Le grand rabbin de France et le président du Crif veulent visiter l’Algérie

Haïm rabbin
Haïm Korsia, grand rabbin de France. D. R.

Par R. Mahmoudi Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a révélé que le grand rabbin de France et le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), deux juifs natifs de la ville d’Oran, ont exprimé le souhait de retourner en Algérie pour visiter des tombeaux.

S’exprimant, mardi, au Forum du quotidien arabophone El-Hiwar, le ministre a précisé que le gouvernement ne peut faire aucun commentaire sur cette demande, dès lors qu’il n’a reçu aucune demande officielle. Les deux personnalités en question «ont exprimé leur vœu auprès de la Mosquée de Paris, croyant sans doute que celle-ci représentait l’autorité algérienne», ajoute Mohamed Aïssa.

Le ministre assure que le gouvernement algérien «agit en fonction de correspondances officielles et non selon le ouï-dire». Mais il ne dit pas quelle serait la réaction des autorités politiques si elles étaient destinataires d’une telle demande. Sachant que ces deux personnages en particulier sont largement connus, en France et au-delà, pour leurs accointances assumées avec l’Etat d’Israël et pour leurs positions hostiles à la cause palestinienne. On ignore également la réponse qu’aurait réservée la Grande Mosquée de Paris à la demande des deux hauts représentants de la communauté juive de France pour se rendre en Algérie, et si ses dirigeants en avaient informé les représentations diplomatiques algériennes à Paris.

A noter que l’Algérie a déjà accueilli et rendu hommage à des figures de confession juive, à l’image de l’acteur Roger Hanin, enterré à Alger en février 2015 mais dont l’amitié avec l’Algérie ne souffre aucun doute.

R. M.

Comment (112)

    EL Che
    2 janvier 2019 - 12 h 18 min

    Deja afin de debattre ce sujet sensible il faut faire la distinction entre Juif Semite issue des 12 tribus d’Israel (Sefarades) qui ont toujours vecu dans la Region d’Arabie et Juifs Non Semite (Ashkenaze) qui eux sont Europeens (Peuple Khazar) et se sont converti au Judaism il y a qqs 840 Ans seulement ( c est eux qui ont creer le Sionisme et controle aujourdhui Israel ou les Seferades sont citoyens de seconde zone ) .

    les Juifs Seferades (Semites) persecute par les Egyptiens et Babyloniens se sont refugie en Afrique Du Nord il y a 2000 Ans et durant 2000 Ans ils ont vecu parmi les Amazighs , ils donne leurs filles au mariage a des non Juifs mais jamais leurs garcons car d’apres le Judaism on est juifs que lorseque la mere est Juive …

    lors du recencement Francais apres le debarquemet en 1832 a Alger les juifs representent 20% de la population qui etaient entierement integre a la vie du Pays depuis 2000 Ans (bien avant la venu des Arabes).

    Les Juifs plus disposés à « s’assimiler », à se montrer « perméables » aux influences françaises que les musulmans. La communauté juive va rapidement se franciser ce qui lui donnera un statut preferentiel vis a vis les Musulmans a travers le decret Cremieux qui donne aux Juifs le citoyennete Francaise d’office , ce qui creera un dechirure incurable entre Juifs et Musulman qui pourtant ont vecu ensemble durant plus de 2000 Ans .
    Ayant epouse en majorite la cause de la France car integre et Francise les Juifs d’Algerie ne pensant pas que les Algeriens seront victorieux a la guerre contre la France verront leurs sort scele a celui des Francais apres leurs douloureuse defaite , La Valise …….

    Anonyme
    27 décembre 2018 - 10 h 31 min

    Je recommande vivement à certains des intervenants d’arrêter de nous rabâcher les oreilles avec les vieux propos antisémites surtout puisés faussement dans la religion. Si ces dirigeants juifs souhaitent visiter l’Algérie ce serait la meilleur publicité qu’ils puissent lui faire cela confirmerait qu’on est un pays acceuillant et ouvert au monde.

    11
    17
      chark
      27 décembre 2018 - 11 h 47 min

      L’Algerie n’est pas le marok !

      12
      5
        Anonyme
        27 décembre 2018 - 23 h 23 min

        Merci de l’avoir rappelé, il fallait juste ajouter le marok de Azoulay!

        4
        2
      karimdz
      27 décembre 2018 - 12 h 46 min

      Le sioniste retourne dans ta yeshiva…

      Foutue imposture innée !

