Syrie : le dernier bastion de Daech tombe

Syrie Daech
Vue du village d'Al-Baghouz. D. R.

Le «califat» autoproclamé du groupe terroriste Daech est éliminé. Al-Baghouz. Là où ils en attendaient quelques milliers, il y en avait en réalité plusieurs dizaines de milliers. Environ 64 000 personnes sont sorties de l’enclave au fil des semaines jusqu’à la, dernier territoire aux mains de l’EI, a été conquis vendredi par une force arabo-kurde (FDS). La chute de ce dernier bastion marque la fin d’un chapitre débuté en 2014. Dans un communiqué, les FDS déclarent «la totale élimination du soi-disant califat et une défaite territoriale à 100% de l’EI». L’organisation terroriste est désormais cantonnée à la clandestinité.

Le groupe terroriste a tenu beaucoup plus longtemps qu’escompté. Depuis la fin janvier, les commandants kurdes n’ont cessé de promettre une victoire rapide. «Une question de jours, dix au plus», disaient-ils début février. Ils se trompaient. Ils avaient mal estimé le nombre d’éléments armés et de civils retranchés à Al-Baghouz. Là où ils en attendaient quelques milliers, il y en avait en réalité plusieurs dizaines de milliers. Environ 64 000 personnes sont sorties de l’enclave au fil des semaines jusqu’à la mi-mars : 5 000 combattants, 25 000 membres de leur famille et 34 000 civils, d’après le porte-parole des FDS Gabriel Kino. Selon lui, environ 5 000 personnes étaient encore à Al-Baghouz dimanche 17 mars.

Dire que le «califat» de Daech est tombé ne veut cependant pas dire que c’est la fin du groupe terroriste. L’Etat islamique est toujours présent. Il conserve des partisans. A Raqqa, mais aussi plus au sud, dans la région d’Hassaké, ils commettent régulièrement attaques et attentats. Ils ne sont plus en mesure de contrôler un territoire et de recréer un proto-Etat mais ils n’ont pas disparu. Ils continuent d’ailleurs de commettre régulièrement des attentats sanglants.

Selon certains spécialistes, environ 20 000 éléments de Daech seraient d’ores et déjà dans des situations de guérilla, clandestinité, aussi bien en Irak qu’en Syrie. Et selon eux, ils ont un potentiel militaire qui est loin d’être négligeable, expliquant que tous ne resteront pas nécessairement en Irak/Syrie.

S. S.

Comment (15)

    yaz
    27 mars 2019 - 13 h 10 min

    reprenons depuis le début .
    1 ) c’est l’europe, les forces kurdes alliés avec certains arabes et les USA qui ont détruit DAECH
    2) La Russie et la syrie ont combattu les forces anti gouvernementales et anti Bachar Al Assad..
    je ne sais sérieusement pas d’où vous tirez vos informations ..

    Brahms
    24 mars 2019 - 21 h 35 min

    Daesch a été crée par les USA pour 30 millions de dollars. Les saoudiens ont cassé la Syrie car il reprochait à Bachar d’avoir tuer Mr
    Rafic Hariri d’où cette guerre via des groupes islamistes qui prétendaient mettre en place un califat.

      yaz
      27 mars 2019 - 12 h 54 min

      quand on avance des théories comme la votre, il faut être sûr de vous …l’amérique a fait beaucoup de mal au moyen-orient mais en aucun cas, on peut imaginer qu’ils ont crée DAECH …réfléchissez avant d’énoncer cela.
      DAECH est fondamentalement anti-occident, sur tous les plans, que ce soit par les valeurs que l’ambition géopolitique .

    Felfel Har
    24 mars 2019 - 15 h 50 min

    Les rodomontades et les fanfaronnades de Trump, singé par Macron et les autres marionnettes (Israël, entre autres), ne suffiront pas à convaincre la communauté internationale. Les vrais vainqueurs de la défaite de Daesch sont la Russie et la Syrie. Ils ont fait échec aux plans diaboliques de la coalition à laquelle se sont accrochées, comme des sangsues, les monarchies arabes de la péninsule arabique et d’ailleurs (au Maghreb pour être précis), Allah ye3alhoum!
    La Syrie se relèvera, elle sera plus belle, plus forte et plus prospère une fois sa reconstruction achevée par les Russes, les Chinois et tous les autres pays qui ont refusé de participer à la curée.
    Les mystificateurs ne réussiront pas à transformer une défaite cuisante en victoire éclatante.

    12
    1
      Elephant Man
      24 mars 2019 - 16 h 04 min

      @Felfal Har
      Excellent commentaire d’où l’intervention de Bachar al-Jaafari qui par son éloquence a tourné en dérision la déclaration des mystificateurs.

      4
      2
    Bozscags
    24 mars 2019 - 12 h 18 min

    Je suis très content pour la Syrie et les syriens les français les américains et les anglais vôtre plan à échoué j.espère que ça se retournera contre vous inchallah .

    8
    1
    SI KOUIDER BOUNETEF
    24 mars 2019 - 6 h 29 min

    Si nous ne faisons pas attention à ce que certains revanchards nous prépare, notre pays serait inéluctablement que ruine et désolation à l’image l’Irak, la Syrie, le Yémen qu’ils ont détruits.

