La presse israélienne évoque la visite de journalistes «algériens» en Israël

journalistes compte
La normalisation entre les pays arabes et Israël est-elle en train de s'accélérer ? D. R.

Par R. Mahmoudi – Des journalistes «algériens» ont été cités par la presse israélienne qui a rendu compte d’une visite effectuée en Israël, mercredi dernier, par une délégation composée de journalistes issus de plusieurs pays arabes. The Jerusalem Post parle de journalistes venus de France, de Belgique, d’Egypte, du Liban, d’«Algérie» et du Maroc. D’autres sources médiatiques évoquent le nom de Nader Allouche, de père libanais et de mère algérienne, qui s’était illustré, à la veille de cette visite, par un article dithyrambique publié dans le Huffington Post Maghreb et dans lequel il a plaidé ouvertement pour la «fraternité arabo-israélienne».

La délégation arabe, qui compte aussi dans ses rangs un Egyptien et un Marocain, a été reçue à la Knesset (Parlement) et s’est notamment entretenue, d’après la presse israélienne, avec le président de la commission du travail et de la santé pour discuter de la «situation des Arabes d’Israël» et du «conflit israélo-palestinien».

Au cours de ces entretiens, les responsables israéliens ont vanté la «démocratie israélienne» et le «respect des minorités» dans leur pays, mais tout en se montrant intransigeants sur la question du «retour» des Palestiniens, rapportent les médias israéliens.

Cette visite, saluée par la presse israélienne et aussi par le ministère des Affaires étrangères qui a diffusé sur son site officiel des images des différentes rencontres qui ont été organisées «à l’honneur» des invités, s’inscrit dans le processus de normalisation qui s’est accéléré depuis quelques mois, au point d’être banalisé après, notamment, les révélations sur l’existence de relations de moins en moins secrètes entre Tel-Aviv et des capitales arabes comme Riyad, Abu Dhabi, Doha ou encore Mascate.

R. M.

Comment (80)

    aghioul
    25 décembre 2018 - 13 h 07 min

    ce Allouche est algerien de mere son pere est un libanais chretien l Egypte la Jordanie la Palestine ont des relations diplomatiques et militaires avec israel un proverbe de chez nous dit la poule pond des ooeufs et le coq a mal au cul la guerre juifs arabes est une guerre entre cousins semites

    KAHINA
    22 décembre 2018 - 14 h 35 min

    Ce type n’a RIEN d’ALGÉRIEN ça se voit et ça se sent à mille lieux à la ronde. Il ressemble très étrangement à Laurent FOGIEL le présentateur juif français….. et s’appelle en plus : ALLOUCHE ! Nom israélite par excellence tout comme KADOUCHE….. nos voisins à Alger du temps de la colonisation.
    Pour moi, ce Kèbche (allouche) est en mission de grenouillage…. tout simplement. Missionné PAR QUI ? Là est toute the question !

    14
    10
    Georges ELKHOURY
    22 décembre 2018 - 13 h 18 min

    « The Jerusalem Post parle de journalistes venus de France, de Belgique, d’Egypte, du Liban, d’«Algérie» et du Maroc » . c’est faux. Aucun journaliste du Liban ou d’Algerie. Peut etre des soit disant journalistes de pere ou de mere d’origine libanaise ou algerienne, mais de nationalite francaise

    14
    3
    Kenza
    22 décembre 2018 - 9 h 17 min

    Je crois que c’est une (dés)information destinée, par la même occasion, à faire saper le moral des palestiniens en leur faisant croire que même l’Algérie, le seul pays arabe qui n’a pas encore abdiqué devant cet état criminel, se met au dialogue avec Israël. Cette désinformation sert à faire croire au peuple palestinien qu’il n’a plus ce SOUTIEN INDÉFECTIBLE DE L’ALGÉRIE! Donc, puisqu’il est lâché par presque tout le monde, le peuple palestinien n’a plus le choix que de se plier devant Le Grand Israël !

    20
    10
    Hamid
    22 décembre 2018 - 8 h 43 min

    Islam teaches acceptance of others regardless of their beliefs .So there’s no problem with Jewish people .At times , the style of argument has led to confusion of conflating the two very distinct terms of semitism and zionism .The latter is a political movement of establishing a zionist state in occupied Palestine and its capital ElQods .The problem lies here.As far as the pseudo Algerian journalist of Lebanese father and , unfortunately , of Algerian mother is concerned , he only represents himself .So do the other journalists .We , Algerians, have always supported the Palestinian cause whether in international forums or in sporting events .Palestine is always in our hearts and we will always chant its name : Falestine Shouhada ! It’s in our DNA.Shame on the pseudo journalists who associate themselves with that criminal entity and treat the Palestinians as dirt but right will prevail some day .That’s my opinion , take care dear compatriots , and tahia ElDzair as always !

    1
    6
    Anonyme
    22 décembre 2018 - 6 h 56 min

    Nader Allouche, candidat République en marche, pour les Européennes et soutenu par un politique du Likoud.
    Confusion dans le genre au sens propre comme au figuré.
    Macron a vraiment de sacrés spécimens qui lui ressemblent.
    L’affaire Benalla, les danseurs déjantés à l’Elysée…
    Comme personne ne croit à leurs salades, ils leur restent à trouver quelques figurants dociles… parmi les LGBT.

