Pourquoi l’Algérie n’a pas renouvelé l’accréditation au reponsable de l’AFP

AFP
Rédaction centrale de l'AFP à Paris. D. R.

Par Kamel M. – Algeriepatriotique a appris de source informée que le chef de bureau de l’agence officielle française (AFP) a été rappelé à l’ordre plusieurs fois en raison de ses commentaires tendancieux. Nos sources affirment, à ce propos, que l’accréditation du chef de bureau de l’AFP est arrivée à échéance le 31 décembre 2018 et que celle-ci a été prolongée de deux mois pour faciliter les démarches afférentes au retour du journaliste français dans son pays.

Notre source précise également que le chef de bureau de l’AFP n’a pas été expulsé et que le bureau à Alger demeure ouvert en attendant la désignation d’un remplaçant par la direction de l’agence.

Les médias marocains ont, comme à leur habitude, sauté sur l’occasion pour répandre de fausses informations sur l’Algérie qui, selon les relais du Makhzen, mènerait une campagne d’expulsion de journalistes étrangers.

Ce n’est pas la première fois que ce média officiel provoque la colère des autorités algériennes. La même mesure avait été prise dans les années 1990 contre le chef de cette agence à Alger pour ses articles tendancieux durant la décennie noire.

Les médias alternatifs français voient en l’AFP «un danger pour l’indépendance de la presse» en ce sens qu’elle est le porte-voix de l’Etat dont elle a reçu plus de 130 millions d’euros d’aide en 2017 et qu’elle est, dans le même temps, entre les mains de barons de la presse tout en voyant ses subventions augmenter chaque année. Ces médias estiment que cet organe dirigé depuis avril 2018 par Fabrice Fries «est loin de fournir une information objective».

K. M.

Comment (6)

    Anonyme
    20 février 2019 - 9 h 58 min

    Soyons sérieux. Qui croirait encore que le France officielle entreprendrait quoi que ce soit pour gêner les plans du régime algérien dont elle a fait un « allié » pour ne pas user d’un autre terme…moins valorisant? Qui croirait encore que ces plans ont été concoctés sans l’avis préalable de Paris?
    L’AFP serait contre le régime de Bouteflika? Vraiment? Il y a mille raisons d’en douter. En voici une: cette agence n’a pas écrit un seul mot sur le rassemblement de milliers Algériens samedi dernier Place de la République, à Paris même. Pas un seul mot, alors même que notre chère APS n’en finissait toujours pas de diffuser ses dépêches sur la manifestation des Gilets jaunes qui avait eu lieu…la veille.

    2
    5
    Ne laissons pas faire les Menteurs
    19 février 2019 - 20 h 20 min

    Même si notre président a vieillie et sur chaise roulante et alors ???
    Franklin Delano Roosevelt était bien sur un fauteuil roulant et celà n’a pas empêcher son peuple de le soutenir et que la presse fasse éloge des enjeux pris à l’époque et même Churchill était en fauteuil roulant et idem ça n’a pas empêcher les Anglais de le soutenir quand le pays traverser une petite crise !!
    Je ne suis pas un Chita mais quand même laissons nos ministres faire leur travaille et prouver qu’ils vont faire avancer le pays . Vive l’Algérie, Vive l’ANP, Vive FLN Nous Vaincrons .

    5
    5
    Anonyme
    19 février 2019 - 8 h 04 min

    Dans chaque nation il y a des soumis,les uns par intérêts et d’autres tout simplement par héritage et ils veulent quelqu’un qui voit par leur yeux.Qu’il voit un président debout vaquant et veillant sur les biens des pauvres.Qu’il voit lui aussi ses réalisations fantômes que le peuple même en tournant a 360 degré n’a rien pu voir .Alors pour ils peuvent attendre

    4
    4
    Selecto
    18 février 2019 - 21 h 48 min

    Dans un article du journal Le Monde sur le violeur Marocain Lemjerred que la journaliste Marocaine présentait comme un grand artiste aimé au point d’avoir le soutien des femmes Marocaines certaines par solidarité avec lui souhaitent s’offrir a lui pour se faire violées !
    Voila jusqu’où va la bassesse de la presse française !et la puanteur marocaine !

    23
    8
    mohamed
    18 février 2019 - 21 h 47 min

    je souhaiterais que l’accréditation ne seta renouvelables pour ce torchon de presse qui est au service du ministère des affaires étrangères de l’ellysée ce palais de la honte au service du cac40, pour le second palais du déshonneur mekhzenien le valet francais, un pays sans aucune souveraineté,qui n’a jamais gouter à son independance toujours sous protectorat francais depuis leurs signature de leurs charte d’interdependance à saint cloup en 1956.par conséquentll ne faut pas s’étonner de leurs plagiats et de leurs venin cracher chaque jour sur notre pays et son peuple. ce qu’ils reeterent sur les colonnes de leurs médias poubelles.,c’est une preuve qui prouve leurs mauvaise foi. une foi sordide au service des loobbyes sioniste et leurs relais en france, et comme on sait qui dirige les masse mediatique francaise on comprendra illico les tendances malicieuse et malveillantes de ces deux pays ennemis jurées qui ont toujours comploter contre notre pays que ce soit interieurement ou exterieurement.soyons tous vigilants face à ces organes de presse étranger veules et incrédules.un grand merci à algerie patriotque ainsi qu’à toute l!equipe.

    18
    4
    Anonyme
    18 février 2019 - 20 h 16 min

    Quelle aubaine, la presse des eaux usées Marocaine se donne à coeur joie, elle est coutumière des ragots et de l’Algérie bashing, elle délecte à satiété les plats nauséabonds que lui servent les moribonds, c’est sa manière d’être.

    47
    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.