Lakhdar Brahimi pourrait jouer un rôle central dans les jours à venir

Brahimi
Lakhdar Brahimi. New Press

Par Kamel M. – Il est fort probable que l’ancien ministre des Affaires étrangères Lakhdar Brahimi joue un rôle central dans les jours à venir, dans le cadre d’un plan de sortie de crise. Les appels des manifestants ont, semble-t-il, été entendus et tout porte à croire que la transition souhaitée par le peuple et promise par le président sortant est en train d’être mise en œuvre.

L’ancien diplomate, respecté par les Algériens et écouté par les chefs d’Etat des plus grandes puissances du monde, devrait conduire une période de transition qui déboucherait sur des élections présidentielles une fois les conditions de la tenue de celles-ci seraient réunies. Une transition qui verra un changement radical de la scène politique nationale, suite à la demande persistante des citoyens qui ont réclamé la disparition totale des acteurs politiques actuels au profit d’une nouvelle dynamique qui sera portée par une nouvelle classe  politique «vierge», qui marquera un tournant et ouvrira la voie devant la deuxième République souhaitée par tous.

Aux côtés de Ramtane Lamamra, qui pourrait lui aussi être sollicité pour concourir à «réconcilier» le peuple avec ses institutions, Lakhdar Brahimi a à son actif sa longue expérience d’homme de dialogue aux compétences duquel l’ONU a toujours fait appel pour régler des crises profondes de par le monde, sa probité, son éloignement de la «chose» politique salie par la corruption, la prévarication et la rapine et sa côte de popularité auprès des Algériens qu’il a honorés durant son long parcours professionnel international.

«Les prochains jours seront porteurs de grands espoirs», croient savoir des sources généralement bien informées, qui soulignent que «le président de la République a entendu le cri du peuple et y a adhéré dès la première manifestation». Le retour de Bouteflika en Algérie ce dimanche devrait être suivi d’importantes annonces dans les heures et les jours à venir. Dont une qui devrait concerner la présidentielle elle-même.

Nous y reviendrons.

K. B.

Comment (124)

    Anonyme
    10 mars 2019 - 20 h 55 min

    On est en plein laboratoire de H’mida. Il expérimente tout le corniaud, comme les développements apportés en course aux formules1. Il peut être génial, il peut faire de bonnes blagues mais c’est un sacré numéro ce H’mida. Il prend en compte même le nombre de roues que peut comporter l’avion présidentiel et même celui des voitures du cortège… comme quoi, rien n’est laissé au hasard. H’mida en ce moment est en train de distribuer les cartes et il a le calepin et l’ardoise entre ses mains.

    9
    3
    Anonyme
    10 mars 2019 - 20 h 47 min

    Si on additionne les âges de boutefs, ibharimi plus l’ensemble des vieillards qui veulent sauver l’algerie. On toucherait la patte d’un dinosaure… Pour un pays où 75% de moins de 40ans …. C’est une insulte

    20
    6
    MELLO
    10 mars 2019 - 20 h 34 min

    Inutile de revenir sur le sujet, le cri de la rue est très clair. La rue ,n’est pas un organe de l’opposition , c’est la vraie opposition dans ce pays puisque plus de 70 % de la population à moins de 35 ans. C’est le noeuds gordien de la sortie de crise. Convoquez des étudiants et faites en des interlocuteurs , vous verrez si ce lakhdar Brahimi en fera le poids. Jamais plus de rappel de vieux os pour relancer cette machine grippée. Le cri de la rue est très clair : changement , changement de système – La rue est ambitieuse , la rue veut être considérée comme toutes ces rues du monde moderne : libre, responsable et fière. La rue ne veut pas offrir ses enfants au harragas. Jamais Lakhdar Brahimi n’a rien fait pour ces harragas.

    22
    4
    Citoye
    10 mars 2019 - 20 h 29 min

    Le peuple algerien ne veux pas de pompier de service.
    Nous voulons changer le systeme coute que coute et maintenant
    Pas dans 1 ans .
    STOP !!!

    23
    8
    Mia
    10 mars 2019 - 20 h 29 min

    il fait partie du système qui dure depuis 1962.. et il est en plus ami des rois du Golfe … donc il ne sert pas au mouvement populaire mais plutôt au président et sa clique……il faut du neuf et intègre…cette jeunesse ne le connaît pour dire qu’il est apprécié par les algériens… c’est un expatrié du système….

