Rabat à la manœuvre

Maroc Mauritanie Algérie Mezouar
Salah-Eddine Mezouar. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le Maroc se sent économiquement menacé par l’Algérie en Mauritanie, pays dont il est jusque-là le premier fournisseur africain. Le montant des exportations marocaines en direction de la Mauritanie est évalué à 25 millions d’euros. Pas de quoi fouetter un chat, mais pour un pays qui, comme le Maroc, vit une crise sociale aiguë, ces revenus représentent beaucoup.

Le Makhzen est pris de panique à l’idée de voir s’installer durablement en Mauritanie les grandes entreprises publiques et privées algériennes. Pour contrer la récente dynamique de rapprochement dans le domaine économique observée entre Alger et Nouakchott, le Makhzen a décidé de dépêcher ses hommes d’affaires dans la capitale mauritanienne.

Ce n’est pas un hasard si la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a annoncé la tenue du 16 au 18 décembre prochains, d’un forum économique Maroc-Mauritanie. Côté Maroc, cette rencontre connaîtra la participation d’une forte délégation d’opérateurs. La CGEM explique que cette rencontre a pour objectif d’explorer les opportunités d’affaires et d’investissements et de dynamiser les liens commerciaux entre les secteurs privés des deux pays et que diverses activités, dont la visite à la zone franche de Nouadhibou, sont prévues.

Rabat sera représenté par une délégation conduite par le président de la CGEM, Salah-Eddine Mezouar qui a eu à occuper, dans un passé récent, le poste convoité de ministre des Affaires étrangères. L’opération de «sauvetage» des intérêts de Maroc en Mauritanie a donc été confiée à un habitué du Palais qui plus est nourrit une haine viscérale envers l’Algérie. C’est lui qui sera à la manœuvre dans la guerre économique que le Maroc s’apprête à déclarer à notre pays.

S. S.

Comment (16)

    Anonymr
    14 décembre 2018 - 8 h 29 min

    Les capacités économiques de l’Algérie pour peu que les véritables décideurs de l’Algérie de derrière le rideaudebloquent les gens, sont tellement immenses que d’un seul claquement de doigt le Maroc sera étouffé qu’ils dépêchent mezour ou hazouar ou même momo

    10
    5
    IMAZIREN
    14 décembre 2018 - 8 h 09 min

    Lors d’une conférence de presse à Héritage Fondation, Monsieur John Bolton, s’était dit frustré de la souffrance que le PEUPLE SAHRAOUI endure, qu’il soit encore dans des camps, qu’il a besoin de retourner chez lui et de retrouver une vie normal, ça commence à chauffer sérieusement pour le petit pays; marouk petit pays traître un jour traître toujours.

    14
    5
      Le peuple en otage
      14 décembre 2018 - 14 h 47 min

      John Bolton n’est qu’un homme permis d’autres et ila droit au respect comme tous. Sa position sur la catastrophe humanitaire que vivent les populations dans les camps de Tindouf ne responsabilise pas le Maroc. Je veux dire que le Maroc n’est pas responsable de cette situation.

      Ces populations sont prises en otage par le Polisario qui refuse avec les autorités algériennes de procéder au recensement des populations dans ces camps. De plus, les fonds européens d’aide pour eux sont apparemment détournés par le Polisario ! En effet, Khat Chahid (la ligue des Martyrs) est une organisation sahraouie à Tindouf qui dénonce le comportement du Polisario tout en l’accusant de certains crimes abominables envers les Sahraouis.

      Le Maroc n’a pas autorisation d’intervenir sur le sol algérien et les Saharaouis dans les camps de Tindouf ne se verront jamais refuser l’entrée au Maroc.

      Si le Polisario était sincère, qu’est qu’il empêche de revendiquer d’autres territoires sahariens en Algérie, au Tchad, au Mali par exemple ? Ils sont tous Sahraouis les populations là-bas. Non, il se limite au Maroc… pourquoi ??

      Encore une fois, je suis sincèrement désolé pour ceux qui sont déçus de cette évidente réalité.

      9
      14
    ALI
    13 décembre 2018 - 20 h 17 min

    YA WADI WALLAH QUE « MAKANE WALLOU » (MESSAHEL) CE N’EST QUE DE LA « DIPLOMATIE DU MEGAPHONE » A LA SAUCE MAKHZENISTE (LAMAMRA).

