Révélations sur les réseaux de soutien aux membres des milices syriennes

membres ALS
Des membres de l'opposition syrienne. D. R.

Par Kamel M. – Algeriepatriotique a appris de sources informées que les officiers de l’Armée libre syrienne (ALS), la milice créée et financée par la Turquie, le Qatar et la France, se déplacent librement entre la Syrie, le Royaume-Uni et la France. Ces déplacements visent à «coordonner avec leurs relais sur place», indiquent nos sources.

Parmi ces relais se trouvent deux opposants syriens qui ont travaillé à l’Institut du monde arabe (IMA) dans les années 2000. «Ces deux opposants, expliquent nos sources, récupèrent les fonds des activités au profit des enfants syriens organisées par l’IMA pour les remettre aux responsables de l’ALS.» «Ces activités sont, en réalité, un moyen de soutien aux milices armées syriennes», précisent nos sources.

Les services de sécurité algériens ont découvert un réseau composé de ces félons qui ont déserté l’armée syrienne et se sont mis au service de capitales étrangères pour détruire leur propre pays. Vaincues sur le terrain, ces milices emboîtent le pas aux terroristes de Daech et tentent de fuir les zones de combat soit pour poursuivre leurs actions subversives et terroristes, soit pour se reconvertir dans la vie civile.

Une campagne acharnée avait suivi la décision de l’Algérie d’expulser les membres  de cette organisation qui représentent une sérieuse menace pour la sécurité du pays. Le ministre de l’Intérieur, en déplacement dans le Grand-Sud, a répondu aux ONG et autre HCR que l’Algérie ne tolérerait aucune menace, d’où qu’elle vienne, et ne se laisserait pas intimider par les déclarations hostiles qui la ciblent.

Face au verrouillage hermétique des frontières algériennes grâce à la vigilance des services de sécurité et au renforcement des moyens de surveillance par l’armée, terroristes et ancien membres des milices armées dites démocratiques tentent de s’infiltrer par des moyens plus insidieux, en se fondant dans les cohortes de réfugiés civils.

K. M.  

Comment (20)

    LE NUMIDE
    9 janvier 2019 - 11 h 01 min

    ATTENTION SUR LA QUESTION DE LA SECURITE NATIONALE ALGERIENNE ; les algeriens peuvent tout pardonner au gouvernement algérien sauf la question de la Sécurité nationale .. les algériens peuvent tout accepter , ils peuvent faire semblant de râler ,il spuevnet tout dire ….MAIS il y a une CHOSE sérieuse, unanime et Vitale que le gouvernement et les dirigeants doivent savoir définitivement : les algeriens ne veulent absolument pas retourner aux années de « terrorisme  » c’est à dire revivre l’agression armée wahabiste des frères musulmans et des salafistes qui cette fois conduira directement à la Guerre Civile et à la Destruction de la nation algérienne .. On doit pas jouer avec le feu sous aucun prétexte …les Frères musulmans veulent faire de NOTRE pays une base de Logistique , d’Opération ou d’Agitation pour leurs affaires Syriennes ou Lybiennes ou Moyen Orientales contre le gouvernement Syrien ou contre le gouvernement saoudien ou égyptien ou Emirati ou Palestinien ou qu’importe … CE NE SONT PAS NOS AFFAIRES .. Toute Négligence sur cette question en permettant au cancer des phalanges Syriennes de s’installer dans le pays ce sera la véritable catastrophe que les algériens ne pardonneront jamais aux dirigeants et les maudiront jusqu’à la Treizième génération ..

