Un journal arabe : «L’Algérie s’achemine vers un scénario à l’égyptienne ?»

Présidentielle interrogation
Abdelfatah Al-Sissi. D. R.

Par R. Mahmoudi – C’est l’interrogation que soulève un éditorial du quotidien arabe Al-Quds Al-Arabi dans sa dernière édition. Ce journal, récemment racheté par des Qataris, mais qui tente tant bien que mal de garder une certaine neutralité dans ses comptes rendus, rend d’abord hommage à la mobilisation, «sans égal dans le monde arabe», du peuple algérien pour imposer le changement démocratique dans son pays.

Pour l’éditorialiste, l’implication des corps d’Etat dans les manifestations – policiers, magistrats… – atteste déjà du succès de cette révolution citoyenne. «La participation massive de la population au mouvement, qui lui a permis d’arracher des acquis importants en peu de temps, écrit l’éditorialiste, a fini par transformer sa vocation. Les manifestants ont gagné en audace, en exigeant désormais un changement de la nature du système. (…) Ce qui a poussé les autorités algériennes à faire de nouvelles concessions, en conservant leur contrôle sur la ‘’transition’’ pour choisir un successeur  à Bouteflika au sein des appareils du pouvoir lui-même, composé du gouvernement, du Conseil constitutionnel et du Parlement.»

Selon cette analyse, le mouvement populaire doit poursuivre ses pressions sur l’institution militaire, décrite comme «la force régulatrice du pouvoir», pour l’amener à faire pression, à son tour, sur le chef de l’Etat pour se retirer à la fin de son mandat actuel et assurer, en même temps, une représentation du «hirak» et des partis de l’opposition dans l’organisation de la transition devant aboutir à des élections réellement démocratiques et la mise en place d’un «gouvernement de salut national».

«A défaut de quoi, conclut l’éditorial d’Al-Quds Al-Arabi, ce serait la voie ouverte à un retour de l’armée aux commandes. Auquel cas, il faudrait s’attendre à ce que le futur pouvoir remette en cause les acquis démocratiques obtenus par les Algériens, et déroulerait le tapis à un  »Sissi » algérien qui risque de faire replonger le pays dans une spirale de violence que les Algériens s’efforcent depuis des années à surmonter.»

L’auteur use ici de deux clichés usités par la presse internationale. D’abord, en faisant machinalement le parallèle avec l’expérience égyptienne. Or, l’avènement du général Abdelfattah Al-Sissi au pouvoir a été dicté, comme on le sait, par le danger islamiste que représentaient les Frères musulmans, au bout de deux ans de règne. L’armée égyptienne s’était bien accommodée, au départ, avec la transition qui a été vite confisquée par les islamistes.

Aussi, l’intervention de l’armée algérienne en 1992, à laquelle le journal arabe fait allusion, fut la réponse à la déferlante d’un parti extrémiste, le FIS, qui menaçait l’Etat et la nation dans leurs fondements mêmes.

R. M.

Comment (29)

    Abdellatif
    11 avril 2019 - 22 h 15 min

    Au Diable l’Egypte. On a rien en commun….C’est des orientaux…. plus orientaux qu’autre chose et en retad sur tout.
    Nous c’est Algérie Algérie Algérie !!!
    Un Magreb un Grand Magreb Yes !
    et Leadership du Grand Magrheb plus tard ! Yes !!!
    Mais surtout pas de Magreb Arabe On a rien à voir avec eux on est Musulmans That’s it.

    Ayweel
    30 mars 2019 - 2 h 56 min

    J’aimerais juste faire une petite remarque concernant pas l’article mais plutôt la photo de sissi. Regardez juste son front, là on voit bien la marque soi disant d’une personne qui passe toute la nuit à prier et à méditer. Lorsque on passe tout notre temps à prier il nous en reste plus de temps à travailler politiquement pour devenir président. Mon père a quitté ce monde à l’âge de 91 ans, il a commencé à faire sa prière à l’âge de cinq ans en pratiquant toute sa vie un islam sain purement nord africain et mohamadien, à sa mort, sur son front juste les rides symboles de vie accomplie, même dans la pauvreté, mais dans le respect et dans la dignité en nous lèguant comme trésor l’honnêteté et l’amour de la patrie. J’ai rien contre l’islam et je l’ai dans mon coeur, et la vie m’a appris que les pires ennemis de la patrie sont ceux qui s’habillent, se couvrent, s’accrochent et se peignent de couleur religieuse. Il suffit juste de regarder autour de vous pour voir le mariage du kamiss et le minisseroual avec l’import et le commerce illicite au détriment de l’économie nationale , il suffit juste d’ouvrir le livre d’histoire et de voir qui sont ceux derrière presque tous les malheurs des peuples nord africain. Là où ces monafikines mettent leurs pattes c’est le désastre qui s’en suit, le sissi était d’eux, celui qui l’à nommé ministre de la défense était d’eux , ceux qui se sont accaparé à la dernière minute du mouvement des égyptiens étaient d’eux. Mon seul souhait est que dieu protège la révolution du peuple et de la jeunesse algériens contre ces personnes.

