Le couscous bientôt au patrimoine immatériel de l’Unesco

couscous
Couscous kabyle aux légumes vapeur. D. R.

Un dossier visant à inscrire le couscous comme élément du patrimoine immatériel mondial sera présenté en mars prochain à l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) par l’Algérie au nom des pays du Maghreb, a déclaré le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, rapporte l’agence de presse officielle APS.

«Au nom des pays du Maghreb, l’Algérie présentera en mars prochain un dossier à l’UNESCO en vue d’inscrire le couscous comme patrimoine immatériel mondial», a indiqué M. Mihoubi, qui présidait, mardi, à la maison de la culture Emir-Abdelkader de Aïn Defla, la cérémonie d’ouverture du Salon des musées nationaux.

Faisant remarquer que l’instance onusienne encourage les pays à se mettre en synergie pour présenter des dossiers communs transfrontaliers, il a signalé que c’est à ce titre que l’Algérie a pris cette initiative visant à faire connaître une des spécificités gastronomiques de la population du Maghreb.

«Il est inutile de dire que le couscous est un plat partagé par l’ensemble des pays du Maghreb et même par des populations vivant au-delà de cette aire géographique. Nous nous devons de protéger tout ce qui renvoie à notre patrimoine, de surcroît lorsque celui-ci est l’une des caractéristiques de nos voisins», a ajouté le ministre.

R. C.

Comment (16)

    taybe o hari
    30 décembre 2018 - 21 h 54 min

    En effet , sur la photo ça ressemble plus à un taboulet algérien qu’un couscous vrai marocain, ce taboulet l’Algérie peut l’inscrire dans son patrimoine

    7
    9
      Couscous Numide
      31 décembre 2018 - 15 h 39 min

      Il y a des dizaines de types de couscous en
      Algérie,après tout,l’Algérie est la patrie d’origine du couscous.
      Il n’y a pas de chose qui s’appelle, couscous marocain…le couscous est plus vieux que le peuple marocain lui-même!

      12
      7
    NON
    27 décembre 2018 - 23 h 21 min

    C’est quoi ce charabiya. tu es le ministre de quel pays.
    comment oses tu donner ce qui est ALGÉRIENS AUX NON ALGÉRIENS.
    Vous travaillez pour qui. En tout cas pas pour l’Algérie.

    17
    9
    Anonyme
    27 décembre 2018 - 22 h 57 min

    Je crois qu »il est temps d’avoir un autre ministre de la culture.
    Les vendeurs de l’Algérie nous font vomir.
    Il faut défendre notre patrimoine et non pas l’offrir aux autres . FOUTAISE.

    16
    8
    SOS
    27 décembre 2018 - 22 h 54 min

    Du jamais vu. Le ministre de la culture veut offrir notre couscous aux voisins déjà pilleurs.

    NON ET NON. Il faut rendre à César ce qui est à César.
    Il y a quelque chose qui ne colle pas dans ce ministère de la culture. Wallah que c’est louche.
    Y’a t-il un pilote dans l’avion Algérie.

    13
    6
    Anonyme
    27 décembre 2018 - 22 h 48 min

    Mihoubi est devenu un ministre de snapchat – des adolescents, il n’est pas à la hauteur de sa mission qui consiste à conserver le patrimoine Algérien.
    Qu »il dégage. RAS LE BOL de sa léthargie.
    LE COUSCOUS EST ALGÉRIEN.

    12
    6
    DYHIA-DZ
    27 décembre 2018 - 22 h 44 min

    Il s’agit du Couscous Algérien et non pas du couscous de Mihoubi.

    Vous n’avez pas le droit de vendre notre patrimoine culturel. Vous êtes en train d’encourager le pillage des marocains.
    Mais il faut être un vrai Algérien patriote pour défendre tout ce qui est Algérien.
    Mettez une personne capable de nous défendre. Ce Mihoubi n’ a pas l’air de vouloir agir. C’est un mystère en soi ???????????

    16
    6
    Aguelid Massinissa
    27 décembre 2018 - 17 h 47 min

    Cette concession est une erreur, si les voisins avaient autant de preuves que nous, que le couscous leur appartenait, ils l’auraient jamais enregistré sous la bannière de tout le Maghreb. Eux qui sont connus, pour essayer de s’accaparer de tout ce qui est Algérien sans s’offusquer de préambules!
    Le couscous est un plat algérien pur sucre…non seulement, les faits archéologiques et anthropologiques le confirment mais aussi, la logique historique le corrobore à tout point de vue. Les anciens restes des ustensiles utilisaient dans la preparation du couscous n’ont été retrouvés qu’en Algérie, notamment, dans le tombeau du Aguelid Numide Massinissa qui date de 2300 ans.Ou encore, aussi,des reliques dans la région de Tiaret. Ce qui confirme que le couscous est un plat qui remonte à au moins 2500-3000 ans. Ce qui élimine defacto et complètement la région géographique qui est connue par le Maroc aujourd’hui, puisque l’histoire n’a jamais entendu parler d’un peuple qui peuplait cette région que beaucoup plus tard et que cette région n’a enregistré aucune activité humaine ou historique qu’après la venue de l’Islam dans la région et les mouvements démographiques de l’exterieur vers cette portion géographique qui a été utilisée comme tremplin pour la conquête musulmane de l’Andalousie.
    Quant à l’actuelle Tunisie, il y avait les phéniciens qui y ont régné pendant un long moment. Donc, le couscous est berbère algérien ou phénicien. Mais comme, ce même couscous est inconnu au moyen-orient(Syrie, Liban)où sont originaires les phéniciens qui ont occupé la Tunisie, donc, on peut déduire rigoureusement, que le couscous ne peut être que Berbère algérien.
    D’ailleurs, ce n’est pas surprenant, toute l’histoire autochtone de l’Afrique du Nord pré islamique a été produite par les Algériens!
    Au Maroc, il n’y avait rien, tout au plus un peuple primitif a l’état végétatif dont personne n’a jamais entendu parler. Les tribus tunisiennes ont toujours été très faibles et n’ont jamais écrit une seule ligne de l’histoire de leur pays(et encore moins,celle de l’Afrique du Nord).

