L’appel au secours de sans-papiers algériens emprisonnés en Grèce

Grèce diaspora
La Grèce est pointée du doigt pour le traitement inhumain des migrants. D. R.

Par R. Mahmoudi La Fédération algérienne de la diaspora a appelé les autorités algériennes à prendre les mesures nécessaires pour rapatrier un grand nombre de migrants clandestins algériens de Grèce, où certains d’entre eux croupissent dans des prisons et des centres de détention.

Une lettre adressée au ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, révèle qu’un certain nombre de ces migrants, actuellement détenus dans des prisons grecques, auraient besoin d’une «assistance urgente», citant le cas de Hadj Ali d’Oran et de Kassoul de Chlef, poursuivis pour immigration clandestine et trafic d’êtres humains et qui risquent une peine de 25 ans de prison. Leur procès est prévu le 7 février prochain.

Dans une déclaration, dimanche dernier, l’ambassadeur de Grèce en Algérie, Nick Electini Kotakako, avait révélé que près de 1 000 Algériens résidaient illégalement sur le territoire grec, confirmant la présence de ressortissants algériens dans des prisons de son pays, tout en assurant que les autorités des deux pays coopéraient en la matière.

La Fédération algérienne de la diaspora accuse les autorités algériennes de «laxisme» et leur reproche de n’avoir pas appliqué tous les mécanismes juridiques dans le cadre de la coopération bilatérale pour obtenir la libération et le rapatriement des ressortissants algériens détenus en Grèce.

Le président de cette association, Saïd Ben Roukia, vient de lancer un ultime cri de détresse, en demandant l’intervention urgente du ministre des Affaires étrangères pour mettre fin à cette situation douloureuse que vivent des Algériens dans un pays étranger.

R. M.

Comment (37)

    Keratine et mengoucha.
    31 janvier 2019 - 18 h 20 min

    Une grande différence de la jeunesse d’aujourdhui et celle d’hier,ceux d’aujourd’hui avec leurs coiffures et leurs look sont affreux,avec leurs habilles sont sales et avec leurs comportements sont méchants,physiquement ils sont presque tous gros,aucun respect,aucune éducation ,certains même avec un diplôme ils sont des abrutis,les violents dans les stades ne sont pas aussi differents que ceux qui sont dans les rues d’europe,c’est quoi cette mode de chkoupi?aller emmerder des gens qui ont travailler dur pour rendre leurs pays développé et civilisé,à qui la faute?je dirai lès parents et le 2ème le pouvoir qui à abandonné le peuple en laissant l’anarchie prendre le dessus.

    Brahms
    31 janvier 2019 - 10 h 08 min

    Merci, internaute Hamid. Dire la vérité c’est essentiel. Je ne juge personne mais beaucoup d’algériens sont carrément à côté de la plaque. Prenons l’exemple des chinois à Paris. Dans leur communauté, il y a un collecteur d’argent qui fait le tour des commerçants et ce collecteur rapatrie chaque mois (2 millions d’euros) en Chine via des vols d’avions, mandat Ria, Western union, virement bancaire et autres modes. Chez nous, les algériens, nous sommes très loin d’arriver à ce niveau. Donc, les Chinois qui sont en Algérie prennent la place de ces sans papiers qui vagabondent en Europe et plus tard, le réveil sera douloureux pour ces sans papiers. L’avenir c’est dans votre pays, il faut simplement travailler le pays avec honnêteté et bonne foi, pour avancer sinon ce seront les étrangers qui viendront imposer leurs règles et leurs méthodes.

    7
    1
    Hamid
    31 janvier 2019 - 8 h 50 min

    Dear Brahms , you are telling the truth .I totally agree with you .These illegal immigrants are not common sense people who know safety from risks .To me , when I look at their sad situation where they are stuck in , there are two bigger pictures taking shape ; they have deceived themselves living in a fool’s paradise , behaving as irresponsible adults and therefore they have to pay the consequences for their stupid actions .This is a lesson for any one who tries to cross the Mediterranean sea illegally .Thank you again for the comment full of wisdom .Take care and tahia ElDzair as always !

