Selon des sources proches du candidat : Ghediri va se retirer de la présidentielle

Ghediri candidature
Ali Ghediri. D. R.

Par R. Mahmoudi Après avoir maintenu sa candidature vaille que vaille, en assumant son choix d’aller jusqu’au bout, le général Ali Ghediri se serait finalement résolu à l’idée de se retirer de la course.

Selon le quotidien arabophone El-Bilad, citant des sources proches du candidat, Ali Ghediri ne va pas attendre les résultats du Conseil constitutionnel, prévus le 13 mars, pour annoncer son retrait. Il est très probable qu’il l’annonce, d’après la même source, aujourd’hui vendredi ou samedi.

Si, du point de vue juridique, un éventuel retrait du candidat Ali Ghediri ne peut être accepté, conformément aux dispositions de la Constitution et de la loi électorale, l’absence d’un concurrent sérieux à cette compétition risque de porter le coup de grâce au processus électoral déjà très fragilisé par la poursuite des contestations populaires et les pressions accrues exercées par l’opposition.

Qu’est-ce qui aurait décidé Ghediri à abandonner la course à la dernière minute ? Le retrait inopiné de ses principaux collaborateurs ne semble pas l’avoir affecté. Dans une déclaration, mercredi, il avait, au contraire, donné l’impression d’être déterminé à poursuivre son «combat». «Les batailles perdues sont celles qui ne sont pas menées», soutenant que «la bataille pour le changement a commencé» et que «les prémices de la victoire commencent à poindre à l’horizon».

Il semble bien que sa décision est déterminée par l’évolution de l’attitude de l’état-major de l’ANP. Dans sa dernière sortie, Ghediri, réagissant à la première déclaration d’Ahmed Gaïd-Salah, estimait que «les menaces brandies par certaines parties sont obsolètes» et qu’«elles visent à permettre aux artisans du quatrième mandat de se maintenir sous la férule d’un Président malade et de continuer d’agir comme s’ils étaient les tuteurs de la nation». L’ex-directeur central du ministère de la Défense national assurait néanmoins que «l’opinion des individus ne représente pas forcément celle des institutions», tout en affirmant, sur un ton menaçant, que «le peuple est la seule source de légitimité de tout responsable, quelle que soit l’institution qu’il dirige».

Entretemps, le chef d’état-major de l’ANP a fait de nouvelles déclarations beaucoup plus conciliantes, laissant entrevoir une évolution positive de la situation.

R. M.

Comment (60)

    online hackers
    9 septembre 2019 - 0 h 14 min

    Nous avons mis 130 ans pour sortir les Français; nous mettrons encore plus de temps à sortir leurs remplaçants. Deux raisons : 1) les Français et leurs remplaçants sont doublement plus forts; 2) la guerre d’indépendance est autrement plus facile à mener que la lutte des classes.

    Feriel
    9 mars 2019 - 18 h 09 min

    « El-Bilad » n’est pas une source fiable. Ils ont déjà fabriqué une fake video contre Mr Ghediri:
    https://rasd-presse.com/2019/03/08/قناة-البلاد-تفبرك-فيديو-ضد-علي-غديري/

    De toute évidence, c’est un homme déterminé. Il a énoncé sa stratégie dès le départ, et s’y tient. Je suis sûre à 100% qu’il maintiendra sa candidature jusqu’au bout.

    Feriel
    9 mars 2019 - 17 h 55 min

    « El-Bilad » est loin d’être une source fiable. Ils ont déjà fabriqué une fake video contre Mr Ghediri:
    ….
    De toute évidence, Mr Ghediri est un homme déterminé. Il a énoncé sa stratégie dès le départ et s’y tient. Je suis sûre à 100% qu’il maintiendra sa candidature jusqu’au bout.

    Un Seul Hero, le Peuple - Un seul Ennemi, la Fraude: Avis aux Juristes
    9 mars 2019 - 7 h 41 min

    Je ne suis pas Juriste mais, je me permets neanmoins de soummettre une idee

    Proposition de Bureau National et comites populaires locaux de surveillance des elections et des libertes publiques

    1. Organisation d’une Conference Nationale de Transition, pour definir les reglements, la mise en place et le Fonctionnement d’un Bureau National et de comites locaux de surveillance des elections et des libertes publiques.

    2. La conference designe des membres du Bureau National de Surveillance des Elections et des libertes publiques qui ne seront confirmes qu’a l’issue du Referendum populaire et qui doivent mettre en place les comites Locaux de Quartier d’APC et de Wilaya..

    3. Designation des Comites locaux de Surveillance des Elections et des libertes publiques.

    Des representants locaux de surveillance des elections et libertes publiques sont designes pour 2
    Elections uniquement, ne doivent pas appartenir a un parti politique ou organisation apparentee et
    preter serment devant le Peuple.

    Chaque Comite Local designera 3 Representants par Bureau de Vote du Quartier.
    Les representants des Bureaux de Vote de quartier elisent, a leur tour 3 representants pour chaque
    APC, parmis leurs pairs et a Bulletin Secret lors de séances publiques.
    Les Representants des APC elisent a Bulletin Secret, parmis leurs pairs, lors de séances publiques,
    3 representants de Wilaya.

    Tous les representants des conseils de surveillance devront preter serment devant le Peuple lors de reunions publiques.
    La designation des representants Quartier/APC/Wilaya de surveillance des elections devra etre validee par 2 Juristes independants, non originaires de la Wilaya et designes par le Bureau National.