    16
    6
    Anonymeplus
    13 décembre 2018 - 12 h 59 min

    Un faussoiyeur (mezaour) qui plus est drogué et représentant du royaume de la drogue dans le pays des voleurs (les maures), essaraguines.
    Il sera comme un poisson dans l’eau, qui s’assemble se ressemble.
    L’Algérie devrait utiliser la mauritanie comme un comptoir commercial, elle inonde le marché de produits manufacturés algériens moyennant de l’argent cash, LC irrévocable et confirmée.
    Les maures sont des voleurs dans l’âme, l’almap, la société de pêche algérienne en mauritanie est là pour dissuader quiconque voudrait investir un rouble rouillé chez eux, les mauritaniens ont tout volé, les bateaux usines, les bureaux jusqu’au dernier clou. En attend toujours le poisson bande de voleurs.

    19
    27
      Les Affaires
      13 décembre 2018 - 13 h 54 min

      Le Maroc fait des affaires en Afrique, c’est un phénomène bien connu et la Mauritanie n’a pas de raison d’echaper à l’affairisme Marocain. On peut citer l’immense projet de la construction d’un gazoduc pour l’export de gaz du Nigeria vers l’Europe en passant par toute l’Afrique de l’Ouest et le Maroc. Projet voulu par les autorités marocaines.

      En revanche, économique et politique font bon ménage c’est une réalité que l’on a tant et tant de fois vu dans l’Histoire… je pense que le Maroc va stratégiquement intensifier ses investissements en Mauritanie pour la simple raison que c’est un pays qui a tant de lien avec lui mais surtout que l’on sait que la Mauritanie va probablement jouer un rôle important dans la résolution du conflit au Sahara. Les signaux envoyés par Rabat à la Communauté Internationale est bien : « je suis pour une intégration régionale… »

      L’Algérie a largement l’espace pour faire des affaires en Mauritanie et ce, peu importe les investissements du Maroc dans ce pays: il y a tant et tant à faire ! D’autres investisseurs étrangers ne manqueront certainement pas de saisir les opportunités qui se présentent en Mauritanie ou ailleurs dans le continent.

      32
      15
      Anonyme
      13 décembre 2018 - 15 h 29 min

      On ne saura jamais pourquoi cette entreprise mixte algéro-mauritanienne est tombée en faillite. La flotte a été abandonnée à Nouadhibou après seulement quatre années d’activité, j’imagine que la population locale s’est servie. Je me souviens de ce poisson congelé venu de Mauritanie qui n’était pas vidé, c’était pas joli à voir mais en ces années 80 on acceptait tout.

      16
      6
      Malek
      17 décembre 2018 - 14 h 25 min

      Quel frustration tu as. Rempli de haine. Pauvre toi

    Vangelis
    13 décembre 2018 - 12 h 02 min

    C’est quoi 25 millions d’€ ? C’est juste un pourboire à l’échelle d’un pays qui se respecte et pourtant la narco-terro-monarchie semble se battre sur ce terrain qui en réalité an cache un autre.

    Le vrai problème de la narco-terro-monarchie est la possibilité pour la Mauritanie de bloquer les mouvements de camions qui déferlent sur ses routes, partant vers l’Afrique de l’Ouest, chargés d’oignons, de tomates et d’autre chose plus rémunératrice, je veux dire le haschich qui est de loin la principale ressource de cette narco-terro-monarchie.

    3mar Besouar aura beau gesticuler, les mauritaniens n’oublieront jamais que la narco-terro-monarchie essaye d’appliquer sa politique du  » grand maroc  » ressemblant à celle qu’elle tente aussi cette aventure contre l’Algérie.

    On voit bien que les appels à cette fumeuse UMA ne sont que que du vent à l’effet de flouer l’Algérie qui si elle n’y prend garde et connaissant la mentalité des sujets de cette narco-terro-monarchie, sera le dindon de la farce.

     » L’expérience  » qu’elle a acquise en Europe qu’elle a corrompue à fond y compris par la menace terroriste risque de se reproduire dans cette feue UMA qui ne doit en aucun cas ressuscitée. Il est à préciser que le terroriste qui a fait un carnage à Strasbourg est d’origine marocaine comme l’ont été ses prédécesseurs. Chacun sait que lorsqu’on naît marocain de père, on ne peut pas s’émanciper et ne plus être sujet du dupliqué Escobar. Marocain-terroriste pour un jour, marocain terroriste pour toujours, sur ordre de la DGSI sauf que dans ce cas précis, le terroriste a opéré un jour en retard après le vote de l’accord agricole à Strasbourg justement avec la narco-terro-monarchien.

    32
    26
      La Paix intérieure
      13 décembre 2018 - 19 h 27 min

      Vangelis,
      J’imagine que la paix intérieure est qqch que tu ignores complètement. La haine que tu exprimes envers toute une nation avec des raccourcis étranges sur le terrorisme me choque profondément.

      Mais que s’est-il passé pour que tu en sois là ?

      Le Maroc porte une économie solide selon l’étude d’instituts de renommée internationale et qui ne sont pas marocaines. Les marchés africains attirent les investisseurs du Maroc et ce dernier a des années d’avance sur la très grande majorité des pays africains concernant les investissements dans le continent.

