L’opposition propose la formation d’une instance présidentielle à la fin du mandat de Bouteflika

Benflis FJD
Ali Benflis. D. R.

Par Sadek Sahraoui Les dirigeants et les personnalités des partis d’opposition, dont Ali Benflis, réunis au siège du Front pour la justice et le développement (FJD), aujourd’hui à Alger, ont proposé une feuille de route pour une solution politique à la crise dans le cadre de la légitimité populaire prévue par l’article 70 de la Constitution. Une feuille de route, disent-ils, qui sera mise en œuvre immédiatement après l’expiration du mandat du Président actuel.

Le plan proposé par l’opposition lors de sa sixième réunion consiste à aller vers une courte période de transition au cours de laquelle le mandat du Président sortant serait transféré à un organe présidentiel. Les participants à cette rencontre préconisent en second lieu de demander à l’Armée nationale populaire de répondre aux demandes de la population et de contribuer à leur réalisation dans le respect de la légitimité populaire.

Composée de personnalités nationales reconnues pour leur crédibilité, leur intégrité et leur efficacité, l’instance dirigeante ou présidentielle devra s’employer à réaliser les revendications du peuple. Ses membres, ajoute-t-on, devront s’engager à ne pas se porter candidats aux élections qu’ils organiseront.

L’instance présidentielle en question, ajoutent les participants à la réunion, aura à assumer les attributions du chef de l’Etat et se charger de nommer un gouvernement de compétences nationales pour la conduite des affaires et créer un organe national indépendant chargé de l’organisation des élections. Ils limitent, en outre, la période de transition à six mois et soulignent la nécessité de poursuivre les discussions sur les problèmes et les mesures qui doivent être prises pour satisfaire les revendications de la population.

S. S.

Comment (57)

    Vroum Vroum 😤..
    24 mars 2019 - 21 h 54 min

    Vous , Mr Benflis , Mokri et Djabalah qui vous présentez comme « Opposition  » , par votre désistement de l’élection présidentielle au dernier moment avez été complice ou non de l’annulation illégale de l’élection présidentielle , .Votre  » Opposition  » s’est disqualifié d’elle-même ..Le seul Candidat qui a maintenu sa Candidature à la présidentielle est Mr Ali Ghediri. .Mr Benflis si vous et vos compères Mokri et Djabalah Aviez maintenus vos Candidatures malgré l’annulation du maudit Cinquième Mandat ,l’élection présidentielle n’aurait jamais été annulée, car avec 4 Candidats en course Mr Ali Ghediri , Benflis et Molri et Djabalah l’élection présidentielle aurait eu lieu comme prévue … Mr Benflis je suppose que Vous et votre « Opposition  » islamiste avez manoeuvrer pour cette Annulation de la Présidentielle pour en tirer profit . . Voila le résultat médiocre de vos calculs minables Mr Benflis et Opposition Islamistes .

    13
    2
      Anonyme
      25 mars 2019 - 2 h 01 min

      Procès d’intention pas très sérieux.

        Vroum Vroum 😤..
        25 mars 2019 - 8 h 06 min

        @Anonyme 2h01…. Explique nous POURQUOI ..Mr Benflis et Mokri et Djabalah alors Candidats se retirent volontairement et le Candidat Ali Ghediri se maintient et la raison du Cinquième annulé !!?….Et soudainement Voilà Mr Benflis , Mokri et Djabalah la Fameuse Opposition ??..(Islamistes ) et leur proximité avec Guemazi ex Fis…Explique cher Annonyme !…. Calculs foirreux ?

          Anonyme
          25 mars 2019 - 15 h 20 min

          Tout simplement parce que, justement, les Benflis, Djaballah, Mokri… n’ont même pas été candidats pour qu’ils puissent «se retirer» par la suite… comme tu le prétends et le leur reproche !

    Citoyen Dz
    24 mars 2019 - 18 h 30 min

    On a un peuple merveilleux et tres politisé , et hélas , une opposition la plus bete du monde ! Comment voulez vous vous mettre d’accord sur un  » organe presidentiel  » alors que pendant des dizaines d’années , vous ne pouviez meme pas vous mettre d’accord sur un smig politique . Le pouvoir ( bouteflika ) est KO grace a notre jeunesse , ne reste que le sifflet de l’arbitre a savoir l’article 102 , et notre opposition ne trouve mieux que de lui accorder un sursis de plus d’un mois ! le temps qu’il reprenne ses esprits . je n’ose meme pas penser a la suite …

