Le pays croule sous le poids de la dette : la Tunisie au bord de l’explosion

Tunisie émeutes
Protestations contre la dégradation du niveau de vie en Tunisie. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le président tunisien Béji Caïd Essebsi est tellement inquiet de l’état de délabrement avancé de l’économie de son pays qu’il a demandé à s’entretenir en urgence avec Marouane Abassi, gouverneur de la banque centrale, qui lui a présenté la situation financière du pays, ainsi que les tendances des indicateurs financiers et économiques. Il lui a également fait le point sur les tractations conduites par la BCT avec les instances financières internationales.

Les inquiétudes de Béji Caïd Essebsi sont fondées. Le dinar tunisien a de nouveau dégringolé cette semaine face à l’euro. Il semble que plus rien ne peut freiner cette dégringolade. En effet, l’euro a dépassé, lundi 24 décembre 2018, pour la première fois, la barre des 3,4 dinars, puisqu’il s’est échangé contre 3,403 dinars. Le dollar s’est échangé contre 2,97 dinars.

En plus de cela, la Tunisie est surendettée. La Cour des comptes tunisienne a révélé dans son 31e rapport, publié ce samedi 22 décembre, que la Tunisie a contracté, de 2011 à 2016, plus de 38 milliards de dollars de dettes extérieures et qu’elle devra rembourser près d’un milliard de dollars par an, jusqu’à 2055. La Cour a, par ailleurs, révélé dans son rapport qu’à peine 1% de ces emprunts a été dépensés dans des projets de développement. Ces données expliquent à elles seules les raisons de la profonde crise sociale qui s’est abattue sur le pays et qui risque de provoquer une explosion généralisée, ainsi que le montrent les protestations qui éclatent un peu partout dans le pays.

S. S.

Comment (40)

    El Che
    2 janvier 2019 - 8 h 57 min

    Il est imperative pour la grande Algerie d’epaule ces voisins Tunisien car leurs stabilite est importante pour l’Algerie…de meme pour la Libye et la Mauretanie

    Anonyme
    29 décembre 2018 - 18 h 38 min

    Les tunisiens s’en sortiront ,dans la douleur mais ils s’en sortiront. Dans un passé trés proche au lendemain de l’indépendance ils n’avaient rien si ce n’est la volonté et la conviction de construire un état respectable de tous et ils y sont arrivés ils sont capables de récidiver ,ils ont les ressorts et c’est tant mieux .

    Hitman
    29 décembre 2018 - 7 h 12 min

    Les arabes, avec tous les problèmes économiques leurs soucis si l’égalité entre femmes et hommes pour enfoncé encore d’avantage le Bled dans le noire bien sur sous les conseils juifs et chrétiens.

    Bibi
    28 décembre 2018 - 10 h 18 min

    Ces jeunes Tunisiens ne savent pas la richesse qu’ils ont entre les mains. Pays ensoleillé, la mer, joint de venture avec l’Algérie ou la Libye qui sont des pays riches donc possibilité de partenariat comme le font, La France, l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg où des camions filent tous les jours vers les frontières. Seulement, ce qui manque chez les maghrébins c’est le sérieux, le travail, l’honnêteté (03 qualités essentielles, pour progresser). Dès que vous mettez, 1 goutte de pêché dans l’honnêteté tout s’en va. Il faut donc bannir de vos esprits : La corruption, le mensonge, la fraude, le vol et vos sociétés évolueront. On apprend cela avec l’éducation c’est à dire quand on est petit. Mais, balancez des parpaings sur la Police, gendarmerie ou l’armée qui sont les gardiens de votre sécurité ne servira à rien, vous ne ferez qu’aggraver les choses.

    Karim
    28 décembre 2018 - 10 h 02 min

    Dire que du monde se réjouissait de voir la Tunisie abandonnée les traditions ancestrales pour adopter la nouvelle religion pseudo laïcité/démocratie/libéralisme, pensant que ça réglera les soucis uniques des 99% de la population!
    Faire plaisir à l’élite tunisoise et aux occidentaux est une chose,
    Rendre la vie meilleure aux tunisiens en est une autre, bien plus complexe.
    Ceci est un exemple à tous ceux qui pensent que se jeter dans la gueule du loup est synonyme d’émancipation et de développement assuré!

    Dz
    28 décembre 2018 - 8 h 06 min

    Selem
    Rien à attendre des citoyens tunisiens:leur diaspora en Europe n’est qu’egoisme, calcul et coup bas.
    À l’image de leur pays.

