Une source dément : «Messahel n’a pas quitté et ne quittera pas l’Algérie»

messahel Algérie rumeur
Abdelkader Messahel, ministre des Affaires étrangères. D. R.

Une source autorisée a démenti formellement une rumeur propagée sur les réseaux sociaux et selon laquelle le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et sa famille auraient quitté l’Algérie, à la veille des manifestations du 22 février.

A ce propos, la source affirme que «si le ridicule ne tue pas, la stupidité de la rumeur colportée sur les réseaux sociaux, faisant état, jeudi, du déménagement de la famille Messahel à destination de Frankfurt risque, quant à elle, de faire éclater de rire le commun des mortels». Et de poursuivre : «La photo publiée sur le compte Facebook d’un activiste notoirement connu pour sa proximité avec les parrains des terroristes sanguinaires des années 1990, montrant le ministre Abdelkader Messahel avec certains membres  de la délégation qui l’accompagnaient dans une mission à l’étranger, officiellement annoncée, est une manipulation grotesque», explique la source.

La même source conclura, à ce sujet, en insistant que «ceux qui vivent en Algérie savent que pour Abdelkader Messahel, connu pour son patriotisme, sa modestie et sa proximité citoyenne, la seule devise est : l’Algérie avant tout».

R. M.

Comment (37)

    inconnu
    22 mars 2019 - 9 h 33 min

    moi personnellement, je ne vois messahel que dans un avion en mission à l’étranger en attendant une autre .mets tes pieds un petit peu sur le sol algerien au moins pour 02 jours ya hbibi .bezzaf alik !!! merrregtha .

    Anonyme
    24 février 2019 - 12 h 40 min

    messahel depuis qu’il est là ne parle que l’expérience de l’algérie à combattre le terrorisme, pour ne pas qu’il saoule le monde avec son bla bla, et pendant ce temps là, le maroc renforce ses bases au sahara occidental. Toutes les décisions de l’europe, de l’union africaine (pourtant on nous dit quelle est plutôt proche de la vision de l’algérie, et les derniers communiqués, laissent un doute sur la question sahraoui qui favorisent incontestablement la position marocaine), et des USA (pourtant trump et bolton haïssent le maroc et on a pas su profiter de cette position qui finalement se retourne contre nous, quel gâchis!!). où est passée notre diplomatie agressive qui a fait notre force dans les années 70? aujourd’hui, on est mou, à peine audible, on se fait insulté par la france te les journaux français, pas de réponse de notre part, en france on commence à organiser minutieusement le détournement par le mensonge et manipulations vicieuses de notre histoire, de notre culture, de nos us et coutume au profit du maroc avec un silence assourdissant de nos autorités. y a t-il quelqu’un qui n’a pas peur de taper du poing sur la table au ministères des affaires étrangères??? dès qu’on touche à la moindre chose qui offusque le maroc, le roi menace et tout de suite ila eu gain de cause et des excuses, et nous pourquoi on reste muet et mou? valls a insulté les algériens avec sa photo sur bouteflika sur tweeter, et le monde entier attendait une réaction qui ridiculise la france, finalement on a gardé le silence au nom de la diplomatie responsable, et à nous les humiliations. je crois que la diplomatie du 21 ieme siècle n’est plus la diplomatie des années 30, tout comme les chefs d’Etat qui sont plus technocrates réalistes que politiciens (comme mitterrand, de gaulle, chirac, etc.), et ces chefs d’Etat ne croient qu’aux mences et aux réactions immédiates. je pense que messahel, suite aux derniers déboires, est partant d’où le rappel de lamamra par bouteflika.

    5
    7
    Anonyme
    24 février 2019 - 10 h 17 min

    EN GENERAL QUASIMENT 100% DES HAUT CADRES DE L’ETAT QUITTENT LE PAYS POUR ALLER VIVRE A L’ETRANGER DES LEUR FIN DE MANDAT. MEME CEUX QUI NOUS PRECONISENT LE MONOLINGUISME MAITRISENT EUX ET LEURS ENFANTS AU MOINS UNE LANGUE ETRANGERE.
    QUAND A CETTE INFORMATION, CERTAINES SOURCES CITENT LE DEPART DE CLUB DES PINS DE BEAUCOUP DE FAMILLE (FEMMES ET ENFANTS) VERS L’ETRANGER. EST-CE VRAIS ? EST-CE TEMPORAIRE EN ATTENDANT LE 19 AVRIL ? ALLAHOU 3ALLAM.