    2
    1
    Vroum Vroum 😤..
    24 mars 2019 - 17 h 57 min

    Il y a urgence , une période de transition de 6 mois c’est trop long , et pour l’économie déjà fragile et pour la stabilité de l’Algérie , il faut au mois de Juin au plus tard une Élection présidentielle , une date précise , donner un signal fort à l’international et intérieur , pour tout le reste le Prochain Président et son nouveau Gouvernement assurerons la stabilité Économique dont dépend la réussite d’un décollage et améliorations sociales qui seront la base du renouveau. .Sans stabilité Économique et controle de notre réserve de Change qui est à moins de 100 Mds $ , vous pouvez envisager toutes sorte de rêves qui ne resterons que des rêves…L’économie est pour l’instant le principal sujet pour envisager les projets futurs… Sans argent rien ne se fera de concret.. industrialisation , investissements nationaux et internationaux , décollage Économique est le plus Urgent et pour ce faire , la stabilité par une Élection Présidentielle au plus tard le Mois de Juin …le reste c’est perdre du temps qui devient précieux…Le Plus Urgent une Présidentielle très proche (quelques semaines ) , vient la stabilité puis réparer l’Economie qui ouvrira la Porte au reste…Sans l’Economie point de Salut… Sans Argent point de Projets…et l’Algérie à besoin de Projets… Pas de Charue avant les Boeufs…Donc Urgence Présidentielle , puis Stabilité et ensuite Solidifier l’Economie et la Porte pour les Projet en tous genres selon les souhaits du Peuple . . .Tradition de Six mois c’est aller devant de sérieux problèmes…

    2
    4
      Feriel
      25 mars 2019 - 2 h 41 min

      Je partage entièrement votre avis. Une transition de six mois pourrait par ailleurs permettre toutes sortes de manœuvres, y compris la réintroduction du FIS (éventuellement sous un autre nom) dans le paysage politique …

    dal G ri
    24 mars 2019 - 15 h 15 min

    faut faire disparaître toute trace des systèmes actuels ne pas négliger la moindre racine la moindre graine sinon tout ou tard ça fini par repousser c est dans leurs gênes et tout ça n aurai servie a rien

    2
    1
    De article parle-t-on ???
    24 mars 2019 - 12 h 21 min

    Monsieur Sadek Sahraoui , auteur de l’article, je suis allé vérifier ce que dit l’article 70 de la Constitution de 2016 en vigueur dont veut se prévaloir Ali Benlis , j’ai trouvé ceci : Art. 70. — Le droit syndical est reconnu à tous les citoyens.

    Je ne peux pas me tromper puisque que je l’ai puisé du document en PDF publié par la Présidence algérienne. Que se passe-t-il ? Est-ce c’est bien de cet article dont il s’agit ?

    2
    2
      Feriel
      24 mars 2019 - 14 h 12 min

      Peut-être l’article 7 ?

      Art. 7. — Le peuple est la source de tout pouvoir.
      La souveraineté nationale appartient exclusivement au peuple.

    Anonyme
    24 mars 2019 - 11 h 57 min

    Ces opposants de la dernière heure ont bien profité du système,ils l ont crédibilisé en siégeant à ses côtés dans les assemblés et maintenant ils viennent encore à son secours en proposant à l armée d intervenir dans le processus…
    Moi je ne leur ai jamais fait confiance et encore moins aujourd’hui !!!
    L armée ne va jamais lâcher les commandes comme elle l a fait depuis 1962!!!!
    l exemple récent de la Thaïlande confirme mes craintes…..

    38
    4
    gaci
    24 mars 2019 - 11 h 19 min

    j’ai remarqué que le drapeaux Algérien est vert blanc et l’étoile et le croissant sont rouges, nos pères et grand pères et grand mères sont morts pour ce drapeau, que vient faire un autre drapeau bleu,jaune ect…au milieu, wallah c’est honteux, respectez les chouhadas., si chacun sort un drapeau de sa region, ça s’appelle diviséer pour régner, chacun a son respect, toutes les régions d’Algerie seront fière de contribuer à cette ALGERIE que nous aimons tant. ps, n’oubliez pas qu’on a des cerveaux Algeriens qui sont à l’etranger, moi, je leur ferai plus confiance

    19
    9
      Anonyme
      24 mars 2019 - 20 h 10 min

      Ce n’est pas le drapeau d’une région, c’est le drapeau de nos origines Amazigh, que l’on soit berberophone ou berbérophone. C’est une réappropriation de notre Histoire longtemps falsifiée et non un facteur de division, bien au contraire.

