Complot

Missiles MALI
L'ANP, la garante de la sécurité à nos frontières. New Press

Par Sadek Sahraoui Il ne s’agit pas de faire dans l’alarmisme mais il est important d’avertir que l’Algérie et les Algériens n’en ont pas encore fini avec le péril terroriste.

Pour dire les choses telles quelles sont, actuellement il se trame un nouveau complot contre notre pays. L’afflux d’éléments de groupes armés syriens vers l’Algérie confirme cette affirmation.

Depuis des mois maintenant, il ne se passe plus une semaine sans que le commandement de l’ANP ne signale la capture dans notre Grand Sud d’opposants armés au régime de Bachar Al-Assad. Et il ne faut pas s’y tromper. Ce n’est pas parce que certains d’entre eux sont issus de l’Armée syrienne libre (ASL) qu’il faut considérer ces fugitifs comme des démocrates. C’est l’erreur à ne pas commettre. Ils sont tous des terroristes aguerris.

Il n’est pas nécessaire de sortir d’une grande école de guerre pour comprendre que ces affidés d’Abou Bakr Al-Baghdadi et d’Aymen Al-Zawahiri affluent en Algérie avec l’unique but d’y bâtir le califat qu’ils n’ont pu ériger au «Cham». Ces gens ne viennent pas chez nous en qualité de réfugiés. Pourquoi le choix de l’Algérie alors qu’ils auraient pu sans grande peine s’installer en Libye, au Niger, au Burkina Faso ou au Mali, des pays qui présentent presque tous la caractéristique d’être des Etats en pleine déliquescence ? La réponse est très simple. Pour eux, tous ces pays leur sont plus moins déjà acquis. C’est l’Algérie qui, par sa résistance et sa mobilisation, les empêche d’arriver à leurs fins.

Aussi, leurs commanditaires paraissent ainsi avoir décidé de jeter toutes leurs forces pour tenter de faire tomber la citadelle Algérie afin d’avoir le champ libre pour faire basculer le Maghreb et le Sahel dans le chaos général.

Daech et Al-Qaïda semblent avoir compris le statut d’Etat pivot de l’Algérie. Ce constat devrait nous conduire à faire preuve de plus de vigilance et à nous préparer à mener une guerre longue contre le terrorisme et la subversion.

S. S.

Comment (34)

    Anonyme
    8 janvier 2019 - 14 h 26 min

    Nos islamistes et le pouvoir ont besoin de renforts pour nous faire encore peur et leur laisser le pouvoir…
    La réconciliation nationale n a été qu une stratégie pour mieux endoctriner le peuple,notre école et nos médias ont été leurs meilleurs outils.
    Les personnes de moins de 50 ans ne croiront jamais que le peuple algérien vivait son islam sans déguisement ostentatoire,sans des milliers de mosquées,sans cette manie de fermer tous les commerces à l heure de la prière du vendredi sous peine de menace.
    La bigoterie a pris le dessus sur les vraies valeurs,c est une catastrophe…je ne reconnais plus mes amis,ma famille,mes voisins..même au plus fort de la décennie noire,ils n’ont pas adopté ce genre de comportement.
    Réveillez vous y a les algériens,les islamistes vous ont bouffé le crâne,nos jeunes n en peuvent plus,ils préfèrent mourir que de vivre dans cette société hypocrite qui ne vit que pour l au delà !!!!

    Le Berbère
    5 janvier 2019 - 0 h 21 min

    Si nous suivrons la logique de droit international en matière de réfugiés. C’est gens là ( les moyen orientaux qui viennent de Yémen, de Syrie et de la Palestine ) ne rentrent pas dans cette catégorie. Pourquoi ?..Parce que tout simplement ces gens étaient impliqués militairement et totalement dans les conflits interne en Syrie et au Yémen et même en Libye ) , cette catégorie de sois disant  » demandeurs d’asile  » sont en vérité des véritables mercenaires bien formé à l’art de la guerre comme des soldats d’élite les plus aguerris des grands armées de monde. Depuis 2010 avec l’invasion barbare de l’OTAN de la Libye, notre pays à subir un exode massive des armes qui provienne des dépots de l’armée libyenne vers les profondeurs de notre sol national. Nos braves soldats ( les militaires, gendarmes et GGF ainsi la douane) ont intercepté et localisé des multiples cachettes d’armes et munitions stockées pour l’usage le jour  » J  » . Le ministère de la defense nationale et leurs homologues de l’intérieur doivent frapper fort pour traiter la menace à sa racine et aussi il faut revoir notre politique d’accueil de cette immigration à 95 % 100 nuisible est trop risqué. Reste une chose qui n’est pas très claire dans cette histoire. Ces gens là ne sont bombé de ciel près de nos frontières comme ça par magie ? On est bien d’accord !? Qui à facilité leur trajets de plus de 5000 km en traversant plusieurs frontières nationales ? ..il va falloir ouvrir bien les yeux les gars. Les arabes sont connus pour leur haine de tout ce qui n’est pas arabe.

