Un plan de destruction de l’Algérie est entré en action à partir du Maroc

Serdja Maroc
Serdja Popovic dirige Otpor, une officine de la CIA. D. R.

Par Youcef Benzatat – Une source de renseignements spécialisée dans l’analyse des mouvements populaires dans le monde, citée par l’analyste iranien Mohammed Sadeg Al-Hosseini, a révélé l’existence d’une base au Maroc pour dévier les manifestations en cours pour la destruction de l’Algérie.

Un centre des opérations a été créé dans la ville marocaine de Rabat pour gérer la «révolution» en Algérie. Y participent quatre agents de renseignement américains et six agents de renseignement marocains, ainsi que douze «experts en subversion» de nationalité serbe et des membres de l’organisation serbe Otpor, financée par plusieurs agences américaines, fondée dans les années 1990 à l’université de Belgrade et dont l’objectif était de renverser le régime du président Slobodan Milosevic. Ce qui fut fait en 2001.

Huit Algériens de tendance islamiste, formés pendant six mois par des experts d’Otpor au second semestre 2018 et sous la supervision d’agents de renseignement américains au Maroc, participent également à la gestion de ce centre, dont la mission est de coordonner toutes les actuelles ou futures opérations de planification, de financement et d’approvisionnement de certaines parties participant actuellement au mouvement algérien et en relation avec ce centre, dans le but de provoquer le chaos et d’engager des confrontations avec les forces de sécurité algériennes, afin de créer les conditions favorables à la transformation du mouvement pacifique en affrontements armés, soit modifier le cours des événements et définir une nouvelle trajectoire à l’action et ses visées, pour atteindre cet objectif précité.

Deux salles d’opérations avancées ont été mises en place pour exécuter les plans de la salle centrale. La première est à Oujda, dans le nord-est du Maroc, près de la frontière algérienne, dirigée par onze officiers d’opérations américains, marocains et serbes, ainsi que trois Algériens. La deuxième est dans la ville d’Errachidia, à environ 80 km de la frontière algérienne, et est dirigée par huit officiers des nationalités susmentionnées, ainsi que deux officiers du renseignement militaire français.

La formation militaire est dispensée dans trois camps de base, spécialement établis à cet effet, dont deux au Maroc.

Le premier camp est situé à 28 km à l’est de la ville occupée de Laâyoune, sur la côte atlantique, et compte actuellement 362 combattants, pour la plupart des Algériens, et 28 instructeurs et administrateurs.

Alors que le deuxième camp d’entraînement est situé au nord-est de la ville occupée de Semara, à 54 km de la ville, au sud-est du Maroc et à proximité du triangle frontalier algérien, marocain et mauritanien. Le camp compte actuellement 284 combattants et 18 instructeurs et administrateurs.

Le troisième camp est situé sur le territoire mauritanien, à 34 km au sud-ouest du village de Bir Moghreïn, près de la frontière avec le Maroc au nord-ouest de la Mauritanie. Le camp compte 340 combattants et 46 instructeurs et administrateurs.

La source a également souligné l’existence d’une coopération étroite dans les domaines de l’approvisionnement logistique, comme certains l’ont spécifiquement appelé, avec le mouvement Ennahdha en Tunisie. Dans ce contexte, des groupes algériens liés à certaines organisations islamistes en Algérie, ont établi leurs bases en Tunisie. La première est proche de la ville du Kef, au nord-ouest de Tunis, près de la frontière avec l’Algérie. La seconde est au sud de la ville frontalière tunisienne de Jendouba, au nord-ouest de Tunis, à environ 50 kilomètres de la frontière algérienne.

Tous ces dispositifs n’ont pas été déclenchés depuis le début des manifestations algériennes, mais toutes les mesures évoquées ci-dessus ont été prises depuis environ un an. En d’autres termes, l’alliance américano-sioniste planifiait et se préparait à exploiter tous les mouvements populaires en Algérie, quels que soit leur caractère et la nature des forces qui les soutiennent et les provoquent, pour y bondir et dévier leur cours vers une voie de confrontation qui répandrait le chaos et la destruction en Algérie. Cela est confirmé par la participation de Steve Bannon, le conseiller de Trump pendant la campagne électorale, puis son conseiller stratégique lorsqu’il est devenu président, qui a ouvert il y a quelques mois un bureau à Bruxelles pour organiser des révolutions colorées en Europe. Nos informations confirmées indiquent également que le célèbre milliardaire américain George Soros participe au financement de toutes les opérations susmentionnées, y compris l’achat d’armes à fournir aux éléments déjà cités.

Un plan similaire a été mis en place à la veille du quatrième mandat, en 2014, à travers le mouvement Barakat, pour déstabiliser l’Algérie et semer le chaos. Ce plan a été piloté à partir de la Tunisie au siège de l’ONG Freedom House, financée par le milliardaire Soros pour le compte de la CIA et dont l’un des principaux animateurs était un ministre dans le gouvernement provisoire du MAK. Un plan qui a été mis en échec par une très grande conscience patriotique de la population algérienne qui a refusé de les suivre et éviter de tomber dans leur piège. Contrairement à celui-ci, qui avait instrumentalisé les séparatistes du MAK, celui d’aujourd’hui a choisi la carte des islamistes, bien qu’on ignore à ce jour si les séparatistes du MAK ne font pas partie d’un plan parallèle pour le même objectif.

