Maduro sur l’ingérence américaine : «Ce sont nos richesses qui les intéressent»

Maduro
Nicolas Maduro dénonce l’ingérence américaine. D. R.

Le chef de l’Etat vénézuélien, Nicolas Maduro, a déclaré que les richesses de son pays, son pétrole, son or, son gaz et ses diamants notamment, poussent des pays occidentaux au premier rang desquelles les Etats-Unis, à se mêler des affaires intérieures du Venezuela.

Dans un entretien accordé à la chaine de télévision d’information continue RT, Maduro a souligné que «le casus belli du président Donald Trump contre le Venezuela est le pétrole, l’or, le gaz, le fer, les diamants et d’autres richesses matérielles» que possèdent le pays. Selon Maduro qui fait face à une crise politique déclenchée le 23 janvier par l’opposant Juan Guaido qui s’est autoproclamé «président en exercice» du pays, ce sont les vastes ressources naturelles du Venezuela «qui en font une cible privilégiée d’un changement de régime» soutenu par Washington.

Alors que Caracas a dénoncé la décision de plusieurs Etats membres de l’Union européenne dont la France, l’Angleterre et l’Espagne de reconnaitre Guaido comme «président légitime» du Venezuela, le successeur de Hugo Chavez a expliqué qu’il profitait de tous les moyens de communication «pour demander au monde entier de dénoncer et de mettre fin à la folie de Donald Trump» qu’il juge à l’origine de cette activité diplomatique.

Il a en outre estimé qu’«une vague de conscience» dans le monde pourrait conduire à « une répudiation » du président américain poursuivant : «Le Venezuela ne cèdera jamais». Nicolas Maduro a par ailleurs fait savoir que le peuple vénézuélien était prêt à «défendre sa terre sacrée» d’une invasion militaire américaine et a souligné que «l’agression militaire» des Etats-Unis «doit être rejetée pour que par la paix l’emporte».

Il a enfin confié qu’il ne trahirait pas son pays en cédant au désir de Washington «de changer de régime» à Caracas et qu’il ne laisserait pas l’histoire «se souvenir de lui en tant que traitre».

R. I.

Comment (6)

    Tredouane
    6 février 2019 - 21 h 28 min

    Décidément les lobbys obscures ne reculent devant rien pour spolier non pas que des richesses des naturels mais plus grave encor dépecer les populations voir des nations de leurs droit à la liberté et/ou être tout simplement différent, avoir un vision différentes de l’ordre économique et politique établis.
    Je pense que le Venezuela est le champ d’une expérience sordide,mais la question que je me pose vraiment es que vraiment les populations U.S et/ou européennes sont vraiment pour une politique d’ingérence de leurs états dans les affaires internes de d’autres états souverains,un simple sondage va nous démontré que ces populations ignorent ou ce trouve le Venezuela.par exemple.
    Enfin j’estime que le consensus humanitaires morale nous imposent à résister devant toutes les manipulations géopolitiques et/ou géoéconomiques qu’une minorité qui souhaite imposé au genre humain un désordre établis qui certainement n’est pas en faveurs de la paix mondiale.

    5
    3
    Elephant Man
    6 février 2019 - 21 h 21 min

    Outre les richesses non négligeables du Venezuela dont l’or noire le nerf de la guerre, je complète par le fait que Maduro tout comme Chavez est antisioniste propalestinien pour le Hezbollah sont également visés l’Iran la Russie et la Chine.
    IsRatHell a déclaré Guaido sert nos intérêts.
    Géopolitique et géostratégie aussi avec la Havane puisque le Venezuela et Cuba ont une proximité indéniable des liens non négligeables.
    L’échec au MO pousse l’axe occidentalosioniste vers une nouvelle ligne de mire le Venezuela.

    5
    3
    Anonyme
    6 février 2019 - 20 h 20 min

    mais tes richesses intéresse tout le monde tout dépend l usage que tu en fait

    3
    9
    Kenza
    6 février 2019 - 20 h 06 min

    ça tout le monde le sait. Et le Venezuela n’est pas le premier pays qu’on veut déstabiliser afin de s’accaparer ses richesses…j’espère que les vénézuéliens sauront rester unis pour sauver leur pays de la voracité des prédateurs américano-sionistes !

    16
    4
    Wahide
    6 février 2019 - 19 h 38 min

    Algériens réveillez-vous avant que ce soit trop tard, vos richesses sont dilapidées au même titres que celles des vénézuéliens, même système au pouvoir,

    8
    19
    Felfel Har
    6 février 2019 - 18 h 33 min

    Maduro a mille fois raison. Ce n’est pas le sort du peuple vénézuélien qui intéresse les néo-impérialistes. Ne sont-ils pas précisément ceux qui ont contribué à l’affamner? Ils ont l’eau à la bouche en pensant à s’approprier les immenses ressources que le pays recèle.
    Voilà de quoi donner à réflêchir à ceux qui s’entêtent à nous gaver de la nécessité d’un 5ème mandat. L’Occident boulimique, qui ne s’embarrasse plus de salamalecs, pourrait être tenté de rééditer le coup, en se « portant au secours du peuple algérien ». Ah! la belle excuse!
    Il serait temps pour la communauté internationale (à l’exception des pays porte-clés, éternels supplétifs de l’Empire) de se porter au secours du Vénézuéla et de clamer en termes clairs que la politique de la canonière est révolue. Aucun pays n’est à l’abri! Il faut confronter les pays aventuriers, convoquer leur ambassadeur et refuser la colonisation rampante de tout pays disposant de ressources, normalement destinées à leurs citoyens, pas aux pillards.

    26
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.