Un spot à la gloire du chef d’état-major de l’ANP : Gaïd-Salah en campagne ?

Région Gaïd-Salah
Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah. D. R.

Par R. Mahmoudi –  Le ministère de la Défense nationale innove en diffusant, vendredi sur sa page Facebook, une vidéo, dans le style des diaporamas, calqué sur le modèle de la chaîne Al-Jazeera, montrant le chef d’état-major dans diverses postures, avec un florilège de phrases phares prononcées lors de ses derniers discours où il évoque la situation qui prévaut dans le pays.

Le ministère de la Défense nationale a choisi de mettre en exergue ce passage qui en dit long sur l’objectif de cette opération inédite : «Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah dit que l’armée et le peuple partagent les mêmes caractéristiques et les mêmes critères.» Certaines images le montrent sous des dehors d’un Sissi potentiel.

Dans les images qui défilent dans le petit diaporama de 1,10 minute, le général Gaïd-Salah est présenté comme suit : «Des maquis de la Révolution au commandement de la deuxième armée d’Afrique. Le militaire coriace, vice-ministre de la Défense nationale.»  Le chef d’état-major de l’ANP est montré comme le père de la modernisation des forces armées.

S’ensuit une série d’extraits de ses discours, dont le dénominateur commun est qu’ils sont aussi élogieux envers le peuple les uns que les autres : «Je voue un grand respect à tout le peuple algérien qui s’est sacrifié pour la liberté et l’indépendance.» Autre passage choisi : «L’armée préserve l’unité du peuple et défend la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale.»

La phrase qui est plus mise en valeur dans la vidéo est celle-ci : «Quelles que soient les circonstances, le peuple algérien est connu pour être un grand peuple, un peuple uni, un peuple courageux !»

R. M.

Comment (57)

    UMERI
    30 mars 2019 - 21 h 41 min

    Il faut surtout rendre hommage à notre armée, qui a vaincu le terrorisme intégriste, à travers les officiers et les soldats, qui ont su y faire face au périls de leur vie, a tous les soldats tombé au champ d’honneur et dont personne n’ en parle.En Algérie, il y a bien longtemps que le Zaimisme et le culte de la personnalité, que les algériens ont enterré. Ni le Qatar, ni plus personne ne doit interférer dans la politique algérienne, le peuple algérien souverain, doit désormais décider seul, en faisant corps avec son armée, ses services de sécurités, pour le bien du peuple algérien. Les hommes politiques, les hauts gradés de l’armée, doivent savoir, qu’un peupla a majorité de jeunes, ne souhaite en aucune façon être dirigé, par des Septuagénaires ou octogénaires, ils doivent prendre leur retraites, au même titre que les fonctionnaires de la fonction publique. Car, un octogénaire a la tête du pays, c’est , la préparation d’un accord médical, pour des soins, dans les hôpitaux, occidentaux, notamment français. Le cas de Bouteflika suffit, soigné dans un hôpital militaire, de l’ex administration coloniale, au prix d’un coût exorbitant.

    7
    2
    Vangelis
    30 mars 2019 - 20 h 11 min

    De toute façon c’est dans l’ADN des zarabes que d’avoir des dirigeants dictateurs qui veulent faire ce qu’ils veulent de leurs peuples en les matant y compris par la force des armes. Des exemples ! Tous les pays arabo-musulmans.

    Gaid Salah est du même acabit. Il veut profiter de la situation pour se positionner en sauveur alors que tout le monde sait qu’il n’a été qu’un fervent soutien du clan de fakhamatouhoum.

    Lui aussi a retourné sa veste comme tout opportuniste.

    Il est plus âgé que son ministre mais il prétend être à la hauteur de la charge. Il faut envisager que cette campagne faite à son endroit suit son appel à l’application de l’article 102 qui, à ne pas en douter, lui a été soufflé par les gens de l’ombre, le pouvoir réel, qui tire les ficelles en le mettant en avant, croyant qu’il est l’homme qu’il lui faut à la place qu’il faut. Seulement voilà, les algériens ne sont pas de cet avis.

