L’UA réitère son appui au processus de règlement du conflit du Sahara Occidental

Sahara Occidental
Le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat. D. R.

L’Union africaine (UA) a réitéré son appui aux efforts menés, sous les auspices des Nations unies, à travers le mécanisme africain mis en place lors du sommet de Nouakchott, pour la recherche d’une solution au conflit du Sahara Occidental, a déclaré jeudi à Addis-Abeba, le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat.

«Je me félicite de la relance, sous les auspices des Nations unies, du processus de recherche d’une solution au conflit du Sahara Occidental», a indiqué Faki dans une allocution à l’ouverture de la 34ème session ordinaire de son Conseil exécutif. «L’UA apportera un appui renouvelé à ces efforts à travers le mécanisme africain mis en place lors du sommet de Nouakchott», a-t-il ajouté. Le mécanisme africain permettant à l’UA d’apporter un «appui efficace» au processus conduit par l’ONU, basé sur les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, en vue de parvenir à l’autodétermination du peuple du Sahara occidental, a été adopté par la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement tenue en juillet 2018 à Nouakchott. Ce mécanisme a été adopté suite au rapport élaboré par le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki sur la question du Sahara occidental et dans lequel il a été rappelé que le Sahara occidental et le Maroc doivent reprendre les négociations sous les auspices du secrétaire général de l’ONU. Il s’agit de négociations «sans conditions préalables et de bonne foi en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le contexte d’arrangements conformes aux buts et principes énoncés dans la Charte des Nations unies».

Le rapport établi par Faki et adopté par le sommet de l’UA souligne qu’il est «crucial que l’Union s’implique activement» dans la recherche d’une solution, au conflit, au titre de sa responsabilité dans la promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité sur l’ensemble du continent.

R.  I.

Comment (20)

    Anonyme
    14 juillet 2019 - 10 h 53 min

    Le RASD et La Palestine n’auront jamais un Etat libre et independant, car c’est les plus forts qui décident … ( exp: l’algerie  » tothreb arrih bi hrawa » mais le monde en parle pour faire plaisir à ceux qui les soutiennent. ( cause toujours tu m’interesses..)

    HAMDANE
    9 février 2019 - 10 h 13 min

    Un vieux mensonge de 44 annees
    il disent tout sauf la verite. la marche noire et le partage avec la mauritanie aucun marocain ne l’evoque parceque ces pauvres pensent que les gens ne savent pas la verite.
    il ont signe un cessez le feu avec les sahraouis et ont accepte le referendum at maintenant il disent que l’homme peut vivre a l’interieur d’un Trou noir maisne peut pas organiser un referendum
    il focalisent touhours sur l’algerie parceque sur son sol il ya les refuges sahraouis et il savent mais il ne disent pas que ces sahraouis c’est les empreintes qu’il ont vole le sahara occidental

    4
    8
    Vroum Vroum 😤..
    8 février 2019 - 18 h 46 min

    Si bien le Sahara occidental que la Palestine , quelques soient les Résolutions de l’ONU ou UA rien ne changera pratiquement car les Avis ou Résolutions à ce propos ne sont pas Contraignants et par conséquent ne changeront pas la situation . . .C’est le rapport de force qui fait la différence . . Une mise en garde restera toujours une mise en garde si elle n’est pas suivie d’effets . Selon moi .

    9
    7
    Mohamedz
    8 février 2019 - 11 h 09 min

    Les vraies questions que doit se poser le peuple marocain avant que ca ne soit trop tard c’est :
    —-Quid de l’expulsion de la RASD de cette UA prevue juste apres l’adhesion du Marokisan en decembre 2017 grace a la fantomatique liste es 28 pays africains en soutien au Maroc.
    —- Quid a l’adhesion de ce Marokistan a la CEDEAO pourtant supposee actee en janvier 2017 selon la presse propagandiste du Regime MakhNazi.
    3/- Quid de cette « Haute instruction » de M6 laissant entendre que se mettre a ila table face a la RASD est une ligne rouge et pourtant John Bolton nous a prouve le contraire.
    —- Quid de ce gigantesque gazoduc Tanger-Lagos qui dort dans les archives de Palais sous forne de belles maquettes.
    —- etc etc etc soit de quoi ecrire une encyclopedie pour reveiller peut etre le peuple marocain et comprendre que le reve ne remplie pas la panse.

    25
    20
    Bennani
    8 février 2019 - 10 h 51 min

    L’OLP devrait s’inspirer de la diplomatie de la RASD si elle veut que la Palestine sera libre demain en meme temps que le Sahara occidental.

    22
    18
    Sid'Ahmed
    8 février 2019 - 10 h 46 min

    Le paradoxw Marocain : un peuple qui creve de soif, de froid et de faim pour un bol de riz notamment dans les bouscules alors que le Predateur M6 joue au colonisateur envers un pays voisin au sud de sa frontiere.

