Scandale du foyer pour personnes âgées : la ministre doit démissionner

Scandale
La ministre de la Solidarité Ghania Dalia. PP Agency

Par Houari A. – Encore un fusible qui saute. Et une ministre toujours en place. L’affaire de la vidéo montrant l’état d’abandon dans lequel ont été laissés les résidents du foyer pour personnes âgées à Batna a fait une victime : le directeur du centre, contre lequel la ministre de la Solidarité a ordonné qu’il soit traduit en justice.

Pourtant, la première réaction que ces images choquantes auraient dû provoquer, c’est le limogeage de la ministre elle-même pour grave négligence. En effet, s’il a fallu que de simples citoyens filment à l’intérieur du foyer pour révéler au grand jour le traitement inhumain et ignoble subi par ces Algériens au crépuscule de leur vie, cela signifie que le ministère de tutelle n’effectue pas les contrôles nécessaires sur le terrain pour s’assurer du bon fonctionnement de ses propres établissements. La ministre est, dès lors, la première responsable de la situation de ces personnes âgées abandonnées à leur sort dans ce qui ressemble à une prison.

Où étaient les autorités locales pendant que des concitoyens étaient humiliés au point de faire leurs besoins à même le sol dans leur propre chambre ? Que faisaient le wali, le président d’APC, le directeur de l’action sociale, le directeur de la santé, les services de sécurité, la Protection civile ? Personne n’a rien vu jusqu’à ce qu’un citoyen pénètre dans ce goulag où la misanthropie semble s’être emparée de ceux qui en avaient la charge ?

Cependant, les images diffusées sur les réseaux sociaux révèlent une contradiction flagrante entre l’état des lieux à l’extérieur, où la propreté est de mise et les véhicules de service portant la mention «Solidarité» sont bien entretenus, et l’intérieur, véritable porcherie si l’on en croit ces scènes désolantes. Qu’est-ce qui explique ce contraste ? Y a-t-il eu manipulation pour pousser le directeur du foyer vers la porte de sortie ? Est-il imaginable qu’un Algérien soit dépourvu de scrupule et de morale au point de voir des personnes fragiles souffrir ainsi sans réagir ?

Autorisera-t-on le directeur lynché par les médias et sacrifié par sa tutelle à donner sa version ?

H. A. 

 

Comment (78)

    Lahouaria
    17 janvier 2019 - 0 h 07 min

    Cette vieille commère est incompétente, elle doit démissionner comme son acolyte Zerouati, elles ne servent à rien dans ce ministère sinon pour quelle raison des personnes âgées handicapées se retrouvent dans ces poses à même le sol? sans assistance, dans un endroit sordide, vétuste, insalubre. C’est honteux!!!!
    J’espère qu’en Avril 2019, on ne vous verra plus jamais….

    Rais
    16 janvier 2019 - 17 h 59 min

    Les Algeriens ont un syndrome called: ‘Le Pouvoir » et pourtant tout le monde crit a la decentralization!!! Pourquoi le minister doit dimissionner pour des fautes grave commit par un director??
    Le monde a l’envers!

    Lahouaria
    16 janvier 2019 - 14 h 31 min

    Anonyme
    15 janvier 2019 – 20 h 07 min
    ___________________________
    Arrêtez!!! les églises sont gangrenées de Pédophiles, ils n’aident personne!! les Mosquées sont pleins de pauvres qui viennent chercher l’aumône tous les jours et certains imams sont indélicats puisent dans la caisse pour aider leurs proches d’abord. l’Imam est devenu ce fonctionnaire qui roule en 4×4 ; ses filles et ses femmes vont faire du shopping les weekends aux Émirats ou en Turquie pour s’acheter des vêtements et des accessoires islamiques.

    4
    3
    DYHIA-DZ
    16 janvier 2019 - 14 h 25 min

    Ne soyons pas hypocrites. Essayons d’être équitables dans nos jugements.

    C’est toute l’Algérie qui baigne dans l’anarchie. Le pilote est absent.

    Kahina-DZ
    16 janvier 2019 - 14 h 14 min

    Depuis l’arrivée des faux musulmans, la société Algérienne a été déformée au sens propre du mot. À quoi sert de se cogner la tête au sol toute la journée, si notre comportement transgresse toutes les lois de l’éthique. La barbe et le kamiss wahhabite ont remplacé les vraies valeurs de la société Algérienne.
    En Algérie, nous appliquons la loi des wahhabites qui dit:  » après la prière de el-3icha, fais ce que tu veux » en arabe:  » Ba3da salat el-3ichaa, if3el ma tachaa ».
    Avant, il y’avait du civisme en Algérie
    Avant, les Algériens étaient éduqués et respectueux
    Avant, la société avait ses normes
    Actuellement, la société vacille entre la chakara ( gain facile) et le wahhabisme.
    Il est temps de chercher une 3 eme voie, pour que notre société retrouve ses vraies valeurs.
    La voie de l’ÉDUCATION !!

