L’Association des oulémas prédit le «Déluge» après les marches de vendredi

Guessoum oulémas
Samedi, place de l'Emir Abdelkader, à Alger... PPAgency

Par R. Mahmoudi L’Association des oulémas musulmans algériens a mis en garde, samedi, le pouvoir politique en place contre toute tentation de sous-estimer ce qu’elle a appelé «le grondement qui émane du peuple», allusion aux événements qu’a connus le pays vendredi dernier.

«Nous lançons un cri de détresse sérieux, accompagné de conscience, et nous vous prions vivement de ne pas sous-estimer le grondement de l’ébullition qui émane du peuple», a déclaré Abderrazak Guessoum, président de l’Association, fondée par Cheikh Abdelhamid Benbadis, dans un message posté sur sa page officielle Facebook.

«Ce qui est aujourd’hui une simple ébullition peut se transformer demain en déluge, mais, ce jour-là, la brèche risque de devenir trop grande et le regret ne nous sera d’aucun secours, alors nous pleurerons tous comme des femmes», avertit Guessoum qui ajoute que l’Algérie «a tant besoin en ces circonstances de consentir des sacrifices», soulignant que «la valeur de nos moudjahidine et de nos martyrs et la sagesse de nos oulémas doivent être notre guide».

Indirectement, le chef de file des Oulémas appelle la classe politique dirigeante à éviter la confrontation avec la gronde populaire en répondant aux revendications portées par les manifestants, à savoir notamment le renoncement du Président sortant à sa candidature aux élections du 18 avril prochain. Pour une organisation ayant toujours évolué dans le giron du pouvoir, bien qu’elle ait été à un moment tenté par l’islam politique, cette sortie s’apparente à une véritable dissidence.

Cette association s’est particulièrement distinguée ces derniers mois par ses attaques en règle contre la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, sur des questions liées aux réformes de l’école, tout en croisant le fer, parallèlement, avec les salafistes qui remettent en cause le référent religieux national.

R. M.

Comment (32)

    Kamel
    13 mai 2019 - 10 h 17 min

    C’est trop facile de dénigre les gens quand nous sommes derrière un écran avec des pseudos
    je comprends maintenant pourquoi le système est toujours en place est active, faire l’opposition derrière un écran la parole est sur le terrain ( Voila pourquoi comment un certain guignole c’est trompe de société il fesait l’opposition derrière un bureau au lieu de la faire dans la rue ) retroussez vos manches bandes de guignols

    Ayweel
    25 février 2019 - 17 h 29 min

    Cette association est bien connue, elle était contre le premier novembre, il suffit juste de lire l’histoire. concernant la photo affichée, j’aimerais juste faire une petite remarque,: tout musulman doit connaitre elhadith si je ne me trompe pas: واعطى ااطريق حقه. donc c’est bien de faire sa prière à l’heure mais l’islam est DINA YOUSSRINE OULAYSSA DINA OUSSRINE, donc éviter c’est pratiques là que les médias utilisent pour salir notre religion, l’islam nord africain. donc SVP il y a toujours un coin retiré loin ddu passage des piétons où on peut faire la prière sans gêner le passage ni se faire exhiber, on tous des musulmans..

    6
    2
      Kenza
      20 avril 2019 - 10 h 50 min

      Qu’il fasse ça prière comme ça dans la rue, genre « m’as-tu vu », ça le discrédite complètement aux yeux de n’importe quel bon musulman qui fait sa prière pour prier Dieu pas pour se faire voir devant tout le monde…

    Lghoul
    25 février 2019 - 17 h 06 min

    Quand la religion se mêle a la politique, c’est que vous mélangez les serviettes et les torchons. Vous prouvez alors que vous n’êtes ni propres, et donc ni religieux. Vous êtes simplement des affairistes qui utilisent la mosquée comme place de la bourse ou tout est échangé et vendu. Les bourse de new york, londres et paris seront jalouses. La religion est donc devenue un outil – qui remplace le logiciel – pour faire de l’argent.

