Abderrazak Mokri décrète : «L’ère du président Bouteflika est terminée»

Mokri Ammar
Abderrazak Mokri. New Press

Par R. Mahmoudi Les commentaires politiques du chef du MSP deviennent de plus en plus aigris, depuis qu’il s’est senti «doublé» par son alter égo Ammar Ghoul, avec sa sortie copiée sur la sienne. Ainsi, en décrétant que «l’ère du bouteflikisme est terminée !» sans autres précisions, il s’en va distribuer les accusations à tours de bras, pour aboutir à l’exact contraire de son appel pour le «consensus national», seule issue, selon lui, pour sortir le pays de l’impasse.

«Quelles qu’en soient les options, il (le bouteflikisme, ndlr) est dans ses derniers temps», écrit Abderrazak Mokri d’entrée dans un post qu’il a tenu à publier en arabe et en français. Mais, pour lui, il y a encore des forces qui voudraient «l’hériter, au détriment même de l’Algérie et des Algériens». Il cite, pêle-mêle, «les corrompus, les laïco-extrémistes, les opportunistes et les assoiffés du pouvoir».

De l’autre côté des tranchées, il y a aussi «les naïfs, les impatients (en arabe, il écrit «muzâyidûn», les zélés), les crispés et les revanchards», qui voudraient, eux aussi, en finir, «même contre leurs propres aspirations et contre leur pays, en toute inconscience».

Entre ces deux catégories de forces du mal, il y a «les patriotes sincères et conscients» qui «veulent y mettre fin pour le bien de la patrie et du citoyen, même aux dépens de leurs propres ambitions et en prenant de grands risques… en toute lucidité».

En se posant comme la voie médiane, le président du MSP cherche avant tout à se dissocier, à tout prix, de l’initiative lancée par le chef de Taj, Ammar Ghoul, pour «la prolongation» de l’actuel mandat du président de la République à laquelle son appel pour le report de l’élection présidentielle était associé. Pour ce faire, Mokri s’est même offert un sondage d’opinion sur mesure pour marquer sa différence, mais en vain.

R. M.

Comment (26)

    Lahouaria
    3 janvier 2019 - 23 h 47 min

    L’ère de l’islamisme ourdi est révolu et fini, fini fini, changez votre nationalité et allez politiser chez les saoudiens ou les iraniens et laissez les turques en paix.
    ou rentrez dans vos Mosquée et la ferme !!!! Occupez-vous de vos oignons, laissez l’Algérie aux algériens républicains, démocrates, socialistes travaillistes et patriotes ou sans étiquettes.
    La décennie noire, c’était des jours sombres sans fin, les algériens et algériennes ont été violentés, cela, ne doit plus recommencer, plus jamais ça,
    On refuse des islamistes au pouvoir !!!
    Après Bouteflika on veut le général Ali Ghediri comme Président ….

    UMERI
    1 janvier 2019 - 18 h 46 min

    Y a si Mokri, il n’ y a pas que l’ ère Bouteflika qui est fini, vous l’êtes aussi, puisque, depuis son arrivée au pouvoir, vous l’avez gentiment accompagné, pour faire de l’ Algérie, ce qu’ elle est actuellement, en pleine crise. Alors, trêve de plaisanterie, ne la ramenez pas trop, parce que sans les subventions financières de l’ Etat, Bouteflika, qui vous a graissé les pattes, vous aurez disparu de la circulation et même votre mentor d’Istanbul, n’aurait pas pu vous sauver.

    Yacine
    1 janvier 2019 - 17 h 04 min

    Si l’ère de président Bouteflika est terminée comme vous le dites , loi de la biologie oblige , celles des islamistes intégristes est enterrée par les Algériens qui ont payé un lourd tribu à votre idéologie mortifère !
    Que vive l’ Algérie libre , démocratique et progressiste !

    Idir
    1 janvier 2019 - 14 h 30 min

    peut importe qui sera a la tête du pays il faut que le peuple face pression pour instaurer un certain nombre de lois inchangeable de base .
    – cours légal de l’or et l’argent comme monnaie
    -interdiction des prêt a intérêt
    – privatisation des entreprise d’état au entrepreneur algérien
    -suppression de la double nationalité
    – obtention de la nationalité uniquement par filiation paternelle
    – service militaire obligatoire pour les homme de 16 a 18ans
    – peine de mort par pendaison pour meurtrier violeur
    – création de camps de travaux pour délinquant
    – établir des amande au personne qui jette leur déchet dehors
    – recyclage et traitement des eaux

    3
    8
      L
      2 janvier 2019 - 1 h 23 min

      Tu dois être un petit barbu 🧔 qui rit sous cape, pfff pour tes résolutions radicalistes

      2
      1
    Anonyme
    1 janvier 2019 - 7 h 51 min

    Ce mokhri veut nous faire devenir comme les moyens orientaux qui chantent …birou7h bidem, nefdik ya mokhri…etc…etc.. juste du bruit et lui reste brizidene au service d erdogan .