    12
    5
      palimpseste
      25 décembre 2018 - 19 h 47 min

      oui regarder, encore un homo qu’on veut faire passer pour un algérien, pour ridiculiser

    Anonyme
    22 décembre 2018 - 6 h 44 min

    Nader Allouche est un vendeur aux ordres. Il n’a rien d’algérien. Rien.

    Ce type utilise le mot algérien pour semer le trouble. En France il ne trouvera aucun écho parmi les franco-algériens qui ont des parents algériens de souche. Il faut ne pas prendre ses fantasmes pour de la réalité.

    21
    8
    Anonyme
    22 décembre 2018 - 6 h 40 min

    Nader Allouche, chercheur, journaliste, publiciste, 27 ans, sur Youtube. Ce type est un agent pour causer le trouble dans les esprits jeunes (le système éducatif ayant baissé le niveau, notamment en histoire, dans le monde entier).

    ….

    Ce jeune homme est plus que louche.
    Regardez bien sans son.
    Puis écoutez sans voir les images.

    14
    4
    Anonyme
    22 décembre 2018 - 6 h 24 min

    Si jamais c’est pour sonder nos reins qu’on nous parle de ceci, après nous avoir saouler avec les harkis et les pieds-noirs, c’est que quelque chose ne tourne plus très rond. Il faut absolument une nouvelle équipe de gouvernement avec des patriotes purs et durs. Nous ne voulons pas nous soumettre à tout ce qui ressemble de près ou de loin au colonialisme, ses suiveurs, ses mercenaires, ses idéologies et ses jérémiades : harkis, pieds-noirs, sionisme.

    Aparté :
    Il faut absolument aborder le débat de la double nationalité
    et expliquer pourquoi il nous faut une seule nationalité.
    Si on explique bien les dangers (Protéger la composition de notre haute administration et de notre armée).
    La France donne la nationalité à tout va à des algériens âgés… Pourquoi ?
    On a comme un pressentiment que cela vise un but dans le futur.
    Récemment les pieds-noirs ont demandé à ce qu’on leur donne la nationalité algérienne… ?
    Tout ceci sent pas très bon.
    Il faut trouver quelque chose pour cette question de la double nationalité.

    Notre nationalité ne doit pas devenir un papier mais la preuve d’une généalogie de souche.
    N’en déplaise aux donneurs de leçons de morale.
    Le plus grand danger qui guette tous les pays c’est le fait de ne plus savoir qui est qui et le fait de ne plus avoir d’identité culturelle diverse.
    La globalisation est en train de détruire tout le travail du temps pour avoir créer autant de diversités linguistiques et culturelles.

    11
    4
    Anonyme
    21 décembre 2018 - 23 h 05 min

    Les Voyous sanguinaires savent qu’il sera très difficile de nous affronter militairement, alors ils essayent de nous infiltrer autrement en utilisant leurs pions pour faire croire que l’Algérie s’est mise elle aussi à plat ventre comme les marionnettes du Golf + le Makhnez de Azoulay. Vigilance s’impose!

    10
    7
    Anonyme
    21 décembre 2018 - 22 h 57 min

    Attention à la propagande sioniste, ils font tout pour nous faire croire que les Algériens font aussi partie des traîtres qui ont vendu leurs âmes aux diables sionistes rusés, vicieux, menteurs,…assassins.
    Ce journaleux est un algé…..rien puisqu’il est libanais…Où habite -t-il ? Pour quel journal travaille-t-il? Qui l’a mandaté pour se rendre sur les territoires occupés ?
    Ces Voyous essayent de semer la confusion et le trouble dans nos esprits, mais, il faut rester vigilant quant aux effets négatifs que pourraient avoir ces flashs de désinformation, de manipulation et de propagande sur nos concitoyens surtout si les harkis intellectuels s’y mettent!

    13
    6
    nadim
    21 décembre 2018 - 22 h 27 min

    Né le 20 mai 1991 en France, Nader Allouche est journaliste franco-libanais « specialiste » des affaires du Moyen-Orient ,de père maronite et de mère d’origine algérienne.Il porte la nationalité française et se déclare musulman (?) ….Ou se situe son algerianité ?

    15
    3
      Anonyme
      22 décembre 2018 - 6 h 10 min

      En effet, il y a anguille sous roche… Père maronite, mère algérienne. En meme temps, il porte un nom porté surtout par des juifs d’Algérie : Allouche alors que chez nous le vrai nom algérien est Allouache.
      Donc s’il y a des problèmes de transmission paternelle d’identité c’est que c’est un peu curieux. Nous donnons le nom du père chez nous, pas celui de la mère.
      En plus, si vous regardez ses photos à ce Nader Allouche, vous remarquerez que outre les problèmes d’identité culturelle, il a aussi un trouble du coté du « genre » (sourcils épilés de facon très manifeste, visage d’éphèbe). Sans compter qu’il a … 27 ans… Comment à 27 ans peut-on avoir autant d’importance sans réseau ?
      Cela ressemble à une tentative pour semer le trouble dans nos esprits.
      La question la plus simple est qu’il nous donne le nom de ces journalistes s’ils disent vrai.
      Le peuple algérien étant très allergique au sionisme, peu de journalistes iront jusqu’à subir le rejet définitif des leurs sans le regretter toute leur vie. Être harki hier ou… aujourd’hui… n’est pas sans incidences sous notre ciel. Le rejet des nôtres est amer, peu d’algériens connaissant le prix de ce rejet s’aventureraient à risquer cette mise au ban.

