Escalade à Tripoli : Rome veut parer au plus urgent

Libye
Enzo Moavero Milanesi, ministre italien des Affaires étrangères,. D. R.

De Rome, Mourad Rouighi – L’audition du chef de la diplomatie italien, Enzo Moavero Milanesi, ce mardi, devant le Sénat, qui sera consacrée à la brusque détérioration de la situation à Tripoli, est très attendue dans la péninsule tant par la majorité soutenant le gouvernement de Giuseppe Conte que par l’opposition de gauche; cette dernière étant bien décidée à mettre en évidence les tiraillements internes du cabinet italien en matière de politique étrangère.

L’escalade en cours en Libye et l’avancée du maréchal Khalifa Haftar sur l’ouest du pays semblent en effet conforter l’opposition, qui est d’avis que la gestion de ce dossier exige des mises au point urgentes et des réponses exhaustives, surtout que le personnel italien de l‘Eni a été évacué hier en catastrophe.

Par conséquent, Moavero Milanesi, qui jusqu’ici avait pu s’extraire de la confrontation quasi quotidienne entre les deux âmes de la coalition au pouvoir (Ligue du Nord et Mouvement des 5 Etoiles), avec l’habileté qui lui est reconnue par tous, devra ce mardi s’expliquer et surtout convaincre.

Il devra illustrer à une coalition divisée sa stratégie pour la Libye et expliciter de la manière la plus claire une position définitive suite à cette brusque escalade militaire.

A cet effet, les observateurs les plus aguerris penchent pour un subtil repositionnement de Rome, se drapant derrière un wait and see prudent, avec comme marque de bonne volonté vis à vis des uns et des autres l’appel aux parties belligérantes de faire prévaloir la voix de la raison et l’intérêt suprême du peuple libyen.

S’agissant de la guerre acharnée que se livre depuis des années Rome et Paris, le ministre italien aura à cœur de vider de toute substance les accusations proférées depuis Paris, du vice-premier ministre Matteo Salvini, qui a accusé ouvertement le président français, Emanuel Macron, d’avoir délibérément mis le feu en Libye ; Moavero Milanesi dira en outre qu’il insistera auprès des autres pays intéressés par ce dossier de parer au plus urgent, de sorte à faire taire rapidement le bruit des armes tout en écartant les implications d’ordre politique et diplomatique que d’aucuns à Rome veulent donner à cette question et, notamment, celles liées à la guerre larvée que se livrent la France et l’Italie au sujet de ce pays, et ce, à deux mois des élections européennes.

Par ailleurs et faisant valoir son rôle de recours ultime en matière de politique extérieure, le premier ministre italien, Giuseppe Conte, a préféré confier à ses proches conseillers le soin de clore cette polémique en coulisses, et ce, après avoir affirmé que son pays ne fera pas manquer son soutien aux efforts de la communauté internationale et le plan de Ghassan Salamé et que le recours aux armes ne fera qu’aggraver le quotidien des citoyens libyens.

Cela dit, cette communion de principe ne doit pas pour autant occulter deux vérités : la première, c’est que trois jours avant le début de cette avancée sur l’Ouest libyen, et de source sûre, Rome dépêchait le numéro deux du renseignement extérieur italien, le général Giovanni Caravelli, à Tripoli, qui, de toute évidence, ne pouvait ignorer les intentions belliqueuses du maréchal Haftar, lui qui le connaît si bien pour l’avoir convaincu, in extremis, de participer au récent sommet de Palerme, c’est dire que les plans B étaient déjà à portée de main. La deuxième et la plus importante vérité, ce sont les fortes pressions exercées par le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, sur Giuseppe Conte, l’invitant en quelque sorte «à se repositionner et à prendre acte de la prochaine évolution de la situation dans la partie ouest du pays».

