Le FFS rejette l’appel de Gaïd-Salah à l’application de l’article 102 de la Constitution

102 FFS
Le FFS rejette l'intervention de l'armée. PPAgency

Le Front des forces socialistes (FFS) réagit vivement à l’appel lancé par le vice-ministre de la Défense et chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd-Salah, à l’application de l’article 102 de la Constitution. Pour le premier secrétaire du parti, Hakim Belahcel, cet appel est «une grave atteinte à la dignité du peuple».

«Encore une fois, le pouvoir algérien, par le biais du chef d’état-major de l’armée, provoque et se joue de la volonté populaire», affirme-t-il d’emblée, soulignant que «l’institution militaire ne s’est pas retirée du politique, elle s’ingère encore une fois dans le processus constitutionnel et ne répond pas aux revendications du peuple algérien qui demande le changement du système et non un changement dans le système».

«Ce changement radical ne peut se faire en maintenant les instruments et les hommes qui incarnent le système. Le changement doit être l’émanation de la volonté populaire par l’élection d’une assemblée constituante souveraine et l’avènement de la 2e République, c’est-à-dire la consécration de l’Etat de droit, l’alternative démocratique et sociale», poursuit le premier secrétaire du parti qui désapprouve totalement cette démarche. «C’est encore un coup de force contre la volonté populaire, sur la légitimité des revendications du peuple, à savoir le départ du système et de ses hommes, et pas seulement le chef de l’Etat», précise-t-il, affirmant que l’option de l’application de l’article 102 de la Constitution «n’est pas la solution demandée par le peuple algérien, l’armée vise à étouffer le mouvement populaire et permettre au système de se pérenniser».

Pour le premier secrétaire du FFS, «l’article 102 ne répond plus aux revendications du peuple algérien. Le peuple veut, selon lui, contrôler son destin, prendre en charge son avenir, un avenir de libertés, de justice sociale, de dignité».
«Décevoir le peuple, c’est provoquer des incertitudes très graves, c’est provoquer le chaos programmé pour l’Algérie», conclut ce responsable du plus vieux parti de l’opposition.

H. A.

Comment (37)

    MELLO
    27 mars 2019 - 19 h 07 min

    Puisque tout le monde cherche la meilleure voie de sortie de crise, avec la participation de Gaid Salah comme garant de la réussite , c’est d’inviter lui même les personnalités politiques sorties du mouvement depuis le 22 février afin de leur confier les clés de la maison Algérie pour une transition démocratique.

      MELLO
      27 mars 2019 - 21 h 32 min

      Plus le temps avance, plus la recherche devient plus affinée. Que vaut l’article 102 dans son application ? Il faut 45 jours pour sa mise en oeuvre, or le mandat de fakhamatouhoum va jusqu’au 28 Avril , c’est à dire dans 30 jours. Après cette date l’Algérie sera dans une situation de vide constitutionnel.

    Nasser
    27 mars 2019 - 17 h 51 min

    En démissionnant, Bouteflika mettra un terme à la confusion ! L’article 102 sera alors appliqué et applicable !
    Les réformes seront dévolues au nouveau président issu des prochaines élections car « l’intérimaire » (du Conseil de la Nation) n’a pas le droit d’y toucher !

    Nasser
    27 mars 2019 - 15 h 59 min

    Ni avis des partis, Ni avis de Gaid Salah !
    Bouteflika tient la solution
    Il va démissionner !!

    1
    1
    MELLO
    27 mars 2019 - 15 h 12 min

    De par son statut du plus vieux parti d’opposition , ayant connu les pires représailleset des déstabilisation de la part des services , le FFS ne peut ni ne doit se soustraire de son devoir pédagogique envers ses militants et ses partenaires . Le FFS doit donner l’exemple de clarté et de maturité pour fédérer les énergies . Connu pour être une école des opposants en herbe, une voie pour les sans voix , le FFS n’à cessé depuis longtemps de proposer des projets et des mémorandums de sortie de crise que le pouvoir ou le régime rejette dans le fond et dans la forme, auquel cas cela relèverait au mieux de la cécité politique . En 2009, Ould Kablia , le ministre de l’intérieur de l’époque , avait assuré que les événements de Ghardaia sont l’oeuvre des militants du FFS.
    Aujourd’hui le FFS , en sa qualité de parti autonome , attire l’attention des Algériens sur les conséquences néfastes de l’application de l’article 102 , que propose un militaire. La conférence nationale de l’opposition reste le cadre le plus approprié afin d’aboutir à une Algérie moderne. Il est des pays qui étaient dans une situation pire , pourtant ils se sont tirés d’affaire.