      8
      5
    Anonyme
    21 décembre 2018 - 21 h 59 min

    Ca pause forcement un problème de sureté nationale à nos autorités concernant les franco algériens ou autres bi algeriens se rendant en Israel car seul l algerien à nationalité exclusif est mis à l ecart et ne peut porter un risuque , je vais vous expliquer et je sais pas pourquoi on ne m a jamais donné la réponse et la presse devrait la posé déjà aux autorités algérienne ; il y a une faille , voila il y a deux sotes d algeriens celui qui possédent qu un passeport vert et de fait en peut se rendre dans ce pays et réciproquement pour l israelien en Algérie , mais l autre algérien qui en a deux vert et rouge par exemple , lui peut se rendre en Israel avec sonb passeport rouge Français et quand il rentre en Algerie presente son passeport vert , comment nos autorités nos services de sécurités et notre PAF peuvent savoir si ce citoyen algerien bi nationaux est entré en Israel? allez dites le moi et cest pour cela que ca pase un reel probleme de securité nationale et pour la stabilité de l Algérie . hé oui ca m a toujours tracassé ; le mec ne montre jamais son passeport francaoui si il est entré dans l état sioniste devant nos douaniers mais bien son passeport algérien , pour ceux ci seulement. le DSS ou l ANP comment peuvent ils savoir ; la seule possibilités c est de poster des hommes et femmes dans les aéroports et embarcations en direction d Israël mais meme comme ca c est complexe comment peut savoir à la base que ceux sont des bi nationaux algériens , je dis ca car bcps de doubles nationaux et tous je mets ma paie si il le faut utilise seulement le passeport algerien pour la destination Algérie et le rouge pour toutes les autres destinations , je me trompe ?Mais entre en Algérie avec le vert et ressort avec le rouge en France pour aller plus vite à la sortie hé oui on le voit tous non à l aéroport Français , ca pause un problème qu on le veuille ou pas à moins si quelqu un peut me dire comment font les autorités pour savoir ; alors je lui tire mon chapeau mais avant ca faut m expliquer , je le lance au défi allez ; pas à moi ? un algérien(ne) qui peut se rendre en Israël et un autre non expliquer moi déjà ceci donc on est pas tous logé à la meme enseigne j en déduis les algérien(nes) car certains peuvent s y rendre et d autres non ; sinon les autorités algériennes et l administration algérienne et ses lois peut m apporter la réponse car en tant qu algerien ca m a toujours tracassé ? Validez ou pas AP vous l aurez lu mais faites aussi au moins ce constat avec moi si vous êtes honnêtes ; merci d avance.

    7
    3
    boualem
    21 décembre 2018 - 21 h 21 min

    1 ou deux harkis algeriens sont partis en israel, les journaux sionistes font la une !

    il y en a des milliers qui ne feront jamais ce voyage

    le peuple algérien restera anti sioniste

    9
    5
    UMERI
    21 décembre 2018 - 20 h 45 min

    Rien que d’évoquer la présence d’un algérien, dans une délégation de journalistes arabes, on en est malade. Que reste t’ il des pays arabes, qui n’ont pas de contacts, officiels ou officieux.L’ Egypte, la Jordanie, entretiennent des relations diplomatiques avec l’Entité sioniste, le Maroc, dont M6, est président de la commission El Qods, n’a soufflé mot, du déplacement de l’ ambassade U S, il est resté muet comme une carpe. Le Qatar, l’Arabie Saoudite, le soudan les Emirats arabes, se sont rapproché d’Israël, au même titre que la Tunisie.L’ Algérie, forte de ses princeps, n’ a aucune haine contre les juifs, mais n’aura pas de contacts, avec Israël, tant que le conflit qui l’oppose aux palestiniens, ne sera pas réglé,malgré cette fameuse poignée de main, du P T Bouteflika avec Ehoud Barak, quel que soit le gouvernement, actuel ou futur, le peuple et son armée sont garant de cet engagement.

    20
    12
    Anonyme
    21 décembre 2018 - 19 h 15 min

    Arretez le delire….L occident a jure de faire payer la facture de l holocoste par les arabes ..il ne sagit ni de democratie ni de Abdallah bezouer,,,le conflit va durer encore un siecle…car le conflit est fondamentalement religieux…une guerre rampante entre les musulmans et les juifs,entre deux religions celle des musulmans et celle des juifs….democratie ,colonies….et abdallah bezouer…c est pour detourner l attention…le conflit est entre deux religions et l une veut detruire l autre…..c est une guerre de religions qui durera au moins un siecle…encore..une guerre d extermination.

    11
    13
      karimdz
      21 décembre 2018 - 19 h 35 min

      L occident est largement dominé par les sionistes qui veulent étendre leur diktat sur l ensemble du monde.

      Il n y a pas reellement de guerre, mais une domination du monde musulman, les épisodes al quaida et daech ne sont que de la poudre aux yeux, dans les coulisses, il y a encore et toujours les sionistes.