    7
    2
    RAS
    31 décembre 2018 - 20 h 06 min

    Une Nation Orpheline un corrompus qui se prend pour Pharaon,une opposition d’opportuniste et un peuple corrupteur, comment voulez vous diriger une nation pareille 132 ans de souffrance pour vivre dans la famine pour certains

    15
    3
    Anonyme
    31 décembre 2018 - 18 h 30 min

    je préfère l’ère de bouteflika que toi comme président ( minable )

    20
    5
      SoyonsLogiques
      31 décembre 2018 - 19 h 20 min

      Mr Makri,vous ferez mieux d’aller cirer les chaussures de votre mentor erdogan.Vous n’avez aucun mandat de parler au nom des Algériens,ni critiquer Bouteflika.Si j’avais à choisir entre vous et Bouteflika,j’en choisirai mille de ce dernier plutôt qu’un vendu de votre espèce.Les Algériens ont de la fierté,et contrairement à vous,ils ne se prosternent que devant AllahLeGrand et jamais devant leurs semblables.Ils l’ont prouvé durant la révolution,durant la décennie noire provoquée par tes semblables (NahNah,Benhadj,le chef de l’exFis Djaballah..).Alors arretez de parler de Bouteflika auquel vous n’arrivez mème pas à l’orteil.

      16
      7
    Rayes Al Bahriya
    31 décembre 2018 - 15 h 43 min

    Les espoirs, et les lucides esprits que nous sommes diront, Ya mokuerie, ton parti est devenu une écurie…
    Ta defaite confirme votre decheance totale sur la scène politique…
    Oh , cachez moi cette défaite que je ne saurais voir.
    Le congrès du parti est exigé pour vous éjecter de votre siège alibi.
    Vous profitez d’un salaire qui fait de vous un bras cassé.
    Vous êtes fini politiquement.
    Vos cris et vis vagissements, sont pour les sourds.
    Bye bye 2018….

    18
    5
    Anonyme
    31 décembre 2018 - 15 h 25 min

    C’est Haram les mensonges … Il t’a 15 jours vous vouliez maintenir boutefs et aujourd’hui il est fini…

    19
    3
    Felfel Har
    31 décembre 2018 - 13 h 48 min

    J’ai envie de lui souhaiter, à lui aussi, bon débarras! Nos voeux seront exaucés quand nous nous serons enfin libérés de tous ceux qui travaillent contre les intérêts du pays, qui entravent sa marche vers la démocratie, vers le progrès, vers la lumière.
    La peste et le choléra enfin éradiqués!!!! L’année 2019 risque de voir ces fléaux disparaître de note espace.
    Prospero anio y felicidad!

    20
    3
      Anonyme
      31 décembre 2018 - 20 h 07 min

      Ainsi soit-il .

      10
    Hmida
    31 décembre 2018 - 13 h 03 min

    Pourquoi le serviteur d’Erdogan nous fait sa crise ?

    15
    3
      Micro
      31 décembre 2018 - 16 h 27 min

      L’esclave de merdogan est fini. Il ne lui reste que la langue pour invectiver ses adversaires. Il pourrait l’utiliser pour cirer les souliers de son maitre turc.

      12
      2
    Anonyme
    31 décembre 2018 - 12 h 50 min

    L ère des frères musulmans va prendre la relève avec l aide de Bouteflika qui les a introduit et initier au pouvoir!!!c est ça Mr Mokri??
    Voilà la vérité de ce Mokri,Bouteflika nous a vendu aux Quataris et aux turcs,les ottomans sont sortis par la petite porte ,les turcs reviennent par la grande porte…..
    Il est temps de nous réveiller et de combattre ces islamistes zélés qui utilisent la religion pour prendre le pouvoir…

    13
    5
    Anonyme
    31 décembre 2018 - 12 h 09 min

    rectification ,l ère de des boutef et DU fln sont terminées, on passe à l air d erdogan pour respirer turc