    8
    7
    selma
    30 mars 2019 - 18 h 19 min

    Un peu de décence et d’amour pour ce pays, et surtout pour ce peuple qui a tant souffert. Vouloir jouer au Sissi à 84 ans , c’est jouer avec le feu et entrainer l’Algérie vers un autre enfer que celui vécu sous les Boutef & Co
    Non, l’Algérie a besoin d’homme fort physiquement et mentalement qui n’a à aucun moment fait partie de l’oligarchie qui a dépecé ce pays. N’oublions pas que cet octogénaire a été le soutien indéfectible du moribond dès le début, à moins que le subterfuge était , justement, d’approuver un 5ème mandat , pour que le refus vienne des citoyens, sauf que le peuple défend mordicus un toilettage général pour une 2ème république saine et probe
    conclusion des hommes intègres, honnêtes qui ne veulent que du bien à leur pays et non à leur tire-lire

    31
    5
      Chelabi
      30 mars 2019 - 21 h 33 min

      Bien dit!!!!

    Anonyme
    30 mars 2019 - 17 h 42 min

    Gaid Salah, croit détenir un testament , laisser par Bouteflika, pour gérer le pays a sa place, mon général l Algérie n appartient pas a Bouteflika, beaucoup plus aux algériens,ont le sait que se dernier attendait le meilleur moment, pour s accaparé le pouvoir, sous prétexte de sauvegarde du pays , mes ses calculs d excel , sont faux, il doit méditer son sort.

    23
    7
    ABDEL
    30 mars 2019 - 16 h 33 min

    dans un etat de droit pour un président ou pour général il éxiste une date limite ,or ce général approche les 80 anS ! et d’aprés certaines informations,son etat de santé n’est pas brillant ce qui est normal a cet age,!! devrat -il présenter un faux certificat médical, en cas ou il décide de se présenter??

    17
    5
    Anonyme
    30 mars 2019 - 15 h 45 min

    Gaïd Sissi est entre les mains des Emiratis. Ils veulent en faire un Sissi. Sinon pourquoi leur rend-il des visites officielles plusieurs fois par année. Quels liens économiques, politiques ou militaires avons-nous avec ces gens ? Aucun!
    A chaque fois qu’il y va, on nous le montre en tenue militaire. Posez-vous les bonnes questions et demandez-vous pourquoi un militaire fait des discours à n’en plus finir et pourquoi il passe quotidiennement à la télévision?
    S’il pense jouer au Sissi, il se trompe lourdement.

    50
    12
      Chelabi
      30 mars 2019 - 16 h 49 min

      Signé : Chelabi

      5
      2
    Sauve qui peut
    30 mars 2019 - 15 h 25 min

    Sauve qui peut, le peuple pacifiste arrive.

    17
    1
    Monsieur X
    30 mars 2019 - 15 h 13 min

    Il semble que le maréchal SISSI ait fait des adeptes pour la maîtrise du pouvoir!
    Dites-moi si je me trompe ?

    35
    13
    Anonyme
    30 mars 2019 - 13 h 55 min

    C’est malheureux de le dire, mais tout le monde le pense.
    Gaid Salah savait que Bouteflika est malade et incapable de gérer le pays…Pourquoi a-t-il laissé faire. C’est ça le mystère. Finalement, il aurait dû faire son appel à l’application de l’Article 102 en 2014.
    Gaid Salah doit partir, car l’ANP risque de perdre sa Crédibilité. Ce qui est dangereux pour le pays.

    49
    19
      Mir
      30 mars 2019 - 15 h 28 min

      Nous gardons en mémoire l’image d’un Gaid Salah, Chef de notre Armée, allant à Paris faire une réunion avec Bouteflika (et Sellal) dans un salon d’un hôpital parisien.
      Pendant toute la maladie de Bouteflika, il n’a cessé de renouveler son obéissance à Fakhamatouhou alors qu’il savait très bien que Bouteflika ne gérait rien du tout. Gaid Salah est définitivement disqualifié par l’histoire, il ne peut prétendre à aucun rôle dans la transition ni dans la future république.

      66
      2
    Mosaïque
    30 mars 2019 - 13 h 33 min

    Oui, le Peuple Algérien a été minutieusement et longuement étudié par des « profilers professionnels » pour anticiper toutes les formes de réaction possibles et imaginables. C’est leur job !
    Oui, il est évident qu’ils savent quelle corde sensible faire vibrer.
    Oui, il est clair qu’un « mapping » a déjà eu lieu.