    firmus
    27 mars 2019 - 14 h 19 min

    Le FFS n’ est plus le même depuis qu’ il est sortit de son cocon originelle de Kabylie avec la naïveté de s’ Algerianiser à travers le pays pour au final s’ arabiser, il s’ est phagocyté, rien de plus logique… Néanmoins pour le coup, je suis en total accord avec eux… Je suis Algérien régionaliste et fier de l’ être. C’ est le seul parti qui a toujours été constant avec le boycott anti bouteflika contrairement aux chikem inombrables, aujourd’ hui ça paye.

    1
    5
    Tinhinane-DZ
    27 mars 2019 - 10 h 00 min

    La photo est très expressive.
    Le FFS joue aux gilets jaunes ??
    Qui connait le sens du sigle du FFS ( voir photo) ??

    6
    1
      chaoui40
      27 mars 2019 - 13 h 07 min

      Tinhinane-DZ
      27 mars 2019 – 10 h 00 min

      Pour te répondre le sigle est le copié collé du sigle du parti socialiste français……

      Du point de vue de la constitution, ce n est pas une période de transition mais une période d intérim. Ce qui n a rien a voir !!!! On nous induit en erreur … l enjeu, c est soit on reste dans le cadre de la constitution, soit on invente une transition qui n existe pas dans les textes. Le peuple devrait se concentrer sur comment garantir et organiser des élections libres, contrôlés et regulieres, ensuite le nouveau président conduira la transition et mettra en place le nouveau système avec le peuple !!!

      1
      3
      MELLO
      28 mars 2019 - 15 h 59 min

      Effectivement la photo est expressive d’un parti qui tient à son identité de socialiste. Socialiste ?
      -fidélité à l’émancipation ,
      -fidélité à la démocratie ,
      -fidélité à l’égalité réelle,
      – fidélité au progrès,
      – fidélité à la justice sociale,
      – fidélité au primat du politique sur le militaire,
      – fidélité au primat du politique sur l’économique,
      La rose est le symbole de l’amour, de l’ensemble et de la beauté, le poing la soulevant c’est la force de cet ensemble.

    Anonyme
    27 mars 2019 - 9 h 52 min

    QUESTIONS A 4 SOUS :
    1) QUI A INVENTÉ ET DIFFUSÉ EN OCCIDENT LE SLOGAN CRIMINEL :  » QUI TUE QUI  » ? pour innocenter les terroristes et incriminer les soldats en les accusant de crimes contre l’humanité ?
    2) QUI A DEMANDE AUX PAYS OCCIDENTAUX DE METTRE L’ALGÉRIE SOUS EMBARGO ?
    3) QUI A PARTICIPE A LA CONFÉRENCE DE SANT EGIDIO ET SIGNE SES RÉSOLUTIONS ?
    MESSIEURS DU FFS NOUS NOUS SOUVENONS , …………… NOTRE MEMOIRE EST INTACTE
    DEPUIS 1991 VOUS NE FAITES QUE POLLUER LA SCÈNE POLITIQUE PAR VOS ÉLUCUBRATIONS.

    9
    2
    Kahina-DZ
    27 mars 2019 - 9 h 47 min

    Quand on a une opposition louche et stérile qui n’apporte rien au peuple et à l’Algérie, l’armée doit prendre ses responsabilité pour le maintien de la stabilité…
    Cette opposition des salons doit comprendre qu’elle n’a pas la confiance du peuple. À cet effet, elle n’a pas le droit de faire semblant de parler au nom du peuple.

    8
    2
    DZ
    27 mars 2019 - 9 h 39 min

    FFS dit nous qui te finance . Le peuple aimerait savoir la vérité sur ta pseudo-démocratie financée.