    11
    nasser
    4 janvier 2019 - 21 h 47 min

    « Le HCR certifie même que certaines personnes du groupe sont connues du HCR »
    ___
    Mensonge et manipulation!
    Cette ONG bosse pour ses maîtres, initiateurs des conflits, comme les autres!
    Le HCR n’avait qu’a les prendre en charge au Niger, en Syrie, au Liban, en Egypte, en Turquie, en Arabie saoudite, au Qatar! (tous proches de la Syrie)
    De Syrie et en famille, ils traversent une série de pays, sur 6000/7000 km pour tomber sur l’Algérie en passant par les zones en conflit du Sud??….par centaines au moment où la guerre cesse presque en Syrie et où les terroristes sont laminés et en débandade ?
    Même l’idiot comprendra la manœuvre!
    Ce sont donc des terroristes « en redéploiement » pour une éventuelle autre mission
    Que pense le HCR, la GB et la France, qui s’inquiètent de ces « personnes connues du HCR » si l’Algérie leur facilite le passage vers l’Europe ? Rien de plus facile… (L’Algérie supporte déjà 50 000 réfugiés syriens venus depuis le début du conflit alimenté par l’Europe!). Ils n’ont qu’à les ramasser comme ils l’ont fait pour les « casques blancs », leurs truands humanitaires!

    CFA
    4 janvier 2019 - 21 h 02 min

    ~~~~~~C’est le moment de tester nos drônes d’attaque « made in bladi »~~~~~~
    Le message passera vite et aucun tueur ne penserait plus à s’aventurer chez nous.
    TRUMP le Grand a bien dit, si on traverse la frontière, nous tirons !
    Israël fait de même! Les monarchies pareil…
    Et on ne leur reproche RIEN !
    L’Appel d’air de mama mirkel est un bon exemple du laxisme…
    Franchement, que font les militaires étrangers en Afrique-Naïve-Corrompue?
    Ils n’ont jamais vu un pick-up avec de la racaille dedans? Ils les avertissent des embuscades?

    15
    2
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 20 h 44 min

    L’Algérie résiliente, d’une armée organisée, et puissante armée jusqu’aux dents a su faire face dans le passé
    Aux nombreuses manoeuvres, et aux complots ourdis apparents, et secrets, bien avant « Avril 2019, ?!,… »,
    Avec succès, maitrise, calme, et sang froid
    La majorité des pays voisins, en difficultés, n’osent pas s’aventurer, dans des aventures inutiles, et perdues
    Aux conséquences désastreuses pour leurs stabilité politiques, et pour leurs économies en grandes difficultés
    La mobilisation, et le conditionnement du peuple, sont un autre objectif, et une autre mission,…..

    9
    2
    Lucidité
    4 janvier 2019 - 20 h 20 min

    « … le fondamantaliste islamiste nous vient aussi de chez nous, de l’intérieur de l’Algérie….  » .

    J’aime bien cette prise de conscience, cette lucidité, cette franchise de la part de certains de nos concitoyens internautes !

    20
    UMERI
    4 janvier 2019 - 20 h 18 min

    Ce qui nous fait rire, c’est le fait, que pour les sbires de Chakib. Khellil, ils croient dur comme fer, que ce sera lui le future président. D’abord, selon la constitution actuelle,il n’a aucune chance, pour la simple raison, qu’il citoyen américain, que sa femme est palestinienne, donc étrangère, qu’il a fui le pays, pour échapper a la justice et qu’il ne réside pas depuis dix ans en Algérie, malgré ses ses fréquentes apparitions, chez les Zaouias. Ces gens là, peuvent toujours rêver, comme cet âne, qui rêvait, avoir des bracelets en or aux pattes et au réveil, il était attaché avec du fils de fer. Khellil, doit s’estimer heureux d’être encore libre, au lieu d’être sous les verrous, par la grâce du président Bouteflika.