    La preuve la plus tangible et l’évidence même qui est irréfutable : si « l’axe du bien » américano-sioniste avait approuvé la « Sisisation de l’Algérie » avec le général Gaïd Salah à la tête du pays, comme ce fut le cas en Egypte, tous ces commentaires n’auraient simplement pas vu le jour !
    Dire le contraire serait mal connaître cet « axe du bien », sa puissance de feu et son potentiel de nuisance. Mieux encore, serait l’insulter !

    Alors une seule question : « Qui dit vrai et qui dit faux » ?

    Même si des embûches parsèment notre route, nous peuple et armée, restons sereins et confiants dans l’avenir de notre pays.

    21
    27
    Cheikh
    30 mars 2019 - 13 h 20 min

    A son age ! qu’il va se reposer Le peuple a dit tout le système et lui il fait partie du système ya pas à revenir à l’arrière.

    24
    5
    Mir
    30 mars 2019 - 13 h 16 min

    Je l’ai déjà dis dans plusieurs de mes commentaires. Gaid Salah sera notre prochain Bouteflika. A un moment ou un autre nous serons face à lui : Quand Bouteflika ne sera plus là. Je le soupçonne de caresser le rêve de remplace Bouteflika en gagnant peu à peu la confiance du peuple, chaque semaine un petit discours. Le peuple doit être franc et clair avec lui : Oui si tu veux nous aider à dégager ce Système, mais il est hors de question que tu hérites du Koursi, en costume civil ou en tenue militaire. Si Gaid Salah veut entrer dans l’Histoire de l’Algérie, il doit prendre ses responsabilités : virer le système et installer une structure de transition issue du peuple et ensuite partir à la retraite et laisser la jeune génération conduire l’Armée.

    41
    6
      fethi
      30 mars 2019 - 23 h 45 min

      Non monsieur Mir, Gaid Salah est un Algérien et un vrais Moudjahid et il est le seul à pouvoir sortir le pays de cet engrenage de mercenaires Marocains, d’un autre coté la mafia qui dirige le pays depuis bien avant 1999 avec un Benbella d’origine Marocaine originaire de Marrakech (ses parents) ou étiez vous, en 1999 les 95% des Algériens ont tous voté pour ce mercenaire Marocain (Bouteflika) ce n’est pas Gaid Salah qui est venu vous chercher de chez vous pour allez voter et donner une crédibilité à cet homme.
      Gaid Salah ne pouvait prendre aucune décision et tout le monde sait que la pays est dirigé de l’extérieur mais aujourd’hui avec la situation actuelle il a la possibilité d’agir et il est entrain de faire ce qu’il peut faire.
      Pour moi et pour toute personne sage nous devons s’aligner derrière Gaid Salah et faire face à cette mafia Marocaine sauf si vous accepter de vivre dans l’humiliation.
      Que Dieu protège Gaid Salah .

      1
      4
    Abou Langi
    30 mars 2019 - 13 h 11 min

    Amounavi « le peuple » ne doit pas attendre que ce régime parte de lui-même. Et s’il ne veut pas qu’on le prenne de court et qu’on lui fasse une république dans le dos il doit commencer dès maintenant à désigner ses représentants au niveau des quartiers communes puis wilayas pour désigner les hommes qui rédigeront la nouvelle constitution et une équipe qui assurera la transition.

    Cela peut se faire très vite , pas besoin de palabres, aller à l’essentiel l’élection des représentants. Avec internet cela peut aller très vite.

    45
    5
      ZORO
      30 mars 2019 - 22 h 59 min

      camarade ABOULANGI es tu certain que si le peuple redigerait sa constitution ,toi ,zaatar et aboustrof seriez d accord??Je sais que vous n imiterez pas SAADI en disant que vous vous etes trompes de peuple mais vous verez surement que le peuple s est de trompé de constitution ..Moi je prefere que chaque algerien propose sa propre constitution et celle tirée au sort sera adoptée;
      SIGNEZORO…Z….

    Zaatar
    30 mars 2019 - 12 h 18 min

    On aurait peut être mal compris. Gaid en campagne…Je ne crois pas que c’est pour humer du vent frais. Peut être pour garder les moutons. Quoique lui au début pensait qu’ils serait tant dociles à faire converger dans les idées. C’était sans compter sur les Loups.. pas n’importe quels loups comme aurait dit Gad (Pas Gaid), des loups Garous.