      20
      4
      Anonyme
      25 mars 2019 - 2 h 12 min

      Tu dois sûrement être un naturalisé des 20 dernières années pour ignorer à ce point l’histoire du pays dont tu as obtenu la nationalité !
      Il te suffit pourtant de juste regarder les façades des «hôtels de villes» et autres mairies, des pays les plus développés, pour t’apercevoir qu’à côté du drapeau national du pays, il y a aussi celui de la région, de la ville, de la localité…

      1
      3
    Anonyme
    24 mars 2019 - 9 h 26 min

    d accord!?! MAIS QUI C EST QUI A LES MAINS ASSEZ PROPRES QU ON PUISSE LUI REMETTRE LES CLÉS DU PAYS MESSIEURS DE L OPPOSITION ,,,, L OPPO KIF KIF POUVOIR VOUS AVEZ AUSSI PROFITER DU PEUPLE ET AUCUN SAVON NE PEUT VOUS BLANCHIR ,,Y COMPRIS LES (TURCS) ALORS DISPARAISSEZ ON A PAS CONFIANCE

    44
    4
      massi
      24 mars 2019 - 18 h 41 min

      http://[email protected]/ le drapeau jaune et bleu avec le sigle Amazigh et représentatif de la berberité Mr ,si vous connaissiez un temps soit peut votre histoire vous sauriez que les berbères Chawi ou Kabyle sont mort pour que vous soyez libre …s’ils n’avait pas donner des chouhada vous seriez encore sous tutelle française ,alors ne venez pas insulter tout ceux qui ont combattus pour le pays …et apprenez votre histoires réelles celle de l’origine profonde des Algériens au lieu tel un imbécile venir insulté vos compatriotes d’où qu’ils viennent ,car c’est leur comme le votre …ben boulaid ,krim belcacem,abane ramdane Lalla Fatma N’Soumer ben m’hidi, amirouch et j’en passe alors svp ne dite plus de conneries sur les Algeriens d’où qu’ils viennent. ..c’est contre le système qu’ils faut lutter contre ces voleurs qui ont vendue le pays …

      53
      3
        Rayah
        24 mars 2019 - 22 h 59 min

        @ Massi. L’Algerie a un seul drapeau et ton torchon jaune et bleu signifie regionalisme, division et sectarisme. Les Algeriens de tous les coins du pays ont conribue a la Revolution et je t’apprends que Zabbana , l’Oranais est le premier condamne a mort par le colonialisme. Les insultes viennent de ta part en utilisant le mot ‘ imbecile ‘. Je t’apprends egalement que les Chaouis ne sont pas regionalistes. Ton message est plein de contradictions et revelent clairement ton racisme.

        2
        1
    Zaatar
    24 mars 2019 - 5 h 35 min

    Je me propose pour la présidence de la république. … Diplômé avec une expérience dans l’industrie n’ayant jamais côtoyé une seule petite parcelle du pouvoir que je haï depuis plus de trente ans maintenant. Mon programme serait de développer rapidement l’économie du pays, rentabiliser tous ses secteurs et s’imposer parmi les grandes économies du monde. Une justice implacable et totalement indépendante et des institutions totalement érigées par le peuple renouvelables cycliquement. C’est comme cela que je vois le président qui sera renouvelé tous les 4 ans et n’exercant pas plus de deux mandats.

    12
    8
      Abou Stroff
      24 mars 2019 - 11 h 00 min

      mister Zaatar, je vous verrai plutôt en commandant de bord de l’ascenseur spatial qui est intégré dans le grand minaret de la grande moquée de fakhamatouhou

      5
      5
    Youssef
    23 mars 2019 - 23 h 32 min

    Faisons attention quand même car des fois la foule est traitre aux peuple comme l’écrivait Victor Hugo. Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Il faut des gens compétents pour diriger un pays ne renouvelons pas les erreurs du passé. Nous aurions pu garder certains pieds-noirs qui était foncièrement algérien dans leur esprit ils nous auraient aidé à mettre notre état en en marche au lieu de ça nous avons perdu des dizaines d’années.

    17
    21
      algerien_patriote
      24 mars 2019 - 17 h 05 min

      et pourquoi pas les juifs tant que tu est ?

      5
      4
        Youssef
        24 mars 2019 - 18 h 27 min

        Et pourquoi pas si tu ne connais pas ton histoire c’est pas de ma faute est-ce que tu sais qu’il y a des juifs qui sont morts pendant notre guerre d’indépendance. Change ton pseudo tu n’es pas patriote tu es raciste c’est différent. Tu me fait penser aujourd’hui Front National tu as la même façon de parler

