L’ex-député Tahar «spécifique» revient par la porte de la présidentielle

spécifique
L'ex-député Tahar Missoum. D. R.

Par Hani Abdi − Parmi les personnes ayant retiré les formulaires de candidature à l’élection présidentielle du 18 avril 2019, il y a un nom bien spécifique. Il s’agit de l’ancien député Tahar Missoum, qui avait marqué sa législature par ses interventions musclées et acides. Empêché de se présenter aux dernières législatives, Tahar Missoum décide de jouer dans la cour des «grands». Surnommé «spécifique», cet ex-député a donc bien tenu son engagement, exprimé à l’été 2018, d’aller à la conquête de la magistrature suprême.

Il est désormais face au défi de réussir à collecter les 60 000 parrainages nécessaires pour valider sa candidature. Un pari difficile, surtout qu’il doit obtenir ces parrainages dans 25 wilayas au minimum et avec 1500 paraphes par wilaya. Mais Tahar Missoum semble prendre plaisir à ce qu’il est en train de faire et joue sur sa réputation de député qui bousculait les ministres de la République en plénière à l’APN. Beaucoup d’Algériens suivaient, amusés, ses sorties critiques des politiques du gouvernement, mais aussi des ministres. Tahar Missoum dénonçait à sa façon des faits de corruption, des passe-droits et le gaspillage de l’argent public. A chaque fois, il trouvait le moyen de surprendre l’auguste Assemblée dans laquelle il a siégé durant cinq longues années.

On se souvient encore de ce député qui venait toujours avec des objets ou des produits d’importation superflus, comme les lingettes et les croquettes pour chats et chiens. Par ses déclarations explosives sur, notamment, de hauts responsables, Tahar Missoum a fini par avoir une relation conflictuelle avec le président de l’APN de l’époque, Larbi Ould-Khelifa, qui est allé jusqu’à l’exclure pendant plusieurs semaines de la séance plénière. Tahar Missoum a créé son propre parti, Rassemblement algérien, qui n’est pas encore agréé.

H. A.

Comment (42)

    Miloud
    24 janvier 2019 - 21 h 01 min

    Au dernières nouvelles, on en est à 98 candidats parmi lesquels 22 baudets, 18 vaches, 17 chèvres, 15 moutons, 13 dromadaires, 6 rats et 4 crapauds. Les 3 autres appartiendraient au genre humain.

    SaidDz
    24 janvier 2019 - 2 h 40 min

    Ce n’est pas en faisant du théâtre à l’apn qu’on peut postuler à la présidence!
    Si tu es vraiment sincère et prêt à aider pour bâtir la 2ième république, mets toi à la disposition d’un candidat beaucoup plus expérimenté et porteur d’un vrai projet de société et retrousse tes manches et du coup ça te forgera pour l’avenir car tu es encore jeune et tu as tout à apprendre.
    Fraternellement Said de Montreal.

    10
    2
    Anonyme
    24 janvier 2019 - 0 h 23 min

    Mr. Specifique avec un bon entourage et de bons conseillers et avec le support de l’ANP fera un tres bon president. D’ailleurs donnez nous un seul nom qui vaut le merite d’etre president. notre gouvernement se compose de tunisiens, de marocains et d’escrocs algeriens. lui au moins il va exposer toutes les affaires louches des 20 dernieres annees.

    Mr. Tahar Missoum pour President.

    6
    4
    Nekkaz Dégage!
    23 janvier 2019 - 23 h 42 min

    Moi ce qui me sidère encore plus que ce « Spécifique »,c’est la tournée de cet incorrigible Nekkaz,qui se dit à l’ouest du pays, entrain de récolter des voix. Qui lui fourni le formulaire pour sa candidature ? Les autorités sont-elles au courant ?

    4
    4
    Cirque amar
    23 janvier 2019 - 21 h 07 min

    Ya si tahar la présidence est un sujet très sérieux ,le cirque de l’apn est beaucoup différent ,j’en suis sur que tu feras un bon Raïs de commune, good luck!