    8
    2
    Thebest
    24 février 2019 - 8 h 22 min

    C’est une rumeur du makhzen pour faire croire à l’opinion marocaine et internationale que messahel a failli à sa mission pour le Sahara occidental, à l’UA, au parlement européen et aux USA, et donc il a fuit l’Algérie par peur d’être jugé pour incompétence. Le Maroc ne lui pardonne pas ces propos qui traduisent la réalité que le Maroc est pays de trafic de drogue et corrupteur à tous les niveaux, et que l’argent investit en Afrique c’est juste un blanchiment de l’argent sale de la criminalité en trompant les africains. Encore une fois tous les problèmes de l’Algérie viennent du Maroc et qu’attend l’institution militaire pour enfin faire taire à jamais ses voisins diaboliques ? Qu’ils nous détruisent à petit feu? Le problème du Sahara occidental doit être réglé au plus tôt, le temps joue clairement et incontestablement contre nous et contre les sahraouis. Le Maroc est en train de montrer au monde entier qu’ils sont plus malins que nous en relation internationales. Ils ont eu et ils ont toujours ce qu’ils veulent, c’est une réalité que les algériens refusent de voir. Et jusqu’à présent c’est bourita qui marque des points.

    12
    16
    صالح/ الجزائر
    24 février 2019 - 7 h 59 min

    Comme le ministère des Affaires étrangères, dispose de porte-parole officiel , pourquoi recourir dans ce cas au service d’«une source autorisée» ? .
    Combien sont ils les ministres algériens qui ont choisi de quitter le pays et de vivre chez «la main étrangère» , après la fin de leur mission auprès les «indigènes» , bien que personne ne leur ait demandé où avez vous trouvé tout ce que vous possédez ? .

    11
    4
    Mouny
    23 février 2019 - 22 h 01 min

    Moi, je veux savoir si les autorités officielles de notre pays ont démenti le fait pour faire taire la rumeur ? C’est tout. Il faut juste un démenti avec l’apparition de Monsieur MESSAHEL à la T.V. et tout rentrera dans l’ordre. Ainsi, on fermera le bec définitivement au makhnez…..
    C’est pas sorcier pourtant. Pourquoi laisser la fausse rumeur continuer de courir et de faire malen installant le doute.

    11
    4
    MouloudZ
    23 février 2019 - 21 h 34 min

    « L’Algérie avant tout », dans le cas de Messahel ça reste à prouver . Rien n’est moins sûr. On demande à voir. Qui vivra verra. Si c’était vrai, il n’aurait pas fait partie de ce système pourri qui a conduit le pays à la situation d’aujourd’hui.

    54
    25
      Bouzid
      24 février 2019 - 1 h 32 min

      ….très bien dit……CQFD.

      12
      2
    La Viriti
    23 février 2019 - 21 h 24 min

    Messahel fait partie avec les Zerhouni Louh ou Belaiz des seuls ministres pour lesquels Bouteflika a du respect et accorde sa totale confiance.
    Les autres ….ne sont là que pour le … boulot ingrat.

    13
    2
    Kassaman
    23 février 2019 - 21 h 06 min

    «ceux qui vivent en Algérie savent que pour Abdelkader Messahel, connu pour son patriotisme, sa modestie et sa proximité citoyenne, la seule devise est : l’Algérie avant tout».
    Justement il a peut-être un peu trop de modestie, au regard du profil des autres candidats il avait largement la légitimité de lui aussi se présenter, car il nous faut quelqu’un qui maîtrise les rouages de la géopolitique mondiale et qui soit très actifs.
    Je subodore que mon commentaire recevra une flopée de pouces bas par l’armée de trolls de leur majesté alaouite.
    Et comme dirait notre cher Messahel … « makan walou! »

    44
    83
      Anonyme
      24 février 2019 - 3 h 28 min

      C’est le même patriotisme qui a poussé un ancien ministre des miujahidine d’aller s’installer à Lyon juste après avoir pris sa retraite. Pendant des longues années il exprimait son patriotisme anti français