    12
    1
    saad odhar
    16 janvier 2019 - 13 h 45 min

    on joue les vierges effarouchées alors que même les fourmis savent que se passe comme ça dans toutes les maisons de vieux « dar el 3adjaza » je defie quiconque d’affirmer le contraire.
    meme l’apport des ames bienfaisantes leur est confisqué et detourné au su et au vu de tout le MONDE .
    Y GHETIW ECHEMS BEL GHORBAL.

    Anonyme
    16 janvier 2019 - 13 h 03 min

    plus tard, lorsque ce pouvoir de corrompus se chassé et que l’on aura un vrai gouvernement on supprimera ce type de ministère et les affaires d’assistance sociales seront décentralisées sers les institutions locales……L’argent bouffé par ce ministere ira dans les poches des nécessiteux..

    4
    1
    Anonyme
    16 janvier 2019 - 12 h 32 min

    je n ai ni regret ni remord a penser q u il y a des algériens qui doivent avoir du sang nazi dans les veines

    1
    22
      =DZ
      16 janvier 2019 - 13 h 37 min

      Ya le marrouki, vous avez attaqué Miss Algérie et maintenant vous vous attaquez aux vieux d’Algérie. Une schizophrénie déclarée!!
      Occupe toi de vos misérables vieux qui jonchent les rues de vos villes en attendant la miséricorde d’un touriste pour lui donner quelques dirhams.
      Dégage d’ici…ta tête est faite de racisme.

      15
      2
    Vile Hypocrisie
    16 janvier 2019 - 2 h 24 min

    Quel paradoxe pour un pays où certains cerveaux gavés de religiosité et en prime accrocs du discours des hadith et du yadzouz / la yadzouz à la mosquée ,au travail ou dans la rue,et qui pourtant dans les faits ont un coeur plus dur que la pierre,et qui un jour,sans scrupules, ni remord de conscience, se débarrasseront du vieux ou de la vieille parente ,qui souffre de sénilité ou d’Alzheimer. Et c’est dans ces vils centres- prisons, denudés de toute chaleur humaine que les pauvres indésirables finiront leurs jours, orphelins d’une famille,sans soutien affectif,ni prise en charge matérielle ou médicale, et dans l’indifférence la plus totale.
    Dire que certains de ces petits vieux sont parfois abandonnés par leurs propres enfants,une fois que ces derniers sont pourtant adultes,mariés,et chef de famille. C’est à faire briser un rocher de peine et de chagrin.

    17
    1
    Anonyme
    16 janvier 2019 - 0 h 27 min

    La mauvaise gestion,la corruption,le laissez-aller etc…sont partout.Qui mettra de l’ordre dans ce pauvre pays livré pieds et points liés aux malfrats de tous acabits?

    14
    Chaoui Ou Zien
    15 janvier 2019 - 23 h 45 min

    On se fera tous vieux tot ou tard. Et comme notre societe change aussi et pas toujours dans le bon sense, on se retrouvera pour la plupart dans ce genre de foyers et sans defense aucune, pas entoures de nos enfants et petits enfants aux petits soins comme on l’a ete pour nos parents. Autant s’assurer que ces foyers fonctionnent comme ils sont convenus de fonctionner et offrent des prestations de qualite avant que l’inevitable arrive. Malheureusement la plupart de ces ministres n’ont de ministre que le nom. Cette fonction a perdu beaucoup de sa valeur et continuera ainsi tant qu’on continue de ne pas mettres des gens “ministrables” dans ces postes. Je termine en disant qu’une faute commise contre “l’orphelin” quel que soit son age ne peut etre epongee meme dans l’au dela.

    7
    1
    Nasser
    15 janvier 2019 - 23 h 16 min

    C’est vraiment stupide!
    Pourquoi pas aussi le gouvernement, les walis, les chefs de Daira, les responsables des services de sécurité, les maires et laisser un vide pour le bonheur du Fis et d’Al Magharibia qui ne cessent de réclamer cela.

    7
    9
    Bouzorane
    15 janvier 2019 - 23 h 04 min

    à Constantine, il y avait un orphelinat en plein centre ville, à sidi mabrouk inférieur.
    Cet orphelinat a fermé et un commissariat de police s’est installé à la place. Il y a de cela à peu prés 25 ans.
    Je n’ai jamais su ce que sont devenus les enfants de cet orphelinat. Surement ont-ils été transférés dans un douar éloigné, à l’abri des regards et exposés à tous les dangers!
    Il y a également à Constantine un hôpital psychiatrique, à djebel el wahch. Des viols sont commis sur des patients attachés et sous psychotropes

    14
    2
    Scandaleux!
    15 janvier 2019 - 22 h 58 min

    100 milliards déboursés pour la construction de la nouvelle mosquée,alors que des personnes
    âgées, sans ressources,et souvent malades finissent les dernières années de leur existence de manière aussi indigne que choquante. La honte!
    Que font les responsables de cette institution? Ont ils un coeur pour infliger un tel traitement à ces pauvres personnes? Ceci devrait interpeller toutes les consciences. Les valeurs morales du pays partent en vrille. Il faut agir et vite.