      13
      4
      Anonyme
      27 décembre 2018 - 23 h 20 min

      dites plutôt antisionistes, puisque les sémites sont aussi les Musulmans.
      Ce ne sont pas de simples dirigeants juifs. Il y a le président du Crif qui était avant cela le président de la Fédération des organisations sionistes de France (FOSF), donc, c’est comme si on recevait Natanyahou en Algérie.
      Nous sommes un pays ouvert et accueillant, mais nous sommes avant tout un peuple qui a combattu le colonisateur barbare, alors on ne va pas recevoir n’importe qui pour faire plaisir au monde!

      2
      3
    Fredj
    27 décembre 2018 - 2 h 21 min

    Je pense que vous vous tromper énormément, car au moment ou des dirigeants palestiniens s’enrichissent et leur peuple crèvent de fin il y a des associations juives qui défendent le peuple palestiniens et ses droits. Donc il faut balancer des sottises à tors et à travers. Allez y voir ce que possèdent comme richesses dans les plus grande villes européennes et à DOU BAI appartenant à Abbas, Ourikaiet, Dahlane et compagnie et meme en Jordanie donc les premiers responsables sur tous les malheurs des palestiniens se sont leur responsables et n’ont pas les Juifs, il y a une très grandes différences entres le juif et l’extremiste.
    Il faut pas oublier que pendant la guerre d’Algérie il y des médecins, des journalistes juifs qui se sont battus pour la cause de leur pays l’Algérie oui l’Algérie c’est leur pays et à ce jours il y a des Juifs Algériens qui vivent en Algérie que se soit à Oran, Nedrouma, Ghazaouet, Tlemncen, en Kabylie, à Skikda, à Alger, à Constantine,

    14
    13
      Anonyme
      27 décembre 2018 - 11 h 33 min

      Les deux fils de Mahmoud Abbas vivent en milliardaires au Canada,leur fortune reste mysterieuse…????

      6
      2
        Anonyme
        27 décembre 2018 - 23 h 38 min

        La Palestine, Al Qods et Al Aqsa sont plus grands que Mahmoud Abbas qui n’est qu’un mortel. Les corrompus, les vendus et les traîtres existent partout même dans les pays les plus développés, d’ailleurs ce sont eux les corrompus et les corrupteurs; alors Abbas ou Terfas, la Palestine passe avant et après tout. Aussi la Palestine est l’affaire de tous les musulmans et même les chrétiens, sauf que les palestiniens actuellement payent seuls la sauce, en attendant…!
        La Palestine c’est aussi l’affaire de tous les êtres humains qui abhorrent le colonialisme, le racisme et l’apartheid.
        Vive la Palestine et Vive l’Algérie.

        3
        3
    Alerte !
    27 décembre 2018 - 1 h 59 min

    Ces deux lascars ont du recevoir une invitation de nos corrompus naturalisés qui a chaque fois on nous sortait « il est né en Algérie » ou il ou elle est d’origine algérienne ou il ou elle de mère algérienne etc, c’est comme ça que que Rachida Dati a un pied en Algérie grâce a eux, son aéroport préféré c’est celui d’Oran.

    7
    7
    Anonyme
    26 décembre 2018 - 23 h 52 min

    Moi, je me pose la question sur le timing de ce souhait de retourner en Algérie pour visiter des tombeaux????????? Ont ils déjà préparé le terrain ? Une visite à l’approche ou non des élections, cela paraît très douteux…l’anguille est sûrement sous la roche.!!!
    Y a-t-il un lien entre la rencontre de Benalla et Djouhri et ce souhait? Enfin, peut être que je me trompe, mais il vaut mieux cela que l’autre.

    3
    2
    Anonyme
    26 décembre 2018 - 23 h 25 min

    Petit à petit l’oiseau veut faire son nid! Le Président du Crif en personne veut venir en Algérie, rien que cela …Ya Sidi..! Il faut signaler que Francis Kalifat était le président de la Fédération des organisations sionistes de France (FOSF)avant d’être élu à la tête du CRIF porte-parole d’Israël en France qui veut répandre sa parole en Algérie; sachant qu’elle est déjà répandue au Marrouk et même en Tunisie!
    Après avoir colonisé la France, le Crif veut « coloniser » l’Algérie avec la connivence de ses satellites, une visite puis une autre puis une autre et puis tout sera normal..! Attention, ces deux personnages ne sont pas les bienvenus en Algérie! Le fait qu’ils soient nés à Oran ne change rien puisqu’ils ont préféré la France et la loi Crémieux, donc the game is over! D’ailleurs,on se demande si le choix de ce séfarade n’a pas été bien étudié puisque c’est le premier séfarade à tenir ce poste depuis Vidal Modiano, président du CRIF de 1950 à 1969. ce n’est pas un hasard! Et ce n’est pas Ouyaya qui va nous contredire!