    10
    13
    صالح/ الجزائر
    31 décembre 2018 - 10 h 02 min

    Mais qui croire , de ces partis islamiques ?
    Est-ce le chef de TAJ qui croit , dur comme fer , dans « l’importance de ce front populaire » , qui est “un espace de communication avec toutes les franges de la société, les institutions, les partis et la société civile” , afin d’aboutir la « candidature du président de la République, Abdelaziz Bouteflika pour un nouveau mandat ( le cinquième ) , en vue de préserver les acquis réalisés et poursuivre la concrétisation des réformes », et en meme temps le report de la reéxamination du procès du scandale de l’autoroute Est-Ouest ? .
    Est-ce le chef du MSP qui croit que «l’ère du bouteflikisme est terminée !» , en accusant , pêle-mêle , les forces du mal qui voudraient «l’hériter, au détriment même de l’Algérie et des Algériens» et «les naïfs, les impatients , les crispés et les revanchards», qui voudraient, eux aussi, en finir, «même contre leurs propres aspirations et contre leur pays, en toute inconscience» . mais le chef croit aussi qu’il y a «les patriotes sincères et conscients» ( les Hamas-istes ) qui «veulent y mettre fin pour le bien de la patrie et du citoyen, même aux dépens de leurs propres ambitions et en prenant de grands risques… en toute lucidité» ? .
    Est-ce le «porte-parole» du FJD qui accuse le du MSP , le parti des va-et-vient , et des aller-retours , de l’«Opposant de salons feutrés et des antichambres de la conspiration.» , qui «Après s’être imaginé, dans le sillage du printemps arabe, tour à tour comme le Morsi d’Algérie et l’Erdogan des Arabes, il a fini par tout perdre : ni le pouvoir s’est effondré ni lui et ses hommes n’ont eu les places auxquelles ils aspiraient» , et d’ajouter que le MSP «est réduit à un flagorneur et un courtisan» ? .
    Le FJD se dit outré par la «compromission avec le pouvoir en contrepartie de quelques dividendes» , de «ceux qui se réclamaient de l’opposition … à Mazafran … » mais qui appellent , aujourd’hui , à la prolongation de l’actuel mandat du chef de l’Etat .

    3
    1
    La Viriti
    31 décembre 2018 - 9 h 29 min

    L ère de la marocanisation de l’Algérie doit se finir.
    20 ans de catastrophes et de saccage de l’Algérie par des algériens de papier d’une voracité dans le vol et la corruptions sans égal. ..Depuis l’arrivée massive de cette race dans les rouages du pays, l’Algérie a touché tous les bas fonds…

    20
    5
    kahina-DZ
    31 décembre 2018 - 9 h 18 min

    Les mille et une positions de Mokri !!!
    Les milles visages de Mokri…Le caméléon islamiste.

    19
    6
    marri
    31 décembre 2018 - 9 h 02 min

    Il se réveille l’instable?

    11
    3
    FAR WEST
    31 décembre 2018 - 8 h 52 min

    Ni ère,ni légende,Mr Bouteflika à ruiné l’Algérie avec la complicité à des opportunistes intégristes et autres corrompus,le but des Bouteflikas le pouvoir jusqu’à la mort t

    25
    7
    Anonyme
    31 décembre 2018 - 8 h 31 min

    Mokri souffre d’une instabilité.
    Chaque semaine il change d’avis. il ne sait plus sur quel pied danser.

    17
    3
    Vroum Vroum 😤..
    31 décembre 2018 - 8 h 28 min

    Oui Mr Mokri après l’ère de Bouteflika , Les Moudjahidin , la Résistance , arrive l’ère des Collabos , exactement l’exemple de la France après Guerre , dont 30 à 40 ans après la Libération la France rentre dans l’ère de la Collaboration avec le Sionisme qui maintenant à gangrené le Pouvoir , et oui Mr Mokri après l’ère de Bouteflika Algérie indepandence C’est votre Ère de la Collaboration avec le Wahabisme Islamistes Frères Musulman d’Erdogan ou Saoudiens… Non Mr Mokri gardez votre Ère on a vu des Pays qui après 20 à 30 ans d’indépendance ont perdus leur Âme à cause de Dirigeant Corrompu ou Vendus ou cupides . . Vous roulez pour qui Mr Mokri , Erdogan ou Saouds ?.. dans les deux cas C’est Tunisation de l’Algérie. .Alors émigréz en Turquie ou au Qatar ou à Londres ou chez Saouds , Mr Mokri mais l’Algérie ne sera jamais à vendre Mr Mokri l’islamiste Wahabites Frères Musulman. .Et Bonne Année À Tous .

    16
    7
    Chibl
    31 décembre 2018 - 8 h 24 min

    En principe EL KHAWANA EL MOURTAZIKA n’ont pas droit a la parole, c’est sous Bouteflika que cette MOKERI est apparue.

    18
    5
    Amar
    31 décembre 2018 - 7 h 47 min

    Inchallah, celui du FLN , du RND, de Mokri de Goul…auss i!

    15
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.