Les magistrats opposés au 5e mandat ont-ils été convoqués par Louh ?

Louh magistrats
Tayeb Louh. New Press

Par R. Mahmoudi Selon des avocats, les magistrats qui s’étaient exprimés dans une déclaration pour dénoncer le cinquième mandat qu’ils jugent «anticonstitutionnel» ont reçu des convocations pour se présenter aujourd’hui, samedi, devant l’inspection générale du ministère de la Justice, avant d’y renoncer à la dernière minute.

Selon la même source, de nombreux avocats s’étaient aussitôt mobilisés et s’apprêtaient à organiser un sit-in de solidarité devant le siège de l’inspection générale du département de Tayeb Louh, en mettant en avant le principe selon lequel «la mission de la défense est de respecter l’Etat de droit et d’œuvrer pour asseoir l’indépendance du pouvoir judiciaire». Les mêmes avocats considèrent que les autorités avaient annulé leur décision grâce à la mobilisation de la défense et à leur lutte pour l’instauration d’un Etat de droit.

Pour rappel, des centaines de magistrats avaient apporté, dans une déclaration, leur soutien à la contestation populaire contre le cinquième mandat, en saluant la mobilisation «civilisée» des citoyens pour «restituer les valeurs bafouées à tous les niveaux et stopper un processus absurde qu’on veut imposer aux Algériens avec une stupidité sans égale dans l’Histoire», avaient-ils affirmé. Ces magistrats disent également partager les nombreux reproches qui sont faits souvent par les citoyens au secteur de la justice en Algérie, eu égard aux «pressions et autres injonctions» qu’ils disent subir eux-mêmes, «à telle enseigne, ajoutent-ils, que la justice est devenue synonyme de vilenie».

R. M.  

Comment (26)

    Vroum 😤..
    10 mars 2019 - 8 h 34 min

    Le problème n’est ni la Justice , Ni les Avocats , Ni le Peuple , Ni les Forces Armées , Ni la Justice , ce sont des institutions louables et respectables . .Le Problème sont la stupidité des ou du groupe de Personnes qui ont mis le feu aux poudres , à l’origine du Cinquième Mandat , une absurdité telle , qui nous mène directement au Virus qui gangrène le Pouvoir , et l’affaiblit , alors que dans le contexte Géopolitique qui entoure l’Algérie et International cette erreure monumentale de Cinquième Mandat paraît comme une incohérence pouvant avoir de graves conséquences….Que ceux qui sont à l’origine du Cinquième Mandat fou , doivent quitter le Pouvoir car non seulement ils ont fragilisé le Pouvoir par l’absurde , mais mis en danger la stabilité de l’Algérie …Voilà le constat qu’on peut en tirer…

    Louh et Belaiz = Force de frappe
    10 mars 2019 - 2 h 15 min

    Louh et Balaiz c’est la force de frappe de Bouteflika contre les citoyens sans défense et les fonctionnaires intègres et nationalistes, c’est les protecteurs des clandestins Marocains et les délinquants en cols blancs de leur bande des Dalton.

    35
    Anonyme
    10 mars 2019 - 0 h 48 min

    Il ne faut dire ministère de la « justice » plutôt ministère des « tribunaux et des établissements pénitentiels »
    La justice n’a jamais existé

    31
    El pueblo
    9 mars 2019 - 21 h 47 min

    YAW FAKOU
    OU ETIEZ VOUS PENDANT TOUT CE TEMPS ?
    VOUS AVEZ ÉTÉ TOUJOURS COMPLICES DE CE SYSTÈME CORROMPU

    28
    1
    hercule
    9 mars 2019 - 21 h 34 min

    Ya louh arrêtes ton cinema. Si j’étais toi ministre de la justice j’aurais démissionné de mon poste. Mais vu que tu fais partie de la mafia marabounta tu essayes d’intimider les avocats. Nous défendrons nos compatriotes avocats et juristes et tout algérien menacé.

    31
    icialG
    9 mars 2019 - 20 h 47 min

    A un certain moment j ai cru M .louh ministre de l injustice n a plus autorité du fait qu il appartient a clan des escrocs et rejeté par le peuple et les avocats font parti du peuple me semble t il?? par contre je me suis toujours demander qu elle est la position de l élite par-apport au clans

    17
    Anonyme
    9 mars 2019 - 18 h 46 min

    « ont reçu des convocations pour se présenter aujourd’hui, samedi, devant l’inspection générale du ministère de la Justice, avant d’y renoncer à la dernière minute. »
    —-
    Je n’y crois pas! qu’ils montrent ces « convocations » !!!

