Mokri aux partis de l’alliance : «Revenez sur votre décision de soutenir Bouteflika !»

Mokri
Mokri affirme qu’«un cinquième mandat risque d’avoir des répercussions catastrophiques». PPAgency

Par Sadek Sahraoui – Le président du parti islamiste MSP, Abderrazak Mokri, candidat à la présidentielle d’avril prochain, a appelé les partis de l’Alliance présidentielle à revenir sur leur décision de soutenir le président Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat, ajoutant qu’«un cinquième mandat risque d’avoir des répercussions catastrophiques sur le pays».

Lors d’une conférence de presse animée au siège de son parti à Alger, Mokri a soutenu que «l’Algérie n’est pas stérile pour que son peuple voit en la personne du président Bouteflika son seul sauveur», soulignant que les partis pro-gouvernement ont des personnalités capables de se porter candidats à la prochaine présidentielle.

Sur un autre plan, le responsable du MSP a dit qu’il ne voyait aucun danger dans les manifestations du 22 février contre le cinquième mandat, soulignant que «chaque parti a le droit de rejeter cette décision, que ce soit par des marches ou par un boycott». «Nous serons candidat et nous combattrons le cinquième mandat. Tous ceux qui considèrent le cinquième mandat comme un danger est libre de l’exprimer à condition que cela ne provoque pas le chaos», a-t-il ajouté.

Pour ce qui le concerne, Abderrazak Mokri a promis que s’il venait à être élu, il réduirait les mandats présidentiels à deux et mettrait fin à ce qu’il appelle la «tyrannie».

S. S.

Comment (8)

    Med
    21 février 2019 - 21 h 29 min

    Ce Mokri fait du bla bla bla 24/7 dans les salons. Croit il vraiment que laid Salah un ancien Moudjahid de la Wilaya 2 vas donner le pouvoir a un tel Mokri, Djaballah, Ghediri ou Nekkaz. Ces hommes n’ont rien en commun avec le premier Novembre. Mokri n’a rien contribuer pour l’Algérie a part le bla bla bla dans les salons. Gaid salah ne vas pas donner l’Algérie de Ben Mhidi, Zighout, Abane, Chaabani et Boubnider as ses votours. Aucune chance. Zero. Nada

    Lghoul
    21 février 2019 - 12 h 17 min

    « Pour ce qui le concerne, Abderrazak Mokri a promis que s’il venait à être élu, il réduirait les mandats présidentiels à deux et mettrait fin à ce qu’il appelle la «tyrannie». » – Je ne peux m’empecher de rire ! Mais monsieur pourquoi melanger la religion a la politique ? Si vous croyez au paradis, a « el akhira », les rivieres de miel, les 72 vierges, pourquoi vous vous cassez la tete sur la politique ? Si vous etes vraiment religieux, pieux et croyez en Dieu, la paix, la tolerance etc. pourquoi vouloir melanger les serviettes et les torchons dans votre lessive politique ? Si vous insistez tant sur la politque c’est que vous doutez des fameuses rivieres de miel et de lait. Apparemment il y a meme du vin halal mais qui ne fait pas perdre la tete. Alors pourquoi ne pas continer a vivre le reste de votre vie dans les beaux reves ? C’est tres haram de lancer des doutes dans la tete des croyants.

    5
    2
    Anonyme
    21 février 2019 - 10 h 43 min

    C’est trop tard ya Monsieur Makri: vous étiez où tous ce temps la? vous êtes bouffé par Mahdi et Nekaz

    3
    2
    Massinissa
    21 février 2019 - 7 h 40 min

    vous connaissant , c’est vous qui va les rejoindre parce que votre politique à HAMAS et ce depuis que votre parti existe , a été toujours faite de L’ENTRISME ,de PARTICIPATIONNISME et bien sur de l’OPPORTUNISME , donc de grâce , laisse tes marmites bouillonner et « tout va bien Madame la MARQUISE » ,
    à BONS ENTENDEURS SALUT

    8
    1
    anonyme
    20 février 2019 - 23 h 44 min

    Mokri aux partis de l’alliance : «Revenez sur votre décision de soutenir Bouteflika !»

    Comment peuvent ils quitter leur mere nourricière gavés qu’ils sont?
    ça n’a pas de sens votre appel
    ILS sont bien à l’abri là ou ils sont: regda ou taalef

    11
    Anonyme
    20 février 2019 - 22 h 43 min

    Vous semblez jouer sur plusieurs cordes a la fois et vous etes au four et au moulin.je ne pense pas que vos gesticulations apporteront de l’oxygene a la situation catastrophique du bled.MR Ghediri a compris le jeu et n’a pas participé au jeu.Vous voulez un seul opposant a Bouteflika en vous sentant le mieux placé.Plan de sauvegarde de l’ALGERIE ou plan pour interet partisan ou personnel.Le peuple seul pourrait donner la solution a tout les problemes.Tout les partis politiques agréés n’ont aucune representation populaire.En ce moment le seul parti representant le peuple algerien est le PEUPLE LUI MEME.VIVE L’ALGERIE.VIVE LE PEUPLE ALGERIEN.GLOIRE ETERNELLE A NOS VALEUREUX CHOUHADAS QUI TRES CERTAINEMENT NE SE SONT PAS SACRIFIÉS POUT RIEN.

    6
    1
    La Vérité
    20 février 2019 - 21 h 08 min

    Avec la chute de Boutef ce sera la chute de tous les satellites

    13
    Anonyme
    20 février 2019 - 19 h 59 min

     » Mokri a soutenu ………………… que les partis pro-gouvernement ont des personnalités capables de se porter candidats à la prochaine présidentielle ».
    Quelles sont les personnalités de ces partis pro-1er, 2e, 3e, 4e, 5e et même 6e mandat qui ne mourraient pas de trouille d’oser même dans un rêve se voir en candidat à la présidentielle et ce, depuis Avril 1999, jusqu’à cette date fatidique de 2019 et même en 2024 si les choses restent en l’état ?
    Là, Mr Mokri, vous vous trompez ou vous essayez par la flatterie de provoquer chez eux un petit zeste de frustration et de molle protestation !

    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.