La promotion de 5 000 agents annulée : Lahbiri perd le contrôle de la DGSN

Lahbiri 5 000
Le colonel Mustapha Lahbiri. New Press

Par R. Mahmoudi – Les promotions annoncées mardi dernier au profit de 5 000 agents et officiers de police et signé par le patron de la DGSN, viennent d’être annulées, croit savoir le quotidien arabophone El-Khabar.

Citant des sources informées, le quotidien arabophone précise que les inspections régionales de la Sûreté nationale ont informé l’ensemble des Sûretés de wilaya de l’annulation de toutes les décisions de promotion annoncée à l’occasion de la journée arabe de la police et qui concernaient tous les éléments qui n’avaient pas été promus depuis plus de dix ans.

Ainsi, pour la deuxième fois en moins de deux semaines, une décision prise solennellement par le DGSN est remise en cause en l’espace de quelques jours. La première décision concerne la nomination de nouveaux chefs de Sûreté de wilayas. Le 12 décembre, la DGSN avait rendu public, en début d’après-midi, un communiqué faisant état d’un certain nombre de changements qui avaient touché les chefs de Sûreté de wilaya, Mustapha Lahbiri ayant procédé à de nouvelles désignations, des permutations et des limogeages. Mais un autre communiqué de la DGSN a suivi le premier pour faire savoir que le mouvement n’était pas définitif et qu’il était soumis à l’approbation des «autorités publiques». Des sources médiatiques avaient indiqué qu’un mouvement «plus large» devrait être annoncé plus tard. Mais, à ce jour, il n’y a rien eu.

Le colonel Lahbiri avait déjà été débouté, en septembre dernier, lorsque le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, a réhabilité le responsable de la PAF de l’aéroport international d’Alger, limogé la veille.

Aucune source officielle n’a donné des explications à ces revirements qui dénotent, par ailleurs, un vrai problème en matière de prise de décision au niveau de cette institution sécuritaire et une défaillance flagrante en matière de communication.

R. M.

Comment (30)

    Iwen
    24 décembre 2018 - 15 h 53 min

    La chose la plus importante, depuis de nombreuses années, c’est la création de la B.R.I, ce sont de véritables hommes qui inspire le respect et c’est tout ce qui compte !

    kamel
    22 décembre 2018 - 12 h 43 min

    Ils veulent écraser et humilier cet homme qui a tout donné pour son pays. Donc un peu de dignité Mr Lehbiri, démissionnez sur le champ et laissez ces haineux à faire leur guéguerre entre eux !! Aux etats unis, le secrétaire à la défense n’a pas hésité une seconde pour partir suite au désaccord avec son Président !!!

    Sniper
    21 décembre 2018 - 19 h 55 min

    La police est déjà assez bien payée et bien dotée côté materiels.c’est le manque de professionnalisme, d’intégrité et de respect pour leur concitoyens qui posent problème.

    20
    1
    KHEYYOU
    21 décembre 2018 - 19 h 39 min

    Affront sur affront, désaveux sur désaveux, LEHBIRI devrait remettre le tablier.

    12
    1
      RS21
      22 décembre 2018 - 8 h 55 min

      avez-vous connus un Algérien,qui dit non à l’argent venant du ciel;le mot démission est Haram en Algérie

      6
      2
    SOYOUZ
    21 décembre 2018 - 18 h 14 min

    Tout le monde est beau, tout le monde est gentil,sauf la modeste population Algérienne qui cause de problème aux chefs,le pétrole en baisse et la population augmente et de plus en plus gourmande, Alors les promotions c’est niet et l’augmentation de SMIC non plus,les médicaments pour les malades non plus,il faut ménagé nos têtes pensente,et leurs familles

    20
    1
    Anonyme
    21 décembre 2018 - 17 h 31 min

    En tout les ca ce gars là il est venu juste pour exécuté les ordres et pas la lois . Il la dit lui même avec sa bouche.

    14
    Anonyme
    21 décembre 2018 - 15 h 04 min

    Qui dit promotion, dit augmentation de salaires. Qui paie la tournée, alors que l´Algérie est près de la banqueroute!!!.

    19
    3
    Samir Zerhouni
    21 décembre 2018 - 14 h 30 min

    @éternellement lié – 12 h 31 min, non seulement le pouvoir algérien est viscéralement lié au monde arabe, mais en plus, et c’est le comble des combles, il cherche à convaincre la Syrie qui a échappé de justesse à la disparition grâce à Poutine, de réintégrer la Ligue Arabe. Immixtion flagrante alors que ce pouvoir algérien se veut un pays qui ne cherche pas à s’ingérer et s’immiscer dans les affaires internes des autres pays ! Oui le pouvoir algérien va continuer vaille que vaille à fêter les journées de la « Police Arabe » ou autres sérénades arabes de ce genre, même si le monde arabe est mort et enterré !

