Des milliers de manifestants marchent à Alger-Centre

8 mars
Manifestation contre le cinquième mandat. D. R.

Par Hani Abdi Des milliers de manifestants, répondant à l’appel pour manifester contre le cinquième mandat, sont actuellement à Alger-Centre. Leurs rangs ne cessent de grossir. Menus de pancartes et banderoles plaidant pour le changement, ces manifestants se regroupant au niveau de la Grande-Poste. Même topo à la place du 1er-Mai, où des milliers de manifestants sont déjà là. A la place des Martyrs et à Bab El-Oued aussi des milliers de manifestants sont également dans la rue.

Les manifestants arrivent de tous les quartiers de la capitale. La place du 1er-Mai commence à noircir de monde

Nous avons appris que des milliers de manifestants sont bloqués dans la périphérie d’Alger, notamment à Bab-Ali, Rouiba et Réghaïa. Les trains et les bus des voyageurs ont été également bloqués à la périphérie d’Alger.

Tous les partis de l’opposition et les organisations syndicales autonomes et les animateurs de la société civile ont appelé à la mobilisation massive pour une véritable démonstration de forte du rejet du peuple algérien du cinquième mandat. Les appels à la vigilance et à la préservation du caractère pacifique de ces marches ont été lancés.

H. A.

Comment (15)

    Anonyme
    2 mars 2019 - 13 h 44 min

    Un grand bravo au peuple algérien qui a compris, sans l’aide des « opposants » corrompus et encore moins des gouvernants incompétents, hypocrites et assoiffés d’argent facile, toute l’importance que revêt la conquête de la liberté et de la démocratie au regard de l’opinion internationale.
    Si les maffiosis qui nous gouvernent font toujours la sourde oreille, il faudra déclencher une GREVE GENERALE HUIT JOURS, comme celle de mars 1957, qu’avait organisé le regretté Abane Ramdane et qui eut un retentissement décisif à l’échelle internationale pour la conquête de notre indépendance.

      soleil
      2 mars 2019 - 16 h 17 min

      le peuple a encore une fois prouver sa maturité,le message est lancer aux responsable politique de tous bords,surtout ceux qui détienne les commandes de ce pay,ne soyer pas sourd,et aveugle,votre obstinations,nous choque,vous essayer de nous dire que soit c est vous ou le déluge,soyer responsable et patriotique,le peuple ne veux pas un président malade et en incapacités,laisser le se reposer,il a fait sa part de travail laisser nous une bonne image de lui avant que tous bascule dans l horreur,oui j ai peur pour mon pay,un dérapage est vite arriver,et les manipulations, de nos ennemie qu il en revienne pas,aucun policier dans les manifestations de biskra,ourgla,aucun débordement,le peuple a montrer un civisme incroyable,vive l Algérie,et restons responsable

    ripper
    2 mars 2019 - 0 h 17 min

    Une balade qui ne ment pas, un plébiscite qu’on ne peut traficoter, mieux qu’un referendum.
    Maintenant le monde entier le sait.

    Tinhinane-DZ
    1 mars 2019 - 22 h 24 min

    On retrouve le peuple Algérien
    On retrouve le DRAPEAU Algériens
    On retrouve le patriotisme des Algériens

    Finalement, les bateaux de la drogue n’ont pas pu tuer l’AMOUR des Algériens à leur Patrie.
    Vive l’Algérie Algérienne !!

    Anonyme
    1 mars 2019 - 21 h 33 min

    On voit bien que « echa3eb rah farhane » dixit Ouyaya.

    Vroum Vroum 😤..
    1 mars 2019 - 20 h 53 min

    C’est le moment de la soupape de sécurité , les manifestations , la parole se libère et c’est la gloire du Peuple actuellement et aucun Homme Politique n’a le droit de voler la vedette au Peuple ou utiliser les Manifestants pour sa Gloire, c’est le jour du Peuple , et ensuite que les candidats se montrent et développent leurs programmes ,…Normalement c’est quelques mois avant que les candidats se présentent et parlent de leurs programmes à la Télé , Journaux , ce qui aurait desamorcer la tension , mais peut-être que cette erreure à permis au Algériens de manifester leur opposition à un système à bout de souffle..la Fin d’un cycle et un autre se construit sur l’ancien , ..L’Algérie se construit et avance , les manifestations font parties du remède . .Heureusement qu’on a pas un Castaner en Algérie …Que l’Algérie prospère dans la paix et réussite .