        3
        4
          Anonyme
          24 mars 2019 - 20 h 56 min

          Vas dire ca à d autres , ici c est l Algerie c est pas la France le front national n existe pas mais les nationalistes oui , tu veux nous mettre de l ordre dans l état avec des pieds noirs qui soutenait l Algerie française et l OAS toi , ben c est toi qui faut viré du pays je crois et qui connait pas son histoire oui les juifs ou pieds noirs qui sont resté en Algerie et d autres qui ont payé de leurs vies pdt la guerre d Algerie en défendant les algeriens sont tres peux , on a pas viré les pieds noirs et les harkis en 62 ? Va à Gaza et tape sur du palestinien avec eux c est mieux , t aura ta place en Israël mais en tant que bico aussi détrompes toi jamais ils te considérons jamais comme un des leurs les juifs tu peux tjrs courir par compte c est toi qui leur offre ton pays la religion et le reste pas eux , ils prennent eux ! Moi j ai pas droit de rentré en Israël avec mon passeport algerien et lui aussi avec son passeport israélien il a pas droit de rentré ds mon pays l Algerie , mais bcps de juifs rentre avec d autres passeports sois Français ou autres meme des franco algeriens ayant été avec leurs passeports Français à Tel a VIV et entre avec leur passeport en Algerie mais tant qu il pose pas problème et l Algerie ne les considèrent pas comme une menace a la sécurité nationale aucuns probs on sait tout avec nos services compétents qui est qui chez nous et ailleurs ds le monde tkt , mais toi tu veux les mettre directement dans l état algerien alors donne leur le pays pdt que tu es , mais toi t aimerai bien comme bcps du Mak et pour la France aussi ton pays partagez l Algerie en deux une partie française et une partie israélienne c est mieux , non? . En Algerie jamais de la vie meme pas en rêves Joseph ! Juste pour ca il faut te mettre les services sur toi car vs êtes la plus grande menace de l Algerie toi et tes semblables du Mak qui veulent ressembler au Français et aux juifs mais qui n en sont pas et en seront jamais seulement des suiveurs après ca te parle de nif ect ect , du vent tt ca car c est vos maitres les sionistes israéliens et Français et pour tjrs .

          Anonyme
          25 mars 2019 - 2 h 25 min

          Écoute Joseph, il va falloir que tu t’y fasse et que tu puisses intégrer cette réalité une bonne foi pour toute, si tu veux bien sûr pouvoir mourir en paix : l’Algérie est un pays indépendant depuis 1962. Cela fait déjà… 57 ans !

          1
          1
      Anonyme
      25 mars 2019 - 2 h 17 min

      Ouyahia, sort immédiatement de ce corps !

        Youssef
        25 mars 2019 - 21 h 34 min

        J’ai failli te répondre mais tu n’en vaut pas la peine. Tu n’es qu’un pitre tu n’as pas la capacité intellectuelle de discuter . Tout ceux qui ne sont pas d’accord avec toi tu les transforme en traître ou en étranger .Tu peux pas te dire dans ta tête qu’un algérien comme toi puisses avoir une autre idée que toi mais bon ça c’est pas possible il te manque l’essentiel le savoir. Les mecs comme toi vous polluer ce forum avec votre pseudo patriotisme de cage d’escalier . essayer d’avoir une discussion intelligente

    Vroum Vroum 😤..
    23 mars 2019 - 23 h 14 min

    En réponse au Journal Le Monde (France )..,Les Principales Chaînes Tv et Meddias Français appartiennent à l’oligarchie proche de Macron …Y’a t-il collusion d’intérêts ?..On pourrait penser que Oui !!…