Des signes laissent présager que ce plan de destruction de l’Algérie est déjà entré en action. Lors des manifestations du 8 mars, il y a eu un lâcher de casseurs pour vandaliser un musée et attaquer des policiers, pour casser la nature pacifique des manifestations et semer la violence. D’emblée, on ne peut attribuer ces comportements au mouvement de contestation du peuple, car il se présente en contradiction avec sa démarche qui est explicitement pacifique et assumée. Le pouvoir non plus n’a pas intérêt à recourir à de tels procédés de manipulation, source de propagation de la violence et par conséquence de répression. Ce serait donner le bâton aux ennemis de l’Algérie que de recourir à la répression des manifestants. Ce sont là des comportements à dénoncer et à neutraliser.

Il faut également dénoncer activement tous ceux qui appellent à suivre le mot d’ordre de la grève générale, dont le but est d’exacerber le peuple pour le diviser et semer le chaos, dont l’origine reste inconnue. Cependant, des soupçons assez crédibles attribuent cet appel à la grève à la chaîne de télévision El-Magharibiya basée à Paris et dont le fondateur n’est autre que le fils d’Abassi Madani, premier responsable du FIS, parti islamiste dissous qui était à l’origine de l’irruption du terrorisme pendant la décennie 1990. Si la grève est un moyen de pression sur le pouvoir, il ne faut pas que cela contribue à l’implosion de l’unité du peuple, notamment en encourageant les secteurs vitaux à observer cette grève, tels que les hôpitaux, les secours, le transport, le commerce, etc. De même, pour l’encouragement de la désobéissance civile anarchique et précoce, vecteur de la potentialité de l’effondrement de l’Etat. Comme le font certains intellectuels égarés sur les plateaux de télévision des ennemis de l’Algérie où d’industriels aigris, par la fermeture de leurs unités de production et de distribution de produits de première nécessité, en provoquant des pénuries dangereuses, comme au Venezuela.

Même si la cohésion du peuple algérien est aujourd’hui assez importante, elle reste néanmoins suffisamment fragile et vulnérable devant toute tentative en vue de son implosion. Les clivages au sein du peuple sont une réalité anthropologique assez profonde pour les prendre à la légère. Les militants actifs, que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur le terrain, doivent redoubler de vigilance et s’investir dans une sensibilisation permanente de la population pour éviter toute tentative de déviation du mouvement populaire en cours. Le processus de transition démocratique risque de durer plus longtemps que le souhaiterai le peuple et il faut s’armer de patience et de persévérance et surtout de vigilance pour que les ennemis de l’Algérie ne réussissent pas à le détourner vers le chaos et la destruction du pays, comme cela fut le cas en Syrie et ailleurs.

Le bras de fer engagé entre le pouvoir et le peuple algérien pour une transition démocratique doit rester une affaire algéro-algérienne et il est vital pour la pérennité de la nation et la préservation de la souveraineté nationale et la paix civile de faire barrage à toute tentative d’ingérence internationale pour réussir cette transition.

Y. B.

Comment (267)

    anonyme
    13 mars 2019 - 18 h 20 min

    Nos services de sécurité doivent silencieusement mettre hors d’état de nuire à Rabat, Oujda et Errachidia selon l’article ces officines sans tambours et sans trompettes.Ils doivent simultanément mettre hors d’état de nuire les prédateurs qui détruisent notre pays sournoisement depuis des décennies .

    8
    4
      [email protected]
      14 mars 2019 - 13 h 05 min

      Ça commence à devenir le grand n’importe quoi !!!!
      Selon eux, Bernard Henry Lévy, Israël, le Maroc, la France, les États Unis, Coca cola, Marlboro, le Botswana, le Burundi et Warda Charlomanti seraient derrière les manifestants.
      En clair, ils veulent nous dire que Bouteflika est un ange, que le Régime est le champion de la democratie et que les 20 Millions d’Algériens dans la rue sont des idiots qui veulent le Chaos et qui sont manipulés par WaltDisney !!!
      STOP ! STOP ! STOP ! STOP

      6
      2
    Lakhdar
    13 mars 2019 - 18 h 12 min

    Pour mesurer le degré diabolique inférieure primitifs analytiques géophysique algerois cité seulement le Maroc et voir l’éclat de la rage, haineuse pulvérisé à tort et à travers sans freins ni morale et humanisme
    Une meute sauvages lâcher rien que ça.

    3
    8
    Tredouane
    13 mars 2019 - 17 h 42 min

    Mais c’est quoi ce rapport ,je pense que la Nation Algérie et certainement dois redoublé de vigilance être solidaire mais loin de toute panique,c’est nos ennemies qui vont paniqués,nous avons certainement un probleme interne que nous devons réglé entre une petite minorité mafieuse et La Nation.
    Nous Nation Algérie nous sommes l’A.N.P et l’A.N.P c’est nous.

    10
    4
    asyar
    13 mars 2019 - 17 h 40 min

    Algérie… du Nord au Sud, de l’Est à l’ouest… Unie et Indivisible

    10
    Sidani
    13 mars 2019 - 17 h 26 min

    Bouteflika maintenu sans election : c’est l’absence des partis politiques ; ce sont les enseignants les médecins et les personnels hospitaliers ,mais aussi les agriculteurs et les commercants de lancer un mouvement politique sincère pour un projet economique d’urgence . Et le Maroc , à son niveau ,lui aussi devrait réfléchir et de participer à un nouveau maghreb pour une democratie sociale et pour l’économie.Personnellement, j’ y crois!

    4
    8
    Djamila
    13 mars 2019 - 17 h 12 min

    Chers concitoyens, chères concitoyennes, je vous invite tous à lire l’appel de la grande héroïne Djamila Bouhired. Il est vivifiant à plus d’un titre. Il apaise,il réconforte, il encourage,il motive,il donne de l’espoir pour l’édification d’une nouvelle république algérienne. Un baume sur le coeur. Un appel à l’adresse, je cite, de »Mes enfants, et mes petits enfants ». Il est disponible sur la presse en ligne.