    Anonyme
    30 mars 2019 - 2 h 22 min

    On est déjà passé par toutes les étapes avant ces pays ,cette fois ci on ne se laissera pas faire et surtout on va être très vigilant vis a vis de tous les pays exportateurs de malheur!!!!
    Ni moyens orientaux,ni Egypte,ni aucun autre pays…..
    On est bien vacciné !!!

    Kame
    30 mars 2019 - 1 h 38 min

    Pourquoi les arabes détestent ils à ce point les Algériens?
    que leur a t on fait ?

    Vroum Vroum 😤..
    29 mars 2019 - 23 h 59 min

    Le Chef d’État Major Gaid Sallah agira pour l’intérêt de l’Algérie , il aime son Pays et on est tous pour notre ANP . . Sissi si il a viré Morsi Islamistes Frères Musulman , il doit avoir de bonnes raisons…. Une fois Président , Morsi à fait un virage vers la Turquie Erdogan le Frere Musulman est Qatar Wahabisme pour ensemble avec USA Gb France Israël Saouds attaquer la Syrie Musulmane Fondatrice de la Ligue Arabe .. Imaginons Morsi en Égypte et Belhadj ou Zitout ou Dhina ex Fis en Algérie..??.. le Moyen orient et Afrique du Nord seraient déstabilisé et detruit pour la plupart à la grande joie de Nethaniaou Sionisme Otan qui n’auront plus qu’à s’abaisser pour ramasser les miettes…. .

    2
    1
    UMERI
    29 mars 2019 - 20 h 22 min

    Une révolution pacifique, ne peut engendrer une dictature militaire.Le général Gaid Salah ne peut être comparé au Maréchal Sissi, il n’a aucune ambition politique pour s’accaparer du pouvoir , mais assurer la sécurité du peuple algérien et de garantir la transparence, pour un changement démocratique des institutions de l’ Etat algérien, par le respect de la souveraineté populaire, conformément a la constitution. Le terrorisme armé étant vaincu, il n’ y a aucune raison, pour qu’ un général, fut’ il un génie, prenne le pouvoir par la force. L’ Algérie, dispose d’un potentiel important de cadres supérieurs, jeunes,intègres et compétents, pour diriger le pays. Les aînés, grâce a leur expérience, doivent les accompagner, en les conseillant, d’être a la hauteur de leur tache.

    8
    4
    Bonano
    29 mars 2019 - 19 h 37 min

    Le journal Arabe on s’en cogne de leurs avis mais avoir l’outrecuidance d’écrire qu’elle est comparable à celle qu’a vécu l’Egypte c’est manquer de clairvoyance dans la mesure ou messieurs les journaliste de ce journal à la mord moi le nœud elle est tout ce qui a de pacifique .Faut être culotté pour venir pondre une ineptie pareille dans un journal dont je n’ai ni l’envie de savoir qui en est le propriétaire et encore moins de lire ce galimatias .L’Algérie ne veut pas de baboucholatre shoutés au Wahhabisme ,ni de strapontin comme Sissi pour représenter mon peuple ,.