    4. Le 08 Mai 2019, Election publique par les representants des Comites Locaux des membres du Bureau National pour les 2 elections suivantes uniquement et prestations de serment.

    5. Elections Presidentielles 15 juin 2019, sous la surveillance du Conseil Electoral

    6. Designation de nouveau Gouvernement

    7. Elections Legislatives 05 Juillet 2019, sous la surveillance du Conseil Electoral

    8. Demarrage de travaux de revision de la Constitution

    9. Referendum le 01er Novembre 2019

    10. Publication

      Feriel
      10 mars 2019 - 19 h 37 min

      Merci beaucoup pour cet effort! Je ne suis par juriste non plus mais, en tant que citoyenne, ce que je craindrais en cas de période de transition, c’est que certains en profitent pour réintégrer des membres du FIS dissous dans le paysage politique. En effet, j’ai l’impression que l’opposition chez nous n’est pas assez populaire, et elle est de plus très divisée. Bien sûr, ce que je vais dire ne s’applique pas à tous, mais j’ai peur que la tentation de faire appel à l’électorat obscurantiste soit irrésistible pour certains…

    Anonyme
    9 mars 2019 - 0 h 35 min

    Il peut maintenir sa candidature et soutenir le peuple non ?
    Si il se retire, il restera qui si les élections ne sont pas annulées ? Sans compter que le conseil constitutionnel ne s’est pas encore prononcé sur la validité des candidatures

    La Honte
    9 mars 2019 - 0 h 11 min

    ….
    Tout par en vrille plus rien n’est contrôler par qui que ce soit.
    Ça fuse dans tout les coins de manière anarchiques.
    Il n’y a pas d’encadrement n’y meneurs , pas de responsables aucun mots d’ordres venu d’un Q.G .
    Là croyais moi que ci la cacophonie continue comme ça des des opportunistes de la subversion du K.O. vont prendre les choses en mains pour amorcée une triple décennies méga puissance 10.
    Moi et ma famille finalement nous ne nous déplacerons pas voté .
    Ça ressemble à tout sauf à une élection.
    Faites sans nous.

    Anonyme
    8 mars 2019 - 22 h 07 min

    Ils veulent nommer Zitout et derradji comme représentant du peuple. Un mouvement de récupération de la voix du peuple Algérien est en marche.
    https://www.youtube.com/watch?v=m7kfPnERSZY

      Ayweel
      8 mars 2019 - 23 h 20 min

      Y’a pas plus dangereux que ce zitout, une personne qui a passé des année à diffusé les mêmes insultes envers tout algérien qui n’adhère pas à sa thèse et à la thèse des islamistes. une personne avec un comportement agressif, arrogant, qui se prend pour intellectuel, politicien, historien alors qu’il est complètement déphasé. il se prend pour diplomate, alors que le seul poste de diplomatie qu’il a exercé est un poste d’agent de l’ambassade en Libye, et il faut voir comment il la eu, avec une grosse chitta

    Anonyme
    8 mars 2019 - 21 h 47 min

    Ca devient un printemps kharab

    https://www.youtube.com/watch?v=m7kfPnERSZY

    Anonyme
    8 mars 2019 - 21 h 45 min

    Je crois qu’il un VRAI danger.

    Zitout et Hafidh Derradji se proclament meneurs.

    https://www.youtube.com/watch?v=m7kfPnERSZY

    On veut donner l’Algérie aux Qataris.

    NON je ne marche plus.

      Moh
      9 mars 2019 - 0 h 09 min

      Si cette information s’avère véridique c’est que la clique de Bouteflika en partant veut se venger du peuple en lui imposant ces deux lascars car ce n’est pas eux qui demanderont des comptes aux proches de Bouteflika aux sujet des détournements et crimes économiques.

    Mahboul
    8 mars 2019 - 20 h 32 min

    Info ou intox……moi je ne comprends pas je suis peut etre idiot mzis il y 20 candidats tous les journalistes ou pretendus tel d acharnent sur ali ghediri pour retirer sa candidature que fzites vous des 17 autres…. N est ce pas de l infantilisme……k

    Anonyme
    8 mars 2019 - 19 h 29 min

    Et c’est vous qui dites d’argumenter! Alors que la plupart de vos réparties n’argumentent pas ou se réduisent à dire: »Très bon article » et picitou. Je suis d’accord avec Anonyme 08/3/2019 8 h 11 min votre place est dans un zoo. Dans la savane vous risquez d’énerver les éléphants qui aiment la liberté.

    Anonyme
    8 mars 2019 - 19 h 19 min

    Que prépare Zitout.
    Il se prépare à rentrer en Algérie.