Enfin, autre élément qui inviterait, selon un expert, à plus de prudence la diplomatie italienne, l’influence du monde économique, qui, par voie de presse, n’a de cesse de rappeler de manière nuancée à Giuseppe Conte que l’Italie est le premier partenaire commercial de la Libye, qu’elle détient une bonne partie de sa dette extérieure et que, par conséquent, tout entêtement à vouloir gêner l’action des uns au profit d’éventuels canaux préférentiels – le chef du gouvernement d’union nationale Fayez Al-Sarraj – risquerait de se révéler contreproductif à moyen et à long terme, d’où l’importance de ménager l’avenir, d’autant que tout prête à penser que les tout prochains jours décideront de l’horizon politique de ce pays.

M. R.

Comment (6)

    Vroum Vroum 🤔..
    9 avril 2019 - 23 h 20 min

    @Anonyme 6h25…n’est-ce pas toi le « Anonyme  » qui écrit de faux post bidons les faisant passer pour Moi Vroum Vroum en « Anonyme  » et ensuite tu m’accuse comme quoi se serait Moi Vroum Vroum sous prétexte que se serait ma signature !!… Petit filou , tu cherches aussi à discréditer « Éléphant man » pour manipuler les intervenants , tu joues à quoi toi le « Renifleur  » au nez bouché !… qui aime remuer la me..r..de ! Comme tu dis . .Tu travail pour Aftar , et ces Sponsors …Tu me rappel un certain Kmikem ( le Sioniste ) qui intervient sur YouTube en balançant de grosse analyse mensongères pour sallir le Hezbollah en disant qu’il serait responsable des Crimes Sabra et Chatila au Liban à l’époque du Criminel de guerre et un Corrompu Sharon qui lui est le véritable Responsable avec les Milices Chrétiennes de Samir Jagea des massacres de Sabra et Chatila !!.. À quoi tu joues Anonyme ?.. Le Sherpa de Aftar .

    Vroum Vroum 😮😁..
    8 avril 2019 - 23 h 41 min

    La Société Serraj Aftar Frères et Cie , les Architectes de l’impossible !!… Tout raser pour mieux reconstruire !!… Si vous avez des ravalement à faire chez vous , destruction en tout genre , faites appel à la Société Aftar et Serraj les Architectes de l’impossible . . De vrais Professionnels , travail à l’ancienne , au marteau et au Bulldozer …En plus ils prennent pas cher ! .. . Ah oui !.. J’oubliais Rome qui s’inquiète pour les Puits de pétrole !!… Vous en faites pas , toute la Libye sera détruite, mais jamais les Puits de pétrole . . La Société Serraj Aftar Frères et Cie sont de vrais Professionnels .

    Anonyme
    7 avril 2019 - 20 h 30 min

    Serraj et son clan sont la copie conforme de Bouteflika et son clan corrompus jusqu a la moelle,mais Serraj en plus il est allier aux milices terroristes de Abdelhakim Belhaj le frere musulman et ils sont soutenus par le Qatar et la Turquie de Erdogan qui forment la centrale des freres musulmans…Par contre Haftar et l armee nationale Lybienne marchent sur Tripoli pour reunifier la Lybie et lui eviter le sort de la division et la dilapitation totale de ses richesses ….Oui Seif El Islam pourrait etre une eventuelle solution s il va s entendre avec Haftar,…mais l urgence est de reunifier la Lybie et d arracher Tripoli et ses habitants des griffes des terroristes et de Serraj qui ont deja detournes plusieurs milliards de dollars et sont proteges par le Qatar et la Turquie qui soutiennent le chef des milices des freres musulmans le milliardaire Abdelhakim Belhaj allie de Serraj…L avenir de la Lybie se joue cette semaine et l ingerence des puissances etrangeres derriere les rideaux peut attiser le conflit et le manipuler pour le faire durer et jeter l huile sur le feu comme en Syrie en Afghanistan et en Somalie…c est le grand risque …Haftar doit reunifier la Lybie par une action tres rapide et et radicale….