    Alfa
    29 mars 2019 - 19 h 34 min

    Un chameau qui n’est pas capable de regarder sa bosse(Chamelier d’Orient) fait la comparaison d’un Dromadaire Égyptien avec un étalon pure sang Algérien, génétiquement il n’y a pas de comparaison à faire.
    Selon IBN KHALDOUN, le chameau seul et unique animal au monde qui ne possède pas de neurone(fibre instinctif) de reconnaître son maître. Vous l’élever, nourri depuis sa naissance et s’il trouve le moyen de s’enfuir il va directement trouver refuge chez le voisin.
    C’est la nature de ses peuplades d’orient comme dit le proverbe: Chassez le naturel il revient au galop. Leurs natures à détruire tout ce qui est civilisation dans le monde les a régressé au rang des écervelés qui s’accrochent au premier venu. Ils détruisent tout sur leurs passages au lieu de construire, car construire c’est faire le 1er pas vers la civilisation(Prolégomènes d’Ibn Khaldoun).
    KAOUMOU TOUBA3 démuni de toute fierté qui caractérise l’essence même d’un l’individu.
    Je dis ça avec une certaine retenue, et non pas de gaité de cœur, pour une poignée d’entre-eux qui pourrissent dans des prisons et geôles construit à cet effet.

    5
    1
    firmus
    29 mars 2019 - 18 h 32 min

    Ces journaux qui veulent nous maintenir dans leur coupole arabe alors que nous essayons tout juste de régler des problèmes identitaire chez nous, comprendrons dans pas longtemps que nous sommes et n’ avons jamais été arabe, que nous appartenons pas au monde arabe et que nous ne lisons aucun de leur journaux arabe. Si ils pensent que c’ est le monde arabe qui réglera la question Palestinienne et qu’ il faut y en faire parti, qu’ ils sachent qu’ il n’ y a que deux pays qui ont toujours été du côté de la palestine, sérieusement et honnêtement et que ces deux pays ne sont pas arabe, ils sont Amazigh et perse, ils sont Algériens et iraniens. Nous avons la force énergétique et moral pour vous le marteler sans cesse jusqu’ à ce que des vrais Algériens fier de leur origine, des  » Hommes » politique avec un grand H, auront enfin le courage de vous le dire. Tant que ces Hommes véritables avec un grand H n’ apparaîtrons pas, vous pouvez continuez à tue tête depuis vos émirats votre englobement arabe dans votre conglomérat qui se veut séditieux plus qu’ autre chose pour notre pays. Sachez, vous pays arabes, que contrairement à beaucoup d’ hybrides Algériens formatés, nous Kabyles et beaucoup d’ autres Amazigh Algériens fier, savons qui nous sommes…

    12
    6
    Anonyme
    29 mars 2019 - 17 h 02 min

     »
    Aussi, l’intervention de l’armée algérienne en 1992, à laquelle le journal arabe fait allusion, fut la réponse à la déferlante d’un parti extrémiste, le FIS, qui menaçait l’Etat et la nation dans leurs fondements mêmes. » Si l’Algérie en est arrivée là aujourd’hui ce fut bel et bien a cause du rôle de l’armée en 92…. Si la menace du FIS n’est plus là, qui aujourd’hui menace l’Etat et la nation dans leurs fondements mêmes ? A vrai dire c’est l’armée qui a conduit à l’effritement des bribes de l’état algérien et c’est l’armée qui a été derrière la désignation du « moins mauvais des candidats » comme chef de l’état à 4 reprises consécutives et qui a transformé l’état en société en nom collectif…L’armée ne doit rater cette fois-ci son intervention pour mettre l’algerie sur les rails de la république de novembre 54 et redonner à ce brave peuple le pouvoir….

    7
    7
    le niveau
    29 mars 2019 - 16 h 28 min

    avoue le ces ton souhait !! ya legrelou
    l’union fait la force des algeriens …

