Que fait Benalla avec le Franco-algérien Alexandre Djouhri à Londres ?

Macron Djouhri
Alexandre Benalla. D. R.

Par Kamel M. – L’ancien garde du corps officieux du président français Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, a rencontré l’homme d’affaires franco-algérien controversé Alexandre Djouhri à Londres. Le journal français Le Monde, qui révèle l’information, ne donne pas plus de détails sur cette liaison entre l’intermédiaire dans le financement de Nicolas Sarkozy par le régime libyen au milieu des années 2000 et le «conseiller» franco-marocain, contraint de quitter l’Elysée après avoir provoqué un tollé général en France suite aux violences qu’il a commises sur des manifestants. L’affaire avait fait grand bruit et éclaboussé la Présidence et le ministère de l’Intérieur français.

«L’ex-conseiller a rencontré plusieurs fois l’intermédiaire Alexandre Djouhri à Londres, ville où l’homme d’affaires franco-algérien a été interpellé en janvier et attend sa décision d’extradition vers la France», écrit Le Monde.

Citant des sources judiciaires, la presse française avait annoncé, en janvier dernier, l’interpellation à Londres de l’homme d’affaires français d’origine algérienne Alexandre Djouhri dans le cadre de l’enquête sur un possible financement libyen de la campagne électorale de l’ex-président français, Nicolas Sarkozy, en 2007. Arrêté à l’aéroport de Londres, Heathrow, Djouhri était visé par un mandat d’arrêt européen délivré par les juges d’instruction du pôle financier de Paris.

L’intermédiaire franco-algérien faisait partie des invités à la réception donnée par Emmanuel Macron à Alger le 6 décembre 2017. L’hebdomadaire L’Obs avait révélé que la présence d’Alexandre Djouhri à cette soirée «avait provoqué la colère d’Emmanuel Macron».

A l’époque des faits, Alexandre Benalla était encore en poste à l’Elysée. Dans quelle circonstance les deux hommes se sont-ils connus et quels intérêts les lient-ils ?

Certains observateurs avaient évoqué l’éventualité qu’Alexandre Djouhri soit «extradé vers l’Algérie» alors que d’autres sources affirment qu’il se rendrait souvent à Alger où il se déplacerait «discrètement».

K. M.

Comment (31)

    Soso
    31 décembre 2018 - 11 h 41 min

    Une rencontre orchestrée par Philippe Habadou Solomon pour le Mossad, ça promet ! Algérie, faites donc attention !

    mauvaise langue !
    25 décembre 2018 - 23 h 49 min

    Alexandre et Alexandre sont à .. . Londres, que font ils !?
    Eh bien, ils font du  » shoping ! » après tout, les magasins à Paris, sont fermées pour cause de manife des gilets jaunes !

    4
    2
      Memona
      26 décembre 2018 - 18 h 37 min

      🤗

    Hamid
    25 décembre 2018 - 23 h 34 min

    The desire to detach oneself from their origin is a sign of weakness , a kind of a flaw in their DNA , a world of fantasy where they can be anything they want : Franco-algerien ( Djirouri) , Franco- marocain,( Benalla ) , Franco- hongrois ( Sarzoky ).I call them snowflake generation .These individuals are judged by what they stand for and not by their current activities .The more you dip into the French political life , the more you get surprised and you wonder where the French of French roots are .That’s my opinion , take care dear compatriots, a very Happy New Year to you all and family , and tahia ElDzair as always !

    1
    1
    Anonyme
    25 décembre 2018 - 22 h 31 min

    Les deux vendus Alexandre travaillent pour le même service en France (au plus haut sommet de l’état) donc il faut se méfier de cette relation. Que vient faire ce barbouze en Algérie? Il prend contact avec qui, où et pourquoi? Si on arrive à avoir les réponses à ses questions, on saura ce qui se trame.!

    5
    1
    Kaci
    25 décembre 2018 - 21 h 51 min

    En quoi cette information peut elle intéresser les algériens.

    4
    2
    Algerien et patriote
    25 décembre 2018 - 21 h 41 min

    [email protected] la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf ,tu as choisi la bonne expression petit morveux car cela me rapelle la rencontre de ton sarkosi avec monsieur Poutine en republique bananiére ,toi ton pays petit comme ça le miens grand comme ça ,je t’ecrase quand je veut comme je veut. je suppose que tu parler de ton sarkoninbus!

    1
    1
    Jouhri+Benalla+Dati
    25 décembre 2018 - 20 h 19 min

    Ces trois lascars sont amis depuis longtemps car Jouhri et Dachida Dati se connaissaient depuis qu’ils habitaient le département 93 et Benalla et Dati militaient dans l’Association des Marocains de France depuis des années, le monde est petit.