    12
    4
    Zaatar
    4 janvier 2019 - 19 h 49 min

    C’est parti pour le cinquieme mandat ou bien pour l’intronisation de khelil lekhla comme president. Quoi qu’il en soit, c’est la perennite du systeme base sur la distribution de la rente et sur la predation que l’on prepare. Rdv en avril 2019. Entre temps il y aura toujours des terroristes qui vont s’infiltrer et de nouvelles caches d’armes qui seront mises au grand jour. Sans vouloir minimiser le travail que fait l’ANP aux frontieres.

    15
    2
    Salim31
    4 janvier 2019 - 19 h 45 min

    Les jours de l opposition plutos des terros en syrie sont comptės biensur le zarabes les occidentaux et meme la turquie les ont jetes commes des klynex et avec l avancee de l armee syrienne il va faloir plier bagages et quitte la syrie et trouve une terre pour une communautes d ex jihadidtes _ c est dans ce sens qu ils ont ajoutes a leur agenda l algerie ils se disent que la bas il ya la reconciliation avec beaucoup de barbus et de nikab il parrait qu ils interdisent les concert de musique et meme la fete de fin d annee _ le peuple est occupe a priė et le pouvoir prie pour un 5 eme mandat _ sans oublie la faiblaisse a lutter reelement contre l invasion de mendiants et toute la misereux africains faute d absence de pilote a bord _ font de l algerie un pays reve pour les misereux et maintenant les ex jihadistes _ le pouvoir doit oublier cette histoir de presidentielle et le peuple se reveille de sa gentillese anormale et de s occuper des manaces qui pese sur le pays avec bouclage des frontiere sud et expulsion de la racaille subsaharienne avec interdiction de mendier sur tout le territoire nationale des mesures urgentes quelque soit l aboiments des chiens ongistes .

    8
    3
    Péril en la demeure
    4 janvier 2019 - 19 h 34 min

    Cher compatriote internaute @Péril Intérieur – 12 h 59 min. Effectivement le plus grand danger djihadiste islamiste fondamentaliste provient d’abord de chez nous, à l’intérieur de notre pays, ce que l’auteur de Sadek Sahraoui oublie de mentionner !

    Et en plus auparavant les Ali Belhadj et les Abassi Madani sont sortis de la branche islamiste du parti FLN et de nos mosquées, alors que « nos » nouveaux djihadistes islamistes proviennent de nos écoles et de nos universités ! C’est beaucoup plus «ferme, consistant et corsé »» comme formation idéologique politico-religieuse !

    20
    WAKHA
    4 janvier 2019 - 18 h 08 min

    Si ya quelqu’un qui est inquiet c’est bien la terronarko monarchie par la voie du sieur Khiam aujourd’hui qui
    déclare que le terrorisme ne peut etre combattu que si il y a coopération , on voit par cette déclaration
    que le palais de sodome a un retour de Boomerang , l’envoi par Shlomo de ses ouailles en Lybie et Syrie
    ainsi qu’en Irak comme jihadistes de la liberté ,qui venait aussi par charter via Alger pour rejoindre la Libye
    quand aux Syriens avec passeports Soudanais moi j’ai jamais vu de Soudanais blancs , ça existe pas !
    priori aux pays qui soutenaient la rebellion a priori tel que la Tunisie et el marok ou ils seront les
    bienvenus ces criminels sont a renvoyer chez Bachar El Assad en dernier lieu , ils se sont trompé d’adresse on les a pas soutenu ,l’islamo fachiste Erdogan n’est pas innocent dans cette affaire , et est le
    sous traitant des Américains et d’israt hel les 2 contenaires d’armes qui ont atterris en Libye le prouve !