    9
    1
    Quelle Aubaine! Et... Pourquoi Pas Moi?
    23 janvier 2019 - 18 h 22 min

    Il n’y a pas que lui, il y’a plein d’autres énergumènes du même acabit qui ont postulé au poste de président de la république du pays des Pieds Nickelés!
    Il fallait s’y attendre,étant donné que l’APN a ouvert ses portes toutes grandes à une faune bigarré,inculte, et appâtée par le gain facile, et qui cultive la culture de la chkara et du cadenas. Les Tliba,Salhi,Aribi and Cie n’e sont-ils pas la parfaite illustration? Ils ont franchi le premier pas avec succès, et maintenant place à la meute pour la présidence.
    Ceci dit, ces énergumènes sont bel et bien le pur crû d’une l’école fondamentale débile, cadenassée sur toute réflexion, et complètement déconnecté des réalités. Rien à rajouter, sinon que le résultat est sensationnel,et que le pari de Boubekeur Benbouzid et de son folllower est pleinement gagné.

    14
    1
    Yacine
    23 janvier 2019 - 15 h 43 min

    Si je serais President , voila ce que je ferais :

    Chapitre-1 / Securite nationale
    1) Eviter le scenario de Feu Mohamed Boudiaf
    2) Prendre en main tout les centres de decision concernant la securite nationale
    3) Mettre sous surveillance une centaine de personnes qui sont dans les
    rouages de l’etat et qui vont comploter pour faire ressucciter le régime de
    Bouteflika .
    3) Une liste de 1000 personnes avec une IST .

    Chapitre-2 / La justice sociale
    1) Premiere decison pour que les algeriens comprennent dans quelle direction
    on va aller.
    Interdiction formelle de la prise en charge medicale a l‘etranger et ce aux
    frais du tresor public .
    L’objectif c’est la fin de la RIPOU-Blique des copains et des coquins .

    2) Nomination de mon ministre de la justice : Maitre Bouraoui

    Chapitre -3 / Legislatif
    1) Dissolution des deux assembles .
    2) Sigle FLN : reappropriation par les algeriens en le mettant dans un musee
    national.
    3) Pendant deux ans je gouvernerai par decrets .
    4) Une nouvelle loi qui criminaliserai la fraude electorale de deux a dix de
    prison et perte des droits civiques.
    5) Constitution : des amendements qui criminaliseraient le non respect de la
    constitution et que ne serait-ce essayera de faire sauter la clause
    de deux mandats et de chercher a ne pas respecter la separations des
    differents pouvoirs.
    6) Loi electorale :Les elections seront organisees par une commission
    nationale independante et non par l’administration.
    7) Parlement : Seules les partis politiques ayant obtenu au moins 5% des
    suffrages exprimes seront admis a l’assemblee nationale et au senat .

    Chapitre-4/ Economie
    1) Nommer Mr Ait Ali Ferhat comme ministre de l’economie et des finances
    avec pour objectif de sortir de l’economie rentiere et remettre les algeriens au
    travail .

    2) Type d’economie : liberale avec pour but de privatiser totalement les outils de
    production .
    Liberte totale d’investissement et concurrence totale entre les acteurs
    economiques .
    L’etat peut etre actionnaire et doit etre reactif pour corriger les pathologies
    qui peuvent surgir .

    3) La monnaie : Independance totale de la banque centrale et convertibilite
    interieure du dinar . L’achat et la vente des monnaies sera libre et selon le
    marche .

    Chapitre-5 Education:
    L’education et la formation seront corollees aux attentes du marche du travail .
    Ce sera le chapitre le plus important , car l’effort et l’intelligence doivent etres au coeur de notre societe .

    Chapitre – 6 / Social
    Les aides sociales seront dirigees vers les personnes necessiteuses uniquement .

    Les premieres annees seront tres difficiles pour balayer les catastrophes laissees par le régime de Bouteflika .
    Mais l’espoir sera de retour et tout les algeriens auront leurs places dans notre pays

    13
    1
      SaidDz
      24 janvier 2019 - 3 h 05 min

      Yacine, ton programme est digne d’une ixième république mais tu dois transformer la grande mosquée en hôpital général

    Dégouté
    23 janvier 2019 - 14 h 31 min

    Monsieur Hani Abdi, vous dites à propos de Spécifik:  » Empêché de se présenter aux dernières législatives, Tahar Missoum décide de jouer dans la cour des «grands». » De quelle cour des grands vous parlez? Mais c’est plutot la Cour des Miracles!!!
    Tahar Missoum Président de la RADP!! Rouh ya aqli rouh! Et bien oui, quand on voit comment on malmène et on corrompt la fonction du Président de la République, n’importe quel va-nu-pied lorgne le trône d’El Mouradia. Pays malheureux.