    8
    1
    chaoui40
    27 mars 2019 - 2 h 00 min

    j ai toujours dit, ni 5eme mandat ni chaos ! on a obtenu cela concernant le 5eme mandat et le 4eme prolongé…le chaos, j ai bon espoir qu il n arrivera pas…
    Cela dit, la situation est pas évidente à démêler, car ce conseil constitutionnel ou le président du conseil de la nation n inspirent pas confiance..
    la révolution d accord, mais dire que tout doit changer d un coup est irresponsable, que les dirigeants soient écartes oui, que le système soit profondément aboli, oui encore…Mais l État doit rester debout (services de sécurité et diplomatie), seule condition contre le chaos !
    Mobilisons nous pour élire quelqu un de digne de confiance comme président, et je propose Fethi Ghares du mouvement MDS….Renseignez vous sur cet homme et ce mouvement….

    pour le FFS, c est foutu, y a qu a voir votre sigle copié collé du sigle du parti socialiste français !

    24
    9
    Anonyme
    27 mars 2019 - 1 h 46 min

    trois tocard t vieux et ne sert a rien et garde tjrs les meme aussi et comme tt les autres partis depuis ttes ses années juste il critique et croit faire mieux que les autres c est la même au bout du compte vs servez tous a rien quelque part , l armée n a pas vocations a faire de politiques mais elle doit l’accompagné et le protéger le pays qd celui ci est en danger et c est le cas ! La constitution le mentionne elle en est garante de sa stabilité sa souveraineté et de sa sécurité nationale air terre mer et de ses biens et personnes ! l article 102 ouvre la vacance du pouvoir et offre une voie au processus démocratique sinon tu vas rester deux ans ds la rue sans rien changer et bouziller le pays par des facteurs qu on contrôles pas internes et externes ni l ANP et encor moins nous le peuple ; alors FFS barre toi stp car l unité de la Nation prime avant tes revendications à deux balles meme un modèle de démocratie copier sur l Europe ou la France ; on voulait plus de Bouteflika on a plus Bouteflika et ses frères , on veut des élections démocratiques et transparentes , on va y arriver tous ensemble , nous choisirons tous un president qui nous incarne sans vol sans remplissage d urnes car nous serons tous la comme ds la rue aujour dhui pour le contrôler et l armée fera son devoir de sécurisations avec le peuple des urnes et du pays et des que ce nouveau president prendra fonction il dissoudra tt ses membre ou ceux qui ont fait ce système et commencer avec un état de droit , bruler pas l étapes mais surtout svp n essayer pas de enflammer le pays , hé de toute façon l ANP c est nous quelque part puisque nous avons été tous unanime a dire que nous faisions qu’ UN avec notre armée , maintenant non ??? ca marche pas ca aussi c est pas qu on ca nous arrange mais nous allons vers ce processus d état de droit et de démocratie sans oublier l’essentiel nos fondements notre identité nationale hé oui car pour moi perso et pr énormément d algerien(nes) bien plus importante qu une démocratie a l’Européenne ou occidental , nous voulons pas ressembler a qui que ce soit , nous somme les Algeriens et notre pays est l Algerie ; c est pas la France ou un autre pays non plus parce bcps veulent une France Bis , qu ils se mettent le doigt dans l œil ds ce cas ! L Algerie tjrs avec ses valeurs et traditions et aucun doubles ou naturalisé peut se présenter en tant que president car poste tres sensible ni khellil ni Nekkaz ou autres de cet acabit , la démocratie c est 1 vote 1voix suffrage universel , pt être que 10 millions ou peut être allez j exagère 15 on en ts loin à chaque manif en vérité approximative 1 à 3 une fourchette et c est énorme et le reste du peuple en faites koi et qui n ont pas marché une majorité silencieuse hé oui c est pt être elle le jour J ; personnes ne peut s avancer sur ca meme si vs en tiré 5 millions vers vous et la e suis encor généreux .ben oui tt ceux qui ont applaudi le cadre c des algeriens et des algériennes aussi et qui votent aussi , non ils comptent pas pour le FFS . hé oui je viens de vs coller un abcès ds labouche car vs avez présenter les chose a votre manière et c st comme ca pas autrement on a l impression pire que l ANP en fait ces gens la ,on est tous avec notre armée contre n importe quel ennemi sauf le peuple algerien et si une partie de ce peuple veut être influencé par des pays tiers qu il aillent vivre chez eux si ils veulent vraiment leurs ressembler , pkoi vouloir a tt prix nous apportez un modèle que bcps rejettent , pkoi viré Ghediri des foules ou les barbus mais Nekkaz qui n a ajmaisvecu en Algerie et qu’il a dénigré ds le monde entier vous lui faites une place et pr certains imbéciles qui le connaissent pas , veulent en découdre avec la police algerienne pour lui mon Pays Franca, il y en a bcps e Algerie mon pays la France mais ils vous le diront pas et veulent nous faire une Algerie une France Bis , jamais de la vie on s est justement battu pour qu elle se barre et ns ns battons aujour dhui pour que ceux qui la servaient se barrent et maintenant vs voulez nos mettre ses Mehenni Nekkkaz ou autres pire que nos voleurs ou nos militaires . L identité algerienne ses valeurs ils sont loin de les avoir aussi et on gardé le drapeau national avec les voleurs par compte le tricolore qui réapparaitra chez nous , ben dans vos rêves et encore mangeurs de cochons .Ici c st L Algerie et restera l Algerie avec Joli Drapeau vert et Blanc accompagné d un croissant de Lune rouge une étoilé rouge ..On a le plus Beau Drapeau du monde et le plus beau pays du monde que nous allons façonner de plus belles pour les rendre encor plus dingue !

