Ce qui fait peur aux Al-Saoud en Algérie selon un chercheur américain

salman chercheur
Mohammed Ben Salman aurait un mauvais souvenir de sa visite en Algérie. D. R.

Par R. Mahmoudi Dans une analyse de la situation en Algérie parue sur le site spécialisé Lobe Log, le chercheur américain Giorgio Cafiero estime que les dirigeants des monarchies du Golfe, Arabie Saoudite en tête, voudraient bien faire quelque chose pour arrêter l’avancée de ce qui apparaît bien être un «acte II du printemps arabe», notamment en Algérie et au Soudan, mais n’auraient pas assez de moyens, leurs ressources financières ayant été épuisées dans les premières «contrerévolutions », en Egypte et en Libye, et aussi dans la guerre au Yémen.

Selon ce chercheur qui dirige le Gulf States Analytics, Riyad et Abu Dhabi redoutent une vague de changement «de la base au sommet» qui a commencé en Algérie et au Soudan et qui risque de contaminer les pays de la région. L’auteur estime ainsi que le régime saoudien veut bien aider au maintien de l’«Etat profond» en Algérie, qui regroupe, selon lui, l’armée, les services de sécurité et les hommes d’affaires. «Tout comme l’Arabie Saoudite a soutenu l’armée algérienne en 1992 (sic) – par une aide financière et encouragée par l’ancien président américain George W. Bush – les dirigeants de Riyad sont tentés d’aider les autorités algériennes à maintenir leur emprise sur le pays, notamment après la démission du président Abdelaziz Bouteflika».

En plus des difficultés financières auxquelles est confronté le régime wahhabite, le chercheur américain rappelle que l’homme fort de Riyad, le prince héritier Mohammad Ben Salman, «a un problème avec les Algériens touchant à son amour propre», causé, selon lui, par le mauvais accueil qui a été réservé, y compris par le président Bouteflika, à sa visite en Algérie il y a quelques mois. Conclusion : «Pour toutes ces raisons, Ben Salman aurait des difficultés à convaincre l’administration Trump de soutenir l’armée algérienne.»

Pour l’analyste américain, le pire scénario aujourd’hui, aux yeux des Saoudiens, est l’émergence en Algérie d’un régime islamiste comparable à celui qui a succédé à Moubarek en Egypte.

R. M.

Comment (59)

    Bencharif
    6 avril 2019 - 10 h 30 min

    Vive L’Algerie libre et démocratique.
    Naissance de la deuxième République.
    Pour un état de droit.
    Indépendance de la justice.
    Tahya El djazair. Gloire à nos martyrs.
    Tous unis on vaincra.

    11
    1
      DemocrateEtLibre
      6 avril 2019 - 14 h 05 min

      Le systeme s’appuie sur l’usure.Ne baissons pas les bras,car ATTENTION,’ATTENTION’,ATTENTION à un scenario à la SISSI-liène qui se profile à l’horizon.
      Vive l’algérie

    Brahms
    6 avril 2019 - 10 h 04 min

    Toutes les religions sont des sectes d’adoration, une sorte de manipulation pour soutirer de l’argent afin d’enrichir des feignants qui sont situés de l’autre côté de la barrière.comme en Arabie Saoudite où tous les Princes ont des iphone dernier cri à 1500 dollars et + des Rolls Royce à 400 000 €, des villas à 2 000 000 de dollars et les pauvres qui bossent en France attendent toujours un prétendu Paradis pour un jour y cueillir des clopinettes. Méfiez vous de tous ces bédouins étant précisé que ce bédouin a donné 389 milliards de dollars aux USA et n’aurait pas d’argent pour investir dans des usines en Algérie. Supprimez les voyages à la Mecque qui servent à les enrichir.

    15
    2
    Zenaty
    6 avril 2019 - 5 h 28 min

    Un qui président dépose sa démission pour répondre aux revendications de son peuple est très rare dans le monde, notamment le Monde arabe, je suis ébahi par ce peuple et je suis sincère, c’est dé sormais un exemple contrairement aux autres pays comme la Libye, l’Egypte ou la Tunisie». Le plus magnifique dans tout cela, c’est qu’aucun pays occidental ou arabe n’a osé l’interférer, car ils savent que le peuple a atteint une maturité et un niveau de conscience extraordinaires qui dépassent l’imaginaire.
    Cette maturité, on ne l’a jamais vue, même dans les pays occident ahux qui prétendent détenir les clés de la démocratie. Aucune violence, enfin c’est grandiose je suis autant heureux pour la diplomatie de l’armée. Même à Prague où toutes les personnes rencontrées n’ont pas manqué de nous exprimer leur admiration en formulant des félicitations à l’endroit du peuple dont le monde aujourd’hui en parle comme un symbole de la paix et la démocratie. Pour elles, les Algériens ont donné un nouveau sens au mot «démocratie».

