Noureddine Bedoui au Maroc : une normalisation à sens unique ?

Bedoui appel
Nourredine Bedoui. PPAgency

Par R. Mahmoudi Au moment où le gouvernement et les médias marocains continuent à interpeller Alger et à lui reprocher son silence sur l’«appel» de Mohammed VI pour l’ouverture d’un dialogue «franc et direct», lancé en novembre dernier, ils sont à nouveau pris de court par l’initiative prise par l’Algérie de participer aux travaux de la conférence sur l’immigration organisée par l’ONU, lundi, dans la ville marocaine de Marrakech.

Cette présence d’un membre du gouvernement sur le territoire marocain porte une signification symbolique importante, même s’il s’agit d’une rencontre internationale. Par ce geste, l’Algérie fait un grand pas vers le réchauffement des relations avec le voisin de l’Ouest, en mettant ainsi fin à la décision prise il y a cinq ans de réduire sa représentation à toutes sortes d’activités ou de rencontres régionales ou internationales tenues au royaume du Maroc. Une décision prise en décembre 2013 suite à l’acte d’agression qui avait ciblé, un 1er novembre, le siège du consulat d’Algérie à Casablanca. Le gouvernement marocain, loin de s’excuser de cet impair sans précédent, a fait condamner l’auteur du forfait à une amende de 20 euros.

Par ce geste, l’Algérie entend aussi faire comprendre aux Marocains son ouverture et sa volonté de surmonter les divergences entre les deux pays et d’aboutir à une véritable normalisation, mais pas à n’importe quel prix, ni dans n’importe quelles conditions. Pour tout dialogue sur les différends opposant les deux pays, l’Algérie a clairement montré le chemin : celui de l’UMA.

Il s’agit donc de la première visite effectuée au Maroc par un responsable algérien de haut rang. Dans un message diffusé sur son compte Facebook, Noureddine Bedoui a précisé qu’il représentait à cette conférence le président de la République. Le ministre a également publié des images de cette rencontre, où on le voit échanger avec plusieurs personnalités présentes mais pas avec des représentants marocains.

R. M.

Comment (24)

    ouma wahda
    11 décembre 2018 - 22 h 03 min

    Chers frères.
    ne pensez-vous pas qu’il y a toujours une autre manière d’occuper le « peu » de temps que nous accorde notre Dieu pour cohabiter ensemble dans un esprit serein et fraternel ?

    pourquoi toujours occuper notre existence à créer des mots et des actes qui font mal à nos « proches, voisins et semblable » humains.

    Est-ce vraiment ce que notre créateur a souhaité quand il nous a crées.

    A bon entendeur.
    Bon soir à vous tous.

    5
    9
      Anonyme
      12 décembre 2018 - 8 h 37 min

      Épargne nous tes prêches, On a vu de quoi éraient capable tes semblables au nom de Dieu.

      5
      5
    Bouzorane
    11 décembre 2018 - 19 h 54 min

    « Normalisation » dites vous!!
    Les marocains sont des parasites et le comportement « normal » avec un parasite, c’est pas de contact du tout!
    Je suis donc à fond pour cette normalisation.
    C’est comme en électricité, il y a des contacts normalement fermés et des courants parasites à éviter!
    En disant cela, je me sens comme le plus grand des pacifistes et des tolérants.
    Car en réalité, si je devais lire le fond de ma pensée, la « normalisation » avec ces dégénérés, c’est leur faire la peau, leur porter un châtiment terrible qui restera à jamais gravé dans leur mémoire collective de peuplade maléfique et dégénérée

    4
    5
    karimdz
    11 décembre 2018 - 19 h 22 min

    C est une conférence internationale, pas marouki, il faut se garder de toute spéculation, il n y a pas de normalisation.

    Les deux pays ont une ambassade, cela n’a pas aboutit pour autant à une normalisation et celle ci ne viendra qu’une fois que sa médiocrité mimi 6 ou le futur roi, montre rééllement leur volonté, par des actes et non des paroles et des postures bien basses coutumières au marouk.

    3
    3
    Algerien Pue Et Dur
    11 décembre 2018 - 16 h 41 min

    Quand je vois un article ou l’auteur utilise l’acronyme UMA sans aucun etat d’ame, je ne le lis pas. Un chaoui qui prefere ne pas saluer l’auteur de l’article cette fois ci.

    22
    9
    La Viriti
    11 décembre 2018 - 16 h 10 min

    Attention….Attention….Des algériens de papier dans les hautes sphères de l’état algérien, font un travail de sape depuis 1999 et le retour de Bouteflika…Leur objectif est d’ouvrir les frontières.
    Il n’y a jamais eu autant de hauts fonctionnaires de souche et d’origine marocaine dans les structures étatiques algériennes…je ne parle meme pas de nombre dairates de l’ouest infestées…Ils n’ont ni lien historique, ni liens affectifs avec l’Algerie.
    beaucoup sont des revanchards ( rescapés des rafles de 1975, messalistes de tous poils…) et n’ont qu’un but : Syphonner les richesses du pays et les déversées au Maroc ou ils ont leurs attaches et leur famille…

    Attention, restez vigilants…..Le retour de Khellil est tout sauf un hasard…

    32
    21
      Anonyme
      11 décembre 2018 - 16 h 40 min

      Tu veux dire que les Bouteflika, Benghabrit, Bensalah, Khelil… et j’en passe ne sont pas Algériens ?