    24
    6
    Salim a
    10 mars 2019 - 20 h 14 min

    Comme l’a souligné Mr Benhadid, la transition doit commencer par la mise en place d’un comité de sages dont le rôle est de préparer les modalités d’une vraie présidentielle et de préparer l’avènement de la deuxième république.

    Le président partant, s’il est encore lucide, doit clairement indiquer qu’il ne fait plus partie de l’équation et que son rôle est maintenant terminé, pour son bien et pour celui de la nation.

    La transition sera difficile mais le peuple a montré ces derniers jours qu’il a son destin en main et qu’il est éveillé. Toute autre supposition est nulle et caduque.

    Vous avez une GRANDE NATION, un GRAND PEUPLE en face de vous et sa patience a été sans limite. S’il vous plait, laissez la poursuivre son chemin. Sa place est parmi les grandes nations de ce monde.

    Sa renaissance est la et elle vous accueille dans le calme et la sérénité. Prenez votre courage et allez vous-en s’il vous reste quelque part une once de dignité.

    Merci

    20
    3
    Algerien ou nass
    10 mars 2019 - 20 h 11 min

    Qu’est ce qui reste d’Algérien chez Mr Ibrahimi? Il a toujours vécu à l’étranger, sa fille est mariée à un oriental, ses enfants ont vécu à l’étranger. Il est devenu étranger à ce pays. (…) On veut du neuf.

    45
    9
    Hocine-Nasser Bouabsa
    10 mars 2019 - 19 h 49 min

    Cet homme périmé est un vrai caméléon. Son sourire et son langage sentent le poison. Il fait partie des lobbyistes pour l’ouverture de la frontière ouest, afin que la drogue envahisse encore plus le territoire algérien. C’est un homme des monarchies vassales arabes !

    Il fait partie des pions du clan Bouteflika, qui doivent plier bagages pour disparaitre à jamais.

    C’est assez édifiant que pendant le règne de Boumediène (Allah yarhmou), il n’occupa que des postes de second rôle.

    32
    6
    Algérienne-DZ
    10 mars 2019 - 19 h 48 min

    BRAHIMI ne vit pas en Algérie, d’où qu’il continue à s’occuper de ses princes d’Arabie.
    On veut des Hommes Patriotes qui vivent en Algérie.

    Zeroual et bien d’autres patriotes peuvent bien venir en aide à Algérie.

    Pas d’importation SVP.

    66
    3
      Anonyme
      10 mars 2019 - 23 h 08 min

      Pourquoi toujours un général???

      1
      11
        Réponse
        11 mars 2019 - 12 h 37 min

        Ce n’est pas parce qu c’est un général mais parce que c’est Zeroual qui te gêne.

        Zeroual était général mais c’était lui qui avait limité le mandat présidentiels a deux mandats, Bouteflika a trafiqué la constitution pour les rendre illimités autrement dit il voulait installer un makhzen en Algérie.
        Combien y a t-ils eu de Marocains naturalisés depuis qu’il est au pouvoir ? dieu seul le sait.

        12
    LML
    10 mars 2019 - 19 h 45 min

    IL PARAIT oui il parait qu il y a certains qui se battent dans la rue pour la démocratie, dans la rue !!! une fois rentrer chez ils jouent les monarque envers leurs proches dédoublement de personnalité ,comportement héréditaire ,coutume barbare , psy??? va savoir

    5
    9
    Anonyme
    10 mars 2019 - 19 h 33 min

    Ce n est pas l homme de la situation on ne peut prendre du vieux pour realiser du neuf….Designer un gouvernement de technocrates pour les affaires courantes et opter pour des elections anticipees legislatives pour un nouveau parlement et designer une commission d experts en droit constitutionnel pour la reforme de la constitution et les institutions constitutionnelles…..puis les elections presidentielles…le president choisira un nouveau premier ministre qui formera un nouveau gouvernement choisi parmi l elite Algerienne suivant les competence de chaque membre …l homme qu il faut a la place qu il faut…….etc…ce sera le nouveau visage de la 2 eme republique qui refletera la nouvelle generation des decideurs du 21 eme siecle..celui du reigne de la technologie..

    6
    2
    Anonyme
    10 mars 2019 - 19 h 27 min

    Je propose le gouvernement suivant, et je le dis sérieusement
    Président : Fellag
    Premier Ministre : Zidane
    MAE : Boualem Sansal
    Ministre de la culture : Kamal Daoud
    Ministre des affaires religieuses : personne

    16
    47
    Anonyme
    10 mars 2019 - 19 h 21 min

    Ca sent l’ingérence des pays du GOLF.