    Mouloud
    9 mars 2019 - 16 h 34 min

    Quoi que vous fassiez bande de traitres a la nation on vous aura..si vous croyez nous faire peur revisez votre copie si toutefois vous savez lire hormis le libelle de vos comptes en france et en suisse..vous croiyez que vous alkez vous entirer en vous refugiant hors frontieres..que nenni..il y aura les hunters algeriens….vous paierez votre haute travison..vos detournements….vos abus..votre injustice…..vos pillages..l enfer a cote de ce que vous allez vivre sera plus doux que le club des pins..on n a peur ni de vos barbus..ni des islamistes..ni des mains etrangeres..ni de godzilla ni des extra terrestres..faudra inventer plus..bande de debiles..traitres a la nation.. soyez maudits..laan allah aaleykoum.. gloire a nos chouhadas

    23
    1
    Samia CHEMLOUL
    9 mars 2019 - 15 h 00 min

    Ce mec (louh) DOIT passer devant un tribunal populaire pour être jugé et jeté en prison tout comme sellal, ghoul, sidi saïd, ouyahiya et TOUS les autres prédateurs du système.
    Aprésent, IL FAUT AGIR VITE !
    Dissolution du « gouvernement », de « a.p.n. », du « sénat », du « conseil constitutionnel » et autres…..
    ON NE VEUT PLUS LES VOIR ! ILS NOUS ONT FAIT TROP DE MAL…

    53
    EL KHOU
    9 mars 2019 - 13 h 55 min

    Et oui ya LOUH le train est parti sans vous et ne tentez surtout pas de vous y accrocher.

    32
    1
    El pueblo
    9 mars 2019 - 13 h 18 min

    PLUS JAMAIS DE LOUH DE TLIBA DE SIDI SAID DE HADDAD DE OUYAHIA DE SELLAL DE AMARA BENYOUNES DE BOUCHOUAREB DE FLN DE RND ET DE TOUS LES PARTIS KHOBZISTES
    ET QU’ILS RENDENT DES COMPTES DE TOUTES CES RICHESSES ILLICITES QU’ILS ONT AMASSÉ ET DE TOUS LES PRIVILEGES QU’ILS ONT ACCORDÉ A LEURS AMIS BEZNASSINES ET SMASRIAS AU NOM DU SOI DISANT INVESTISSEMENT PRODUCTIF
    LA FORMULE SUIVANTE S’IMPOSE: MINE EN LAKA HADHA
    TAHIA CHAAB OU BESS

    36
    Azemmour
    9 mars 2019 - 12 h 45 min

    Monsieur Louh, le peuple Algérien Louh la politique de votre gouvernement de pacotille, un gouvernement qui a instauré une stratégie basée sur la ruse et la méfiance. Vous avez réduits des millions d’Algériens à l’état de domestication pour assoir vos ambitions político-cupides.

    Monsieur le soit disant garant du bon fonctionnement de la justice, votre responsabilité doit être évoquée dans tous les constats de l’échec de votre gouvernement, votre pseudo ministère a grandement contribué à la médiocrité et au pourrissement de l’administration. Au lieu d’arbitrer d’une façon équitable, vous vous ranger derrière les bras casse de làdministration qui use et abuse de ses pouvoirs au lieu de les faire valoir.

    Monsieur Rouh, c’est à se demander si vraiment vous n’aviez pas sélectionné vos juges en fonction de leur incompétences et aliénations indéfectibles et totales. Vous les avez réduits à des choses mécaniques pour gagner du temps encore et encore en déboutant sans scrupules et bien sûr avec des évocations des plus farfelues, selon le Kanoun ci, vous êtes débouté pour raisons et dossier infondée. Un refrain honteusement transcris pour dégoûter et terrasser les honorables Algériens lésés en quête de justice.
    Dites vous Monsieur, votre ministère a porté atteinte à la noble justice, les juges que vous avez domestiqué l’ont souillé jusqu’a La moelle. Il paraît qu’il y’a des juges que vous aviez révoqué et marginalisé dans passé, parce qu’ils avaient le soucis de rendre justice selon le droit et l’an loi. Ces horables Algériens doivent se réveiller et mettre toutes vos dérives et ruses devant le fait accomplie.
    Votre feuille de route est axée sur collusion et complicité totale avec l’executif Au lieu de faire le contraire. Au lieu de nommer les magistrats selon leurs compétences et expériences, vous les placez selon leurs degrés d’ignorance et d’allégeance.
    Monsieur Louh, maintenant que tout est fini pour vous et vos complices, au nom du peuple Algérien sage, patient, simple et respectueux Rouuuh!!! Et ne revenez pas, la justice que vous avez rendue malheureuse vous déteste à jamais. Nous vous souhaitons l’INJUSTICE!!
    Thanmirth à tous.
    Vive l’Algérie.