    24
    4
      Anonyme
      6 avril 2019 - 6 h 27 min

      J’ai fait un pouce négatif par erreur. Désolé. Oui personne ne peut contredire 20 millions de personnes. Moi aussi je suis super fier des algériens, vraiment fier d’eux.

      9
      1
    arevrouv
    5 avril 2019 - 22 h 29 min

    Que ces diables bédouins du déserts d’arabie s’occupe de sa merde. Nous somme pas des bédouins ni des arabes d’orient. Il faut lui faire savoir qu’il n’est ni notre ami, ni notre allié.

    35
    2
      Anonyme
      6 avril 2019 - 12 h 46 min

      Voilà une analyse stupide et très loin de la vérité.
      J’aimerai dire cet expert Américain que c’est l’Algérie qui montre le chemin et donne le ton aux autres pays arabes et non le contraire.
      La démocratie, le multipartisme, la liberté d’expression ont bien commencés en Algérie en 1988 avant tous les autres pays arabes, j’aimerai aussi dire à cet expert que l’islamisme politique a été d’abord légalisé en Algérie et que le temps de l’islamisme a commencé a decliner quand celui-ci s’est transformé en terrorisme durant la décennie noire pour finir vaincu pour la première fois au monde.

      L’islamisme est fini en Algérie. Les événements de ces dernières années au Moyen-Orient et les alliances contre nature que nous avons pu observer l’ont précipité vers la poubelle de l’histoire. La meilleure preuve en est que le peuple Algérien, tous les Vendredis il sort dans la rue mais débarrassé de tous signes religieux (tenue vestimentaire…) pour montrer sa désolidarité avec ses vassaux du Moyen-Orient qui ont instrumentalisé l’islam et financé le terrorisme.

      Aujourd’hui l’islam est le grand vainqueur car débarrassé une bonne fois pour toute de la manipulation de ses détracteurs, c’est cela qu’inquiète ces monarchies moyennes ageuses qui voient leur influence diminuer au fil des ans.

      À bon entendeur

      11
      3
    Zenaty
    5 avril 2019 - 22 h 13 min

    Une Patrie du Nord au Sud et de L Est a L Ouest …Un peuple Unis , Citoyennes et Citoyens Égaux …Liberté Du Culte et de la Libre Pensée pas de Contrainte en Religion Ou être Agnostique de Libre Choix…Une Terre De LIBERTÉ du Ciel au plus profond des entrailles de nos Ancêtres .

    Vive L Algérie . Démocratique , Républicaine , Liberté .

    21
    7
    Mohamed
    5 avril 2019 - 20 h 11 min

    Salam aleikoum,

    A court terme, ce n’est pas l’arabie saoudite qui m’inquiète mais ces satanistes du petit émirat arabes unis qui agite le spectre de maréchal hafter à nos frontières. De plus, cette main étrangère que chaque fois cette bande Rapetou nous agitait quand nous bougions pour notre Algérie, et c’est avéré cette main étrangère était complice avec la bande Rapetou

    11
    3
    Anonyme
    5 avril 2019 - 19 h 56 min

    Ils peuvent arreter leurs fantasmes de suite. Il n’y aura pas d’islamisme dans dans notre pays. Le peuple algérien est décidé à faire une nation algérienne, où l’Algérien est considéré et où les idéologies échoueront.
    Ce qui fait peur à ce charlatan royal c’est que les saoudiens fassent de meme et se lèvent contre la Hogra de leurs princes gourmands et insatiables. Les algériens ont tout vécu, tout connu, notre pays sera le cimetière des gourous. Nous voulons une nation qui soit une citadelle pour ses enfants, nous voulons un peuple algérien conscient de lui, nous voulons une avenir heureux pour nos enfants, nous voulons une Algérie qui se tienne debout en tout temps. Personne ne nous soumettra à son plan, nous sommes des hommes libres et nous sommes décidés à faire passer le message : que personne ne s’occupe de nos affaires, notre pays passe avant tout et notre fraternité est pour notre peuple.
    Prochaine étape : nous sortirons de la ligue arabe. Nous serons enfin débarrassés de cette hypocrisie idéologique.