    18
    1
      Anonyme
      24 mars 2019 - 7 h 08 min

      Comparaison n est pas raison,la situation de ces trois pays n a aucune similitude comparative avec notre pays.L Algerie est soudee et unie..les Algeriens sont tres loin de mentalite proche orientale et des plans geostrategiques des puissances en conflit dans la region…leur probleme est un probleme d existance en tant qu Etats et notre probleme est un probleme de gouvernance,de liberte de dignite et de democratie….Nous sommes tous concernes pour reussir ce grand engagement

      5
      3
        SI KOUIDER BOUNETEF
        24 mars 2019 - 22 h 35 min

        Cette histoire de non similitude avec les pays qui ont été détruits allez la raconter à d’autres, soit vous êtes un naïf soit vous êtes un Troll.

      Elephant Man
      24 mars 2019 - 9 h 10 min

      @ SI KOUIDER BOUNETEF
      Effectivement et je vous invite à lire l’analyse de Dominique Delawarde ancien chef situation renseignement guerre électronique interarmées sur breizh.info l’Algérie révolution spontanée ou déstabilisation préméditée et organisée il y détaille tous les ingrédients du regime change à la libyenne tunisienne etc…et ce pourquoi comme je l’ai écrit à maintes reprises sur AP Bouteflika dérange au plus haut point les occidentaux.
      Je reprends Press TV une syrisation de l’Algérie est planifiée depuis longtemps par l’axe Washington Tel-Aviv.
      ..

      16
      5
        SI KOUIDER BOUNETEF
        24 mars 2019 - 23 h 02 min

        @ Eléphant Man 24/3-9:10 – Nous sommes sur la même longueur d’onde, en effet, l’installation des bases étrangères, la découvertes des caches d’armes, les tentatives d’infiltrations des terroristes venant du moyen-orient, ne présagent rien de bon, et toutes ces études, prospectives etc. faites par des pseudos éminences grises et qui prédisent le pire pour les années 2019/20.

    Anonyme
    23 mars 2019 - 21 h 36 min

    Tant que les services speciaux occidentaux et israeliens continuent a manipuler et instrumentaliser les terroristes de DAECH au proche orient.il est tres difficile de croire que DAECH a ete vaincu,ils se sont tout simplement dissoud parmi les populations de la region en colonies dormantes…ils agiront de temps a autres par des actions terroristes et attentats kamicases…..L avis des specialistes geostrateges est fondamentalement concentre sur l exigence du depart des forces etrangeres de la coalition autour des USA hors de la region du conflit..Ceci est indispensable pour une paix possible et pour organiser la reconstruction de la Syrie…et surtout pour la scolarisation des enfants laisses pour compte depuis le debut du conflit…..Un enorme travail attend les educateurs….pour sauver ces enfants livres a eux memes pendant la guerre…..

    3
    1
    Elephant Man
    23 mars 2019 - 18 h 25 min

    Je me contente de reprendre l’éloquent Bachar al-Jaafari, représentant permanent de la Syrie à l’ONU : »c’est du bluff. L’État islamique n’existe pas, si l’on commence par le titre il n’a jamais existé. Il n’est pas islamique et cela n’est pas un état. C’est une poignée de terroristes venant du monde entier, qui sont arrivés en Syrie en traversant les frontières avec les pays voisins financés par les services internationaux de renseignement, y compris la CIA et les services britanniques ». Faisant suite à la déclaration de Sahra Sanders porte parole de la Maison Blanche qui affirmait que les terroristes de DAECH avaient complètement éliminés sur le territoire syrien.

    21
    2
      Anonyme
      24 mars 2019 - 12 h 04 min

      @ Elephant Man
      Breizh Info n a jamais ete une reference.Ils s’intitulent Infos Bordeaux, Rhône-Alpes Info ou Breizh Info. Déguisés en sites d’information « classiques », ce sont en réalité des relais de la propagande d’extrême droite.
      Breizh Info, un site qui dit traiter « de l’actualité bretonne et internationale », et qui affiche dès sa page d’accueil douze fois le terme « migrants » et huit fois celui d’« islam »…
      Tous ces sites d’apparence banale évoquent le concept de « réinformation », une formule chère à l’extrême droite.
      Théorisée notamment par Jean-Yves Le Gallou, l’un des « penseurs » de l’extrême droite française moderne, cofondateur du Club de l’horloge, qui ne cache pas s’être inspiré de l’intellectuel communiste italien Antonio Gramsci, la « réinformation » consiste en un combat culturel : décrédibiliser les médias classiques en les accusant sans cesse de mentir, pour mieux faire passer ses propres idées. M. Le Gallou a ainsi lancé l’OJIM, Observatoire des journalistes et de l’information médiatique, qui a tous les airs du site sérieux lorsqu’on n’en connaît pas les dessous, ou une cérémonie des Bobards d’or, qui récompense « les plus belles désinformations » de la presse.
      Donc tout ce que ecrivent ces sites extremistes ne sont que de la desinformation..
      Les Algeriens ne sont pas dupes,c est un peuple intelligent et Breizh info et les pions qui se cachent derriere n ont aucune chance de brouiller les cartes des Algeriens,nous avancerons doucement et tres disciplines jusqu a notre but celui du changement radical du systeme politique et la realisations d une veritable democratie …la 2 eme republique..Quand a Elephant Man il s est avere qu il est tout simplement un insignifiant Souris Man…. insignifiant…

      3
      4
        Elephant Man
        24 mars 2019 - 15 h 58 min

        @Anonyme
        Vous noterez qu’en fin d’article breizhinfo spécifie que ça ne correspond pas à sa ligne éditoriale.
        J’ai lu initialement le résumé de l’article de Dominique Delawarde souvent cité sur al manar dans le carde de l1 guerre terroriste sioniste en Syrie, sur al manar article de la presse iranienne Press TV.
        Ensuite je suis allée pour le détail sur breizh.info.
        Dominique Delawarde écrit sur le MO et cité sur al manar.

        3
        2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.