    14
    5
    Moulay Chentouf
    4 janvier 2019 - 17 h 47 min

    Sadek Sahraoui, dans son article intitulé « Complot » nous averti :  » Il n’est pas nécessaire de sortir d’une grande école de guerre pour comprendre que ces affidés d’Abou Bakr Al-Baghdadi et d’Aymen Al-Zawahiri affluent en Algérie avec l’unique but d’y bâtir le califat qu’ils n’ont pu ériger au «Cham». », en 1991 également il ne fallait sortir d’une grande école de guerre pour comprendre les objectifs du FIS, et surtout après l’attentat de Guemar avant la mascarade électorale des législatives du 26 décembre 1991.
    Et pourtant, le système s’est engagé dans cette voie électorale, qui a donné une légitimité au FIS, pour ensuite arrêter à juste titre le processus électorale, mais avec les conséquences que nous avons connus. Le pouvoir d’hier qui est le même que celui d’aujourd’hui, n’a pas compris le véritable danger de l’islamisme, et ne s’est pas engagé dans la voie du modernisme, en fonction du 21ème siècle, vu ses alliances avec les islamistes, avec des partis qui ne représentent qu’eux mêmes, et avec des affairiste (…) comme ce Ali Haddad.
    Si aujourd’hui l’Algérie, comme le dit si bien Sadek Sahraoui on veut : « faire tomber la citadelle Algérie afin d’avoir le champ libre pour faire basculer le Maghreb et le Sahel dans le chaos général. », il est grand temps de mobiliser tous les patriotes algériens ou qu’ils se situent pour que l’Algérie ne tombe pas dans le chaos ou pire sa propre implosion.
    A la veille de la future mascarade électorale des présidentielles d’avril 2019, le PLD rappelle une nouvelle fois les principales propositions de sortie de crise multidimensionnelle que notre pays vit:
    1- Transition nationale décrétée par le président de la république avec toutes les forces vives du Pays, le plus tôt-possible,
    2- L’ANP doit être garante du caractère pacifique et démocratique de cette transition,
    3- Nomination d’un gouvernement de combat républicain pour gérer la transition,
    4- Arrêt du processus actuel avec la dissolution de toutes les institutions « élues » ou désignées (Sénat, APN, APW, APC), ainsi que tous les syndicats et associations « maison » (UGTA, UNPA, UNEA, UNFA, …),
    5- Adoption d’un projet de loi pour une nouvelle constitution afin d’aboutir à un projet de société pour que l’Algérie devienne une RÉPUBLIQUE, DÉMOCRATIQUE, MODERNE, SOCIALE et LAÏQUE,
    6- Adoption d’un projet de loi sur les partis politiques et leur financement, pour le renouvellement de la classe politique,
    7- Organiser les premières élections libres et démocratiques (législatives, communales, et présidentielles).

    18
    6
      Anonyme
      4 janvier 2019 - 19 h 09 min

      @ Moulay Chentouf

      J adhere dans toute la totalite de votre commentaire…c est le meilleur moyen d eviter tout debordement,,,d eviter un chaos toujourd possible,et de reconstruire sur une tres bonne base la deuxiemme republique…avec une precision sur le 5 eme point. »Adoption d’un projet de loi pour une nouvelle constitution afin d’aboutir à un projet de société pour que l’Algérie devienne une RÉPUBLIQUE, DÉMOCRATIQUE, MODERNE, SOCIALE et LAÏQUE, » La nouvelle constitution doit etre redigee par une commission d experts en droit constitutionnel et soumise par referendum pour adoption du peuple Algerien,Ne jamais faire le choix d une assemblee constituante,a eviter absolument…

      14
      4
    Karamazov
    4 janvier 2019 - 17 h 02 min

    Oui, il ne faut pas faire dans l’alarmisme . Mais tout avertisseur s’honore. Car il s’agit seulement de les avertir sans réveiller le monstre qui sommeille en eux. C’est une tâche assez difficile effectivement. On allume les feux rouges en les orientant de l’autre côté pour ne pas effaroucher. Ainsi les gens ne les verront que dans leurs rétroviseurs quand il seront passés.

    Comme ça , vous vous les auriez kamim avertis eux ils n’ont rien vu . Ils sont avertis sans s’alarmer quoi !