    48
    5
      TARZAN
      10 mars 2019 - 19 h 46 min

      ingérence???? on est ni le maroc ni le mali ni le tchad! l’algérie est une puissance régionale, et c’est eux qui ont besoin de nous. pourquoi, on a besoin d’argent? on a besoin de leur pétrole? on a besoin de quoi de chez ces arabes du golfe? répond!

      16
      24
        Anonyme
        10 mars 2019 - 23 h 22 min

        et pourquoi vous les laissez braconner sous haute surveillance?
        Pourquoi pour une simple banderole vous vous etes accouru chez eux et leur aviez demandé pardon? répond!

        4
        2
        Anonyme
        11 mars 2019 - 1 h 11 min

        Ces questions, tu devrais plutôt les poser directement à fakhamatouka. Parce que lui sait très bien pourquoi.

        9
        1
    numi
    10 mars 2019 - 19 h 17 min

    En réalité certaines personnes qui laissent des commentaires ne veulent pas sortir de cette crise…
    Toutes propositions c’est non non non !!!

    Il est temps d’avancer et ne pas paralyser le pays.
    Reporter les élections et laisser des parties s’organiser pour présenter un programme, le défendre c’est bien.

    Mais il faut du temps pour ça. Alors si Brahimi ou Lamamra peuvent le faire, je signe.
    On parle d’un pays et d’une transition on va pas mettre un inconnu ou n’importe qui à ce poste.

    12
    13
    Ali 2
    10 mars 2019 - 19 h 05 min

    Mr Brahimi ou Mr Bouteflika c’est du Kif Kif a part le nom et les frères qui changent;il nous faut des personnalités propre,loyale;casier vierge;je trouve la proposition du général Benhadid est intéréssante

    31
    9
    Dz2133
    10 mars 2019 - 19 h 05 min

    On s’est évadé de la prison ,on s’est retrouvé devant sa porte,du fln au même fln,la periode de transition ne bénéficiera pas le peuple,une occasion pour Ali et ses copains de s’occuper de leurs affaires,ils auront beaucoup de temps,maintenant lès intelligents qui ont boycotté lès élections que vont ils nous proposer?sortez dans la rue et chanter salmiya,hadaRia naam lil intikhabet.

    11
    7
    Dz213
    10 mars 2019 - 18 h 57 min

    On s’est évadé de la prison ,on s’est retrouvé devant sa porte,du fln au même fln,la periode de transition ne bénéficiera pas le peuple,une occasion pour Ali et ses copains de s’occuper de leurs affaires,ils auront beaucoup de temps,maintenant lès intelligents qui ont boycotté lès élections que vont ils nous proposer?sortez dans la rue et chanter salmiya,hadaRia naam lil intikhabet.

    4
    6
    Larbi
    10 mars 2019 - 18 h 51 min

    s’il m’écoutait je lui dirais ceci à lui ou Lamamra : « dites à boutef que c’est fini le, peuple ne veut plus de toi je n’accepte pas ce que tu me proposes. je veux rester digne ».
    et croyez moi le peuple s’en souviendra alors que si vous accepter ce qu’il vous propose c’est à dire sauver son clan. le peuple ne vous la pardonnera jamais, vous avez tout à perdre et absolument rien à gagner.

    19
    7
    benzoher
    10 mars 2019 - 18 h 45 min

    dans ces cas la je préfère 100 fois liamine zeroual que ce type la

    28
    13
      silver
      10 mars 2019 - 20 h 06 min

      Posez vous la question pourquoi le Président Zéroual a quitté le bateau en le laissant aux pirates -mafieux.Pourquoi?Bien qu’il soit intègre ,honnête ,,,,il a failli à sa responsabilité .Il devrai céder son poste à des gens honnêtes nationaux et non marocains.

      33
      6
        larbi
        10 mars 2019 - 23 h 25 min

        @Silver
        10 mars 2019 – 20 h 06 min
        Posez vous la question pourquoi le Président Zéroual a quitté le bateau en le laissant aux pirates –

        Bien dit l’ami
        Ouache men Zeroual
        Ils sont du même moule

        1
        3
    TARZAN
    10 mars 2019 - 18 h 42 min

    je pense que bouteflika va prendre sa retraite à la de gaulle. il va complètement disparaitre de la scène politique, et je pense qu’il va s’installer et finir ses jours aux émirat arabes unis

    15
    14
      Anonyme
      11 mars 2019 - 1 h 17 min

      Le contraire nous aurait d’ailleurs bien étonné !