    4
    4
    Bibi
    31 janvier 2019 - 7 h 00 min

    C’est l’espoir de la baignoire. On vient avec sa cruche et on veut remplir sa baignoire d’euros. Le problème c’est qu’il y aura 2,5 milliards d’Africains en 2050 donc l’avenir ce n’est pas en Europe mais plutôt chez eux. Pour cela, il faut construire de nouvelles villes, mettre aux normes les architectures, faire des routes, des autoroutes, des hôpitaux modernes, des logements, des crèches, des parkings, réseaux Internet, gaz, électricité, bibliothèque, piscine. Il y a plein de choses à faire. Ces sans papiers demandent des crédits Ansej puis se sauvent à l’étranger car pas envie de bosser leur pays donc ils croupissent en prison en Europe. Il y a toujours un retour de flammes. Ces sans papiers pouvaient travailler dans l’agriculture dans le Sud, pour y faire 4 récoltes dans l’année mais apparemment, ils voudraient aller en Europe pour jouer et trainer dans les Casinos, Pmu, Drogue, Trafic de cigarettes, Recel de bien volé, Taxi phone, Blabla avec les copains dehors.

    11
    2
    Brahms
    31 janvier 2019 - 6 h 39 min

    Le loyer en Europe c’est 700 €, par mois sans compter le dépôt de garantie, les frais d’agence, l’état des lieux donc à débourser minimum, 3 000 €, pour avoir les clés de l’appartement avec une situation professionnelle pour rentrer dans l’appartement. Le problème de ses sans papiers c’est qu’ils ne connaissent même pas la législation du pays d’accueil. Ils partent en laissant les clés de leurs pays aux chinois, turcs, français qui font ce qu’ils veulent chez eux alors qu’eux ne feront absolument rien à l’étranger d’où ce déséquilibre constant entre dominants et dominés. Dans 30 ans, vous verrez que les chinois, turcs et français auront croqué le pays …

    8
    2
    Salim31
    30 janvier 2019 - 21 h 15 min

    @Y a mohamed
    Je te rapelle qu il ya des dizaines millons de pauvres africains qui veulent tous quitter leur pays pour l europe eldorado et vu qu il n ya pas beacoup de gentil comme vous en europe , ils vont tous etres bloque en nord afrique _pour l instant il y aurai 500 000 en algerie combiens veut u acueiillir en 2020 en 2030 vous etes les fossyaeur de l algerie de demain la ville de tamanrasset risque de ne plus etre algerienne en 2040 beaucoup de villes du sud seront submerges par les migrants bloques si nous agissons pas et il y des parasites comme vous qui continuent leur travail de sape _ca m ettonerais pas que vous soyez passeur africains deguise en mohamed pour propage sa propagande pro migrtoir en tout cas en vius feras tous degager soyez en sur !

    6
    2
      Anonyme
      31 janvier 2019 - 8 h 01 min

      Notre révolution actuelle est de dégager tous les subsahariens en Algérie. Il faut dénoncer les mendiants qui occupent encore certains lieux par le numéro gratuit de la police et une garde mobile passera les récupérer pour les expulser, ..

      6
      4
      Anonyme
      31 janvier 2019 - 8 h 03 min

      Oran est de nouveau submergé par les subsahariens,

      3
      3
    je comprend pas ??
    30 janvier 2019 - 20 h 04 min

    Notre système Mafia se vante de donner des millions d’euros à gauche, droite pour les pays des nègres et des sahariens sauf RASD qui doit obtenir sa liberté et que nous devons aider jusqu’à la mort de l’algérie
    comme avec les Palestiniens qui meurt massacrés par le colonisateur sioniste wahabiste et les frères musulmans qui gardent l’argent sans que le peuple ne vois quoi que ce soit pour mieux montrer du doigt qu’ils sont en grande souffrance !!
    AIDONS D’ABORD NOS CITOYENS QUI GALÈRE DANS LES PAYS EUROPÉENS A NOUS RIDICULISER
    ALORS QUE NOTRE PROPAGANDE ETAIT DE RESTER FIERS DEVANT LES ANCIENS COLONISATEURS !! ALLO, VOUS M’ENTENDEZ OU VOUS SENTEZ RIEN ENCORE ?????

    5
    20
    Anonyme
    30 janvier 2019 - 18 h 26 min

    l Algérie n abandonne jamais les siens ,peut être un tout petit peu en Grece a cause des préparatifs des élections mais je suis sur que le nouveau s en occupe une fois assermenté

    4
    19
      Ali
      30 janvier 2019 - 19 h 12 min

      C’est archi-faux;l’Algérie est la seule nation qu’elle s’en foute de ses citoyens,sauf s’ils sont riche avec beaucoup de biens;avant 1999 s’était vrais mais plus maintenant; ils sont meme capable d’aller délivrés nos Algériens prisent en otages en libye voisine

      7
      12
    Anonyme
    30 janvier 2019 - 16 h 56 min

    Lyes oukane
    Très bonne réponse à ce mohammed si gentil et qui essayent de protéger les gentils clandestins migrants subsahariens en leur dressant un gentil portrait de gentils travailleurs, tout ce qu’évoque ce mohammed c’est de la comédie pour enfoncer l’Algérie dans une migration maccabre, clandestine et le problème c’est que ces subsahariens sont trop nombreux sur ces chantiers qui ne finissent pas, que font-ils tous dans ces cachettes ?? L’Algérie a besoin réellement de ce grand nombre de manoeuvres incompétents qui ne valent pas un clou et qui ne pensent jamais à travailler plutôt dans leurs pays.