    7
    4
    Nostradamas
    4 janvier 2019 - 17 h 02 min

    Ils n’ont qu’à passer au sud en frôlant les frontieres s’ils veulent se diriger vers un autre pays. Tous les chemins mènent à Rome.
    Lorsqu’on aide un pays on en fait un futur ennemi : Loi de la nature !
    Il faut dire à fafa et son aprenti colonisateur que jouer avec le terrorisme engendre des conséquences innatendues !
    2019 sera une année folle ! je vois fafa le narco et les monarchies M.O en danger
    L’Egypte aussi devrait faire attention.

    9
    4
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 16 h 59 min

    alarmisme ? LE PEUPLE ALGERIEN N Y CROIT PLUS A CES HISTOIRES DE TERRORISME QUI N EN FINISSENT JAMAIS § LE PEUPLE ALGERIEN S EST RENDU COMPTE DE CETTE « ARNAQUE TERRORISTE  » AFIN DE PERMETTRE A CE POUVOIR DE DURER ET DE S EN SERVIR DES BIENS DU PEUPLE ALGERIEN § ET L ABSTENTION MASSIVE AU DIFFÉRENTS SCRUTINS TACHES DE FRAUDE NOUS RENSEIGNE SUR LA RÉPUGNANCE DES ALGÉRIENS A CE SYSTÈME § PLUS DE 2 MILLIONS DE HARRAGUAS ONT FUIT CE MÈME SYSTÈME ………§ ALORS COMMENT CE MÈME POUVOIR POURRA CONVAINCRE CES ALGÉRIENS DE MENACES A NOS FRONTIÈRE ALORS QUE NOTRE JEUNESSE NE PENSE QU A FRANCHIR CES FRONTIÈRES ? LA MENACE A HAUT RISQUE MAJEUR VIENT DE CES VIEILLARDS QUI ONT POUSSE NOS COMPÉTENCES A FUIR LE PAYS ET A LE LAISSER A CES TERRORISTES REELLES §

    15
    10
    abdel
    4 janvier 2019 - 16 h 22 min

    le danger c’est l’absence au sommet de l’etat d’un président figé dans les années 70 devant les ménaces qui se profilent aux frontieres et plus largement dans le monde,que peut faire un président agé et malade sinon déléguer ses décisions de securité a des collaborateurs plus au moins zélés, avec des intérets plus personnels que la securité du pays

    19
    8
    Iwen
    4 janvier 2019 - 15 h 50 min

    // .. . .Par Sadek Sahraoui – Il ne s’agit pas de faire dans l’alarmisme mais il est important d’avertir que l’Algérie et les Algériens n’en ont pas encore fini avec le péril terroriste.

    Pour dire les choses telles quelles sont, actuellement il se trame un nouveau complot contre notre pays. L’afflux d’éléments de groupes armés syriens vers l’Algérie confirme cette affirmatio.. .//

    Ici, c’est le Maroc, pour avoir soutenu la guerre contre le Yémen et contre la Syrie qui est visé et non pas qui elle, l’Algérie, est un rempart contre l’invasion du Maroc !!
    c’est maintenant que la vérité se fera jour, lorsqu’on découvrira que finalement, la famille royale au Maroc, bénéficié de la protection de l’Algérie, et que tout ces échanges « enflammés » entre les deux capitales n’étaient que du bluff !!

    Il semblerait que dans l’agenda des monarchies du golf, Rabat doit tomber !

    11
    8
    Lahouaria
    4 janvier 2019 - 15 h 47 min

    L’État algérien doit garantir une stabilité sans faille en renforçant la sécurité à l’intérieur du pays et aux abords des frontières, il faut être prudent aux aéroports et aux ports
    Il faut aussi que l’ANP ait sa propre chaine tv et un porte parole du MDN pour informer et annoncer ce qui s’ensuit quand il s’agit d’une invasion de faux réfugiés politiques ou économiques. Il faut chasser cette vermine qui cherche à nous inonder de ses problèmes, l’Algérie n’est pas la 5ème puissance mondiale pour subvenir à toute la misère du monde.
    Le peuple algérien doit se constituer partie civile et porter plainte contre ces ONG qui essaient d’organiser qui recrutent des voyous et des criminels pour les inonder des pays tranquilles. Ces ONG hystériques doivent êtres punies et cesser cet exode de peuples dans d’autres peuples.