      30
      3
    Droits Humains
    23 février 2019 - 20 h 59 min

    C’est avec ces désinformations que « les printemps arabes » ont commencé. Rappelez-vous en Tunisie, en Syrie, en Egypte, en Libye, au Soudan…
    Ceux qui tentent de minimiser ces affaires de destructions de la nation algérienne, sont complices des crimes qui s’annoncent devant nous.
    Cela commence par des appels anonymes à manifester, ensuite des dirigeants qui fuient le pays, ensuite des intrusions pour tirer à balles réelles sur les manifestants et accusé le gouvernement. La suite faire appel aux colons pour sauver les populations civiles.
    Le schéma est le même, il n’a pas changé.

    47
    71
      Mir
      23 février 2019 - 21 h 04 min

      Oui tu as raison. Il faut rester à la maison et suivre les moutons du 5e mandat. Sinon ça va être le déluge. On connaît la chanson.

      80
      25
      Mme CH
      24 février 2019 - 0 h 12 min

      Totalement d’accord avec vous Droits Humains! On sait aussi que tous les droits ont été bafoués par les voyous de la mondialisation. Aujourd’hui, les animaux ont plus de droits que les zoummes, ils ont aussi plus de cervelle que les moutons de Panurge qui suivent leurs grands maîtres de l’autre rive, au petit pas…!

      6
      6
      Moskodz
      24 février 2019 - 4 h 25 min

      @Droit Humains//Entièrement d’accord avec toi,vu le nombre de pouces en bas sur ton commentaires en est une preuve que ce site pilule de sionistes et de Makhnézistes,ce qu’ils souhaitent à l’Algérie n’est un secret pour personne.

      7
      10
      Elephant Man
      24 février 2019 - 6 h 54 min

      @Droits Humains
      Excellente analyse.

      8
      6
      Anonyme
      24 février 2019 - 7 h 53 min

      @Droits Humains 23 février 2019 – 20 h 59 min, tu es totalement à coté de la plaque et soit tu n’as rien compris soit tu veux que l’Algérie plonge encore plus.Il n’y a que 2 solutions soit on continue le statu quo avec un Président impotent et un régime plus prédateur que jamais soit on rompt avec ces pratiques détestables avec un Président valide pour une nouvelle République au service des Algériens,de tous les Algériens.

      6
      2
      MusulmanAlgérienKabyle
      24 février 2019 - 8 h 27 min

      Je partage une partie de ce que vous avez écris, mais la responsabilité de ces événements douloureux incombe aux tyrans de présidents a vie de ces pays, qui jouaient aux plus malin avec leurs peuples.

      4
      3
    Anonyme
    23 février 2019 - 19 h 49 min

    IL VA RESTER AU MOINS UN
    Et c est dommage que le ridicule ne tue pas on aurait de nouveaux gouvernements tout en économisant les frais des élections

    20
    3
    Tredouane
    23 février 2019 - 19 h 33 min

    La NATION n’a rien contre les gens commis d’États qui son dans les institutions ,au contraire la Nation Protégera tout les Hommes fidèles qui ne fond que leurs travail,la stabilité du fonctionnement des institutions dois être assuré, toute fois la Nation revendique le démantèlement des réseaux dangereux pour la sauvegarde de l’État

    49
    61
    Ahmed
    23 février 2019 - 19 h 24 min

    « Proximité citoyenne » (sic), écrivez-vous !

    Là aussi, le ridicule (cette fois-co sémantique) ne tue pas mais, rassurez-vous, il permet tout de même de libérer un rire salutaire.

    26
    10
    NORD DEAN
    23 février 2019 - 18 h 48 min

    Quelque soit le lieu, quelque soient nos actes, on fini toujours par se faire rattraper par l’histoire, dans la vie ou … dans l’au-delà.

    37
    7
    Anonyme
    23 février 2019 - 18 h 21 min

    Probablement une rumeur colportée par les éléments du makhzen. Mais aucune crainte les Algériens savent reconnaître les intrusions trolls du makhnez.

    50
    41
    Confidentiel
    23 février 2019 - 18 h 18 min

    J’ignore s’il a vraiment quitté l’Algérie mais comme ont dit il n’y pas de feux sans fumée.
    Il y a effectivement des responsables qui ont transféré leurs proches en France et au Maroc et peut être a d’autres pays.