    UV Vérité
    8 mars 2019 - 18 h 18 min

    Mon rêve de voir Mme Zoubida Assoul, Présidente et Mr Ait Larbi premier Ministre

    Bouzorane
    8 mars 2019 - 17 h 44 min

    De toute façon, il n’a pas la carrure d’un Président de l’Algérie!
    Depuis l’annonce de sa candidature, il a cumulé les boulettes et les contradictions.
    Au forum de Liberté, il nous a religieusement récité, comme un petit écolier, un poète egyptien!
    Ailleurs, il a d’emblée déclaré que l’Algérie « fait partie du monde arabo-musulman »!
    Non Monsieur, L’Algérie ne fait partie de rien du tout. L’Algérie Algérienne et Algérianiste!
    Il parle de « rupture » et de « 2ème République » alors qu’il ne saisie même pas le sens de ces formules, intoxiqué qu’il est par le baathisme pro-egyptien!
    Une 2ème République, c’est avant tout l’abandon pur et simple de toute idéologie internationaliste et l’instauration d’un Ultra-Nationalisme Algérianiste pur et dur.
    L’Algérie doit enfin apparaître, aux yeux du monde entier, comme une NATION, une vraie!
    L’Algérie ne doit plus être assimilée à un groupement régional quel qu’il soit : ni monde musulman ni monde arabe, ni Maghreb, ni Afrique du nord, ni MENA… L’Algérie doit s’inspirer du modèle américain qui a su opérer une rupture totale avec l’Europe (guerres contre l’Angleterre, la France, l’Espagne) s’est libéré de « l’appartenance européenne » et a évolué d’une manière autonome. Et le résultat est là : ce n’est plus les USA qui sont sous tutelle européenne, c’est l’inverse.
    Après la décolonisation de 1962, l’Algérie doit consolider son indépendance et sa souveraineté. Elle doit se libérer des peurs et des sentiments d’insécurité qui la poussent jusqu’à aujourd’hui à se chercher des « alliés », des « frères »,…Nous devons être courageux et pragmatiques pour pouvoir évoluer dans ce monde avec autonomie, défendre nos intérêts et nous imposer (non pas en tant que musulmans, arabes, berbères, nord africains, axe de la résistance,….mais en tant que NATION ALGERIENNE tout simplement)
    Nous devons nous habituer à utiliser le terme « NATION ALGERIENNE », le promouvoir et le généraliser, le substituer à toutes les chimères (nation arabe, oumma islamique, uma, tamezgha, axe de la résistance à l’occident et au sionisme….)
    Le terme « FRÈRE » doit être exclusivement réservé à nos compatriotes. Les algériens sont frères entre eux. Nous n’avons pas de frères en dehors de nos frontières, seulement des intérêts.
    Tous les moyens sont bons pour défendre nos intérêts, même militairement.
    Dieu est juste et équitable. Il permet à toutes les nations de devenir, chacune à son tour, le peuple élu du moment.
    L’avenir appartient donc aux peuples qui n’ont pas encore eu leur période de domination.
    Nous pouvons tirer espoir de notre souffrance même. Nous sommes le peuple de l’avenir, précisément par ce que nous n’avons pas été leaders dans le passé. Il suffit d’y croire et travailler pour !
    Donc, Ni l’arabo-islamisme de Ghediri, Ni le Nord-africanisme de Said Sadi, Ni l’indépendantisme des dirigeants actuels (indépendantisme hérité de la guerre d’indépendance et toujours en vigueur, après 60 ans d’indépendance!)
    C’est cela, UNE 2ÉME RÉPUBLIQUE
    « 2ème République » rime avec « 2ème Reich »
    Il y a des similitudes insoupçonnées entre l’Algérie et l’Allemagne. Les allemands ont subi, comme les algériens, l’invasion et la violence étrangère (romains, suédois, français, autrichiens..). Ils ont été, du fait de leur division, une proie facile pour les envahisseurs. Les allemands ont subi tellement de violence, que cela provoqua chez eux des traumatismes psychologiques profonds.
    A titre d’exemple voici ce que disent les historiens à propos des allemands suite au traumatisme de la guerre de 30 ans (1618-1648) : « à tel point que les murailles et les constructions médiévales ou préhistoriques allemandes avaient perdu leurs anciens noms pour prendre celui de remparts suédois….la guerre avait rompue l’enchaînement des souvenirs…plus aucuns des survivants n’était en âge de se souvenir de leur vie avant la venue des suédois »… (Histoire de la Prusse, C. Clark, p48-49)
    Rupture de la mémoire collective, déni de soi, schizophrénie, violence,….sont les effets poste traumatiques qu’on constate chez les allemands et les algériens.
    Les allemands ont vécu les mêmes souffrances que nous, mais ont eu la chance d’avoir des hommes exceptionnels qui les ont guidé vers le salut.
    Il y eu certes des hommes d’état comme Bismarck, l’architecte du 2ème Reich et de l’unification allemande de 1871. Il y a eu aussi des intellectuels nationalistes, tel que le philosophe Fichte, qui ont développé le sentiment national allemand.
    Fichte et d’autres intellectuels (ex: les frères Grimm, 2 linguistes qui ont réhabilité la langue et les traditions allemandes, les philosophes « anti-lumières » tel que Herder,…) ont inspiré le 2ème Reich de Bismarck et l’avènement d’une Allemagne unifiée, puissante et rayonnante.
    C’est ce point qui fait toute la différence entre les allemands et nous : De Saint Augustin à nos jours, l’Algérie n’a jamais connu d’intellectuels capables de guider le peuple…. Nos intellectuels on toujours été déconnectés de la réalité algérienne
    Après 3 siècles de domination étrangère, après les multiples conflits, après le ratage de tous les grands RDV de l’humanité et de toutes les révolutions (scientifique, industrielle, nationaliste, politique,…), après toutes les pathologies cumulées(effets post-traumatiques de la colonisation, acculturation, intoxication à la religion, manque de repères, manque de sentiment d’unité national, manque de nationalisme,…), nous avons besoin de penseurs (philosophes, sociologues, psychologues, anthropologues, linguistes,..) pour traiter toutes ces pathologies.
    En résumé, 2 éléments capitaux pour définir la 2ème République que nous souhaitons tous : une idéologie et un projet de société.
    1- l’Ultra-nationaliste Algérianiste comme idéologie, en substitution de toutes les chimères internationalistes : arabo-islamisme, Nord-africanisme, indépendantisme, démocratisme (droit de l’hommisme, modernisme, laïcisme, égalitarisme, féminisme, islamisme, homosexualisme, minoritarisme,..),… et seuls les jeunes sont capables de porter le Nationalisme. Donc, place aux jeunes!
    2- Un projet de société qui doit, avant tout, traiter les effets post-traumatiques de la colonisation.
    Nous avons souffert, nous souffrons toujours et nous continuerons à souffrir !!
    Le « Projet de Société » doit commencer par traiter cette souffrance qui persiste.