    8
    1
    boloci
    23 janvier 2019 - 10 h 24 min

    C’est dernier film de elbiladia production : Le Retour De L’Inspecteur Tahar.
    Avec pour rôle principal et unique Missoun el Missouni ouled Missounia

    12
    2
    anonyme
    23 janvier 2019 - 8 h 50 min

    S’il porte bien son prénom, je vote pour lui !

    anonyme
    23 janvier 2019 - 8 h 49 min

    Le parrainage est anti-démocratique. Chacun devrait avoir le droit de se présenter sans devoir être adoubé par … des gens du sérail. Je ne comprends pas que les journalistes ne remettent même pas en question cette ineptie. Nous copions ce qui se fait ailleurs (dans les autres républiques ») sauf qu’elles ne sont pas « populaires », comme nous !

    Anonyme
    23 janvier 2019 - 8 h 26 min

    t a le droit a la liberté d expression mais pas a la vérité

    Mugabe
    23 janvier 2019 - 7 h 51 min

    Si je n’aurais pas d’autres choix entre Mr Missoum et Abdelaziz Mugabe,je voterais pour celui qui est contre la réhabilitation des traîtres Mr Missoum

    10
    3
    kahina-Dz
    23 janvier 2019 - 1 h 22 min

    C’est certain qu’il ne va pas gagner…mais ses interventions dévoileront des réalités.
    il dira des vérités à sa façon spécifique.

    12
    5
    Anonyme
    23 janvier 2019 - 1 h 09 min

    Il est plus patriote que nekkaz et Chakib.

    30
    3
    ripper
    22 janvier 2019 - 23 h 07 min

    Quand je pense qu’il a décrit le Maroc de pays développé.
    Le gars manque visiblement de discernement.

    9
    22
      Anonyme
      23 janvier 2019 - 16 h 24 min

      Il n’a jamais dit que le marrouk est développé.
      Marrouki, ne prend pas tes désires pour réalité.

      9
      1
    Apache
    22 janvier 2019 - 22 h 41 min

    Pourquoi pas? Il ne manquait qu’un clown pour prétendre devenir Président et ce député l’incarne complètement.

    10
    13
    FAID
    22 janvier 2019 - 22 h 28 min

    SOYONS SÉRIEUX DIX ABEILLES VALENT MIEUX QU’UN SAC DE MOUCHES.

    13
    Anonyme
    22 janvier 2019 - 21 h 51 min

    Lui au moins un Algérien qui défend les intérêts de son pays… Il n’est pas né au Maroc et n’est pas fils de bachagha…, Pour les bac+5. Aucun président algérien n’a eu son bac.

    21
    3
    Fettou
    22 janvier 2019 - 21 h 49 min

    Bonsoir :
    Lui au moins est honnête car il dévoile son niveau politique de ceux de nos politiques et du peuple qui ont voté pour eux , allez savoir s’il n’a pas raison , il nous montre à quel point les représentants du peuple ressemble au peuple .

    29
    1
    Antisioniste
    22 janvier 2019 - 21 h 44 min

    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ?
    Cela ressemble à un titre mais en fait ça reflète le désarroi de l’élite politique algérienne.
    Du déjà vu, c’est ce que je constate et c’est ce que beaucoup de mon entourage constate également. En effet, les dernières élections présidentielles ont vu apparaitre Monsieur Benflis comme candidat potentiel susceptible d’être le premier jalon du changement tant espérer par l’ensemble des algériens et algériennes. Les parties politique au lieu de le soutenir ne serai ce que pour enclencher la rupture, ils on préférer tenter leur chance en solo, résultat des courses ils ont tous était battu à pleine couture et c’était parti pour 4 années encore…. pour l’actuel occupant d’el Mouradia bien tranquille sur son fauteuil roulant présidentiel toute option. Durant ses 4 années pesantes pour nous les lambda, la synarchie du mal s’est bien installer en n’omettant pas de faire le ménage tout autour d’elle de la façon la plus voyante possible. Histoire de nous faire comprendre à nous les lambda que nous ne pouvons rien faire, et que tout ce qui nous reste c’est de nous aligner et d’accepter le fait accompli, on l’a fait on s’est résigner.
    Aujourd’hui, et contre toute attente, un homme dont la majorité d’entre nous ne connaissait pas est sorti subitement on s’adressant à nous directement, vous imaginer ça. Il s’est adresser à nous directement pour nous faire part de son intention de se lancer dans la dite course présidentiel avec un langage concis et très simple à comprendre même pour moi. Qu’est ce qui s’est passé ? Ai ce un miracle ou un autre piège des prédateurs ?
    Méfiant par la force des choses, on s’est tous mis à chercher de plus ample renseignements sur ce type, qui il est d’où viens t’il pourquoi maintenant et tout le tremblement, résultat nada, rien de ce que nous redoutions ne colle avec lui, un homme vraiment clean, ahurissant certes, mais vrai. Certains ont déjà commencé par l’appeler monsieur le président tellement ils ont ras le bol du ridicule dont nous somme accabler par les autres à cause de notre bien aimé Fakhamatouhou premier du nom et quatrième de mandat….

