Il lui retire le dossier palestinien : le roi humilie Mohammed Ben Salmane

Salman
Rien ne va plus entre le père et le fils. D. R.

Par Sadek Sahraoui − Encore un nouvel élément qui prouve que le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane (MBS) est tombé en disgrâce et qu’il n’a plus la marge de manœuvre qu’il avait avant l’affaire Khashoggi. Le site d’information américain Axios, citant un rapport du ministère des Affaires étrangères israélien classé confidentiel, soutient que le roi Salmane d’Arabie Saoudite a repris le dossier israélo-palestinien en main après l’avoir confié à MBS. Comble de l’humiliation pour le prince héritier, le monarque saoudien a décidé aussi d’aligner de nouveau la position saoudienne sur la traditionnelle initiative de paix arabe qui conditionne la normalisation des relations avec l’occupant israélien à la création d’un Etat palestinien indépendant avec Al-Qods occupée comme capitale.

Le site américain précise que le roi Salmane a même réitéré cette position au chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, lors de sa visite à Riyad le 14 janvier dernier. Le monarque saoudien a ainsi clairement signifié à Mike Pompeo que son pays n’allait pas soutenir le plan de paix américain s’il ne répondait pas aux exigences palestiniennes, en particulier la création d’un Etat palestinien avec al Qods Est occupé comme capitale. Le roi Salmane a expliqué au chef de la diplomatie américaine que ce n’est pas qu’à cette condition que son pays pourrait normaliser ses relations diplomatiques avec l’Etat hébreu. Son fils, MBS, était par contre disposé à négocier un accord au rabais avec les Israéliens et priver les Palestiniens d’Al-Qods.

Ces dernières révélations interviennent à deux jours de la conférence de Varsovie sur le Moyen-Orient, où il est prévu que l’Administration américaine fasse le point sur le plan de paix qu’elle concocte depuis des mois. Jared Kushner, gendre et conseiller du président Trump, qui fait partie également de l’équipe de paix israélo-palestinienne de l’administration américaine devrait prendre part à cette conférence. Il est attendu que Kushner fournisse une actualisation sur la manière dont les Etats-Unis souhaitent annoncer le plan de paix en avril prochain, selon la presse américaine.

S. S.

Comment (12)

    A3ZRINE
    13 février 2019 - 7 h 26 min

    Que nenni, le Roi obéi à des injonctions venant des ennemis de Trump, les démocrates qui sapent tout ce que Trump entreprend afin de l’empêcher de cumuler des points pour les prochaines élections. Il ne faut surtout pas croire que c’est une décision délibérée du roi par amour pour la Palestine.

    Felfel Har
    12 février 2019 - 14 h 13 min

    Je n’en crois pas un mot: MBS compte beaucoup pour Jared Kushner qui tient à faire adopter son plan de paix (celui que lui a soufflé Satanyahou) aux Palestiniens. Compromis dans l’assassinat de Kashoggi et pris la main dans le sac, MBS fait profil bas et laisse passer l’orage. Comme Phoenix, il renaîtra de ses cendres, plus hargneux et méchant. C’est une retraite tactique!

    Yaw faqou
    12 février 2019 - 0 h 13 min

    L’affaire khasoggi est un plan israelo-américain bien préparer et donner au con MBS afin de faire tomber ce dernier dans le filet de l araignée. Ils veulent prendre tout le monde pour des cons ou quoi ? Khasoggi derrange en quoi MBS?

    3
    3
    ADMI
    11 février 2019 - 20 h 32 min

    MBS a été reçu en Algérie.

    6
    8
      Vroum Vroum 😤..
      11 février 2019 - 23 h 02 min

      Dire , » MBS à été reçu en Algérie « …mais alors il faut argumenter ..le but et la raison et si MBS est venu c’est pas pour nos jolis yeux mais sûrement pour un deal !!..car Alger a dû poser la barre très haut !!..dans le même style du voyage de Mohamed 6 à Moscou..selon moi …

      4
      2
    Vroum Vroum 😤..
    11 février 2019 - 17 h 07 min

    Comme le Fameux Deal du Siècle US a foirer , alors les Usa Israël diront le Roi Salman à retiré le dossier Palestiniens à MBS…Mais comme le Roi Salman est atteint d’Alzheimer et n’a plus de capacité à ordonner sinon dormir , alors Usa se font passer pour Salman Saoud…on peur dire Que USA enterre le Deal du Siècle et se sert de MBS pour une sortie honorable « c’est pas moi c’est lui !!! « …

    9
    6
    Rabah
    11 février 2019 - 16 h 50 min

    Seul le suicide de MBS pourra sauver les Al Saoud de la chute qui se profile !

    15
    3
    Kenza
    11 février 2019 - 16 h 16 min

    Concernant le conflit israélo-palestinien, MBS est sous influence du juif Jared Kushner qui a concocté un plan de paix directement sous la dictée du lobby sioniste et d’Israël !

    16
    2
    Anonyme
    11 février 2019 - 15 h 19 min

    Khashoggi. avait raison quant il disait que mbs est un idiot et mot est faible

    18
    2
      Vroum Vroum 😏
      11 février 2019 - 17 h 32 min

      Kashoggi ne vaut pas mieux que MBS..éliminé comme il m’a été est abominable , et que des Saoudien décapité en place publique sur les ordres de procureurs des Saouds est aussi abominable…On est chez Daesh Saouds , un Daesh officiel qui a réussi..Daesh al nosra n’a fait que reproduire les atrocités du Régime Wahabite Saouds…Chez Wahabite on decapite au Sabre et en public Svp !!!

      10
      2
    Anonyme
    11 février 2019 - 13 h 56 min

    Les arabes ont presente l initiative de paix au congres de la ligue a Beyrouth en 2002.
    L’Initiative de paix arabe (arabe : مبادرة السلام العربية) est une initiative pour la paix proposée au Sommet de la Ligue arabe 2002 de Beyrouth par Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud, et confirmée au Sommet de la Ligue arabe 2007 de Riyad.Le roi Selman est tenu de la confirmer au prochain sommet de Tunis sans aucune modification…. durera le temps qu elle durera….Israel a toujours rejete cette initiative de paix car son projet est de coloniser les territoires Palestiniens et Syriens …elle veut la terre sans les habitants….Israel est le seul pays au monde dont les frontieres sont toujours non definies definitivement…..la raison n est pas difficile a deviner.

    20
    3
      Anonyme
      11 février 2019 - 19 h 44 min

      Je suis convaincu qu’un jour le pays factice se mordra les doigts, de ne pas avoir défini ses frontières, on ne peut pas être impuni ad vitam aeternam.

      12
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.