    « Lors de sa visite en France, le Premier ministre Benjamin Netanyahou a déclaré que la relation entre Israël et la communauté juive française était forte à plusieurs niveaux.  »Ce n’est pas simplement un lien culturel fort, mais aussi sur le plan humain, avec cette incroyable communauté. La communauté juive contribue évidemment énormément à la France, mais aussi à Israël. »
    « Avant la rencontre avec Netanyahou, le président du Crif, Francis Kalifat, a déclaré au Jerusalem Post que lui et ses collègues avaient l’intention de discuter de l’amitié entre la France et Israël, parfaitement exprimée par la saison interculturelle commune. Francis Kalifat a ajouté qu’ils discuteraient également de la situation actuelle de la communauté française. »
    Publié le 5 juin 2018 dans The Jerusalem Post sous le titre NETANYAHU EXTOLS CONNECTION BETWEEN FRENCH JEWISH COMMUNITY AND ISRAEL

    7
    4
    Mazel tov
    26 décembre 2018 - 22 h 41 min

    Pas de problème! s’ils veulent visiter leur cimetière, ils demandent le visa et se gardent dorénavant de donner des interviews injustes et assasins envers l’Algérie. On sait pardonner.
    Ne mélangeons pas Palestine avec une simple visite de gens originaire d’algérie que la France a monté contre nous. Car dans ce cas que font les 1/2 million de marocains chez nous avec un Sahara occupé?
    Même nos ennemis ou adversaires nous respectent car on est honnêtes contrairement au voisin raccoleur et à la ligue du kharab.
    ———Maintenant est-ce-qu’un Algérien (même d’U.E) peut aller en israël sans être malmené et refusé par leur douane ! et là, je dirai rien n’est moins sûr ! Ai-je le droit de voir Gaza ou la Cisjordanie etc sans histoires? Si ils ont peur de quelque chose nous aussi alors !
    Sur les applis et sites de traductions des langues on peut tout avoir en réponse au micro etc sauf l’hébreu, POURQUOI?
    La France est le seul pays qui faute de reussir l’utopie de l’intégration (n’a pas vu la démographie venir), se voit aujourd’hui obligée de s’intégrer elle même aux cultures de ses étrangers ! Le colonisateur colonisé, Mr de marseille.

    3
    5
    Anonyme
    26 décembre 2018 - 21 h 42 min

    @ Anonyme
    26 décembre 2018 – 19 h 42 min
    Je le reconnais,c est ta griffe,je te demande une franchise me l accorderais tu..??? Epicitou est genial…si tu refuse je ne l utiliserais plus.OK??

    Anonyme
    26 décembre 2018 - 21 h 36 min

    Ils viennent pour récupérer les biens des juifs.

    3
    3
    Iiiihh ya vavaghayou.....
    26 décembre 2018 - 21 h 12 min

    MARHVA YISSOUÈNE….!!!

    8
    5
    karimdz
    26 décembre 2018 - 20 h 43 min

    Le crif est une vitrine d isra hell, le crif est un état dans l Etat francais, autant dire que le crif n est pas une institution respectable, et que loin de vouloir représenter les juifs de France, que lui dénie l’Union Juive Française pour la Paix, mouvement pro palestinien, ses représentants ne sont pas les bienvenus en Algérie.

    Recevoir ces représentants du crif, équivaut à une reconnaissance d isra hell, ni plus ni moins.

    Demande ou pas, le projet de visite devra demeurer au stade des voeux.

    Tant que l état criminel occupant expansionniste et terroriste isra hell lien ne met pas fin à l occupation et ses crimes, il ne peut y avoir de relations avec cette entité sioniste.

    25
    7
    Tredouane
    26 décembre 2018 - 19 h 10 min

    Je pense que je vais étonné mes compatriotes,moi je dit well comme mais à une condition il doivent signé un document de reconnaissance vis à vis du droit au Peuple Palestiniens à un ÉTAT SOUVERAIN DONT
    LE QODS serais la CAPTAL ,des déclarations dans le même sens sur nos médias lourds.

    22
    8
      Anonyme
      26 décembre 2018 - 21 h 39 min

      un document de reconnaissance vis à vis du droit au Peuple Palestiniens à un ÉTAT SOUVERAIN DONT EL QODS EST serait la CAPTALE…Non pas du tout…l Etat Palestinien existe dans les frontieres d avant le 4 juin 1967,il est sous occupation Israelienne…c est l autodetermination et l independance totale de L Etat Palestinien pour lesquels il faut militer.

        Anonyme
        27 décembre 2018 - 23 h 15 min

        C’est perspicace de votre part ! Effectivement, le peuple palestinien doit combattre ces sanguinaires racistes pour libérer toute la Palestine occupée depuis 1948.
        Il faur rendre à césar ce qui appartient à César, c’est eux qui l’ont dit!