    20
    3
      Khier
      6 avril 2019 - 18 h 43 min

      Yartik sarha!

    pff !
    5 avril 2019 - 18 h 32 min

    La fameuse carte de l’Islamisme lol

    15
    Bibi
    5 avril 2019 - 18 h 11 min

    Ce bédouin veut juste faire prospérer le business des voyages à la Mecque où chaque pèlerin ira donner 5 000 €, pour au final rêver d’un prétendu paradis. On appelle cela du prosélytisme. Le pauvre enrichira donc le riche et 10 ans après, ce même pauvre viendra se plaindre de X problèmes alors que le bédouin investira dans des Rolls Royce, Château, Belles demeures avec de très grands parcs, Or, diamants, Bourse de Paris etc.. etc…

    75
    10
    Kenza
    5 avril 2019 - 17 h 41 min

    Une analyse faite pour embrouiller les algériens plus qu’autre chose….c’est du grand n’importe quoi !
    Je crois que c’est le même chercheur qui nous avez, au debut des manifestations, pondu un rapport concluant qu’un cinquième mandat serait un moindre mal pour l’Algérie….vraiment, ils continuent toujours à prendre les algériens pour des imbéciles !

    46
    10
    bozscags
    5 avril 2019 - 17 h 01 min

    du grand n’importe quoi qu’ils s’occupent de leurs affaires ces enturbanes.

    49
    2
    Boum
    5 avril 2019 - 16 h 51 min

    Le message des Algériens et clair.🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿
    Pas de clan de Oujda
    Pas de clan de Annaba
    Pas de clan des terroristes Frères musulmans
    Pas d’Arabie maudite en Algérie pas de chameau
    Pas de partisan du MAK harkis laïque
    Pas de harkis pro français
    Pas de Rachid Nekkaz Amir DZ zitoute Elias Rahmani Rachid MABED
    Une Algérie pour les Algériens et les Algériennes, un président pour les Algériens et les Algériennes un président pour la grande Algérie jeune instruit polyglotte et surtout aimant son peuple et son pays.
    Qu’il soit d’origine kabyle arabe ou chaoui peu importe l’essentiel c’est qu’il fasse bien son boulot et servent l’intérêt de la population avant tout.

    Un président algérien nationaliste qui demandera des comptes à tous ces voleurs qui se sont servi depuis 1962 qu’il fasse partie de tous les partis politiques tous les voleurs seront condamnés sanctionné et leur bien saisi pour être redonner et redistribuer à la population.
    🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿

    115
    6
      Quelqu'un
      5 avril 2019 - 18 h 20 min

      C’est de la science fiction. Nous vivons pas seul dans ce monde. Nous n’avons pas la bombe atomique.
      Nous avons beaucoup de feignants sans aucune économie. Ne nous sommes pas une puissance mondiale et même notre dinars n’est pas convertible. Notre puissance militaire a le risque d’être comme celle de Saddam, a la confrontation après les raids américains elle s’est anéanti. Nous risquons ce scénario désastreux. D’autant plus, ce général de l’est lybien n’agira pas seul, certainement pas.

      12
      30
    numi
    5 avril 2019 - 16 h 50 min

    Le Qatar et la Turquie eux sont au taquet par contre… Hafid Derradji, ZItout, Lotfi double je sais pas quoi…et j’en passe. La pire des choses serait une infiltration étrangère par le biais de figure qui ont la sympathie du peuple.

    Il faut communiquer sur ce qui va se passer, présenter les choses et jouer la transparence.

    L’armée doit surveiller ces gens et communiquer pour les afficher.
    Montrer qu’ils représentent un danger.

    26
    8
    Nord-Africain
    5 avril 2019 - 16 h 50 min

    Une poignée d arabes partis d un désert aride ont réussi à infester tout le Levant,l Irak,l Egypte,le Soudan et toute l Afrique du Nord en les badigeonnant d arabité,de sunnisme,de chiisme et tous les autres rites malikite,hanbalite etc.Ils ont semé chemin faisant le confessionnalisme,l arabisme de sorte qu aujourd hui nous nous trouvons assis sur une plateforme qui explose de partout!Le chemin que le prétendu Salef salif nous a tracé est truffé d explosifs!Ces bédouins nous ont compliqué la vie.J ai toujours assimilé Dieu à un père qui m envoie de l argent(Coran)pour bien vivre et ça s arrête là.J adore le père,je respecte l envoyé et je soigne ma conduite.Les arabes,eux,ont laissé tout cela de coté et s intéressent aux amis du père(Compagnons),aux épouses de l envoyé,tous mort il y a quatorze siècles.Cela nous a jeté dans l égarement total(dalaloune moubine)!J aime l Afrique du Nord,aussi voudrais-je la voir déconnecté de tout cette orient source de tous les malheurs

    68
    25
    Brahms
    5 avril 2019 - 16 h 44 min

    Les algériens n’ont pas besoin des saoudiens. Il faut juste que les voleurs se retirent et que le Ministre de la Justice fasse son job par le biais des saisies bancaires, saisies immobilières afin de récupérer les créances détournées.
    Un pays se gère comme un ménage et dès que l’on s’amuse, on va dans le fossé. N’oubliez jamais, quand on vous prête de l’argent, il faut rembourser et quand on est surendetté, il faut travailler plus chaque jour pour rembourser encore et encore. Rien n’est gratuit dans la vie, tout se paye cash. Avant la mort de chaque être humain, on paie tous pour les fautes commises, on appelle cela le retour de flamme.

