Le chef d’état-major de l’ANP s’apprête-t-il à faire une annonce ce mardi ?

Peuple travail
L'armée écoutera-t-elle la voix du peuple ? PPAgency

Par R. Mahmoudi – C’est devenu un exercice hebdomadaire depuis quelques semaines : le général Ahmed Gaïd-Salah, vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’ANP, a prévu une visite de travail et d’inspection à la IVe Région militaire à Ouargla, à partir de ce mardi 26 mars, indique un communiqué du MDN diffusé sur son site officiel.

L’occasion pour lui de commenter la situation que traverse le pays et d’envoyer, en même temps, des messages qui pourront aider à mieux définir le rôle et la place de l’institution militaire dans la conjoncture actuelle, à l’heure où l’opinion nationale demeure très attentive à toute démarche suggérée ou envisagée par le commandement de l’ANP pour résoudre la crise politique qui étreint le pays.

Ainsi, après s’être exprimé au moins quatre fois sur les événements, en modulant à chaque fois la tonalité de son discours, le général Ahmed Gaïd-Salah est particulièrement attendu sur ce qu’il dira cette fois-ci à la lumière des derniers développements sur la scène politique, marquée par des fractures au sein des différentes composantes du pouvoir politique mais, aussi, par des appels persistants d’une partie de l’opposition pour une transition politique sous surveillance de l’armée.

Sans prendre clairement position sur cette question, le chef d’état-major s’était contenté d’insister, lors de sa dernière intervention, sur l’impératif de trouver «rapidement» une solution à l’impasse actuelle.

R. M.

Comment (20)

    -DZ
    26 mars 2019 - 15 h 33 min

    Le peuple et l’Armée sont unis !! C’est une évidence naturelle Algérienne.
    On veut la suite.
    À mon avis, il est temps que l’ANP dise son mot. Les manipulateurs internes sont en force.

    Anonyme
    26 mars 2019 - 13 h 19 min

    @Chelabi 26 mars 2019 – 11 h 51 min Il faut être réaliste, pragmatique et arrêter d’être hypocrite!!! Les vrais décideurs en Algérie sont les militaires, ensuite les clientèles se chamaillent pour la rente uniquement, sans l’ANP rien ne se fera. Le désordre est entrain de se propager avec un risque de chaos au bout du tunnel. L’ANP en tant qu’institution Républicaine est la garante de la constitution ensuite une élection libre, honnête et transparente à jeu égale feront les sélections naturelles par les urnes. Mais c’est pas avec les Nekkaz (le cheval de Troyes populiste), Zitout (ex FIS) , Mehenni (le traître) et toutes les autres cliques de la majorité et de l’opposition que l’Algérie va s’en sortir. Il faut un toilettage, une restructuration et réorganisation du paysage politique avec des nouveaux visages, des vrais projets de sociétés avec le peuple au centre du débat,… Parce que les leaders de la marche pacifique, je ne les vois pas encore mais sont en devenir!!!!!!!!!!!

    5
    2
    Algero-berbère
    26 mars 2019 - 12 h 45 min

    On peut-être opposant et rester opposant comme beaucoup d autres hommes qui ont combattu le pouvoir..Mais cet homme (F.Mehenni) a vendu son âme au diable en devenant allier avec tout ce qui est anti algérien et surtout avec le sulfureux sioniste bhl qui à fait des malheurs par où il est passé.. Cet homme est devenu un danger pour notre kabylie et c est pour cela que son mouvement reste très minoritaire….

    10
    4
    Felfel Har
    26 mars 2019 - 12 h 45 min

    Mon général, trêve de discours et de déclarations tonitruantes, prenez une décision, celle que le peuple attend, celle de retirer votre soutien à un clan moribond mais qui cherche à précipiter le pays dans le chaos par pure vengeance!
    Après tout, vous êtes au service du pays, de la patrie, mais pas d’un homme, fut-il l’auto-proclamé « sauveur de la nation »
    Le temps presse!.