    24
    3
    Anonymeplus
    4 janvier 2019 - 15 h 13 min

    L’avènement de quelques centaines de terroristes syriens sur notre sol est plus qu’inquiétant. Ceci étant dit, leur liquidation ou le traitement de leur dossier se fera tout aussi aisément, vu leur incapacité à se fonde dans la masse.
    J’aurais voulu qu’on nous parle du vrai complot, celui de nos frontières ouest, le complot de la drogue marocaine et ses ramifications au niveau des gardes frontières, des autochtones vivant sur le tracé et plus important encore, sur le silence complice des institutions de l’état, là AP aura certainement fait avancer le débat et ouvrira les yeux des plus aveugles, volontairement aveugles.

    16
    5
    mouatène
    4 janvier 2019 - 15 h 00 min

    j’ai pleinement confiance au Ministère de la Défense Nationale, à la D G S N, aux Douanes Nationale et la Protection Civile, avec toutes leurs composantes. ils sont à la hauteur. ils l’on démontré de 1990 à 2000. Bien sur la vigilance est de mise et la sécurité n’a pas de prix.

    17
    1
    Anonyme
    4 janvier 2019 - 14 h 56 min

    Nous nous approchons de la fin du quatrième mandat et si nous voulons un pays fort à ses frontières le prochain président doit être capable de s’adresser directement au peuple, de faire le bilan de ces 20 dernières années et de frapper très fort sur la corruption. Un pays gangrené par la corruption devient un pays faible, les mafieux du monde entier viennent faire des affaires avec lui parce qu’il n’y a pas de transparence nos responsables sont guidés que par l’appât du gain.

    25
    6
    Abou Stroff
    4 janvier 2019 - 14 h 10 min

    « Complot » titre S. S..
    je pense, avec la modestie qui m’étouffe, que le seul complot qui me parait visible à l’oeil nu est celui qui se trame derrière les coulisses pour pérenniser le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation (d’où les hurlements hystériques en faveur d’un cinquième mandat).
    quant à daech, al-qaïda et d’autres créations reposant directement ou indirectement sur les textes sacrés musulmans, je ne crois guère qu’elles (les créations) puissent nous réduire à moins que « les moins que rien » que nous sommes déjà.
    moralité de l’histoire: l’islamisme est l’idéologie idoine du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation. par conséquent, islamiser un peu plus ou un peu moins une société « perdue » n’empêchera guère le système de pérenniser son mode de fonctionnement.

    18
    15
      Anonyme
      4 janvier 2019 - 16 h 12 min

      C’est ignorer les enjeux beaucoup plus vitaux pour l’occident. Notre nombrilisme à vouloir tout ramener à notre situation politique peut s’avérer dangereux. Même si cela peut effectivement servir les intérêts mesquins d’une frange politique, il ne faut pas oublier que le scénario de la decennie noire a été concocté dans les officines étrangères.
      La bataille qui s’annonce est celle du contrôle de l’Afrique entre la Chine et l’occident avec à leur tête les USA. Nous risquons d’en être les victimes collatérales.

      11
      4
        timour
        4 janvier 2019 - 23 h 30 min

        Quand aurons-nous le courage d’affronter la réalité et de nous défaire de cette propagande de « l’ennemi de l’intérieur » et de « la main étrangère »? Solution facile pour nous disculper de toutes nos responsabilités et pour justifier tous nos échecs. Un exemple parmi d’autres: Est-ce officine étrangère qui a transformé l’Ecole publique algérienne en une école coranique aux résultats catastrophiques ? Ce sont bien des ministres algériens! Non ?
        Affrontement Occident contre Orient, l’essentiel pour eux se trouve dans les affaires à leur avantage et leurs intérêts bien compris. Des pays bien pourvus en matières premières ou présentant des débouchés pour vendre leurs camelotes sont ce qu’ils recherchent. Pour le reste, que le peuple souffre ou est privé de liberté, leur importe peu. Et notre pays n’est pas concerné vu la faiblesse de sa situation économique actuelle.
        Le vrai problème nous concernant, c’est le type de régime qui va sortir de l’enfumage actuel auquel nous assistons impuissants. Le personnel politique qui a pour occupation sinon pour mission d’amuser la galerie illustre parfaitement l’inutilité du débat politique tant il est confus et déconnectés de la réalité. Seuls, les individus du «noyau dur» dont la charnière est le général Gaïd Salah connaissent la solution. Donc, il n’y a pas de complot ; seulement une solution mûrement définie par quelques individus. Laquelle sera révélée en son temps.
        Tout vient à son heure, il suffit d’attendre !

