Des membres du parti islamiste marocain PJD à Alger courant décembre

islamistes marocains Algérie
Abdelilah Benkirane, chef de file du PJD marocain. D. R.

Par R. Mahmoudi – Le président du MSP, Abderrazak Mokri, a annoncé la visite, durant le mois en cours, d’une délégation du Parti de la justice et du développement (PJD), «dans le cadre d’un protocole d’accord».

Le leader islamiste algérien a déclaré à une chaîne de télévision privée que «cette visite n’a rien à voir avec l’initiative présentée par le roi» Mohammed VI, tout en exprimant à cet égard sa volonté de faire progresser les relations entre l’Algérie et le Maroc. Or, l’initiative du PJD, qui se voulait un prolongement direct de l’appel lancé par le souverain marocain, le 7 novembre dernier, a été décidée pour tenter de trouver des brèches et donner l’impression de chercher, à tout prix, à dialoguer avec les Algériens.

Le parti islamiste algérien avait reçu à la fin du mois dernier une invitation officielle de son homologue marocain dans le cadre d’«un dialogue politique sérieux entre les partis politiques algérien et marocain afin de résoudre les problèmes politiques en suspens entre les deux pays». A la mi-novembre, le parti marocain au pouvoir avait annoncé son souhait de rencontrer certains partis algériens pour «discuter des moyens de contribuer à la normalisation des relations bilatérales et de surmonter tous les différends qui entravent le développement de la coopération entre les deux pays».

Si le MSP et d’autres formations islamistes sollicitées par le PJD avaient, dès le début, émis des réserves et refusé d’entamer un dialogue sans l’aval du gouvernement algérien, ils ont fini par accepter l’offre, sans toutefois dire s’ils avaient ou non l’accord des autorités politiques sur cette question. Il faut dire que, pour le MSP d’Abderrazak Mokri, cette duplicité du discours est devenue sa marque de fabrique.

R. M.

Comment (26)

    Rayes AL Bahriya
    14 décembre 2018 - 8 h 08 min

    Hier c’était ghannouchi de ennahda présumé terroriste.
    Aujourd’hui le malfrat du pjd, venu parasiter les négociations polisario…maroc.makhzen….

    Hier Alger c’était la Mecque des révolutionnaires…..

    Aujourd’hui , le clan d’Oujda en a fait d’Alger la fosse commune des révolutionnaires….

    La honte, après 20 années de luttes pour la démocratie, Alger traîne des casseroles de l’internationale islamiste terroriste venus fomenter les grands complots contre la république.

    Où est l’armée pour sauver la république…?

    Gravissime ….

    31
    Naturalisés + Islamistes + Escrocs descendants des harkis
    13 décembre 2018 - 19 h 48 min

    Ces minables ont fait alliance contre l’Algérie..
    La situation est gravissime !

    19
    Anonyme
    13 décembre 2018 - 15 h 35 min

    Cet intégriste a reçu l’ordre d’en haut.
    Le clan d’oujda joue avec l’avenir du pays.

    23
    1
    Anonyme
    13 décembre 2018 - 15 h 33 min

    Si les décideurs Algériens donnent leur feu vert à ce complot anti-Algérie, alors il ne leur reste qu’à laisser M’henni faire son parti politique en Algérie.
    Les hors la lois dictent leur verdict en Algérie. (…)

    22
    1
    Anonyme
    13 décembre 2018 - 15 h 16 min

    QUE pense GAID SALAH de cette limite rouge qui est largement dépassé par cet intégrité mokri, la girouette de Qatar et d’Erdogan.

    20
    1
    Anonyme
    13 décembre 2018 - 15 h 14 min

    Ça sent l’odeur de la trahison
    Ça sent l’odeur de la manigance
    Ça sent l’odeur du haschisch
    Cela prouve que l’Algérie chavire.
    Un 5eme mandat et ce sera la vente totale de l’Algérie.

    Y’a t-il encore un sauveur pour sauver ce qui reste de ce pays en perdition.

    32
    1
    -DZ
    13 décembre 2018 - 15 h 11 min

    Ces islamistes envoyés du makhzan défendent les intérêts de leur palais Haschisch, et mokri défendra les intérêts de QATAR.
    Il faut interdire interdire cette ingérence dans les affaires de l’ÉTAT Algérien.
    C’est une transgression à la souveraineté de l’Algérie.
    JUSQU’À QUAND……..

    8
    1
    Anonyme
    13 décembre 2018 - 14 h 56 min

    Quel dégoût. Trop de harkis à l’interne.
    Que mokhri s’occupe de son jardin et qu’il se tient loi des affaires qui ne le regardent pas.