    17
    3
    Tin-Hanane
    27 mars 2019 - 0 h 09 min

    Le FFS c’est jusqu’au bout du bout. En quoi l’application de la constitution est « une grave atteinte à la dignité du peuple »? et rappelons à ce parti que l’armée n’est pas dans l’ingérence mais dans la légalité, l’armée ne s’ingère pas, l’armée fait son devoir. De quoi parle Mr Belahcel quand il dit et répète à plusieurs reprises « qu’encore une fois l’armée s’ingère », de l’interruption d’un processus électoral qui allait livrer l’Algérie aux forces du chaos et du mal, ces élections que si l’armée n’avait pas eu la sagesse d’interrompre aurait fait de l’Algérie un Afghanistan puissance 100. Le FFS aimerait sûrement appliquer son pacte de Sant’Egidio? c’est au FFS et à ses semblables les autres partis que le peuple rejette pas l’armée.

    17
    6
    TOLGA - ZAÂTCHA
    27 mars 2019 - 0 h 03 min

    Qu’avez-vous proposé CONCRÈTEMENT pendant tout ce temps et depuis des décennies ? Rien ! Walou ! Nada ! Nothing !
    Alors, ça suffit yal khawa ! Au travail, les gars !
    On DOIT TOUS se retrousser les manches pour RECONSTRUIRE notre pays !
    TOUS les « partis » fantôches de la Saint Glinglin n’ont pas été capables de trouver une solution pour sauver le pays et à présent que notre armée a dégagé le morphal, vous criez TOUS comme des vierges effarouchées, au hold-up !
    Vous voulez que l’on finisse comme la Syrie ou la Lybie ou quoi ? Un peu de sérieux les mecs !
    Je souhaite que l’A..N.P. entre en discussions avec les représentants du « Hirek » AU PLUS VITE CAR LES « PARTIS » SONT DES COQUILLES VIDES QUI NE REPRÉSENTENT QU’EUX-MÊMES. Le peuple les abhorre !

    18
    6
    Nasser
    26 mars 2019 - 23 h 50 min

    Les PARTIS ACTUELS sont aussi un gros problème pour l’Algérie ! Ce sont plutôt une force d’instabilité et de désorientation qui ne concourent pas à la paix ! Ils poussent à l’impasse et donc à l’insécurité qui forcera l’Armée à intervenir comme l’oblige la Constitution ! Dans ce cas c’est la place au remède de cheval c’est à dire une phase de transition où certainement tous les partis seront eux aussi dissous ! Nous savons tous qu’ils sont issus du même système avec les mêmes pratiques ! Ils réapparaîtront ensuite suivant de nouvelles règles !