    12
    3
    Bison
    29 mars 2019 - 15 h 52 min

    Al-Quds Al-Arabi…, récemment racheté par des Qataris,…«L’Algérie s’achemine vers un scénario à l’égyptienne ?»
    le questionnement du journal Al-Quds Al-Arabi découle plus d’un fantasme, un rêve éveillé, qu’à une analyse sérieuse! en effet, pour que « «L’Algérie s’achemine vers un scénario à l’égyptienne » il faut d’abord qu’elle passe la case Morsi!!!! Non? c’est le vrai rêve de Al-Quds Al-Arabi et son propriétaire le qatar et le parrain de son propriétaire erdogane!! il reve d’un morsi mais mais craint un sissi!! et moi je prefere mille al sissi que l’ombre d’un morsi! vous vous souvenez tous de la lettre: « mon cher perez…de la part de ton ami fidel morsi »!!
    pour moi, Al-Quds Al-Arabi, doit d’abord commencer par se questionner, se poser la vrai question qui devrait d’abord le préoccuper, qui est celle-ci: est ce que Al-Quds est toujours Arabi (à la lumière des événement ou des développements récents!)!
    al Sissi a sauvé l’egypte du mal de la secte des freres musulmans, et a nettoyé au carsher,et les criminels ont la corde au coup^contrairement à d’autre qui leur propose des milliards et font des égorgeurs d’hier des personnalités politique, genre Mezrag hachakoum,…(pour les ressortir le moment venu, pour sauver le système mafieux)!!
    Ps. moi je craint plus de la tunisie de la ghanouchi, cette bouillabaisse frerrot, qui mijote à nos frontière sous un couvert vieillot, d’ Béji Caïd Essebsi , qui peine à retenir les vapeurs nauséabondes de cette pseudo démocratie, pseudo printemps arabe réussi, chanté par l’occident, que de la libye meme dans le chaos tant que haftar veille au grain avec l’aide de al Sissi!
    Alors,à Al-Quds Al-Arabi je dis, mille al Sissi que l’ombre d’un morsi au service du qatar et de la turquie!

    vive l’Algerie républicaine!

    2
    6
    MELLO
    29 mars 2019 - 15 h 21 min

    C’est exactement comme l’écriture usitée par ce journal, de droite à gauche, pour nous étaler son opinion. Que ce média sache que la révolution Algérienne 54-62 ,fut une et unique au monde, que l’Algérie est composée d’un peuple le plus politisé du monde. Il n’y a pas un Algérien qui ne maîtrise pas les textes de la loi fondamentale , celle que fakhamatouhoum et son vice ministre ont foulé du pieds. Ces medias doivent savoir que tous les Algériens se référent aux textes du congrès de la Soummam à savoir la primauté du civil sur le militaire. Tous les Algériens savent que le vice ministre a commis un dérapage et une insubordination vis à vis de son chef: le chef suprême des armées qu’il veut destituer. Tous les Algériens savent que cette article 102 est venu en retard de la part de celui qui veut une distinction majeure.

    8
    1
    EL KHOU
    29 mars 2019 - 14 h 59 min

    Le quotidien arabe  » El Quds El Arabi » se trompe lourdement. Jamais au grand jamais l’Algérie ne vivra le scénario égyptien. L’armée algérienne est une armée républicaine issue du peuple.

    19
    6
    Anonyme
    29 mars 2019 - 14 h 57 min

    Bonjour monsieur anonyme depuis le début de notre glorieux soulèvement populaire et moi je lis vos commentaires je voudrais vous remercier uniquement et que vive l Algérie tahya El djazair.

    3
    4
    Kahina-DZ
    29 mars 2019 - 14 h 10 min

    Qatar aimerait nous imposer un  » Morssi », car les barbus sont ces soldats qui défendent les intérêts de Qatar.
    Le conflit entre l’Arabie Saoudite ( pro-Sissi) et le Qatar ( pro Morssi) ne nous intéresse pas. Il faut qu’il reste en dehors de nos frontières.
    Notre futur président sera 100% Algérien, parlera juste l’Algérien et s’habillera en Algérien et refusera tous les cadeaux empoisonnés des pays du Golf. ET il remettra le makhzan à sa niche…

    27
    5
    Anonyme
    29 mars 2019 - 13 h 52 min

    C EST CE QUI VA ARRIVER S IL Y A DES SLOGANS EN FAVEUR DE GAID

    7
    13
    Les Algériens
    29 mars 2019 - 13 h 43 min

    Qu’ils regardent ailleurs, ils ne peuvent nous comprendre et encore moins nous ressembler.

    Notre histoire plusieurs fois millénaire parle pour nous.

    31
    3
    Thebest
    29 mars 2019 - 13 h 24 min

    Oui, c’est une certitude. Le peuple qui est manipulé par le makhzen demande tout simplement plus d’Etat, pas d’institutions, pas de service public,…il veut l’anarchie qui sert le Maroc. J’ai entendu des slogans tout simplement qui vont dans le souhait de nos ennemis. Il ne veut pas de système, là tout le monde est d’accord, mais d’aucun n’apporte la solution. Ils veulent un changement de tête, ok, mais ne veulent pas d’élection. Les Algeriens pensent que le gouvernement qu’ils désirent tombe du ciel. Donc on est dans le même cas de figure du chien qui se mord la queue. Le scénario égyptien est très plausible. Personne n’a trouvé bizarre que les manifestants scandent la Palestine mais jamais le Sahara occidental!!! Je pense qu’il faut que l’on fasse savoir aux marocains que les algériens ne veulent ni de l’UMA font ils seraient les premiers et uniques gagnants ni de la colonisation du Sahara occidental. Il faut sur ce soit clair.