    55
    2
      zyriab
      16 janvier 2019 - 12 h 40 min

      Très intelligent Peut être quelqu’un pourrait nous expliquer Quels liens entre « La mosquée et les personnes âgées « Dans tous les pays du monde ce sont des budgets totalement différents Sauf chez nous ou chacun mélange les dossiers comme bon lui semble pour manquer de respect aux autres en se faisant passer pour une connaisseur alors qu’il ne fait que se ridiculiser par son ignorance Si chacun s’occupait de son travail au lieu de vouloir radoter à tort et à travers

      2
      5
        Anonyme
        16 janvier 2019 - 16 h 29 min

        cher monsieur , ce n’est pas un problème de budget,mais d’éthique,de morale et de priorités,dans un pays qui manque de tout et surtout d’hopitaux et de centre d’accueil pour les nécésiteux,par ailleurs ceux qui construisent ou ceux qui approuvent ce projet d »édifice a plusieurs milliards,se sont les memes qui n’hésitent pas a traverser la méditérranée pour venir se soigner en france

    Larbi
    15 janvier 2019 - 22 h 20 min

    Pourquoi tomber seulement sur cette dame.
    Et le sommet qu’on ne voit plus , qu’on n’entend plus, qui ne se déplace plus…et par miracle la tele arrive à lui consacrer une bonne partie de son journal télévisé à ses « activités ».

    16
    Rais
    15 janvier 2019 - 22 h 01 min

    Ce que je vois de la part de la press electronic et certains commentaires le gouvernement doit faire tout and il est responsable meme s’il pleut a 5pm.

    19
    2
    Anonyme
    15 janvier 2019 - 21 h 54 min

    l’Algerie, un pays a l’abandon.

    42
    1
    Nasser
    15 janvier 2019 - 21 h 17 min

    Il n’y a pas que le directeur!
    – La ministre doit démissionner ou ordonner sa fin de mission ainsi que ses collaborateurs!
    – Une partie du personnel de ce Centre doit être renouvelé (sinon on aura rien fait, car ils sont aussi responsables)
    C’est un peu comme les hôpitaux:
    Malgré le changement des directeurs (directeurs après directeur la situation s’empire)
    Le personnel médical, paramédical et administratif doit aussi (en partie) subir les sanctions après le limogeage d’un directeur dans les cas de négligences!

    16
    2
    صالح/ الجزائر
    15 janvier 2019 - 20 h 31 min

    Que faisait le wali , président d’APC, directeur de la solidarité, directeur de la santé, des services de sécurité, de la protection civile? Ils touchaient tranquillement leurs paies gonflées pour les travaux qu’ils ne faisaient pas.
    les images contrastées entre l’état extérieur , où la propreté est de mise et les véhicules de service sont bien entretenus, et l’état intérieur , où il y a une véritable porcherie montrent que les fonctionnaires sont pleinement ou partiellement conscients de la vérité honteuse .
    La tutelle est responsable de dizaines, voire de centaines de foyers pour personnes âgées  » Diar-Errahma? ». Cette tutelle ne devrait pas payer la faute d’un seul foyer si la majorité des autres accomplissent leur devoir envers les personnes âgées.

    14
    Nasser
    15 janvier 2019 - 20 h 20 min

    Autorisera-t-on le directeur lynché par les médias et sacrifié par sa tutelle à donner sa version ?
    ___
    Pourquoi? Il est astreint à la réserve?
    Le caca qu’il a laissé c’est la Ministre? Et ce qu’on a vu dans la vidéo cela exige des orientations de la tutelle?
    Comment pourra-t-il expliquer cette négligence qui ne demande aucun moyen, mais seulement un peu de conscience!
    Oui la Ministre ( et ses collaborateurs) doit partir parce qu’elle ne fait pas de contrôle du tout!

    18
    1
    Non À La Hogra
    15 janvier 2019 - 20 h 18 min

    Encore un épisode qui démontre de façon flagrante le laissez aller de certains responsables et leur démission totale face à leurs obligations. Une fois le poste attribué, certains énergumènes se désengagent sitôt de leurs responsabilités et négligent le travail pour lequel ils sont grassement payés. Quant au citoyen, il doit surmonter ses difficultés sans piper mot,et surtout loin des caméras.
    Ceci dit,cette pseudo ministre doit immédiatement démissionner,et les responsables de cet établissement doivent être relevés illico presto de leurs fonctions. Les agissements de ces personnes se situent aux antipodes de la culture d’un Ministère de La Solidarité et de La Famille. Quelle honte!
    L’ Algérien malgré ses nombreux défauts, ne saurait tolérer une telle maltraitance vis avis de personnes aussi fragiles et démunies.
    Madame,vous avez gravement manqué à votre devoir et déshonoré l’établissement que vous êtes sensée représenter en tant que parraine et ambassadrice pour la famille et la solidarité.
    Chers frères et soeurs restons soudés,vigilants et solidaires et ne tolérons aucune hogra d’où qu’elle vienne.