    26
    17
    Hafraoui
    8 février 2019 - 10 h 33 min

    Tout le monde s’accorde a dire aujourd’hui que la fin de cette féodale Narco-Monarchie absolue au Maroc est toute proche meme si personne ne soit en mesure de dire si la fin de M6 serait au mieux comme celle de Ben Ali et au pire comme celle de Kadhafi.

    28
    19
    RasElHanout
    8 février 2019 - 10 h 20 min

    Comme ca a ete dit par certains internautes sur ce Site. la resolution des problemes palestinien et sahrawi est dans la reprise des armes par les peuples de la Palestine et du Sahara occidental et jamais par la negociation..

    25
    17
    Anonyme
    8 février 2019 - 10 h 11 min

    Un vieux mensonge de 44 annees qui commence a prendre de l’eau de partout.

    25
    15
    Elephant Man
    7 février 2019 - 22 h 14 min

    « Solution juste et durable et mutuellement acceptable » GUERRE DE DÉCOLONISATION GUERRE DE LIBÉRATION DE LA RASD.
    Epicitou

    40
    23
    Anonyme
    7 février 2019 - 21 h 21 min

    Tu n’en pas marre d’user de copier coller. C’est un disque rayé dont on a vraiment marre. Essaie de dire la même chose en changeant un peu les phrases et en utilisant des synonymes aux mots. Ça devient barbant à la fin. Pitié

    23
    44
    Othmane
    7 février 2019 - 21 h 12 min

    Les peuples de la Palestine et du Sahara occidental sont condamnés a vivre sous colinisation tant qu’ils ne décident par de reprendre les armes pour libérer leurs pays. Point barre.

    47
    25
    ALI
    7 février 2019 - 21 h 10 min

    IL EST TEMPS POUR LA RASD DE DEMANDER A L’UA L’EXCLUSION DU MAROC POUR NON RESPECT DE SES ENGAGEMENTS CONCERNANT LES FRONTIERES HERITEES DE LA PERIODE COLONIALE REGIT PR LA CHARTE DE L’UA QUE LE PARLEMENT DU MAKHNEZ AVAIT RATIFIER AVANT L’ADHESION DU MAROC A L’UA AVEC LA PREUVE QUE MOMO6 A TOUT FAIT POUR INTEGRER LE SAHARA OCCIDENTAL DANS SON ACCORD DE PECHE AVEC L’UE.

    48
    23
    M'hamed HAMROUCH
    7 février 2019 - 21 h 00 min

    Je pense avec conviction que tant que le Maroc est pour la France ce qu’est Israël pour les USA rien de bon ne se fera pour le peuple du Sahara occidental sauf si ce dernier décide de reprendre sa lutte armée qui avait fait connaître au monde entier sa juste cause avant le Cessez-le-feu de 1991 qui prévoyait pourtant la tenue du Référendum avant la fin de l’année 1992 d’où la mise en place de la MINURSO dont l’intitulé veut dire pourtant Mission des Nations Unies pour l’organisation du Référendum au Sahara Occidental.

    45
    28
    Kader
    7 février 2019 - 20 h 32 min

    One, Two, Three Viva la RASD

    52
    34
      A reculant
      7 février 2019 - 20 h 43 min

      One, Two, Three, Fore, Five…. Viva Bouteflika

      41
      112
    Ziad ALAMI
    7 février 2019 - 20 h 29 min

    Quelque soit les bonnes volontés des uns et des autres, je continuerai à dire et à écrire que l’indépendance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple et que tout le reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps que le Mongolien M6 est en train de mettre à profit avec la complicité de la France et de l’Espagne pour asseoir sa colonisation du Sahara occidental grâce aux multiples opérations de transhumance de colons marocains issus des régions pauvres du Maroc vers les principales villes du Sahara occidental et selon le modèle israélien en Palestine.

    72
    28
      houari
      7 février 2019 - 23 h 43 min

      C’est vrai monsieur Ziad vous avez toujours rappelé que la solution pour l’indépendance du Sahara est au bout du fusil du polisario et que tout le reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps, mais il faut se rappeler que cela suppose que l’armée du Maroc n’a pas de fusil.

      23
      42
    POLISARIO
    7 février 2019 - 19 h 50 min

    … en algerie… forever

    33
    38
    POLISARIO
    7 février 2019 - 18 h 06 min

    Seul comme d’habitude , le makhzbel va couiner la marokanité du Sahara qui n’existe pas dont l’UA vient d’annoncer
    et démentir que la solution est bien la table de négociations ,la ligne rouge a été franchie un certain 5 et 6 décembre 2018
    et toute cette agitation des nervis du makhnaz comme d’habitude cherchent a caché le soleil avec un Tamis
    a son corps défendant el othmani s’est assit en face de Brahim Ghali , peut etre que lui aussi est la pour la photo de famille
    et dire que la RASD allait etre éjecté selon les dire de Barouita qui l’annonçait a coup de Mégaphone ,
    seul un novice peut croire ça , les Saharaouis sont mature et ne veulent pas etre des sujets , vive la RASD !!

    63
    37

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.