    12
    8
    Anonyme
    30 janvier 2019 - 16 h 48 min

    Sont pas à plaindre. Ils ont fui la pelle et la pioche en crachant sur leur pays, bien décidés à faire les gigolos à voile et à vapeur en Europe, maintenant qu’ils affrontent la dure réalité ils se souviennent qu’ils sont algériens. Qu’ils assument leur immense imbécilité, l’Algérie n’a pas à voler à leur secours s’ils ont une peine de prison pour délit à purger. Par contre elle a le devoir de les récupérer, ils nous ont fait assez honte comme ça.

    29
    6
    Lghoul
    30 janvier 2019 - 16 h 24 min

    C’est le résultat de 20 ans de stabilité, de création d’emplois et de fiérté d’etre algérien.
    C’est aussi le résultat de l’ansej.
    En gros c’est la réalité du « djil fakhamatouhoum » qui devient maintenant visible.
    D’ailleurs on est tellement prospères et heureux qu’on voudrait coute que coute un 5ie de 5 ans au minimum.
    D’ailleurs il attend que le peuple le supplie pour dire « oui, j’accepte de vous protèger encore ».

    11
    8
    Anonyme
    30 janvier 2019 - 16 h 06 min

    Comme dirait Fakhamatouhou Djazair ei izza wal karama

    10
    6
    Anonyme
    30 janvier 2019 - 15 h 43 min

    Si Mohamed,
    Vous pleurez les subsahariens, croyez-vous que les peuples pleurent sur le sort des algériens, on s’est bien retrouvés seuls dans des crises difficiles comme celles des années noires, avez-vous vu les larmes des subsahariens couler à flot sur l’Algérie en détresse, certainement pas.
    Sachez que les 90% des migrants subsahariens sur les chantiers crachent sur l’Algérie dès que la moindre occasion se présente à eux, vous n’avez qu’à visionner des vidéos sur YouTube et voir comment ils réagissent suite à leur rapatriement, ils sont inconnus trop nombreux sur ces chantiers, tous très communicatifs avec le Facebook, un patriote algérien intelligent se poserait des questions sur ce monde aurait qui survit dans la clandestinité chez nous. Un conseil pour vous monsieur, partez dans leurs pays et aidez les à retrouver leurs repères chez eux dans leurs pays, les algériens refusent d’endosser les méfaits de cette mystérieuse migration subsaharienne qui nous accable et arrêter de faire de beaux portraits à ces étrangers car vous serez un jour drôlement surpris, nous ne sommes pas naïfs.

    15
    4
    Zid ya Bouzid
    30 janvier 2019 - 15 h 23 min

    Normal pour ces jeunes quii n’ont connu qu’un corrompu a la tete de leur pays et pour qui on s’apprette a en faire un rajout sur une chaise vide.
    Pauvres jeunes, pauvre Algerie malgres toutes ses richesses.

    11
    12
      Rais
      30 janvier 2019 - 16 h 28 min

      Tu l’as bien dit:’malgre la richesse’, alors que font ces jeunes pour vivrent independant et majeurs au lieux d’attendre l’aide de l’etat. Ils sont responsable de leur acts.

      8
      5
    Anonyme
    30 janvier 2019 - 14 h 27 min

    LES HARRAGA algériens sont la risée des autorités de notre pays faute de ne pas savoir et pas pouvoir gérer le problème de la jeunesse qui prend de l ampleur a travers tous le pays a force du frustration vont soit sortir soit de laisser pousser la barbe qui avec le temps deviendra incontrôlable

    9
    5
    Bibi
    30 janvier 2019 - 14 h 24 min

    Quand on a un cerveau c’est pour réfléchir, penser à ce que l’on fait ou ce que l’on va faire. Ces algériens ne créent en réalité que des problèmes, des litiges, des contentieux. Ils partent les poches vides et pensent qu’ils vont vivre à la belle étoile jusqu’à rencontrer une jolie femme pour revenir au pays avec une Mercedes. Que des rêveries. Dans les geôles grecques cela doit puer, pas de nourriture, promiscuité bref, rien de bon. Leurs parents doivent penser que leurs enfants sont arrivés à bon port, qu’ils sont dans une chambre à coucher avec une jolie femme et que bientôt la mallette d’euros sera pleine à craquer pour eux. Rêver, rêver cela ne coûte pas cher.