      Anonyme
      11 mars 2019 - 1 h 22 min

      Tu ne l’as peut-être pas encore remarqué de là où tu te trouves, mais ça fait quand même quelques années déjà que Bouteflika a disparu de la scène politique…

    kouider
    10 mars 2019 - 18 h 42 min

    Mais que peut faire Brahimi ? Le coup sent le petrole : après le venezuela et l’algerie ,le petrole coulera à flots et à très bas prix, poutine ne pourra plus financer ses nouveaux missiles , l’iran sera asphyxié pour de bon! et la chine n’aura plus de clients !
    c’en aurait alors fini avec ce dernier carré de résistants !

    32
    36
      Bouzorane
      10 mars 2019 - 19 h 14 min

      Complètement hors sujet!
      Concentrons nous sur l’Algérie.

      12
      7
        Chaoui
        11 mars 2019 - 1 h 59 min

        Et pourtant il y a du vrai dans ce qu’exprime Kouider. Le sieur Brahimi est aussi proche de ses amis…. »ricains »/requins que des juda du Golfe.

    Arayassen
    10 mars 2019 - 18 h 38 min

    Tous les deux appartiennent au sérail.Rien de bon espérer avec eux .Leurs passés récents avec FAKHAMATOU le confirment en tous cas.Ce n’est que des lèches-bottes.

    20
    9
    La Viriti
    10 mars 2019 - 18 h 31 min

    Brahimi est hors course pour cause de grande proximité avec la famille Bouteflika.
    Son objectif ne sera pas de remettre l’Algérie sur les rails mais de protéger la famille Bouteflika et le premier cercle de toute poursuite pour mise en danger d’un peuple et destruction délibérée du pays…

    Une enieme démonstration de l’extrémisme de cette famille et de ce clan tribal qui a pris l’Algérie en otage depuis 1999…
    Ils n’ont ni liens affectifs ni liens historiques avec l’Algérie pour ceux qui en doutaient.

    Si Bouteflika n’était pas malade il aurait mis le pays à feu et a sang et instaurer un Makhzen. Ce type n’a aucunes valeurs morales

    34
    12
      chanakhadra
      10 mars 2019 - 19 h 59 min

      vous etes qui pour parler d’un homme comme Bouteflika de cette façon ? c’est l’homme du peuple . et je demande de faire les comptes depuis l’independance à nos jours ; trouvez moi un seul homme de tous ces politicars qui fasse un discours comme Boutef et Boumediene

      12
      22
        La Viriti
        10 mars 2019 - 21 h 28 min

        Depuis 1962 trouvez moi un homme qui a fait pire que Bouteflika en termes de predation, de régionalisme féroce de mise en place d’une oligarchie de voleurs etc…etc…

        Je ne ferais pas référence à s1 biographie désastreuse et à on petit ego de capricieux impulsif.

        Citez moi un président qui a mis autant de naturalisés et de marocain de souche dans tous les rouages de l’état

        Citez moi un homme depuis 1962 qui voulait faire ee ia République algérienne un makhzen bis

        Qui je suis ? Celui qui tient le couvercle de la poubelle de notre pays pour le refermer avec les imposteurs comme seydek bouteflika…

        Aucun président n’est vomis comme il l’est m
        Il n’a que ce qu’il mérite 3n attendant qu’on fasse son bilan en toute clarté histoire de voir son passage désastreux et dangereux pour l’Algérie

        4
        2
        Anonyme
        11 mars 2019 - 7 h 49 min

        On s’en moque de leurs discours (écrits par leurs conseillers), c’est les actes qui comptent.

    Anonyme
    10 mars 2019 - 18 h 29 min

    Et…..mon recommence . Faut croire que les leçons et les drames qui ont presque dezingé ce PEUPLE qui renaît comme le Phœnix, ne servent à rien …Alors comme ça on veut nous vendre du « neuf..rafistolé «  du « diplomaticuus «  pour mettre en œuvre ce que le PEUPLE a DÉCIDÉ.
    Ce monsieur doit rester en dehors de tout processus qui exécutera ce que le PEUPLE VEUT . On ne vient pas en Touriste après avoir clamé «  …..je lui dois beaucoup…( en parlant de fakhakhoukhhou ) .. » pour faire prendre au PEUPLE des lanternes pour des vessies , alors que le pronostic Vital d un PAYS et de SON PEUPLE est ENGAGÉ.
    Seuls ceux que le peuple acceptera devront avoir la Responsabilité d exécuter le processus Irréversible de reprise en main par les CITOYENS LIBRES ET PATRIOTES de l Avenir des générations à venir …..