    Mir
    1 mars 2019 - 18 h 44 min

    – Démission du Gouvernement
    – Annulation du 5e mandat
    – Dissolution de toutes les assemblées « élues »
    – Une période de transition sous la direction d’un Gouvernemnt provisoire d’Unité nationale
    – Mise en place de mécanismes pour des élections transparentes sous la supervision d’une commission indépendante
    LA DEMOCRATIE EST EN MARCHE

    Zaatar
    1 mars 2019 - 18 h 42 min

    Devant cet état de fait, devant ces milliers, voire ces millions de manifestants (je ne connais pas les chiffres mais je sais qu’ils sont nombreux ces manifestants ), on n’a pas vu ni entendu un seul des responsables du pays dire un mot. J’aurais souhaité entendre certains d’entre eux parler et disserter sur ces algériens descendus dans la rue crier leur ras le bol, non pas du cinquième mandat uniquement, mais de tout le système qui tient le pays voilà près de 60 ans. J’ai été enthousiasmé d’entendre l’un des manifestants répondre à Ouyahia lui disant qu’on n’est pas la Syrie. Que nous sommes des Algériens, toi le minable qui voudrait nous brandir le spectre de la désolation en conséquence de nos manifestations. Mon souhait, pour une première phase de changement du système, serait que Bouteflika se retire et que l’on donne du temps à ces élections (report) car il y a des personnalités qui ne veulent pas se présenter à cause de la candidature de Bouteflika. Le peuple, tel que je vois ces manifs non violentes, pourra surveiller ces élections, du moins on l’espère. Cependant, le système est le système, H’mida est imprévisible, et il faudra très certainement s’en méfier encore.

    Felfel Har
    1 mars 2019 - 18 h 33 min

    Quand le peuple n’a plus confiance en ses dirigeants, il se fait fort de le faire savoir et de manifester sa colère, dans la rue s’il le faut, puisque sa voix n’est pas entendue, étouffée, bâillonnée et n’est pas prise en considération.
    Prendre le pouvoir par la force et par la ruse, tenter de le garder contre la volonté du peuple prend la forme d’un défi et ouvre la voie à des manifestations populaires pour exprimer le refus du coup de force.
    Selon Napoléon Bonaparte « on ne conduit un peuple qu’en lui montrant un avenir….. » C’est à cela qu’on reconnaît un leader, un vrai, un chef, un président légitime et crédible.

    Fellag
    1 mars 2019 - 18 h 14 min

    La renaissance de la fierté Algérienne;l’Algérien est un Phénix il rené de ses cendres;les destructeurs de la nation Algérienne DEHORS,le pouvoir revient aux Algériens pure souche

    Anonyme
    1 mars 2019 - 17 h 32 min

    Vous écrivez des milliers en fait ils étaient des centaines de milliers dans les villes moyennes. A Alger ils étaient selon mon estimation entre 800 000 et 1 million de citoyens qui ont dit : NON AU 5e MANDAT.
    La manifestation historique d’aujourd’hui 1er Mars 2019 à travers le territoire national a drainé 10 fois plus de personnes que celle historique elle aussi du 22 Février 2019.

    Ayweel
    1 mars 2019 - 17 h 20 min

    Une nouvelle page d’histoire s’ouvre, sur sa première ligne est écrit : en ce premier jour de mars 2019 le peuple Algérien à démontré qu’il est plus conscient, plus mûr et plus sage que ceux qui le gouvernent. Ce jour va restituer le FLN AU peuple pour , à son tour, le remettre une fois pour toute au musée de l’histoire algérienne.

    La Viriti
    1 mars 2019 - 17 h 12 min

    Les chyattes les naturalisés et les traîtres se terrent de nouveau comme avant 1999.
    Ce sont les petites mains de ce clan apatride. Il doivent rendre ce qu’ils ont volé et dégager

    Chibl
    1 mars 2019 - 16 h 43 min

    Ouyahia tu es ou, Sellal tu es ou, Gaid Salah dis quelque chose, votre place est en prison au meilleur des cas.

    Tredouane
    1 mars 2019 - 16 h 13 min

    Nous sommes unique,la Nation Algérie est unique dans ces revendications,les médiocres corrompu sont certainement une minorité ,au lieu de brandir la peur faite le ménage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.