Sellal devant les paysans : «Bouteflika est malade mais il a ses hommes»

Comment (10)

    CHAOUI-BAHBOUH
    2 mars 2019 - 23 h 56 min

    Un ignard doublé de bougre et ressemble à un Grison, « cette appellation est sur Larousse », il restera un inculte Hachaâ Naâmate Rabi, boutefrika est conseillé pzr des ignards our exploiter la misère du peuple avec les pseudos nouveaux riches, helas CHAÂBE FAKE BIKOUMES espèces de traitres enfants et eslaves de la France !!! Cordialement Un Algérien des Monts de nos montagnes D’ALGÉRIE !

    Felaoucene
    26 février 2019 - 0 h 11 min

    C ‘est un régime aux pouvoirs enraciné s depuis l’indépendance c’est une pieuvre dès qu’on lui coupe une tentacule elle repousse. Laisser le peuple décider de sa destinée et dire qu’on est là risett du monde il y a des pays qui n’ont rien et du jour au lendemain de sont développés alors que notre pays les richesses en matière première et intellectuelles ce n’est pas ce qui manque. On est capable de défier les seigneurs de ce nouveau monde donner le pouvoir aux jeunes pour prendre l’initiative le monde a changé essayer de penser à faire l’avenir des générations futures . La seule solution a notre problème de gouvernance et de rebâtir l’avenir sur des bases seines avec une page blanche toute blanche.

    Anonyle
    23 février 2019 - 6 h 51 min

    Heureusement sue vous le dites …,Bouteflika a ses hommes.Pour ça oui ,ses hommes a lui corrompus a l’extrême et s’executent par peur de perdre leur privileges ainsi que ceux de leur rejetons.Ces hommes sont la pour lui mais pas pour l’Algérie.

    Djemel
    19 février 2019 - 2 h 35 min

    Le peuple en a marre des hommes de Bouteflika. Le peuple n’a pas confiance dans les hommes de Bouteflika. Le peuple veut des hommes honnêtes et dignes. Le peuple en a marre des coquilles vides. Le peuple veut un système de santé pour tous. Le peuple ne veut plus des hôpitaux dans un état lamentable pour lui alors que ces dirigeants se font soigner à Paris. Le peuple veut de l’emploi. Le peuple ne veut plus de ceux qui prennent beaucoup et qui fournissent peu. Le peuple ne veut plus de ces réalisations (stade, autoroute…) dont le coût est comparable à celui des réalisations semblables en Allemagne. Le peuple veut mettre fin à la corruption. Le peuple veut mettre fin à tout harcèlement partout (la rue, le travail, l’administration, l’université, l’école…). Le peuple veut des écoles et des universités de qualité. Le peuple veut du sang neuf. Le peuple veut voir ses dirigeants cultiver la dignité. Le peuple ne veut plus voir Chita. Le peuple ne veut plus voir des cadeaux offerts à un portrait. Le peuple veut voir une justice indépendante. Le peuple veut la transparence dans la gestion du pays. Le peuple s’inquiète pour l’avenir de ses enfants. Le peuple veut sécuriser ses villes. Le peuple veut une Algérie forte…. Les hommes de Bouteflika démontrent clairement qu’ils ne connaissent pas les algériens et leurs souffrances.

    11
    1
    m'hamed
    18 février 2019 - 20 h 47 min

    Il faut adapter le moteur à la cellule.

    Karim
    18 février 2019 - 12 h 12 min

    Et les femmes. C’est un bon début pour un directeur de campagne électorale.Vous perdez plus de la moitié de l’électorat et vous risquez en plus des poursuite judiciaire pour discrimination envers les femmes.

    5
    2
    Missive
    18 février 2019 - 6 h 36 min

    Il et malade mais il a ces hommes sa veux dire que peuple je vous en….on fait ce quon veux…

    10
    2
    bozscags
    17 février 2019 - 17 h 11 min

    il est de retour celui-la.

    7
    1
      Anonyme
      18 février 2019 - 4 h 37 min

      I n’est jamais parti, c’est une punaise !!!!!!!!!!

      12
      nectar
      20 février 2019 - 8 h 19 min

      Il fait parti des quarante voleurs et il veille sur sa tirelire..Ce sont des sangsues ou des chauves-souris, qui agissent la nuit venue…

      7
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.