Révélation d’une organisation juive sur l’endoctrinement des enfants en France

juif UJFP
Le Crif forme des soldats français pour l'armée israélienne. D. R.

Par Kamel M. – L’Union juive française pour la paix (UJFP) a dénoncé les objectifs inavoués de certaines écoles privées françaises qui endoctrinent les élèves «dans l’esprit de la mise en condition de la population israélienne».

Dans une déclaration intitulée «Education laïque ou endoctrinement militariste ?», l’UJFP, qui avait, par ailleurs, mis en garde contre la loi contre l’antisionisme élaborée par Macron, pointe du doigt une soirée prévue le 25 mars prochain dans «un des établissements privés juifs de Marseille» qui «jette une lumière inquiétante sur les objectifs pédagogiques de cet établissement». «La soirée va glorifier un exploit de Tsahal, l’opération Entebbe», explique cette organisation connue pour ses positions courageuses contre le régime raciste de Tel-Aviv.

L’UJFP souligne, non sans ironie, que cette armée israélienne, «c’est celle qui, aujourd’hui, tue de sang-froid des civils désarmés à Gaza, arrête des enfants de 12 ans et pratique tortures et humiliations». «Cette armée, ajoute l’UJFP, est devenue une référence partout dans le monde en ce qui concerne l’enfermement et le contrôle des populations qui expriment leur volonté de démocratie et d’émancipation».

L’Union juive française pour la paix relève que «malgré ces crimes, les propagandistes israéliens expliquent aux enfants qu’Israël appartient au monde libre et civilisé face aux barbares qui l’entourent». «Ces enfants, ajoute l’UJFP, sont ainsi préparés psychologiquement à aller servir dans cette belle armée, à l’image du soldat franco-israélien Elor Azaria qui a assassiné un Palestinien blessé et désarmé à Hébron et est aujourd’hui libre et considéré comme un héros par toute une partie de la société israélienne».

L’UJFP rappelle que chaque année, des milliers de jeunes Français effectuent leur service militaire en Israël. «Cette soirée d’endoctrinement vise donc à alimenter l’armée israélienne en nouvelles recrues», conclut l’organisation antisioniste qui «proteste contre l’endoctrinement des jeunes Français juifs» et «exige des autorités académiques qu’elles interdisent cette soirée d’endoctrinement militariste», expliquant qu’«un des aspects du sionisme, c’est de séparer les juifs du reste de l’humanité», laquelle séparation «commence dès l’enfance».

K. M.

Comment (12)

    Baraa
    21 mars 2019 - 0 h 01 min

    Dans une émission télé, Elisabeth Levy criait à tue tête contre un intervenant qui disait qu’il n’y avait proportionnellement pas suffisamment de musulmans dans les médias français « mais alors dites s’il y a trop peu ici, qui y a-t-il de trop ? dites ? dites ??? » …et bien oui !!! il y a trop de juifs sionistes abec quelques sionistes non juifs qui paradent dans les médias français, et occidentaux, Elkrief, Zemmour, Finkielkraut, Hanouna, Drahi, Bruckner, BHL, Fogiel, etc, etc, etc. Même chose dans les banques et les ministères. Ce sont les sionistes qui sont en conséquence les principaux vecteurs d’antisémitisme judéophobe car ils amalgament la communauté juive autour des vautours qui prétendent la représenter.

    Elephant Man
    14 mars 2019 - 17 h 48 min

    L’armée israélienne utilise la grande synagogue de Paris comme base de recrutement et ça n’a rien d’une nouveauté.

    11
    2
    Anonyme
    14 mars 2019 - 17 h 16 min

    Il serait plus que temps (ou peut être est il trop tard) que les juifs , j’entends les croyants se démarquent et dénoncent le sionisme qui n’a rien à voir avec la Thora.

    17
    1
    Anonyme
    14 mars 2019 - 15 h 37 min

    @Felfel Har
    Pas besoin de journaux il y a les reseaux sociaux sur lesquels on doit denoncer ces manipulateurs des jeunes Francais qu ils envoient en Israel pour les radicaliser et apprendre a assassiner froidement les enfants Palestiniens…il ne faut reculer devant aucun moyen mediatique europeen pour denoncer les crimes israeliens dans le monde ..parce qu il y a des crimes directs en Palestine commis par les soldats et les colons Israeliens et il y a aussi des crimes indirect commis par des terroristes instrumentalises avec armements israeliens en Syrie en Lybie et en Irak et au Yemen et il y a aussi des crimes commis grace aux mensonges des medias israeliens et aux manipulations des discours des respensables politiques Israeliens….il faut tout deballer tous ces crimes directs et indirects des Israeliens dans les reseaux sociaux et les medias..et l Union juive francaise pour la paix milite dans ce sens…

    12
    4
    Felfel Har
    14 mars 2019 - 13 h 53 min

    Va-t-on voir monter au créneau les pseudo-intellectuels franchouillards, gaulois et insoumis, pour publier une lettre commune contre cette « sionisation rampante », comme l’ont fait d’autres contre la montée de l’Islam en France? Il y a fort à parier qu’aucun médium ne la publierait. Il existe d’autres formes de communication: sous forme de tracts ou pamphlets distribués dans la rue aux multiples réseaux sociaux difficiles à censurer.
    Chiche, que les Français de souche apportent la démonstration que leur patrie n’est pas à vendre au sionisme, pas plus qu’à une autre doctrine!
    Je ne fais aucune illusion.

