Les présents et les grands absents au meeting du FLN à la Coupole

Sellal
Sellal présent à la Coupole. PPAgency

Par Hani Abdi − Le meeting du FLN à la Coupole a drainé beaucoup de monde. Outre les milliers de personnes qu’on a fait venir de différentes wilayas, ce meeting a été marqué par la présence de certains frondeurs du parti, comme l’ex-coordinateur du parti Abderrahmane Belayat et de l’ex-secrétaire général du parti, Djamel Ould-Abbès. Il y a eu  aussi la venue pour le moins inattendue de Saïd Bouhadja, qui a été forcé de quitter la présidence de l’APN. Tout souriant, Bouhadja ne semblait pas tenir rancune à son parti qui l’a destitué de la tête de la Chambre basse du Parlement.

Larbi Ould Khelifa était également présent à ce meeting ainsi que Abdelaziz Ziari, qui sont tous les deux passés par la présidence de l’APN. Des ministres en exercice comme Tayeb Louh se sont aussi déplacés à la Coupole. Mais les anciens ministres étaient plus nombreux à participer à ce qui s’apparente à un premier meeting de campagne pour le 5e mandat. La vedette des médias était Abdelmalek Sellal, directeur de campagne de Bouteflika. Interrogé, Sellal a affirmé que le staff sera connu dans le détail juste après l’annonce officielle par Bouteflika de sa candidature.

Les grands absents de ce regroupement sont deux anciens secrétaires généraux du FLN, à savoir Abdelaziz Belkhadem et Amar Saïdani. La décision de ces deux anciens premiers responsables du FLN ne peut pas être concertée pour la simple raison qu’ils ne s’entendent pas. D’ailleurs, si Amar Saïdani a été contraint de démissionner en octobre 2016, c’est en partie à cause de ses attaques virulentes contre Abdelaziz Belkhadem. Ce dernier a pourtant répondu favorablement à l’invitation pour audience de Moad Bouchareb, le nouvel homme fort du FLN.

Le FLN a réitéré son appel au président Bouteflika pour briguer un nouveau mandat.

H. A.

 

Comment (18)

    ben
    10 février 2019 - 10 h 03 min

    les presents: khobzistes pique assietes profiteurs et mendiants les grands absents : ceux qui ont encore un peu de dignité dans ce pays où tout va mal et ou les harkis sont au pouvoir

    Anonyme
    10 février 2019 - 9 h 52 min

    Pathétique cette brochette de khobsistes qui n’ont pour seul candidat qu’un cadre de Bouteflika, en photo ou en peinture, peu importe. Voilà à quoi se réduit autoproclamée intelligentsia politique de ce pays, des idolâtres en messe autour d’une photo pour pouvoir continuer à profiter de quelques avantages.
    En dépit des réalisation dues à l’embellie financière des années 2000, le recul démocratique et les dégâts occasionnés à ce pays par l’ère Bouteflika seront durs et lents à corriger. Tout président pourra désormais manœuvrer (ou être manœuvré) pour une présidence à vie, et changer la constitution à sa guise. Constitution bafouée par l’actuel président. Cette catastrophe a été rendu possible grâce à la complicité des malfrats qui gravitent toujours autour du système et autres béni-oui-oui dont on a ici un bel échantillon.
    Que deviendra l’Algérie après cette atteinte grave à la loi fondamental de ce pays et le retrait pour une raison ou pour une autre de Bouteflika. C’est là la grande inconnu, le pire etant à craindre.

    Bibi
    10 février 2019 - 9 h 06 min

    Il y a plein de pauvres dans les rues. Politique nulle. Les gens n’ont plus de dents, que des caries car ne mangeant que des sucreries.
    Changez de cap, il faut sortir l’argent des banques afin que les citoyens puissent vivre et se nourir. On coure à la catastrophe.

    2
    2
    Brahms
    10 février 2019 - 7 h 43 min

    Leurs intestins sont remplis de péchés. Je ne voudrais pas être dans leur situation. Ces gens mangent, mangent des choses indues.
    Ne jamais prendre ce qui ne vous appartient pas car le retour de flammes arrivera tôt ou tard. Ces gens ne courent qu’après l’argent, ils pensent qu’ils vont ramasser tous les billets de banque en circulation et prendre tous les biens immobiliers. Rien que pour eux et leurs familles. Le mandat politique sert à servir les citoyens et non à se remplir les poches sous couvert de pouvoir.