    47
    1
    Anonyme
    5 avril 2019 - 14 h 07 min

    « l’arabie saoudite a soutenu l’armée algerienne en 1992 «  »? cet ignorant ?il est expert en quoi? il veut dire que l’arabie a financé et soutenu le fis ,comme elle le fait actuellement a travers les organisations terroristes,et n’oublions pas que la majorité du commando du 11 sep etait saoudiens!!

    87
    7
      Lghoul
      5 avril 2019 - 15 h 38 min

      « l’arabie saoudite a soutenu l’armée algerienne en 1992 ? » En effet, quelle armée saoudienne et DANS QUOI au juste pourra-t-elle « soutenir » l’armée algérienne. C’est quoi toute cette riwaya ?

      37
      5
      Vroum Vroum 😤..
      5 avril 2019 - 16 h 05 min

      Ah ! Là je t’arrête @Anonyme 14h07…il n’y a jamais eu de Commandos Saoudien aux Usa le 11/9 stock 2001 , mais des « agents  » Saoudien qui ont été promené ça et là aux USA pour laisser des traces , notamment leur passage en Douanes aéroports US , Hôtels, pour accréditer le Scénario Terroriste écrit à l’avance par les Vrais concepteurs de la Destruction Contrôlés à l’explosif et Énergie des deux Tours Jumelles à New York sans oublier la Troisième Tours n°7 qui elle aussi s’est effondré verticalement par une explosion contrôlé…Le rôle des Lapins Saouds à été de la Figuration pour servir d’alibi plus tard à la Loi JASTA US qui fait dest Saouds les Commanditaires ou Complices de l’attentat 11/9 wtc..Loi JASTA qui fait des Saouds les Lapins en cages pour USA…le bras armé US au Moyen-Orient .

      22
      8
    Kahina-DZ
    5 avril 2019 - 14 h 03 min

    L’Arabie Saoudite a financé la décennie noire et non pas l’armée Algérienne.

    L’Arabie Saoudite a peur que son peuple se révolte contre la monarchie wahhabite.

    71
    8
      Bonano
      5 avril 2019 - 16 h 15 min

      Vous savez si sa ne tenait qu’à moi ,je leur aurait envoyé un missile bien bourré de TNT sur leurs palais fastueux histoire d’en finir avec ces buveurs de pisse de chameau et les renvoyés sous leur tipi dans le désert!

      68
      3
    Nasser
    5 avril 2019 - 13 h 23 min

    A Monsieur Abdelkader BENSALAH
    La Constitution vous désigne, en votre qualité de président du Conseil de la Nation, pour assurer l’intérim de la Présidence de la république pour une durée maximum de 90 jours !
    Durant cette période, vous devez donc en conformité avec la Constitution :
    • Préparer les élections présidentielles prochaines
    • Assurer la continuité des affaires de l’Etat

    Le peuple – qui reste respectueux des lois – vous demande de respecter sa volonté, exprimée pacifiquement, durant cette période en engageant au plus vite les actions suivantes :
    • Faire changer la Loi électorale en profondeur (pour la rendre juste, démocratique et transparente permettant le contrôle populaire) en érigeant un groupe de travail composé
    – De juristes indépendants compétents
    – De représentants de partis
    – De représentants de la société civile
    – D’universitaires indépendants intéressés
    • Assainissement des fichiers électoraux.

    11
    43
      Anonyme
      5 avril 2019 - 14 h 15 min

      Il n’y aura pas de résidus du régime Bouteflika au sein du pouvoir pour faire la transition, que cela soit bien claire. La Constitution de Bouteflika n’est pas celle du peuple algérien qui n’a pas été consulté pour l’accepter ou non. Cette constitution a été faite sur mesure par le régime Bouteflika, ce dernier est le premier à la violer en annulant les élections, en se présentant pour un 5e mandat ou prolonger son mandat actuel, ce ne sont que de simples exemples que je cite, mais la violation de la constitution par Bouteflika et son régime s’est faite depuis sa promulgation. Le peuple est sortie dans la rue pour rejeter Bouteflika et son régime, je ne vois pas pourquoi que la transition se fera avec les hommes du régime Bouteflika. Vue la situation inédite actuelle, une décision politique devra avoir préséance sur la constitution de Bouteflika ; à savoir l’expulsion de Bensalah, de Bédoui, de Belaïz des piliers du régime Bouteflika et faire en sorte que des élections présidentielles aient lieu dans un an, pour préparer le pays à de vrais élections libres. Mais avant un comité de transition devrait remplacer l’ancien président. Il faut dissoudre l’APN, et placer un gouvernement de transition qui sera composé de nouvelles têtes n’ayant rien à voir avec l’ancien régime Bouteflika pour terminer les affaires courantes en attendant des vraies élections présidentielles avec une surveillance très accrue.