      Algérien2019
      8 mars 2019 - 19 h 40 min

      Intervention me semblant pertinente au moments où certains veulent nous rattacher/soumettre au Moyen Orient, d’autres aux pays d’Afrique (acceptant même l’envahissement de notre pays par leurs illégaux), etc. Les pays de l’Europe perdent de leur souveraineté en se soumettant à l’administration européenne et à différentes autres organisations, ils sont devenus comme des Wilayas en matière de décision ou de gestion, ce qui est en train de leur faire perdre de leurs performances. L’histoire contemporaine montre que seuls les pays ayant choisi de ne pas faire partie de ce genre de regroupements ont pu s’en sortir (Japon, Singapour, Corée du Sud, Suisse, …). Alors restons libres, au final nous aurons beaucoup plus à gagner qu’à perdre.

    DYHIA-DZ
    8 mars 2019 - 16 h 43 min

    AB; @

    Qui va le guider ?? Une bonne question.
    Zitout et Hafidh Derradji vont rentrer pour le guider (??).

    Annulez les élections, SVP. Choisissez des personnalités compétentes pour une période de transition.
    Il faut sauver l’ÉTAT ALGÉRIEN.

    AB;
    8 mars 2019 - 15 h 41 min

    Salam, y un truc que je ne comprends pas ! Tout le monde rejoint le peuple ! Et ce peuple qui va le guider ?

    algerian
    8 mars 2019 - 15 h 28 min

    La rue vient de signifier de maniere cinglante a Ghediri qu’il a eu tort d’avoir ignoré (…) les conseils de Ait Larbi et Assoul de se retirer de cette mascarade electorale et de se mettre aux cotes de son peuple, mais il a prefere jouer au justicier solitaire.
    Il a vite oublie que son capital sympathie, il le doit en grande partie a la presence de militants comme Ait larbi, Assoul et Layachi, mais la rue s’est chargee de corriger abruptement sa perception des choses.
    Esperons qu’il retiendra la leçon.

    Anonyme
    8 mars 2019 - 14 h 34 min

    bizarre qu il se retire au dernier moment ,comme ça!?! QUO IQU’IL EN SOIT je suis prêt a parier mes galons qu ils on étés obliger d abandonner sous la menace ou la pression des derniers mohicans avec l appui du général Gaïd qui depuis toujours affiche son soutient indéfectible a boutef et le seul grand obstacle a la démocratie ,,je me demande jusqu’où irait il pour assouvir son culte de la personnalité

    Anonyme
    8 mars 2019 - 14 h 15 min

    Les manifestant ont scandé Dégage, Dégage sur ObserveAlgérie

    صالح/ الجزائر
    8 mars 2019 - 14 h 13 min

    “Je suis là pour vaincre. Je pars pour gagner cette élection. Rien ne m’arrêtera. Qu’il neige, qu’il pleuve ou qu’il vente, je vais aller à cette élection”.
    Si le général à la retraite a décidé , à la dernière minute , d’abandonner la course , l’elections présidentielle n’aura surement pas lieu , elle sera reportée .

    Anonyme
    8 mars 2019 - 12 h 35 min

    Ah parce que vous croyez qu’il suffit de manifester pour faire tomber le régime ! Voilà, on retourne à 1999 lorsque les élections présidentielles avaient amené un certain Bouteflika au pouvoir suite….au retrait des autres candidats. Vous ne voulez pas de Ghediri vous allez avoir au plus tard dans un an une constitution maison pour recycler le système, car celui ci ne partira que par la violence et personne n’est prêt à l’accepter. un candidat du système va être adoubé et gouverner dans une coalition avec le MSP.. Bref que du neuf !

    GHEDIRI MARSEILLE
    8 mars 2019 - 12 h 16 min

    Ali Ghediri reste dans la course malgré les défections de trois de ses anciens collaborateurs !

    Refusant de céder à la tendance politique actuelle, et de suivre le mouvement de retrait collectif des autres candidats à la Présidentielle de 2019, Ali GHEDIRI à décidé d’opposer une fin de non recevoir à ses détracteurs de tous horizons!

    Invité par beaucoup à se retirer lui aussi, il a clairement expliquer sa ligne de conduite dans une vidéo publiée hier 6 mars, sur le compte Facebook officiel de sa campagne!

    Se retirer, mais pourquoi?

    Le retrait n’est pas un programme politique, ni une alternative viable face au système!

    L’auteur de ces lignes souhaiterai éclairer la lanterne du lecteur sur les derniers développements sur la scène politique algérienne.

    Il faut tout d’abord pointer du doigt le caractère burlesque de la posture politique de certains concurrents de Monsieur Ghediri!

    En effet, dans leur logique, Mr Ghediri doit se retirer car poursuivre ne ferait que jouer le jeu du système en faveur du Président sortant, dont le certificat médical officialisant « l’impotence » et « l’inaptitude à l’exercice des hautes fonctions publique » vient tout juste d’être publié!