    17
    5
    ADMI
    30 janvier 2019 - 14 h 06 min

    WALLOU NIF

    9
    4
    Lyes Oukane
    30 janvier 2019 - 13 h 43 min

    Bonjour à toutes et à tous . Que ces Algériens soient clandestins c’est grave mais qu’en plus certains d’entre eux fassent du trafic d’êtres humains , là trop c’est trop ! On peut et on doit aider les mineurs mais les autres ,tous les autres , à la poubelle . Ils rêvaient d’Europe ,ils auront vingt cinq ans pour y goûter et aux frais de l’hôte hellénique .

    Pourquoi suis-je aussi intransigeant ? Si on commence à rapatrier tous les clandos algériens de la planète , nous serons vus comme complices ou au moins très laxistes .
    Notre diplomatie titubante se bat vaille que vaille pour essayer de négocier ,ces cas désespérés , avec les européens . Ce n’est pas en rapatriant tout le monde qu’elle gagnera en crédibilité .
    Les sans papiers n’ont rien à faire chez les autres . Valable ,aussi ,pour tous ceux qui traînent leurs guenilles et leur marmaille chez nous depuis des années ! C’est en étant intransigeants avec les nôtres que nous pourrons argumenter ,tête haute , pour en faire autant avec les autres

    Ps : Pour moi ,cette ONG ,sous ses airs paternalistes ,ne travaille pas pour les clandestins mais contre l’Algérie .

    21
    6
    Anonyme
    30 janvier 2019 - 13 h 26 min

    Ces pauvres migrants algériennes qui sont atterrie en grece ils ont pas de chance d’arrivé dans ce pays . Le monde n’est pas parfait chaque pays n’a aucun pitié de l’autre . Surtout l’occident qui est tellement très très riche et leur dirigeant pour débarrasser de ces immigrés achète d’autre pays pauvre ou sous développer ou envois de développement pour accueillir les pauvres immigrés .
    Pourquoi l’onu de m n’oblige Pas les pays riches comme l’occident pour accueillir ces immigrés et pas les pays pauvre ou envois de développement .

    17
    10
    Anonyme
    30 janvier 2019 - 12 h 57 min

    Il ne manquerait plus que cela! Que l’Algérie aide des trafiquants et criminels. C’est à la justice grecque de s’en occuper. Quand à cette pseudo diaspora (surement une seule personne) qui veut leur venir en aide, qu’elle le fasse donc!

    21
    5
    Anonyme
    30 janvier 2019 - 12 h 36 min

    Cette association a du culot!!! Ces gens là ont été arrêtés pour des faits de droit commun et elle veut que l Algérie vient les secourir?
    Un voleur,un criminel mérite la prison et on n a que faire de leur situation…

    24
    4
    Lou
    30 janvier 2019 - 12 h 12 min

    … des sans-papiers algériens emprisonnés en Grèce, des sans-papiers algériens emprisonnés en Espagne
    des sans-papiers algériens emprisonnés en Italie, des sans-papiers algériens emprisonnés en Allemagne
    des sans-papiers algériens emprisonnés en France, des sans-papiers algériens emprisonnés en Angleterre
    des sans-papiers algériens emprisonnés en Turquie… des sans-papiers algériens emprisonnés en Algérie…
    Question: ou est ce qu´elle est passé la « Bouhbouha » en centaines de milliards de dollars?

    47
    12
      MELLO
      30 janvier 2019 - 14 h 47 min

      La « bahbouha » est cachée sans papier , ni trace en France, en Allemagne, en Espagne, en Grèce, en Italie, en Angleterre, en Turquie ,sans oublier la Suisse. La bahbouha à accompagné nos harragas.

      7
      1
    kad
    30 janvier 2019 - 12 h 10 min

    Premier anonyme a entièrement raison, les gens qui partent d’un pays comme l’Algérie, mourir en mer ou remplir les geôles de pays européens, c’est des moins que rien et méritent amplement leur sort. Ainsi ils auront tout le temps pour méditer cependant s’il y a parmi eux des mineurs l’état a le devoir d’intervenir pou eux non sans présenter la facture et les remontrances a leurs parents démissionnaires.