    19
    Anonyme
    15 janvier 2019 - 20 h 07 min

    A quoi sert l’argent de la zakate ? Au lieu de construire plus de mosquées avec cet argent ils feraient mieux d’aider les personnes des hospices de vieillards .S’il y avait des églises ils auraient pris en charge la souffrance de ces personnes.

    90
    6
      França hein
      15 janvier 2019 - 22 h 45 min

      Venez en Europe voir comment l’église s’occupe des enfants !

      11
      7
      elhadj
      16 janvier 2019 - 9 h 49 min

      ce ministère des habous n a pas sa raison d être , le service du culte devra être rattache pour des raisons économiques au ministère de l intérieur et le patrimoine immobilier exploite par les communes. quant a la ZAKAT dont on ignore l utilisation et la destination des sommes colossales ramassées elle serait mieux collectée par le un service rattache aux finances pour le financement et la réalisation d infrastructures collectives notamment hospices, centres de repos,aides et entra ides des familles précarisées.équipements .cette année le pays a été l objet de fléaux divers peste animale, choléra, rougeole, inondations,délabrements dans les hôpitaux,les remous sociaux et mécontements populaires ,mal gouvernance et mauvaise gestion des ressources entraînant le pays vers l inconnu;l inflation, la paupérisation de la population,transferts illicites de capitaux , surfacturation,exode,migration subsaharienne,a telle enseigne qu on se demande qu attend fait pour subir tout cela a un moment ou on a vraiment besoin d élire un président capable physiquement et mentalement de reprendre la barre de ce navire Algérie qui chavire a tout va

      Anonyme
      16 janvier 2019 - 12 h 15 min

      @Anonyme
      15 janvier 2019 – 20 h 07 min
      A quoi sert l’argent de la zakate ?
      a gonfler les 400 millions autres trésors et biens du ministère des affaires religieuses ( déclarer dans un article donc le n ai pas retenu la date dans ce même journal)

    Nasser
    15 janvier 2019 - 20 h 02 min

    Nous l’avons déjà dit!
    Il n’y a pas que le directeur!
    – La ministre doit démissionner ou ordonner sa fin de mission
    – Une partie du personnel de ce Centre doit être renouvelé (sinon on aura rien fait, car ils sont aussi responsables)
    C’est un peu comme les hôpitaux:
    Malgré le changement des directeurs (directeurs après directeur la situation s’empire)
    Le personnel médical, paramédical et administratif doit aussi (en partie) subir les sanctions après le limogeage d’un directeur dans les cas de négligences!

    15
    1
    Anonyme
    15 janvier 2019 - 19 h 54 min

    C’est pas pour rien que Mohamed a dit : »J’ai vu l’enfer peuplé surtout de femmes. »
    (Sahihe Bukhari;Vol. 1:28.301; 2:161; 7:124)

    47
    83
      Anonyme
      15 janvier 2019 - 23 h 02 min

      Et les hommes ? Il a dû les oublier car le directeur est un homme….alors attaquez tous les incompétents et pas seulement les femmes svp….

      45
      Nasser
      15 janvier 2019 - 23 h 10 min

      C’est reconnu comme faux hadith! (dit hadith « ahad » c-à-d faible qui ne vient pas du Prophète) Et il y a des centaines comme ça!

      26
      10
        Anonyme
        16 janvier 2019 - 13 h 18 min

        C’est dans « Sahihe Bukhari » le livre le plus sacré après le coran chez les sunnites .

          Anonyme
          16 janvier 2019 - 14 h 33 min

          « Sahihe Bukhari » ?
          Il n’est ni sahih ni rien. Les vrais Oulemas l’ont critiqué avec des preuves à l’appui. mais El-Azher et les Al-Saoud continuent de couvrir la bêtise humaine, ils ne veulent pas prendre leur responsabilité.  »Ce Sahih » leur sert de moyen pour faire sévir la dictature.
          Il faut se référer au Coran

          2
          1
          Nasser
          16 janvier 2019 - 17 h 45 min

          « Sahih Bukhari » le livre le plus sacré après le coran dites-vous ou disent-ils?
          ——-
          Comme par exemple ce « hadith »? (il y a des centaines encore plus « fou »!…
          SELON « Sahih » Al BOUKHARI. Voici ce qu’il attribut comme parole à celui dont Dieu dit « وَإِنَّكَ لَعَلَىٰ خُلُقٍ عَظِيمٍ « :