    6
    3
      Elephant Man
      8 avril 2019 - 6 h 32 min

      @Anonyme
      On en revient toujours à Qui profite le crime ?!
      Ceux-là mêmes qui ont assassiné le Guide le Colonel Kadhafi Allah Yarhmou et qui ont intérêt à entretenir ce chaos libyen et par extension chaos sahélien.
      Ces terroristes sionistes en Libye sont très bien entretenu par leurs maîtres tout comme au Sahel….Des terroristes de Syrie ont même été déposés en Libye par l’axe occidentalosioniste …
      FRONTIÈRES HERMÉTIQUEMENT FERMÉES DE TOUTE PART
      VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP

      6
      1
    Elephant Man
    7 avril 2019 - 18 h 22 min

    Bourbier à l’irakienne bis…….
    Tout le monde veut sa part du gâteau libyen plein d’or noir ….. D’où l’assassinat du Guide le Colonel Kadhafi Allah Yarhmou par le couple Sarko/ BHL.
    Rappelons que l’Italie était le partenaire privilégié de la Libye sous Kadhafi pas la France.
    À qui profite le crime comme toujours ?!
    Pas aux libyens qui doivent le pleurer Kadhafi Allah Yarhmou.
    Haftar vend de manière illégale le pétrole libyen aux EAU…. L’entité sioniste a sa propre milice pour piller le pétrole libyen…
    Quant à ce zbel de Salamé ne rien attendre d’un kelb ultrasioniste.
    Seule et unique solution pour une recouvrance pleine et entière de la souveraineté libyenne Saïf al Islam Kadhafi qui dispose du soutien de nombreuses tribus libyennes.

    34
    5
      Anonyme
      8 avril 2019 - 6 h 26 min

      @ Elephant Man
      7 avril 2019 – 18 h 22 min

      Ce Elephant Man diffuse des fakenews…de fausses informations…il melange tout ..la vente illegale de petrole remplit le poches les terroristes des freres musulmans qui ont assassine Abdelfattah Younes le chef d Etat major de l armee Lybienne apres avoir assassiner le colonel Gueddafi..c est eux memes qui ont envoyes les terroristes en Tunisie et en Algerie…pour commettre des crimes et des attentats et qui ont ete combattus et aneantis dans toute la Lybie par Haftar et l Armee nationale Lybienne …Tous les terroristes des freres musulmans et les mercenaires etrangers arrives de Syrie sont concentres aujourd hui a Tripoli et autour de Tripoli et doivent etre aneantis par l armee nationale Lybienne dirigee par Haftar…l ingerence etrangere est presente avec des avions de reconnaissance et des services speciaux a Tripoli pour essayer de sauver le gouvernement fantoche corrompu de Serraj sous la protection de la centrale des freres musulmans la Turquie et la banque des freres musulmans le Qatar ..
      Il faut aussi regarder vers le Soudan ou le clan des freres musulmans et leur Chef Omar El Bachir vont avoir le meme sort que Bouteflika et son clan…..Esperons que Haftar et l armee nationale Lybienne vaincront les terroristes autour et a Tripoli et organiserons la securite et chasseront toutes les puissances etrangeres de Lybie ….plus tard les elections …..et Seif El Islam Gueddafi sera certainement une figure politique importante pour reequilibrer la scene politique future de la Lybie…ou militaires et civils se partageront le pouvoir dans une premiere phase jusqu a la securisation complete du territoire Lybien et la realisation d une democratie rampante sur tout le Maghreb..Nous Algeriens devons etre tres vigilents et ne pas tomber dans la desinformation et ceux qui se tiennent derriere et qui veulent le chaos total ..le regne de la corruption et l economie parallele a travers les frontieres et le trafic des drogues ..c est cela meme que combat Haftar et l armee nationale Lybienne…..Vive l armee nationale Lybienne …

      5
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.