    8
    6
    le terroir
    13 mars 2019 - 16 h 36 min

    Le Peuple a dit et redit ce qu’il veut, que ce système parte avec toutes ses composantes. Ils s’accrochent au pouvoir alors qu’ils savent que leurs jours sont comptés. Ils mettent notre pays en danger par ce flottement, par l’improvisation, par l’incompétence, par les éternelles promesses, par le viol de la constitution, enfin de ce qui en reste, et par le mépris du peuple. Ils vont finir par affaiblir l’ANP qui gère une série de dangers aux frontières ainsi que l’infiltration. Partez, il est temps, ne mettez pas notre pays en danger. Beaucoup de propositions de sortie de crises sont proposées par des algériens intègres et intelligents, ne faisant pas partie du système, pourquoi ne pas les écouter et leur laisser les postes de responsabilité ? Merci à AP.

    6
    6
    Kader
    13 mars 2019 - 16 h 24 min

    Levons-nous tout comme un seul homme et crions tous ensemble « One Two Three Viva l’Algerie liberee des marocains du Clan d’Oujda d’El Mouradia et Viva la RASD independante.

    38
    42
      aber
      13 mars 2019 - 18 h 55 min

      Lorsque Bouteflika était en bonne santé, il a réalisé la réconciliation, il a distribué les appartements il a construit les autoroutes et l infrastructure nécessaire il a aidé les jeunes à sortir du chômage …. La il était le président ALGÉRIEN dont tous les algériens étaient fier. Maintenant qu il met les couches … il devenu le Marocain qui est la cause de tous les malheurs du pays. Bizarre c est toujours la faute de la France , la faute du Maroc … la main étrangère.
      Quand ça ne va pas c est toujours la faute des autres et cela depuis l indépendance.
      C est triste comme raisonnement

      17
      13
    mohamed
    13 mars 2019 - 16 h 16 min

    le prochain gouvernement avec son nouveau président devront être à la hauteur de leur peuple :la frontière ouest restera fermé jusqu’à la dissolution de toutes les problèmes qui menacent l’Algérie.

    51
    19
    Anonyme
    13 mars 2019 - 15 h 48 min

    Non ce plan ne marchera pas. Le peuple algérien est vacciné et ne laissera rien passé. Si c’est pour dissuader les algériens de manifester, cette manœuvre est pitoyable. Manœuvre sur manœuvre…

    69
    38
    Tinhinane-DZ
    13 mars 2019 - 15 h 47 min

    OUI ET OUI ET ECORE OUI, L’Algérie est visée , l’Algérie est en danger.
    20 marocains ont été arrêtés au large de Ghazaouet (Oran). Ils ne sont pas venus en touristes !!!
    Il ya un plan qui vise à infiltrer les manifestations, ce plan se prépare à RABAT.
    Des vidéos des illuminatis Maroc sont diffusées sur YouTube et ont parlé des manifestations qui vont avoir lieu. Des vidéos qui datent du 11 Février 2019, avant la marche du 22.
    Faites votre recherche et vous trouverez ces vidéos.

    76
    61
    Paranoia Politique
    13 mars 2019 - 15 h 44 min

    L’unique ennemis de l’Algérie et son peuple c’est le clan d’Oujda et personne d’autre,trouvez vous juste le patrimoine déclarer par Bouteflika,alors tout est clair

    73
    48
    Mahmoud
    13 mars 2019 - 15 h 41 min

    Moi President de la Republique je promet de prendre trois decisiions le premier mois de mon investiture :
    1/- Je constitutionnalise la fermeture des frontieres avec cette Narco-Monarchie jusqu’a l’instauration de la Republique du Maroc.
    2/- je reconduirais aux frontieres de l’Ouest tous les marocains connus chez nous sous l’appellation Clan d’Oujda et les 450,000 clandestins marocains qui se trouvent en Algerie.
    3/- ma politique exterieure sera axee en priorite sur la decolonisation du Sahara occidental.

    84
    59
      BabElOuedAchouhadas
      13 mars 2019 - 15 h 51 min

      @Mahmoud, Tout ce riche et salvateur programme est dans l’agenda du futur President de la Republique Algerienne et ayant pour nom le Patriote LAMAMRA.

      38
      39
        Youssef
        13 mars 2019 - 18 h 09 min

        Je pense sincèrement que le seul homme politique avec les épaules assez larges et les compétences internationales est bien monsieur Lamamra.

        8
        6
      Anonyme Dz
      13 mars 2019 - 16 h 15 min

      @Mahmoud, Si vraiment vous jurez la main sur le drapeau national du Million et demi de Martyrs que vous réaliserez ce programme des le debut de votre élection je vous promet que vous aurez la majorité des le 1er tour,
      Parole de Patriote,

      27
      23
    AAA
    13 mars 2019 - 15 h 27 min

    CET ARTICLE EST EN TRAIN DE DONNER DE L’IMPORTANCE A UN PAYS QUI N’EXISTE PAS ENCORE DU MOMENT QU’IL PORTE ENCORE LE NOM D’UNE INDICATION GEOGRAPHIQUE (EL MAGHRAB)

    31
    20
      firmus
      13 mars 2019 - 16 h 41 min

      Bravo

      5
      1
    Réalisme
    13 mars 2019 - 15 h 27 min

    Le plan de destruction est déjà sur le terrain,pourquoi aller le chercher ailleurs? Alors ces millions de manifestants pacifiques dans les rues sont tous fous,et à côté de la plaque ?! Les slogans sont pourtant clairs pour tout le monde. En revanche,celui qui cautionne le dribble vicieux qui se joue sur le terrain, c’est bien le frenchy jupiter, qui vient d’offrir un chèque à blanc depuis Djibouti,en poignardant le peuple algérien dans les dos,grâce à l’aval de celui qui s’est exprimé sur rfi, contrairement aux us, qui soutiennent les manifestants. Rabi maâna,ou stror bladna.