    32
    maori
    9 mars 2019 - 12 h 35 min

    Ce tayeb louh, qui n’est ni si avenant ni charmant que ça, semble être une véritable tête de bois. Voilà encore peu, quelques jours, il nous déclamait la liberté de la jusctice. Une justice emprisonnée et aux ordres. Il ne semble pas comprendre et voir le sens de l’histoire qui se déroule sous yeux comme d’ailleurs ses complices les belaiz et tous les autres apprentis potentats. Ce ne sont pourtant que des grenouilles qui se sont enflées et qui vont éclater….

    29
    2
    Anonyme
    9 mars 2019 - 11 h 47 min

    Bravo à ces magistrats qui ont, par un acte de courage inédit, secoué leurs robes sur lesquels trop de poussière s’est déposée depuis l’avènement du bouteflikisme il y a 20 ans ! Ils ont notre soutien total.

    29
    4
      Anonyme
      9 mars 2019 - 21 h 52 min

      @Anonyme
      9 mars 2019 – 11 h 47 min
      Bravo à ces magistrats qui ont…………….

      Ouachhe men bravo, sentant le vent tourner ils ont retourné leurs vestes ils sont aussi corrompus que syadhoum

      4
      2
    La Viriti
    9 mars 2019 - 11 h 45 min

    Louh l’un des gardiens du temple de la famille bouteflika…Son rôle va étre remis en question pour la première fois par ceux chargés d’appliquer sa ligne directrice qui consiste à protéger la famille la tribu et les rares larbins serviles pour qui bouteflika a un peu d’estime.
    Le départ de Bouteflika doit impérativement s’accompagner du départ des Louh Belaiz Hamel Messahel benghebrit et toute la tribu qui verrouille depuis 20 ans les institutions du pays afin de les violer pour les intérêts de la famille Bouteflika.

    Il ne faut pas lâcher ceux qui ont bénéficier de pouvoirs supra et extra constitutionnel pour nous humilier et nous dépouiller sans vergogne sans foi sans loi

    25
    5
    MELLO
    9 mars 2019 - 11 h 32 min

    C’est l’une des conséquences de cette organisation administrative  » en copier -coller » du système français. La Justice ne doit pas dépendre d’un ministère donc de l’exécutif. La Justice doit être une institution indépendante , sans ministère, mais avec un haut conseil de la magistrature avec un président élu par ses pairs. Aujourd’hui , des démocraties , autre que cette France, ne possèdent pas de ministère de la justice.
    Mais Benyoucef Mellouk avait bien écrit sur ces magistrats faussaires qui ne méritent pas ce titre.

    50
    5
    Tredouane
    9 mars 2019 - 11 h 31 min

    On ne gère pas une institution aussi importante comme on gère un parti politique,La Justice dois être libre de toute contrainte non soumise a aucun pression et ces décisions doivent être applicables pour tous,si non cela va être de l’injustice.

    23
    Anonyme Utile
    9 mars 2019 - 11 h 18 min

    D’éminents professeurs et spécialistes de cette pathologie de Mr Bouteflika, aussi bien en Algérie, qu’à l’étranger (en Suisse, notamment), ont affirmé que Mr Bouteflika est inapte à exercer la moindre » fonction. Et il y a des preuves irréfutables.
    Que faut-il d’autres à ce conseil constitutionnel, pour invalider sa candidature ?

    Mr Belaïz n’a pas prêter serment réglementairement, lors de la cérémonie officielle, à la nation Algérienne, ouvertement et sciemment, devant les médias.

