Elle opère dans l’impunité en France : la police politique marocaine use de méthodes de baltaguia

baltaguia
Manifestation pour les droits de l'Homme au Maroc. D. R.

Par Sadek Sahraoui − Les services spéciaux marocains sont en terrain conquis en France où ils peuvent empêcher à tout moment le déroulement d’une rencontre sur la liberté de la presse au Maroc et faire tabasser par des baltaguia des militants des droits de l’homme sans que personne n’y trouve à redire. Mieux, la police politique marocaine bénéficie de la complicité des autorités françaises. Ainsi, vendredi à Paris, l’Association marocaine de défense des droits de l’Homme (ASDHOM) a vu sa conférence-débat sur la liberté de la presse au Maroc perturbée par des barbouzes envoyés par le Makhzen qui s’en sont pris aux intervenants et au public.

Cette conférence-débat, rapporte le site Mediapart, devait être animée par  Khadija Radi, militante et lauréate de nombreux prix internationaux reconnaissant ses combats, Hicham Mansouri, journaliste d’investigation en exil depuis son arrestation pour avoir formé des jeunes stagiaires aux technologies du reportage, et Hassan Zerrouki, journaliste à l’Humanité.

Les organisateurs, précise le site électronique français, «ont affronté la descente d’une quinzaine de baltaguias, hordes de brutes payées pour casser et dont une majorité vit dans les obscurités de toute sorte de trafics protégés et manipulés par les services consulaires et de renseignement marocains à l’étranger, dédiés aux basses œuvres contre les démocrates marocains en Europe». «Chaises jetées, personnes poussées, un blessé léger. Ils ont saboté le réseau électrique et jeté des boules puantes avant de partir et de l’arrivée de la police française», ajoute la même  source, qui qualifie cette violence de «barbouzerie idiote qui revient aux méthodes de l’Egypte de Moubarak (…) qui a fait à elle seule la démonstration presque mieux que ce qu’auraient pu faire les témoignages des intervenants, du niveau du débat et de l’état des libertés au Maroc» .

Les défenseurs marocains des droits de l’homme explique que l’acharnement mis pour empêcher la rencontre de l’ASDHOM marque «un retour en force aux sinistres années de plomb est des hordes des amicales rayées  de la carte dans un combat acharné des démocrates marocains » et rappelle que «le Makhzen déteste la critique». «Le Makhzen, fragilisé par les hirak du Rif, Jerda, Zagora et l’altération de son image à l’étranger renforce son approche sécuritaire multiformes», ajoute Mediapart, qui s’interroge pourquoi la police française était absente des parages et pour quelle raison aucune interpellation de ces casseurs n’a eu lieu…

S. S.

Comment (20)

    Vroum Vroum 😤..
    17 février 2019 - 8 h 30 min

    Le Maroc est toujours sous Protectora Français..Comme Ceuta et Mellila et l’îlot du Persil colonisé par l’Espagne encore en 2019…Mohamed 6 est comme les Saouds , Rien …Le Titre de Roi et aucune prérogative en dehors du rôle qui leurs est assigné ..

    Vroum Vroum 😤..
    16 février 2019 - 23 h 12 min

    C’est tres simple..Macron a envoyé son Sherpa Bennala grillé au Maroc pour refuge et Mohamed 33 a ces Petites Frappes en France..les bons procédés…

    Sidali
    16 février 2019 - 21 h 18 min

    Un bel exemple d’une démocratie à la sauce Makfhneziste

    Anonyme
    16 février 2019 - 18 h 51 min

    C‘était la même chose avec la police de Ben Ali. Un jour j’étais assis dans un café et quelques minutes après, deux types sont venus se poser juste à côté de moi. Ils sortent chacun son cahier et l’un d’eux se mit à balancer des noms à l’autre. Ils le faisaient sans la moindre gêne, ni précaution. Je n’en croyais pas mes oreilles. Noms, adresses, activités, date d’arrivée en France, voyages en Tunisie. Le tout à haute voix! C’était surréaliste.

    Faradache
    16 février 2019 - 17 h 09 min

    France Maroc, du nouveau sur l’affaire BEN BARKA ?

      Elephant Man
      16 février 2019 - 19 h 03 min

      @Faradache
      😉 j’allais écrire la même chose : Ben Barka.
      Rajouter Mossad en plus de France MakhNazi sioniste du nouveau sur l’affaire Ben Barka.

    Bennani
    16 février 2019 - 16 h 37 min

    Pourquoi doit-on s’inqieter des agissements de ce régime MakhNazi quand on sait qu’il : :

    —-emprisonne des gamins Rifains pour avoir demandé un hopital et une Universté pour leur région,
    —- envoie ses soldats au Yemen pour assassiner femmes et enfants en contre-partie de larges royalties pour M6 et ses sbires du Makhzen,
    — continue a coloniser un pays voisin avec le soutien de son tuteur francais.
    — et continue a vendre des reves a ses sujets a défaut de leur offrir de quoi manger.