      Mais il est vrai que ce qui justifient toute cette entreprise criminelle, c est la religion. Les sionistes sont en réalité, des extrémistes chrétiens, qui croient au retour eschatologique du christ à la condition que tous les juifs seront réunis en Palestine occupée.

      Pour cela, ces satanistes sionistes, n ont pas hésité à aider financièrement le parti nazi et quand hitler était au pouvoir, ils se sont entendu sur une politique de terreur et de transfert, pour inciter les juifs à quitter l europe pour la Palestine.

      Finalement, les première victimes du sionisme, sont les juifs, un certain nombre le savent et dénoncent le sionisme, d autres en sont devenus les exécutants zélés, mais ils seront les grands perdants.

      22
      12
        Anonyme
        22 décembre 2018 - 10 h 28 min

        Le conflit est entre l Islam,le Christianisme d un cote et les juifs sionistes de l autre cote….il n y a aucune alliance entre le christianisme oriental et la religion juive et le sionisme de l autre cote.c est pour cette raison qu ils veulent vider l orient de ses Chretiens qu ils appellent de tout temps de quitter la Syrie,le Liban,l Irak l Egypte et la Palestine tout en manipulant les attentats contre les eglises Chretiennes.

    KAHINA
    21 décembre 2018 - 19 h 08 min

    Yal khawa, ça m’inquiète ces ballons sondes….. Je sens qu’on nous prépare à quelque chose d’horrible : LA RECONNAISSANCE D’ISRAEL PAR L’ALGÉRIE !!! C’est plus que sûr et certain….. On est trahi !

    12
    29
      anonyme
      21 décembre 2018 - 19 h 35 min

      Reconnaître Israel, c’est reconnaître le colonialisme. En partant de cette vérité, on pourra juste regretter d’avoir combattu et bouté dehors la France !

      75
      9
      Pressentiment
      21 décembre 2018 - 19 h 39 min

      @ : KAHINA
      21 décembre 2018 – 19 h 08 min
      J’ai la même impression que toi.
      Ça commence par nous sondé pour voir nos réactions et crescendo ils amplifiront le phénomène qu’ils normaliseront de manière officiel.
      J’espère me tromper.
      Car cela voudrait dire que l’Algérie n’est plus indépendante.
      Elle s’est ranger dans le rang des soumis du nouvel ordre mondial.

      11
      12
        H-B
        22 décembre 2018 - 21 h 56 min

        @Kahina et  » Pressentiment »

        Que des raccourcis et approximations » Ces journalistes de pacotille ne reflètent pas la doxa algérienne et font partie de journaux bien connus pour être en transgression avec les règles sacro-saintes et politique d’harmonie de notre pays avec les causes justes. La compromission de ces écrivaillions avec israthell ne traduit aucunement une trahison de l’Algérie à son soutien indéfectible à la Palestine et aux Palestine. Vous êtes sûrement des agents makhnezites en mission de grenouillage qui tentez vainement de semer la confusion. Si vous êtes grassement soudoyes pour votre propagande, vos maître s ne tarderont plus à vous enlever de votre rétribution tant vous échouez indéfiniment lamentablement.

    صالح/ الجزائر
    21 décembre 2018 - 18 h 57 min

    la première visite de journalistes algériens en Israël a eu lieu juste après les événements du 5 octobre 1988.

    5
    4
      Anonyme
      21 décembre 2018 - 23 h 09 min

      Vous avez bien fait de le rappeler..! Qui étaient-ils ? trouvons la réponse et nous comprendrons!

    moudjahid
    21 décembre 2018 - 18 h 35 min

    ces algériens n’ont aucun nif, ce ne sont pas des algériens

    17
    78
      Le vigilant
      27 décembre 2018 - 7 h 07 min

      Pourquoi voulez vous impliquer des
      algériens Dans cette affaire alors
      que nous savons tous que ce m…x de allouche est manipulé par le lobby juif France et en plus ce fu.. n’a rien n’a voir avec notre pays ,Celui qui connaît sa famille en Algérie lève le doigt,il est franco libanais
      Et peut être même que sa mère est une juive née en Algérie.a cause d’une marionnette qui a vendu son âme au sionisme on veut
      Nous faire croire que l’Algérie
      A abdiquer et renoncer à tous les principes
      Qui font la fierté de notre valeureux peuple
      Vive l’Algérie et vive la palestine

    lhadi
    21 décembre 2018 - 16 h 39 min

    Cautionner au déchainement de l’effroyable barbarie de l’entité sioniste est une insulte aux idéaux qui ont forgé l’identité algérienne.

    La diplomatie algérienne se doit de s’impliquer directement pour oeuvrer à un changement de rapport de force qui précipitera l’ouverture des négociations.

    Ambition, sans doute difficile à concilier, mais qui illustre la mission spécifique qui nous incombe vis à vis du peuple palestinien séparé par des décennies de haines et de violence, qui après s’être résigné à reconnaître l’ennemi d’hier, a l’impression humiliante de n’avoir rien reçu en échange.

    Aux déceptions politiques s’ajoutent les difficultés économiques exacerbées par la fermeture des territoires palestiniens où le chômage touche plus de la moitié des habitants et les conditions de vie s’aggravent de jour en jour. Les entraves à la circulation sont devenues si draconiennes que, lors des émeutes, les ambulances se sont même vu interdire de franchir les barrages pour transporter les blessés.