    54
    35
    Kératine
    23 février 2019 - 17 h 59 min

    Pourquoi la rumeur concerne spécialement Abdelkader Messahel, suivez mon regard les amis…

    78
    12
    fatigué
    23 février 2019 - 17 h 59 min

    De toutes les façons, beaucoup partiront avec leurs familles d’ici le 18 avril et surtout JUSTE APRES.

    64
    29
      Anonyme
      23 février 2019 - 19 h 37 min

      à Fatigué

      InchaAllah

      15
      11
    Anonyme
    23 février 2019 - 17 h 25 min

    Les vrais patriotes algériens de souche qui occupent un poste au pouvoir, doivent faire la preuve maintenant ou jamais, de leur désaccord avec le 5e mandat et démissionner immédiatement, le peuple a dit non au 5e mandat, au système en place aux mafieux qui ont pris l’Algérie en otage, il leur a montrer le chemin.

    75
    23
    Réseau 16
    23 février 2019 - 17 h 23 min

    Y’a pas de fumé sans feu,la majorité des familles de certains dirigeants sont déjà regagner l’étranger, d’ailleurs tout nos dirigeants consul vice consul,et cadres consulaires travaillant en France ont bénéficié de la nationalité Française contre quelques confidences, mais la vérité blessse surtout nos dictateurs (…)

    68
    36
      Nationfirst
      23 février 2019 - 19 h 11 min

      @reseau16 Il n’y a pas de fumée sans feu c’est l’expression typique des racontards, des porteurs de rumeurs infondées.
      Je peux dire tout ce qui me passe par la tête et dire ensuite il n’y a pas de fumée sans feu???
      Messahel est l’un des rares patriotes qui pensent à l’intérêt de l’Algérie avant tout, lui et Lamamra sont visées par le Makhzen qui gagnerait à ce que la situation en Algérie pourrisse.

      39
      53
        Réseau 16
        23 février 2019 - 19 h 41 min

        nationafrit,le rencontard c’est bien toi,ton héro Massahel est membre du clan d’Oujda,et il n’arrive pas a la cheville de Lamamra, alors avant de raconter n’importe, vérifié avant, quand a mes propos j’ai les preuves et noms,un cireur reste un cireur

        67
        30
    bozscags
    23 février 2019 - 17 h 20 min

    apres les elections du 18 avril oui peut-etre.

    24
    18
    Anonyme
    23 février 2019 - 17 h 20 min

    .«ceux qui vivent en Algérie savent que pour Abdelkader Messahel, connu pour son patriotisme, sa modestie et sa proximité citoyenne, la seule devise est : l’Algérie avant tout»….Tout a fait..Mr Messahel est l un des rares hommes politiques Algeriens qui n a qu une seule preoccupation et une seule priorite c est de defendre les interets de l Algerie et des Algeriens dans le monde….point barre…

    60
    88
    Bouzorane
    23 février 2019 - 17 h 19 min

    Je suis pour la fin de ce régime mais ne touchez pas à Messahel!… Il est l’exception qui confirme la règle!

    39
    65
    Anonyme
    23 février 2019 - 17 h 10 min

    Mais est-ce que «l’Algérie avant tout» est forcément liée à un indispensable 5ème mandat pour fakhamatouhou ?
    C’est LA question qu’il faut se poser et à laquelle il faut, en son âme et conscience, apporter une réponse honnête et responsable, monsieur Messahel.

    42
    9
      Zenaty
      23 février 2019 - 17 h 43 min

      Algérie avant tout. Simplement la Paix et la République. Et surtout pas les Barbus et les Traites…

      50
      8
    MELLO
    23 février 2019 - 16 h 58 min

    La source, que de sources affirmant depuis des années le contraire de ce que les Algériens ont pu constater de visualiser. Ces sources, aussi nombreuses , sont taries et n’apportent rien de bon au pays. Mr Messahel, s’il est vraiment aussi patriote et nationaliste qu’on le laisse entendre, doit réagir et refuser la candidature de son président malade. Il a un poids non négligeable dans la balance de décision. S’il veut quitter le pays, c’est qu’il ne veut pas cautionner ce que le pouvoir prépare.

    42
    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.