    28
    17
    Oujda hahahaha
    13 mars 2019 - 15 h 23 min

    Le plan de destruction de l`Algérie a commencé en 1999 Les pays du Golf nous ont imposé un marocain natif de Oudjda à la tete de la nation. Lui ensuite a commencé à installer des naturalisés Algériens aux poste de contrôle. Cette méthode est connu et très pratiqué par les sionistes. Ils entrent chez comme invités à la fin ils vous foutent dehors sinon ils foutent la m… chez toi. …

    37
    32
      Lghoul
      13 mars 2019 - 15 h 46 min

      100% d’accord avec vous car l’Algérie, son peuple et sa constitution qu’ils ne cessent de piétiner depuis 20 ans sont leurs derniers soucis.

      24
      15
    mina khimoume
    13 mars 2019 - 15 h 17 min

    Bizarre cette main étrangère sort que quand le gouvernement en place à peur du peuple

    58
    20
      Patriote
      13 mars 2019 - 16 h 23 min

      Tout le monde sait que l’Algérie est très convoitée.On je comprends bien on a deux options, soit laisser un gouvernement pourri jusqu’à la moelle (d’ici peu on aura des communiqués de l’aalia).Dans ce cas, on sera complice de ces traîtres qui vendent grande Algérie 🇩🇿 pour obtenir un visa.
      La deuxième option, rester dans la rue et risquer de se faire massacrer par des foufurieux drogués et armés par des frères sous les ordres de leur maîtres, se faire bombarder par une coalition de l’horreur.
      Je ne veux pas être pissimiste et j’opte pour une autres solutions.Insister sur le faite qu’on a pas besoin des yankees pour rétablir la démocratie chez nous ni d’autres pays qui se battent pour les droits de l’homme. Chercher un moyen juridique pour pour éradiquer cette peste. Armée les citoyens pour faire face aux invasions des barbares. Interdire la chasse des sangliers en période de soulèvement populaire(je suis sérieuse) Libérer nos concitoyens patriotes(em
      prisonnés)…..

      12
      9
    Possible ingérence étrangère
    13 mars 2019 - 15 h 11 min

    A la demande de la bande des délinquants aux passeports diplomatiques pour se sauver vers la France, le Maroc, Dubaï et d’autres destinations où des biens et comptes biens garnis les attendent.
    Toute intervention étrangère ou anarchies les arrangeraient pour disparaitre.

    24
    18
    Ma Kayen Walou
    13 mars 2019 - 15 h 08 min

    Salem à mes frères et soeurs,

    Deux questions :
    1/ Ces marches sont organisées par qui et qui les commandite ? Qui a ordpnné la première marche du 22 février et veillé à synchroniser toutes les « troupes » ?
    2/ Pourquoi y a t-il, en ce moment, autant de Trolls (e-flies) parmi nous entrain d’essayer d’orienter nos discussions sur un sujet aussi sensible que celui-ci ? Même constat sur les réseaux sociaux, Youtube… des algorithmes sont mis en place pour « orienter » et influencer nos pensées et donc nos actions !
    C’est un travail colossal qui ne peut être exécuté que par une équipe pluri disciplinaire de professionnels lourdement formés et qui a demandé une préparation de longue haleine…

    Tahya El Djazayer

    49
    17
      La Viriti
      13 mars 2019 - 15 h 28 min

      Quand seydek Bouteflika et sa clique seront parti, promis on s’occupera de toutes le smains étrangères. On veut d’abord commencer à régler le probleme numéro 1 qui perdure depuis 1999.
      Ce ne sont pas les algorythmes qui ont dilapidés 1000 milliards de dollars qui ont fini dans les appartements à l’étranger ou des comptes bancaires suisses…

      33
      28
        Ma Kayen Walou
        13 mars 2019 - 15 h 56 min

        @ La Viriti
        Si tu veux me discréditer, tu es à côté mon frère… je suis un simple fils du peuple mais qui aime et chérit sa patrie.
        Autrement dit, un citoyen lambda qui a fait ses études sur les bancs de l’école publique. Et j’en suis fier.
        Tu sais, il y a djema3et « el cachir » qui oeuvre pour le système et à l’opposé l’autre djema3a qui actionne les leviers et tire les ficelles pour foutre la m…e chez nous. Cette dernière est de loin la plus dangereuse car elle porte atteinte à la stabilité de notre nation et de notre pays !
        Salem…

        38
        7
          Anonyme
          13 mars 2019 - 16 h 20 min

          @Ma Kayen Walou, Tu perd ton temps a vouloir repondre a un esclave consentant du Makhnez.
          Enfin c’est mon avis.

          17
          15
      MELLO
      13 mars 2019 - 18 h 55 min

      Quelque soient les tireurs de ficelles, s’ils existent, le peuple Algérien n’est pas sorti pour casser. Ces manifestations pacifiques démontrent le degré de maturité politique de l’Algérien.
      Inutile de se poser toutes ces questions , puisque la valeur des revendications est grandiose . La destitution de ce système est largement partagé par des millions de citoyens. Djazair hourra democratia reste tout un programme résumé en trois mots.

      2
      5
    Salim
    13 mars 2019 - 15 h 08 min

    Je te suggère de changer de pseudo car je suis « salim » sur ce journal qui comment quotidiennement, il a également « A salim » Samai salim » etc.
    Pour ne pas qu il y est confusion et melange des genres, car je ne partage pas tes idée makhnesienne.

