Les terroristes diffusent la vidéo de la décapitation de touristes au Maroc

terrorisme Maroc
Arrestation d'un terroriste présumé par la police marocaine. D. R.

Par Kamel M. – L’assassinat de deux touristes scandinaves au Maroc a failli passer inaperçu, les autorités marocaines ayant voulu, dans un premier temps, faire passer cela pour un acte isolé. Mais les auteurs du crime ignoble ont diffusé une vidéo montrant les images horribles des terroristes islamistes égorgeant et décapitant les deux Scandinaves qui faisaient une randonnée dans une région montagneuse du centre-ouest du Maroc.

Les deux touristes, une Danoise et une Norvégienne, s’étaient aventurées dans une zone reculée de ce pays qui s’enorgueillit d’être à l’avant-garde de la lutte contre le terrorisme et dont les responsables politiques et sécuritaires multiplient les assurances à l’endroit des étrangers qui voudraient visiter le Maroc.

Le sort malheureux subi par les deux victimes trahit les mensonges de Rabat et de ses relais médiatiques français qui décrivent un pays où la situation sécuritaire serait maîtrisée et où aucun risque d’attentat ne serait à craindre.

Le modus operandi extrêmement violent utilisé par les terroristes marocains – l’égorgement et la décapitation filmés – vise assurément à montrer l’appartenance des auteurs de ce crime abject à Daech dont l’empreinte est indélébile. La diffusion de la vidéo sert aussi à contrer la propagande du régime de Rabat et de ses alliés occidentaux, de sorte à faire fuir les étrangers et à priver l’économie marocaine exsangue des ressources financières garanties par le secteur du tourisme et à décourager les investisseurs auxquels le gouvernement marocain multiplie les appels du pied, en vantant la stabilité et la sécurité qui régneraient dans le pays.

Mais il n’en est rien. Aux manifestations qui secouent le nord du Maroc depuis plusieurs mois et au doute qui habite les Marocains sur la capacité de leur roi à diriger le pays s’ajoute ainsi une éruption de violence terroriste qui démontre que, de toute évidence, le Maroc ne peut être épargné par le phénomène du terrorisme transfrontalier.

Les deux victimes scandinaves d’Imlil payent le prix de l’arrogance du régime marocain et de la complicité de ses alliés occidentaux, qui cachent la vérité à leurs ressortissants sur le climat délétère qui règne dans cette partie du Maghreb, décrite comme étant immunisée contre le péril terroriste.

K. M.

Comment (107)

    TARZAN
    23 décembre 2018 - 20 h 13 min

    lik lik les trois policiers marocains, ils n’ont aucune classe on dirait des plongeurs sous marins avec un équipement de ploucs! ils ne leur manque juste un tuba sur leur casque

    14
    18
    Yali
    23 décembre 2018 - 15 h 56 min

    Le monde avancent et les arabes se battent entre eux.
    C’est affligeant.
    CONTINUEZ.

    14
    19
      Miloud
      24 décembre 2018 - 10 h 17 min

      Les rivalités existent dans tous les pays , meme chez les chantres de la democratie europeenne. Led états europeens se sont fait la guerre durant des siecle, la France et son voisin anglais ont battu le record avec 100 ans de guerre, et le chauvinisme européen a conduit l Europe dans deux guerres « mondiales » alors qu on a rien demandé. Et puis algerie patriotique ne fait que raconter des faits assez objectivement

      12
      8
      Algérienne-DZ
      24 décembre 2018 - 14 h 32 min

      Quand c’est les autres qui attaquent l’Algérie, vous trouvez que c’est normal.
      Mais quand les Algériens répondent aux attaquent des autres, alors vous nous sortez la carte de l’union des kharabes, la carte de l’islam, la carte de khawa khawa ???
      Que vous êtes bizarres ya les marroukis.
      Nous serons toujours là pour vous répondre tant-que vos manigances contre l’Algérie ne cessent pas, CAPITO !!

      27
      12
    Anonyme
    22 décembre 2018 - 12 h 27 min

    Heureusement qu’il y a fissure et espérons que c’est le courant patriotique qui incarne l’esprit de Novembre 1954 qui l’emportera contre les deux courants de la prédation qui ont privatisé l’économie nationale au profit d’une caste oligarchique qui ne se gêne pas de proclamer sa proximité avec les milieux capitalistes européens anti-algériens.

    21
    1
    Anonyme
    21 décembre 2018 - 19 h 49 min

    C’est facile de répondre par l’insulte et la vulgarité. C’est à la portée du premier inculte. Toi (je te tutoie parce que tu l’as fait en premier et je te rend la monnaie )tu medis que je suis un sous homme et moi je te dis que le sous homme c’est toi et c’est celui qui t’engendré et ne t’a pas bien élevé. Tu me charges d’insultes, je peux t’en faire autant sinon plus. Et vers quoi tout cela cva nous faire avancer? Vous voulez faire du Maroc bashing, faites le sans vulgarité sans insultes et en développant un argumentaire. Sinon ce que vous faites est le propre des esprits faibles et des faibles d’esprit que personne ne prend au serieux sauf par eux mêmes.