    11
    3
    Algerien jusqu a la moelle
    26 mars 2019 - 12 h 16 min

    Tous,dans toute notre diversite,unis autour de notre armee et fidele a la mere Patrie…c est notre puissance..
    La Nation Algerienne sera demain a la pointe du developpement technologique et la geopolitique suivra la technologie.Celui qui possedera le plus de technologie et maitrisera le monde numerique changera le monde,ce n est plus la geopolitique qui changera le monde.On ne fera pratiquement plus de guerre pour le petrole car la geopolitique suivra le changement technologique…..Soyons tres attentifs a ces changements qui vont a la vitesse de la lumiere….et pour nous Algeriens nous avons tous les moyens pour reussir dans ce nouveau monde de la technologie grace a nos elites scientifiques et le courage de notre jeune generation bien introduite dans ce monde numerique…..Reste a convaincre nos dirigents politiques a passer le flambeau dans les meilleurs conditions et de reconnaitre qu ils ne peuvent plus assurer ces nouvelles aspirations de notre jeunesse et de nos elites et qu ils ne peuvent plus gerer notre Algerie avec leurs logiciels du siecle dernier.
     » Construire peut être le fruit d’un travail long et acharné. Détruire peut être l’oeuvre d’une seule journée.et On ne devrait jamais tourner le dos à un danger pour tenter de le fuir. Si vous le faites, vous le multiplierez par deux. « et  » Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. » toutes des paroles de Winston Churchill

    6
    1
    moli
    26 mars 2019 - 11 h 33 min

    soyer tres tres tres attentif les forces occultes se parlent s envoies des messages par codes chiffres comme toujours par les chiffres 13 et 14 comme il disent quelque chose et des choses le 7 juillet cela fait 14 car juillet c le 7e mois de l anee cela fait 7et7 egal 14//// ou le 7 juin cela fait 6et7 egal 13/// ou le 4 octobre cela fait 10et 4 egal 14 et ceci toute l anee par le calendrier // ou il disent aussi pour cela il a 49ans cela fait 4et9 egal 14c est cela le trafic des mots des idees par le subjectivisme il se reconnaisse par ces codes chiffres voyez deja une certaine presse qui utilise bien ces codes chiffres soyez tres tres tres attentif attentive a cela

    2
    4
      Kouder Belala
      26 mars 2019 - 14 h 18 min

      Dans ton commentaire tu insiste pour dire que l’armée a été toujours garante des institutions et de notre constitution : ALORS en tant que simple citoyen je lui demande pourquoi (AVOIR LAISSER CES GANGSTERS S’ACCAPARER DU POUVOIR SANS QU’IL NE LÈVE LE PETIT DOIGT) a moins d’être complice de ce chaos et ses anti-constitutionnelles décisions venant de cercle pour laquelle la majorité du peuple S’EST LEVER POUR DIRE BASTA!!!

    SaidZ
    26 mars 2019 - 11 h 14 min

    Il y a un proverbe Algérien qui s’applique parfaitement à ces responsables irresponsables qui dit « M’adyefk ugudu laxref = quand les ordures donneront des figues »
    Qu’il cède sa place à une compétence, qu’il déclare Que l’armée est POPULAIRE ET IL N’EST AU SERVICE QUE DU PEUPLE!

    8
    4
      SAHARA
      26 mars 2019 - 12 h 31 min

      …Gaid a déjà prouvé sa compétence et ses engagements pour la défense du pays et de sa pérennité!….c’est lui le « modernisateur  » de l’ANP ! c’est lui qui a fait de notre Armée une armée crainte!…

      2
      8
    Anonyme
    26 mars 2019 - 11 h 04 min

    Je pense que notre armee nationale populaire doit rester loin de faire la politique…son role essentiel est de veiller a la securite des citoyens Algeriens et de defendre le territoire Algeriens et l integralite de nos frontieres…L armee nationale peut jouer un grand role aussi pour securiser le bon deroulement des futures elections..et la securisation des urnes a la fin des elections pour eviter toute possibilite de fraude de bourrage des urnes….qui seront transportees par l armee et livrees aux centres de tries controles par des observateurs de diverses tendances politiques et de la societe civile…….C est deja un tres grand changement transparent …le peuple Algerie reste le veritable souverain en Algerie….Son arme secrete reste son unite…