    17
    8
    Hafraoui
    13 mars 2019 - 14 h 53 min

    Tres sincerement qui peut croire que Bled Es Siba devenu Bled El Makhzen sous protectorat francais peut destabiliser l’Algérie ?
    Bien au contraire le départ du Clan d;Oujda d’El Mouradia va entrainer celui de la prédatrice féodale famille allaouite allochtone et libérer ainsi le peuple marocain et aussi permettre au peuple du Sahara occidental d’accéder a son indépendance.

    16
    19
    MELLO
    13 mars 2019 - 14 h 52 min

    C’est là, la main de l’étranger souvent exfiltree par une composante essentielle de la place publique. La jeunesse Algérienne , composante majoritaire de ce peuple vaillant, n’a pas été formée par l’école Algérienne , mais par toute cette classe politique que seule l’Algérie peut enfanter. Des grands hommes , à l’image de Hocine Ait Ahmed, accompagné à sa dernière demeure par des millions de jeunes , tant sur place ,tant face à la télévision, ont laissé et tracé là voie a suivre. Ces jeunes savent que depuis plus d’un demi siècle après la fin de la guerre d’Algérie, les problématiques de l’indépendance et de la souveraineté se posent toujours et avec une acuité sans précédent. La menace sur l’indépendance et la souveraineté nationales revêt des formes diverses et empreinte des voies insidieuses. La  » main de l’etranger » ne constitue plus la totalité du phénomène. La main locale , on le sait , peut se révéler tout aussi redoutable , sinon plus. Mais attention, l’Algérie dispose du génie Algérien , qu’il faudrait extraire des mains de groupes informels pour la remettre au service de la nation. Donc , aujourd’hui il est plus qu’urgent de mettre un gouvernement de compétences patriotiques qui réunira technicité et stratégies. Le temps joue contre les forces du changement, il est urgent , et ce avant la date de fin de mandat de Bouteflika -soit le 28 Avril 2019- de constituer un gouvernement de la société civile pour se placer et assurer la transition vers un changement pacifique du système.

    11
    12
    azertou
    13 mars 2019 - 14 h 45 min

    toujours la main etrangere,si ce plan existe vraiment bouteflika and co sont les executants de ce plan comme l ‘ a été kadaffi,assadd,hosni moubarek,benali,saddam hussein ces presidents au pouovir plus de 30ans ont detruit leur pays à cause de leur obstination à l ‘alternance

    29
    21
    Alerte !
    13 mars 2019 - 14 h 43 min

    Des compatriotes de Saint Etienne se sont pris a un fonctionnaire du consulat de cette ville après l’avoir reconnu au milieux d’un rassemblement contre le cinquième mandat entrain de photographier les manifestants sur ordre du consul Lesbet l’ex régisseur de l’ambassade des années 2000 où il a faillit être lynché avant de prendre la fuite a pieds et disparaitre dans une ruelle où une voiture l’attendait.

    14
    15
      mina khimoume
      13 mars 2019 - 15 h 16 min

      Bizarre cette main étrangère sort que quand le gouvernement en place à peur du peuple

      22
      15
    Kader
    13 mars 2019 - 14 h 38 min

    One Two Three Viva l’Algerie liberee de ses marocains du Clan d’Oujda et Viva la RASD independante.Point barre,

    19
    24
    Zaatar
    13 mars 2019 - 14 h 35 min

    Ô Grand Bouteflika! Ô Saint Gaïd! Ô Saint Bedoui! Protégez nous du Mal qui nous menace d’au delà de nos frontières. Ô Grand Bouteflika! fais descendre sur nos ennemis le déluge, les tornades et les ouragans. Envoie leur les poux et les criquets. Ô Grand Bouteflika ! Nous t’avons offensé et nous vous demandons d’accepter nos excuses et notre repentir!

    22
    30
      Abou Langi
      13 mars 2019 - 17 h 43 min

      Et des baryouches et des sandwichs au cachir pour ses sympathisants.

      3
      4
    Paris 75011
    13 mars 2019 - 14 h 35 min

    @youcef benzatat. Merci pour cet article tres instructif pour les non initiés sur la nature du Régime MakhNazi.
    Toutefois il faut savoir que Smara ne se situe pas au Sud du Maroc mais c’est une ville du Sahara occidental sous colonisation marocaine, Merci de rectifier le tire et eviter a ce que la presse propagandiste du Régime MakhNazi en faire les choux gras comme c’etait le cas ce matin du Site ma360 inféodé au Palais.

    17
    12
    Anonyme
    13 mars 2019 - 14 h 21 min

    A mon humble avis, si ce plan marocain existe réellement le clan au pouvoir en Algérie est entrain de le mettre à exécution sans attendre les directives du makhzen puisque tout est fait pour embraser le pays: candidature d’un président invalide, vacances universitaires par anticipation, décisions de prolongation de mandat sans aucune base juridique, reconduction de personnels politiques honnis par la population, aucun dialogue avec l’opposition ni avec les leaders d’opinion issus du mouvement de contestation, discours de gaid salah à répétition sans apporter de solution à la crise, silence honteux des parlementaires sensés représenter les citoyens, louvoiement des décideurs, ……On ne peut faire mieux pour détruire mon pauvre pays de l’intérieur sans aucune intervention extérieure.

    38
    19
      Réponse
      13 mars 2019 - 14 h 37 min

      Vos remarques sont pertinentes et justes.

      13
      12
      Algerien Pur Et Dur
      13 mars 2019 - 14 h 53 min

      Une autre raison pour garder la frontiere ouest hermetiquement fermee.

      17
      10
      Lghoul
      13 mars 2019 - 15 h 44 min

      100% d’accord avec vous car l’Algérie, son peuple et sa constitution qu’ils ne cessent de piétiner depuis 20 ans sont leurs derniers soucis.