      22
      25
        Anonyme
        5 avril 2019 - 18 h 18 min

        « que cela soit bien claire. » tu dis? Tu représente qui?
        On voit bien ton niveau en politique et le virus « FLN » dans tes veines!
        On comprend qu’il est difficile de l’enlever!

        44
        7
      Anonyme Dz
      5 avril 2019 - 14 h 53 min

      @Nasser Ton BENSALAH est un Maroki d’origine est donc il doit DEGAGER, Point barre parce que ca serait une Honte pour le pays du Million et demi de Martyrs d’etre dirigé par un autre Maroki meme pour une seule journee..
      C’est meme une insulte pour les 42 Millions d’Algeriens.

      59
      11
      Lghoul
      5 avril 2019 - 15 h 51 min

      Vous perdez votre temps car rien, absolument RIEN ne nous échappe. Seul le PEUPLE DECIDERA. Ce n’est qu’une question de temps. Mais entre temps tous les charlatans qui ont détruit le pays sont sur nos radars. Jamais ils prendront des décision a notre place sur le futur de l’Algérie. Aucune diversion ne marchera. Vous avez affaire a un peuple INTELLIGENT. Les beni oui et les naifs sont partis.

      35
      4
    Anonyme
    5 avril 2019 - 13 h 04 min

    On est pas des « bedouins de service  » sauf le respect que je dois a ces populations chez nous et dans le monde. Les saoudiens ont vendu leurs ames au DIABLE. Alors en bons musulmans nous devons punir ces diables criminels de la famille Saoud qui sont a la botte de Trump, qui ont du sang sur les main par un seul geste: » BOYCOTTONS LE PELERINAGE QUI REMPLI LEURS CAISSES, ARGENT QUI SERT A FAIRE LA GUERRE AU YEMEN, A ENFONCER ENCORE PLUS LA CAUSE DE LA PALESTINE ET A ELIMINER PAR LE SENS ET L’ACIDE TOUT OPPOSANT ET ETRE HUMAIN QUI LES DERANGE. AU NOM DE LA LIBERTE , DE L HONNEUR ET AU NOM DE DIEU, TOUS LES MUSULMANS BOYCOTTONS LES. NE LEUR DONNONS PAS NOTRE ARGENT POUR LES RENDRE PLUS FORT QUE NOUS ET NE DIT T-ON PAS  » LI HAB EY HADJ YABDA FI BAB DAROU(CELUI QUI VEUT FAIRE SON PELERINAGE, PEUT LE FAIRE AU SEUIL DE SA PORTE).

    69
    4
    Elephant Man
    5 avril 2019 - 12 h 48 min

    Les printemps arabes sont l’oeuvre du sionisme et comparses du golfe.
    Depuis quand les saoud financent l’armée Algérienne…en 1992 guerre terroriste sioniste par procuration décennie noire l’Algérie a combattu vaillamment avec son peuple et son ANP ce complot ourdi par les occidentalosionistes et comparses… Qui a créé et qui finance le terrorisme sioniste FIS GIS DAECH Al Qaïda Front Al Nisra devenu HTC ….AQMI Boko Haram MAK et cie ….
    Du grand n’importe quoi ! !
    Propagande sioniste pur jus.

    66
    9
      Anonyme
      6 avril 2019 - 3 h 46 min

      @ Elephant Man
      Tu n’es pas très crédible, pour faire des commentaires. Il y a quelques semaines de ça encore, tu défendais Bouteflika, et tu disais lors des premières manifestations, qu’elles étaient manipulées par les ennemis de l’Algérie (Mossad, BHL….). Beau retournement de veste.