    9
    2
    les anciens!!ne vous melez pas!!!!
    25 février 2019 - 16 h 37 min

    je m’etonne de ces commentaires qui attaquent les oulemas(l’islam???)!!!aussi de l’article de ali bahmane aujoujourd’hui ds le journal al watan où il dit que l’algerie vit entre l’enclume du pouvoir et le sabre des islamistes!!!ca se voit que ces commentatteurs sont des anciens qui ont vecu la periode du conflit idiologiques des annees 90 qui a mené le pays au cao et veulent verser leur venin et leur haine en ces moments où les jeunes les ont dépasser par leur glorieuse marche qui n’a de slogant que « contre le 5eme mandat »et rien d’autre!! les jeunes d’aujourd’hui ne comprennent pas ce langage parceque vs vivez le passé et eux vivent le present.pourquoi vs evoquez tous cela et pourquoi cet acharnement gratuit??!!pourquoi toute cette haine??alors les vieilles rapaces arretez de semer le doute la zizanie et la discorde par vos commentaires et faire peur a ces jeunes et jouer le meme jeu du pouvoir qui veux semer la peur par le theorie de « ayadi khrijiya » ou l’ecatombe des pays du printemps arabe!!alors arretez!!ces jeunes ne sont pas bourrés d’idiologies et idées archaiques comme vous!!ils sont simples ils ont en face eux un pouvoir qui veux imposer un candidat vieux et invalide et ils veulent s’en debarasser !!alors aidons les et soutenons les positivement pas avec ces propos qui sement le doute la zizanie et la discorde entre eux et les decouragent!!donc arretez vos anciennes c….!!NB:je suis athé et je ne defend pas les islamistes ni personne! une chose que doit savoir ces gens qui sont contre l’islam(biensur l’islam modéré!) que l’islam comme l’amazighité et l’arabité est une composante de la societé algerienne et ces jeunes ont fait leur grandiose marche juste en sortant des mosquées aprés la priere du vendredi « al joumou’aa »!!!

    4
    1
    Lghoul
    25 février 2019 - 11 h 05 min

    Nous sommes pourtant le 25 du mois et si votre prédiction de « déluge » n’a pas eu lieu, donc fausse, c’est que vous ne pourriez jamais remplacer Dieu car seul Dieu, l’univers, les galaxies et ses systèmes sont exacts. Par contre, vous pourrez facilement prédire avec aise, le nombre de personnes qui feront ensemble la prière dans la nouvelle mosquée qui a coûté les yeux de la tête pour un pays qui n’a pas d’hopital pour qu’un président fasse des tests sanguins et se prenne le poul.

    10
    2
    Anonyme
    25 février 2019 - 10 h 19 min

    les Imams et Oulemas sont Le Malheur et la malediction qui s’est jete sur l’islam et les Musulmans depuis plus de 800 ans ! depuis que ces imams et Oulemas ont commence a vénéré les princes et autres Sultans a la place de Allah !!! le Salut est ailleurs mes frères…….

    11
    5
    be
    25 février 2019 - 3 h 55 min

    association des ulemas ? ou étiez vous quand ils instauraient la corruption la hogra le riba l alcool la prostitution ….
    n est ce pas que c est la foi la plus faible quand on ne dénonce que par le coeur ? vous auriez au moins pris position et garde une petite légitimité

    3
    4
    K. DZ
    25 février 2019 - 3 h 02 min

    Des charognards opportunistes, voilà ce que sont ses illimunés obscurantistes à deux balles. Ils s’engraissent à longueur d’année des largesses du puissant de l’heure et de retourner sa 3baya dès que le vent tourne. Qui sait, peut être qu’on leur a dit que le vent allait bientôt tourner ? Leurs maîtres d’orient tien! À propos de:  » pleurer comme des femmes » je ne me souviens pas des haut faits d’armes de ce guessoum qui mériterait une seule larme de femme, même pas une larme de joie.

    8
    4
    rabah
    25 février 2019 - 0 h 22 min

    Uléma?
    Cette bande de pourris existe encore?