    Vroum Vroum 😤..
    9 janvier 2019 - 5 h 50 min

    Pour l’occident la Confrérie Frères Musulman Wahabite n’est qu’un produit commercial et utilisée en tant que tel .Dans une Firme y’a différents produits pour divers marchés s’agissant d’un Conflit on y intègre des Produits matériels Véhicules approprié pour le logistique et produits humain adapté pour influer sur le conflit..La Marque Frère Musulman est breveté sous le Sceau Occidental et reste un Produit Phare de la Firme . .C’est dans ce sens qu’il faut comprendre l’approche de la Firme Occidentale en Géostratégie …

    Kahina-DZ
    8 janvier 2019 - 14 h 21 min

    La guerre en Syrie s’achève avec la victoire de Bechar et son peuple. Ces milices terroristes n’ont plus de place chez le peuple syrien. Aussi, les pays qui ont financé ces Terroristes ne veulent pas les avoir chez eux sous le statut de réfugiés politques…Ainsi ces pays sont en train de trouver une occupation pour leurs milices/mercenaires en chômage. L’Algérie est en train de subir de la pression, pour accepter ces terroristes sur son territoire. C’est la politique de  » laissez nous vous détruire »

    47
    1
    Felfel Har
    8 janvier 2019 - 13 h 49 min

    L’Algérie doit se méfier de nombreux pays « amis » ou « frères » qui n’hésitent pas à trahir notre amitié en s’alliant avec nos ennemis. Nous devons rester vigilants et mobilisés pour prêter main forte à notre armée qui est au four et au moulin en ce moment. Bien qu’ayant effectué mon service militaire dans le milieu des années 70, je suis disposé à servir et défendre mon pays. Des pyromanes se préparent à mettre notre pays à feu, ne regardons pas ailleurs.

    42
    2
    anone
    8 janvier 2019 - 13 h 32 min

    terroristes ; migrants ; polisario ;services de securite ; sources sures ;
    on vous l’avez dit ; makhzen ; ou comment distraire la galerie en attendant de trouver une issue pour 2019

    6
    34
      Anonyme
      8 janvier 2019 - 14 h 08 min

      Anone le clown fera partie de la liste.

      27
      2
    Vroum Vroum ..
    8 janvier 2019 - 13 h 27 min

    Quel est le retour sur investissement de Erdogan le Frere Musulman allié et membre de L’Otan sioniste , du Qatar base Militaire US , France Hollande Fabius Bhl Macron , et Harkis Syriens ??…Après avoir jubilé comme des Enfants sur le partage de la Syrie , les voilà vaincus et pour décoration un Titre de Criminels de guerre et contre l’humanité..Terrorisme et complicité de Terrorisme..les qualifications les plus ingrates , humiliantes… Présidents ingrat , Un Prince ingrat , des Harkis ingrats , Roi ingrats …Le monde des Hypocrites maudits . . Erdogan Turquie Frères islamiste sans honte va Prier à la Mosquée alors qu’il a été au centre du Terrorisme islamiste contre la Syrie..Israël bombarde la Syrie et Erdogan Freres Musulman participe à la destruction de son voisin la Syrie Musulmane et Multi ethnique…Incroyable !!…Impensable !!… Israël je comprends son rôle , elle est dans son Rôle géostratégique , mais Saouds Wahabisme ,Maroc Med 6 , Qatar et Erdogan Turquie Frères islamiste aurait dû défendre la Syrie avec honneur , mais non , ils se sont alliés à l’OTAN Washington Sionisme contre un Membre de la Ligue Arabe et Musulman comme Eux !!…

    26
    3
    A3ZRINE
    8 janvier 2019 - 13 h 02 min

    Ça commence à se corser pour nous.migrants, caches d’armes, milices Syriennes. Et si le sud n’est qu’une diversion pour nous occuper et n’avoir d’attention que pour lui et entre temps, à l’ouest et le sud ouest la surprise est en attente.

    7
    23
    Anonyme
    8 janvier 2019 - 12 h 21 min

    Et alors que doit on faire des 50000 syriens qui sont déjà sur le territoire national ??
    La plupart sont des roms syriens qui mendient et volent,ils n apportent rien à notre pays,les pays occidentaux héritent des riches et des intellectuels et nous de la maffia syrienne….comme si nous n avions pas assez de problèmes…
    Maintenant que la guerre est finie,il faut les renvoyer chez eux….ils n ont plus rien à faire chez nous..