    34
    5
    Mir
    21 décembre 2018 - 14 h 25 min

    Dans la Série « La Main Invisible », de nouveaux acteurs entrent en jeu.
    Résumé de la saison 1:
    1 Président visible, 1 Président invisible
    1 SG du FLN visible, 1 SG invisible
    1 PRÉSIDENT APN visible, 1 invisible

    SAISON 2 :
    1 Ministre de l’industrie visible, 1 invisible qui ne s’occupe que du dossier Rebrab
    1 Chef de la DGSN visible, 1 invisible.

    POUR LA SAISON 3, NOUS RECHERCHONS:
    Un 3eme président visible qui jouera le rôle principal du Président invisible
    Un 2eme entraîneur de l’EN invisible
    Un Gardien de Parking en 2 exemplaires (Parkingueur Dealer + Parkingueur Psychopathe)
    Un imam sans barbe visible mais avec une barbe invisible

    23
    4
      Zaatar
      21 décembre 2018 - 15 h 43 min

      Ce qui serait bien de connaitre, et qu’ils soient visibles, ce sont le metteur en scene, le realisateur et le producteur. La on n’a pas beaucoup de chances je pense qu’ils soient visibles.

    Anonyme
    21 décembre 2018 - 14 h 05 min

    Vous oubliez le moral des pauvres policiers qui attendaient leurs promotions et augmentations de paie.

    6
    6
    Hocine village
    21 décembre 2018 - 14 h 02 min

    Vous oubliez le moral des pauvres policiers qui attendaient leurs promotions et augmentations de paie.

    5
    5
    Eternellement lié !
    21 décembre 2018 - 12 h 31 min

    Maz’aale encore les cérémonies des journées de la « Police Arabe » alors que les pays arabes sont en « intelligence » avec Israël et Trump ! Comment se fait-il que bien que les pays et monarchies du golf persique , le Maroc, la Tunisie etc.. etc.. sont en accointance diplomatique et géostratégique avec Israël et les États unis , eh bien l’Algérie continue toujours de rester viscéralement et éternellement contre vents et marrées dans le giron arabe !

    60
    3
    Felfel Har
    21 décembre 2018 - 11 h 35 min

    Quand comprendra-t-on qu’en Algérie, nous avons affaire à une direction bicéphale? L’une est officielle et l’autre est incarnée par ce que beaucoup appellent « le cabinet noir », et pauvres de nous, l’entente n’est pas parfaite et nous sommes ballottés par des décisions contradictoires. Il est alors normal que dans ce jeu d’échecs, des pions et des pièces maîtresses tombent, à mesure que les uns et les autres dévoilent leur stratégie.
    Il n’y a aucun inconvénient à dégraisser les effectifs de la police pour donner de l’Algérie l’image d’un pays démocratique respectueux des libertés garanties par la Constitution. J’ai failli tomber à la renverse quand un ami (statisticien, donc il sait de quoi il parle) m’a informé que nous étions parmi les pays où le nombre de policiers rapporté à la population était un des plus élevés dans le monde. Et si au moins nos flics arrivaient à mettre fin à la criminalité, la violence, le trafic de drogues, la corruption, les accidents de la circulation!

    32
    1
      Anonyme
      21 décembre 2018 - 20 h 52 min

      Bien vu felfel,Ya plusieurs centres de décision,c pas la 1ère fois. Le malheureux ministre du tourisme nommé puis dégommé à 2 reprises!! Le blocage des projets cevital, la justice tranche en sa faveur,une autre main mystérieuse remet en cause,le cas chakib khelil pareil poursuivi mandat d’arrêt….puis limogeage du ministre justice du procureur et mutation du juge…on peut continuer àvec l’affaire des généraux…..

    mouatène
    21 décembre 2018 - 11 h 19 min

    Monsieur le Directeur Général de la Sureté Nationale, la Retraite vous appelle. ….

    23
    Abou Stroff
    21 décembre 2018 - 10 h 04 min

    « La promotion de 5 000 agents annulée : Lahbiri perd le contrôle de la DGSN » titre R. M..
    moua, avec ma naïveté maladive pose une question et une seule: qu’attend lahbiri pour démissionner?

    30
    4
      Zaatar
      21 décembre 2018 - 12 h 40 min

      Cher Abou Stroff je te salue,
      Lahbiri demissioner? Et les avantages du poste qui les lui donnera par la suite?

      21
      1
    Djeha Dz.
    21 décembre 2018 - 10 h 00 min

    Si les décisions importantes, que prend le DGSN, sont remises en cause à chaque fois, je pense qu’ il est temps pour lui de  »rendre le tablier ». Pour, ce vétéran militaire, convertis dans l’administration, les manœuvres du système ne devraient avoir aucun secret.
    Cela reste, très révélateur d’une absence totale, de qui fait quoi et de concertations entre différents services hiérarchiques.
    Le navire est sans boussole… ? Pas de doute.