    Dans ce contexte, l’Algérie n’a pas d’autre choix que d’appeler aux respects des accords internationaux ratifiés – accords qui doivent conduire à la création d’un Etat palestinien et d’encourager dans le seul objectif qui vaille, celui de la paix.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    20
    74
    MELLO
    21 décembre 2018 - 16 h 11 min

    Les larmes de crocodiles ne passent pas ainsi que toutes les vociférations écarlates. La porte à été entrouverte par le Président actuel qui serra la main à Ehud Barak en Juillet 1999. Non seulement, puisqu’une délégation de journalistes et universitaires se rendit à Jérusalem en Juin 2009 afin de discuter avec des membres de la Knesset ( assemblée nationale ). Le porte parole du gouvernement israélien avait déclaré : cette visite est un signe positif , même s’il ne s’agit pas d’une visite officielle, mais le gouvernement Algérien est au coran de leur visite .
    Les relations diplomatiques entre les deux pays n’existent pas, mais des visites d’Algériens ont été enregistrées ça et là en ce pays. Tant qu’Israël ne reconnaît l’État Palestinien, l’Algérie n’aura aucune relation officielle, mais avec ces gouvernants on ne sait jamais.

    13
    19
    \(•_•)/
    21 décembre 2018 - 15 h 28 min

    L’Algérie et Israël n’ont pas de relations diplomatiques officielles, le gouvernement algérien ne reconnaissant pas l’État d’Israël, et interdisant aux ressortissants Israéliens toute entrée sur son territoire.

    27
    62
    Rayés Al Bahriya
    21 décembre 2018 - 14 h 51 min

    Les journalistes sont solidaires en eux , comme les thayabit AL hammam.
    Quand à nous dire qu’il y a journaliste algérien ds le cortège, eh bien non, il est libanais et représente le Liban, son père est libanais , donc !!!
    Le reste on en a que foutre…
    Israël Cest le royaume des états arabes , ça on le sait déjà…
    Arrêtez de nous prendre pour des nonos..

    43
    9
    Medi Bongo
    21 décembre 2018 - 12 h 35 min

    Zad , n’est rien d’autre qu’un sioniste terroriste , agent propagandiste , certainement vivant au maroc, nids dès sionistes terroristes.

    28
    13
    Orange
    21 décembre 2018 - 12 h 21 min

    Certains ont la mémoire courte et la gueule de crocodiles;oubliant qu’il existe encore des preuves que ces derniers ont fait la meme choses

    10
    7
    Ch'ha
    21 décembre 2018 - 12 h 17 min

    Allouche c’est yahoude non ?!
    Ensuite journaliste algérien s’il s’agissait d’un journaliste Sadek Sahraoui oui mais pas là.
    Quant à cette normalisation elle est vouée à l’échec, elle masque les problèmes de corruption de Netanyahou et sa femme notamment, IsRatHell est menacée que ce soit en Syrie avec la montée en puissance de la DCA et l’Iran, sur le front du Sud Liban avec le Hezbollah, en Cisjordanie où la Résistance armée monte en flèche machallah.
    De la poudre aux yeux.

    26
    19
      Farida
      21 décembre 2018 - 15 h 38 min

      FAKOU !

      10
      3
      Lghoul
      21 décembre 2018 - 15 h 48 min

      Moi je suis tres content. Pour une fois les arabes commencent a devenir honnetes. Ils ont toujours eu des relations secretes avec israel sauf que pour la populasse, ils chantent une autre chanson car il faut amuser la galerie. Le probleme est que maintenant leurs maitres saoudiens insistent de mettre tout sur la table. Jamais les arabes ont ete desorientes dans leur courte histoire de 14 siecles.

      22
      7
        Ch'ha
        21 décembre 2018 - 16 h 20 min

        @Lghoul
        Cette normalisation n’a effectivement rien d’une nouveauté ce qui se faisait soi-disant en loucedé est mis à nu.

        12
        3
          Lghoul
          21 décembre 2018 - 17 h 20 min

          Exacte. Le suite c’est tout simplement la
          « halalisation » au mode operatoire khoroto.
          Le seul probleme est que les arabes ne
          savent ni faire la guerre ni faire la paix.
          C’est tout le « catch 22 » khoroto.

          18
          4
    Orange
    21 décembre 2018 - 12 h 15 min

    Certains ont la mémoire courte et une gueule de crocodile,Dieu merci des images existent encore,commencer a balayé devant soit avant de se reprocher aux autres

    11
    4
    Anonyme
    21 décembre 2018 - 12 h 08 min

    Depuis au moins 4 ans et pour toutes les innovations à venir, 100% des produits Apple intègrent des recherches et des technologies en Israël. Boycottez ces technologies .

    16
    24
    Selecto
    21 décembre 2018 - 11 h 59 min

    J’ai connu la sœur du comédien franco marocain Rochdi Zem lors d’une soirée chez des amis dès qu’ elle su que j’étais algérien elle m’a lancé  » Pourquoi vous êtes antisémites ?