          – حَدَّثَنَا عَبْدُ اللَّهِ بْنُ مُحَمَّدٍ الجُعْفِيُّ، حَدَّثَنَا وَهْبُ بْنُ جَرِيرٍ، حَدَّثَنَا أَبِي، قَالَ: سَمِعْتُ يَعْلَى بْنَ حَكِيمٍ، عَنْ عِكْرِمَةَ، عَنِ ابْنِ عَبَّاسٍ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُمَا، قَالَ: لَمَّا أَتَى مَاعِزُ بْنُ مَالِكٍ النَّبِيَّ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ قَالَ لَهُ: «لَعَلَّكَ قَبَّلْتَ، أَوْ غَمَزْتَ، أَوْ نَظَرْتَ» قَالَ: لاَ يَا رَسُولَ اللَّهِ، قَالَ: «أَنِكْتَهَا». لاَ يَكْنِي، قَالَ: فَعِنْدَ ذَلِكَ أَمَرَ بِرَجْمِهِ .في صحيح البخاري N° 6824

          Anonyme
          16 janvier 2019 - 22 h 29 min

          Et Sahihe Muslim c’est aussi un livre faux ?
          محمد ينكح نسائه بغسل واحد:

          عن ‏هشام بن زيد ‏عن ‏أنس أن النبي صلعم ‏كان ‏يطوف على نسائه بغسل واحد (مسلم 467).

          محمد ينكح نسائه وهن حائضات:‏

          عن ‏زينب ابنة أم سلمة ‏عن ‏أمها ‏قالت بينما أنا مع رسول الله ‏صلعم ‏في ‏الخميلة ‏إذ حضت ‏فانسللت ‏فأخذت ثياب حيضتي فقال ‏ما لك أنفست قلت نعم فدخلت معه في ‏الخميلة ‏وكانت هي ورسول الله ‏صلعم ‏يغتسلان من إناء واحد وكان يقبلها وهو صائم (البخاري ح 1794 كتاب الصوم باب القبلة للصائم

          عن ‏عائشة ‏قالت كان النبي صلعم ‏يباشرني ‏وأنا حائض وكان يخرج رأسه من المسجد وهو معتكف فأغسله وأنا حائض (البخاري ح 1890

        Anonyme
        16 janvier 2019 - 22 h 51 min

        Vous avez renié vos propres coreligionnaires avec votre « cépasalislam » ( Al Qaida,Daesch,Boko haram, Chabab al moujahidine de Somalie,Zerqaoui,Ben Laden,Abou Sayaf etc…) ,maintenant vous reniez même vos propres livres les plus officiels qui sont le socle de votre religion.Sans Bukhari il n y a plus les règles des prières canonique,ni les règles du ramadhan. Sans Bukhari on ne connait rien de la vie de Mohamed ni de sa famille ni de ses compagnons.Vous finirez par renier même le coran. Vous êtes comme les naufragés d’un bateau qui coule à chaque fois il jettent par dessus bord un poids dans l’espoir d’éviter le naufrage .Mais le bateau de l’islam continue à couler.

      Algérienne-DZ
      16 janvier 2019 - 13 h 31 min

      Le faite de dire juste  » Mohamed » on comprend que tu cherches de la provocation.
      Le prophete, SAAWS, n’a pas dit ces bêtises.
      Ce sont les délires des charlatans qui ont dit ces sottises qui n’ont rien à voir avec l’islam.
      Le hadith n’est pas sahih. Le hadith est sahih juste
      pour les charlatans misogynes de ta trempe.

      10
      DYHIA-DZ
      16 janvier 2019 - 13 h 43 min

      [email protected]
      15 janvier 2019 – 19 h 54 min

      Pensez vous vraiment que le messager de dieu (SAW) osera dire des débilités pareilles ??
      Je te fais savoir que ce Hadith n’est pas reconnu.
      Mais les malades mentaux comme toi aiment s’accrocher aux futilités pour assouvir leur haine envers les femmes…
      Vous ne connaissez rien de l’islam…Vous comprenez juste les refrains des charlatans.

        Anonyme
        16 janvier 2019 - 22 h 57 min

        « Le Prophète a dit: « Par rapport aux élus du Paradis, les femmes sont en minorité ».» Hadith 4921 dans le Sahîh de Muslim
        « Le Prophète a dit: « Je n’ai laissé après moi une cause de tentation plus funeste aux hommes que les femmes »» Hadith 4923 dans le Sahîh de Muslim

    Anonyme
    15 janvier 2019 - 19 h 47 min

    Trop d’islam déshumanise les gens.

    40
    4
      Anonyme
      15 janvier 2019 - 22 h 29 min

      C’est bien le contraire qu’il faut dire, si c’étaient de « vrais musulmans », ces espèces n’auraient pas délaissé ces personnes âgées dans cette situation lamentable…!
      Ce sont des personnes sans scrupule, sans foi ni loi!

      Et puis, où sont les enfants, les frères, les sœurs, les tantes les oncles…..la famille de ses personnes âgées qui ne devraient pas être dans un asile, sauf ceux qui n’ont aucune famille..? C’est ça le comportement d’un musulman, mettre son propre père pu mère ou frère…..dans un asile??? Nous sommes loin de l’Islam cher Anonyme 15 janvier 2019 – 19 h 47 min, c’est pour ça que nous sommes en bas de l’échelle! Allah Yahdina.
      Regardez la photo de l’article, elle résume toute la situation…une image vaut parfois mille mots!