    Ce que ces afficionados du « retrait » ne comprennent pas, ou font mine d’oublier, c’est qu’en 1999 aussi les candidats se sont tous retirer comme un seul homme de la course à l’investiture, et Bouteflika fut tout de même élu avec un score de démocratie bananière!

    La vérité qui se cache derriere cette exigence qu’ont certains de forcer Mr Ghediri à se retirer est simple claire et limpide comme de l’eau: ils voient en lui un véritable Président!

    Les atouts du candidat Ghediri en 5 points?

    En effet, le candidat à des avantages de taille contrairement à beaucoup de ses concurrents à la présidentielle !
    1: Il est issue de l’ANP et tous à Alger savent le respect immense que les algériens ont pour la chose militaire et l’ANP héritière de l’ALN ! (Le Président Zeroual est encore dans le cœur de nombreux algériens, qui n’oublient pas qu’il est le véritable artisan de la réconciliation nationale! )

    2:Il a quand même un certain charisme, la photo ou il pose avec trois politiciens parle d’elle même, carrure et prestance sont au rendez vous! Ce cliché est à comparer à celui qui longtemps fut considéré comme la SEULE VERITABLE PHOTO de l’ex tout PUISSANT CHEF DES SERVICES DE RENSEIGNEMENTS ALGERIEN, le Général de Corps d’armée TOUFIK MEDIENE, débarqué en septembre en 2015 par le Président qu’il avait pourtant lui même contribué a mettre sur le trône! Une photo restée célèbre jusqu’à aujourd’hui, d’un homme au regard ténébreux, charismatique, qui à longtemps suscité crainte et admiration en Algérie.
    A côté de Mr GHEDIRI, la photo du Président le regard agard et denué « d’alacrité » ou encore celle de l’actuel Chef d’Etat Major de l’armée algérienne font vraiment pâle figure, c’est triste à dire ! Scotché sur son trône depuis 15 ans lui aussi, le ventre administratif et la moustaché démodé…Il compte parmi les adversaires les plus coriace du candidat GHEDIRI! Et c’est tout à fait normal, Mr Ghediri représente ni plus ni moins que le miroir des échecs et de la déchéance du chef d’état major (contrairement à beaucoup de généraux, Mr Ghediri a demandé sa mise à la retraite, il ne s’est pas accroché à une fonction pour faire fructifier ses affaires….), un Chef d’Etat Major que beaucoup désormais dans l’armée et la société civile, décrivent comme étant au service d’un clan, celui qui la porté sur le siège de l’Etat Major… La dernière joute verbale entre les deux hommes date d’ailleurs d’hier seulement et cela risque de continuer!
    3: Monsieur Ghediri dispose d’une certaine légitimité politique, (meme si son experience en politique est quasi nul) En effet, il s’oppose à ce systeme, mais n’a jamais fait partie d’un gouvernement comme certains…IL N’A DONC JAMAIS MANGÉ DANS LA « MANGEOIRE »… Qui plus est, ou est il stipulé dans la Constitution ou les codes de lois algériens, qu’un candidat doit être un politicien chevronné avec 20 ans d’expérience pour etre crédible?
    Alors Mr GHEDIRI est plus que jamais fondé aujourd’hui à présenter et défendre sa candidature, son projet de transition et de redressement nationale, lui qui à pris position ouvertement contre ce système!

    4: Il est honnete dans sa démarche, preuve en est, ses erreurs de communication (minime) contribuent en realité a forger cette image d’opposant sincére, qui plus est, il ne traine aucune « casserole » pour l’instant. D’autres opposants peuvent il en dire autant?

    5: Il a eu le culot de défier à visage découvert ce système dont il est pourtant issue. Il a fait réagir les plus hautes autorités du pays.

    En consequence, il a incontestablement acquis un capital sympathie que beaucoup désormais veulent amoindrir par divers moyens à commencer par des articles de presse pathétique et orienté pour tenter de miner les chances du candidat et manipuler l’opinion.

    En réalité, on se trouve simplement ici face à une minable querelle des egos !
    Certains journaux ALGERIE PATRIOTIQUE EN TETE affirment ensuite que Ghediri aurait perdu son aura !

    La réalité?
    Il n’a rien perdu du tout, bien au contraire!

    Le fait qu’il annonce se maintenir malgré 3 pseudo défections que que l’auteur de ces lignes soupçonne d’être prémédité, et qui sont le fait d’opportunistes changeant de camp comme de chemise, est une preuve de son aptitude à diriger la nation!

    L’Avocat Ait larbi et Zoubida Assoule ont prouvés par leur retrait, leur inaptitude à l’exercice de hautes fonctions à la tête de l’état, car à là moindre crise au sommet, ils auraient quitté le gouvernement…

    Le candidat Ghediri lui, a annoncé la couleur: « je reste »! Donnant de lui l’image d’un futur Président ferme et résistant à la pression. Qui n’a qu’une seule parole.
    La presse ose parler d’aura?

    Elle n’a jamais été aussi éblouissante! En veritable homme de guerre qu’il est, il a décidé d’aller au bout du combat qu’il a engagé. Attaquant l’ennemi dans ses plans en se présentant à cette élection, créant choc et effroi dans le camp adverse, il annonce fidèle à sa promesse, décider de continuer le combat! Par cette posture, il entend garder l’initiative jusqu’à l’obtention de l’effet majeur: la victoire et la seconde libération nationale, le redressement en phase avec les idéaux révolutionnaire portés par les hommes et femmes du 1er novembre 1954!