    37
    64
      Guiness
      21 décembre 2018 - 14 h 12 min

      T’aurais du lui expliquer en lui proposant d’aller boire un verre de « selecto 33 » dans un endroit plus « tranquille » si tu vois ce que je veux dire…. C’est ce que j’aurais fait à ta place. Le lendemain, elle aurait appris avec moi le mot « antisioniste  » et elle aurait adoré reprendre un autre verre avec moi le soir venu……
      Et là, de Zem, elle serait devenue zen.

      27
      35
        Selecto
        21 décembre 2018 - 18 h 33 min

        Merci pour tes précieux conseils d’expert en la matière le problème c’est qu’elle n’était pas potable même pour quelqu’un qui aurait voulu faire une action humanitaire !

        11
        33
        Anti khafafich
        21 décembre 2018 - 19 h 25 min

        Elle se contente de l eau de zem zem chez son oncle mbs, a quoi sert le selecto algérien, elle ne lui reconnaîtra ni le goût ni le label.

        2
        18
    Anonyme
    21 décembre 2018 - 11 h 58 min

    Nous n allons pas faire un drame de la visite d un journaliste qui a un peu d ADN algérien en Israël !!!!
    Après tout chacun est libre,nous sommes toujours les premiers à pleurer la veuve et l orphelin mais quand nous on était dans la mouise personne ne pensait à nous ni nous défendait….tout le monde nous traitait de terroristes alors que c est nous qui souffrions.
    Les palestiniens doivent se battre,nous les soutenons mais nous devons regarder aussi nos intérêts et voir où se situe le vrai problème.
    Les pays arabes autour de la Palestine ne font rien pourquoi voulez que nous africains on se fourvoit plus et on en fait une question d honneur?
    L Algérie en premier et après les autres ….quand on peut…

    100
    13
    ANONYME 1
    21 décembre 2018 - 11 h 17 min

    Ceci confirme que des pays arabes ont cédé et offert des concessions aux sionistes.
    Ils donnent tout en ne recevant rien en contrepartie.
    Pour preuve les palestiniens se font massacrer, des terres sont volées et transformées en colonies. Des biens appartenant à des palestiniens réquisitionnés, des citoyens palestiniens expulsés de leurs logements.
    Un monde arabe ou des pays arabes pourris, qui se font comme toujours imposer des conduites humiliantes.
    Avec une Ligue arabe qui est à la disposition de tout le monde sauf des concernés, il ne faut pas s’attendre à ce que des lumières sortent de ce milieu exécré.

    65
    11
    Red
    21 décembre 2018 - 11 h 14 min

    Le journaliste cité et franco-libanais de mère algérienne et née en France et non pas algérien de nationalité

    48
    6
    Selecto
    21 décembre 2018 - 11 h 04 min

    C’est la politique des petits pas pour la normalisation des relations entre Israël et l’Algérie et seuls les naïfs vont croire que ce journaliste a pris l’initiative seul.
    Pour commencer, déjà la bibliothèque du centre culturel algérien et ce depuis les années 2000 fait la promotion des mémoire du sioniste Shimon Peres et même l’histoire des juifs marocains, cette initiative a été décidé par le directeur de l’époque décédé depuis l’intouchable TBM, quant a ce pseudo journaliste il doit être en mission pour certains cercles du pouvoir composé de responsables n’ayant aucune attaches effectives avec l’Algérie ni son histoire.

    26
    49
    Anonyme
    21 décembre 2018 - 11 h 00 min

    Les musulmans doivent comprendre que la violence et la volonté de dominer les autres ne pourront jamais pas régir les rapports entre les peuples.Quel message transmettons-nous à nos enfants quand nous appelons les Juifs “descendants de porcs et de singes” ? Est-ce un message d’amour et de paix, ou un message de haine ? Nous demandons sans cesse aux autres de respecter notre religion, alors qu’en permanence nous maudissons à haute voix les non Musulmans, lors de nos prières tous les vendredi à la mosquée. Et l’on s’étonne que des êtres sensés être humains décapitent de pauvres jeunes filles innocentes.Dans des églises et dans des synagogues on prie pour les Musulmans. Alors que nous n’arrêtons pas de les maudire et que nous enseignons à nos futures générations de les appeler “des infidèles” (kouffar) et de les haïr.

    112
    25
      anonyme
      21 décembre 2018 - 19 h 40 min

      Commence par dire aux Juifs de ne plus se réclamer le « peuple élu » … On verra après ce qu’on peut faire avec ces éternels pleurnicheurs !

      2
      35
        Anonyme
        22 décembre 2018 - 13 h 10 min

        « se réclamer le « peuple élu » C’est le coran qui le confirme,tu doutes de la parole d’Allah ?
        AL-JATHYA ;V/16. Nous avons effectivement apporté aux Enfants d’Israël le Livre, la sagesse, la prophétie, et leur avons attribué de bonnes choses, (((et les préférâmes aux autres humains)))
        وَلَقَدْ آتَيْنَا بَنِي إِسْرَائِيلَ الْكِتَابَ وَالْحُكْمَ وَالنُّبُوَّةَ وَرَزَقْنَاهُمْ مِنَ الطَّيِّبَاتِ (((وَفَضَّلْنَاهُمْ عَلَى الْعَالَمِينَ))) – الجتية 16