    29
    9
    AmiAhmed
    29 mars 2019 - 11 h 58 min

    SVP !, SVP !, SVP !, enlevez le portrait de ce président d’egypte, il est insupportable à regarder !!!

    25
    2
    LA JALOUSIE LES RONGES.
    29 mars 2019 - 11 h 48 min

    LES JOURNAUX ARABES C’EST DU VOMI.
    LA JALOUSIE LES RONGES DE L’INTÉRIEUR.
    ILS N’EN REVIENNENT TOUJOURS PAS DE LA DÉMONSTRATION DE SOLIDARITÉ D’UNIONS DE CIVISME ET DE MATURITÉ QUE LES ALGÉRIENS DONNE AU MONDE.
    ILS Ô T TELLEMENT FAIT ET FINANCÉ POUR QUE L’ALGÉRIE RESSEMBLE À LA SYRIE OÙ LA LIBYE. ………
    ILS SONT VRAIMENT VRAIMENT PAS BIENS DE VOIR 42 MILLIONS D’ALGÉRIENS DEBOUT COMME UN SEUL HOMME POUR L’INTÉRÊT SUPRÊME DE LEUR PAYS PAR UNE TRANSITION PACIFISTE.
    ILS SONT MAL , ILS SONT TRÈS MAL .
    HAMDOULLAH

    44
    3
    Lghoul
    29 mars 2019 - 11 h 34 min

    Un journal arabe qui balance des informations pour la consommation arabe. l’algérien a décidé depuis le 22 février de ne plus consommer « l’information arabe » ou le khorti car l’algérien n’est pas egyptien et l’Algérie n’est pas et ne sera JAMAIS l’egypte. Donc l’hypothèse est fausse. Fake news !

    35
    3
    Anonyme
    29 mars 2019 - 10 h 15 min

    Les dirigeants, les responsables, et le peuple algériens ont tiré les leçons
    Du coup d’état militaire égyptien, sanglant, de Juillet 2013
    Ce n’est pas la meme situation, en Egypte, le régime dictatorial militaire égyptien faisait face
    A un état dans l’état , bien structuré, et bien enraciné dans la société égyptienne, depuis les années 20
    La haine de l’institution militaire égyptienne (accaparant la moitié des richesses du pays)
    Que voue à leurs concurrents les frères musulmans (Ismailia 1928 – ) fondé par Hassan El Benna
    Est tenace,
    La façon comment le président jeune Mohamed Morsi (1954 – ) avait demis l’ancien ministre
    De la Défense égyptienne le vieux, et vétéran de la guerre de 1948,
    Le Maréchal Mohamed Hussein Ettentawi (1935 – ),
    Et son chef d’état major le Général Sami Hafez Annan (1948 – ), en Aout 2012
    Avait laissé des ressentiments inextricables, et une haine,
    Chez le jeune général ambitieux des Renseignements Abdelfettah Essisi (1954 – )
    Vis à vis du président Mohamed Morsi, une répression sévère, et sanglante
    Avait suivi le coup d’état sanglant, de Juillet 2013

    Le peuple algérien n’est pas un peuple aventurier
    Il est conscient, prudent, responsable, sage, et vigilant

