Abef : débat sur la modernisation des banques

Abef
Le Gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Loukal. New Press

Une rencontre sur la modernisation des banques est programmée pour mardi prochain à Alger par l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (Abef), a indiqué dimanche un communiqué publié par l’agence de presse officielle APS.

Cette journée de débat, qui se déroulera en présence du gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Loukal, se veut «une occasion d’information et de vulgarisation sur l’évolution et le développement du secteur bancaire, ainsi qu’une opportunité pour mettre en exergue les réalisations enregistrées en matière de modernisation».

Outre les banques et établissements financiers, cet événement regroupera également des experts, des opérateurs économiques des différentes organisations patronales, ainsi que des représentants du monde de la communication et de la presse.

Plusieurs thématiques seront abordées par les panels de discussion, présidés par les premiers responsables des banques algériennes et animés par des experts. Il s’agit notamment des réformes des banques face aux mutations économiques, la diversification de l’offre de financement comme facteur de développement et de croissance et les systèmes d’information comme socle des stratégies de modernisation des banques. Le défi de l’inclusion financière sera aussi au menu de la rencontre.

R. E.

Comment (9)

    Anonyme
    20 février 2019 - 18 h 27 min

    Ya si Loukal gouverneur de la banque d Algérie 🇩🇿.. si vous êtes sérieux et vraiment vous voulez moderniser les banques…arrêter de perdre du temps avec le bla bla de pseudo banquier et experts et faites appel à des gens qui ont déjà moderniser beaucoups de banques dans le monde et en Afrique… je suis Algérien et je suis prêt à travailler avec vous pour la modernisation de nos banques. Le processus de modernisation est très simple si on connaît comment le faire… alors si vraiment vous êtes sure et vraiment certain de ce que vous avancez, je vous défie de me répondre à ce message et je viendrais vous rencontrer la ou vous êtes. Aller je vous tend une main d un expert Algérien..un vrai expert en banking…j attendrais votre réponse…salam

    11
    2
      Anonyme
      22 février 2019 - 14 h 57 min

      Je le savais que ce n est rien que de la poudre aux yeux.. du blabla blabla

      Anonyme
      23 février 2019 - 19 h 46 min

      Ya si loukal, vous avez perdu toute crédibilité et vous êtes persona non grata. De toute façon vous allez perdre votre travail, car nous avons besoins de vrai grand financier pas de pseudo financier..un nouveau président ..un nouveau gouvernement et vous autres les incompétents à la (…)

    Nasser
    18 février 2019 - 17 h 29 min

    Il faut continuer à organiser de tels débats aux frais du contribuable. Il y a des années qu’un ancien ministre à qualifié le système bancaire algérien de danger sur la sécurité nationale. Cet ancien ministre loin d’être un opposant, en l’occurrence, Temmar, s’est fait virer du gouvernement. Débattez messieurs. En attendant les voisins ouvrent des succursales et rachètent des banques en Afrique pour accompagner leurs entreprises. Oui oui organisons un débat sur les bienfaits de l’eau chaude sur les fesses de bébé. Ou du poivre sur la graisse d’agneau. Ou enfin de l’utilité d’un pays comme le nôtre.

    Anonyme
    18 février 2019 - 17 h 09 min

    Il faut arrêter de parler maintenant, on doit agir et surtout des résultats concrets. Le secteur financier / bancaire est le nerf de la guerre pour une économie moderne, un développement sérieux et attirer les IDE. On est un pays préhistorique fossilisé dont le secteur bancaire bénéficie juste à une caste de oligarques en hommes de pailles avant des politiques et des militaires qui tirent les ficelles. Les prêts fait par les oligarques doivent être remboursés à défaut des actions en justice doivent être prises et la loi doit être sévères envers les prédateurs ( emprisonnement, saisis des biens en Algérie mais à l’extérieur, interdiction de commercer, amendes ,…. la totale quoi). Il faut être exemplaire pour ne pas que cela se reproduise. Sinon les jeunes feront exploser le pays par la colère qui gronde, cette jeunesse a qui on a confisqué l’avenir au détriment de quelques nantis, prédateurs, voleurs, médiocre, … et le résulat sera perdant pour toute la Nation Algérienne. Alors bougez et réformez, dégraissez le mammouth, libérez les initiatives et l’économie.

    Kaci
    18 février 2019 - 16 h 58 min

    vous voulez dire modernisation du système bunkaire algérien. Tant que le « Ribba » continue d’exister il ne saurait y avoir de modernisation. On imite, pas à pas, les oxydentaux qui nous ont eu avec leur monnaie papier et la suprématie du dollar. IL FAUT REVENIR AUX SOURCES DE NOTRE CULTURE pour trouver l’imagination à la modernisation bien réfléchie. Et, j’ajoute, heureusement que notre bourse est moribonde. Déjà sans l’existence d’une bourse transnationale, khalifa a dépouillé combien de citoyens naifs ? et le trésor a recapitalisé combien de banques publiques (en réalité défaillante pour des crédits énormes non remboursés par leurs auteurs) ? Enfin des rencontres comme ça il y en a eu et ça se passe bien.

    3
    3
    bebel
    18 février 2019 - 15 h 14 min

    Dur, dur le travail qui doit être fait pour seulement sortir le secteur bancaire de sa torpeur. Espérons que nos experts accorderont la priorité absolue à leurs ressources humaines.

    1
    2
    Antisioniste
    18 février 2019 - 14 h 12 min

    Sans blague, c’est vrais tout ça ?
    Je me permets de ne pas croire à se ramassis de n’importe quoi en connaissance de cause. Quelqu’un que je connais qui été dans le besoin le plus urgent avais demandé à un de ses parents en France de l’aider financièrement ce dernier lui a envoyé une petite somme d’argent pour qu’il règle son problème et il a attendu plus d’un mois entier pour pouvoir recevoir son dû, alors pour les prêts et les financements de projet arrêter de nous bassiner on sait qui sont les bénéficiaires et comment ça fonctionne

    anonyme
    18 février 2019 - 13 h 45 min

    C’est quoi une banque ?
    1) le coffre de sécurité où tu déposes ton argent;
    2) ton ami prêteur
    3) ton ennemi usurier qui s’enrichit sur ton dos
    4) celui qui t’expulses de ta terre quand tu ne peux pas rembourser le prêt qu’il t’a généreusement et amicalement consenti …
    Un homme intelligent n’aime pas la banque et ne lui confie aucune de ses affaires.

    5
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.