 min

    CETTE SUICIDAIRE FUITE EN AVANT FINIRA PAR EMPORTER BLED ES-SIBA ET C’EST LE PEUPLE MAROCAIN QUI PAYERA L’ADDITION.

    50
    21
    Zaid ALAMI
    5 décembre 2018 - 8 h 03 min

    Et dire que dans ses trois dernières allocutions le Mongolien M6 avait juré à ses sujets de ne jamais négocier avec cette «utopique» RASD et que c’est une ligne rouge dans sa divine mission de recouvrement de «l’intégration territoriale» qui se résume à maintenir sa colonisation d’un pays voisin (le Sahara occidental) avec une «interdiction divine» de parler de Ceuta et Mellila.

    57
    21
    Rachid Djha
    5 décembre 2018 - 7 h 33 min

    Aujourd’hui, quoique l’on dise et quoique l’on fasse, on est mieux ici (Algérie) qu’en face (Maroc).

    51
    23
      Anonyme
      5 décembre 2018 - 10 h 27 min

      Tu veux dire tu es mieux en France.

      16
      37
    M'hamed HAMROUCH
    5 décembre 2018 - 7 h 27 min

    C’est le début de la fin d’un gros mensonge vieux de 43 ans.

    52
    17
      Mansour
      5 décembre 2018 - 8 h 32 min

      @HAMROUCH. Moi je pense plutot que c’est le prélude de la fin de la famille allaouite allochtone au Maroc et la restitution de la dignité au peuple marocain.

      46
      21
    Sprinkler
    5 décembre 2018 - 7 h 02 min

    Il ne faut rien attendre de cette table ronde et surtout pas de l’attelage Bourita qui va ruer dans les brancards et freiner des quatre fer pour retarder l’inéluctable indépendance du Sahara. Mais de voir la livrée diplomatique de Glaoui III convoquée à Genève est en soi une victoire pour les Sahraouis qui, par leur seule présence, incarnent la légitimité de leur combat.

    47
    17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.