Le texte intégral de la déclaration ayant couronné la table ronde de Genève

table ronde, Horst-Kohler-Polisario-wide
Horst Köhler, émissaire de l’ONU au Sahara Occidental lors de la table ronde de Genève. D. R.

Nous publions le texte intégral du communiqué final ayant couronné la table ronde de Genève qui a réuni le royaume du Maroc et le Front Polisario, en présence des deux pays voisins, l’Algérie et la Mauritanie, ainsi que l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Horst Köhler.

«Sur invitation de Horst Köhler, l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU au Sahara Occidental, les délégations du Maroc, du Polisario, de l’Algérie et de la Mauritanie ont participé à une première table ronde les 5 et 6 décembre 2018 à Genève, dans le cadre de la résolution 2440 du Conseil de sécurité.

Les délégations ont fait le point sur les récents développements, abordé les questions régionales et discuté des prochaines étapes du processus politique relatif au Sahara Occidental.

Toutes les délégations ont reconnu que la coopération et l’intégration régionales, ainsi que l’absence de confrontation constituent le meilleur moyen de relever les nombreux défis importants auxquels la région fait face.

Ils conviennent tous qu’une solution au conflit constituerait une contribution importante pour améliorer les vies des peuples de la région.

Les délégations ont accepté que l’envoyé personnel les invite pour une deuxième table ronde au cours du premier trimestre 2019.

Toutes les discussions se sont déroulées dans une atmosphère d’engagement, de franchise et de respect mutuel.»

 R. I.

Comment (21)

    RasElHanout
    7 décembre 2018 - 10 h 30 min

    Et que va devenir cette fameuse CAUSE NATIONALE si chère à Mimi6 ?

    24
    4
    BabElOuedAchouhadas
    7 décembre 2018 - 5 h 19 min

    On doit laisser Kohler travailler et surtout lui faire confiance pour la simple raison qu’il soit Allemand et comme tout Allemand qui se respecte :
    1/- il à horreur de l’injustice envers les peuples,
    2/- il n’attend que le moment opportun pour prendre sa revanche contre cette France qui avait fait appelle au Sionisme international pour détruire leur pays en 45.

    24
    4
    BabElOuedAchouhadas
    7 décembre 2018 - 5 h 08 min

    Ma certitude est que depuis la disparition politique des Hillary Clinton et Nicolas Sarkozy, connus pour être de fervents soutiens à Momo6 dans son dossier de colonisation du Sahara occidental, rien ne va plus dans la féodale Narco-Monarchie absolue ou prédomine de plus en plus cette glaciale peur de la perte de son «sahara marocain»

    27
    3
    Mohamedz
    7 décembre 2018 - 4 h 26 min

    Comparé à Christopher Ross, je dirais que le succès de son successeur Kohler s’explique par l’arrivée de Trump à la Maison Blanche et notamment ses positions pré-établies envers M6 mais aussi la nomination de Bolton qui avait exposé clairement par le passé ses positions sur le dossier du Sahara occidental du temps où il était Ambassadeur des USA auprès de l’ONU notamment la fois ou il avait proposé l’extension du mandat de la MINURSO pour la surveillance des droits de l’homme au Sahara Occidental.

    Moralité, M6 n’a qu’à bien se tenir d’autant plus que son tuteur Macron n’y pourra plus rien pour lui maintenant.

    28
    4
    Rachid Djha
    7 décembre 2018 - 4 h 11 min

    C’est les prémices de la fin d’un mensonge qui a duré 43 années.

    28
    4
    Moskosdz
    7 décembre 2018 - 4 h 10 min

    On ne sait même pas si cette table était ronde ou carré,seul un référendum sur l’autodétermination en sortira cette région de cette tension.

    27
    5
    M'hamed HAMROUCH
    7 décembre 2018 - 4 h 00 min

    Comment se fait-il que Bourita à accepté le terme «Sahara occidental» contenu dans cette déclaration à la place du terme «Sahara marocain» consacré dans tous les écrits du Régime du Makhzen.
    Certainement que Bourita va subir à classique «colère royale» dès son retour à Rabat.

    27
    4
    ALI
    7 décembre 2018 - 3 h 48 min

    C’EST CERTAINEMENT LE DEBUT DE LA FIN DU CALVAIRE DU PEUPLE DU SAHARA OCCIDENTAL EN ATTENDANT CELUI DU PEUPLE DU RIF.

    28
    5
    Paris 75011
    7 décembre 2018 - 3 h 43 min

    Tout ce que je retiens de cette rencontre c’est que le Maroc a fini par venir à la table et se mettre en face des Responsables du Front Polisario alors que tous les récents discours de M6 disaient que le Maroc ne se mettra jamais face à ce «wahmi» Front Polisario.
    C’est certainement les premiers effets de l’administration Trump et à sa tête John Bolton après avoir imposé au Conseil de sécurité de l’ONU une prorogation de six mois a la MINURSO au lieu et place des habituels 12 mois farouchement défendus par la France.
    Enfin c’est déjà un bon signe pour la tenue du Référendum du peuple du Sahara comme exigé par toutes les Résolutions de ce CS/ONU et ce, conformément aux dispositions spécifiques de la Charte des Nations Unies.