    Anti imposteur
    16 février 2019 - 16 h 30 min

    Monsieur l’usurpateur qui se fait passer pour un Algérien parce qu’il rêve de s’exprimer librement, votre royaume sclérosé de pacotille qui a de tout temps été inaudible, insignifiant sur tous les plans, ne sera jamais capable dans sa politique aplaventriste intérieure et extérieure de faire moins d’1% de ce que la grande Algérie respectable et respectée à réalisé intérieurement et extérieurement. Votre insignifiant pays de pacotille évoluant en division d’honneur est condamnée à rester dans sa situation de stagnation dans tous les domaines et ne rejoindra la première division, la cour des grands où évolue l’Algérie dans tous les domaines.
    « Le Maroc est une maîtresse avec laquelle on dort toutes les nuits, dont on n’est pas particulièrement amoureux mais qu’on doit défendre » dixit un diplomate français en 2013 et plus que jamais toujours d’actualité 5 ans plus tard.

    Ziad ALAMI
    16 février 2019 - 16 h 12 min

    En résumé je dirais que si le Glaoui H2 avait créé au Maroc et avec brutalité « les années de plomb » son fils illégitime Momo6 a créé avec douceur « les années de fer » dans un Maroc devenu lentement mais surement l’un des pays les plus pauvres de la Région MENA.

    ALI
    16 février 2019 - 15 h 02 min

    LA SEULE LIBERTE DE LA PRESSE AUTORISEE AU MAROC SE RAPPORTE EXCLUSIVEMENT A LA MANIERE DE RELATER LES FAMEUX DEGRADANS ACTES DE « BAISE-MAIN » A MOMO6, SON FISTON ET SON EX EPOUSE PAR TOUS LES CADRES CIVILES ET MILITAIRES DU REGIME OU ENCORE AUX GRANDIOSES ET ANNUELLES CEREMONIES DE « PRESTATION DU SERMENT D’ALLEGEANCE » AU PREDAATEUR M6 RETRANSMISENT EN DIRECT A TRAVERS LA PLANETE POUR PROUVER AU MONDE ENTIER COMMENT CETTE PREDATRICE FAMILLE ALLAOUITE ALLOCHTONE HUMILIE LE PAUVRE PEUPLE MAROCAIN.

    Imran
    16 février 2019 - 14 h 41 min

    Le Maroc a coupé la coopération judiciaire et anti terroristes pendant un an et demi avec la France. Donc c’est la France le vassal du Maroc, et pas le contraire. J’aimerais bien que l’Algérie fasse ne serait ce que 5 % de ce qu’a fait le Maroc, juste pour voir si on en est capable.

      Anonyme
      16 février 2019 - 17 h 36 min

      @Imran
      Un esclave consentant et fier de l’etre qui ose défier l’Algérie ?
      Wallah on aurai tout vu avec ces Marokis.
      Enfin heureusement que le ridicule ne tue pas encore sinon le Maroc aurait été un vaste cimetiere depuis belle lurette.

        Imran
        16 février 2019 - 19 h 28 min

        Répond moi sur le fond , pas en déviant le sujet. Pourquoi l’Algérie ne coupe pas la coopération judiciaire et anti terroriste avec la France ? Ou est passé le prétendu nif algérien ?

          Anonyme
          16 février 2019 - 19 h 52 min

          Desole je ne dialogue jamais avec un esclave qui de plus est consentant.

          Lyes Oukane
          16 février 2019 - 20 h 24 min

          @ Imran . Couper la coopération judiciaires et antiterroriste avec la France ?
          1 ) l’Algérie fait parti d’Interpol comme 192 autres pays dans le monde dont la France et le maroc . Le but de cette organisation est de partager son renseignement avec tous les membres et non pas avec la France uniquement .
          Aussi d’obtenir l’aide de tous ses adhérents pour combattre tous crimes sur la planète . Quand tu es dans une équipe de foot ,tu ne joues pas uniquement avec le gardien !
          C’est tellement évident à comprendre que ta question est plus que ridicule . Surtout grossièrement vicieuse .

          Oui , vicieuse .
          Un gamin de 15 ans éclaterait de rire en la lisant . Tu crois qu’on est assez cons pour vous donner le bâton pour nous faire battre ? ( quand on ne coopère pas avec la police c’est qu’on est complice ) …

          Allez va te maquiller et n’oublie pas les escarpins . Les touristes arrivent …

          Oudalarga
          19 février 2019 - 14 h 51 min

          parce que les Algériens n’invitent pas, comme le font les marroukis, les responsables français à Marrakech pour les filmer à leur insu et leur faire du chantage après quand il y a un problème entre l’élysée et le makhnez . La différence entre les Algériens et les marroukis c’est donc la franchise et la loyauté que les premiers ont et la perfidie et l’hypocrisie qui caractérisent les seconds et que Lyautey avait déjà noté.

    Kader
    16 février 2019 - 14 h 19 min

    One Two Three, Viva la RASD

      RasElHanout
      16 février 2019 - 16 h 55 min

      @Kader
      Avec ou sans notre soutien pour le peuple du Sahara occidental ce dernier finira par avoir son indépendance pour la simple raison qu’on n’y peut rien contre la volonté des peuples et ce n’est pas cette France néocolonialiste qui va contredire cette implacable vérité meme si elle avait chanté durant 132 années que l’Algérie était francaise.

    M'hamed HAMROUCH
    16 février 2019 - 14 h 05 min

    Rien d’etonnant quand on sait que le Maroc est encore sous Protectorat Francais.

    Territoire d'Outre Mer
    16 février 2019 - 11 h 17 min

    Le Maroc est un territoire d’outre mer français où la police marocaine a le droit de faire ce qu’elle veut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.