    ANNONYME 1
    25 décembre 2018 - 19 h 52 min

    Quelques jours avant le voyage de Macron au Tchad , Benalla s’est rendu dans ce pays où il a été en contact avec les autorité de ce pays.
    Pourquoi a-t-il devancé Macron , et cela démontre qu’il est encore au service de Macron, malgré le dernier scandale.

    Felfel Har
    25 décembre 2018 - 18 h 00 min

    Que serait la république française sans les larbins dont elle s’attache les services? Elle leur fait faire des tâches ingrates et des missions secrètes qu’ils accomplissent avec zèle. Quand on a lu Sébastien Bohler, journaliste et écrivain, on comprend mieux leur motivation. Voilà ce qu’il dit en substance:  » Chez un individu, le syndrome du larbin est un comportement pathologique visant à prendre systématiquement la défense des classes les plus favorisées au détriment de celles dont on est issu. …. L’amour démesuré qu’affiche le larbin à l’égard des patrons, des rentiers et des milliardaires, est l’acte de foi qui structure son discours. »
    A aucun moment, ils n’éprouvent de sentiment de culpabilité, de honte tellement ils sont obnubilés par leur rôle. Par contre, moi, j’éprouve de la pitié pour de tels énergumènes.

    10
    Anonyme
    25 décembre 2018 - 16 h 56 min

    Le sale boulot est assuré par les marocains là où ils sont.

    Benalla négocie avec Alexandre au nom de Sarkozy et Macron.
    Benalla est toujours au service de Macron……Rien n’a changer chez Macron.

    14
    1
    Kenza
    25 décembre 2018 - 15 h 46 min

    « Que fait Benalla avec le Franco-algérien Alexandre Djouhri à Londres ? »

    Information parue dans Le Monde: Juste avant la venue de Macron au Tchad, Benalla s’y est rendu en avion privé et dans un hôtel de luxe. Il y aurait rencontré le frère du président tchadien, Oumar Déby, qui pilote la Direction générale de la réserve stratégique (DGRS) du pays. »
    Cette information ajoutée à celle de la présence de Benalla à Londres en compagnie d’Alexandre Djouhri, ami de Sarkosy…tiens! tiens!..et qui avait joué un rôle clé dans le financement libyen de sa campagne présidentielle, on peut facilement conclure que:

    1/ Alexandre Benalla, au su ou à l’insu du plein gré de Macron ( comme dirait l’autre) est toujours en activité pour le compte de la présidence.
    2/ Derrière les manettes il y a toujours Sarkosy, lui-même au service de ses maîtres sionistes qui l’avaient porté au pouvoir et qui ont fait de même pour Macron.
    3/ Le rôle joué par Djouhri au service de Sarkosy est aujourd’hui dévolu à Benalla au service de Macron. Ce sont les intermédiaires et les exécutants des sales besognes pour le compte de l’ex président et de l’actuel président tous deux au service du même maître: les lobbys sioniste et de la finance!
    En fait, Alexande Benalla est à Macron ce qu’était Alexandre Djouhri à Sarkosy: Un nervis!
    Et comme, de toute évidence, le nabot est toujours à la manœuvre et qui, paraît-il, est en contact avec Macron, leurs nervis sont forcément appelés à se rencontrer. CQFD !

    26
    1
    Anonyme
    25 décembre 2018 - 15 h 45 min

    Alexandre Djourie est franco libanais, pas algérien. Vous voyez des complots partout!

    10
    14
      NARJYSSE
      25 décembre 2018 - 19 h 02 min

      Alexabdre DJOUHRI ou Ahmed Djouhri est bien algérien
      Alexandre Benalla ou Marwane Benalla est bien marocain

    Mon opinion
    25 décembre 2018 - 15 h 07 min

    Salam,
    La France est définitivement plombée par un nombre impressionnant d’ escrocs, de crapules, et de baroudeurs qui n’ ont rien à faire au sommet de l’ état sinon la conduire à une catastrophe certaine ou à une guerre civile inéluctable si elle en a encore la force .
    Cette France, je la vois déchiquetée et dépecée chaque jour que Dieu fait et perdre de sa vigueur, sa liberté, son indépendance et de son identité par une horde d’étrangers introduits dans les plus hautes sphères de l’état et arrachent à pleine dents les derniers lambeaux d’une république aux abois.
    Là haut c’ est donc open bar ou chacun vient se servir à souhait après chaque tournante quinquennale, déféquer, détruire, salir l’image de la France par des guerres ou une adhésion européenne non voulue dans le style plus c’est gros plus facilement je te vole et moins tu peux me contrôler( toujours se méfier des grands ensembles) .
    Cependant énormément d’ intellectuels et de citoyens ont diagnostiqué le mal et le cancer qui ronge la France depuis des décennies mais tous sont incapables d’ apporter un remède radical à cette situation catastrophique car une effroyable dictature s’ est abattue sur la France, la tétanisant et l’empêchant d’évoluer.