    25
    6
      Anonyme
      30 mars 2019 - 12 h 48 min

      Moua tout me appelle ces vers de  » l’Internationale  » .

      « Hideux dans leur apothéose,
      Les rois de la mine et du rail
      Ont-ils jamais fait autre chose
      Que dévaliser le travail ?
      Dans les coffres-forts de la banque
      Ce qu’il a crée s’est fondu,
      En décrétant qu’on le lui rende,
      Le peuple ne veut que son dû.
      Les rois nous saoûlaient de fumée,
      Paix entre nous, guerre aux Tyrans
      Appliquons la grève aux armées,
      Crosse en l’air et rompons les rangs !
      S’ils s’obstinent ces cannibales
      A faire de nous des héros,
      Ils sauront bientôt que nos balles
      Sont pour nos propres généraux. »

      6
      16
    MELLO
    30 mars 2019 - 12 h 16 min

    Tout le respect pour notre armée nationale et populaire, mais elle n’est nullement la propriété privée de Gaid Salah. Gaid Salah n’est pas l’ANP et l’ANP n’est Gaid Salah. S’il veut se présenter candidat, il n’à qu’a mettre tout ce régime et ses serviteurs hors d’état de nuire et plaçer un autre Chef d’État Major digne de confiance du peuple. Lui , il cédera sa place pour redevenir civil et là il pourra se porter candidat en présentant un programme de rupture , c’est son droit le plus absolu. Au peuple de donner son avis.

    60
    7
      Smith
      30 mars 2019 - 13 h 52 min

      Se porter candidat !!!!!!!oh non ,comme vous l’avez bien souligné à juste titre l’état major de l’ALN n’en veut plus dans la mesure ou il traine beaucoup de casseroles derrière lui .Ses fréquents voyage chez les baboucholatres du Golfe n’ont fait qu’accroitre leur défiance .L’ALN a beaucoup d’officiers supérieur issue des couches sociales les plus défavorisés qui n’ont que faire de sa fonction et encore moins de son catéchisme .Ils sont résolument tournés vers une autre Algérie .

      33
      1
        MELLO
        30 mars 2019 - 14 h 34 min

        De prime abord, c’est l’ANP et non l’ALN et tout individu ayant partagé la maladie des Boutef qu’est la cooruption n’a pas le droit de se présenter à la présidentielle.
        Une proposition plus réaliste pour la nouvelle constitution : Tout candidat à la présidence ne doit pas dépasser l’âge de 55 ans . Avec deux mandats au maximum , il sortira à l’âge de 65 ans. Donc Gaid Salah n’à pas à espérer.

          Smith
          30 mars 2019 - 18 h 02 min

          Une erreur de frappe Monsieur Mello cela arrive surtout quand on écris avec un smartphone .Sans rancune.

          3
          1
      Anonyme
      30 mars 2019 - 15 h 31 min

      Dans la prochaine constitution il faut introduire la limite d age pour se presenter aux presidentielles maximum 70 ans avec deux mandats uniques de 5 ans….les pepes doivent s occuper de leurs petits enfants et ecrire leur memoire et se rendre utiles dans la societe civile des retraites

      4
      1
      fethi
      30 mars 2019 - 23 h 54 min

      MELLO ou étiez vous en 1999 lorsque la France, les Etats-Unis, les Emirats et l’Arabie Saoudite vous ont imposer un Marocain, un voleur qui a détourner les bourses des étudiants Algériens, un assassins, un Marocain qui à son arrivée à Alger il a traiter les Algériens de Nullards et a installé tous les marocains à des postes clés tous comme Moulay-Guendil, Bensalah, Medelci, Temmar, Tou,Messahel, Bessayeh,et j’en passe. Bensalah s’enrichit avec l’argent des Algériens et ne cesse de vous rabaisser.
      Quand à Gaid Salah n’est pas un étranger, ni un mercenaire, ni un PD, ni un faux Moudjahid et il est entrain de faire son possible en respectant les loi du pays afin de protéger le pays et le peuple de tous danger que peuvent causer cette mafia de mercenaires Marocains.

    Anonyme
    30 mars 2019 - 12 h 15 min

    Et si l armee convoque des medecins pour un putsch medical et destitue Bouteflika et son clan et transmet le pouvoir a un gouvernement civil qui imposera le respect de la constitution actuel pour ouvrir la porte a la 2 eme republique et la revision de la constitution…????