    26
    Kahian-DZ
    13 décembre 2018 - 14 h 54 min

    «dans le cadre d’un protocole d’accord».

    IL est quoi ce mokri pour parler au nom de l’Algérie.
    C’est quoi cette anarchie ??? Mokri ne représente pas l’Algérie. il n’a aucun droit d’inventer son protocole au nom de l’Algérie.
    Ces islamistes sont un VRAIS DANGERS pour l’Algérie.
    MAIS OÙ EST L’ÉTAT ?? n’importe quel insecte parle au nom de l’Algérie.
    VIVEMENT UN PRÉSIDENT EN BONNE SANTÉ…

    20
    Alerte !
    12 décembre 2018 - 13 h 03 min

    L’Algérie est en danger, les partis islamistes invitent les Marocains dits islamistes, certains Kabyles invitent des Marocains de la région du Rif sous prétexte qu’ils sont des Berbères pourtant Marocains colonialistes, ils travaillent tous pour les intérêts de leur pays le Maroc malgré les différents qu’ils peuvent avoir avec leurs gouvernement.

    232
    11
      Anonyme
      12 décembre 2018 - 18 h 04 min

      Je suis toujours étonné de voir les Kabyles – dont je suis- considérer comme  » frères » en amazighité ces Rifains qui mènent une implacable guerre narcotique à l’Algérie. Les champs de cannabis, les dealers, c’est bien dans le Rif qu’ils sont situés, yes or not?

      20
      3
      Inas
      12 décembre 2018 - 23 h 21 min

      Kabyle? Vous finirez par dire que ce sont les kabyles qui ont tue le prophete. Allah yahdikoum

      3
      5
        Précision
        13 décembre 2018 - 13 h 56 min

        On a bien dit certains Kabyles et c’est la réalité.

        4
        2
    HOUMTY
    12 décembre 2018 - 12 h 26 min

    SALAM L’KHAWA….. @Tin-Hinane, merci ALLAH ihafdéck…t’inquiéte ya plein de patriote ALGERIEN 100%100 comme nous, qui aime notre beau pays au mille saveurs et un ciel bleu unique et il y’a aussi plein de khouroutou de mokokos qui se font passé pour des ALGERIENS et semé la discorde entre nous ALGERIENS, que veux tu un soumis reste un soumis un traître reste un traître, c’est dans leur génes VIVE BLADNA L’DJAZAÏR VIVE LE POLISARIO ET LA R.A.S.D FORTE ET UNI VIVE LA PALESTINE LIBRE FORTE ET UNI et bien sur notre glorieuse A.N.P opérationnel H24 et 7j/7j…

    126
    12
    TADJ MOHAMED
    12 décembre 2018 - 12 h 15 min

    Je constate depuis un certain temps que des morocoin coin pilulent sur ces colonnes….. AP n est pas une mare aux canards…..ICI C EST L ALGÉRIE….fichez le camps!!!!!!!!

    113
    17
    BabElOuesAchouhadas
    12 décembre 2018 - 12 h 14 min

    Moi j’ai toujours dit et pensé depuis un certain 10 octobre 1988 a Bab El Oued en face du Lycée Emir AEK que ces barbus sont les ennemis de l’Algérie, son peuple et son histoire et ce larbin de Mokri vient de me conforter dans mes positions indélibiles.

    127
    13
    La Constitution
    12 décembre 2018 - 12 h 04 min

    Puisque la Monarchie et la Constitution marocaine, puisque le pouvoir algérien et la Constitution algérienne reconnaissent des partis politiques créés sur une base idéologique religieuse et refusent la séparation du politique et du religieux, je ne vois pas en quoi un échange entre partis politiques de la même mouvance serait suspicieux et ne s’inviteraient pas entre eux. La Constitution leur donne le droit de faire de la politique au nom de Dieu, du Prophète et du Coran, ils sont donc légaux comme les autres !

    De plus pourquoi donc l’aval préalable du gouvernement algérien ??? Çà ne sert à rien de pousser des cris d’Orfraie ! Quand on autorise des partis politiques religieux, il faut en assumer les conséquences, point barre !