    7
    3
    Anonyme
    23 mars 2019 - 22 h 41 min

    Oui je l ai proposé en laissant seulement Lamamra sans le pouvoir et le système et les frères Bouteflika pour aller ds ce sens , une transition de 3 mois ensuite faire des élections démocratiques et transparentes , cet homme en 3 semaines a bouger bien plus que le president en 6 ans ds le pays ou a l extérieur pas seulement pour les défendre mais aussi pour anticiper ttes tentatives de déstabilisations contre l Algerie et c est normal qu il aille expliquer et chercher du soutien ctre d autres pays qui ne cachent pas leurs intentions et l ANP lui permet et l autorise d aller à leur encontre parler au nom de l Algerie et de son peuple pour ses intérêts supérieur avant tout sa souveraineté et sa stabilité oui Lavrov a bien répondu aussi faut écouter les discours avant de s avancer sur les démarches de Lamamra en tant que MAE et Vice PM il est ds son rôle et jus au 18 avril 2019 déjà pour certains qui disent le contraire , c est vous qu aller ns présenter en Russie ou gérer le pays en attendant cette crise qui risque de nous faire basculer tous les un et els autres car personnes ne peut savoir comment ca va se finir au moment ou je vous parle donc soyons unis pour l amour de notre pays nous règlerons les polémiques plus tard et leurs injustices par les pouvoirs consécutifs et il a dit a ses interlocuteurs étrangers que le peuple et la jeunesse contestait la corruption du pouvoir et du système et veulent aspiré a plus de libertés et changer de cap , il a rien dit de plus et c est normal qu il le fasse chez nos partenaires russe chinois italien et autres on peut pas changer les choses radicalement comme ca et lui ne traine pas de casseroles et compétents il a une seule nationalité et aura droit d être candidat et que els algeriens et algériennes qui le désirent auront droit de s exprimer démocratiquement et librement aussi et on en reparlera si demain cet homme se présente en candidat libre ,Le president nous l avons pas vu pdt 6 ans ni chez nous ni a l’extérieur a part qd il sortait du pays juste pour des soins intensifs , ensuite ce sera au peuple seul de juger Lamamra sur la conduite de son travail et il pourra meme le solliciter en tant que candidat , c est un algerien et il aura droit de se présenter demain si il en a envi déjà . Ensuite après ses manifestations , je en pense pas que le nouveau president choisi par le peuple pourra refaire le meme film , il sera obligé de respecter la constitution et le mandat , quoi qu il arrive sur ca nous avons gagné le peuple , on peut tt changé tt radicalement et nous aurons besoin de tt les algeriens qui veulent une algerie forte démocratique qui partage ses richesses et qui n oublie aucuns algeriens , ensuite ceux qui veulent rendre une Algerie une France Bis se mettent le doigt dans l œil et influencée par celle ci car les algeriens ne veulent pas ressembler a qui que ce soit déjà , nous avons notre identité nationale et notre unité nationale et ca à mes yeux c est l essentiel et a ne jamais toucher et aucuns présidents futurs algeriens , ensuite nous trouverons tous notre place dans cette Algerie que nous chérissons tous , Lamamra qu on aime ou pas en attendant il bouge pas que pour les Bouteflika qui sont bel et bien fini au moment ou je vs parle il essaye de sauver el meubles et sortir par la p’tite porte , cst à Lamamra d être clair et de nous dire si il veut lui etre au commande pour la suite et préparé pour lui si il veut être candidat mais d abord pour tte l Algerie et son peuple qui choisirons derrière sa mission et feuille de route de 3 mois les candidats qui se présenterons pour une élections entre septembre 2019 ou décembre si il faut réunir tt els facteurs de réussites et pour faire une élection vraiment libre et démocratiques et que du bien pour l Algerie et sa stabilité , faut le voir comme ca aussi et ca fais lgtps qu on pas vu un représenter le peuple algerien un homme de cette compétence et fin diplomates mais lui sans les Bouteflika et ce système qui a perduré , oui il a fait une erreur en venant sauver ce pouvoir et surement son ami , c est ca aussi les vrais amis qu on ca pue ils viennent ils sont la , les autres sont des faux et se retournent alors qu ils ont bien mangé et en profité pas lui simple trainant pas de casseroles mais fin tacticien de la diplomatie ; il aime l Algerie son peuple Lamamra et je vous invite a le regarder parler de l Algerie qd il était en poste au MAE dommage qu ils lui ont pas donné les rennes des l AVC de Bouteflika et on aurait pas arriver a cette situation et on aurai pu juger par nous meme alors laissons lui 3 mois et on jugera cet homme sur sa mission et sa feuille de route avec des patriotes amoureux de l Algerie et diversifies intègres reconnus de tous car il a tte les compétences requises pour faire de l Algerie un pays fort et démocratique et moderne je le sais il connait le monde et défend avec finesse l Algerie et tact et ceux qu ils n en veulent pas on droit aussi mais c est au peuple algerien de s exprimer demain , c est peut être trop tard pour lui j en sais rien mais en attendant il est la pour l Algerie et fais le job et qu on soit d accord ou pas , ca va faire chier bcps d algeriens et algériennes mais si cet homme se présente en candidat libre transparent contrôlé , il gagnera par les suffrage universel un vote une voix c est ca la démocratie et il a droit de se présenter nul ne empêcher un citoyen algerien qui repli les conditions . c est quoi la liberté être nous c est quand une personne n est pas d accord et que nous la défendons tous ensemble pour qu elle puisse dire ce qu elle a dire à tort ou a raison aussi ; et on a droit de ne pas être d accord.

    41
    5
      algerien patriote
      24 mars 2019 - 17 h 12 min

      il est allié et et beau père d’un prince de Jordanie et allié des monarchies du golfe …. Il a défilé sur les champs élysée avec Netanyahou le soniste et l’assassin des palestiniens.

      1
      2
    Anonymalgérien
    23 mars 2019 - 22 h 30 min

    Ton Ait Larbi vient, sur la chaîne du MAK de dire tout haut ce qu’il pensait tout bas depuis la création du RCD. Inexpliqué l’apparition du torchon aux couleurs de la Gay-pride comme étant de drapeau de la culture Amazigh. Tiens tiens! Ainsi quand les supporteurs defoot de la ville de Tizi Ouzou encouragent leur équipe, ils le font donc au nom de la culture des chaoui, des m’zabis, des Touareg. Mais quand les émissions radio et TV désignent complaisamment cette équipe par le vocable restrictif et réducteur de « onze kabyle » où les Kabyles affrontent les setifiens, on comprend le courage légendaire de ces seoaristes qui cherchent ostensiblement les caméras qui filment les manifestations pour arborer leur torchon devant l’emblème national. Avez-vous remarqué certains manifestants avec un brassard du MAK, ?