    Nasser Nasro
    28 décembre 2018 - 2 h 46 min

    Nous n’avons aucune revanche à prendre sur qui que ce soit, certes, la Dette extérieure 38 milliards, dette intérieure Près de 30 milliards de dollars et PIB 40 milliards de dollars de 1,5 à 2 milliards de dollars à rembourser par an est largement réalisable, les exportations 14 milliards de dollars , mais les importations représentent Environ 20 milliards de dollars. Ils peuvent bien (les tunisiens) réduire leurs importations. Allons, c’est le pouvoir actuellement qui mène une politique de pleurnichard pour trouver des fonds d’aides pour ne pas réduire leur niveau de vie qui n’est pas en adéquation avec la vraie richesse qu’ils produisent et qui se trouve inférieur à ce qu’ils dépensent. Les données parlent d’eux même. Ils suffit de faire un tour dans les hôtels de luxe et les restaux de haut niveau pour croiser la classe des riches tunisiens qui ne vivent que des produits de luxe importés. Donc, une partie importante de la dette est générés par les riches et par les cadres supérieurs dont les salaires représentent plus de 200 fois le smig en tunisie , les salaires de certains cadres dirigeant dépassent les 60 OOO et atteignent dans certains cas 3 millions de dinars tunisiens. Ils ont placé la barre au dessus de leur capacité. et c’est les autres pays qui payen la facture. Le cas en Algérie est similaire, il faut bien s’attendre un jour à un retournement de situation.

    Anonyme
    27 décembre 2018 - 23 h 20 min

    En fait c est les pires corrompus et les pire voleurs ; ils ont dépassé les notre et se la joue état de droit civilisé , il en est rien et il en jamais été , 38 milliards et seulement 1 % dans les projets de développement , qu on t il fait du reste ???? C est leur soucis et on a les nôtres et nous avons assez meme suffisamment aidé ce pays et qu a t il fait en retour , que des coups tordus envers notre pays l Algerie qui l a toujours aidé ce pays voisin , démerdez vous seul tunisien , nous avons mangé notre pain noir tt seul les algerien(nes) pendant la décennie noire qui est incomparable a ce que vous avez vécu depuis votre printemps rose et ce que vous vivez en ce moment c est du pipi de chat comparé à notre décennie on avait faim et on avait peur , incomparable nos dix années noires économiquement on était à zéro et on subissait la plus grande violence barbares islamistes radicales qu aucuns peuples et pays avait connue avant et seul nous l avons vaincu quand les autres nous accusait de terroristes alors que nous le combattions et nous le vivions au quotidien et pendant dix ans , ou étiez vous , vous et les autres pour l Algérie et son peuple car l Algerie son peuple son armée avait payer un lourd tribu une nouvelle fois , on oubliera jamais . Nous on a fait tout le contraire avec vous mais basta , démerdez vous , construisez votre pays trouvez des solutions si vous l aimez et arrêter de joué les pleurnicheuses ca suffit ca va un moment ; c est votre problème vos soucis pas les nôtres on en a assez déjà en Algérie mais j espère que vous trouverez la paix et la sérénité entre vous les tunisien(nes) car j aurai aucun plaisir avoir n importe quels peuples souffrir de la misère ou de la violence faites par plus fort mais c est a vous de trouvé les solutions avec votre gouvernement ; point barre! l Enfin l Otan et les USA chez vous ne peuvent vous aider à mieux vivre ; ils chassent le terros chez vous donc vos propres enfantson est d accord cest comme si l Algerie acceptait que les USA chasse à la place de l ANP en Algérie ;inimaginable ca nous traverserai meme pas l esprit ; mais ou ils les chassent et les éradiquent vos terroristes en Tunisie avec vos forces spéciales comme par hasard à nos frontieres , y en a pas dans les autres villes en Tunisie ou ils se terrent vos fils vos enfants terroristes créé par la base Us et vous , on le faisait bien pour vous au départ et jusqu’ a maintenant la sécurisation frontieres et plus pour vous , qui a sécurisé vos frontieres avant que ses forces étrangères soit chez vous et ca se passait plus ou moins bien avec nos forces algériennes ; ben mangez les maintenant les Gi ‘s; ca s explique aussi la ou il y a des bases américaines et l Otan y a le bordel ensuite! Virez les ensuite on Piura peut être voir si on peut continuer à vous aider et vous considéré comme pays ami et allié mais c est pas le cas vous en conviendrai cher voisins tunisiens , vous ave préféré prendre l exemple du voisin marocain qui lui ne vous a jamais aidé ; on mérite ce qu on a dans la vie quelque part ; non ?