    De belles surprises attendent le peuple à travers sa candidature !

    L’auteur de ces lignes n’est qu’un Marseillais binationale, un algérien qui à compris depuis longtemps que le « système algerien » ne peux malheureusement pas se réformer par la seule rue…. Le risque est trop grand car lorsque les manifestations deviendront RÉELLEMENT SPONTANÉ le peuple laissera sa rage sortir et là ce sera le plongeon dans l’inconnu avec toutes les conséquences que cela pourra avoir en méditerranée, des deux cotés de la méditerranée!

    L’Algérie à besoin d’un insider pour réformer ce système sur 5 ans.
    Le candidat Ghediri ne pouvait pas mieux tomber pour accompagner l’Algérie vers une transition démocratique espéré et demandé depuis longtemps par le peuple algérien? ET SURTOUT amplement merité !

    Se tenant fermement sur ses « deux jambes », parlant plusieurs langues, diplômé en Russie, et Général de surcroit!

    Encore une fois les concurrents savent bien qu’il part avec un avantage de taille face à eux. Ils savent le respect immense qu’ont les algériens pour l’ANP.
    Ces autres candidats , qu’ont ils à apporter à l’élection ?
    Ancien chef de gouvernement, amuseur de foule en smarphone, opposant islamiste infeodés aux petromonarchies du golf ou de Turquie… ici et là…aucune personnalité charismatique et légitime.
    Je ne serai pas étonné de voir très vite les foules en Algérie crier : #Ghediri Président!

    Aujourd’hui ghediri sortira pour apporter son soutient aux manifestants, on peut apporter son soutien aux manifestants sans avoir a se retirer d’un processus électorale! Pour l’instant personne ne sait si BOUTEFLIKA SERA ENCORE VIVANT LE 13 MARS! Et personne ne sait si le conseil constitutionnel acceptera la candidature de ce dernier suite aux pressions du peuple!

    Arretez d’exiger de GHEDIRI, ce que vous venez a peine d’exiger de BOUTEFLIKA UN CERTAIN 22 FEVRIER!

    #Ghediri Président!

      Anonyme
      8 mars 2019 - 23 h 12 min

      C’est Churchill qui a dit, je cite: « la guerre est une chose trop sérieuse pour la confier à un militaire ». Alors confier tout un pays, l’Algérie maadrak, la confier à un militaire, je crois pas que c’est une bonne idée

    SaidZ
    8 mars 2019 - 12 h 03 min

    Merci A.P de publier mon commentaire. je ne suis pas méchant c juste que pour mon pays dès fois je peux le paraître!
    Il n’a plus le choix que de suivre la voie de la raison, celle du peuple. De plus, sans Ait-Larbi, Laayachi et les autres, pensez-vous qu’il aurait eu ma sympathie? Je suis désolé, on ne sort pas de nul part à la veille d’une élection pour se présenter comme un messie!!! et tous ces hommes là, qui ont roulé leurs bosses en restant « inachetables » ? Nous avons des hommes politiques unificateurs,propres et compétents de grande envergure qui sont naturellement destinés à nous gouverner, qu’on les laisses y accéder au pouvoir!
    Le peuple a organisé son référendum à ciel ouvert et tout individu qui s’obstine à aller à l’encontre de la volonté de peuple se retrouvera automatiquement dans la poubelle de l’histoire. Désormais, google enregistre tout, personne ne peut falsifier l’histoire. Ce qui se passe au nord se sache au sud à quelques minutes près d’intervalle…fini le temps où l’entv disait aux Algériens  » leqbayel hargou lqren, hbou drapeau, etc ». Les réseaux sociaux balayeront toute cette vermine et propulsera la jeunesses au devant de la scène politique.

    abdel
    8 mars 2019 - 11 h 49 min

    blague ou humour algerien qui circule,en cas de retTait de guediri,bouteflika ne risque t-il pas de se retrouver en face……….du mécanicien de CHLEF ?????

      Sacro-Saint
      8 mars 2019 - 12 h 35 min

      @Abdel
      Au risque de vous froisser et je m’excuses d’avance.
      Ou vous étés hors-sujet ou vous étés entrain de jouer au naïf en insinuant de ne pas se retirer, ce qui profite à qui vous savez.

      Il ne s’agit pas de se retirer du vote et laisser le libre cours à Bouteflika mais d’anéantir TOUT ce système véreux en instaurer une 2e République, aseptisée de TOUS ces virus du pouvoir actuel.

      anonyme
      8 mars 2019 - 12 h 46 min

      Entre un mécano et un cadre, lequel vous choisirez ??

        Anonyme
        8 mars 2019 - 15 h 16 min

        c’etait de l’humour !!par ces temps difficiles il faut bien rire!!!

        Anonyme
        8 mars 2019 - 16 h 49 min

        maximilien robespierre !!