    11
    1
    Anonyme
    30 mars 2019 - 11 h 41 min

    chacun a le droit de presenter sa candudature .et pourquoi pas .peut ere ca serait la leilleure solution

    7
    15
      Le Berbère
      30 mars 2019 - 12 h 26 min

      Depuis quand les militaires étaient des bons en politique ? ..De ma connaissance ce général de corp été quelqu’un de très proche de sphère amical de président et de sa maudite famille. Gaid Salah n’a rien à faire dans la vie politique algérienne, c’est un militaire de carrière et un ancien du maquis de 1954 donc c’est un FLNiste qui contribué beaucoup au maintient de clan au pouvoir depuis 1998..Non et Non à la candidature d’un militaire XOu Y ..Le peuple algérien à dit son mot : Le système doit partir de A à Z sans exception…Nous voulons un  » état civil , Dawla Madaniya  » où l’état de droit qui règne, nous nous voulons pas un régime militaire ou un état civil gouverné par un militaire. La fin de se pouvoir est proche. Ceux qui misent sur le temps pour convaincre ou pour découragé le peuple algérien d’aller dans leurs revendication légitime ne savent pas qu’on est un peuple conçu pour sa persévérance et son courage et sa détermination. Je le jure par le bon Dieu que nous allons les délogés un par un dans les prochains mois . TAHYA Al Djazëir amazighia libre, souveraine fière et combattante, juste et clémente avec tous ces enfants hommes et femmes . Gloire à nos martyres tombé dans les quatre coins de pays pour l’Algérie et pour nous les enfants de l’indépendance.

      19
      6
    @Kenza
    30 mars 2019 - 11 h 35 min

    Hier, sur un autre forum, on pouvait lire : 40 millions d’analystes en géostratégie, 40 millions d’analystes en sciences po, 40 millions d’analystes en sociologie, 40 millions d’analystes en économie…

    Mais où étaient-ils bien cachés avant ?

    Vous avez sans doute raison de le dire. Mais seul l’avenir nous le confirmera ou… pas !

    13
    10
    Anonyme
    30 mars 2019 - 11 h 32 min

    L’A.N.P jeune, moderne, et professionnelle doit se ranger pacifiquement, et démocratiquement
    Au coté du peuple algérien civilisé, démocratique, et pacifique
    Le D.R.S doit, prioritairement, arreter, et envoyer à la justice, et à la prison
    Les assassins, et les grands criminels de l’économie, des finances, du commerce de l’Import-Import
    Du Fisc volé , et des banques vidées, des fonciers agricole, industriel, publiques détournés, et volés
    De l’argent publique de l’Algérie dilapidé, gaspillé, volé, et des fuites des capitaux volés à l’étranger
    Avec une Algérie Démocratique, de Justice, et de Transparence, nous serons au niveau
    Des pays européens, de la Corée du Sud, et de d’autres pays développés du B.R.I.C.S
    (Brasil, Russia, India, China, South Africa)

    28
    6
    Faqou
    30 mars 2019 - 11 h 30 min

    Ya hamir ya baghala on est en 2019 pas en 1800. Des dizaines de millions d’algériens sont plus instruits, plus propres et plus nationalistes que vos vieux canassons. Alors cassez vous et laissez nous construire cette Algérie pour laquelle se sont sacrifiés nos martyrs.

    22
    55
    SaidZ
    30 mars 2019 - 11 h 18 min

    J’ai toujours eu une gène pour critiquer ces généraux mais sont-ils les vrais décideurs? conscients? prévoyants? aiment-ils eux mêmes plus que lAlgérie?
    Je reste perplexe devant le comportement de ce vieux Gaid, portant c’est simple, très simple si seulement si l’Algérie est au dessus de tout calcul partisane!
    L’armée doit s’en occuper de sa mission qui est très claire, celle de protéger le pays et seule garante de la constitution point barre. La politique est nécessaire sur le plan internationale seulement alors que la gouvernance interne doit y revenir aux technocrates apolitiques. Je n’ai pas besoin d’être un politicien pour réformer le secteur de la santé, construire des hôpitaux et retenir la fuite des médecins, pas besoin d’être un politicien pour gérer r les appartements sociaux aux nécessiteux en payant un loyer raisonnable, pas besoin d’être un politicien pour bien faire, bref, servir son pays. Un mécanicien est bon à réparer les autos, un tarabendiste n’a rien à faire à l’apn, ce sont des petites choses simples mais oh combien salvatrices pour le bien de tous et toutes.
    De grâce faites quelque chose pour aller vers une nouvelle république telle que dessinée par nos valeureux martyrs et tous les militants sincères, sans violence. çà suffit nous avons assez souffert.