    badre
    27 décembre 2018 - 22 h 25 min

    IL Y A DEUX MANIÈRES DE CONQUÉRIR ET D’ASSERVIR UNE NATION, L’UNE EST PAR LES ARMES, L’AUTRE EST PAR LA DETTE.
    John ADAMS

    La dette à l’instar du terrorisme est une arme que l’impérialisme use dans le but de morceler les nations et les peuples.
    Notre pays ne fera nullement l’exception, comme cela fut le cas pour la Lybie, un pays riche.
    La meute impérialiste vorace et insatiable fera main basse sur toutes les richesses du moyen orient et de l’Afrique, et sans exceptions.
    Ce pays avait en possession 144 tonnes d’or et plus de 70 milliards de dollars de capitaux qui se sont volatilisés. D’ailleurs actuellement la Libye dont le contrôle financier est sous tutelle des Rothschild, s’enlise subrepticement dans la dette …
    Ce pays a subi un braquage au su et au vu de tout le monde, et aucun des pays arabe et du Maghreb n’ont réagi en guise de solidarité.
    Ce manque de soutien à un pays frère nous coûtera cher.

    WAKHA
    27 décembre 2018 - 21 h 53 min

    Apres tout la Tunisie a tout inventé la révolution , de cette révolution est né le jihad nikah , et l’export de jihadistes
    pour détruire d’autre pays que je ne citerais pas , le premier président tunisien marzoki a été le 1er a rompre avec
    la Syrie et le 1er a etre Humilié par l’émir du Qatar qui arrivé a l’aéroport de tunis a refusé de lui serré la main !
    Déja quand on analyse cela on voit que la révolution du Jasmin est un fiaco , que le tunisien est achetable pour
    quelques dinars et que ses ministres sont des troubadours et sont complexé d’infériorité devant les Européens !
    Meme sartozy est venu chez eux nous insulter ou lisez bien sar….to….zzz…yyy !!
    D’autre part un ministre part en Italie et se déclare plus proche des Italiens ayant un mauvais voisinage Algerie et Libye ! !
    Malgré toute l’aide que nous leur offront , ils Loue la base de Remada aux Américains pour leur plaire dans notre Dos !
    Nous avons bon Dos ,crédit sans intérets nos touristes qui dépensent sans compter dans ce pays de Fourbe !!!
    qui inventait il ya pas longtemps une taxe sur les voitures qui passent leur Frontière aussi pourrie que leur mentalité !
    Hou Zid ;Hou Zid je m’arretes là j’ai la cocote qui va exploser , tu lui mets une gifle ,il tend l’autre joue !!
    A l’Est et a l’Ouest c’est la meme engeance !! Ya Rabii ont va pas déménager il faut qu’ils changent !!

    Vroum Vroum 😤..
    27 décembre 2018 - 21 h 34 min

    Voilà ce qui arrive d’emprunter au FMI…Alors il valait mieux avoir Ben Ali que le FMI ?…On se souvient de l’arrivée triomphale de Frère Ghanouchi partis de Londres..et la suite Marzouki.. ..Qatar.. Erdogan..Les Frères préparant la Doula Islamya , quelle aventure !! . Le réveil est brutal…maintenant ne reste que la Tunisie seule , et en Face Mme FMI !!.. intraitable , un ogre , ..Qui voudra d’une Tunisie en faillite , Mr Erdogan Turquie Frères islamiste , Non !..Qatar ..!..Non !..Les Frères..encore moins !.. Ghanouchi ?!..Qui ?…Mais pourtant en 2012 chacun de ces Rapaces depecait la Tunisie et maintenant Qu’il n’y a plus que les os.. ne reste plus que A’zrine Mme FMI pour les funérailles !.. Merci à Notre Anp et Drs d’avoir préservé l’Algérie du Fis et du destin tragique à la Tunisienne !… à méditer.

    A3ZRINE
    27 décembre 2018 - 20 h 29 min

    Une dette qui acaparera son avenir, le Tunisie n’aura pas le choix que de dire oui et amen à tout. Oui aux bases militaires, oui à la participation de destruction de ses voisins, ça sera sa survie dans la balance, et il ne faut pas s’étonner du choix qu’elle prendra.

