Tripoli l’admet : «En Libye, le chaos sécuritaire est hors de contrôle»

chaos
Attentat contre le ministère libyen des Affaires étrangères. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le ministre de l’Intérieur du gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale, a admis ce mardi un «chaos sécuritaire» dans son pays qui reste, selon lui, un «terrain fertile » pour Daech. «La situation de sécurité est bonne en apparence, mais en réalité elle ne l’est pas», a avoué Fathi Bach Agha, lors d’une conférence de presse avec le chef de la diplomatie Tahar Siala, quelques heures après une attaque qualifiée de «terroriste» contre le ministère des Affaires étrangères qui a fait six morts.

Le ministre a reconnu «une faiblesse et une défaillance de sécurité» qui a permis aux assaillants d’entrer au ministère et de perpétrer leur attaque.  «Le chaos sécuritaire se poursuit, ce qui va être un terrain fertile pour Daech», a déclaré le ministre. Ce «chaos (…) est hors de notre contrôle», a-t-il dit, avouant ainsi la faiblesse du GNA face aux groupes armés qui font la loi dans tout le pays, en particulier dans la capitale Tripoli. M. Bach Agha a déploré le manque de moyens, affirmant avoir trouvé «zéro arme, zéro véhicule» dans les dépôts de son ministère à sa prise de fonction, en octobre.

M. Siala a «renouvelé de son côté» l’appel du GNA à une levée partielle de l’embargo sur les armes imposé par l’ONU à son pays depuis 2011. «La stabilité ne peut pas être rétablie (…) sans une levée partielle de l’embargo pour assurer la sécurité et combattre le terrorisme», a-t-il soutenu.

Si la communauté internationale ne fait rien pour remédier à la situation, il est à parier que la Libye deviendra bientôt une des capitales de Daech, surtout que l’on indique qu’au moins 6 000 terroristes idéologiquement préparés, entraînés aux techniques de la guérilla, suffisamment armés et maîtrisant parfaitement l’usage d’internet et des réseaux sociaux, sont sur le retour en Afrique.

S. S.

Comment (8)

    Kilma
    25 décembre 2018 - 23 h 00 min

    La libye de kadhafi ‘n’a jamais connu ça en 42 années….là en 8 ans de complot,c’est toute la libye qui est un chaos….merci les usa,gb,france,qatar,emirat,turquie,sionistes et autres traitres de l’interieur.

    1
    2
      Ayayay
      26 décembre 2018 - 9 h 52 min

      C’est pas facile que le malade se rende compte de l’ être, sinon il commence à guérir..
      Un arabislamique croit être sûr la voie du paradis alors qu’il va droit en enfer, de ses propres mains!
      L’ occident voyait venir le tsunami et à attendu. Le temps lui a donné raison.
      Ce n’ est pas un bombardement qui tue l’ unité d’ un peuple, sinon Londres fut détruite mais son unité est sortie grandissante Après la 2* guerre mondiale.

    Rayés Al Bahriya
    25 décembre 2018 - 21 h 39 min

    Les Laurence De Kharabye…sont bien connus de nous tous …on les appellent , Sarko et BIK…

    4
    3
    Iwen
    25 décembre 2018 - 21 h 27 min

    La solution des Européens contre ce « chaos » en Lybie, c’est le pacte de Marrakech !

    4
    1
    Ch'ha
    25 décembre 2018 - 19 h 29 min

    En plus des milices terroristes initialement présentes financés et armées via les Sarko BHL, les DAECH mis en déroute en Syrie et Irak recasés en Libye.
    Bourbier à l’irakienne bis…

    4
    2
      Qui se sent morveux se mouche!
      25 décembre 2018 - 22 h 18 min

      On ne déstabilise que les pays instables!
      Sarkozy et Bhl avaient tous les deux soutenus le régime algérien. Le 1 et c’ était dans les années 90, le second comme président pour banaliser les élections truquées du baath fln!!

      4
      2
    L' arabisation de kadafou a offert la lybie aux islamismes
    25 décembre 2018 - 19 h 13 min

    L’ arabisation de kadafou donne ses fruits, les pays du Moyen-Orient islamistes se partagent le pays par sectes islamiques interposées. Au plus vous aurez des confréries etherodirigees depuis les capitales du Moyen-Orient.
    Ce que l’ État arabe d’ Alger prospecte est déjà une réalité en lybie. La culture étant arabisée l’ unique point de rencontre potentiel réside dans l’ État islamique, vu que la laïcité n’ est pas dans le substrat arabe.
    L’ espoir pour l’ Algérie est que la Kabylie devienne la Capitale culturelle et identitaire du pays entier, qui devra faire un virage de 180°, sans quoi le modèle Lybien sera la fatalité. La force vitale du renouveau du pays aiderait les lybiens à corriger la déviation

    8
    7
    Ch'ha
    25 décembre 2018 - 18 h 21 min

    D’où le fait que Saïf Al Islam Kadhafi en appelle à la Russie (cf. article AP) qui a été vitale et est vitale en Syrie contre le terrorisme sioniste, pays qui n’a pas participé à l’assassinat du Colonel Kadhafi Allah Yarhmou et au chaos libyen et par extension sahélien.
    Seule solution pour une recouvance de la souveraineté libyenne Saïf Al Islam Kadhafi qui a le potentiel de regrouper de nombreuses tribus qui d’ailleurs le soutienne.

    7
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.