    Dictature des escrocs et naturalisés
    8 mars 2019 - 11 h 22 min

    Belaiz refuse de recevoir les avocats.
    Ils veulent rester au pouvoir quitte a faire couler le sang des Algériens

    Exlibris
    8 mars 2019 - 11 h 22 min

    Il ne doit pas y avoir d’election. Il ne faut pas donner du temps aux profiteurs du systeme d’organiser leurs départ à l’étranger avec l’expatriation des biens mal acquis. De plus, il faut autre chose qu’un militaire pour remplacer les militaires. S’il est honnete, il doit se mettre au service de la nation pour eventuellement maintenir l’organisation des armées et ceux tjs en rendant des comptes au peuple pendant la transition politique et la formation d’une constituante. Les institutions doivent continuer à fonctionner durant la transition pour eviter le chaos. Je suis convaincu que l’ONU, par l’intervention neutre d’experts constitutionnalistes, economistes, gestionnaires administratifs etc, peut apporter les gages d’une reorganisation saine et eviter que des opportunistes et incompetents se retrouvent à la tete de nouvelles institutions. Quand on connait le potentiel de la société algerienne, de sa richesse, de la beauté de ses territoires, nous pouvons devenir le phare africain, la lumière pour les autres nations. Tout est reuni, ne gachons rien, et j’espere que le trop plein de fierté qui est à la fois une qualité et un défaut, n’apporte cacophonie. C’est avec humilité que l’Algerie pourra enfn évoluer à son véritable niveau.

    Karamazov
    8 mars 2019 - 11 h 20 min

    Oui , mais en attendant à quel jeu joue-il? Pourquoi ces tergiversations? Avec qui marchande-t-il ?

    Anonyme
    8 mars 2019 - 11 h 03 min

    Retire toi Ali Ghediri, range toi du côté de ton peuple, qui te le rendra le moment venu.
    Sors manifester ce 08 Mars 2019 et demande l’application de l’article 102.

      yahdjendjel
      8 mars 2019 - 14 h 28 min

      Que reprochez-vous à ce Monsieur? Regardez notre opposition. Elle est pitoyable. Je comprends maintenant pourquoi ce monsieur l’ a boudé.

    Anonyme
    8 mars 2019 - 10 h 54 min

    Bouteflika, sa famille et sa tribu de fossoyeurs de l’Algerie doivent partir, rendre l’argent volé, dégagé des postes qu’ils squattent ou font squatter par des naturalisés.
    Le reste on s’en occupera entre Algeriens.
    Plus jamais de Bouteflika, Louh, Khellil, Belaiz, Messahel, Medelci, Said et Nasser ( qui fait du shopping dans les boutiques genevoises en ce moment…)…Plus jamais de berranis et d’apatrides qui ont confondu le peuple algérien avec le peuple marocain et qui voulait mettre un makhzen en place en insultant les chouhadas morts pour un autre destin de l’Algerie.
    20 ans de mérosi affichés, 20 ans qu’il veut nous faire croire que c’est un bâtisseur qui se sacrifie pour l’Algerie, 20 ans qu’il veut nous faire croire qu’il a ramneé la paix…Alors que pendant 20 ans il a detruit les institutions du pays et la société algérienne, comme personne ne l’avait fait avant.

    Le peuple algérien le vomit lui et sa tribu et le méprise encore plus qu’il ne nous méprisait.
    Il se prenait pour un roi tout puissant avec droit de vie ou de mort sur quiconque titillait son extrême suscptibilité d epervers narcissique.
    Il n’a jamais rien batit dans son histoire, au contraire il n’a seulement fait qu’une chose : manigancer et détruire pour assouvir son petit ego..
    Poubelle de l’histoire ouvre toi, il y a du monde qui arrive…

      Lghoul
      8 mars 2019 - 11 h 49 min

      BRAVO monsieur/madame. Tout est fidélement résumé.

        ZORO
        8 mars 2019 - 21 h 32 min

        Encore une fois tu me decois lghoul tu applaudis un anonyme qui fait passer sous silence ouyahia, ali haddad sidkoum said et j en passe comme sil n appartenaient a la tribu de SAIDBABA/
        SIGNEZORO….Z….

    UMERI
    8 mars 2019 - 10 h 43 min

    Si Mr Ghediri, veut réellement représenter ce peuple, il doit se fondre dedans a participer au renversement, de ce qui s’apparent comme une Monarchie des Bouteflika. Il aura plus de chance de contribuer a asseoir un vraie 2 République démocratique et populaire.S’ uil manque le « train » de cette révolte pacifique, il replongera dans l’ Anonymat.

    chaoui40
    8 mars 2019 - 10 h 35 min

    Nous avons mis 130 ans pour sortir les Français; nous mettrons encore plus de temps à sortir leurs remplaçants. Deux raisons : 1) les Français et leurs remplaçants sont doublement plus forts; 2) la guerre d’indépendance est autrement plus facile à mener que la lutte des classes.

    Anonyme
    8 mars 2019 - 10 h 30 min

    Il n y a pas lieu de reflechir..il doit faire son choix le peuple ou la mafia,, et rien d autres….si tu veux te racheter..car ton coup serait un poignard dans le dos de tous ceux qui manifestent leur rejet des elections et du 5 eme mandat de la honte….l histoire punit durement les retardataires….ou ceux qui ratent leur rendez vous avec l histoire…..Le peuple est seul souverain et seul juge des actes …de ceux qui aspirent a un destin politique……..

    le Terroir
    8 mars 2019 - 9 h 59 min

    « J’espère que cette rumeur va se confirmer ». Moi aussi je l’espère internaute Blakel ! Alors on y va jusqu’au finish avec les manifs et les grèves jusqu’ à la chute du système. Pas question de donner du répit au pouvoir. Pendant ce temps Lamamra fait la promotion de la mascarade à Bruxelles. C’est clair comme l’eau de roche. Plan B et autres magouilles ? Dans tes rêves Lamamra. Le Peuple va encore voter aujourd’hui !