      14
      5
      Halim el houari
      13 mars 2019 - 16 h 15 min

      arrêté tous ces histoires et spéculation, ouvrez vos esprits que cette sortie du peuple Algérien soit une fête nationale et que la parole lui revient, donné lui la parole que dans chaque Willaya et chaque Mairies soit installé un micro et des hauts parleurs que la parole soit donner en tout liberté aux étudiants aux chômeurs aux vieux aux femmes en tout démocratie et liberté qu’ils disent ce qu’ils veulent ce qu’ils revendiquent au peuple et aux monde entier ça sera une fête contre la barbarie et tout ingérence ou manipulation, à vous gardien de la paix donnons une leçon pacifiquement et laissons une trace à l’histoire .Haba Haba njibouha fil fillet

      17
      8
    Anti khafafich
    13 mars 2019 - 14 h 13 min

    Le zatlatistan (itsrathell de l ouest dit marrok) n a ménagé, ne ménage et ne ménagera aucun effort de voir l Algérie a genoux. Nous le savons tous à part les quelques debiles opportunistes qui nous chantent toujours le disque rayé de tawa tawa, kawkawa (خاوة خاوة).
    Message aux patriotes au sein des forces de sécurité: surveillez de près tout marroki de trouvant actuellement sur le territoire national qui a rejoint ses frères durant les 40 dernières années, ils sont sûrement très actif ces derniers jours.
    Race maudite, que Dieu vous maudisse jusqu à la fin des temps !

    36
    23
    Anonyme
    13 mars 2019 - 13 h 46 min

    YAWWWW TABTABBBB, CES BALIVERNES NE MARCHENT PLUS SUR AUCUN PEUPLE. NOUS N’AVONS bBESOIN NI PEUR DE PERSONNES. LE MAROC DEVRAIT S’OCCUPER DE L ETAT DE LEUR ROI QUI EST TRES MALADE ET QUI VA MOURIR DE SA MALADIE COMME NOUS DE NOTRE PRESIDENT QUI EST DANS LE MM ETAT. ILS VONT TOUS MOURRIR CAR TOUT CET ARGENT SALE QU’ILS ONT BOUFFES LES RONGE.
    ILS SONT TOUS MALADES ET ILS VONT MOURRIR BOUTEFLIKA, SON FRERE SAID, OUYAHIA, SIDI SAID TOUS RONGES PAR LE CANCER. ILS LAISSERONT DERRIERE EUX DU POISON A LEURS ENFANTS ET DECSENDANTS CAR COMME ON DIT « BIENS MAL ACQUIS NE PROFITENT JAMAIS »

    43
    12
    Les algériens n'ont jamais été naïfs !
    13 mars 2019 - 13 h 44 min

    Monsieur Youcef Benzatat , ne vous inquiétez pas les citoyens qui sont contre le pouvoir et le système politique savent ce qu’ils doivent faire ! Ils ont tous décidé de manifester pacifiquement et parfois avec beaucoup d’humour et d’esprit festif ! La grève et la désobéissance civile n’a pas pris , sa mayonnaise a été ratée. C’est la mouvance islamiste algérienne qui est derrière ce mot d’ordre de grève , désobéissance civile etc… ! Nous , on n’a décidé que de marcher, de crier à tue-tête, de chanter des slogans, d’organiser des manifestations anti système choisies judicieusement jusqu’à ce que le pouvoir s’en aille et que le système politique change. D’abord, il est très clair que les marcheurs , les manifestants ne veulent plus de Bouteflika, de Ouyahia, de Bedoui, de Sidi Said, de Haddad, de Amara Benyounes, de Ghoul,de Lamamra ou de Lakhdar Brahimi pour organiser la transition ! Il faut qu’ils partent en tant qu’hommes politiques fidèles à Bouteflika et au régime. Et après on verra !

    PS : Les algériens sont très conscients, sont très vigilants et très aguerris sur la question des ingérences étrangères ! Son intelligence et son expérience fait qu’il sait régir vite et en conséquence à toutes ces situations !

    57
    14
    Sidi said
    13 mars 2019 - 13 h 44 min

    Vous n’avez pas honte de propager tels fakes news contre votre propre camp… Votre propre pays… En relayant des absurdités… N’oubliez pas que nous aussi nous savons compter et bien un peu mieux que ceux que vous avez cité… En ce domaine, la peur n’est pas du côté algérien, mais bien chez notre voisin…

    32
    18
    youcef benzatat
    13 mars 2019 - 13 h 43 min

    L’article « Un plan de destruction de l’Algérie est entré en action à partir du Maroc » a été censuré par Mediapart !

    L’ordre de le supprimer de mon blog sur ce site ne peut venir que des commanditaires de ce plan diabolique de destruction de l’Algérie.

    Certainement, parce que cet article a mis en échec prématurément leur plan cynique et crapuleux, en le mettant à nu et en provoquant un large débat sur les réseaux sociaux,

    Ce débat est en train de se solder par une très large sensibilisation des manifestants algériens face aux casseurs et autres provocateurs de la violence pendant les manifestations à venir, dont l’objectif est de les détourner de leur attitude pacifique dans le but de semer le chaos et permettre aux puissances impérialistes de s’ingérer par la violence contre l’Algérie. Ce débat, déjà entamé depuis le début des manifestations pour une transition démocratique ne cesse de s’amplifier et le but de cet article était de contribuer à la nécessité de maintenir une vigilance active.

    Médiapart n’est pas à sa première censure de mes articles, à chaque fois qu’il était question de volonté de résistance aux convoitises impérialo-sionistes, aussi bien contre un quelconque pays arabe, contre le peuple palestinien ou contre le peuple algérien ! A se demander qui se cache réellement derrière ce média !