    Les même partie politique (de l’opposition) d’il y’a quatre ans on commencer à faire la même chose qu’ils ont faite il y’a 4 ans déjà sachant d’avance que leur chance de gagner se situe quelque part entre zéro et rien du tout. Ils pourront maintenant se réviser (je me permets de rêver la, mais ça va me passer) et opter pour le soutient de Monsieur Ali Ghediri pour le mener à la présidence et donner un vrai espoir concret à cette jeunesse qui part en vrille, mais non ils ont opté pour la devise pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, ensuite ils vont venir se plaindre des falsifications de bourrage des urnes ect…. comme à chaque fois.
    Que dois-je pensé en tant que lambda de tels actes aussi immature qu’irresponsable de la part de gens qui se targue d’être l’élite, notre Élite ? Qui pourra m’en vouloir de voir en cette Élite de l’opposition le prolongement des prédateurs connu ? Qui peut me prouver le contraire dans ce cas ? Ni eux ni personne ne peut me prouver le contraire, mais je leur accorde le bénéfice du doute jusqu’à la fin du mois de janvier pour qu’ils révisent leur positions qui sont pratiquement similaire et identique à celles des élections passé, après ça je saurai avec certitude qu’ils ne valent rien, et qu’ils sont complice des prédateurs au pouvoir.

    4
    4
    Anonyme
    22 janvier 2019 - 21 h 27 min

    LEBLED KHLET
    APRES LES CORROMPUS PLACE AUX CLOWNS

    16
    7
    ISIS
    22 janvier 2019 - 21 h 25 min

    Carnaval Fi Dachra et le Roi est le Pharaon d’Oujda,votez noir ou blanc l’urne caméléon transforme votre part apport aux vœux de Pharaon,il n’est pas Pharaon pour rien,quand
    à ces charlots, ils sont là pour l’animation du carnaval, divisé pour régner

    10
    1
    Anonyme
    22 janvier 2019 - 21 h 17 min

    Missoum est à l’image du pays « Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?… »

    16
    2
    la vérité
    22 janvier 2019 - 21 h 15 min

    Ma chèvre m’a informé qu’elle a décidé de se présenter aux prochaines élections présidentielles.elle m’a promis de lutter contre les prédateurs, la corruption et les marchés gré à gré et qu’elle va instaurer un état de droit et une liberté d’expression,d’améliorer le secteur de l’éducation et de la santé.elle m a aussi promis d’interdire les soins à l’étranger pour la nomenklatura et qu’elle va elle même se soigner ici dans son pays.en fin elle a menacé de se retirer en cas de candidature pour un 5eme mandat.car d’après elle ,ça risque de mettre en péril l’Algérie en tant pays et état soit disant indépendant.

    15
    2
    Ghedia Aziz
    22 janvier 2019 - 20 h 53 min

    Cela prouve qu’en Algérie tout s’est clochardise. Même les élections présidentielles n’échappent pas à cette règle. Et cela reste spécifique à l’Algérie qui est devenue une cour des miracles.

    21
    1
    Abu y en a mare
    22 janvier 2019 - 20 h 29 min

    La destruction de l’école algérienne et la décrédibilité du politique a permis à des ânes de se prendre au sérieux. Le résultat est là, des analphabètes trilingues veulent accéder à el-mouradia. Pourquoi pas . saidani a failli y arriver. Pauvre Algérie.
    Si on voulait le bien de ce pays on devrait exiger des candidats d’avoir un diplôme de post-graduation, de maîtriser au moins 2 langues étrangères et d’avoir moins de 50 ans. Les hamirs wa baghala, les bac – 5, les monolingue et les vieillards on en a marre.