      1
      3
        Elephant Man
        6 avril 2019 - 6 h 51 min

        @Anonyme
        Je suis pragmatique et FACTUEL ne vous en déplaise.
        Je suis une scientifique j’analyse.
        Une syrisation de l’Algérie est planifiée depuis longtemps par l’axe Washington Tel-Aviv.
        Roland Dumand ex MAE a déclaré avoir été informé de la guerre terroriste sioniste en Syrie au moins 5 ans avant in UK.
        Dans mon commentaire et mes commentaires concrètement qu’est-ce qui n’est pas crédible ?! Le fait que je dispose d’un LIBRE ARBITRE et que contrairement à vous JE NE SUIS PAS UN MOUTON DE PANURGE.
        À quoi servent les réseaux sociaux … BHL n’a pas fait du porte à porte en Syrie. Tout est question de timing pourquoi ces soi-disant opposants au 5 ème ont-ils fait initialement campagne électorale chez leurs maîtres occidentaux à l’étranger et de surcroît Paris Tel-Aviv Sur Seine ?! Citez moi UN SEUL CANDIDAT À LA PRÉSIDENCE DE SON PAYS QUI AIT FAIT CAMPAGNE HORS DE SES FRONTIÈRES DE SON PAYS →→→ vous n’en trouverez AUCUN hormis vos Gheridi Nekkaz et cie TARTUFFE en puissance.
        Relisez ce commentaire et en quoi il manque de CRÉDIBILITÉ.
        À bon entendeur

    Anonyme
    5 avril 2019 - 12 h 05 min

    Je suis pour un état démocratique, mais qu’il se fasse progressivement 2 ans minimum. Je m’explique, quand un peuple a été dirigé par des dictateurs, il faut une période raisonnable d’adaptation aux nouvelles situation : d’abord commencer par instaurer un système de justice indépendant efficace, faire le ménage au sein des médias qui débitent n’importe voir font dans la propagande, de l’allégeance en faveur des puissants du moment, des médias non professionnels extrêmement dangereux. il faut aussi changer le système d’éducation radicalement, surveiller les mosquées, parce que les islamistes demeurent toujours en embuscade, ils attendent que les révolutions, ou changements se fassent par les autres et apparaissent comme des diables pour faire des contre révolutions pour imposer leurs idées rétrogrades. Je pense que le peuple algérien, malgré qu’il a vécu une décennie noire, peut encore se faire influencer par ces barbus. Le régime Bouteflika a favorisé cette situation, en jetant en pâture la société algérienne entre les mains des barbus et les a enrichis énormément. Il y a eu une sorte de deal entre le régime Bouteflika sauveur des islamistes, et ces derniers à vous le marché informel, à nous la rente pétrolière. J’espère de tout cœur me tromper.

    27
    4
    Houamed
    5 avril 2019 - 11 h 58 min

    Quel est le gouvernement ideal pour un peuple musulman ?

    57
    12
      numi
      5 avril 2019 - 16 h 56 min

      Le juste milieu, c’est ça la clé.
      Pas d’extreme, le juste milieu.

      10
      Apache
      5 avril 2019 - 22 h 08 min

      La dictature d’un laïc

    Anonyme
    5 avril 2019 - 11 h 54 min

    Ils peuvent penser ce qu ils veulent et ecrire ce qu ils leur passe par la tete mais une chose est sure et certaine le peuple de la grande Algerie vaincra et reserve la poubelle de l histoire a tous ces primitifs et ces traitres d un autre age…Plus rien n arretera les masses Algeriennes a realiser leur reve de liberte et d independance et la realisation de la 2 eme Republique Algerienne…..le train est en marche et rien ne l arretera…ils apprendront a connaitre la nouvelle generation Algerien…celle du 21 eme siecle…..Tahya AL JAZAIER:::QASSAMAN

    33
    3
    Anomynous
    5 avril 2019 - 11 h 53 min

    Ce vendredi, les Algériens nous sommes en train de descendre en masse dans la rue pour maintenir la pression sur le pouvoir confisque par les MAROCAINS du Clan d’Oujda et exiger le départ des symboles du système makhNazi de Bouteflika, comme le président du Sénat et Marocain Abdelkader BENSALAH , du premier ministre Noureddine Bedoui et du président du Conseil constitutionnel Tayeb Belaiz.

    On exige aussi, comme on l’a fait dès l’annonce de la démission de Bouteflika, des responsables et des hommes d’affaires du cercle présidentiel, de rendre des comptes et surtout l’argent qu’ils ont dilapidé durant le règne de leur protecteur du Clan d’Oujda . Ce 7e vendredi de révolte populaire depuis le 22 février, et le 1er depuis la démission de Bouteflika.doit marquer la fin du Regime des MAROCAINS DU CLAN D’OUJDA

    47
    11
      Anonyme
      5 avril 2019 - 16 h 35 min

      Tellement cette haine contre les Marocains qu’on a encore exhumé la farce de l’ennemi extérieur chez nous????

      Nous étions où avant? On les adoraient ces dirigeants.