    31
    7
    Anonyme
    26 décembre 2018 - 22 h 13 min

    le couscous appartient au ventre!

    9
    14
      DZDZ
      27 décembre 2018 - 15 h 13 min

      Le couscous appartient à l’ART CULINAIRE ALGÉRIEN !!!!!
      C’est le savoir de la femme Algérienne que le makhzan pille, sans gène ni scrupule.

      20
      7
      DZDZ
      27 décembre 2018 - 15 h 14 min

      Le couscous appartient à l’ART CULINAIRE ALGÉRIEN !!!!!
      C’est le savoir faire de la femme Algérienne que le makhzan pille, sans gène ni scrupule.

      Qu’attend Mihoubi pour mettre un terme à ce pillage des marrouki.

      JUSQU’À QUAND

      22
      7
      Algerien Pur Et Dur
      28 décembre 2018 - 20 h 00 min

      Ce sont les ventres moux comme le tien qui ont vendu l’Algerie. J’assume que tu es algerien mais j’ai mes doutes.

      4
      3
    Kahina-DZ
    26 décembre 2018 - 16 h 22 min

    OH mon dieu si j’avais le pouvoir, j’aurais récupéré le couscous Amazigh-Algérien que les voisin ont pillé pour le rendre une marque Allaouite.
    Le couscous est Algérien, je ne comprends pas pourquoi l’Algérie hésite à confronter les pilleurs avec cette vérité de l’histoire culinaire Algérienne.
    Il est temps de rendre à l’Algérie son patrimoine violé et pillé par les voisins prédateurs.
    STOP AU PILLAGE !

    49
    5
    Iwen
    25 décembre 2018 - 22 h 11 min

    Dans les années 80, je’ me rappelle, ma mère, m’avait donnée une assiète de couscous à rapporter à un vieux voisin, trés âgé, dans les 70 ans, ce dernier avait connu la guerre d’Algérie et avait des amis qui avaient fait la guerre, ce plat de couscous, le dérangeait! dans la mesure ou il était le symbole d’unpays avec qui, son payas avait été en guerre!
    j’étais loin de me douter que ce plat pouvait traumatiser des gens!
    quelques années p^lus tard, j’avais mon voisin qui était devenu professeur d’histoire, ce dernier, celà se passé dans les années 90, cette fois ci, onétait en plein mode couscous, et il y avait cette pub qui revenait sans cesse, de soupiquet « au couscous et au poulet » et donc, ce bon voisin(prof de son état, nous expliquait que le couscous était une création Française, et il allait jusqu’à lui donner une date qui remonterait dans le moyen âge et le tout avec une telle conviction que je le trouvais .. .Convaincant !
    En vérité, ce type(voisin) ilpouvait se permettre de dire celà, dans la mesure ou personne, aucune famille Algérienne ne pouvait venir et dire que cette recette est la sienne(ou la notre) et que c’est nous qui en sommes les « créateur » et donc, nous en sommes les propriétaire !
    Aucune famille Algérienne, ne pouvait, à elle seule en prétendre la « paternit » puisqu’elle savent toutes le faire, dans chaque famille, dans chaque maison, C’est comme ça que par la suite, j’ai compris que l’histoire de France, était écrite avec des mensonges dont on fait remonter les faits et autres actes d’origines tellement lointaines que personne ne viendrait prouver ou dire le contraire (exemple: bataille de poitier et bien d’autres, qui sait)!
    Par ce mécanisme , ils pouvaient aussi nous prendre notre histoire, aprés tout, par le passé tout récent, ils l’ont bien fait, nous prendre notre notre patrimoine et nous faire croire que nous sommes leurs création, tout comme le couscous! l’Orangina (Oran T’china = les Oranges d’Oran!) Selecto, dont on dit que c’est une immitation de Coca Cola ,mais dont on saura quelques années plus tard que c’est elle qui a inspiré le coca, puisque sa création fut découverte 15 ans avant le Coca et que le propio de Coca en fit la copie de cette boisson dite boisson des indigènes, c’est ce qui fait que les Français ne l’on pas volé, selement .. .la méthode de l’Orangina !

    Il peuvent faire celà avec nous,les Algériens, car on est trop timide pour revendiquer nos droits et mettre en avant notre patrimoine !

    13
    5
    Vérité
    25 décembre 2018 - 18 h 37 min

    Pour une fois nous sommes champion:c’est vrais pour le COUSCOUS on est le meilleurs et de loin;aussi pour Chemaa et Neffa;notre Benchicou est le meilleur;pour le reste ygib Allah.meme la pommes de terre est trafiquée;que faire les magouilles et les trafiques c’est dans nos gènes

    11
    17
      -DZ
      26 décembre 2018 - 16 h 16 min

      La viriti @
      Ta viriti du palais Haschisch ne nous intéresse pas.(…).
      Occupe toi de ta misère marrouki et oublie l’Algérie.

      LE COUSCOUS EST UN PLAT ALGÉRIEN !!!
      Mais les copieurs et les pilleurs prennent tout sans demander la permission.

      29
      6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.