    47
    29
      Elephant Man
      13 mars 2019 - 14 h 08 min

      @Youcef Benzatat
      Mediapart est inféodé au sionisme comme tous les meRdias français (voir panamza.com 14/09/18 « mediapart est sous contrôle sioniste »).
      La TV libanaise Al Mayadeen a parlé de BHL et son ingérence en Algérie à l’instant.
      Merci encore pour votre EXCELLENT travail.

      37
      14
      Anonyme
      13 mars 2019 - 14 h 43 min

      Don’t worry, YB, le Washington Post, le NYT, le Daly Telegraph, La CBS, Fox news , la BBC, ne parlent que de votre article.

      8
      3
      Question
      13 mars 2019 - 15 h 04 min

      Donc vous êtes pour l’arrêt des manifestations ?

      11
      10
      Anonyme
      13 mars 2019 - 15 h 37 min

      @ Youcef Benzatat
      Merci Monsieur pour votre excellent travail d’informations. Je suis une fidèle lectrice.
      Nous savons pertinemment que ces « merdias » français sont inféodés au sionisme et que la liberté d’expression n’ existe pas en France, surtout quand il s’agit de dénoncer les crimes imperialo-sionistes. Le peuple algérien est un peuple intelligent et fier qui ne se laisse pas influencer par le premier venu. Il saura faire preuve de patience et de maturité en temps et en heure. Le changement ne se fera pas du jour au lendemain. La patience est un élément clé de la réussite.

      20
      4
    Nourdine
    13 mars 2019 - 13 h 41 min

    Ils regardent l’Algérie comme une curée qui leur appartiendrait. Beaucoup de commentaires déjà utilisés, à la lettre près, lors des « révolutions » des anciens pays de l’Est,et des pays « arabes », si ce n’est pas les mêmes cyberactivistes ceux d’aujourd’hui ont reçu la même formation.
    Louisa Hanoune a bien lancé une alerte sur le recrutement de jeunes cyberactivistes (200 il me semble) pour une formation en Tunisie. Les médias français (et affiliés) désinforment quand il s’agit de leur pré carré et se comportent en 2eme bureau pour les autres. Leur matraquage soutenu par des « personnalités » triés sur le volet parle de démocratie alors que leurs désidérata est de nous voir jeter le bébé avec l’eau du bain, en tout cas ils y travaillent.
    Que nos martyrs et les générations futures soient toujours fiers de nous. Quand aux « autres » qu’ils demandent aux harkis ce que veut dire « Il n’y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpéïenne » car ils le vivent dans leur chair et la honte.

    17
    9
    Brahms
    13 mars 2019 - 13 h 37 min

    Que des conneries habituelles pour tromper les citoyens. Personne n’a dit aux Ministres et Députés algériens d’ouvrir des comptes bancaires à l’étranger pour y entasser des millions d’euros et pour y acheter des appartements pour
    3 000 000 €, 843 000 €, 198 000 000 €, sans oublier des achats immobiliers au Canada et aux USA. Quand on s’amuse avec les institutions de son pays, il est normal que le peuple gronde. Croyez vous qu’en France, on pourrait prendre de l’argent public sans jamais rendre de comptes. Détrompez vous les affaires Fillon, Cahuzac suffisent à dire le contraire.

    39
    13
    Mobel
    13 mars 2019 - 13 h 32 min

    Le Maroc, ce petit Satan.

    40
    23
    Anonyme
    13 mars 2019 - 13 h 30 min

    Les manifestants patriotes dans les rues des villes algériennes ne liront jamais cet article. Le départ des Bouteflika est une revendication irréversible. Il s’agit bien d’un président trés malade.

    33
    11
    [email protected]
    13 mars 2019 - 13 h 25 min

    C’est vrai qu’il faut être « patriotique » et laisser détruire le pays par la bande de harkis qui gouverne depuis 1958 et la mafia qui lui est associée et qui dès q’elles sont contestées trouve le prétexte de la main étrangère!
    Qu’attendre de ceux qui n’ont pas trouvé où se soigner en Algérie et dans le monde hormis un hôpital militaire français!

    23
    18
    Numi
    13 mars 2019 - 13 h 21 min

    L’Algérie n’a jamais pris position dans un quelquinque conflit arabe ou autres….

    Une fois le calme revenu.

    j’espere et je souhaite que l’axe qatar/maroc sombre et que l’Algérie se décide enfin à donner une raclée au Makhzen.

    34
    22
    K.D
    13 mars 2019 - 13 h 14 min

    Pour ceux qui se demanderaient pour qui roule Y.B il suffit de mesurer les conséquences de cet article si Fakhamatouhou le prenait au mot.

    Même si ce dernier n’avait aucune raison d’annuler les élections Y.B vient de lui en offrir une sur un plateau d’argent: Une agression imminente , donc l’état de guerre.

    Désormais Boutef n’ a plus qu’a décréter l’état d’urgence, et même de guerre, pour appliquer toutes les lois martiales qu’il voudra appliquer. Plus de manifs plus de protestations plus aucune activité politique.

    37
    26
    Anonyme
    13 mars 2019 - 13 h 11 min

    Ouuuuuh !!!!j ai peur!!!! laissons encore Bouteflika et son clan nous gouverner comme ça personne ne nous déstabilisera…..
    C est ça la conclusion de cet article?

    65
    71
    Djazaïr Horra Demokratia
    13 mars 2019 - 13 h 10 min

    Non au 4+. Djazaïr Horta Demokratia.
    102. Un seul héros, le peuple.