    14
    6
    Anonyme
    10 mars 2019 - 18 h 27 min

    Il faut des personnes neuves. Les Algeriens ne font pas confiance à ceux qui ont usé les brosses en servant les corrompus.. Nous avons des compétences honnêtes.

    17
    4
    Abou Calypse
    10 mars 2019 - 18 h 26 min

    Un train peut cacher un autre … Tribu et clan Boutef aussi.

    13
    6
    Tredouane
    10 mars 2019 - 18 h 19 min

    Sans trop de polémique et en un mot ,la Nation souhaite des Hommes qui vivent en Algerie et non pas des représentants qui ne connaissent pas leur Nation .

    24
    4
    BabElOuedAchouhadas
    10 mars 2019 - 18 h 18 min

    Le peuple Algerien ne veut pas de ce Lakhdar Brahimi qui est un agent du Makhzen et est un adepte de l »ouverture des frontieres du Haschich,
    Aussi ne as oublier que ce Brahimi a contribue a la destruction de la Syrie,

    40
    7
    Mir
    10 mars 2019 - 18 h 13 min

    Et voilà la réponse du Pouvoir : Essayer de bricoler du neuf avec des vieux ! Il n’a rien compris. Il est autis-te et sourd et aveugle. Il ne comprend même pas qu’on ne veut plus voir ces vieux loups roder autour de nous. On veut du neuf, des jeunes, et des moins jeunes qui n’ont jamais mangé dans la main du Clan !!!!

    20
    3
    Khorrotov
    10 mars 2019 - 18 h 12 min

    Pour faire avaler la pilule, il faut la faire dorer. Il faut jeter et le bébé, et l’eau du bain avec. Les jeunes de moins de 25 ans réprésentent plus de 75% de la population. De la gérontocratie, rien que de la gérontocratie et toujours de la gérontocratie?

    12
    5
    LE FUGITIF
    10 mars 2019 - 18 h 07 min

    La seule et unique solution c’est celle proposé par le général Hocine Benhadid; sinon pourquoi autant de sacrifice pour rien,juste pour revenir à la caisse de départ;
    Mr Brahimi il est aussi contaminé par les affaires et les magouilles de tout genre,c’est un proche du pouvoir…

    27
    2
    Abou Langi
    10 mars 2019 - 18 h 05 min

    Mauvaise réponse ! Quelle roublardise !

    Lakhar Brahimi a une grande expérience lorsqu’il s’agit de négocier avec des diplomates.

    Là il s’agit du peuple. Il n’ y pas meilleur signal pour faire sentir l’arnaque .

    Un bon signal eût été de prendre quelqu’un de neutre.

    Il sera aussi utile qu’un pansement sur une jambe de bois. Sauf pour une manoeuvre dilatoire, évidement.

    35
    10
    Anonyme
    10 mars 2019 - 18 h 02 min

    Les nombreuses audiences médiatisées avec le président servaient à cautionner la thèse du président en très bonne santé. Il faut du sang neuf.

    22
    4
    Zombretto
    10 mars 2019 - 18 h 00 min

    « …soulignent que «le président de la République a entendu le cri du peuple et y a adhéré dès la première manifestation »…
    La bonne blague ! Pourquoi pas dire qu’il a fallu que le peuple tout entier le prie à genoux pour qu’il daigne finalement accepter encore un cinquième mandat ?