      16
      11
        La Viriti
        11 décembre 2018 - 18 h 53 min

        Bouteflika est un cas à part. Son histoire ( jusqu’à 1979 dans les circonstances que l’on sait…) parle pour lui, en tous les cas en sa faveur, même s’il y a des zones d’ombres comme beaucoup d’anciens hauts dignitaires.
        Pour les autres leur algérianité, telle qu’on la conçoit, est une chimère. Khellil, bensalah…sont des algériens de papier qui ont obtenu une vie remplie grâce au sacrifice d’algériennes et d’algériens dont les descendants vivent dans le dénuement, dont les descendants sont méprisés par des KHelil, bensalah et leurs semblables qui ont infestés l’état algérien depuis 1999 comme des rats et des rapaces.
        Je connais l’Ouest et l’extrême ouest…Depuis 1999 ja’i vu des choses choquantes de la part de marocains qui se terraient jusque là et qui brandissent le passeport algérien en pillant les richesses du pays.
        BEAUCOUP LE SAVENT ! Demande aux services de sécurité affectés dans ces contrées…Maintenant que Hamel est parti les langues se délient.

        4
        3
    Anonyme
    11 décembre 2018 - 15 h 57 min

    Le ministre marocain de l’Agriculture Akhannouch lui aussi avait pris part à Alger à la réunion ministérielle WestMed en début du mois de décembre.

    21
    5
    Ch'ha
    11 décembre 2018 - 15 h 13 min

    AUCUN LIEN D’AUCUNE SORTE AVEC CE SUPPÔT DE SATAN. Chacun chez soi et les moutons seront bien gardés.
    FRONTIÈRES HERMÉTIQUEMENT FERMÉES.
    D’une réunion de l’ONU sur l’immigration, vous extrapolez à une hypothétique normalisation des relations avec la narcopédophile makhNazi ?! Cessez de rêver.
    Je rejoins @Ça suffit !

    29
    15
      Massi 05
      11 décembre 2018 - 16 h 37 min

      entièrement d’accord avec Ch’ha

      20
      12
    jughurta
    11 décembre 2018 - 14 h 33 min

    Salam Azoul felawen AP Attention à ce pacte de marakech camarades ce pacte peut être compris sous deux formes. La première est de ne pas accepter les migrants sous « calendrier » et de faire en sorte de les aider à développer leurs pays respectifs afin qu’ ils restent chez eux, pour « stabilisation » des personnes dans « leurs pays » et la seconde forme est l’ antonyme de la premier forme. En effet, le seconde forme est pour que les pays (qui reçoivent les migrants) les régularisent et les installent chez eux afin de mettre en place la grande déstabilisation, c’ est à dire le choc des civilisations avec des peuples nouveaux ( ca suffit, on en a déjà assez entre amazigh arabe depuis des siècles pour que viennent se rajouter les chinois, subsahariens etc, ca entrainera l’ anarchie pur et dur). Ne soyez pas dupe, suivez bien ! C’ est koffi annan qui a mit en place ce projet, lui adepte de marcus garvey et negro- centriste négrificateur dans l’ âme par le metissage en amérique, un plan qui correspond au projet européen de coudeneuve de kalergi ce qui explique son acceptation. La première forme est majestueuse, noble et honorable, la seconde forme est machiavélique, diabolique, perverse et destructrice de Nations, d’ homogénéité symbole et synonyme d’ unité national et de fraternisme originel et racinaire qui en découle naturellement face aux attaque étrangère, cette homogénéité racinaire Algérienne permet de mieux cerner l’ étranger, de mieux le combattre en faisant front commun et ils s’ attèlent justement à l’ éradication des Nations par le métissage sexuel entre négroïde, chinois et leucoderme eurasiens et maghrebins. Ce projet est en cours chez nous et je me demande pourquoi si peu de mesure contre cette infamie criminel sont prisent. Tenez un passage d’ un article : L’intérêt de l’ONU pour les migrations n’est pas nouveau. Dès 2003, Kofi Annan, alors secrétaire général des Nations unies et fervent partisan de la cause des migrants, met sur pied la Commission mondiale sur les migrations internationales. En 2006 et 2013 sont organisés deux Dialogues de haut niveau sur les migrations dans le cadre de l’Assemblée générale de l’ONU, tandis qu’un Forum mondial sur la migration et le développement est organisé annuellement depuis 2007.

