Patricia Lalonde contrainte de démissionner pour collusion avec Rabat

Patricia
Patricia Lalonde. D. R.

Par Kamel M. – Algeriepatriotique a appris de sources informées que l’eurodéputée française Patricia Lalonde a été contrainte de présenter sa démission, ce lundi, quelques heures avant la présentation de son rapport à la commission du commerce international du Parlement européen (INTA). La députée a démissionné en raison du scandale qui a touché la libérale française en raison de ses liens avec la Fondation pro-marocaine EuromedA.
Une enquête interne du Parlement européen a été lancée contre d’éventuelles infractions au code de conduite.
La gauche et les Verts ont refusé de voter ce lundi soir sur la résolution au sein de la commission INTA, estimant que la démission de Patricia Lalonde prouve bien qu’il y a eu un flagrant délit et que, par conséquent, tout son rapport est frappé du sceau de la partialité et devrait être revu.
Patricia Lalonde, rapporteur du Parlement européen (PE), était chargée du dossier de renégociation de l’accord commercial Union européenne-Maroc. Sa qualité de membre du conseil d’administration de la fondation pro-marocaine téléguidée à partir de Rabat par l’ancien ministre marocain des Affaires étrangères, Salah-Eddine Mezouar, a créé une situation de conflit d’intérêt. De nombreux députés et organisations non gouvernementales s’étaient, dès lors, interrogés sur la «légitimité» et le «rôle» de cette parlementaire qui s’était déjà distinguée par sa «partialité».
Dans une enquête exclusive, le site Eurobserver avait rapporté, avec documents officiels à l’appui, l’existence de liens entre le rapporteur de la commission du commerce international du Parlement européen et des groupes pro-marocains, notamment avec la Fondation EuroMedA, une organisation-écran marocaine installée dans les locaux du bureau bruxellois du cabinet de lobby Hill + Knowlton Strategies, dont le principal client est l’Etat marocain.
Dénoncée par plusieurs parlementaires européens, notamment pour ses prises de position favorables au Maroc, Patricia Lalonde compte parmi les membres influents au sein de la fondation marocaine. Lors d’une mission parlementaire dans les territoires occupés, l’eurodéputée française avait évoqué des «intérêts communs forts entre le Maroc et l’UE».
«Le rôle de l’eurodéputée Patricia Lalonde en tant que membre du conseil d’administration de cette fondation soulève de sérieuses questions quant à la légitimité de la laisser continuer à exercer ses fonctions de rapporteur parlementaire», avait réagi Sara Eyckmans, présidente de Western Sahara Resource Watch (WSRW), ajoutant que son ONG avait déjà dénoncé le rapport «partial au profit du Maroc» de Patricia Lalonde, présenté au Parlement européen.
K. M.

Comment (12)

    EL Che
    11 décembre 2018 - 11 h 23 min

    l’Occident dénudé par l’internet et surtout les réseaux sociaux . La belle image que reflété les Médias propagandistes de l’occident était frauduleuse et fantomatique ! la réalité est choquante ! le monde occidentale s’avère être géré par la manipulation ,le mensonge, la corruption , l’Arnaque et l’exploitation et cela au plus haut niveau ! Des Président des Ministres des députés des CEO de très grandes compagnies sont implique dans des scandales sans Fin et la seul raison de leurs arrestation n’est pas la justice mais plutôt les guerres et règlements de comptes entre partis et intérêt opposes ,Mafia Quoi ! Terrifiant ……

    Anonyme
    11 décembre 2018 - 1 h 03 min

    Yeeeeeeeeeeeeees ! Safi plisir, it makes my day !

    31
    3
    Anonyme
    11 décembre 2018 - 0 h 04 min

    Espérons qu’après la collusion il y aura une collision.

    13
    3
    Anonyme
    11 décembre 2018 - 0 h 03 min

    Et nous qui croyons que les corrompus existaient seulement dans les pays du « tiers Monde »……cela confirme que la corruption vient du Nord et elle va au Sud chez les énergumènes qui ont été placés sur les koursis par les gens du Nord…tiens ça me rappelle une chanson d’un sioniste.
    Azoulay a des amis partout, surtout en France…et le MaroK est un protectorat français (sioniste) donc rien ne nous étonne de la part des vendus.

    33
    5
    Rayés Al Bahriya
    10 décembre 2018 - 23 h 17 min

    L’argent sale n’a pas d’odeur…
    Magouilles dans des affaires de gouvernement avec des tiers personnes qu’ont appelles….
    Honte à vous.
    La malediction ne te lâchera pas….

    30
    4
    Chaoui
    10 décembre 2018 - 22 h 35 min

    Comme ont dit chez nous : cheuh alia !
    A la longue la soubrette Lalonde sort de la ronde pour rejoindre son monde, celui de la corruption et de la fourberie.
    Adieu le « Rapport » préconisant l’intégration du territoire de nos frères Sahraouis dans l’accord UE-Maroc…

    30
    3
    KARCHER
    10 décembre 2018 - 21 h 54 min

    Ho !! Dieu Merci ; au suivant un bon coup de Karcher pour nettoyer par la suite le pargneaux gilles aller ouste !
    ils vont boire le poison jusqu’a la Lie !! toutes les manigances du makhnaz tombent a là !! La honte pour le royaume !

    31
    4
    La guine !
    10 décembre 2018 - 21 h 36 min

    Elle vit avec une Marocaine c’est normal qu’elle défend le pays de sa conjointe.

    36
    4
    TARZAN
    10 décembre 2018 - 20 h 54 min

    l’europe qui est sous la botte de la france et le maroc applique exactement la politique israélienne vis à vis des palestiniens au sahara occidental. c’est à dire, on consolide la colonisation du sahara occidental par le maroc en lui permettant d’exploiter impunément les ressources des sahraouis, argent des sahraouis qui va être utilisé pour implanter et enraciner définitivement les marocains au sahara occidental, ceux qui sont venus par la marche verte et ceux qui débarquent fuyant la misère au maroc (les miséreux du hirak) que le maroc encourage d’aller vivre au sahara occidental avec l’argent des sahraouis détourné grace à l’europe. mais les européens doivent se rappeler que la palestine est très loin de l’algérie tandis que le polisario est à notre frontière. et en tant qu’algériens, on ne laissera jamais se développer une injustice à nos frontières et assister, sans qu’on bouge, à l’humiliation de nos cousins les sanhadjas à se prosterner pour un roi proxénète, dealer et ennemi de dieu soubhanou. que cette dame et autre moscovic et cie qu’ils sachent que leurs mains sont tachées de sang des sahraouis, et que l’argent qu’ils ont perçu des marocains ne leur portera jamais bonheur mais bien au contraire malheur sur eux et sur leur descendance sur 7 générations, telle est la malédiction pour ceux qui tuent injustement les sanhadjas par procuration

    40
    22
    Kahina-DZ
    10 décembre 2018 - 20 h 47 min

    Heureusement qu’il ya des eurodéputés intègres pour barrer la route à ces députés corrompus avec un tajine gratuits.
    Il faut reconnaitre que les députés de France sont devenus l’emblème de la FRAUDE à l’UE.
    La France de Sarkozy-Hollade-Macron…

    41
    18
    Anonyme
    10 décembre 2018 - 20 h 46 min

    Elle sera embauchée dans l’une des maisons close de Marrakech.

    42
    19
    Anonyme
    10 décembre 2018 - 20 h 20 min

    ELLE PEUT TOUJOURS FAIRE DÉPUTÉ CHEZ MOMO CA PAYE MIEUX les marocains embienléboitakk

    38
    20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.