    9
    4
    SaidZ
    24 février 2019 - 23 h 17 min

    « les oulémas » comme toujours dans la poubelle de l’histoire. En tout cas, ils se trompent des auditeurs, qu’ils aient voir leur américain! Nos seuls guides sont ceux de novembre 1954. Maintenant, nous n’avons plus besoin de tuteurs, nous sommes bien vaccinés contre les virus islamistes, yed elkharidia, etc.

    13
    5
    Anonyme
    24 février 2019 - 20 h 03 min

    freros zmid dnerdigan il b’z rien a craindre pour l’algerie sauf vous .tausez vous svp .sugne un musuman pur

    6
    5
    Anonyme
    24 février 2019 - 16 h 12 min

    La photo montre ce type zélé qui fait la prière dans un endroit sale pendant les manifestations !!! Est ce pour faire croire à une manifestation de salafistes?il faut bannir cette photo ,elle ne représente en rien la majorité des manifestants !!!!

    43
    10
    À bon entendeur .
    24 février 2019 - 15 h 30 min

    Je suis un homme et je vous dis que L’homme comparer à la femme est tout petit, il est minuscule.
    Il devrait se taire et remercier Allah jour et nuit .
    Les larmes des femme ne sont rien d’autres que des valves de décompression. C’est une qualité sans équivalent .

    34
    7
    Kouder Belala
    24 février 2019 - 15 h 22 min

    N’est ce pas que ces ZAOUIAS ont accueillis L’Algéro/amèricain a BRAS ouvert pour l’absoudre des poursuites de Sonatrach 1 & 2 et ce malgré le verdict final du tribunal italien. Comme a dit Ben M’Hidi maintenant le peuple a pris le contrôle de sa destinée en main et C’est en tout cas un bon DÉBUT, il a démontrer,aussi, qu’il n’est pas AMORPHE (Malgré le muselage forcé) il a respecte les lois de la République ; Nos jeunes l’ont même très bien exprimés et compris en assumant leurs responsabilité comme future RELÈVE de notre bled tout simplement en REPRENONS le flambeau de la liberté arraché des mains des colons Français par nos moudjahidines et nos chouhadas malheureusement mis SUBITEMENT »aux oubliettes par cette nouvel caste de faux dirigeant devenus PANTOUFLARDS (Avide de ramasser des fortunes mal acquises!) Mais cette 1ére action ne suffit peut être pas??? Il faut, maintenant, à mon HUMBLE avis, maintenir toujours la pression(Dans les 48 Wilayas) sur ce système pour l’amener qu’il comprenne que son heure est finalement ARRIVER pour déguerpir et de passé la main à cette jeunesse!!!

    25
    4
    Anonyme
    24 février 2019 - 14 h 48 min

    « ………..nous pleurerons tous comme des femmes « , avertit Guessoum.
    La femme, encore la femme, toujours la femme, la femme votre cauchemar, la femme dont vous n’arriverez jamais à la cheville, bande de frustrés.
    Quand les paras de Massu faisaient la terreur à Alger, personne n’a vu les Algériennes pleurer.
    Au contraire on a vu Hassiba Ben Bouali ( une femme ! ) refuser de se rendre et accepter le sacrifice suprême.
    Pendant que le terrorisme frappait de plein fouet la femme Algérienne n’a pas pleuré et a tenu tête aux hordes sauvages.
    Peut-on dire autant du sieur Guessoum ?

    53
    5
      Algerien PurEt Dur
      24 février 2019 - 15 h 55 min

      C’est la femme aussi qui bravement nous a montre le chemin des urnes quand le GIA a menace d’assassiner tous ceux qui sortiraient de leurs maisons pour aller voter. Cette haine de la femme nous est venu du moyent orient. El haquiqua touqual.

      45
      4
    Nasser
    24 février 2019 - 13 h 54 min

    Il s’agit d’une sournoise intervention cachant mal une récupération « islamiste » de la marche! Cette « association » hypocrite, ayant eu de douteuses accointances avec le colonialisme, n’a pas droit à la parole, surtout en ces moments.
    Le moins que l’on puisse dire de cette « Association » est qu’elle se fasse oublier tout en continuant à vivre «discrètement» des subventions, sans duplicité, sans prétendre guider et tuteuriser les esprits et sans s’ingérer dans la politique surtout «éducative» qui n’est ni dans ses prérogatives ni dans ses compétences.