    14
    4
    lhadi
    26 mars 2019 - 23 h 25 min

    Réunion d’urgence du conseil constitutionnel suite à l’appel du chef d’Etat major et vice ministre de la défense pour l’application de l’article 102.

    Le conseil constitutionnel ne peut s’auto-saisir. Quatre autorité peuvent saisir le conseil constitutionnel : Le Président de la République, le Premier ministre et chacun des Présidents des deux assemblées.

    Cette loi est très difficile à mettre en pratique sachant que trois membres du conseil constitutionnel sont nommés par le Président de la république et que le vote soit unanime.

    Si le chef d’état major et vice-ministre de la défense sort de ses prérogatives constitutionnelles pour imposer l’application de l’article 102 de la constitution sur l’état d’empêchement du Président de la République, on peut considérer ces faits comme un coup d’Etat ni plus ni moins !!!

    Fraternellement lhadi
    (lahdi2’@yahoo.fr)

    7
    10
      Anonyme
      27 mars 2019 - 10 h 30 min

      Depuis quand on aurait une constitution? Quand on a fermé à clef le sénat pour constater la « vacance du pouvoir » pour installer un autre président ? L’armée en 62 avait fait le coup d’Etat et le fait que cette dictature change d’habillement juridique ne change pas sa nature

      Feriel
      27 mars 2019 - 13 h 25 min

      Un peu de logique: Si le président de la république est en bonne santé, alors il a le droit de présenter aux prochaines présidentielles. Si le président n’est en bonne santé, alors l’armée remplit son devoir en demandant l’application de l’article 102. Merci du fond du cœur à l’ANP, les enfants du peuple, pour cette décision.

      1
      1
    Vroum Vroum 😤..
    26 mars 2019 - 23 h 24 min

    Que veut feu FFS…perdre du temps alors que l’économie est dans le orange !!..Donc article 102 , puis Interim 90 jour et Présidentielle puis le Nouveau Président choisi le Gouvernement et Techniciens chevronnés et suit son projet conformément aux voeux du Peuple . .

    13
    6
    JeSaisTout
    26 mars 2019 - 23 h 14 min

    FFS, Occupe-toi de tes fesses!!! 😉

    17
    7
      Vroum Vroum 😤..
      27 mars 2019 - 13 h 00 min

      FFS rejette l’article 102…. Que dit Le traître Zitout agent Islamistes au service du Califat du Sultan ottoman Erdogan , non à l’article 102 , …FFS et Zitout refusent l’article 102 et accuseraient l’armée à travers son Chef d’État Major de torpillage et vouloir voler le Pouvoir , car c’est ce qu’on comprend dans ce refus du 102 !.
      En tout les cas je ne dis pas que le FFS est complice des Islamistes Frères Musulman Zitout et Al Maghribya et Rachad de Dhina mais involontairement alliés Objectif . .C’est mon avis … Refuser toutes Solutions c’est favoriser le Chaos et c’est bien cela l’objectif des Islamistes Frères Musulman piloté de l’étranger .

    G.A
    26 mars 2019 - 22 h 10 min

    Le FFS dit une chose et fait son contraire. Il maintient ses députés au niveau de l’APN et demande au système qui emploie ces mêmes députés de dégager. Faudrait savoir ce qu’on veut…Toujours est-il que, par les temps qui courent, toutes les oppositions à ce régime maffieux sont acceptées. La somme des oppositions (d’où qu’elles émanent) aboutira sans aucun doute au « dégagisme ».

    11
    3
    Zaibek
    26 mars 2019 - 22 h 08 min

    Le FFS n’a plus lieu d’etre Il est complètement implosé, n’a jamais servi à rien depuis son accréditation, l’eternelle Politique de la chaise vide…aucun courage politique…

    57
    10
    Anonyme
    26 mars 2019 - 21 h 41 min

    Au FFS

    Des partis de pseudo opposition qui se sont avérés au grand jour d’une incommensurable incapacité tant sur le plan politique que sur le plan de l’honnêteté.