    Bibi
    27 décembre 2018 - 20 h 11 min

    Trop de marmots, ils veulent juste des smartphones et de l’argent facile. Cette jeunesse tunisienne est feignante comme l’algérienne ou la marocaine. Ces jeunes ne veulent que trafiquer et être riche en 06 mois pour mener grand train alors que c’est l’honnêteté et le travail qui priment.

    Bootsyc
    27 décembre 2018 - 20 h 08 min

    C‘est beau la revolution du Jasmin qui a pondue une democracie de misere

    Anonyme
    27 décembre 2018 - 19 h 15 min

    L’Algérie doit bien analyser, et tirer les meilleures leçons de la crise tunisienne,
    En réformant, et en restructurant son économie, son commerce extérieur, ses banques, son fisc,
    Et ses douanes
    Et en optant pour l’austérité rigoureuse de ses dépenses, et en réduisant drastiquement ses importations Futiles, et inutiles de consommations ‘de France, d’Espagne, d’Italie, et de d’autres pays
    Elle en a les capacités, et les moyens de se défendre comme l’Iran, l’Inde, et la Russie

      Anonyme
      27 décembre 2018 - 21 h 58 min

      [email protected]
      27 décembre 2018 – 19 h 15 min
      t en réduisant drastiquement ses importations Futiles, et inutiles de consommations ‘de France, d’Espagne, d’Italie, et de d’autres pays
      Elle en a les capacités,

      ça ne profite qu’aux gros ventres
      hraba rana nedhourbou ghir fel macarone et encore
      Et el hamdou lillah tout à une fin

    Mobel
    27 décembre 2018 - 18 h 35 min

    Bit o couzina et plus de 38 milliards de dollars de dettes extérieures, incroyable!

    Anonyme
    27 décembre 2018 - 18 h 23 min

    La Tunisie peut s’ecrouler je ne verserais pas une larme .Ma memoire n’oublie pas les eclats de rire a Tunis pendant la decennie noire;

    Algérien et patriote
    27 décembre 2018 - 18 h 11 min

    [email protected] tu dis que sous l’air ben Ali régné l’ordre, c’est normal tous le monde était en prison et il y avait plus de flics que de civils, qui sème la …récolte la … . Quand à la dette de la Tunisie elle et parti en avion avec monsieur sauve qui peut, sur la vidéo ont voient que même son avion avait du mal a décollé….

    Allah y Hfadkoum
    27 décembre 2018 - 16 h 34 min

    Mes frères tunisiens vous avez compris
    qu’en pactisant ou en collaborant avec les occidentaux ne vous apportera rien dans vôtre assiette à manger et ne vous habillera pas non plus.
    En somme vous pouvez mourir dans l’indifférence totale.
    D’où l’intérêt de ne pas les laisser s’installer avec des bases militaires qui serviront à nuire à vos voisins algériens.
    Les algériens qui depuis toujours vous ont apporter beaucoup et à tout point de vue.
    Protection militaires.
    Accords Économique
    Échangent commerciaux
    Le tourisme.
    Des dons d’argents gracieusement offerts.
    des prêts d’argent à 0% d’intérêts.
    Alors refusez de vous associées à vôtre gouvernement de traîtres .
    Votre gouvernement n’a eu aucune gratitude envers l’Algérie pour tout ces rapports de bon voisinage envers le pays frère tunisiens .
    Les algériens sauront toujours dissocier le peuple tunisiens au gouvernement traître tunisiens.
    Comportez vous correctement avec les algériens en tissant une véritable relation de confiance à toutes épreuves et dans toutes les situations.
    Nous vous le rendrons naturellement et fraternellement car ces dans nos gènes.
    Qu’Allah nous unissent du coeurs dans toutes les épreuves.

    Dollar
    27 décembre 2018 - 16 h 04 min

    A nous d’ouvrir l’oeil et se méfier de la gabegie , de la corruption mère de tout les problèmes qui mène au désordre !!
    L’usure un jour et quand on est prit c’est pour toujours . hélas ! Sous Ben Ali au moins y avait de l’ordre
    et tout le monde mangeait a sa Faim ( dixit Chirac )

    Anonyme
    27 décembre 2018 - 15 h 27 min

    Et ceci malgré toutes les lois votées pour plaire à l Occident! Bientot meme une loi en faveur des homosexuels. Ca changera rien, les caisses de la Tunisie resteront vides et, sans les touristes algériens, pire encore!!!

      boko hallal
      27 décembre 2018 - 16 h 33 min

      les touristes algeriens ….ah oui !!!!!
      bientot vous aurez a ouvrir vos portes aux congolais

        touristes
        27 décembre 2018 - 17 h 59 min

        , @Boko Hallal
        Ah bon , el marok ,reçoit déja les congolais pourquoi vous faire concurence , makhnazi infiltré va te laver !