    Grain de Sable
    21 décembre 2018 - 10 h 29 min

    Notre voisin Slhomo VI a inclu la shoa , dans les manuels scolaires faut ‘il prendre cela pour un appel du pied ou autre ?
    Bien que connaissant l’applat-ventrisme de l’amir el mouminine qui se fait meme Bénir par un Rabbin juif et déomme
    les quartiers portants des noms arabe pour mettre des noms juif , que les marokins sont la plus grande communauté ,
    qui se dit musulmane a visiter israt-hel qui a meme recensé 3000 travailleuses du plus vieux métier du monde , et un juif
    vous le dira ( le marok c’est le paradis et je suis chez moi ) le marok est le 1er client commercial d’israt-hel de
    la zone mena , le mossad y a ses quartiers dans plusieurs villes du royaume le marok et isra-hel sont 2 pays $ionistes
    qui marche main dans la main colonialistes tous les deux , la coopération entre les 2 dans tous les domaines
    que meme la politique etrangère est géré depuis tel aviv et paris ,et parler de journalistes marokins se rendant
    chez leur cousins n’est pas une information mais une relation plus que naturelle , les Palestiniens peuvent attendre
    que le comité El Quds se réunisse de la part de sa majesté qui enferme les journalistes et les condamne
    a de lourdes peines de Prison , pour avoir chatouiller son intimité de droit divin !!

    29
    45
    Mohamedz
    21 décembre 2018 - 10 h 00 min

    Ca me rappelle cette visite en «Israël» en 1989 des 5 journalistes algériens devenus immédiatement après des «stars» des médias en Algérie et parmi lesquels une certaine G.O devenue la «Anne St Claire» algérienne de la TV publique et ne recevant dans son émission hebdomadaire que des Ministres Algériens et autres personnalités de la nomoclanturat.
    Tout ceci pour dire que tout est devenu possible avec système en place.

    33
    18
    Ali
    21 décembre 2018 - 9 h 44 min

    Je suis pour qu’on retire la nationalité Algérienne à tous ceux qui trahisse l’Algérie!!!!!!!!!

    55
    62
      Anonyme
      21 décembre 2018 - 11 h 14 min

      A’ commencer par les arabiseurs pour plaire à Nasser et les islamiseurs qui voulaient faire le cheval de Troie des monarchies hideuses

      64
      13
    Anonyme
    21 décembre 2018 - 9 h 38 min

    es que par hasard les israeliens font du pied a l Algérie mais il se trouve que nous on n aime pas trop les colons ,,on connais par expérience

    42
    12
    Djeha Dz.
    21 décembre 2018 - 9 h 33 min

    Il n’y a pas de quoi fouetter un chat. Comme tout le monde sait, il n’ est pas le premier Algérien, si c’est les cas, à s’être rendu dans cet Etat faschio-naziste qu’est israël; si vous voyez ce que je veux dire… ?

    D’autre part, ce journaliste, ne représente, que lui-même et ses propres opinions. Connait-il, au moins, l’Algérie et ses positions au regard de la question palestinienne ?
    Certes, les sionistes n’attendent que ça, pour soigner leur image et faire croire qu’ils ne sont pas, les mal-vus du monde.
    La guerre ne se fait pas seulement avec les armes classiques, mais aussi, avec une arme redoutable : la propagande.

    46
    9
      Ch'ha
      21 décembre 2018 - 14 h 43 min

      @Djeha Dz.
      Boualem Sansal cet ultrasioniste y va régulièrement pour être encensé et invité d’honneur au festival du livre de Jérusalem.
      Propagande et indigène de service.

      15
      43
    Gerault
    21 décembre 2018 - 9 h 28 min

    Si le père est libanais, il l’est libanais le monde sait qu’Israël a conoliser la terre de Palestine et continue de tuer des enfants, des femmes et des personnes âgées et Israël est protégé par l’organisation de défense des droits humains

    31
    46
    La vérité si je mens !
    21 décembre 2018 - 9 h 17 min

    1) Il ne faut pas croire sur parole Tel Aviv. Les Israéliens sont très forts dans la désinformation.
    2) Beaucoup de Libanais sont israélites et ne s’appellent pas forcément Moshe ou Isaac. En Afrique du Nord, Allouche est plus le patronyme de Juifs que de Musulmans …

    34
    14
    Med
    21 décembre 2018 - 9 h 16 min

    L’auteur met des guillemets au qualificatif « algériens ». On en déduit qu’il y a un doute sur l’origine exacte de ces journalistes (avoir pour parent uniquement une mère algérienne ne suffit pas, je crois, pour être algérien). Ceci dit, il s’agirait d’une initiative personnelle et privée des ces « Algériens » en direction de l’administration sioniste et non de celle d’un quelconque journal algérien et encore moins d’une organisation étatique ou gouvernementale. D’autres avant eux, Sansal, Allouache etc. ont accompli leur Aliya vers Sion, soi-disant dans un cadre culturel et affichent de manière ostentatoire leur pro-sionisme. Cela n’engage point le peuple algérien, qui affirmera inlassablement son soutien indéfectible au peuple palestinien et son engagement contre le régime sioniste raciste.