    22
    6
      bousiar
      30 janvier 2019 - 15 h 30 min

      …qu’ils profitent de leur « séjour » dans le pays d’Aristote pour apprendre le grec, ils pourront ainsi lire Homère dans le texte et vivront leur vie avec philosophie.

      14
      4
    Anonyme
    30 janvier 2019 - 9 h 00 min

    Il y a suffisamment à faire à s’occuper des algériens honnêtes pour aller s’occuper des traficants. Quand ils ont décidé de se faire la malle de manière irrégulière, il savaient à quoi ils s’exposaient

    49
    9
    Brahms
    30 janvier 2019 - 8 h 41 min

    Un avocat grecque c’est combien 2000 €, qui va financer les procédures juridiques. Ces algériens se mettent dans la gueule du Loup tout seul et après, ils appellent au secours. Ils pensaient ramasser des euros à la pelle, à même le sol, mais ils ont vus que l’époque des années 1960, c’est terminé.
    1 000 algériens fois 2 000 €, cela donne 2 000 000 millions d’euros, à sortir sans compter les frais de rapatriement et d’hébergement. Proverbe algérien (Tu a fais des nœuds avec tes mains, tu les ouvres avec tes dents). Bon courage, à 25 ans, on est majeur et vacciné donc on doit savoir ce que l’on fait.

    53
    51
      Rabah cherifi
      30 janvier 2019 - 11 h 46 min

      Waw vous êtes très intelligent , en plus 25 ans majeur et vaccinés waw merci de nous rappeler , mais t as pas demandé pourquoi ces jeunes de 25 ans quitté leur pays riche es ils vont dans des pays pauvre comme la Grèce ????

      12
      20
    Anonyme
    30 janvier 2019 - 7 h 12 min

    Il faut aussi que les subsahariens qui s’incrustent en Algérie dégagent chez eux et que les jobs qu’ils ont obtenu soient remis à ces algériens qui reviendront de l’exil.

    24
    66
      Mohamed
      30 janvier 2019 - 10 h 05 min

      Arrêtez…, ces pauvres migrants occupent des jobs que très peu d’algériens acceptent et sont souvent mal payés ou carrément escroqués. Vous parlez comme l’extrême droite européenne qui accuse nos immigrés de tous les maux de la planète.

      27
      24
        Lyes Oukane
        30 janvier 2019 - 15 h 36 min

        @ Mohamed . J’ai lu et relu ton commentaire parce que je ne comprends pas ton raisonnement . J’ai essayé de saisir le sens profond de ton intervention ,mais en vain ( à moins que ). Je m’explique .

        Comment peux-tu commencer ton commentaire par  » arrêtez  » et le finir en nous traitant  » d’extrême droite  » ?

        Tu nous expliques que ces pauvres bougres de migrants  » occupent des jobs que très peu d’Algériens acceptent  » donc ,des boulots ingrats ,pénibles , etc

        Tu rajoutes  » qu’ils sont souvent mal payés voir carrément escroqués  » . Et ca ne te fait pas mal qu’il en soit ainsi ,tu voudrais qu’ils continuent à venir dans te telles conditions ?

        Pour moi , ces pauvres bougres doivent rentrer chez eux pour toutes les injustices que tu as citées et parce qu’ils sont sans papiers .
        Quand on a de l’empathie pour son prochain ,on le protège ,on l’éloigne du danger ,on essaye de lui redonner sa fierté .On ne le jette pas dans la gueule du loup en versant des larmes d’hypocrites .

        Désolé de te dire ça mais c’est les nazis qui faisaient travailler gratuitement les autres ,c’est eux qui ont planifié cette politique . Idem pour les esclavagistes et les colons.
        En conclusion ,sous tes airs de gentils bonhomme ,tu prônes la même politique qu’eux . Réveilles -toi mon gars ! soit tu es trop malin soit tu es trop naïf mais on ne peut s’appeler Mohamed sans demander justice pour tous .

        4
        3
        Anonyme
        30 janvier 2019 - 18 h 37 min

        Puisque ces migrants subsahariens clandestins qui bricolent sur les chantiers sont si mal payés et qui selon vous vivent l’enfer pourquoi restent-t-ils chez nous, ils repartent chez eux et contre leur gré ils repartiront chez eux, ils sont sans identité.

        5
        3
      Anonyme
      30 janvier 2019 - 10 h 36 min

      Tu aurais dû comprendre que s’ils se trouvent dans cette situation c’est justement parce qu’ils rejettent ces jobs préférant sans doute l’argent facile .

      14
      14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.