    12
    4
    Juan Carlos de La Tragenta
    10 mars 2019 - 17 h 59 min

    Ben vous avez tjrs rien compris je ne suis pas du tt de l avis de l auteur de cet article mais ca on a le droit de ne pas être d accord donc cet homme Lakhdar est usé aussi et les derniers conflits dont la Syrie a été un échec pour lui et c est pas l homme de la situation et encor moins en ce moment mais il a été un bon Mae jadis ce fut un autre temps l internet et le portable n existait pas , je pense qu il joue la montre ce pouvoir et essai de trvé une solution dont il ferai tjrs parti en tenant les rennes. Lamamra est bon et compétent mais sans eux donc si c est juste pour les sauver eux et pas l Algerie et son peuple il reste ou il est me concernant hé oui et pourtant je l apprécie bcps c est meme mon poulain perso mais tt seul avec une nvelle équipe et il présente sa candidature pkoi vs nous offrez pas cette option tt simplement parce qu ils vs servent vous le pouvoir et ce clan lui mais c est aux peuple de décider et ce qu il a décidé une chose est sure c est le retrait du 5 eme mandat et de ttes ses personnes aux pouvoirs depuis des dizaines d années , le paysage politique ne change pas avec Brahimi et autres qui ont appartenu au pouvoir algerien ? Non le peuple algerien veut un retrait définitif de ce pouvoir et ne plus revoir des visages qui nous rappellerons le passé , le peuple veut décider de son propre destin et c est a lui de choisir pour lui , je vous les déjà dis on est jamais mieux servi que par sois meme alors pkoi ce clan qui parle au nom d un vielle personne malade veut nous enfumez ou nous entourlouper en fait il n a pas changé et il ne changera jamais parce que on change pas de mauvaises habitudes en un trait . Ils sont cuits meme la police scandent tahia El Djazair les juges ne vous supportent plus ; les journalistes pareille ; médecins ect ect ; c est bien la fin d un régime et d un pouvoir scélérat . ils ne lâcheront rien sauf que cette fois ci ils sont dépassé et ils ont perdu d avance et devant le monde entier . sortez pdt qu il en est temps encor pour le bien de l Algerie bande d ingrats ….l Algerie aux algerien(nes) montez au ciel et redescendez si vous voulez mais elle restera algerienne démocratique avec ses valeurs et son identité nationale mais sans vous le pouvoir cette fois ci ; on s est séparé de la France mais on a jamais divorcé avec elle et ceci à cause de vous pouvoir à sa solde depuis 62 ce qu elle a pas réussi à avoir avec les armes elle l a eu avec vous pdt plus 50 ans après son faux départ donc nous prononçons le divorce définitif !

    14
    8
    Rayés Al Bahriya
    10 mars 2019 - 17 h 53 min

    Mon commentaire au forum , la semaine passée m’avait amené à traiter du cas qui se profil ds l’immédiateté, soit que Lakhdar Brahimi , qui présidera cette conférence de la transition …
    Le premier ministre sera un chef qui reflétera un gouvernement de transition .
    La convocation d’une assemblée constituante fera la révision de la constitution pour créer les bases d’une 2e république…
    Le triptyque fondamental ne sera pas révisé :
    Un référendum populaire direct sera proposé au peuple souverain…ou que la constituante voteras la nouvelle constitution de la 2e république.
    Boutefilka sera celui qui fermera la porte à la violence faite contre le GPRA en 1962 , par l’armée de Boumediene Ben bella…
    Tahya Al Djazair
    Vive le peuple.
    Gloire à nos chouhada

    11
    10
    Anonyme
    10 mars 2019 - 17 h 50 min

    C’est ce même homme qui disait que le président aller bien et qu’il lui parler.
    ça sufi tous ce baratin ont veux plus de vieux ce pays ne vous appartiens plus
    Le consensus est avec la nouvelle génération de politique

    30
    2
    Kahina-DZ
    10 mars 2019 - 17 h 48 min

    Le Qatar et l’Arabie Saoudite ont pris l’habitude de nous envoyer des présidents.
    L’ANP est la seule assurance actuellement
    Une personne de L’ANP pour sauver l’Algérie.
    Je ne fais pas confiance à ce Brahimi.

    71
    15
    CITOYEN
    10 mars 2019 - 17 h 46 min

    Les Algériens ne connaissent pas Lakhdar Brahimi pour qu’il y soit populaire .Il travail à l’ONU nous en sommes fierS comme nous serions fier de tout autre Algérien mais nous n’avons pas besoin d’un médiateur onusien Algérien certes mais culturellement détaché du fait qu’il est souvent à l’étranger ,soyons cohérents et aussi parce que nous ne sommes pas et nous ne serons pas en guerre .Nous traversons une situation de remise en cause du système chose tout à fait normale en vertu des lois de l’évolution naturelles et nous devons aller ver une refondation nationale qui va avoir sa gestation pas toujours confortable comme toute gestation .Il y a un dialogue qui s’établit d’une manière directe entre le peuple et le pouvoir auquel il faut donner le temps de maturation nécessaire et les solutions vont découler d’elle même .L’essentiel est de ne pas rompre le dialogue ouvert et pacifique .