    40
    12
    Felfel Har
    13 mars 2019 - 13 h 05 min

    Une baliverne de plus de la part de ceux qui voient dans nos manifestations pacifistes une menace pour la poursuite de leurs manigances. Comme par hasard, on nous sert cette information au moment même où le peuple affiche clairement son intention de mettre fin au régime gangréné mis en place depuis 1962.
    Ce que le pouvoir veut, c’est de mettre fin à ces manifestations populaires qui font l’admiration du monde entier. Les citoyens algériens sont suffisamment conscients des tentatives du pouvoir de faire diversion, d’infiltrer ses baltaguias dans les rangs des manifestants pour discréditer tout le mouvement de revendication. Une technique inspirée par Macron dont la police s’est muée en casseurs cagoulés pour accuser les GJ de dépassements et durcir la législation s’agissant des manifestations de rue.
    Le pouvoir agonise, il panique, il sent le vent du boulet….. la fin approche!

    50
    18
    Droits Humains
    13 mars 2019 - 13 h 03 min

    Non seulement que ce plan existe, puisqu’il donne avec précisions les lieux d’organisation des groupes concernés, mais il confirme que le satellite espion que la France a produit pour le Maroc est activé pour l’OTAN. Comment la monarchie qui n’arrive même pas à nourrir la population a pu accéder à un satellite qui coute des milliards de dollars ? Vous croyez que la France aime le Maroc pour lui fournir un satellite espion ?
    Tout la processus est mis en route.
    C’est depuis très longtemps que je disais déjà que le « printemps arabe » se rapproche de l’Algérie, avec deux leviers principaux: les islamistes et les berbéristes.
    J’espère que la Russie reste un partenaire fiable et engagé.
    Bon printemps.

    28
    38
    Maniganceries
    13 mars 2019 - 13 h 02 min

    Toujours est-il on ne veut pas le mandat de la honte, et toutes ces manigances ne marcheront pas, ni 5eme mandat ni prolongation a dit le peuple. Quant á la destruction de l´algerie, bouteflika et sa mafia FLN l´ont déjà fait, et pour ça ils n´avaient pas attendu israel, les americains ou la « main extérieur ».
    Les USA et l´UE ne veulent surtout pas le chaos, bouteflika ou autre ils s´en foutent, ils ne veulent pas la horde des réfugiés chez eux…

    36
    17
    anti menteurs
    13 mars 2019 - 12 h 59 min

    Et si vous nous parlez de la mafia qui a volé l’indépendance du pays,squatté le pouvoir,fait main mise sur ses richesses ,vole son argent et le transfère vers des banques en occident et dans les pays du golf et refuse de laisser les Algériens décider librement de leur destin.ce ne serait pas mieux, au lieu d’essayer de nous terroriser avec les complots de l’éxtérieur et des complicités de l’intérieur.le plus grand ennemi des Algériens, c’est la mafia dénoncée par Boudiaf qu elle a assassiné le 29 juin 1992.

    46
    16
    Houari 31
    13 mars 2019 - 12 h 58 min

    Celui qui ne sait pas que la féodale Narco-Monarchie absolue a besoin de détruire l’Algérie pour pérenniser sa colonisation du Sahara occidental c’est qu’il ne peut etre un Algérien ou plutot un vrai Algérien.Point barre.

    22
    23
    boualem
    13 mars 2019 - 12 h 55 min

     »Le processus de transition démocratique risque de durer plus longtemps que le souhaiterai le peuple et il faut s’armer de patience et de persévérance et surtout de vigilance pour que les ennemis de l’Algérie ne réussissent pas à le détourner vers le chaos et la destruction du pays, comme cela fut le cas en Syrie et ailleurs.

    Le bras de fer engagé entre le pouvoir et le peuple algérien pour une transition démocratique doit rester une affaire algéro-algérienne et il est vital pour la pérennité de la nation et la préservation de la souveraineté nationale et la paix civile de faire barrage à toute tentative d’ingérence internationale pour réussir cette transition. » cette dernière partie de votre texte démontrer qu’il s’agit tout simplement de lavage de cerveaux afin que le PEUPLE ne rendort et ne bouge plus. Quant à cette histoire à la RAMBO si elle était véritable pourquoi les services secrets Algériens ne l’on pas réduite et circoncit ses activistes ainsi localisés Toute cette affaire est une communication de festi grotesque pour essayer de dévier le fleuve de Vendredi 15.03 et ou vous dégagerez et vous degagerez

    28
    11
    La Viriti
    13 mars 2019 - 12 h 53 min

    Tout le monde aura remarqué que depuis la dernière insulte des Bouteflika sur le maintien d’abdelaziz pour une durée indeterminée, beaucoup de larbins à l’accent marocain se déchainent sur les commentaires pour appuyer sur l’idée : Bouteflika ou le chaos…

    Or on sait tous que le chaos vient des Bouteflika et de leur tribu.
    On sera bien plus à même de lutter contre les tentatives de subversions exterieurs que nous aurons quand la famille clanique au pouvoir sera chassée.

    Les 450 000 clandestins marocains sont venus sous Bouteflika et avec le consentement d’un autre escroc en famille notoire, Hamel…

    Nous ne sommes pas dupes.

    17
    21
    salim
    13 mars 2019 - 12 h 50 min

    vous nous prenez pour qui? on dirait un polar de mauvais gout. je regarde chaque soir el magharibya au contraire ils disent à chaque fois d’éviter le recours à la grève générale et même s’il ya grève de la limiter à 1 ou 2 jours et sans inclure les secteurs vitauix afin de ne pas semer la zizanie entre le peuple soyez au moins honnête! quand aux sources que vous citez je ne savais pas que ce journal avait de la sympathie pour des analystes iranien?? et enfin je signale que le t itre se focalise sur le maroc alors qu’en le lisant on découvre que ce soit disant plan provient aussi du côté de la tuunisie…?

    47
    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.