    Vous êtes définitivement morts tous sans exception. Va falloir vous remettre à chercher du travail.
    Pour ceux qui ont un background va falloir le prouver en passant par une agence d’emploi et finir dans le meilleur des cas fonctionnaires.
    Le privé et l’armée ne sont pas faits pour vous ce sont des challenges que vous ne pouvez honorer. Vous êtes des parasites…
    Chez vos maîtres vous n’aurez que ce que ces derniers dans leurs intérêts voudront vous octroyer en tant qu’esclaves.

    Sachez que lorsque nous parlons de république nous ne parlons pas de 2ème république nous ne voulons pas de vos références nous les rejetons.

    Ce peuple est grandiose. Cette Armée est grandiose. Ces diplomates sont grandioses.
    Cette corruption et manque de justice sociale sont hélas aussi grandioses mais ce dernier élément c’est la seule chose qu’il faille changer et c’est en fait le plus simple et nous allons le faire cette fois-ci grâce à cette A.N.P. God Bless Her !!!

    Ainsi avec l’aide de Dieu (car il en faut quand on a affaire à des éléments qui de l’intérieur et de l’extérieur minent tout cela) on verra prospérer ce pays fiers et debouts et non à genoux.

    À bientôt… On rentre…, on vient d’Amérique du Nord et vous allez devoir bosser ….

    47
    14
      Anonyme
      26 mars 2019 - 23 h 11 min

      Ne pousse pas trop le bouchon de l’arrogance. Ça nous fait quoi que vous veniez d’Amérique du Nord ou du Sud. Ce n’est pas au bout de quelques années passées parmi des gens qui bossent que l’on devient soi-même bosseur. Alors si tant est que voulez rentrer, faites-le discrètement et humblement et dites merci aux algériens qui vous ont permi de le faire. Ne leur dites pas « on va vous faire travailler. » Ne soyez pas ridicules.

      11
      6
      Anonyme
      27 mars 2019 - 1 h 50 min

      « Cette corruption et manque de justice sociale sont hélas aussi grandioses mais ce dernier élément c’est la seule chose qu’il faille changer…. »
      Changer juste le manque de justice sociale ?? La corruption, ce n’est pas la peine de la changer ?? Belle mentalité d’américain, avec qui on va « devoir bosser », nous les algériens fainéants. Redescends sur terre l’américain, un peu de modestie ne te ferait pas de mal.

      2
      5
      Lyes Oukane
      27 mars 2019 - 6 h 33 min

      @ Anonyme de 21h41 .  » … A Bientôt … on rentre …, on vient d’Amérique du Nord …et vous aller devoir bosser  »

      Ma parole ,ce n’est pas une grosse tête que tu as mais un véritable Montgolfière à la place .Un peu d’humilité petit arrogant .D’abord si tu en avais sous le capot tu serais déjà sur place en Dz .

      Et puis entre nous pendant que nous travaillerons que feras-tu toi et ta bande ? vous compterez les points ! Tu te crois dans la Case de l’Oncle Tom . Au fouet et au pain sec c’est ça ?

      Redescends sur terre . Ce n’est pas parce que tu es supposé rentrer d’Amérique ou même de Saturne que tes pets sentent la rose . Des prétentieux comme toi ,au pays , nous en avons à revendre .C’est même ceux-là qu’on vomit le plus . Un conseil ou bien tu changes de répertoire ou bien tu restes au pays des esclavagistes et des génocidaires d’amérindiens . C’est clair Comme ça ?

      5
      6
    Yeoman
    26 mars 2019 - 21 h 31 min

    C’est vrai que le fait d’avoir Bensalah à la place de Bouteflika, même provisoirement, est une vision assez déprimante. On est loin de la fraîcheur et de la joyeuse vivacité que dégage la rue. Je pense qu’il faut dire non. Et préciser que nous voulons un changement avec de nouvelles têtes et, de préférence, des algériens et non des marocains et des tunisiens opportunistes et vaguement naturalisés qui ont déjà ruiné notre pays.