    22
    19
      Farida
      24 mars 2019 - 8 h 45 min

      Insulte comme tu veux, la kabylie et kabyles sont algeriens et lutteront tous ensemble, unis contre ton clan d’oujda jusqu’a votre fin. Les divisions sont finies et le peuple vous a bien compris. Vous ne diviseriez plus pour regner.

      33
      10
        Anonymalgérien
        24 mars 2019 - 13 h 38 min

        ya l’maroqia, je n’ai insulté personne mais parlé d’une réalité. L’insulte c’est moi qui la reçois puisque je suis pas du clan d’Oujda. Mais tu te crois maligne en parlant de cette ville, éponyme de tous les malheurs que l’Algérie rencontre depuis l’émir Abdelkader. Ils sont au pouvoir depuis qu’ils arrivèrent d’Oujda. Certains sont morts, d’autres ont vieilli et ont été remplacés par leurs enfants, par leurs neveux, d’autres ont casés leurs progénitures dans les postes à l’étranger. Enfin certains bien nés sont en stage comme ces garçons qu’on montre dans les bureaux de vote accompagnant tonton. Si tu es patiente revoies les vidéos depuis le 22 février dernier: le peuple algérien est unanime sur le point principal: on veut une république et non d’une monarchie.

        4
        4
        Nadia
        24 mars 2019 - 17 h 04 min

        Bonjour,
        Vive l’ Algerie avec toute sa diversité socioculturelle qui en fait sa grande richesse! Restons unis cela fera notre force qui (re)construire notre beau pays

      massi
      24 mars 2019 - 18 h 50 min

      faut pas mettre tout les Kabyle dans le même sac que ceux qui (une minorité) pour le Mak…faut arrêtez ce racisme stupide créer par le pouvoir pour nous diviser …la Kabylie c’est L’Algérie et l’Algérie la Kabylie …faut cesser!!! tous les Algériens sont des berbères arabisés qui s’ignorent et ne connaissent rien de leur histoire! et ce régime en joue depuis des décennies pour asseoir son pouvoir avec la bénédictions des puissances étrangère… cessons d’être idiots soyons patriotes et citoyen pour une juste cause: la notre.

      1
      2
    Il vont sortir de gré ou de force.
    23 mars 2019 - 22 h 18 min

    Monsieur ALI BENFLIS est le seul personnage integre connaissant les rouages de la vieille et jeune polique.
    Il à démissionné lorsqu’il était premier mininistre du gouvernement de Bouteflika car il n’a jamais accepté que l’Algérie puisse offrire gracieusement du gaz à la France ou tout les autre pays.
    Car cela est contraire à tous les principe
    Constitutionnel.
    Des comptes seront demandés le moment venu à tout ce qui y ont été impliqué de loin ou de près dans affaires illicites lourdes en conséquences tant pour la nation algériennes que de sa survie.
    D’autres délation vont surgir en plein jour.
    Les délateurs se verront amnistiés sur les délits qu’ils auront commis. À la condition que des noms des preuves argumenter témoignages crédibles et autres éléments à charge contre les accusées.
    Seront apportées aux gendarmes à la polici aux avocats en gardant des doubles des documents qui serviront devant les juge a les condamnés lourdement
    Offert gracieusement des énergie fossiles gracieusement ça ne s’est jamais vue nulle part ailleurs.

    6
    49
    Anonyme
    23 mars 2019 - 22 h 16 min

    Djeba Allah comme président des opposons moi je dis niet

    57
    1
    anonymous
    23 mars 2019 - 21 h 56 min

    et que devient notre faiseur de paix international? il subitement a disparu des écrans (complaisants) radar.

    9
    3
    anticonstitutionnellement
    23 mars 2019 - 21 h 53 min

    au lieu de faire toutes ces contorsions, ils devraient proposer la seule solution qui vaille tout en restant dans le cadre de la Constitution aux termes de laquelle et en cas de vacance de la présidence, c’est le président du sénat qui assure l’intérim de la présidence de la république jusq’à l’élection du nouveau locataire d’el mouradia. L’actuel président du sénat au perchoir depuis près de 30 ans (depuis le Conseil National de de la Transition, n’offre pas toutes les garanties de neutralité. Alors il faut:
    1- débarquer l’actuel président du sénat.
    2- « élire » un autre président choisi parmi les moins « mauvai » de la Chambre
    3- déclarer par le Conseil Constitutionnel la vacance de la présidence à partir du 17 avril
    4- avènement de la période d’intérim.
    5- envoyer à la retraite tous les résidus de la décennie noire barbus, barbus rasés, imberbes et les affidés de la double décennie qui vient de s’achever par une crise majeure

    58
    4
      K. DZ
      24 mars 2019 - 7 h 21 min

      #anticonstitutionnellement, vous avez oublié de débarquer les résidus et affidés de 62 à l90.