    38
    1
    daro
    30 mars 2019 - 11 h 04 min

    C’est le pire des scenarios de voir l’armée prendre le contrôle politique!! Gaid Slah n’a le niveau ni les capacités pour assumer cette fonction.. d’ailleurs il faut qu’on arrive à modifier les prorogatives de la Présidence, Plus de régime présidentiel, il faut limiter cette fonction, et augmenter la fonction du chef du gouvernement avec un contrôle parlementaire et judicaire puissant

    20
    6
    Zombretto
    30 mars 2019 - 10 h 53 min

    Quelque chose s’est cassée en Algérie, et cassée pour de bon : la peur. Le peuple algérien était trop longtemps enchaîné et bâillonné par la peur. Il n’y a pas trop longtemps on n’osait pas prononcer le nom de Gaïd Salah en public. Aujourd’hui on crie son nom et on le raille ouvertement devant les caméras du monde entier. Ce qui faisait sa force auparavant, c’était la peur. Mais la peur est comme un œuf. Comme le dit la petite comptine anglaise, Humpty-Dumpty, quand un œuf se fracasse par terre, tous les hommes de tous les rois du monde ne peuvent le remettre « à neuf ».

    20
    7
      Pierre Perret
      30 mars 2019 - 11 h 31 min

      Quoi de plus sympa qu’un œuf
      « Quoi de plus sympa qu’un œuf »
      Qu’il neige, qu’il vente ou qu’il pleuve
      « Qu’il neige, qu’il vente ou qu’il pleuve »
      C’est le soleil qui frétille
      Quand il sort de sa coquille
      Quoi de plus sympa qu’un œuf
      « Quoi de plus sympa qu’un œuf »
      C’est le diner rêvé d’un veuf
      « C’est le diner rêvé d’un veuf »
      Il peut se faire une omelette
      Ou un p’tit œuf en meurette
      Et pour un coureur cycliste
      L’œuf mollet vous trace la piste
      Mais pour les gens pressés l’idéal
      C’est de prendre un œuf à cheval….

    Anonyme
    30 mars 2019 - 10 h 45 min

    A 80 ans, Gaid Sallah ne devrait pas viser El Mouradia, mais plutôt une maison de retraite. Comment peut on être aveugle à ce point? Est ce que son miroir ne lui donne pas des conseils chaque jour en de rasant? La soif du pouvoir aveugle les hommes et leur fait perdre la raison!

    36
    7
    Anonimaoui
    30 mars 2019 - 10 h 33 min

    Moi je suis persuadé que la machine à propagande et les aboyeurs professionnels ex soutiens de Bouteflika sont redéployes pour nous imposer Gaid Salah comme solution de rechange au clan au pouvoir. Si rien n’est fait l’Algérie est bien partie pour une dictature pure et dure comme en Espagne et en Argentine. Dieu faites que je me trompe.

    43
    7
    Karamazov
    30 mars 2019 - 10 h 29 min

    Poy poy poy ! Arrêtez donc votre char ! Même si vous aviez lâché la bride à votre imagination rien ne vous autorise ce lâchement .

    Non , soyons sérieux quelques instants. Ce n’est pas parce qu’on ne sait rien de ce qui se trame qu’on doive ouvrir les portes à toutes les fantasmagories.

    Cet homme n’est plus dans le jeu et si on voulait lui faire quitter la scène en fanfare c’est ratée. Ce n’est pas Jacques de Beauregard, au contraire lui il faisait partie de la horde sauvage. Même dans le rôle de Brutus il a été mauvais. Je parle d’un temps que les moches de vingt ans n’ont pas pu connaître. On lui fabriquerait des circonstances atténuantes ou de quoi lui soigner son oraison que ça ne m’étonnerait point.

    Moua j’aurai titré « pour qui sonne le glas ? » . Ou « la débandade » , hachakoum !

    Ma parole, c’est tournez manège avec des vielles carnes, c’est à qui nous sortira le plus vieux canasson !