    Il est indigne de la confiance du peuple Algérien, qui l’a déjà rejeté. Mr Belaïz doit être démis de ses fonctions immédiatement et jugé pour très haute trahison du peuple Algérien, car Mr Belaïz a participé directement à la fraude INACCETABLE en enregistrant 6 millions de signatures pour Mr Bouteflika, alors que la quasi totalité du peuple Algérien REJETTE la candidature fantôme de Mr Bouteflika.

    Mr Belaïz fait tout pour passer sous silence L’INCAPACITÉ très grave de Mr Bouteflika, que la constitution disqualifie d’emblée. Alors, à quoi vous jouez Mr Belaïz ?
    Il doit être jugé pour très haute trahison à la nation.

    Ce pseudo conseil constitutionnel a lui-même violé la constitution trafiquée par le clan mafieux des Bouteflika. Le peuple Algérien l’a SOUVERAINEMENT rejeté et SOUVERAINEMENT annuler ces élections de la HONTE.

    28
    1
    ANONYME 1
    9 mars 2019 - 10 h 05 min

    S’il y a santions contre ces magistrats il y aura une marche Vendredi prochain sur le ministère de la Justice. C’est ce que cherche ce ministre qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

    27
    3
      Anonyme
      9 mars 2019 - 11 h 06 min

      OUI ! Il faut soutenir tous les algériens qui font l’objet de menaces par les tenants du 5ième mandat. La semaine prochaine vers le ministère de la justice pour soutenir et défendre nos compatriotes avocats et juristes. Nous ne laisserons tomber aucun algérien qui refuse ce mandat de la honte. Louh ne voit pas plus loin que son nez. Les Algériens rejoindront alors le ministère de la justice. Ces méthodes sont typiques des méthodes administratives punitives françaises. Pourquoi copier un pays qui a crée le malheur de notre pays ?
      La France n’est pas une référence. Notre référence c’est l’Algérie et cette façon de faire est l’œuvre des peureux, des lâches. L’Algérie c’est nous ! Louh est soit au service du peuple algérien, soit il démissionne, le ministère de la justice ne lui appartient pas. Pas touche à nos compatriotes avocats ! Pas touche !

      22
      1
    A3ZRINE
    9 mars 2019 - 9 h 53 min

    Je le dis et redis, nous ne sommes pas un état de droit et s’il y a un secteur qui doit se réformer en premier, avant tout autre secteur c’est bien la justice. Ce secteur à lui seul est un chantier à mener avant de commencer les autres, c’est le socle de la société, c’est un secteur malade et gangrené qui n’applique ses règles que sur les personnes démunies, les barons et gros bonnets ont toujours échappé aux sentences.

    25
    1
    Juan Carlos de La Tragenta
    9 mars 2019 - 9 h 15 min

    Mr Louh notre garde des sots (sceaux) a t il oublié que dans un état de droit les juges rendent les verdicts au nom du peuple et pas à lui et son gouvernement normalement à part pour ministre d une république bananière ?

    22
    2
    Anonyme
    9 mars 2019 - 8 h 33 min

    Il ne faut rien céder. Toujours pacifiquement. La désobéissance civile n’est pas contre notre État, mais contre ceux qui se servent de notre État pour faire taire la contestation contre les défenseurs de l’indéfendable : le 5ième mandat de Bouteflika.
    Louh ne fait rien pour la justice, par contre il a appris à sortir sa règle pour taper sur les doigts de ceux qui s’y connaissent plus en justice que lui.
    Soyez humble et responsable Monsieur Louh, nous nous réapproprions notre pays, nous voulons un état fort. Merci de ne pas menacer ces citoyens responsables. Ils font plus pour le pays que vous et tous les autres soutiens du 5ième mandat. Ne soutenez plus le 5ième mandat, vous non plus ! Démissionnez !

    22
    1
    Anonyme
    9 mars 2019 - 7 h 59 min

    C’est un terrain où il ne faut rien céder et se battre jusqu’à la séparation totale des pouvoirs.
    Comme disait Churchill, avec une justice debout le pays est inébranlable.

    36
    2
    Ali 6
    9 mars 2019 - 7 h 40 min

    Monsieur,l’inventeur de la justice aux enchères veut sanctionné les magistrats opposant à sa justice de corrompus;de malhonnètes;de bandits et des hors la loi,Mr Rouh le peuple vient de se réveillé et il va vous demandez des comptes,votre seule et unique solution c’est d’emprisonné tout le peuple Algérien

    55
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.