Tébessa : le personnel nécessaire au mégaprojet d’exploitation de phosphate formé localement

phosphate
Mine de phosphate. D. R.

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnel, Mohamed Mebarki, a indiqué mercredi à Alger que son département s’emploie à former la main-d’œuvre qualifiée pour répondre aux besoins du mégaprojet intégré pour l’exploitation de phosphate à Tébessa, rapporte l’agence de presse officielle APS.

«Un des axes importants de notre stratégie repose sur l’adaptation de la formation aux spécialités répondant aux besoins du secteur économique de façon générale. C’est dans ce cadre qu’une journée d’études est prévue demain avec le ministère de l’Industrie et des Mines ainsi que le ministère de l’Energie et des représentants d’entreprises économiques afin de préparer une ressource humaine qualifiée et nécessaire au projet intégré pour l’exploitation du phosphate à Tébessa», a déclaré M. Mebarki.

Ce mégaprojet nécessite pour les chantiers de réalisation 14 000 travailleurs ; à sa mise en production, l’exploitation nécessitera un minimum de 3 000 emplois directs.

«Nous disposons d’une filière mines et carrière qui comprend une dizaine de spécialités répertoriées dans la nomenclature nationale des spécialités», a expliqué M. Mebarki, assurant que son département «dispose aussi de programmes pédagogiques, de manuels et des équipements nécessaires à la formation dans la filière mines et carrières».

«Nous anticipons aussi sur les spécialités à promouvoir en fonction des métiers qui se développent en Algérie», a-t-il dit, citant «l’industrie automobile, les nouvelles technologies et le numérique».

Le ministre a indiqué en outre que «les jeunes Algériens expriment un intérêt grandissant» à la formation professionnelle où «il y a moins de déperdition comparativement aux années précédentes».

R. E.

Comment (2)

    Anonyme
    17 janvier 2019 - 22 h 32 min

    Les formations de haut niveau, de haute qualité, et moderne, avec transferts de technologie chinoise
    Mais aux algériens de bien s’organiser pour bien gérer, et maitriser les Process Industriels (la Technologie)
    Les cout de productions, et la productivité, pour la rentabilité économique, financière, et comptable
    Du Méga Projet de Phosphates de Ain Kebrit dans la Wilaya de Souk Ahras
    Il est vivement souhaitable d’apprendre les grandes de leçons des grands problèmes survenus
    Au Complexe d’El Hadjar dans la Wilaya de Annaba, une véritable charge, et un gouffre financier,pour l’état

    roule
    16 janvier 2019 - 14 h 03 min

    En Avant ! n’attendez pas la dernière minute comme d’habitude…on ressent comme un réveil…enfin je croise les orteils !
    N’oublions pas les contrôles partout pour assurer la qualité internationale des produits « made in bladi ».

    11
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.