Marches contre le 5e mandat : Alger-Centre envahi par les manifestants

Manif
Les manifestations des Algériens opposés au 5e mandat ce vendredi. New Press

Par Sadek Sahraoui – Les Algériens sont descendus aujourd’hui plus tôt que d’habitude dans la rue, pour le troisième vendredi de suite, pour s’opposer à la candidature du président sortant, Abdelaziz Bouteflika, pour un 5e mandat et demander l’annulation de l’élection présidentielle prévue pour le mois d’avril prochain. A Alger, la population, munie de drapeaux, a déjà commencé à occuper la place mitoyenne à la Grande-Poste dès les premières heures de la journée.

Au moment où nous mettons en ligne cet article, ils étaient déjà plusieurs centaines à scander des slogans appelant le Président à renoncer au 5e mandat. Un début de rassemblement a également été observé du côté de la place du 1er-Mai où de très nombreuses personnes reprennent actuellement en chœur des appels au changement et à la démission d’Abdelaziz Bouteflika.

Après avoir longtemps tergiversé, le candidat à la candidature, le général Ali Ghediri, s’est joint aux manifestants, ce qui pourrait  constituer le prélude à son retrait de la course à la magistrature suprême. Les autres villes du pays ne sont pas en reste puisque des manifestations ont lieu dans l’est et le sud du pays.

Cette nouvelle journée de mobilisation intervient au lendemain de la publication d’un communiqué par un groupe de partis de l’opposition, réunis au siège de Talaie El-Hourriyet, dans lequel il estime que «la tenue des élections dans cette conjoncture constitue un véritable danger pour la sécurité et l’unité du pays». Le communiqué ayant sanctionné cette rencontre a salué en outre «la contestation pacifique» du cinquième mandat, ainsi que «l’élargissement de la mobilisation populaire». L’opposition condamne, par contre, «l’entêtement du pouvoir, qui persiste à ignorer les revendications du peuple».

S. S.

Comment (10)

    ZORO
    8 mars 2019 - 19 h 31 min

    مَوطني الجلالُ والجمالُ والسَّنـاءُ والبهـاءُ في رُبـاك والحيــــــاةُ والنّجـــــــاةُ والهـناءُ والرّجاءُ في هـواك هل أراك سالماً مُنعّـماً وغانماً مُكرّماً هل أراك فـي عُلاك تبلغُ السّماك مَوطني الشبابُ لن يكلَّ همُّهُ أن تستقـلَّ أو يبيد نستقي من الرّدى ولن نكون للعـدى كالعبيد لا نُريد ذُلّنا المؤبّدا وعيشنا المُنكّدا لا نُريد بل نُعيد مجدنا التّليد مَوطني موطني الحسامُ واليراعُ لا الكلامُ والنزاعُ رمزنا مجدُنــــــا وعهدُنــــــــا وواجبٌ إلى الوفا يهزُّنا عِزُّنا غايةٌ تُشرف ورايةٌ تُرفرفُ يا هَنَاك في عُلاك قاهراً عِداك موطني
    Poème. Dédié à toute la jeunesse algerienne qui s efforce à réussir le changement que nos générations n ont pu operer.

    Socrate
    8 mars 2019 - 19 h 24 min

    Il faudrait une grève générale qui bloque le pays pour que le régime lâche vraiment. Surtout une grève qui touche au porte-monnaie c-à-d la Sonatrach !

    2
    7
    ALI BEY
    8 mars 2019 - 19 h 08 min

    Le soulèvement opprimé;malmené;oublié,racketté et sous estimé;l’heure est arrivée pour que ce peuple prend son destin en main;plus besoins de clans et de familles mafieuse,ni de rois;ni de dictateurs

    10
    Vroum Vroum 😤..
    8 mars 2019 - 18 h 55 min

    Ceux qui sont derrière le Cinquième Mandat tiennent une passoire pour cacher la Lumière , ils vivent dans l’ombre et détestent la Lumière , ils sortent que la nuit …et le jour venu utilisent leur Passoire . .Bien mal acquis ne profitera jamais…Le Cinquième Mandat les aura dévoilé , usurpation de Pouvoir , garder le Fauteuil et même vous pouvez l’emmener dans l’au-delà tel Pharaon avec son Trésor …. Tout le monde connaît l’histoire de Pharaon …Le Pouvoir rend aveugle au point de se promener avec sa Passoire !!… jusqu’à utiliser un Tableau pour s’y maintenir ! ..Un Tableau Président !!?…Mais qui va vous croire , pas même vous . .Le Peuple est dans la Rue , la glace est brisée , l’été approche , il sera rude …Vive l’Algérie. .

    Zaatar
    8 mars 2019 - 18 h 35 min

    En toute logique et au vu de l’obstination du pouvoir à vouloir rester, il faudrait que ces manifestations s’intensifie jusqu’au 18 avril avec une consigne et un slogan supplémentaire personne ne doit aller voter. Ce régime de bananes doit comprendre que c’est le peuple qui décide.

    Anonyme
    8 mars 2019 - 18 h 03 min

    Cette fois ci tab djanak taa essah ya fakhamatouhoum.

    Felfel Har
    8 mars 2019 - 17 h 22 min

    J’ai 70 ans et je dois dire que, depuis les célébrations de notre fête d’indépendance, je n’ai jamais vu autant de monde manifester dans toutes les rues de toutes les villes et villages d’Algérie. En regardant les images diffusées par une chaîne de télé étrangère, j’ai été envahi par un sentiment de fierté d’appartenir à ce peuple irréductible et invincible quand il décide de s’unir contre l’arbitraire que lui font subir les soudards du vizir.
    Non! Le peuple algérien que je croyais soumis, apeuré relève la tête et il clame haut et fort son désir de justice, de liberté, de progrès et de prospérité en s’opposant au 5ème mandat, celui de la forfaiture, de la lâcheté, de la honte. » Nowhere to go but down! » s’écrient les défenseurs des équipes de football américain en plaquant leurs adversaires à terre. C’est le sort que nous devons faire subir aux chiyatine du clan.
    De ma lointaine terre d’exil, je crie Tahya El Djazaïr hourra democratiya, Yahia Cha3b! Notre unité, notre détermination, notre respect de la chose publique, notre calme nous rapprochent de notre objectif.
    Joyeuse Fête du 8 mars à toutes mes soeurs et tantes algériennes!

    13
    Nacer
    8 mars 2019 - 16 h 48 min

    Il faut absolument que les manifestations restent pacifiques , vive l’Algérie!

    20
    Anonyme
    8 mars 2019 - 15 h 41 min

    Je suis loin de l’algérien , mais quand même mon soutient au Peuple et au futur que j’espère meilleur pour pour le pays ou je suis ne. l’Algérie est pour le moment entrain de montrer au Monde , un Peuple uni, non Violent , et avec le sens et respect du civisme , c’est franchement très beau , compare aux autres pays a l’Est qui n’ont pas eu de changement et une extreme violence , j’espère que cela ne sera jamais le cas en Algérie. Power to the People.

    22
    BabElOuedAchouhadas
    8 mars 2019 - 15 h 31 min

    J’en arrive aujourd’hui à douter avec conviction si Bouteflika et ses sbires aiment l’Algérie et respectent son peuple.
    Moralité : ils doivent DEGAGER pacifiquement tout en préservant notre pays vis à vis duquel le Régime MakhNazi souhaite un plongeon dans une autre décennie noire permettant à M6 de maintenir sa colonisation Sahara occidental.

    12
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.