      Blakel
      9 mars 2019 - 3 h 27 min

      J’espère que l’avenir vous donnera raison. La mobilisation, ne doit pas faiblir, en effet. Cependant je m’inquiète, de l’inconscience d’une partie des manifestants, vis à vis de la difficulté à changer un système, et surtout de leur récupération par les islamistes, qui essaient déjà de diffuser sournoisement leurs idées et mots d’ordre (comme les anciens fissistes du mouvement Rashad).

    Anonyme
    8 mars 2019 - 9 h 30 min

    Si ce n est pas une intox comme il y en a eu et en aura , une décision de retrait de sa part sera une erreur politique grave . La porte sera grande ouverte aux Voyous Prédateurs au pouvoir et leurs naïfs « alliés malgré eux » de la soi disant opposition qui commencent à être alléchés par la fumeuse proposition d une transition ( il faut savoir l origine de cette nouvelle manœuvre ) pour refroidir l Élan des Citoyens enfin décidés à prendre en main leur Avenir et celui de leurs enfants , Ce serait , à Dieu ne plaise , un nouveau coup de l été 62 dans lequel un certain Bouteflika avait déjà trempé même si c était en bas de l échelle .

    Khorrotov
    8 mars 2019 - 9 h 29 min

    Ouf, monsieur Ghediri a enfin compris! Il est impensable de participer à l’élection présidentielle dans de telles conditions où les résultats sont connues d’avance, comme pour tous les précédents mandats. Vous ne voyez pas autour de vous que tout est falsifié, violé, piétiné? La priorité est de faire dégager ce régime et tout ce qui l’incarne. Accepter de concourir, c’est de lui donner de la légitimité et de lui offrir un coup de pouce pour perdurer, c’est de lui faire sortir la tête hors de l’eau pour le faire revenir à la vie. Il ne faut pas lâcher prise en ces moments historiques, la běte immonde a déjà un pied à terre.

    Khorrotov
    8 mars 2019 - 9 h 22 min

    Ouf, mon Dieu, monsieur Ghediri a enfin compris! Il est impensable de participer à l’élection présidentielle dans de telles conditions où les résultats sont connues d’avance, comme pour tous les précédents mandats. La priorité est de faire dégager ce régime et tout ce qui l’incarne. Accepter de concourir, c’est de lui donner de la légitimité et de lui offrir un coup de pouce pour perdurer. Il ne faut pas lâcher prise en ces moments historiques, la běte immonde a déjà un pied à terre.

    Lghoul
    8 mars 2019 - 9 h 03 min

    Il a interêt de suivre le peuple avant qu’il se retrouve seul contre le vent… Et c’est d’ailleurs ce que sont en train de faire les organisations traditionnellement proches du pouvoir eternel. Ma conclusion est que certains égarés (sans rapport avec Ghediri) commencent maintenant a COMPRENDRE que l’Algérie n’appartient ni a une famille et ni a un groupe d’interêts. L’Algérie appartient a son peuple, ce peuple qui la défendra toujours contre vents et marrées et quelque soit les conditions.

    Blakel
    8 mars 2019 - 8 h 40 min

    Même si je connais pas les raisons de ce choix, je pense à priori, que c’est une bonne chose. A présent il y a un consensus au sein du peuple et des candidats de l’opposition, pour refuser ces élections. Les choix deviennent plus clairs, et ça évite la dispersion du peuple entre deux chemins (l’annulation, ou la participation). J’espère que cette rumeur va se confirmer.

    benchikh
    8 mars 2019 - 8 h 09 min

    peut-être il a senti l’annulation des élections à la date précise ,il a préféré rejoindre la masse populaire pour être plus près des décisions fatales .

    El pueblo
    8 mars 2019 - 7 h 57 min

    Il n’a pas la carrure d’un president au vu de ses déclarations, l’Algérie mérite mieux

      Naturalisé
      8 mars 2019 - 8 h 23 min

      Elle mérite un Louh, Belaiz, Said, Chakib, Hamel ou un autre membre de votre bande des Dalton.

      Anonyme
      8 mars 2019 - 9 h 18 min

      Vous êtes un parasite médiocre qui soutient la médiocrité et une candidature qui fait rire le monde entier mais vous n’y arriverez plus à vous accrocher. à ce

    Bleu-vert
    8 mars 2019 - 7 h 54 min

    Enfin Monsieur le général à compris, l’image de L’Algerie est sauvée, voilà la route est grande ouverte devant les traîtres de la nation,les corrompus,les pilleurs des richesses,les natifs d’Oujda et Tlemcen,les cireurs de pompes,les cheikhs Zaouias de Mr Ghoul,les patrons de Mr Haddad,et les Marocains des Bouteflikas

    Elephant Man
    8 mars 2019 - 7 h 46 min

    Aucune opposition crédible au risque de me répéter Bozo le clown, aucun programme politique RÉEL concret hormis un slogan publicitaire Non au 5ème mandat.
    Que de lâcheté se présenter pour au final se retirer qui voudrait d’un tel président et d’une telle opposition qui est un vide politique.

      anonyme
      8 mars 2019 - 8 h 11 min

      vous l’éléphant profiteur viendra votre jour où vous retournerez soit dans un zoo ou simplement dans une savane.
      Un éléphant bavard comme vous est repéré

        Elephant Man
        8 mars 2019 - 14 h 13 min

        @Anonyme 8h11
        Y’a que la vérité qui blesse. Que vous ne soyez pas d’accord c’est un fait mais de grâce argumenter.
        Un zoo non un cirque oui 😂 je vous invite cordialement à voir le film Elephant Man histoire vraie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.