    20
    2
    صالح/ الجزائر
    21 décembre 2018 - 9 h 23 min

    «Parce que vous avez le droit d’avoir un ministre de la Défense dont les vues sont mieux alignées sur les vôtres (…) je pense que me retirer est la bonne chose à faire», écrit le ministre de la Défense des USA , Jim Mattis , à son Président , Donald Trump .
    Ils semble que ces américains , qui démissionnent volontairement et sans contraintes ( sans être malades et sans que la porte soit fermée avec chaines et cadenas … ) , comparés à leurs homologues algériens qui ne démissionnent pas par amour à leur poste ( … ) , sont des fous .

    27
    2
    Kamel
    21 décembre 2018 - 9 h 03 min

    C’est le lourd héritage légué par Hamel qui n’obéissait ni à la fonction publique et encore moins le ministère de l’intérieur, en son temps, qui pénalise l’actuel responsable. Il semble que l’on soit revenu a la légalité comme dans l’ancien temps les promotions doivent obéir aux programmations des postes budgétaires et soumises à des concours internes sous le contrôle de la fonction publique.

    12
    3
    Sprinkler
    21 décembre 2018 - 8 h 03 min

    La  » JOURNEE ARABE DE LA POLICE  » ! Qu’est-ce qu’il faut pas entendre ! Dans le déni de soi on ne fait pas mieux…Je vais prendre un café bien corsé, sans sucre, pour faire passer l’amertume…

    38
    2
      Zaatar
      21 décembre 2018 - 10 h 12 min

      Salut sprinkler,
      C’est deja fait pour ma part l’ami.

      19
      2
        Sprinkler
        21 décembre 2018 - 13 h 02 min

        Bien le bonjour Zaatar ! Ceci étant entendu, sans le moindre soupçon d’hostilité envers mes compatriotes arabophones ou arabes ! Mais de lire, si tôt, que la police de MON pays est une police  » arabe  » m’a laissé pour le moins…désarmé, dépouillé de mes  » attributs  » identitaires, happé par cet assimilationnisme forcé aux  » doux  » relents colonialistes qui nourrit le discours raciste du  » méhennisme « . Agréable journée à toi !

        35
        1
    Mrabet ouboulis
    21 décembre 2018 - 8 h 03 min

    Ce ne sont que les retombées de la gestion chaotique de son prédécesseur qui a fait de l’institution policière qu’autrefois disciplinée et sereine, un moyen d’enrichissement et d’influence et même de régression et de népotisme, nonobstant cette affaire de cocaine qui a souillé ce corps de sécurité que feu Tounsi à restructuré, formé et équipé avant que ce zamel ne vienne s’accaparer de ses réalisations sous prétexte qu’il en était à l’origine.
    Le résultat ; une institution sans repères qui a perdu toutes ses compétences, limogées, licenciées ou marginalisées d’où ces irrégularités relevées.
    Je pense qu’un bon coup de ballet s’impose dans les brefs délais avant que ça ne soit trop tard.

    17
    karimdz
    21 décembre 2018 - 7 h 57 min

    Le ministre de l intérieur est le supérieur hiérachique du directeur de la DGSN, si tant est que c est lui qui s est opposé à cette promotion, mais il n en demeure pas moins que ces cafouillages entachent l’image de cette institution.

    15
    15
    Le Berbère
    21 décembre 2018 - 7 h 22 min

    J’ai commencé à lire l’article et dès que je suis arrivé dans ma lecteur à ce passage , j’ai toute de suite arrêté de lire l’article jusqu’à la fin .  » L’annulation de toutes les décisions de promotion annoncée à l’occasion de la journée ARABE de la police  » ..Pourquoi nous continuons à dénigré notre identité nationale et notre culture amazighe qui est la véritable bouclier contre la dislocation de notre nation et le seul garant de l’unité nationale ? ..Je salut au passage nos frères d’armes, policiers et l’ensemble des forces de l’ordre qui ont étaient en premières lignes durant la décennie noire . Tahya Djazëir.

    45
    13
      karimdz
      21 décembre 2018 - 7 h 53 min

      L’Algérie fait partie du monde arabe, et 80% d algériens se revendiquent comme arabes, tu risques de faire le commentaire jusqu’à la fin de ta vie hélas…

      14
      115
        Anonyme
        21 décembre 2018 - 8 h 36 min

        Et tu tiens d’ou cette statistique? 80% tu en es sur? Donnes nous alors l’organisme officielle ou l’institution de l’etat qui a publie cette stat en ayant pose la question a un echantillon d’au moins mille personnes « vous considerez vous comme arabe ou amazigh? ». Lorsque vous nous donnerez le nom de cette institution apres on pourra parler.

        75
        7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.