      7achmou chwia, yaw fakou. Le mal est en nous depuis toujours et évitons cette scission paranoïaque qui pointera toute mauvaise gouvernance par l’EXTERIEUR

      9
      5
    Anonyme Dz
    5 avril 2019 - 11 h 38 min

    “Bedoui dégage”, “Bensalah dégage” “Belaiz dégage”, En un mot « les marocains du Clan d’Oujda DEGAGE » tel est le Slogan de ce Vendredi 7.

    36
    10
    Anonyme
    5 avril 2019 - 11 h 36 min

    DES AMIS DU POUVOIR QUI NOUS VEULENT DU BIEN ,,ET BIEN NOUS AUSSI NOUS SOUHAITONS QUE LA MANIF MADE IN ALGERIAN SERT DE MODÈLE A TOUT LES PEUPLES OPPRIMÉS ET PARTICULIÈREMENT LES MONARCHIES DU GOLF ET AFRIQUE

    49
    4
    Lghoul
    5 avril 2019 - 11 h 35 min

    Ils peuvent continuer a faire leurs “modélisations” a leur guise. Ils peuvent spéculer comme ils veulent. Ils savent qu’il n’ont JAMAIS PREDIT ou PREVU ce qui se passerait en Algérie. Les événements les ont pris de vitesse. Ils ont raté deux paramètres impossible a simuler ou a quantifier: 1/ Nous ne sommes pas des arabes (Ils nous extrapollent toujours avec eux, donc la première erreur). Ensuite: 2/ Nous avons une caractéristique particulière unique – Elle est typiquement algérienne: Le NIF. Notre culture nous a appris a ne pas être traitre et espiègle, deux caractéristiques qui se retrouvent en masse dans les cultures orientales. Les preuves ? 1/ Pourquoi le conflit palestinien n’est jamais résolu depuis les années 40 ? 2/ Pourquoi des pays arabes entiers se trouvent complétement détruits aujourd’hui (Irak, Syrie, Libye) ? C’est justement a cause d’un nombre très élevé de traitres et de lâches. Alors messieurs des laboratoires des études des comportements des sociétés et des peuples, je vous dirai une chose: Vous perdez votre temps et vos effets “psychologiques” pour nous retarder ou nous faire peur n’ont aucun effet ! Nous sommes immunisés contre la peur: 7 ans de guerre de libération + 20 ans de lutte contre le terrorisme + 3 mois de lutte contre la dictature et ca continue.
    Alors quell pays vous offrira un cauchemard effroyable et si long ?

    23
    4
    Bonano
    5 avril 2019 - 11 h 29 min

    Tiens donc, Les sales races de baboucholatres du Golfe qui sont les plus gros bailleurs de fonds du terrorisme islamiste avec l’idéologie salafiste ,nauséabonde et abjecte qui sait traduit par des boucheries atroce qui dépassent l’entendement et des pays dévastés, sont inquiet de la situation en Algérie .Je m’en cogne de leur anxiété royalement et si j’avais un souhait à émettre à tous ceux et celles qui prendront les destinés de notre grande nation ,que l’Algérie sorte de cette association de cancrelat qu’est le monde Arabe et fermés toute nos représentations Nationale dans touts ces pseudo états confettis du Golfe avec bien sur celle des sionistes de Saoudite.

    83
    2
    Kader
    5 avril 2019 - 11 h 26 min

    Pour rester dans l’actualité en ce 7eme Vendredi je continue a dire « One Two Three Viva l’ALGERIE libérée de cette mafia marocaine du Clan d’Oujda d’El Mouradia et Viva la RASD indépendante ».

    33
    9
    Sprinkler
    5 avril 2019 - 11 h 23 min

    En somme, le cauchemar des Al Saoud est le bonheur des Algériens…Et inversement.

    37
    Paris 75011
    5 avril 2019 - 11 h 20 min

    C’est une analyse farlelue puisque tout le monde sait qu’un sujet arabe de ces féodales monarchies (pays du Golfe, Jordanie. Maroc) est génétiquement programmé pour la soumission a son Roitelet aussi prédateur soit-il et qu’il faut au moins 25 générations, soit environ six siecles, (selon la Loi Mendélienne sur la spéciation) pour espérer peut etre que ces sujets des Monarchies arabes releveront la tete pour marcher comme un etre humain c’est a dire la tete haute et l’exemple du Maroc est édifiant en la matiere.