        Abou Stroff
        5 janvier 2019 - 9 h 48 min

        le scénario de la décennie noire a été concocté par des forces internes, agitant le drapeau de l’islam, qui voulaient une redistribution de la rente en leur faveur (chacun aura remarqué que dès que la vermine islamiste a pu siphonner une partie de la rente grâce à son quasi monopole sur les commerces formel et informel, personne ne demande l’érection de la dawla islamia). quant aux officines étrangères, elles n’ont fait qu' »accompagner » une dynamique interne à la formation sociale algérienne.
        en effet pourquoi un oeuf qui reçoit une certaine quantité de chaleur se transforme en poussin alors qu’un caillou qui reçoit la même quantité de chaleur ne se métamorphose pas en poussin?

      Abou Langi
      4 janvier 2019 - 17 h 27 min

      Tu dois avoir l’oeil perçant Ya Si Abou Stroff, pour voir ce qui se trame « derrière les coulisses ». Mwa je ne peux me fier qu’à mon odorat et ce que je sens ressemble à l’odeur dune tambouille réchauffée. J’entends aussi le bruit des couleuvres qui frétillent.
      Bounani amigo!

      3
      2
        Abou Stroff
        5 janvier 2019 - 9 h 56 min

        Mister Abou Langi, je vous salue!
        malgré la modestie qui m’étouffe, je discerne des trucs pas très catholiques, euuh islamiques au niveau de la scène algérienne.
        en effet, au regard des réponses « cinglantes » du MDN aux propos raisonnables et raisonnés du Général ghediri, je ne puis qu’avancer qu’en « haut », il y a une bataille épouvantable ou une épouvantable bataille entre les puissants du moment.

    Ch'ha
    4 janvier 2019 - 13 h 54 min

    Excellent article Mr Sahraoui.
    Je rajoute que DAECH ASL Front Al Nosra branche syrienne d’Al Qaïda et cie THC … FIS GIA = terrorisme sioniste, ont été créés et sont financés par l’axe occidentalosioniste.
    Que le pays par sa position géographique géostratégique son pétrole gaz etc ses relations avec la Russie la Chine …etc…et sa politique notamment de non ingérence non reconnaissance de l’entité sioniste etc …et sa souveraineté machallah en dérange plus d’un d’où le fait qu’il est d’ailleurs le 1er avec la décennie noire à avoir combattu et vaincu machallah la guerre terroriste sioniste par procuration.
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP

    21
    7
    Metek
    4 janvier 2019 - 13 h 40 min

    Etat povot dites vous? mdrrrrrr
    Le ridicule ne tue pas et a de beaux jours en Algerie

    7
    26
    Péril Intérieur
    4 janvier 2019 - 12 h 59 min

    Ce qui faudrait plutôt dire c’est que l’Algérie et les Algériens n’en ont pas encore fini avec le péril terroriste car notre Ecole de la République et nos mosquées fabriquent toujours des salafistes. La population se « salafisent » beaucoup plus de jour en jour. De plus, cette « théorie religieuse », sa forme liturgique, ses rites, son ingérence et son imprégnation dans la vie de la société gagnent de plus en plus de terrain dans notre pays. Leurs penchants au dogmatisme, au fanatisme, au sectarisme et au communautarisme primaire sont dangereux pour la paix civile, la cohésion sociale et la tolérance !

    Attention ! Attention ! le péril islamiste fondamentaliste terroriste est d’abord … intérieur à l’Algérie avant qu’il nous vienne de l’étranger !

    39
    11
    bebel
    4 janvier 2019 - 12 h 25 min

    Commentaire très lucide. Un grand danger est en effet présent à toutes nos frontières. Les forces de l’empire ne lâcherons pas notre pays.

    28
    3
    de passage
    4 janvier 2019 - 12 h 11 min

    Pathétique et Minable
    Quand on a rien à dire, vaut me se taire

    13
    41
      Anti virus
      5 janvier 2019 - 0 h 46 min

      Tu passes à chaque fois toi, tu dois tourner en rond pour ne pas avancer et tomber tout le temps sur ce site !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.