      7
      47
    Anonyme
    15 janvier 2019 - 19 h 43 min

    Les vieux qui n’ont plus toute leur tête et ne peuvent se plaindre à personne, abandonnés par leur propre famille souffrent partout dans le monde de négligence et d’abus de la part des  » soignants  » même dans des maisons de retraite les plus luxueuses; alors que dire de l’Algérie où le personnel paramédical se signale trop souvent par son manque total de compassion aggravé par la surcharge de travail provoquée par le manque de soignants.
    Les tous derniers jours d’une vie sont terribles et sordides, je doute fort que le personnel médical se décarcasse pour assurer un confort et une hygiène minimum à leurs pensionnaires. Les abandons de vieux parents vont se multiplier déjà qu’au sein des familles la tendance aussi est à la négligence, la solidarité familiale et la piété filiale sont devenues obsolètes et ce en très peu de temps. Ce sont maintenant les filles qui recueillent leurs vieilles mamans chez elles, mais que va devenir celui qui n’a pas la chance d’avoir une fille ? Je redoute le pire pour les vieux à venir.

    41
    Sniper
    15 janvier 2019 - 19 h 31 min

    Le plus scandaleux dans l’histoire c’est que on est devenu sans coeur,aucune empathie,froids,une société individualiste…,c’est la faute a la mondialisation, ! Au libéralisme…. ,qui nous a dépouillé de notre solidarité, de nos valeurs……ça fait froid aux yeux,des images qui interpellent nos conscience s

    14
    1
    Anonyme
    15 janvier 2019 - 19 h 28 min

    Un cinema, cette Algérie. Dans le sens figuré et propre. Ce fut El mougar là où sous dictée de Nasser benbelle et boumediene rédigèrent la constitutionette, qui est depuis subi des retouches histoire d’égo des chefs du moment. Depuis ont dans le theatre et le régime feint la normalité institutionnelle et le peuple attend le Messie d’un pouvoir qui enfin raisonnera et retrouverait l’équilibre. Le pays regarde l’histoire lui passer à coté.

    4
    1
    Ministre cradosse
    15 janvier 2019 - 19 h 27 min

    Elle a les dents pourries. Plein de raisins muscadet sur la figure……..Au secours

    7
    23
      Anonyme
      16 janvier 2019 - 16 h 28 min

      Ministre cradosse

      Elle est plus belle que de ton PD6.

    Anonyme
    15 janvier 2019 - 19 h 06 min

    @ redaction Algerie patriote
    Veuillez bien nous informer sur ce qui a fait monter la temperature sur les reseaux sociaux et medias en Tunisie
    sur une communication des autorites Algeriennes aux autorites Tunisiennes dont voici le titre sur les medias Tunisiens : »L’Algérie met en garde la Tunisie contre des produits alimentaires cancérigènes « …De quoi s agit il..?

    25
    Amar
    15 janvier 2019 - 19 h 06 min

    C’est en 2018 qu’on s’étonne que les choses vont mal dans une maison pour personnes âgées.
    Dites nous quel secteur, quelle administration, quelle corporation, quelle institution fonctionne comme il de doit dans ce maudit pays?

    28
    1
    Nora
    15 janvier 2019 - 19 h 01 min

    Je regardais un reportage où un vieux monsieur s’est fait tapė par sa femme, il avait mouillė son fauteuil. Après visite de l’aide-soignante, il le lui raconte. Les service sociaux sont aussitôt mis en branle, ils dėbarquent et l’emmènent avec bagage dans un hospice! Sa femme pleurait de regrets mais il n’est plus revenu à la maison.
    Les musulmans les traitent de ‘kouffars’, sauf que chez eux, on ne badine pas avec la dignitė et le bien-être des vieux!
    Les sanctions seraient tombėes du ministre jusqu’en bas de l’ėchelle.
    Chez nous, on les trouve même dans la rue!

    46
    1
    Anonyme
    15 janvier 2019 - 18 h 58 min

    A la question que faisaient les responsables à tous les niveaux?? ILS SONT OCCUPES A VOLER ,DÉTOURNER et DILAPIDER L’ARGENT PUBLIC

    25
    1
    Anonyme
    15 janvier 2019 - 18 h 54 min

    Les ministres algériens n’ont AUCUNE DIGNITÉ pour DÉMISSIONNER

    30
    Yeoman
    15 janvier 2019 - 18 h 40 min

    En attendant que la ministre rende des comptes, le directeur du centre et ses employés méritent bien qu’il soient traduits en justice et écroués, de préférence dans des cellules pires que celles dans lesquelles ils ont enfermé ces malheureux vieillards.