    20
    7
      Anonyme
      11 décembre 2018 - 14 h 59 min

      Au contraire, c’est bonne occasion pour renforcé en nombre la population tamazight du triangle 15-10-5. Pour cela les migrants subsahariens suivent des cours intensifs de charabia avant d’être transférés dans le triangle comme les falashas

      7
      14
    Anonyme
    11 décembre 2018 - 14 h 19 min

    L’Algérie est invitée par l’ONU, et non pas par le Maroc, ne prenez pas les Algériens pour des ignares…

    37
    12
    Anonyme
    11 décembre 2018 - 12 h 54 min

    L Algerie doit etre presente dans toutes les conferences et les debats internationaux et representee au plus haut niveau..c est le sens de notre diplomatie….la politique des chaises vides laisse le terrain libre aux autres…Nous irons partout pour defendre nos interets et presenter notre vue du nouvel ordre mondial.Nous avons nos contacts et nos appuis…..point barre…

    30
    12
      Anonyme
      11 décembre 2018 - 14 h 54 min

      Sauf pour aller signer le pacte diabolique sur l’immigration, l’Algérie aurait du refuser de signer ce pacte de dupe pour la simple raison que notre pays a été l’objet d’attaques virulentes qui ont fait le tour du monde concernant la soit disant maltraitance des parasites subsahariens qui déferlent sur notre pays pour s’y imposer et s’adonner à toutes sortes d’activités criminelles, de mendicité à grandes échelles. L’Algérie n’a pas retenu la leçon, elle refait la même errer, en allant signer ce pacte diabolique, les autorités algériennes illégitimes ont méprisé l’opinion du peuple qui est assailli par ces hordes de criminels et de mendiants subsahariens qui ont sali la réputation de notre pays.

      17
      7
    çà suffit !
    11 décembre 2018 - 12 h 09 min

    Je ne comprends pas pourquoi et comment certains journalistes arrivent rapidement à faire des interprétations ou des raccourcis qui n’ont pas lieu d’être! C’est une participation de l’Algérie aux travaux de la conférence sur l’immigration organisée par l’ONU . Point barre ! Je crois qu’il y a une fixation bizarre de certains journalistes et certains internautes sur ce tout qui se passe au Maroc ! L’Algérie est un pays respectueux de l’ONU et il participe à chaque fois, par respect, aux réunions organisées par cette institution même au Pôle Nord pour donner son point de vue ! Point barre !

    67
    5
    anonyme
    11 décembre 2018 - 12 h 04 min

    Dès que je lis ou vois le sigle UMAAAAAAAAA,ca me conforte dans l’idée que le sabotage doit continuer jusqu’à épuisement total de ce pseudo pays

    15
    11
    BabElOuedAchouhadas
    11 décembre 2018 - 10 h 36 min

    Il ne nous reste qu’à dire pour Avril 2019 : VIVEMENT cette 2ème République Algérienne gérée par ses authentiques enfants propres et patriotiques.

    38
    12
    BOUFFONNERIE
    11 décembre 2018 - 10 h 22 min

    L’Algérie reçoit des baffes du Marouk depuis toujours.
    Aujourd’hui l’Algérie lui tend l’autre joue.
    L’honneur de l’Algérie est tombée bien bas.
    Mais là nature véritable du Maroc reviendra vite au galop au détriment de l’Algérie.

    38
    84
    Anonyme
    11 décembre 2018 - 9 h 42 min

    Il y a des moments où notre gouvernement me laisse sans voix, pourquoi s’obstinent ils à trouver une voie de normalisation avec ces tarés de marocains. L’article nous rappelle que notre représentation au maroc avait été attaquée un 1er novembre, notre drapeau brûlé et l’auteur n’a eu que 20€ d’amende, sans compter les insultes des politiques marocains et de la presse marocaine, j’en passe et des meilleures, ils nous ont tout fait. J’espère seulement que pacte de marrakech ou pas nos frontières leurs resteront fermées parce que sinon nous serons envahi.

    69
    29
    Anonyme
    11 décembre 2018 - 8 h 46 min

    De tous les grands ensembles, le Maghreb est celui qui a mis et qui mettra le plus de temps à se construire. Et si ça ne dépendait pas uniquement des « Zoudj Bghal » ? Les civilisées nous laisseront –ils édifier un ensemble qui leur fera front ? Pas si sûr ! Car rien qu’a y voir la manière dont ils parlent de nous. Des civilisations qui ne se valent que pour leur pétrole. N’est ce pas Mr Guéant ? Le Maghreb, puzzle toujours dispersé, et arrosé d’inventions verbales, et de discours sans lendemain, n’est pas seulement obstrué par les siens mais aussi et surtout par nos amis occidentaux qui nous ne veulent que du bien !!!

    23
    19
    Anonyme
    11 décembre 2018 - 8 h 18 min

    Il n y a pas d’Etat, une bande manipule le pays au gré du vent.

    28
    21
    HOUMTY
    11 décembre 2018 - 7 h 43 min

    SALAM L’KHAWA….. Aucune normalisation de sera possible avec cette pseudo-monarchie-sioniste temp que la R.A.S.D n’est pas indépendante totalement et que les champs de culture de cannabis du rif ne sont pas détruit voir brulé ! et encore !!!!!! Un traître reste un traître a vie…VIVE LA R.A.S.D libre et uni VIVE LA MÉRE PATRIE L’ ALGERIE et notre glorieuse A.N.P

    193
    48

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.