      4
      3
        Anticonstitutionnellement de
        24 mars 2019 - 8 h 40 min

        Tu te crois malin ya l’maroqi. Ils sont au pouvoir depuis qu’ils arrivèrent d’Oujda. Certains sont morts, d’autres ont vieilli et ont été remplacés par leurs enfants, par leurs neveux, d’autres ont casés leurs progénitures dans les postes à l’étranger. Enfin certains bien nés sont en stage comme ces garçons qu’on montre dans les bureaux de vote accompagnant tonton.

        2
        4
      algerien patriote
      24 mars 2019 - 17 h 25 min

      dans ton argument numero 5, tu élimines une grande partie de la Harka, ceux que tu stigmatises étaient des pour la plupart des militants d’un parti agréé et qui avait pacifiquement et largement gagné les élections. Si tu te dis démocrate change de discours pour ne pas diviser ce mouvement populaire qui appartient à tous les algériens.
      Je vous rassure que je n’ai jamais milité dans ce parti…

    Anonyme
    23 mars 2019 - 21 h 40 min

    il faut appliquer l article 102 de la constitution pour vacance et empechement et mieux encore si Bouteflika demissione et appliquer la constitution…

    42
    1
    Anonimaoui
    23 mars 2019 - 20 h 26 min

    C’est un geste à saluer mais l’opposition politique doit se montrer plus exigeante face à un pouvoir à genoux prêt à toutes les manigances pour se maintenir le plus longtemps possible. Il faut être ferme et donner un ultimatum au groupuscule de l’ombre qui gouverne l’Algérie par usurpation des fonctions présidentielles. La peur est du côté de ce groupuscule mafieux, il suffit de le pousser vers ses derniers retranchements et il prend la fuite vers ses protecteurs étrangers.

    5
    17
    ZINEB
    23 mars 2019 - 20 h 25 min

    Mais c’est QUAND… « la fin du mandat de Bouteflika… » ??? Le 28 Avril ? Dans UN an ? Dans DIX ans…??? Ces gens-là veulent surfer sur la vague, pour reprendre le pouvoir au détriment de la JEUNESSE et de son peuple, c’est tout ! BARRA !!!!!! Cet homme est un enfant du système….. on lui dit UN mot : DÉGAGE !!! KHLASS !!!

    65
    2
    Idir
    23 mars 2019 - 20 h 18 min

    Je constate, malheureusement, que ces gens là n’ont absolument pas encore compris le message, pourtant lumineux, de la JEUNESSE : NNNOOOOONNNN ! On ne veut plus de vous ! On ne veut plus voir vos sales têtes…

    54
    2
    DZA
    23 mars 2019 - 20 h 10 min

    Bonne initiative. Il est urgent de présenter des projets en vu de remettre le pays sur pieds. Plus il y aura de propositions plus augmenteront les chances de faire le meilleur choix.

    Pour revenir à la proposition des partis de l’opposition, j’avoue que telle qu’elle est présentée, cette proposition me semble un peu vague. Je cite :
    ’’ Les participants à cette rencontre préconisent en second lieu de demander à l’Armée nationale populaire de répondre aux demandes de la population et de contribuer à leur réalisation dans le respect de la légitimité populaire.’’

    Concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ? Si les demandes de la population sont d’ordre politique, comment l’armée pourrait contribuer et pourquoi l’armée ?

    Si quelqu’un peut m’éclaircir, merci d’avance.

    Il faudrait peut-être regrouper toutes les propositions cohérentes et opportunes et faire un travail de synthèse.