    Bibi
    27 décembre 2018 - 15 h 18 min

    Ben Ali a croqué le magot. Maintenant, tous ces cas sociaux tunisiens vont pomper les stations d’essence mais l’Algerie ne pourra pas endiguer tous ces fléaux sociaux qui toquent à sa porte (Tunisie, Niger, Libye, trafiquants du Maroc). Tuez le Colonel Kadhafi était une grossière erreur (Sarkozy) le menteur savait très bien ce qu’il faisait en cassant la Libye. Il fallait réagir avant maintenant c’est trop tard et les problèmes sont pour vous. Quand un visiteur étranger vient vous voir, il faut comprendre son dessein, il ne suffit pas de serrer la main et de papoter comme avec un copain de bistrot. Sarkozy vous a mis la carotte et quand il s’ennuie, il va voir les matchs de football du PSG, le weekend. Allez faire l’inverse chez Sarkozy, vous cassez la Corse ou le Luxembourg pendant 1 an puis vous décidez comme bon vous semble !!!!!!!!!!

    Chark
    27 décembre 2018 - 14 h 59 min

    J’appelle cela  » la malédiction de feu M Kadhafi  » !
    Tous les pays arabes qui ont été acteurs de prés ou de loin dans la destruction de la Jamahiria Libya subiront le même sort ! Il fallait se révolter quand vos dirigeants permettaient a l’otan et le qatar d’utiliser le territoire tunisien pour livrer des armes aux insurgés libyens !

    Anonyme
    27 décembre 2018 - 13 h 34 min

    La Tunisie, certes est un pays à ressources très limitées, mais avec un grand peuple travailleur, intellectuel
    Et…..sportif qui réussit souvent, et qui tire ses racines
    Des cartheginois d’origine phénicienne de Tyr صور Sud du Liban) (814 avant Jesus Christ)
    La qualité civilisationnelle du peuple tunisien, et son système démocratique, et ouvert pallient
    Au manque dramatique de ressources énergétique, minérale, et financière du pays
    A quoi bon d’avoir un pays aux ressources immenses,….. mais aussi aux gaspillages immenses,…..inutiles
    Et qui n’arrive pas à sortir de sa crise profonde, et multidimensionnelle depuis son indépendance
    La Tunisie, un peuple, une meme famille empreinte de respect mutuel de chacun pour l’autre

      Anonyme
      27 décembre 2018 - 14 h 21 min

      Ce que vous ecrivez est exact mais la maladie de la Tunisie est presque identique a celle de notre pays…la mauvaise gouvernance ,la mauvaise gestion des entreprises etatiques,la corruption,l economie parallele et la fraude fiscale….Ceci sont plusieurs sortes de cancers incurables qui rongent les institutions des deux Etats.A moins qu une veritable guerre serieuse soit declaree contre tous ces fleaux sans aucune complaisance…Nous l avons toujours esperer…mais le manque de volonte politique des deux pays semble durer eternellement malgre la descente dans l enfer….

      Farid1
      27 décembre 2018 - 22 h 34 min

      ça sert d’avoir des ressources…
      La preuve 0$ de dettes

    Anonyme
    27 décembre 2018 - 13 h 23 min

    O povre Tunisie !
    Donc la Tunisie 38 millards de Dette et le makhnazistan autant et on veut nous faire faire faire une Union
    avec tawa et wakha dont les fond de culotte sont archi percé , il faut qu’il boivent la Lie jusqu’au bout ,pas plus tard
    qu’hier ils nous traitaient de terroristes , nous sommes entouré de 6 pays pas un seul de viable , le pire qui de memoire
    est le royaume de Momo VI depuis une quinzaine d’années demande l’ouverture de la Frontière Ouest et dont
    l’islamisme barbare a fait des émules et meme allégeance a daesh . donc Frontière fermé point
    L’islamisme est l’Opium rituel pour l’Autodestruction et un appendice dérivé du $ionisme pour détruire l’islam et
    les musulmans , en démocrates les islamistes tunisiens demandent la répression des manifestants on aura tout vu !
    Pour en revenir a Staline la religion est l’Opium du Peuple et l’islamo$ionisme le destruction des Peuples !