    30
    63
    Bon sens
    21 décembre 2018 - 9 h 05 min

    Si l’on suit la Bible juive, Esaie a éradiqué les Cananéens et s’est emparé de leur pays, au nom de son Dieu Yahve. Cela présuppose deux faits : 1) il existait des Cananéens (habitants); 2) il existait un Canan (pays). Ce bon sens permet de dire que l’Etat sioniste actuel repose sur la colonisation. Là devrait s’arrêter notre bon sens … Le reste est question de loi du plus fort !

    27
    74
    Felfel Har
    21 décembre 2018 - 9 h 02 min

    Cette information pue la manipulation et l’intox. Je réserve mon jugement tant qu’elle n’a pas été soumise au test de la vérité. N’oublions pas que les Israéliens ont bien appris les méthodes de Goebbels au point de le surpasser dans l’art de la propagande!
    Après avoir asservi les Arabes du Moyen-Orient, les sionistes rêvent de faire tomber les pays nord-africains dans leur escarcelle. C’est fait avec le Maroc, la Tunisie ne tardera pas à suivre, la Mauritanie a déjà une ambassade à Tel-Aviv. Mais l’Algérie ne se pliera jamais à son diktat!
    Si Israël voulait vraiment vivre en paix et établir des relations apaisées avec le monde arabo-musulman, il commencerait par accorder son indépendance au peuple palestinien, cesser ses tentatives insensées de déstabilisation des autres pays, et abandonner sa politique expansionniste.

    31
    74
    Bonjour
    21 décembre 2018 - 8 h 37 min

    Le nom de famille Allouche
    Est israélien

    21
    14
    Hibeche
    21 décembre 2018 - 8 h 25 min

    Moi je dis que si c’est un algerien, il ne doit pas s’appeler Allouche, mais « Naadja ».

    18
    27
      Anonyme 1
      21 décembre 2018 - 20 h 55 min

      Entre parenthèse le nom Allouche est un nom porté par des juifs.

    عفاف
    21 décembre 2018 - 8 h 11 min

    لا بد للاجهزة الأمنية ان تتاكد من ان هءولاء يحملون الجنسية الجزاءرية عليهم في حالة التأكد إسقاط عنهم جنسيتنا علي كل حال أنا مطمئنة من جهتنا نحن يقظين

    5
    13
      Anonyme
      21 décembre 2018 - 10 h 07 min

      L’arabisation est la meilleure façon de faire coloniser notre pays.

      54
      18
        Anonyme
        21 décembre 2018 - 11 h 12 min

        Et de le daeshiser.

        53
        9
    karimdz
    21 décembre 2018 - 7 h 49 min

    Ces néo harkis font honte à l ‘Algérie et sont négligeables, leur passeport devrait leur être retiré, à moins qu il ne reste en isra hell, ce serait un bon débarras.

    Tant que perdurera l ocupation sioniste criminelle et sanguinaire de la Palestine, il ne pourrait y avoir de relations avec cet état voyou hors la loi.

    L etat hebreu mène une grande campagne de séduction en direction des arabes pour se redorer son image, mais ce ne sont pas une poignée de traitres qui convaincront le monde de la supercherie, une pratique innée chez les sionistes, dont l imposture et le mensonge sont les deux mamelles.

    50
    67
    zad
    21 décembre 2018 - 7 h 35 min

    moi je dis pourquoi pas…si les arabes les plus proches de cette zone entretiennent des relations pourquoi pas nous, qui sommes si loin

    116
    75
      Medi bongo
      21 décembre 2018 - 7 h 46 min

      Stop ton cinéma sionistes terroriste , ici c’est l’Algerie , ce n’est ni le Maroc , ni le journaliste de père libanais.

      57
      109
      Anonyme
      21 décembre 2018 - 8 h 48 min

      …d’accord avec toi…on se prend pour des arabes ou plutôt on est plus arabe que les arabes…

      54
      19
      voila
      21 décembre 2018 - 9 h 42 min

      ZAD ce se sent que tu es un pur jus du mekhzen,donc va lécher les bottes de tes maitres loin,très loin de l’algérie,espèce de sioniste de mer…

      23
      55
        zad
        21 décembre 2018 - 18 h 37 min

        je suis plus algérien que toi…mon père a pris les armes contre l’armée coloniale…j’exprime librement mes idées, nous ne sommes pas plus arabes que les bédouins du Golf, les palestiniens eux même négocie avec cette entité…

        7
        2
      anonyme
      21 décembre 2018 - 9 h 59 min

      nous ne boycottons pas isra-hell pour faire plaisir ou pour les beaux yeux des autres arabes dans d’autres pays mais par par /pour les principes qui nous animent et font aprtie de notre culture et notre identié (contre l’oppression, la hogra, la spoliation, l’abus et l’agression) et par solidarité avec nos freres palestiniens et arabes.

      31
      54
        Anonyme
        21 décembre 2018 - 10 h 56 min

        Mes frères sont les Algériens, et encore, pas tous!

        19
        8
        zad
        21 décembre 2018 - 18 h 40 min

        nous algériens, nous n’avons pas à nous occuper de la hogra des autres, la nôtre suffit largement

        45
        6
      anonyme
      21 décembre 2018 - 19 h 44 min

      … Sauf que nous ne sommes pas « Arabes » mais Imazighen; que les Banou Israel ne sont pas nos voisins (je parle des Hillaliens et des Yemenites) et que les Israéliens sont très majoritairement caucasiens !

      47
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.