    23
    4
      Ayweel
      29 mars 2019 - 23 h 58 min

      J’aimerais juste faire une petite remarque concernant pas l’article mais plutôt la photo de sissi. Regardez juste son front, là on voit bien la marque soi disant d’une personne qui passe toute la nuit à prier et à méditer. Lorsque on passe tout notre temps à prier il nous en reste plus de temps à travailler politiquement pour devenir président. Mon père a quitté ce monde à l’âge de 91 ans, il a commencé à faire sa prière à l’âge de cinq ans en pratiquant toute sa vie un islam sain purement nord africain et mohamadien, à sa mort, sur son front juste les rides symboles de vie accomplie, même dans la pauvreté, mais dans le respect et dans la dignité en nous lèguant comme trésor l’honnêteté et l’amour de la patrie. J’ai rien contre l’islam et je l’ai dans mon coeur, et la vie m’a appris que les pires ennemis de la patrie sont ceux qui s’habillent, se couvrent, s’accrochent et se peignent de couleur religieuse. Il suffit juste de regarder autour de vous pour voir le mariage du kamiss et le minisseroual avec l’import et le commerce illicite au détriment de l’économie nationale , il suffit juste d’ouvrir le livre d’histoire et de voir qui sont ceux derrière presque tous les malheurs des peuples nord africain. Là où ces monafikines mettent leurs pattes c’est le désastre qui s’en suit, le sissi était d’eux, celui qui l’à nommé ministre de la défense était d’eux , ceux qui se sont accaparé à la dernière minute du mouvement des égyptiens étaient d’eux. Mon seul souhait est que dieu protège la révolution du peuple et de la jeunesse algériens contre ces personnes.

    Tin-Hinane
    29 mars 2019 - 10 h 07 min

    Bon il faut comprendre ces braves gens ils font ce qu’ils peuvent, ils spéculent sur la situation algérienne, ils espèrent que ça tournera court et que l’on reviendra à une situation banale identique à tous les autres pays arabes. Ils disent tous, tous nos ennemis, que les manifestations qui ont lieu dans notre pays ne peuvent nous mener que vers une situation soit à l’égyptienne (dans les meilleurs des cas) soit à la syrienne mais nous ne sommes ni dans l’une ni dans l’autre de ces deux situations et ce pour de multiples raisons: d’abord l’Algérie en tant que pays révolutionnaire innove à chaque fois et ne recycle pas, ensuite notre armée n’a rien à voir avec l’armée égyptienne sans plus de commentaire sur cette dernière. Les qataris et leurs amis ont tort et peur, si le peuple algérien réussit c’est clair que ce ne sera pas bon pour eux, ils ont raison d’avoir peur c’est pour eux que sonne le glas.

    34
    1
    Medi Bongo
    29 mars 2019 - 9 h 55 min

    Jamais l’Algerie ne sera un scénario identique à l’Égypte……..

    33
    2
    Anonyme
    29 mars 2019 - 9 h 42 min

    N’est ce pas ce Qatar, pays féodal que Kamel Daoud a glorifié et qui nous a menacé par la bouche de ses dirigeants : » Votre tour viendra » ???

    35
    4
    Anonyme
    29 mars 2019 - 9 h 21 min

    Un Etat de droit Algerien civil democratique laique libre et independant est le cauchemar de ces monarchies feodales et ces emirats primitifs d un autre age…..Qu ils sachent qu une dictature militaire a l Egyptienne n a aucune chance d exister en Algerie…..Nous peuple Algerien avons combattu et combatterons encore tout regime dictatorial et colonial…notre Histoire peut leur enseigner tous les A B C pour vivre libre et independant dans la dignite…Notre projet est civil et democratique pour l egalite des chances et le developpement economique moderne et le developpement scientifique digne du 21 eme siecle,siecle de la technologie car aujourd hui c est la technologie qui en train de changer le monde..cee n est plus la geopolitique.La geopolitique suit le changement technologique….Et rien ne peut evoluer sans la liberte …toutes les libertes…car comme l a exprimer Victor Hugo: » La liberté commence où l’ignorance finit. » ou bien la citation de Nelson Mandela :  » Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine, des préjugés et de l’étroitesse d’esprit. » Moi citerai encore ces paroles de Mandela :  » Nous ne sommes pas encore libres, nous avons seulement atteint la liberté d’être libres.Voila chers compatriotes notre voie a suivre qui est noble pour notre mere l Algerie….arracher notre liberte ..toutes nos libertes..TAHYA LA3ZIZA NOTRE MERE EL JAZAIER

    32
    2
    Anonyme
    29 mars 2019 - 7 h 30 min

    Que Dieu nous en preserve du modele Egyptien….c est le souhait des Emirats arabes Unis et toutes ces royaumes feodaux primitifs que notre mere l Algerie tombe dans le piege Egyptien…Jamais ils ne connaissent pas les Algeriens ….c est en verite notre mouvement et nos exigences pour vivre libre dans une veritable democratie qui les genent et leur prive de sommeil….Un peuple Algerien libre et independant qui a arrache sa souverainete les malades …..Un jour leur tour arrivera et ils seront balayes par leurs peuples …..inchallah

    61
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.