Un élu français appelle au boycott d’Enrico Macias au Maroc

Enrico
Plusieurs collectifs marocains appellent au boycott d’Enrico Macias. D. R.

Par Lina S. – Madjid Messaoudene, conseiller municipal délégué à l’égalité des droits à Saint-Denis, dans la banlieue parisienne, en France, a appelé à boycotter le chanteur Enrico Macias qui doit se produire à Casablanca, au Maroc, le 14 février prochain. : «J’espère qu’il ne se produira plus jamais dans aucun pays arabe. Le Maroc ne doit pas le laisser jouer», a écrit le contestataire sur Tweeter.

«Enrico Macias est un artiste qui a des positions plus que critiquables pour quelqu’un qui se dit être un chantre de la culture et de la paix. Il a le droit de soutenir Israël, mais il y a des conséquences», a-t-il soutenu.

Au Maroc, plusieurs collectifs appellent au boycott du chanteur, dont la Campagne marocaine pour le boycott académique et culturel d’Israël au Maroc (MACBI) pour qui la présence sur scène d’Enrico Macias «est une honte et une insulte au public casablancais et au public marocain en général», rapportent les médias français.

Enrico Macias a affirmé que la menace de boycott ne l’inquiétait et qu’il ne comptait pas annuler son concert. «Ce n’est pas pour quelques individus qui veulent me faire du mal que je vais changer d’avis sur le Maroc», a-t-il insisté.

Le chanteur français d’origine algérienne avait été empêché de se produire en Algérie à la dernière minute alors que les autorités politiques du pays l’avaient autorisé dans un premier temps. Mais une vague d’indignation avait poussé ces dernières à annuler le retour du chanteur en raison de ses positions pro-israéliennes.

L. S.

Comment (15)

    Ksm
    28 février 2019 - 22 h 00 min

    Enrico tu ne reverra plus jamais notre beau pays car tu est un traitre de la race des collabos ton seul droits d etre enterrer comme un sale traitre a la patrie que tu es en algerie ont aime nos cousins juifs algeriens aucun probleme avec eux nous ce sont les traitre criminel comme toi sue haissons

    Anonyme
    10 février 2019 - 12 h 22 min

    Enrico Macias serait maintenant un Algérien ? Mais il rêve encore, il n’a rien d’Algérien, absolument wallouh. Il est le seul à ne pas le savoir. Laissons-le rêver, à son age, il nous faut, avec miséricorde, le laisser s’illusionner. Toute sa vie n’est que course après des illusions, c´est incurable, c’est tout.

    5
    4
    saad odhar
    7 février 2019 - 9 h 14 min

    tant mieux on est pas seuls à partager l’election d’ abrutis dans nos administrations comme ce Messaoudene ,Même un pays civilisé et intellectuellement développé peut avoir des H’m…. dans ses assemblées , ça nous réconforte.

    6
    4
    Nounou
    6 février 2019 - 22 h 16 min

    GHRENASSIA dit Enrico MACIAS militant sioniste déclaré et farouche partisan de l’Algérie française , Il sévissait au sein des « unités territoriales » et collaborait avec un personnage tristement célèbre, le criminel Maurice Papon préfet à Constantine où il a contribué à organiser de redoutables escadrons de la mort pour réprimer et assassiner les patriotes algériens durant la lutte de libération nationale.
    Les Ghenaïssia, sa famille, sont des Algériens pure souche, installés en Algérie depuis plusieurs siècles. Ils se sont francisés à la faveur du décret Crémieux, qui offrait la citoyenneté française aux Juifs d’Algérie, en 1871.
    A partir de là, les Juifs se sont rapprochés de l’administration coloniale, accédant à l’école et à la citoyenneté française et sont devenus de farouches partisans de l’Algérie française .

    18
    5
    Elephant Man
    6 février 2019 - 21 h 42 min

    Un non événement.
    Tant qu’il ne met pas les pieds au pays, il peut s’égosiller où bon lui semble.
    C’est un ultrasioniste décoré par le ministre israélien de la défense pour son soutien à IsRatHell et son armée il a déclaré « les Arabes qui vivent en IsRatHell doivent s’estimer heureux…. » « mon coeur bat pour IsRatHell pas pour la France ».

    14
    8
    Norebi
    6 février 2019 - 21 h 27 min

    Des hypocrites comme macias il y en a plein en France, les sionistes terroristes les plus dangereux de la planète se trouvent en France , et ont pour secondes résidence le maroc ou ils se sentent à l’aise.

    15
    25
    Anonyme
    6 février 2019 - 18 h 01 min

    On a bien laissé entrer un Chakib qui a sifflé 197 millions de $ aux contribuables algériens, et acceuilli comme un nabab lors de son tour des zaouias, sans qu’aucun ne s’en émeuve. Arrêtons nos hypocrisies yerham babakoum !

    75
    41
    soleil
    6 février 2019 - 17 h 16 min

    non il a était lui même dans ses propos,se sont des hypocrites,d ailleurs il a fait son alya en Israël,mais pas pour retour en terre promise mais pour échapper aux fisc français se sont des voleurs,ça m étonne pas que de tout Temp les juif sionistes on était expulser de leur pay d origines,pour arrogance,ce croyant aux dessous des loi comme on le voix maintenant en France,il ont fait main basse sur l info,les banques,la politique,a part eux les autre sont des sous hommes,rien que pour ça j adore mon pay aux diable cette racaille voleur de la Palestine,tueur d enfant,le Temp vous est compter

    33
    11
    Felfel Har
    6 février 2019 - 17 h 16 min

    Au lieu d’appeler à son boycott, il suffit de l’avertir des dangers qu’il encourt en se rendant dans l’antre des terroristes de Daesh,soutenu par le Roi, himself, Commandeur des Croyants (ou des Crédules). On attribue aux sirènes des pouvoirs maléfiques: elles se font d’abord douces et charmeuses, pour mieux piéger leurs victimes, puis traîtresses quand elles les entraînent au fond du goufre pour les noyer.
    Mais qui a dit qu’Enrico avait la même intelligence qu’Ulysse?