    33
    3
    Algériens
    8 janvier 2019 - 12 h 15 min

    Ces milices sanguinaires sont protégés par les ONG de façades qui détruisent les pays et provoquent un flux migratoire hors contrôle.
    L’Algérie doit s’imposer. Pas de milices Terroristes chez nous.

    38
    1
    Algérienne-DZ
    8 janvier 2019 - 12 h 12 min

    Il parait qu’il y a même des pseudo-mendiants syriens qui travaillent pour ces milices.
    Ils se présentent comme étant des réfugiés de guerre et pratiquent la mendicité dans les grandes villes. Ils arrivent à ramasser des sommes colossales. Une piste à ne pas négliger. Il y a danger.

    54
    4
      Anonyme
      8 janvier 2019 - 15 h 05 min

      les salafistes algériens demandent au peuple de donner à ces pseudo-mendiants de la Sadaka. Tout est relié.

      16
      2
    Salim Samai
    8 janvier 2019 - 11 h 56 min

    L´Occident est PLEIN de « Felons » qui une fois ayant SERVIS sont jetés á la POUBELLE avec en prime quelques Larmes de Crocodile.

    Dernier exemple! Les Kurdes de Syrie! Dommage! J´ai beaucoup d´estime pour les Kurdes en privé! Politiquement ce sont encore des apprentis et des « Douari-Aaraichi » qui n´ont RIEN APPRIS!
    Ils devraient aller á l´ecole du FLN qui lui au moins A APPRIS……apres ses divisions!

    22
    5
      Anonyme
      8 janvier 2019 - 12 h 49 min

      Les régimes criminels arabes ont toujours servi les interets des multinationales, voilà pourquoi les Brizidans autoproclamés ne souffrent d’aucun risque de délégitimation.

      10
    Tolérance ZÉRO
    8 janvier 2019 - 10 h 44 min

    0% d’infiltration terroristes où présumés ne sera toléré.
    Sous peine d’élimination physique pour les plus récalcitrants.
    Avis aux amateurs.
    Un traître restera un traître .

    56
    3
    zazz
    8 janvier 2019 - 10 h 23 min

    l’armée national doit verrouiller toutes les route transsaharienne et expulser tous les clandestin illégaux les renvoyer dans leur pays ou pays voisin des leur

    42
    2
    Abou tamtam
    8 janvier 2019 - 10 h 15 min

    «Ces deux opposants, expliquent nos sources, récupèrent les fonds des activités au profit des enfants syriens organisées par l’IMA pour les remettre aux responsables de l’ALS».
    Continuez à donner de l’argent à ces gens-là pour les aider à mieux détruire notre pays. J’ai maintes fois appelé mes compatriotes de cesser leurs offrandes en monnaies sonnantes et trébuchantes qui tombent dans l’escarcelle des chefs qui les transforment en euros au square et les transmettent à qui de droit. Ce qui de droit dont en parle l’article présent.

    46
    1
    Les crapules
    8 janvier 2019 - 10 h 12 min

    On comprend maintenant l’intérêt de l’institut du monde arabe pour les enfants Syriens, en effet des manifestations en leur soutient sont organisées a longueur d’année pas seulement a Paris mais dans toute les villes de Province.

    41
    1
    On nous sort "les traitres" pour garder les criminels
    8 janvier 2019 - 9 h 18 min

    Ceux qui détruisent leurs pays sont les juntes criminelles et dictatoriales. Le prochain Brizidan sera nommé, là est la rupture politique continue entre notion d’Etat et peuple. Le reste est juste de la propagande sterile.

    34
    50
    Moskosdz
    8 janvier 2019 - 9 h 01 min

    L’Algérie accueille et accueillera toujours les héros luttant pour des causes justes,elle n’a que faire de ces traîtres ayant réduit en cendre leur propre pays,au diable.

    44
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.