    26
    13
    sabrina
    12 décembre 2018 - 11 h 22 min

    bonjour aux bons Algériens ( vous avez un grave problème les marocains vous les soi-disant frère musulman rester dans votre tanière l’Algérie ne veut pas de vous tout le malheur que l’Algérie a subi pendant la décennie noire a cause de vous les satans non j’espère que le gouvernement Algériens ne vous laisseront pas entrer dans leur pays vous les marocains vous êtes des traitres , qu’elle coïncidence avec le pacte de marrakech ??????? c’est pour ça que vous voulez l’ouverture de la frontière vous pouvez rêver et rêver pas d’ouverture (…) restez chez vous se mokri qui s’occupe de la cuisine de sa femme au lieu de faire un autre bain de sang

    201
    16
    Tin-Hinane
    12 décembre 2018 - 10 h 38 min

    Mort aux traitres, oui mort aux traîtres. Commet ose t’il ce Mokri nous ramener des marocains et en plus islamistes il a le droit de faire ça? ce sont les minables petits rats gris de son genre qui sont les plus grands ennemis de l’Algérie. Ils sont subversifs par pure bêtise, ils sont bêtes et méchants et nuisibles et inutiles à la société. Normalement on devrait interdire les parti religieux ou ethniques et surtout ne pas leur permettre tout et n’importe quoi. Les marocains vont venir en Algérie alors que les frontières sont fermées sur invitation des islamistes c’est quand même incroyable et on les laisse faire. Que dieu les maudisse!

    34
    16
    Anonyme
    12 décembre 2018 - 9 h 58 min

    AUCUN HONNEUR CES MAROCOCOS.RESTER CHEZ VOUS.NOUS N AVONS NULLEMENT BESOIN DE CRÈVE LA FAIM.CLASSEMENT ONG PAYS LE PLUS MALHONNÊTE.PROSTITUTION.PÉDOPHILIE.HASCHISCH.QU’ELLE INTÉRÊT AVANT NOUS D OUVRIR NOS FRONTIÈRES (…)….RESTER CHEZ VOUS.

    133
    15
    Anonyme
    12 décembre 2018 - 9 h 00 min

    Le MSP court à sa perte. Il n’a pas compris que pour réussir en politique en Algérie, que l’en soit une personne ou un parti, il faut manifester au grand jour sa haine et son hostilité à l’encontre du Maroc. L’ANP y veille au grain. C’est cela quicontribue plus ou moins à cimenter l’unité.

    58
    6
    Anonyme
    12 décembre 2018 - 8 h 22 min

    Je pense c le clou dans coffres. Ce msp s est fait rouler dans la farine par ces meme gens qui ont insulter notre pays et déchirer notre drapeaux. Ils ont continuellement harceler nos institution à travers leurs relais médiatiques….ce parti mokoko pourquoi n à t il pas arrêter les insultes etc… la plus grande question est pourquoi ce msp rencontre nos ennemies au nom de protocole de je sais quoi…leur protocole doit dire situnous insulte pas de protocoles…quel bande de traitres ce msp bande d islamiste traître bon pour la guillotine..je le jure devant dieu que ce msp qui accepte les ennemies de mon pays sont des traîtres et des harkis des temps moderne…je fais appel à tout les algériens et algérienne de boycotter ces harkis du msp.

    38
    8
    Anonyme
    12 décembre 2018 - 8 h 12 min

    ça devient répétitive ,,50000 fois le même refrain ,ouvrir les frontières sans vouloir accepter les conditions ,oui ça ne marche pas comme ça, c est donnant donnant ,,,,,,,les accords de Genève OK ?,,

    11
    15
    HOUMTY
    12 décembre 2018 - 6 h 45 min

    SALAM L’KHAWA….. Quoi ? dite moi que je rêve ! Un partie politique mokokos en ALGERIE de surcroît un partie islamiste !!!!! Mais ON N’EN VEUT PAS…..SURTOUT PAS ! qu’ils aillent au diable, LA FRONTIÉRE DOIT RÉSTÉ FERMER A VIE… VIVE LA R.A.S.D….. VIVE B’LADNA L’DJAZAÏR et notre glorieuse A.N.P et mort aux traîtres…

    149
    28
      ZORO
      12 décembre 2018 - 8 h 58 min

      Qu ils soient les bienvenus chez leurs freres Algeriens arabes berberes et musulmans hospltaliers comme le furent leurs aieux depuis toujours.Quant a houmty qui ne voit que sa houma ,si les choses se corseront il pensera comme jeha
      Takhti rassi wetfout!
      SIGNE ZORO. ..

      15
      119
      Tin-Hinane
      12 décembre 2018 - 11 h 37 min

      @Houmty. et vive toi Houmty, c’est toujours un plaisir de te lire, contrairement aux commentaires des mounafiqines comme ce Zoro

      89
      13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.