    6
    1
    soleil
    10 février 2019 - 7 h 20 min

    il ont oser,aucune honte,a la face du monde,alors que la rue est en ébullitions,vs la candidature du président,il se sont fait un raki ri,il ne demande simplement qu il fini ses jours tranquille,des mains invincible lui prête l intention de se présenter laisser le parler aux peuples,ont auras dans l histoire un président qui se présente sans le voir,tout cela pour l oligarchie,le fln se vieux dinosaure est déjà,dans les oubliettes de l histoire et il disparaîtra comme ses semblables dinosaure

    Zaatar
    9 février 2019 - 21 h 24 min

    Est ce qu’elle va mourir la mama? Non bien sur. Sainte marie pleine de grace, dont la statue est sur le cadre (la place) bien sur, ils lui tendaient les bras en lui chantant Ave Maria….

    15
      Abou Stroff
      10 février 2019 - 11 h 45 min

      « Il faut savoir quitter la table
      Lorsque l’amour est desservi
      Sans s’accrocher l’air pitoyable
      Mais partir sans faire de bruit »

    Dz213
    9 février 2019 - 20 h 21 min

    Ils sont tous la ils sont tous venu même georgio le fils chahid,il manquait tliba,el kechafa et le fils moudjahid,pour belayat ya hassraaah je le connais depuis que j’étais enfant,il est présent dans tout les zerdates,j’espère que ça sera leurs dernier rassemblement.

    21
    EL HAWESS
    9 février 2019 - 20 h 14 min

    Venez, dansez, profitez, tant qu’un peuple répété guerrier est pris en otage par des faux nationaux, vingt ans de régression, vingt d’exode de nos citoyens certains sont morts d’autres prisonniers dans des pays étranger juste pour aller vivre mieux, respecter et valoriser,et très bientôt les autres pays vont fermer leur frontières,et nous n’aurons plus le choix, vivre mieux ou mourir, es-ce-que ces étranges dirigeants sont conscients du problème,je ne suis pas aussi sûre

    16
    L' Alien
    9 février 2019 - 20 h 10 min

    Vous avez omis de préciser que les responsables du FLN ont encore offert lors de ce meeting, un cadre au portrait de Bouteflika, en guise de cadeau, une façon de réexprimer leur  »platitude ».
    Apparemment, le peuple se farcira ce rituel pendant toute la campagne électorale, et aussi longtemps que le président restera président.
    Un fine, ce clan de l’Alliance est entrain de virer grave vers une aliénation collective,et c’est lui qui détient le pays, l’école,l’Université et la jeunesse en otage, grâce à l’aide de ces fanatiques débarqués d’un autre âge.

    19
    K. DZ
    9 février 2019 - 17 h 39 min

    C’est qui ce grand absent/présent sur la photo ?

    24
    Anonyme
    9 février 2019 - 17 h 23 min

    Ils ne nous impressionnent plus…c est des khozistes point barre..

    30
    2
    nacer
    9 février 2019 - 16 h 35 min

    « LES TONNEAUX VIDES FONT BEAUCOUP DE BRUIT »
    Ce Grand meeting, qui est probablement le dernier de cette BANDE, ressemble plus à UN ENTERREMENT (anticipé !!) qu’à une fête.
    La fête est de l’autre coté de la colline, mais cette bande n’y sera pas conviée, c’est réservée aux gens honnêtes qui on une dignité, pas à ceux qui aiment être humiliés, insultés…. Ceux qui embrassent les portraits d’un hommes qui ne leur a jamais adressé la parole…

    51
    1
    Anonyme
    9 février 2019 - 15 h 47 min

    « Le bruit fait peu de bien, le bien fait peu de bruit ». Archi comble ou pas, ceux qui se sont retrouvés dans cette salle sont tellement minable devant l’histoire qui a construit ce pays. Mais, hélas!!!  » « Un peuple qui est prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »

    38
    2
    FELLAG
    9 février 2019 - 15 h 14 min

    Tout le monde est invité au Mariage de la Veuve,elle est riche est accueillante envers les baratineurs,les tricheurs;les menteurs,les infidèles et les rapaces,comme preuve les habitués à sa générosités;ils sont venus meme sans invitation dans l’espoir d’avoir le droit aux cadeaux promis par cette veuve;n’y est aucune crainte ses Orphelins payeront la facture;au suivant comme il disait un vieille homme;un chien n’abandonnerais jamais sans os, vous le viré par la porte;il rentre par la fenètre

    42
    2
    bozscags
    9 février 2019 - 15 h 11 min

    le grand carnaval ils n’ont honte de rien pauvre algerie.

    49
    1
    BAHRI
    9 février 2019 - 14 h 21 min

    Qui paie la facture de ce meeting?

    47
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.