      Quel pays africain mieux sur ce plan ? Peut-être l’Afrique du Sud et encore… je n’en suis pas certain du tout.

      Sinon, le Maroc est un pays apprécié de bien des peuples dans le monde.

      17
      20
        Vangelis
        14 décembre 2018 - 6 h 11 min

        Il n’y a que la vérité qui blesse !

        Il ne s’agit pas de haine mais d’un constat que tout le monde peut faire et voit chaque jour.

        Vous êtes peiné que je parle de l’origine des terroristes qui sont tous des sujets de la narco-terro-monarchie, qu’à Dieu ne plaise, vous ne vous êtes pas gênés de traiter les algériens du même qualificatif en exigeant d’eux des visas pour rentrer dans votre pays de miséreux. Il s’était avéré que cela était faux et vous suppliez maintenant l’Algérie de vous ouvrir les portes.

        Quant à l’appréciation que le monde entier vous apprécierait cela ressemble au creux slogan du plus beau pays du monde.

        Vous êtes des vicieux, des tordus, des sales traîtres et vous venez me dire que je n’ai pas de paix intérieure. Hahaha, mon pauvre bougre, vous vous prenez pour qui ? Pour Bouddha peut-être. Réveillez-vous et voyez votre face dans une glace et demandez-vous si vous êtes si heureux dans votre prétendu royaume que seuls les vieux vicieux visitent pour se dégorger les testicules.

        Vous n’arriverez à convaincre personne que vous êtes sociables. Vous colonisez, vous volez, vous spoliez un pays, le Sahara Occidental et vous venez me dire que vous êtes des gentils.

        Passez votre chemin et si vous n’aimez pas la vérité ne venez pas sur un site algérien déverser vos mensonges. On vous connait. Par expérience.

        9
        11
          Cause toujours
          14 décembre 2018 - 15 h 00 min

          Rien de vos propos ne me blessent. Choqué ? Oui. Blessé ? Non, pas le moins du monde.

          Oui je vous parle de paix intérieure parce que c’est de cela qu’il s’agit. Vous avez d’ailleurs tendance à décortiquer ce que je (nous) fais (faisons) en fonction de votre expérience -d’apres vos dires- complètement dévastatrice. Parce que dans votre esprit, il y a bien des dégâts ! Alors, je répète ma question : qu’est-ce qui s’est passé pour que vous en soyez là aujourd’hui ?

          Je ne me souviens pas que le Maroc ait considéré un temps soit peu les Algériens tels des terroristes et si vous faites référence à cette histoire d’attentats de Marrakech dans les années 90, alors contextualisez si « vous » vous êtes une bonne personne. N’etiez-vous pas en pleine guerre civile (le GIA) ?

          Toute façon, le peuple algérien ne vous ressemble pas.

          Je vous laisse à vos démons Vengelis.

          7
          6
    anonyme
    13 décembre 2018 - 11 h 10 min

    mais c’est l’algerie qui est parti concurrencé le maroc sur le sol mauritanien tout le monde sait que la mauritanie est inondé des produits marocains et aussi les sociétés marocains et les banques dominent en mauritanie
    alors qui est parti concurrencé l’autre mais c’est de la bonne guerre chaque pays cherche ces interets mais pas forcément contre un pays plus précis et c’est logique

    44
    21
    n'ki net
    13 décembre 2018 - 10 h 54 min

    L’Algérie est le premier partenaire africain dans les échanges commerciaux..et les frontières sont closes…!!!Allez comprendre quelque chose de logique…quant aux relations avec la Mauritanie,elles ne datent pas d’hier…

    25
    9
    Ch'ha
    13 décembre 2018 - 9 h 57 min

    La Mauritanie n’est pas dupe et elle a tout intérêt à développer son partenariat avec le pays.

    19
    9
    Hadj mounir
    13 décembre 2018 - 9 h 57 min

    Enfin, le Maroc ne cessera jamais de mettre les bâtons dans le roues que ce soit dans l’économie ou la sécurité ou autres domaines. Pour certains c’est un peu exagéré mais, la réalité est là. Notre voisin n’a d’autres tâches dans ce monde que de vouloir détruire notre pays. Alors, il ne faut pas être naïf, car les défis qui nous attendent sont en premier lieu de maintenir nos frontières hermétiques et être pragmatiques dans notre vision à concevoir le futur de notre pays et ne pas tomber dans l’idéologie dun passé commun et de la religion commune etc..Si tous les algériens lisaient leur histoire avec ce pays ils se rendront compte que c’était un outil determinant au mains du colonialisme. Si non on aurait été indépendant depuis plus d’un siècle.

    40
    30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.