    38
    4
    daro
    5 avril 2019 - 11 h 15 min

    Si après tout ce mouvement et les années 90 l’Algérie finirait dans les mains des islamistes, je dirais que cette Algérie ne mériterait pas d’exister…perso, je ne serai pas surpris de voir les islamistes et les intégristes prendre le pouvoir à l’issu d’élections en Algérie.. Le pays est devenue que arabophone,…j’ai vu des gamines de 4 ans à 7 ans portées le voile, des femmes frappées, etc!!!!…Le plus dur après la confrontation avec les militaires c’est le drame islamiste et intégriste et là, le danger est trop fort

    17
    19
      Smith
      5 avril 2019 - 12 h 14 min

      Mais non voyons les barbus sont persona non gratta en Algérie et ce n’est pas parce que Zitout qui donnait des conférences en Turquie avec des bouchers à ses cotés et qui actuellement sous des dehors séduisant s’époumone pour quelques imbécile ,sur les réseaux sociaux depuis sa boulangerie ou sa voiture,que les Algériens et les Algériennes vont avaler ces couleuvres . La conscience , la maturité politique et intellectuelle du peuple Algérien est bien au dessus des chimères du salafisme que véhicule encore toute cette racaille en Djellaba.

      58
      1
    chaoui
    5 avril 2019 - 10 h 34 min

    J’ai travaillé en Arabie saoudite et aux Emirats. Je hais ces peuples et ils nous haïssent. Je n’ai rien de commun avec eux.Je ne veux pas d’eux chez moi.

    58
    7
      numi
      5 avril 2019 - 17 h 02 min

      Soignes toi de ta haine…et travaille pour le pays.

      Travailles plus pour des gens que t’aime pas mon ami le chaoui…au passage.

      5
      2
        chaoui
        6 avril 2019 - 8 h 05 min

        Merci du conseil, cher ami et frère. Je suis malheureusement de la vieille école, celle qui ne vole pas, qui ne tue pas, qui ne juge pas et qui ne ment pas. Mon Algérie est devenue tout cela, et j’ai du mal à l’accepter !

    Nord-africain
    5 avril 2019 - 10 h 30 min

    Voilà ce que je crains moi aussi:l émergence de l islamisme en Afrique du Nord.Les islamistes ont deux choses dans la tête:les foutouhat(invasions)et l islamisation de la planète!Je suis un musulman pratiquant mais je m oppose énergiquement à ces ambitions expansionnistes qui aspirent à la soumission des peuples par la force.Je suis pour un modèle islamique,pacifiste,juste et équitable pour donner l exemple au reste de l humanité qui en a grand besoin.L islamiste,lui,veut se substituer à Dieu et faire ce que le Créateur n a pas voulu faire à savoir uniformiser les humains.Dieu dit dans le Coran qu Il pourrait faire de l humanité une seule nation s Il le voulait.Dieu est donc démocrate et respecte les diversités et la pluralité!Le fascisme des islamistes n est donc pas à démontrer,il va à l encontre de la volonté de Divine et nous attirera bien des problèmes s il n est pas jugulé.Notre proximité de l occident,considéré par les fanatiques comme ennemi,est un facteur qui favoriserait une éventuelle confrontation!Ces fanatiques pourront bien attirer sur nous une foudre qui n est pas des moindres.Je vous salue

    38
    7
    Ali 4
    5 avril 2019 - 10 h 25 min

    Bouteflika a été toujours un grand admirateur des Monarchies et leur Rois du Maroc jusqu’au au Sultanat D’OMAN,

    42
    13
    N'importe quoi
    5 avril 2019 - 10 h 19 min

    Je n’y crois pas un mot de ce qu’a dit ce chercheur américain Giorgio Cafiero .
    Son imagination lui fait défaut.

    52
    2
    Yeoman
    5 avril 2019 - 10 h 06 min

    Ce qui fait peur aux Saiudiens et à tous les états arabes à commencer par le Makhzen d’à côté, c’est surtout le succès des algériens et l’émergence d’un état de droit, libre et démocratique. Cet analyste américain devrait faire autre chose dans ses recherches que d’aller sur YouTube et les sites d’information arabophones.

    81
    3
    Anonyme
    5 avril 2019 - 9 h 29 min

    Le cauchemar des bédouins commencera avec une Algérie Algérienne libre et démocratique. Cette Algérie sonnera le glas de tous les tyrans.

    75
    5
      Mia
      5 avril 2019 - 12 h 04 min

      Ce chercheur américain ne sait pas de quoi il parle, d’abord il ne connait l’Algérie ni les algériens…c’est maintenant que le monde entier nous découvre et en connaissance de cause la plupart des américains ne connaissent pas la géographie c.a.d où se trouvent la plupart des pays… Ils se confinent uniquement dans leur propre politique et ce qui se passe dans leur grand pays rien en dehors des frontières….et ce chercheur devrait d’abord venir avec les algériens pour faire cette analyse……

      23
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.