    22
    22
    LAI LAI
    6 février 2019 - 17 h 13 min

    Il pourra chanter a ce quelles sont jolies les filles de ce pays , lai lai lai lai !!
    Et pour finir ,prendre un enfant par la main , c’est le cas des assassins d’enfants et vielles femmes !!
    Ne pas etre étonner ,qu’el marok est bien inséminé par les $ionistes !!
    C’est aux Palestiniens de se plaindre , a ce faible roitelet qui est président du comité El Quds donc tout est dit !!

    32
    21
    Raselkhit
    6 février 2019 - 17 h 05 min

    La campagne Gaston Ghenassia comme toutes les campagnes pro sioniste est biaisée On fait tout pour effacer son passé de « Tueur de l’OAS » (Demandez à ceux qui étaient lycéens au lycée Duc d’Aumale à Constantine dans les années 59-62) Son beau père Raymond exécuté par le FLN pour cause d’appartenance à l’OAS Il était dans l’assassinat de Réda Houhou Toutes les radio périphérique s’offusquent de la réaction de Messaouden en le traitant d’antisémite et tous occultent le passé de Macias Même ses escroqueries sont oubliées Le poids des sionistes est tel que pour le présent post je ne suis pas sûr de passer

    34
    8
    soléka
    6 février 2019 - 16 h 48 min

    Enrico macias est un type qui a honte d’ailleurs de se faire appeler par son véritable nom est peut être né en Algérie (un hasard de la naissance) mais n’est ni Algérien ni d’origine algérienne et ne peut être considéré comme tel et ce, en raison de ses propres déclarations, de ses prises de position (pour lesquelles il est libre mais dont il doit accepter les conséquences – on ne peut pas avoir en même temps le beurre, l’argent du beurre et la vache qui a donné le lait d’où est tiré le beurre – et de la réalité de ses pensées intimes et de son quotidien (en tenant compte de sa mauvaise foi et de son hypocrisie) ! Qu’il nous fait grâce de ses beaux discours, il est peut être un renard mais nous ne sommes pas des corbeaux !

    36
    10
    Trop tard Gaston Ghrenassia !
    6 février 2019 - 16 h 45 min

    Enrico Macias n’a pas un niveau culturel, politique et intellectuel l’aabasse bih, c’est connu ! Pris intrinsèquement, il doit être très sensible, sentimental, romantique montrant une certaine nostalgie affectueuse à sa ville natale Constantine et même à l’Algérie ! Au tout début, il disait même qu’il reconnaissait les méfaits de la guerre d’Algérie mais qu’il aurait souhaité que pieds noirs et algériens continuent de vivre en bonne intelligence. Mais depuis qu’il a été travaillé au corps et complètement métamorphosé par le lobby juif français (comme la Ligue de défense juive – LDJ ; le Conseil représentatif des institutions juives de France – CRIF ; la Ligue internationale contre l’antisémitisme – LICA transformer plus tard en LICRA pour faire de l’antisémitisme une chose plus grave que le racisme et pour considérer l’antisionisme comme de l’antisémitisme, etc.. etc..), c’est un tout autre Enrico qui nous est apparu !

    Sur le conflit Israélo-palestinien, alors qu’au tout début il avait un discours d’équilibre entre Israël et la Palestine, il parlait de deux Etats indépendants vivants en paix côte à côte, mais brusquement il a épousé les thèses sionistes extrémistes et à même dit que les lance-roquettes palestiniennes (hab-hab) étaient plus dangereuses que l’arme nucléaire de Tsahal, l’armée israélienne ! Que pour lui la grave affaire du bombardement de Gaza, ce crime contre l’humanité, c’est de la faute des palestiniens qui ne veulent pas rester tranquilles, qui lancent des roquettes, qui lancent sans arrêt des pierres sur les soldats et commettent des actes terroristes en Israël.

    C’est en raison de cette métamorphose que son concert en Algérie a été interdit ! Sinon au départ, beaucoup d’Algériens n’étaient pas contre sa venue ! Trop tard pour toi tonton Gaston Ghrenassia, il fallait réfléchir, rester sur tes gardes et être un tant soit peu objectif. Pourtant j’aime toujours certaines de tes chassons romantiques qui me plaisaient bien dans ma jeunesse, mais pas toutes bien sûr !

    25
    7
      Zaama
      6 février 2019 - 17 h 24 min

      Exact tout le monde se rend compte, en écoutant parler Gaston alias Enrico, que ce type n’a aucun niveau, il ne sait même pas construire une phrase en français…peut être qu’il parle mieux en hébreu… et dire que c’est ce genre d’individus qui passe à la télé française pour donner des leçons de sagesse…on se demande à qui ?

      25
      10
      Kenza
      6 février 2019 - 19 h 46 min

      Il a été contraint d’épouser les thèses sionistes, sinon il n’aurait jamais pu avoir la carrière qu’il a eu. Le lobby l’aurait mis aux oubliettes. Il a fait son choix, il assume. Quand on s’allie avec le diable, il y a toujours un prix à payer. Et aujourd’hui il le paye. Il ne pourra jamais voir son plus cher désir se réaliser : Revoir sa ville natale !

      23
      8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.