    41
    3
    Bouzorane
    24 février 2019 - 12 h 13 min

    Vous dites : « Pour une organisation ayant toujours évolué dans le giron du pouvoir,…, cette sortie s’apparente à une véritable dissidence. »…
    Mais les oulémas se sont toujours comportés ainsi. Pendant la période coloniale déjà, la plupart des oulémas étaient des collabos de l’administration coloniale (c’est Malek Bennabi qui le dit, pourtant lui-meme islamiste pro-egyptien). Ils ne ont rallié la cause de l’indépendance que très tardivement.

    49
    3
      Anonyme
      24 février 2019 - 14 h 17 min

      Le premier changement salutaire vers l’émancipation,le développement,le vivre ensemble serait d’éliminer les parasites qu sont les (oulémas,islamistes,zaouias)

      32
      5
    selma
    24 février 2019 - 11 h 53 min

    Une seule expression vous en dit long sur le pédigrée de l’énergumène:  » pleurer comme des femmes »
    allez au diable salafiste engraissé, il n’y a pas si longtemps, par le mécène dont vous remettez en cause l’autorité , aujourd’hui, alors, on crie au loup

    66
    7
      Borfayor Lewwel
      24 février 2019 - 12 h 57 min

      Tu m’as devancé. J’allais écrire exactement la même chose avant de voir ton poste.

      25
      2
    Laissez les hommes faire...
    24 février 2019 - 11 h 45 min

    Depuis la nuit des temps, cette djemâya marche avec le plus fort du moment. Ils sont toujours et par calcul, en retard d’un train. Ils ont eu le même comportement au déclenchement de la guerre de libération. Tout le monde le sait.

    50
    4
    Anonyme
    24 février 2019 - 11 h 06 min

    heureusement que les oulémas était la sinon ou serions nous autres pauvres algériens et quant on est malin en roule dans le sens du vent

    35
    31
    Anonyme
    24 février 2019 - 11 h 04 min

    heureusement que les oulemaes était la sinon ou serions nous autres pauvres algériens et quant on est malin en roule dans le sens du vent

    3
    33
    Zaatar
    24 février 2019 - 10 h 25 min

    Un seul commentaire: H’mida n’abdiquera jamais, et surtout il a toujours eu plus d’un tour dans son sac. En d’autres termes, si une direction ou un principe est retenu par le peuple pour désavouer totalement ce système et le mettre hors d’état de nuire, il faut garder le même car quelque soient les circonstances. Tant que le but n’est pas atteint il ne faut pas s’arrêter.

    67
    1
    Bled+
    24 février 2019 - 10 h 10 min

    La révolution Algérienne à commencé avec quelques milliers mais elle à fini avec des millions;ne jamais sous estimé la volonté d’un peuple opprimé et malmené par la corruption et l’injustice;et meme vingt ans c’est énorme;c’est trés long et le pays regeresse et nos malades meurt faute de soins et médicaments ou sont aller l’argent de pays le plus riche du continent

    35
    5
    EL Che
    24 février 2019 - 10 h 04 min

    je ne serais pas étonne si le Pouvoir et les islamistes s’entendent ! vraiment pas étonne !!

    43
    3
    Anonyme
    24 février 2019 - 9 h 45 min

    Tiens tiens il n’y a pas longtemps cette association était pour le 5e mandat ! Que s’est-il donc passé depuis pour qu’elle tourne casaque à 180 degrés ?

    76
    4
      icialG
      24 février 2019 - 11 h 52 min

      Pas la casaque le turban

      37
      2
    saad odhar
    24 février 2019 - 9 h 31 min

    AP a le chic de mettre en evidence des ou des abrutis qui revassent du 14e siecle comme le guerroum (tronc d’arbre mal brulé) de djehnmiate al3ara broutia oullama ou cet illustre inconnu pied noir d’oran , deputé de quelque part.je me pose la question pourquoi?

    30
    4
    Fi rasshoum
    24 février 2019 - 9 h 30 min

    Ta latif cette secte

    36
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.