    27
    3
    Ziad ALAMI
    7 décembre 2018 - 3 h 21 min

    Un communiqué tellement édulcoré et donc vide de sens qui m’amené à dire et à écrire encore une fois que l’indépendance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple et que tout le reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps.

    27
    5
    Anonymeplus
    7 décembre 2018 - 2 h 41 min

    Blabla de politicards, encore une occasion en or pour le royaume de la drogue pour fuir ses engagements et continuer le statut quo.
    Amis sahraouis, abattez quelques avions et quelques chars des far et les drogués dégageront de chez vous comme des rats.
    43 ans de blabla politiques n’ont absolument rien donné, il faut passer à l’étape ultime, celle qui libérera le Sahara Occidental par les armes.

    26
    7
    Ch'ha
    6 décembre 2018 - 23 h 05 min

    Je continue à dire comme @Ziad Alami lecteur assidu d’AP que la solution est au bout du fusil et que toutes ces balivernes et billevesées n’est qu’une perte de temps j’en veux pour preuve ce texte INTÉGRAL.
    GUERRE DE LIBÉRATION DE LA RASD comme pour la Palestine OCCUPÉE.
    Epicitou.

    27
    5
    Anonyme
    6 décembre 2018 - 19 h 59 min

    Le texte ne nous dit rien qui nous renseigne sur le fait que la cause sahraouie soit respectée ou bafouée.

    15
    26
    ZORO
    6 décembre 2018 - 19 h 43 min

    Tres bonne initiative a encourager pour former un maghreb arabe des peuples solidaires formant une oumma islamiya au sein de laquelle pourrait vivre en toute dignite les differentes croyances .(je sens que le train est sur de bonnes rails)
    SIGNEZORO…Z…

    12
    48
    Mobel
    6 décembre 2018 - 19 h 31 min

    Nos frères Sahraoui doivent réfléchir sérieusement à reprendre les armes. La patience a des limites. Un an de guerre, vaut mieux que 50 ans de négociations!

    45
    23
    Patience
    6 décembre 2018 - 19 h 20 min

    Pas d’euphorie dans l’immédiat.
    Attendons le prochain round et les suivants.
    Puis nous pourrons commencer à entrevoir vers quoi ont avancent.
    Soit vers un horizon qui s’éclaircit ou bien le statuquo.

    18
    22
    Vangelis
    6 décembre 2018 - 19 h 17 min

    Du bla-bla-bla de diplomates internationaux qui font dans la lenteur et le ménagement des parties surtout de la narco-terro-monarchie.

    Les résolutions sont claires. Les sahraouis doivent pouvoir voter lors d’un référendum sur leur avenir.

    Pourquoi alors discuter sur des tas de choses qui certes sont importantes mais non essentielles au processus de décolonisation du Sahara Occidental.

    La seule, l’unique discussion devrait se cantonner à l’organisation de ce référendum en procédant au recensement des populations concernées.

    Toute autre discussion n’est que diversion avec la complicité du représentant de l’ONU qui ne veut pas ruer dans les brancards en disant à la narco-terro-monarchie, ça suffit car c’est bien elle qui bloque tout aidée par son parrain la France.

    Et pour parler de la France, il apparaît que les exportations de ce pays vers l’Algérie sont en progression importante. Il faut que cela régresse à défaut de cesser. c’est la seule politique que l’Algérie doit adopter, celle de la diplomatie du chèque qui doit faire payer la France pour son blocage de l’indépendance du Sahara Occidental.

    44
    18
    Lhadi
    6 décembre 2018 - 18 h 50 min

    Pour être diplomate il faut SAVOIR PARLER beaucoup de langues ,y compris le double langage (..)

    34
    6
    Felfel Har
    6 décembre 2018 - 18 h 38 min

    Cette déclaration a l’avantage de mettre le Maroc sur la sellette:
    1-en rappelant « …Les prochaines étapes du processus politique relatif au Sahara Occidental…. », ce qui sonne comme un ordre de marche forcée vers l’indépendance du Sahara.
    2- en insistant sur le fait que « … la coopération et l’intégration régionales ainsi que l’absence de confrontation constituent le meilleur moyen de relever les nombreux défis auxquels la région fait face. » Ce qui veut dire que sans résolution du conflit à cause de l’entêtement du Maroc, rien de tel ne se fera.
    3- en émettant le voeu qu’… »une solution au conflit constituerait une contribution importante pour améliorer les vies des peuples de la région. » Il s’agit surtout des peuples marocains et sahraouis longtemps meurtris et qui aspirent à plus de dignité, de liberté, et d’une vie meilleure.
    Ce qu’il faut redouter, c’est que les autorités marocaines fassent obstruction aux recommendations de l’ONU, sur injonction du Roi de France au trône vacillant. La politique du pourrissement , cad la politique du pire!

    41
    21
    Du vent
    6 décembre 2018 - 18 h 05 min

    Tout ça pour ça.

    20
    22

    […] Le texte intégral de la déclaration ayant couronné la table ronde de Gen&egrave… est apparu en premier sur Algérie […]

    5
    24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.