    32
      Anonyme
      25 décembre 2018 - 22 h 15 min

      Il faut bien spécifier que la dictature qui s’est abattue sur la France a pour nom le CRIF ou si vous préférez les Atlantistes sionistes francs-maçons. Avant ce noyau dur des banquiers sionistes la France se portait bien, malgré tout.

      Kenza
      26 décembre 2018 - 0 h 42 min

      Tant qu’un président français fraîchement élu sera obligé d’aller pointer au CRIF et sommé d’être présent au sacro-saint dîner du CRIF, le virus sioniste qui contamine la France continuera à ronger cette nation jusqu’à ce qu’elle meurt !

    Algeriens et patriote
    25 décembre 2018 - 14 h 41 min

    Ont saient maintenant ou sont les vrais republiques bananière ,ils n’ont pas fini de nous etonner ses gaul…. Pardon ses français je voulais dire….

    13
    3
      Marcus
      25 décembre 2018 - 15 h 21 min

      tellement vous avez su et tellement vous savez tout que vous avez fini par détruire ce beau pays qui est l’Algérie
      « la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf  » , « zlat ou tfariine »
      restes sage bonhomme, humble et à ta juste place sans chercher à être à la place des autres

      3
      20
        Anonyme
        25 décembre 2018 - 15 h 33 min

        Marcus @
        les escrocs qui sont en train de détruire la France, squattent notre beau pays aussi.
        Les marrouki sont devenus comme les puces qui sucent le sang humain.

        16
        5
    Archi-H'med
    25 décembre 2018 - 13 h 38 min

    Le titre aurait gagné plus de précision, de clarté s’il avait mentionné le prénom et l’origine du premier cité:
    LE FRANCO-MAROCAIN ALEXANDRE Benalla = rencontre LE FRANCO-ALGÉRIEN ALEXANDRE Djouhri.
    Comme en mathématique, on peut simplifier cette improbable équation.
    – On élimine « marocain » et « algérien » qui se neutralisent pour en trouver la clé:
    -On remplace « Alexandre » par les prénoms d’origine des deux lascars: « Marouane » pour le premier; « Ahmed » pour le second et l’équation s’écrit: == Le Français Marouane Benalla rencontre le français Ahmed Djouhri ==
    Conclusion pour répondre à la question du titre : « 2 agents de la DGSE se rencontrent à Londres pour parler de l’unité du Maghreb »

    28
    3
    Mimoun
    25 décembre 2018 - 12 h 41 min

    Que font ensemble ces deux Alexandre ? C’est très simple : ILS SONT EN MISSION COMMANDÉS PAR LEUR EMPLOYEUR – LA DGSI…..

    30
    5
    Ali
    25 décembre 2018 - 12 h 14 min

    C’est juste pour soutenir Ouyahia président de la France libre

    9
    17
    LA3B EL JA3BA
    25 décembre 2018 - 11 h 05 min

    C’est fou! ils s’appellent tous Alexandre, alors que c’est des nains.

    36
    8
    abdelkader
    25 décembre 2018 - 10 h 20 min

    C’est une visite privée pour les fiançailles de sa fille.

    9
    3
    Ch'ha
    25 décembre 2018 - 10 h 03 min

    Pas tant pour les violences que Benalla a provoqué un tollé mais pour ses passes droits et son statut de nanti comme tant d’autres. Benalla barbouze de la DGED et l’intermédiaire de Sarko quelle association quel couple !
    Que fait Sarkozy en liberté that is the question. Libérez Gbagbo.

    35
    9
      Anonyme
      25 décembre 2018 - 22 h 37 min

      Effectivement, que fait Sarkozy en liberté, puisqu’il y a longtemps qu’il devrait être jeté en prison avec les corrompus et les assassins. Toutes les preuves ont été réunies et ce n’est pas pour une affaire, mais plusieurs affaires, alors c’est la justice des pays dits démocratiques et développés? Si c’était un autre……!

    berkouk
    25 décembre 2018 - 9 h 57 min

    Djouhri originaire de Bejaia, qui est apparemment dans le pétrin, peut toujours solliciter l’aide du MAK.

    34
    15
    Anonyme
    25 décembre 2018 - 9 h 05 min

    Un Alexandre + un Alexandre ça fait 2 Alexandres ,l’elysée qui les collectionne peut rester tranquille ,ils sont bien au chaud à la portée de buckingham.

    35
    DYHIA-DZ
    25 décembre 2018 - 8 h 49 min

    À mon avis, les rôles se sont inversés. C’est Benalla qui joue l’intermédiaire entre ce Alexandre et Sarkozy/Macron.

    28
    6
    Anonyme
    25 décembre 2018 - 8 h 39 min

    « Extradé vers l’Algérie »… pour y couler de beaux jours comme Chakib Khalil qui jouit de l’impunité totale même après que la justice italienne l’a récemment accusé cité d’avoir empoché des pots de vin quand il était ministre !

    33
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.