    Anonyme
    26 décembre 2018 - 18 h 34 min

    Sarkosy,Hollande et Macron leur employeur c est le CRIF.epicitou

    14
    9
      Anonyme
      26 décembre 2018 - 19 h 42 min

      Epicitou c le mien ..c ma griffe grrrrrrr. 😿😿😿😿😿😿👏👍

      5
      5
        paindepicetou
        26 décembre 2018 - 21 h 24 min

        franchement dans le domaine du epicétou , y a de la place pour tout le monde : on pourrait écrire épices et toux, ou alors et pisse et tout, ou encore épi sais tout , etc. voilà c-t-tou, signé sais-tout!

    BECAUSE
    26 décembre 2018 - 18 h 32 min

    Veto et niet catégorique et résolu à la venue audacieuse , vicieusement politique et idéologique , habillée et maquillée mensongèrement d ‘ accoutrement moral , des partisans du sionisme en Algérie .

    17
    9
    chark
    26 décembre 2018 - 18 h 21 min

    Si ces sionistes considère officiéllement que l’occupation de la Palestine est illégale et qu’ils ne sont pas en conformité avec le droit international hé bien qu’ils soient reçu en Algerie , s’ils refusent hé bien qu’ on leur renvoi les ossements de leur ancêtres en colis recommandés !

    11
    15
      soleil
      27 décembre 2018 - 7 h 54 min

      je dit qu il faut refuser a ces deux personnage de venir en terre sacré de l Algérie,ce sont ni plus au moins que des officines d Israël,ce sont vraiment la censure même de l état français,il se permets de critiquer des ministre sur des plateaux de télévisions,seulement si il parles en mal d Israël,il se sent israélien,il sont israélien,donc voila a vous de voir,mais voila leur programme aux début ses le sourire et de sonder une fois la température prise il vont passer aux sérieux,restitution des bien juifs,alors que eux ont spolier notre peuples pendant plus d un siècle,il se sont mis du cotés du plus fort,la France,maintenant il soutienne Israël font pressions sur les homme politique pour des projets de loi interdisant de critiquer Israël voila le peuple de France est devenu des esclaves,seule une poignée d homme français courageux défende leur pays Alain soral et dieudonnèe que dieu les gardes

      1
      1
    Kassaman
    26 décembre 2018 - 18 h 19 min

    Ils ne demanderont jamais officiellement un visa, c’est une énième manoeuvre de diversion de la part de ces sionistes.

    13
    8
    Souk-Ahras
    26 décembre 2018 - 17 h 16 min

    Nos anciens, qui le tenaient eux-mêmes des leurs, nous répétaient sans cesse : « chez un chrétien, choisis de te reposer plutôt que manger ; chez un juif, choisis de manger plutôt que te reposer. » Et à la question de savoir pourquoi cette différence, nos anciens répondaient : « rien de mieux qu’un chez toi pour manger et se reposer sans poser ce genre de question ! »

    23
    5
      IMAZIREN
      26 décembre 2018 - 19 h 10 min

      lihoudi koul em3achou ou matergoutch efrachou, oua el kafere ergoute efrachou ou matakoulch em3achou.
      el kafere à cause du porc et lihoudi à cause de sa saleté.

      10
      5
        Souk-Ahras
        27 décembre 2018 - 7 h 34 min

        @IMAZIREN
        C’est bien ça. Mais, dans ce dicton dans lequel on peut seulement ne percevoir que le côté licite ou illicite de la chose, se cache une moralité profonde qui tire sa véracité de l’histoire commune des peuples du pourtour méditerranéen. Cette moralité évoque la confiance qu’on ne peut accorder au juif. L’histoire du « peuple élu » est là pour l’attester, et sans avoir à remonter son cours ancien, je citerai seulement un passé récent traitant du non respect et de sa trahison de la résolution de l’ONU de 1947 sur le partage de la Palestine, ainsi que de toute celles, à ce jour, qui suivirent.

        1
        1
      Anonyme
      26 décembre 2018 - 23 h 36 min

      « Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: «Nous sommes chrétiens». C’est qu’il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu’ils ne s’enflent pas d’orgueil. »
      « Et quand ils entendent ce qui a été descendu sur le Messager, tu vois leurs yeux déborder de larmes, parce qu’ils ont reconnu la vérité. Ils disent: «O notre Seigneur! Nous croyons: inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent » (S.5, V:81-82)

      On comprend pourquoi les sionistes poussent les Musulmans et les chrétiens à s’affronter (choc de civilisations) et pourquoi..et les gringalets ne savent pas que tout ce qui se passe actuellement a été planifié dans les années 50 et 60..!

      3
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.