    20
    si mouh
    15 janvier 2019 - 18 h 35 min

    je me souviens de la phrase d’un film cow-boys( marche ou creve), voila ou sont arrivé les algeriens ,que c’est triste que c’est triste.

    24
    Ministre, Gouvernement, vrais responsables
    15 janvier 2019 - 17 h 51 min

    Non , non ya si @Anonyme – 16 h 16 min , pas d’accord avec vous ! çà ne va pas du tout . Vous dîtes « j’apprécie la décision spontanée du gouvernement » alors que le gouvernement n’a pas dégommé la Ministre responsable du secteur mais la pauvre directrice de ce centre à qui on n’a pas donné le budget nécessaire pour gérer convenablement sa structure !(..) Je le répète , la responsable n°1, ce n’est pas la Directrice de cet établissement , c’est sûr et certains, combien même elle a sa part de responsabilité quelque part mais pas en premier !

    38
    12
      Yes
      15 janvier 2019 - 20 h 46 min

      D’accord avec toi amigo.
      C ministres,walis,chefs de daira….ne se préoccupent que de la brosse à fakhamatouhou. Quand ils font leurs sorties c du cinéma,on repeint les murs on nettoie…et une fois partis la réalité reprend.

      36
      2
      Nasser
      15 janvier 2019 - 21 h 12 min

      Ah bon?
      Vous dites « ce n’est pas la Directrice de cet établissement , c’est sûr et certains »…. mais vous lui attribuez un part de responsabilité. Faut savoir!
      Parce que le caca qu’il ou qu’elle a laissé c’est le boulot de la Ministre?
      Et ce qu’on a vu dans la vidéo cela exige des orientations de la tutelle ou un budget?
      Comment pourra-t-il (elle) expliquer cette négligence qui ne demande aucun moyen, mais seulement un peu de conscience!
      Oui la Ministre ( et ses collaborateurs) doit partir parce qu’elle ne fait pas de contrôle du tout!

      11
      1
        Ministre, Gouvernement, vrais responsables
        16 janvier 2019 - 11 h 17 min

        @Nasser – 21 h 12 min
        J’ai écrit … « quand bien même elle a sa part de responsabilité quelque part ,…mais pas en premier ! »

    co5
    15 janvier 2019 - 17 h 15 min

    « la ministre doit démissionner » , pourquoi pas le (ou la) D.A.S ou le wali de Batna???

    32
    1
      anonyme
      15 janvier 2019 - 20 h 53 min

      j’ajouterai et pourquoi pas le président de la république ?

      66
    Anonyme
    15 janvier 2019 - 16 h 46 min

    objectivement c’est le directeur de l’tablissement qui est responsable et ses collaborateurs complices de ces faits ,pour ne pas avoir alerter les autorités, un ministre ne peut pas etre partout

    34
    12
      Anonymal
      15 janvier 2019 - 18 h 49 min

      Non madame la ministre. On ne devient pas ministre pour le prestige et les quelques petites douceurs qui vont avec. C’est avant tout une charge qu’il faut assumer. Vous ne pouvez pas être partout, certes, mais vous êtes censée faire en sorte que partout dans les établissements qui vous sont confiés, les employés fassent leur travail. Désormais, grâce à Internet, vous êtes celle qui a laissé de pauvres vieillards dormir dans leur caca. Vous êtes caca. Caca!

      35
      Mohamed
      15 janvier 2019 - 22 h 01 min

      Salam aleikoum,

      Aweh soit vous êtes d’une naïveté inquantifiable ou bien vous faites exprès pour défendre avec des arguments qui ne tiennent pas route.
      Un responsable, un directeur et surtout et surtout un ministre doit être partout alors pourquoi un ministère comporte autant de fonctionnaire, de conseiller et autant de structure à travers les différentes wilaya attachées au ministére ? ça veut dire que les informations ne remontent pas en haut et là le ministre doit savoir pourquoi les infos ne remontent pas jusqu’à lui, et même si ces informations remontent à lui, ce ministre doit vérifier la véracité de ces infos.
      ça nous donne une vue que nos ministres s’enferment dans leur bureau soit à jouer aux dominos, soit à faire le caporal de s’intéresser qui va au WC et combien de fois plutôt de faire le travail qu’il lui incombe.
      Un ministre doit maitriser son sujet et ses sujets et ne doit pas être la dernière personne à être au courant comme dans ce malheureux cas de ces personnes âgées.