    74
    15
      Anonyme DZ
      21 décembre 2018 - 20 h 53 min

      ta nature de mokoko-bonobo est vulgaire, insultant et soumis consentant.

      37
      25
      Antalas
      22 décembre 2018 - 10 h 16 min

      Ces terroristes Marocains, et autres rats d’égouts DaeCHIENS aussi misérables et lâches barbares sanguinaires soient-ils ,au lieu de s’en prendre à des innocents, devaient aller affronter… plutôt l’armée espagnole qui tient fermement ses positions dans les deux enclaves marocaines qu’elle occupe depuis des siècles…. afin de les libérer,ou aller en Palestine pour se battre contre leurs maîtres israéliens ou encore en Birmanie où les extrémistes bouddhistes brûlent vifs les musulmans de ce pays ,eux qui prétendent défendre l’islam et les musulmans.

      29
      6
    Gabriel
    21 décembre 2018 - 14 h 26 min

    Ça y est vous avez tous déversé votre venin et votre haine. Ça vous a calmé un peu? Mais cela ne change rien à votre quotidien: Bouteflika est toujours là, les militaires octogénaires sont toujours là, la crise sociale et financière est toujours, les harragas sont toujours en attente de la bonne vague pour déguerpir. On vous a créé ce site comme une soupape, une sorte de defouloir dans lequel on jette de temps à autre un article sur votre voisin. Vous vous défoulez un peu tandis que les rapaces qui vous gouvernent se sucrent et tiennent les rênes pour que la situation perdure. Et si vous vous occupez un peu avec la même hargne de vos propres inextricables problèmes.

    69
    128
      IMAZIREN
      21 décembre 2018 - 15 h 44 min

      Il faut que vous donniez ce conseil à votre presse des eaux usées, qui a fait d’EL DJAZAÏR bashing
      son sujet favori, n’aviez-vous pas honte de votre condition de sous-homme et de soumis, bousse el 3baya et el yed, Allah yen3alkoum.

      38
      22
      TADJ MOHAMED
      21 décembre 2018 - 18 h 24 min

      Le peuple marocain n’a pas beaucoup de marge de manœuvre pour changer son destin et pire encore lorsqu’il s’agit d’un peuple hanté par une hypocrisie tellement incrustée qu’il devient quasiment improbable de voir une lueur d’espoir et lorsque qu on vit sans dignité et que l on s’obstine à dire le contraire et l on que ne cherche même pas à retrouver son épanouissement ,alors autant laisser L’esclave se satisfaire de la jouissance de son maître

      31
      16
    Sprinkler
    21 décembre 2018 - 8 h 50 min

    Comme on s’y attendait, la presse française a donné à cet abominable crime commis dans le narco-protectorat un écho digne de la rubrique des chiens écrasés…Là où elle lui aurait réservé un retentissement planétaire s’il s’était produit en Algérie, elle l’évacue comme un fait divers pour ne pas incommoder son  » ami le Roi « …

    71
    19
    Mustapha
    21 décembre 2018 - 1 h 48 min

    Maintenant les pédophiles français vont devoir réfléchir à deux fois avant de décider d’aller passer quelques jours de vacances au Maroc pour se faire servir de la chair fraîche.

    70
    50
      Pierre
      21 décembre 2018 - 7 h 06 min

      Tu compares deux jeunes touristes de pays nordiques exécutées par un groupe islamiste à des pédophiles français ?

      63
      27
      Gzl
      21 décembre 2018 - 9 h 25 min

      Parceque tu penses que la pédophilie n existe pas entre Marocains , et si il existe un tourisme sexuel au Maroc ,la faute a qui…? ta haine t aveugle.

      32
      18
      kheledzaram
      2 janvier 2019 - 17 h 47 min

      Pourquoi dis-tu «les pédophiles français» ?je suis français et pas pédophile,un peu de respect stp .

    TADJ MOHAMED
    21 décembre 2018 - 1 h 03 min

    Les autorités marocaines ont fermé les yeux sur les milliers de combattants qui ont quitté son sol pour alimenter les rangs des différentes organisations terroristes qui combattaient en Syrie. Ils étaient presque cinq mille, si on y adjoint les Franco et les Belgo-marocains qui sont sur place.
    Le cas Abbaoud est édifiant, multirécidiviste quadruple planificateur d’attentats contre la France et la Belgique, il est resté pendant plus d’une an, sous l’emprise des services marocains qui ne l’ont jamais « donné » à leurs homologues européens. Son retour de Syrie et sa facilité avec laquelle il s’est réimplanté en Belgique, porte l’empreinte de services secrets qui lui ont fourni logistique et documents de voyage pour passer entre les mailles du filet.,…….. la DGED a fourni la planque temporaire du réseau Abbaoud, qui démontre l’emprise qu’à ce service, sur la nébuleuse terroriste de daech en Europe……

    58
    17
    Vigil
    21 décembre 2018 - 0 h 14 min

    El che, le verre de notre maison est devenu incassable de par la maturité de ses occupants, en première ligne notre valeureuse ANP. Cette même maison de verre est encrée dans une terre gorgée de sang de chouhadas. Une pensée Aux familles des victimes.

    45
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.