    2
    1
    Lahouaria
    23 mars 2019 - 20 h 09 min

    DÉGAGE FOUS-NOUS LA PAIX, ON NE GOBE PLUS TES DISCOURS

    4
    4
    Pr Nadji Khaoua
    23 mars 2019 - 20 h 08 min

    La proposition d’une instance politique supreme, on presidentielle, ou quel que soit
    son non, a ete deja proposee par d’autres.
    Sa composition limitee pour plus d’efficacite aux cites ou a d’autres a egalenent ete faite.
    La courte periode de transition pendant
    laquelle cette commission supreme mettra
    en place les instruments de passage pacifique et organiser a la 2eme Republique moderne a aussi ete faite auparavant.
    En revanche, ces partis et personnalites reunies au siege du dit « parti » BINA, oublient volontairement un aspect ESSENTIEL. Ils font TOUS partie du systeme rejeter clairement par la population.
    A ce titre, s’ils veulent etre honnetes et respecter la demande populaire, ils doivent ajouter a leur « feuille de route »:
    – La Commission presidentielle homme une
    commission independante composee de juriste oblogatoirement CONSTITUTIONNALISTES pour rediger un nouveau projet de Constitution devant se baser sur le cadre suivant qui se degage clairement des revendications populaires depuis le 22 fevrier :
    – Les partis existants, nes suite a la transgression de la Constitution de 1989, sont dissous.
    – De nouvelles regles de creation de partis politiques doivent respecter :
    – L’interdiction de se baser sur la religion.
    – L’interdiction d’utiliser le sigle « FLN » pour creer un parti politique.
    – La Constitution une fois librement votee, ne peut plus etre changer du fait de la volonte d’un seul homme, quel que soit sa fonction.

    Pr Nadji Khaoua

    :

    4
    2
    Chelabi
    23 mars 2019 - 20 h 05 min

    Les Zeroual, Benflis et consorts peuvent aider en tant que facilitateurs en vue de la préparation de la conférence nationale. Ils ont le droit de proposer leur point de vue à titre individuel mais ils ne doivent jouer aucun rôle prépondérant avant les élections présidentielles. S’ils veulent être présidents, ils se présenteront aux élections présidentielles, le moment venu. La conférence nationale doit être représentée par la société civile et des corporations comme celle des avocats, des juges, des médecins etc. Les partis politiques agréés ou en attente d’agrément peuvent être seulement des contributeurs.

    8
    4
    K. DZ
    23 mars 2019 - 19 h 40 min

    Le système qui doit dégager comprend aussi l’opposition, c’est ce que n’arrivent pas à comprendre Benflis et consorts. S’il veut se joindre au peuple à titre individuel marhaba, sinon c’est une tentative de confiscation de cette révolution en marche. Moi je dis Non ! Tous les partis doivent s’auto dissoudre et instaurer d’autres règles plus saines en adéquation avec les aspirations de justice, de liberté, d’équité et d’égalité des chances pour tous les algériens. Le plus fort n’a pas forcément raison, comme ceux qui appellent Gaid Salah du pied. La légalité constitutionnelle est la seule issue pacifique.
    Si le président du sénat ne peut pas assurer la transition, il n’a qu’à le dire dès maintenant et ne doit subir aucune contrainte en dehors de celle exercée par le peuple. Je propose aussi de nommer un ministre de la justice qui ne répondra qu’à la seule assemblée élue pour éviter des vengeances disproportionnées envers certains qui payeront pour le reste des malfrats tapis dans l’ombre et qui serviront à financer les puissants de la 2ème république. Vigilance, vigilance !

    38
    2
    kaderette
    23 mars 2019 - 19 h 36 min

    monsieur le présidentiable savait qu’un « tuyau de gaz » clandestin desservait la france durant 15 ans au moins et n’a pas dénoncé la « chose » !!
    président, il va vendre hassi r’mel !

    40
    1
    elhadj
    23 mars 2019 - 19 h 11 min

    c est une proposition bien réfléchie pour sauvegarder la stabilité et la paix dans ce pays et éviter tous les dérapages éventuels ou tout semble être livre a l anarchie suite a l absence totale d un pouvoir au demeurant désavoué par le peuple.que ce présidium soit assure momentanément par des personnalités jouissant d un grand capital de sympathie populaire notamment Si ZEROUAL, Si BOUCHACHI, Si Larbi AIT AMOKRANE Si BOUMALA et tant d autres ,d autant que le pays dispose de grandes compétences neutres et ignorées par le système actuel. l urgence implique la concrétisation rapide de la constitution de cette instance dirigeante pour contrecarrer toute ingérence opportuniste,

    14
    46
      algerien anonyme
      24 mars 2019 - 3 h 26 min

      dans ta liste manque FERHAT M’HENNI

      1
      7
        Samir
        24 mars 2019 - 8 h 51 min

        Et votre Dieu le tout puissant momo6 ?
        Embrasse les babouches avant de retourner
        a oujda, ta ville natale.

        3
        3
    Zaatar
    23 mars 2019 - 18 h 46 min

    Moi je propose que Monsieur Benflis soit directement président. C’est mon avis. J’ai le sentiment que la personne est honnête et qu’elle veut vraiment asseoir une vraie démocratie au pays.

    13
    63
      zad
      23 mars 2019 - 22 h 58 min

      supprimons les elections

      16
      2
      Kassaman
      24 mars 2019 - 15 h 56 min

      Il va s’associer sans aucune gêne avec des sympathisants du FIS dissout et toi tu veux le propulser président??? sans élections??? c’était de l’humour j’espère!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.