      2
      1
        Anonyme
        16 janvier 2019 - 16 h 37 min

        cher monsieur , ce n’est pas un problème de budget,mais d’éthique,de morale et de priorités,dans un pays qui manque de tout et surtout d’hopitaux et de centre d’accueil pour les nécésiteux,par ailleurs ceux qui construisent ou ceux qui approuvent ce projet d »édifice a plusieurs milliards,se sont les memes qui n’hésitent pas a traverser la méditérranée pour venir se soigner en france

        abdel
        16 janvier 2019 - 16 h 44 min

        je suis vraiment la derniere personnes a défendre ce ministre et tous les ministres en général,mais quelle solution préconnisez_ vous dans un pays ou la corruption et l’rresponsabilité va de la simple femme de ménage jusqu’au sommet de l’etat!!?

    abdel
    15 janvier 2019 - 16 h 45 min

    objectivement c’est le directeur de l’tablissement qui est responsable et ses collaborateurs complices de ces fait ,pour ne pas avoir alerter les autorités, un ministre ne peut pas etre partout,meme si en général ils sont tous incompétents

    26
    10
    Anonyme
    15 janvier 2019 - 16 h 26 min

    Ce qui m interpelle c est que ces gens là qui s occupent des personnes âgées sont des soi disants musulmans et ils doivent passer leur temps dans les mosquées pour s acheter une place au paradis alors que c est des sans cœur sans foi ni loi…
    L hypocrisie est la nouvelle valeur de beaucoup d algériens.
    La maltraitance devrait être passible de peines de prison et pas seulement de licenciement….

    117
    3
      Anonyme
      16 janvier 2019 - 16 h 48 min

      il fallait ajouter un pays aussi pieux,comment expliquer un tel niveau de corruption?

    TSR
    15 janvier 2019 - 16 h 26 min

    Juste de la poudre aux yeux ni moins,ni plus,les élections approches et il faut absolument trouver les boucs émissaires, comme les grandes puissances quand leurs élections approches ils tappent les Arabes, plutôt ils bombardent

    14
    16
    kamel
    15 janvier 2019 - 16 h 18 min

    en France la direction aurait était jeter en prison est tout le personnel licencier pour non dénonciation de maltraitance.
    suffit aussi de voir le personnel para médical algériens est ce que elle on un cœur ou se sont des diables.

    76
    7
      Gaouri
      15 janvier 2019 - 22 h 49 min

      N’importe quoi.
      En France,les maisons de retraite sont des mourroirs À 2500 euros par mois minimum

      1
      6
    Anonyme
    15 janvier 2019 - 16 h 16 min

    la ministre de la solidarité n est pas très solidaire fait dire que j apprécie la décision spontanée du gouvernement prise a juste titre ,,y a du progrès reste que cela s applique a tous sans exception ,sans passe droit ,pour faute grave et avec perte de salaire et tout les privilèges qu ils prennent conscience dans quoi ils sont engager comme fonctionnaire de l état et non des demi-dieux
    Et tout les algériens égaux devant la justice qu elle protège les faibles avec l aide du TOUT PUISSANT

    18
    3
    La Viriti
    15 janvier 2019 - 16 h 15 min

    C’est toute la société algérienne qui doit se regarder dans une glace…Égoïsme, cupidité, culte de l’argent, de la glande et des loisirs…Le bouc emissaire permet à certains de soulager piteusement leur sale conscience…

    43
    2
    Anonyme
    15 janvier 2019 - 16 h 03 min

    Cette ministre doit demissionner pour incompetence flagrante…..Les maisons de retraite doivent etre toutes controlees immediatement….Maltraiter nos grands peres et nos grandes meres sous votre responsabilite est impardonnable….point barre.

    65
    4
    Haram
    15 janvier 2019 - 16 h 00 min

    Cher Houari A. , dans un pays civilisé, dans un pays « normal » , oui et sans problème: le Ministre chargé du secteur aurait démissionné. Mais jamais, au grand jamais chez nous ! Impossible pour un Ministre algérien de démissionner, c’est haram ! M’aach ma3hkoule chinou !

    57
    4
    Licenciement
    15 janvier 2019 - 15 h 58 min

    Elle est responsable à 1000% de statut qui est le sien en tant que ministre de la solidarité.
    Si elle avait gérer son ministère comme il le fallait en prenant toutes mesures qui s’imposent aux directeurs d’établissements qui gèrent les hospices de personnes âgées, les maisons d’handicapées les associations d’orphelins , les maisons d’internement pour malade mentaux etc …..etc …… par des mesures dissiplinaire des mesures de contrôle inopinée et délation anonymes ça n’aurai pas arrivé.
    Quelle démissionne sans attendre.
    Et qu’elle n’occupera plus jamais un poste dans les services publics de l’état où dans un poste en rapport aux publics .

    31
    3
    Anonyme
    15 janvier 2019 - 15 h 49 min

    Notre pays a perdu ses valeurs.
    Wallah que nous étions plus humains et plus conscients avant l’arrivé des charlatans.

    70
    Abou Stroff
    15 janvier 2019 - 15 h 31 min

    « Encore un fusible qui saute. » s’exclame H. A..
    pourquoi s’étonner qu’un fusible saute? le fusible n’a t il pas pour fonction première de sauter?
    et quand, depuis 1962, a t on vu ou lu un ministre algérien sauter pour faute grave? cela ne se fait pas puisque le ministre est quasiment infaillible au même titre que celui qui l’a nommé, n’est ce pas?

    67
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.