La justice ordonne l’arrestation de Belhadj : le début de la fin des Frères musulmans en Libye ?

Abdelkrim Belhadj
Abdelhakim Belhadj. D. R.

Par Sadek Sahraoui Le bureau du procureur général libyen a lancé un mandat d’arrêt contre six Libyens parmi lesquels figurent l’ancien dirigeant d’Al-Qaïda, Abdelhakim Balhadj, et l’un des dirigeants des Frères musulmans libyens, Ali Al-Salabi, les hommes du Qatar en Libye.

Le mandat d’arrêt vise aussi le chef des gardes des installations pétrolières pour le Centre, Ibrahim Jadhran, le chef d’une milice d’anciens rebelles, Shabaan Hida, et 31 membres des groupes d’opposition soudanais et tchadien activant sur le territoire libyen.

Le département des enquêtes du bureau du procureur général a indiqué que les noms de ces personnes citées étaient mentionnés dans les «enquêtes en cours sur l’attaque par des groupes armés de puits de pétrole, de ports et de la base de Tamanhant».

La justice libyenne reproche également à ses personnes d’avoir participé, aux côtés de mercenaires tchadiens et soudanais, à des combats entre certaines tribus libyennes et commis des meurtres et des enlèvements dans le sud de la Libye.

Les noms de trois autres Libyens, Ali Al-Houni, Mukhtar Al-Kharij et Hamdan Ahmad Hamdan, ont également été mentionnés, sans aucune explication sur leurs antécédents et leur rôle dans les affaires mentionnées.

L’Organisation libyenne des droits de l’homme a salué l’action entreprise par la section des enquêtes du bureau du procureur général. «Les mesures constituent un pas remarquable sur la voie de la justice, de la réalisation du droit, de la lutte contre le terrorisme, la criminalité et l’impunité», a déclaré l’organisation dans un communiqué. L’organisation a déclaré que la liste des terroristes était encore longue. Aussi a-t-elle demandé aux autorités libyennes de multiplier les efforts pour mettre fin aux assassinats, aux destructions et autres enlèvements.

S. S.

Comment (3)

    Anonyme
    7 janvier 2019 - 17 h 59 min

    Une importante et courageuse decision du procureur general Lybien…d avoir lance enfin des mandats d arrets contre les plus importants criminels et assassins du peuple Lybien..et a leur tete Abdelhakim Belhaj un des chefs d El Qaida et agent tres actif du Secret Intelligence Service Anglais le M16…, il est le frere de Abou Yahya al-Libi ,decede en 2012 et il etait le nr 2 d’Al-Qaïda.Si la decision du procureur general Lybien serait appliquee,la Lybie se serait debarrassee des plus dangeureux terroristes et agents des puissances etrangeres dont la France ,le Qatar et la GB…et ainsi les partis extremistes islamistes des freres musulmans seraient ainsi decapites….La Lybie ne trouverait la paix qu en eliminant ces crapules devenus milliardaires du jour au lendemain…..

    Vroum Vroum 😤..
    6 janvier 2019 - 19 h 08 min

    Sous la Présidence Hollande Fabius Bhl Al nosra fait du bon boulot en Syrie , Abdelkrim Belhadj Alkaida fut reçu au Quai d’Orsay à Paris …. A ce moment ces tordus Visionnaire croient que la Syrie va tomber et chacun voulait sa part , ..Finalement Le Président Bachar al Assad les a tous accompagné vers la Sortie , et tête baissée en rangs d’oignons Obama , Sarkosy , Hollande Fabius , Cameron , Qatar ..furent mis dans un Bus pour être Bani, exilé… aux dernières nouvelles ils seraient dans une Île déserte.

    6
    1
    Felfel Har
    6 janvier 2019 - 14 h 17 min

    Le gouvernement algérien devrait, quant à lui, lancer des mandats d’arrêt contre un autre Belhadj , ce Tunisien se prétendant Algérien, Aribi l’enragé qui menace la stabilité du pays, Salhi qui se permet de falsifier l’Histoire millénaire de notre pays et tous les autres « résidus » des partis islamistes ou séparatistes aux services de forces occultes étrangères et franchement anti-algériennes.
    Dura lex, sed lex (la loi est dure, c’est la loi) et elle doit être appliquée dans toute sa rigueur. Il y va de la respectabilité de l’État et de sa capacité à assurer la paix sociale et l’intrégrité de son territoire. Choyer, se montrer permissif avec de tels serpents revient à jouer à la roulette russe avec un barillet complètement chargé. Il y a danger de mort! Nous sommes avertis.

    39
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.