C’est officiel : le terroriste Cherif Chekatt ne sera pas enterré en Algérie

France Chérif
Comme Merah, Chekatt sera enterré discrètement. D. R.

Par R. Mahmoudi – Les autorités françaises ont décidé de mettre fin à la polémique au sujet du sort du corps de l’auteur de l’attaque terroriste dans le nord-est de la France, à Strasbourg, Chérif Chekatt, en annonçant son enterrement sur le sol français.

L’information a été confirmée par le journal les Dernières Nouvelles d’Alsace dans son édition de samedi, citant des sources officielles ayant requis l’anonymat. Une décision prise après que les autorités algériennes eurent refusé de recevoir le corps de Chérif Chekatt.

A rappeler que la famille de Chérif Chekkat avait demandé aux autorités algériennes de l’autoriser à enterrer son enfant en terre algérienne, ses parents étant algériens, mais cette demande a reçu un refus catégorique de la part des autorités algériennes qui ont toujours refusé de recevoir les corps de terroristes.

A cela, il faut ajouter le souci pour l’Algérie de n’admettre en aucune façon certaines déclarations d’officiels français ne se gênant pas, en pareilles occasions, d’associer mécaniquement les auteurs des actes terroristes à leur pays d’origine, comme ce fut le cas pour d’anciens «suspects» d’origine algérienne, bien qu’ils soient nés en France et aient fait toutes leurs études dans les écoles françaises.

Le même problème s’était posé en 2012 dans l’affaire de Mohamed Merah, qui avait été abattu par les services de sécurité français à Toulouse. Le terroriste avait été enterré, dans l’anonymat, dans le carré musulman du cimetière de Cornebarrieu, en France. Sa famille avait souhaité transférer son corps en Algérie mais la démarche avait été rejetée de façon catégorique, aussi bien par les autorités officielles que par l’opinion publique algérienne, qui avait dénoncé une tentative de faire accroire à l’existence d’une relation entre le tueur et l’Algérie, sachant que ce dernier est né, a grandi, a vécu et est mort en France.

R. M.

Comment (11)

    Mohamed
    24 décembre 2018 - 1 h 00 min

    Comme pour les kouachi,ce n’est pas le corps de Chekatt qui a été enterré, les autorités françaises vont comme d’habitude classer le dossier  »secret défense » pour qu’aucune autopsie soit faite et aucune étude balistique sur les victimes
    Je répète les victimes ont été exécutées par des mercenaires du gladio Otan, Chekatt est un pigeon bouc émissaire…
    Une alerte a été lancée le vendredi 7 décembre.

    3
    2
    jilali
    23 décembre 2018 - 23 h 09 min

    On sait que sont père est algérien, mais son grand père est marocain

    2
    1
    Anonyme
    23 décembre 2018 - 22 h 19 min

    Il sera enterré dans le pays où il est né et y est mort……Dommage qu’il ait été une proie facile des commanditaires du terrorisme d’état. Tout le monde sauf les gringalets sait maintenant à qui profite le crime; arrêtez votre scénario diabolique à la C….qui a tué des millions de victimes (musulmanes pour la plupart), trouvez-en un autre pour duper d’autres nazes.
    Allah Yarhmou, Dieu est le Seul Juge.

    1
    2
    Anonyme
    23 décembre 2018 - 22 h 02 min

    Il ne faut pas trouver des excuses c’est un délinquant qui est devenu un criminel, il n’a pas été délégué pas les musulmans pour commettre des atrocités.
    Pour la question de l’enterrement, regardez bien la photo, un jour ou autre nous allons les gens qui sont enterrés dessous.

    karimdz
    23 décembre 2018 - 17 h 13 min

    La position algérienne est déconcertante pour le moins. En quoi le fait d enterrer le corps d un jeune de parents algériens impliquerait une quelconque responsabilité ou implication !!!

    Il est clair que ce jeune a été instrumentalisé par les services secrets francais ou isra hell liens pour amener l Etat français à déclarer l état d urgence, et mettre fin aux libertés, et donc aux manifestations de citoyens en colère.

    Ces services nous ont habitué à manipuler des individus de droit commun, ou dont les facultés mentales sont altérées pour ensuite les imputer au daech.

    Tant de criminels pieds noirs reposent dans des cimetières algériens, mais la victime du terrorisme occidental y est refusée !

    16
    18
    Ch'ha
    23 décembre 2018 - 12 h 42 min

    Tous les grands criminels français ou d’origine européenne sont enterrés en France alors pourquoi il en serait différent pour Mr Chérif Chekatt qui je le rappelle n’a rien d’un extremiste et est un pur produit français du système français et donc un français pur jus ne leur en déplaise.
    Merah était un agent de la DCRI etc..
    Cessez de stigmatiser le père Chekatt soi-disant extrémiste et cie…le terrorisme est étatique.

    3
    20
    EL Che
    23 décembre 2018 - 8 h 42 min

    Ce morbide individu est un Voyou Francais probablement rendu extremiste et anti sociale par l’exclusion qui regne en France donc ce n est en Rien un probleme Algerien …..Meme Mort on voulait instrumentalise le fait qu’il soit d’origine Algerienne en essayant de l’enterre en Algerie et cela a travers la requette de son pere extremiste lui mem …

    24
    17
      Bougnoule
      23 décembre 2018 - 14 h 40 min

      Vous reprochez au père chekkat quoi en Definitive?

      D’avoir des convictions religieuses ?

      De se teindre la barbe au henné ?

      Ou d’avoir publiquement condamné daesh et son fils ?

      La liberté de croyance est un droit.

      Lorsque les joueurs de l’ équipes d’Algérie se sont tous teint les cheveux en blond en 2010…ça n’a pas fait jaser personne…

      Chacun son look chacun ses croyances !

      5
      11
    Enterré hier â Strasbourg
    23 décembre 2018 - 6 h 51 min

    Il a été enterré hier samedi 22 décembre en France tôt le matin.

    9
    5
      Anonyme
      23 décembre 2018 - 17 h 26 min

      Il va polluer le sol français.

      9
      6
        Anonyme
        27 décembre 2018 - 0 h 50 min

        Le sol français est déjà pollué par l’existence des commanditaires de cette pauvre victime. La France est gouvernée par le Crif, alors devinez qui pollue la France?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.