    M'hamed
    27 décembre 2018 - 13 h 20 min

    38 milliards de dollars de dette extérieure pour un aussi petit pays ?
    C’est catastrophique. Espérons que nos frères tunisiens s’est sortent.

    karimdz
    27 décembre 2018 - 13 h 10 min

    38 milliards de dollars empruntés et seul 1 % investi ! C est l’ancien président ben ali, qui doit réclamer justice, il a pas fait pire !

    Comme quoi, une révolution n est pas forcément la solution, on pourrait penser que ceux qui la portent sont des gens honnetes, intégres et bla bla bla, voilà la réalité amère qui risque de couter cher à la Tunisie.

    La Tunisie ne pourra meme plus compter sur notre pays, compte tenu de la conjoncture défavorable.

    Notre pays décidément n’a pas de chance, nous sommes si mal entourés, et va falloir redoubler de vigilance…

    Nourdine
    27 décembre 2018 - 12 h 53 min

    Il ne faut ignorer les fondamentaux : Après le passage de Georges Soros point de bonheur.

      Anonyme
      27 décembre 2018 - 14 h 04 min

      Il a meme ete recu et decore par Beji Caied Essebsi,le president tunisien

    ALILOU
    27 décembre 2018 - 12 h 44 min

    Les tunisiens ont été berné et ils découvrent l’ampleur désastre avec une dette colossale sans compter les lois iniques votées et qui favorisent la décadence et la disparition du peuple tunisien (lgbt,antiracisme),je ne parle même pas de l’islamisme..Mais nous ne pouvons pas détourner le regard car notre frontière Est à besoin d’une certaine stabilité.

    Abou Langi
    27 décembre 2018 - 12 h 41 min

    « La Cour a, par ailleurs, révélé dans son rapport qu’à peine 1% de ces emprunts a été dépensés dans des projets de développement. » Quel blasphème !

    Je me demandais pourquoi les Tunisiens qui ont fait un printemps à leur image et qui ont dans leur lancée précipité dans le chaos une partie du mondeZarabe ont du mal a sortir de leur marasme malgré l’empathie qu’ils ont suscité à travers le monde mais pas trop chez les financiers qui baillent aux corneilles au lieu de leur passer des fonds.

    En attendant ce monde n’est pas si cruel puisqu’il leur fait la charité pour subsister jusqu’à la saison nouvelle.

    Dommage , ce pays qui n’a pas choppé la malédiction du pétrole mais qui n’a point été épargné par l’autre, l’islamisme, comme tous les pays Zarabes , peine à décrocher malgré toutes ses velléités.

      Anonyme
      27 décembre 2018 - 14 h 35 min

      Pour repondre a vos questions il faut retourner en arriere et voir comment Beji Caied Essebsi a ete elu (Accord de Paris) et comment il a partage le pouvoir avec Ghannouchi…..et leurs rapports avec les pays du golfe…..pour detruire tout le mouvement issu de la revolution de 2011….en ecartant tout ce qui est competent comme cadre et en installant leurs proches aux postes les plus importants…a tel point que la masse salariale est devenue insupportable pour
      le budget de l Etat,qui s est mis a financer son budget en usant des credits aupres des organismes internationaux..au lieu de les investir dans l economie .cela s appelle le suicide collectif .On est pas loin de la faillite generale du systeme Tunisien.

    Felfel Har
    27 décembre 2018 - 12 h 32 min

    Un malheur ne venant jamais seul, la Tunisie ne peut plus compter sur ses bailleurs de fonds traditionnels (la France entre autres) , étant eux-mêmes aux bords de la banqueroute. Qu’ils ne viennent plus quémander quoi que ce soit à l’Algérie qu’ils insultaient il y a peu de temps!
    PS: Mêmes les touristes algériens qui se bousculent à leurs frontières pour passer le réveillon ne les tirerons pas d’affaires!

    Ali
    27 décembre 2018 - 12 h 16 min

    C’est triste pour ce pays.Le peuple tunisien commence à ouvrir les yeux mais j’ai bien peur que cela soit trop tard.

    Anonyme
    27 décembre 2018 - 12 h 00 min

    Vous connaissez l’histoire du chameau qui se moque de la bosse du dromadaire? j’espère que l’on ne va pas encore mettre la main à la poche pour les tirer d’affaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.