    12
    3
    algerian
    10 mars 2019 - 17 h 38 min

    Pourquoi A.P s’obstine-t-il a vouloir faire jouer un role a certaines pontes du systeme que le peuple a deja vomis? Souffre-t-il d’autisme ou de cecite politique?
    Pourtant, le message de la rue est clair: Game is over pour le systeme des Bouteflika, place a la 2eme republique, et le peuple n’a besoin ni de Lamamra ni de Brahimi pour faire la transition.

    18
    6
    Brahim
    10 mars 2019 - 17 h 36 min

    Le Peuple n oubliera JAMAIS le rôle de complaisance qu il a jouée avec Bouteflika lors de ses visites de sou-traitant a nous dire que notre Président est en Pleine Santé… Honte a lui !!!

    27
    3
    Lghoul
    10 mars 2019 - 17 h 29 min

    Le seul role est de les faire sortir de leur arrogance et de commencer a faire leurs valises. Si c’est pour nous parler d’histoires a dormir debout pour essayer de leur faire gagner du temps, il ferait mieux d’aller rejoindre la court de ses amis et beaux freres a amman, jordanie ou il passe du bon temps. Sinon depuis quand est il venu donner son avis quand khelil, bouchouareb, ghoul et compagnie devalisaient Les caisses de l’etat???

    19
    2
    LOTFI
    10 mars 2019 - 17 h 24 min

    on n’en veut pas car il a été un acteur de la comédie qui a duré 7 ans et demi . combien de fois il aété reçu par bouteflika dans un scénario macabre et en sortant il trouva le culot de dire qu’il allait bien !!!!! rentres chez toi aussi

    19
    5
    Anonyme
    10 mars 2019 - 17 h 24 min

    La transition c’est bien rendre les comptes c’est mieux

    12
    9
    Anonyme
    10 mars 2019 - 17 h 23 min

    Poudre aux yeux epicitou… le fln au musee

    13
    9
    Anonyme
    10 mars 2019 - 17 h 22 min

    On est mal partis. C’est les vieux clivages encore qui veulent teinter l’Algérie, alors cela donnera un niet.

    12
    5
    Bouzorane
    10 mars 2019 - 17 h 14 min

    POUR UNE 2ÈME RÉPUBLIQUE ULTRA-NATIONALISTE ALGÉRIANISTE QUI METTRA FIN A TOUTES LES IDÉOLOGIES INTERNATIONALISTES ET A TOUS LES LARBINISMES.
    ABAT L’ARABO-ISLAMISME
    ABAT LE NORD-AFRICANISME
    VIVE L’ALGÉRIE ALGÉRIENNE ET ALGÉRIANISTE.
    SEULE L’ALGÉRIE COMPTE.
    SEULE L’ALGÉRIE EXISTE.
    NI NATION ARABE. NI OUMMA ISLAMIYA. NI MENA. NI UMA. NI TAMEZGHA.
    SEULE LA NATION ALGÉRIENNE EXISTE.
    IL N’EXISTE NULLE AUTRE NATION

    28
    23
      Mohamed
      10 mars 2019 - 18 h 11 min

      Tu sors d’où ?

      12
      6
    Moh-DZ
    10 mars 2019 - 17 h 14 min

    Je doute fort de la pertinence du choix de Lakhdar Brahimi et encore moins de Ramtane Lamamra Ils font partie du sérail. Le meilleur scénario serait de préparer l’élection d’une assemblée constituante sans exclusive.

    16
    14
    La Viriti
    10 mars 2019 - 17 h 12 min

    Brahimi est un proche de la famille Bouteflika
    Il viendrait d’abord et avant tout pour les protéger (ainsi que le premier cercle tribal…) et sûrement pas pour le devenir de l’Algérie.
    Ce clan restera abject jusqu’au bout.
    C’est une énième enfumade sur le peuple algérien.
    Maudit soit le jour où Bouteflika est devenu president…

    16
    11
    MohDZ
    10 mars 2019 - 17 h 11 min

    Je doute fort de la pertinence du choix de Lakhdar Brahimi et encore moins de Ramtane Lamamra Ils font partie du sérail. Le meilleur scénario serait de préparer l’élection d’une assemblée constituante sans exclusive.

    5
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.