    Le moins qu’on puisse reprocher à ce pouvoir c’est qu’il soit le seul à manquer d’idées. Si les plus observateurs et les plus avisés parmi nous n’ont rien d’autre à nous proposer il faut avoir une sacrée dose de mauvaise foi pour aller le leur reprocher.

    12
    8
      Kenza
      30 mars 2019 - 14 h 00 min

      Dans son délire d’un pouvoir aux abois, ce scénario à l’égyptienne n’est pas le fruit de notre imagination débridée, il est tout à fait plausible. Un système qui dure depuis plus de 50 ans, ne va lâcher aussi facilement juste à la suite de quelques manifestations, quand bien même elles ont fait descendre tout un peuple dans la rue. Seulement, le peuple algérien, depuis plus de 50 ans qu’il se fait tourner en bourrique, cette fois-ci, il ne va pas se laisser avoir aussi facilement. Quelque soit le scénario que nous concocte la mafia au pouvoir pour faire perdurer le système, le peuple reste et restera vigilent pour parer à tous leurs coups tordus…même à l’éventualité d’un extravagant scenario à la Sisi !

      “Dès que quelqu’un comprend qu’il est contraire à sa dignité d’homme d’obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l’asservir.”
      Ghandi.

      4
      1
    Abou Stroff
    30 mars 2019 - 10 h 15 min

    « Un spot à la gloire du chef d’état-major de l’ANP : Gaïd-Salah en campagne ? » titre R. M..
    je crois que la réponse à la question posée est: oui, il est très probable que gaïd soit en campagne!
    en effet, selon des sources crédibles, gaïd aurait dit, il y a quelques années déjà, à des amis proches qu’il se verrait bien président de la république étant donné que Zeroual l’a été, alors pourquoi pas lui?)!

    26
    11
      Abou Langi
      30 mars 2019 - 10 h 30 min

      En campagne? En rase campagne alors ?

      18
      2
        Abou Stroff
        30 mars 2019 - 11 h 06 min

        en campagne avec un GPS orienté vers el mouradia!

        19
        5
    BELKBIR
    30 mars 2019 - 9 h 57 min

    Intéressant de noter comment les « patriotes » qui défendaient bec et ongle un clan mafieux et un système pourri, qui aboyaient en choeur derrière les braves journalistes d´Algérie Patritique ont changé de veste.
    On remarque comment les « anonymes, Kenza, Vangelis,Lghoul et des dizaines d´autres « commentateurs »
    brusquement veulent faire dégager le système….
    Intéressant.

    15
    4
    Anonyme
    30 mars 2019 - 9 h 46 min

    Mais non le peuple ne va pas se satisfaire d’un autre vieillard de 80ans. Il sera mis en retraite. La nouvelle constitution doit imposer un âge minimum et âge maximum pour le Président

    26
    6
    maori
    30 mars 2019 - 9 h 20 min

    Impensable, incroyable, on se croirait en Corée du nord. ce vieillard qui oubli qu’il est au crépuscule de sa vie, et que Dieu l’attend, devrait se retirer, lire le Saint-Coran et prier pour sauver ce qu’il y a à sauver de son âme. Sa mission, s’il en fût, est terminée. Il pourrait toutefois,dans un dernier reflex salvateur dégager bouteflika et son système pour permettre la reconstruction du pays selon des modèles démocratiques et économiques viables pour le bien de tous les Algériens.

    21
    8
    Anonyme
    30 mars 2019 - 8 h 43 min

    Il me semble que des cellules d actions au Qatar et aux EAU seraient deja en oeuvre pour influencer le cour des evenements en Algerie et venir en aide a Gaied Salah pour l aider a maitriser la situation et renverser la vapeur.
    Le grand peuple Algerien n est pas dupe ..il restera uni et rien n ebranlera sa confiance dans l avenir des operations de destitution de ces vendus du clan de malfrats et mafieux au service des royaumes et emirats feodaux d un autre age…Notre mouvement restera pacifique et notre armee nationale restera certainement fidele au serment de nos chouhadas et retrouvera le chemin pour remettre le train du peuple sur le chemin irreversible qu il s est choisi….la realisation de la 2 eme republique democratique libre et totalement independante ….
    L Algerie ..notre mere au dessus de nos tetes jusqu a l eternite…..et tout le respect et la fidelite a notre armee

    47
    12
    Anonyme
    30 mars 2019 - 8 h 36 min

    Marre des déclarations qui ne servent à rien. L’Algérie est aux abois : pouvoir infesté de pillards, fuite de capitaux vers l’étranger, envahissement migratoire illégal imposé au peuple, ONG au service d’entités étrangères, Syndicat (UGTA) utilisé pour piller et perpétuer le système nuisible. Pour le moment nous n’avons pas besoin d’éloges pour nous endormir genre « grand peuple », il y a un incendie, on veut savoir comme l’éteindre. Je pense que le peuple saura, sans violence, trouver des solutions.