    16
    10
      [email protected]
      27 mars 2019 - 16 h 25 min

      J’ai été mal compris je me suis très probablement mal expliqué. Désolé !
      Je précise quand même que le texte était bien adréssé au FFS entant que parti ainsi que tous les autres partis et certainement pas au peuple algérien

      Je réitère plus clairement « nous devons éradiquer ce manque de justice sociale et cette corruption qui a fait que beaucoup sont partis probablement à tort mais suite à l’idée de pas corrompre ni être corrompus.

      Je souhaiterai que tu sois plus courtois I-S-A dans le futur avec tout un chacun c’est cela être humble. Je ne doute aucunement qu’au fond tu le sois alors ne nous déchirons pas continuellement.
      T’es vite parti en besogne me qualifiant d’esclavagiste et d’américain et d’autres expressions bien basses mais c’est sans rancunes…

      Je te confirme si cela peut te rassurer que je suis et resterai toujours Algérien bien que je sois citoyen Canadien et détenteur même d’un autre passeport autre qu’Algérien.
      J’ai fait mes preuves en Algérie en Europe en Amérique en Chine et en Inde toujours en tant qu’Algérien et j’espère crever en Algérie et Dieu m’est Témoin que je pourrais perdre au change en rentrant en Algérie Mais c’est mon pays.

      Je te souhaiterais à l’instar de ton humble serviteur d’être toujours Algérien comme je le suis. L’excellente hygiène de vie qu’est la mienne ne m’a pas fait perdre mes origines.

      Restons ALLAH Ya Hafdak courtois et polis.

      Maintenant faut que j’aille bosser je t’ai fraternellement offert le temps de ma pause. Même si je suis maître de mon planning, j’ai un horaire que je me dois de respecter.

      Sentiments respectueux,
      Muhammad

    Le peuple est l'armée ne font qu'un
    26 mars 2019 - 21 h 16 min

    Le FFS ce n’est pas le peuple.
    Le FFS c’est des opportunistes politiciens comme les autres parties qui ne pense qu’à leurs biens êtres personnels et celles de leurs familles.
    Vous ne représentez que vous mêmes.
    Le peuple est avec l’armée et avec le général GAÏD SALAH.
    Nous soutenons nous le peuple l’armée jusqu’au bout.
    Alors si le FFS veux brassé du vent qu’il brasse autant qu’ils le veulent.

    74
    16
    MELLO
    26 mars 2019 - 21 h 08 min

    Bravo, mille bravo au FFS dont la vision reste une vision perspicace. En effet , l’intervention de Gaid Salah demontre encore une fois que l’armée s’ingere dans le politique et reste aux cotes du systeme au lieu de se mettre du côté du peuple. L’application de l’article 7 de la constitution reste le plus adéquat.
    L’article 102 permettra à ce régime de se régénérer et etouffera par la même ce mouvement populaire qui demande un changement de système et pas un changement dans le système.

    15
    63
      Anonyme
      26 mars 2019 - 22 h 00 min

      Et qui va appliquer l’article 7 ? le FFS ? le Peuple ? Comment ?
      Vous enfumez le peuple avec vos positions neutres, spécialistes du Ni Ni…
      Vous ne proposez rien de concret
      Mettez vous à jour ! Da Lhocine est mort, on a changé de siècle !

      87
      4
      Droits Humains
      26 mars 2019 - 22 h 04 min

      Vous êtes un agent d’OTPOR ? Vous avez le même vocabulaire: mouvement populaire, régime, système, … des expressions directement empruntées aux laboratoires du chaos de l’Otan et d’Israël.

      177
      59
    Mir
    26 mars 2019 - 20 h 56 min

    Oui Oui le FFS, vous n’êtes pas à une contradiction près.
    Vous exigez le départ du Système mais vous attendez que le Système se suicide tout seul par la baraka de Dieu.
    A un moment il faut savoir ce que vous voulez ! le départ du Système ou son maintient ?

    40
    8
      Anonymeplus
      26 mars 2019 - 23 h 22 min

      Le ffs devrait changer de nom et s’appeler plutôt boycotte ou rejet. Il n’a fait que ça depuis qu’il existe.
      Aucun courage politique, aucune vision claire pour le pays, que de la négation pour montrer sa différence avec le pouvoir, c’est d’un niveau très bas. Par contre, comme le rcd, il bouffe à tous les râteliers.

      10
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.