    27
    3
      CIC
      22 janvier 2019 - 21 h 08 min

      On a marre aussi des prétentieux comme vous,la modestie est un art pour les civilisés et le le contraire pour les Bougnoules Co_V

      9
      9
        MOMO
        23 janvier 2019 - 11 h 29 min

        Les prétentieux, c’est cette faune d’abrutis qui se voit comme MAS OOUL et aujourd’hui président.
        Si être prétentieux, c’est exiger des responsables instruits, non monolingues et pas sénile, alors vous pouvez me rajouter à votre liste de prétentieux et voter pour des opportunistes ignares, voire anti-nationaux pour certains.

        10
        3
      Anonyme
      22 janvier 2019 - 21 h 09 min

      Pour accéder à Al Mouradia ,il faut avoir un walou+ 5 prières.

      12
      10
      FAID
      22 janvier 2019 - 22 h 37 min

      curieusement rien ne va dans cette Algérie, sauf ses diplômes que tout le monde revendique comme critère inintelligence.

      7
      2
    Anonyme
    22 janvier 2019 - 20 h 15 min

    Au point ou nous en sommes,c’est tout à fait normal que « spécifique » aspire à devenir président de la république enta3e mikiyate.

    12
    2
    Anonyme
    22 janvier 2019 - 20 h 10 min

    j ai 100 fois plus confiance en missoum (spécifique) que dans le meilleur des membres du clan et tout les opposants peut être un exception en faveur GHediri qui toutefois reste encore inconnu et même son profit ,,,inexistant sur Wiki ,a il un site sur le Web qui tout les grand de ce monde savent que c est un immense moyen de communication et en abusent

    12
    7
    K. DZ
    22 janvier 2019 - 19 h 24 min

    Il faut bien un clown parmi toute cette faune. Un lièvre Clown tient!

    12
    4
    Yeoman
    22 janvier 2019 - 19 h 14 min

    Dans un pays comme l’Algérie, où tout reste à faire et où il n’y a pas de temps ni d’argent à gaspiller, des petits plaisantains comme lui, devraient être remis à leur petite place à coups de claques. Mais nous sommes devenus un cirque, alors buvons notre honte et laissons rire nos ennemis.

    15
    3
    elhadj
    22 janvier 2019 - 18 h 57 min

    l opportunisme bat son plein avec cette pléiade de pseudo candidats sans programme connu ni assise populaire va effectivement polluer et dénaturer la valeur de cette importante élection pour doter nécessairement le pays d un candidat valable,compétent et engage a servir pleinement le pays.cependant, il convient de noter que cette situation est le résultat du verrouillage par le système actuel ne permettant pas la mobilisation de la société civile ni l émergence d une élite par l utilisation des moyens audio visuels publics et l organisation de réunions publiques pour mobiliser les citoyens.ainsi dans un rang dispersé, il est fort a douter que cela n est pas de nature a inciter les citoyens a s exprimer ni que le changement tant espéré puisse légitimement se réaliser . pourquoi ne pas autoriser seulement les partis politiques qui ont plus de 10 pour cent des voix et retirer l agrément aux pseudo partis parasites qui ne font que polluer l environnement politique et exacerber voire démobiliser les citoyens

    11
    1
    la verité
    22 janvier 2019 - 18 h 36 min

    J’ai suivi l’interview de cet homme.il a un niveau en dessous de Zéro en politique.mais comme le pouvoir n’est pas sérieux dans sa politique et ses élections,ça peut créer de l’ambiance pour ceux qui aiment la comédie.si ça continue comme ça ,j’ai peur que les Algériens fuient vers les pays du sahel:Niger,Tchad,Sénégal,mali,…. etc.

    15
    2
    Rascasse
    22 janvier 2019 - 18 h 25 min

    Carnaval fi dechra, le cabinet noir sait ce que veulent une grande partie des Algériens : ellaab

    15
    Tarass Boulba
    22 janvier 2019 - 18 h 02 min

    Eh oui l’ex-député Tahar «spécifique» a raison de tenter sa chance pourquoi pas lui ! Puisque que RCD, le FFS, Talei El Houria, Jij Jadid, le PT, le PST, le MSP, le FNA , Ennahda (MN), le PRA , le MDS , l’UCP etc.. etc… souhaite aller seul face au pouvoir, alors pourquoi pas Tahar spécifique ! Lui aussi a le droit …. de tenter , non ?? On ne sait jamais peut-être que lui va passer ! Qui sait ?

    10
    4
    Ramdane
    22 janvier 2019 - 18 h 00 min

    il faut un peu de tout pour réussir un bon folklore …

    32
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.