    38
    1
    Anonyme
    30 mars 2019 - 8 h 30 min

    Il fait partie du clan puisqu il a tout accepter pendant plus de 5 ans….des informations circulent que la nouvelle generation de nos officiers superieurs ont exerce des pressions sur lui pour qu il change de route et s aligne aux cotes du peuple…mais il persiste a resister avec un pas en avant et deux en arriere pour faire gagner du temps au clan des mafieux….Nos jeunes officiers superieurs ne lacheront pas ils continueront a exercer leur pression sur Gaied Salah et ses vieux generaux autour de lui……Cette video est tout simplement un outil de propagande pour faire reluire son image totalement egratiniee ces derniers jours …..son jeu est depourvu de toute clarte….
    Gaied Salah doit sortir une fois pour toute de son trou noir et s exprimer ouvertement en direction du peuple..ce sera l occasion finale pour lui pour sortir par la grande porte a 80 ans….Taya Al JAZAIER

    32
    9
    Ça suffit
    30 mars 2019 - 8 h 29 min

    Notre peuple a démontré encore une fois hier qu’il rejette la proposition du Sissi Algérien.Il ne reste qu’à Gaid Salah de retourner dans sa caserne et d’éviter de s’immiscer de la politique.L’Algérie ne sera jamais l’Égypte de Sissi!

    42
    13
    Anonyme
    30 mars 2019 - 8 h 24 min

    rien a faire ils s accrochent ils s accrochent ,et gaid leur sert de bouclier,,,
    c est la marchant de boulons qui a fait une affaire

    45
    8
    Lghoul
    30 mars 2019 - 8 h 04 min

    Des fois on devient aveugle sans se rendre compte. A 80 ans le seul role qui lui reste est de jouer a l’arbitre du match que le peuple mene contre le systeme pour le proteger pour esuite partir la tete haute. S’il oublie qu’a 80 ans on devrait deja etre en retraite, la loi de Newton ne ment jamais. Le peuple est la pesanteur representee par 42 millions det femmes et d’hommes UNIQUES dans l »histoire des liberations. Et le reste du monde « is watching »…

    32
    7
    Yeoman
    30 mars 2019 - 7 h 41 min

    Ce clip (que je n’ai pas vu), c’est comme le portrait de Zeroual à la Place Audin: un coup des énergumènes qui s’accrochent au pouvoir pour dire aux gens : « vous voulez le changement? Voilà ce qui vous attend. » Ou alors une façon de semer la discorde au sein de l’ANP. En principe, Gaïd Salah doit déclarer qu’il n’a aucune prétention sur le trône. Je pari que la vidéo en question va disparaître dès aujourd’hui. Une chose est certaine : les « pourrisseurs » sont à pied d’œuvre.

    59
    8
    Anonyme
    30 mars 2019 - 7 h 39 min

    Une nouvelle manœuvre du clan Bouteflika pour rester au pouvoir.

    27
    8
    Anonyme
    30 mars 2019 - 7 h 35 min

    À moins qu’il ne soit un autiste qui s’ignore, il ne peut pas ignorer que le peuple n’accepterait jamais un plan aussi insultant.

    31
    7
    Kenza
    30 mars 2019 - 7 h 08 min

    Boutef , en tant que civil, pour asseoir son règne, s’est dit être l’incarnation du peuple algérien….dans le même sillage, dans sa volonté de succéder au règne de Bouteflika , Gaïd Salah le militaire, se veut être l’incarnation de l’armée du peuple algérien ….Si SI , c’est bien ça ! vous avez bien compris !

    Ni Boutef ni Gaïd, système dégage !

    65
    9
      Anonyme
      30 mars 2019 - 14 h 14 min

      NI TOUFIK et ses représentants ( RCD &CO)

      6
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.