    14
    5
    ANONYME 1
    14 mars 2019 - 12 h 52 min

    C’est avec ces petits détails que l’on peut voir que la France de Macron est sioniste jusqu’à l’os, avec toute sa composante au niveau politique, dans l’Assemblée Nationale et partis politiques. Y compris leur Marine Le Pen qui est à plat ventre devant les sionistes. Les autres plus que pourri, baissent la tête, De Villiers, Fillon et tant d’autres ils voient constatent et rentrent chez eux la queue entre les jambes.
    Aucun courage pour défendre leur pays ni leurs principes, ils subissent une colonisation qui n’a pas de nom et à cause d’eux les pays limitrophes du leur sont dans des problèmes à cause de leur ignorance sur le comment faire ou comment gérer.

    13
    6
    Anonyme
    14 mars 2019 - 11 h 44 min

    Imaginons la même école, mais islamique !
    Que ferai l’académie ou l’état Français ?

    13
    5
    Kahina-DZ
    14 mars 2019 - 11 h 42 min

    Exact, il ya beaucoup de juifs qui sont contre le sionisme.
    Il ya beaucoup de juifs qui sont contre l’injustice que les palestiniens subissent…

    24
    6
    Anonyme
    14 mars 2019 - 11 h 20 min

    En France ces écoles privées réservées exclusivement aux enfants des sionistes sont légion, aucun enfant d’une autre religion ne peut y accéder, il y a quelques jours une chaine de France-télévision, avait diffusé un reportage sur une école de Marseille, tout était orienté sur la victimisation, des enfants innocents jouaient paisiblement dans la cour de l’école, gardés par des militaires en armes, contre les bourreaux Maghrébins, dans le même reportage, des kipas étaient distribuées à l’entrée du stade Vélodrome aux supporteurs, le président d’un club de fans avait été interviewé pour qu’il cautionne, le tout dans la joie et la bonne humeur (sic), jusqu’où va la manipulation du peuple Français, après le verrouillage de la politique, de l’information, l’infiltration des associations culturelles et caritatives maintenant c’est le tour des sportives.

    19
    5
    Anonyme
    14 mars 2019 - 8 h 46 min

    Encore une Preuve , si besoin est , que les etres humains de confession hébraïque n ont rien à voir avec le SIONISME qui a été la Matrice du Nazisme . Au contraire ces derniers , en Allemagne , dans les années 1920 et début 1930 , ont subi les pires persécutions des Sionistes du Betar , alliés des S.A du Parti Nazi , parce que hostiles à la prise de pouvoir du dégénéré Hitler et ses sbires . Il n y a qu à Lire la déclaration de la Fédération des Sioniste d Allemagne de Juin 1933 dans laquelle ces Psychopathes criminels’ félicitent leur Élève Hitler et AFFIRMENT partager sa puante idéologie basée sur la Supériorité de Races et leur Pureté sur d autres , pour comprendre ce qu ils sont de faire subir à l Humanité Aujourd hui .

    14
    4
    Mohammed
    14 mars 2019 - 7 h 34 min

    Cette organisation et beaucoup d’autres juifs sont des justes. Ils sont l’honneur de ce peuple mais malheureusement mis en minorité par le sionisme hideux.
    Comme beaucoup de français ont dénoncé le colonialisme, il y a des juifs qui sont contre le sionisme, c’est pour ça que nous devons éviter l’amalgame entre juif et sioniste. Sionisme =fascisme, mais un juif lahou dinou wa lana dinouna.

    35
    5
    Sprinkler
    14 mars 2019 - 7 h 17 min

    La mainmise du sionisme sur les médias lourds occidentaux en général, français en particulier, conditionne largement l’opinion des ces pays. Au point de sacraliser cette idéologie raciste, suprématiste et néocolonialiste qu’est le sionisme…Que MACRON, en digne vassal d’Israël, a tenté de défendre en proposant une loi réprimant tout propos ou action critiquant la peste sioniste, sous le fallacieux prétexte de lutter contre toute forme d’antisémitisme, qui, en l’espèce du sionisme, n’est que de l’anti-chmeytisme !!!

    24
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.