    6
    1
    Anonyme
    26 mars 2019 - 10 h 54 min

    Qu’il dise ce qui lui semble, le régime comprend aussi l’armée qui en est sa source de légitimation. Ne jouez pas de « séparation des pouvoirs » qui n’a jamais eu lieu. Le meme gaid saleh faisait campagne pour l’illustre président virtuel

    12
    4
    Siffler la fin de la récréation !
    26 mars 2019 - 10 h 51 min

    Un chef doit savoir cheffer ! Il faut acter que la constitution doit être respecté, que le 28 avril, le mandat du Président s’arrête. Ensuite c’est le vide constitutionnel, il faut aller vers une élection présidentielle dans les 3-6 mois maximum durant cette transition un homme Consuelle peut être nommé. Si le désordre continue on va d’orienter vers le chaos politique, économique et culturel alors Mr le Chef d’Etat Major, il est temps de décider à défaut laisser votre place. l’Algérie est au dessus de Bouteflika, son clan, les mafieux et les clowns d’opposants qui gesticulent autour d’un cadavre en devenir. Rentrez dans l’histoire ou prenez la porte de sortie.

    16
    1
      Chelabi
      26 mars 2019 - 11 h 51 min

      Il vous faut toujours un képi pour vous diriger sinon vous êtes perdu.
      Depuis 62, cette mentalité de vouloir se mettre sous le parapluie militaire a tué le concept de citoyenneté chez le peuple algérien. Maintenant, qu’on essaye de le resusciter et qu’on dise à l’armée de rester dans les casernes car les problèmes politiques ne la concernent pas, vous, de votre côté, vous nous dites Non le sein de l’armée est bien chaud.
      Hasbouna Allah wa niaam al wakil.

      1
      3
    Mia
    26 mars 2019 - 10 h 13 min

    Le Chef d’Etat-Major n’est que l’envoyé de Bouteflika pour prendre le pouls de la population, le president s’adresse à nous à travers son vice-ministre de la Défence, il change de ton à chaque reprise pour connaitre la réaction du peuple après chacun de ses discours toujours avec ambiguïté.

    8
    3
      ferial
      26 mars 2019 - 11 h 54 min

      Non Mia
      Il n’est pas l’envoyé de Bouteflika mais de l’Etat profond qui agit en son nom.

    Anonyme
    26 mars 2019 - 9 h 47 min

    Il serait temps que les positions se clarifient. La nature a horreur du vide. Déjà réapparaissent ici ou là des résidus de l’ex FIS qui essaient de récupérer le mouvement en embrigadant des jeunes qui n’ont pas connu la décennie noire. Qui est derrière la manœuvre? peu importe; Toujours est-il que plus le temps passe, plus certains appétits malveillants pour l’Algérie se réveillent.

    20
    1
    Bokhzer
    26 mars 2019 - 9 h 25 min

    Chef d’état major OK!! vice ministre de la défense nationale ??AH BON!!?? le gouvernement dont il faisait partie est démissionnaire depuis le 11 MARS 2019!! comment peut-il encore se prévaloir ou le fait-on prévaloir de la fonction de vice-ministre de la défense nationale…Tant il est vrai que DZLAND est devenu un NO MAN’S LAND
    JURIDIQUE…!!! HEUREUSEMENT DAME nature a horreur du vide!! et les rassemblements de RAPPEL qui s’amplifient chaque vendredi sont la preuve que nous RESTONS VIGILANTS/VIVANTS et que MASSE CRITIQUE OBLIGE la fin de ce REGIME enchevêtrements d’intérêts MAFIEUX…

    18
    4
    No news
    26 mars 2019 - 8 h 16 min

    On ne veut pas des messages codes mais des positions claires.

    43
    3
      Kenza
      26 mars 2019 - 8 h 54 min

      La grande muette utilise le langage des signes.

      15
      3
    Elephant Man
    26 mars 2019 - 7 h 31 min

    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP

    28
    18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.